BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Dans le petit jardin, caché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Dans le petit jardin, caché   Sam 2 Juil - 11:18

Ce petit jardin à beau être doux et agréable, régulièrement on y est dérangé. Un petit banc, derrière une haie, permet un peu de tranquilité...

Pensez à tenir compte des description, merci.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Sam 16 Juil - 0:55

[Avec William Turner et Anton Vlagasda]

L'endroit était de toute beauté, et j'aurais y être avec quelqu'un d'autre. Warren m'avait accompagné, poliment, ne souhaitant pas me laisser seule après m'être ridiculisée de la sorte. Assise sur le petit banc blanc, entouré de rose blanche elles aussi, je mis ma tête entre mes mains, me retenant de pleurer. Ce n'était pas le moment de bousiller mon maquillage, j'avais déjà eu bien assez honte. Warren s'assit à mes côtés et glissa son bras autour de mes épaules:

- Ça ne te dérange pas?

- Non, ne t'en fais pas...

- Skellington, t'en fais pas pour ça, ce n'est rien de grave, tu as juste trébuché...

- C'est pas ça c'est... il parlait avec cette prof et...

Warren sembla comprendre et compatir mais il se mit tout de même à rire. Interloquée, je me tournai vers lui sourcils froncés, un peu en colère:

- Tu trouves ça amusant?

- Non! Non, attends, tu crois que... bon d'accord, je comprends, ils ont à peu près le même âge et ce serait plus logique... blablabla... Est-ce que tu as remarqué à quel point il t'a dévoré des yeux?

- Tu dis ça pour me rassurée...

- Oh non Skellington, c'est pas mon genre! Il était discret mais, si on sait certaines choses... ça se voit! Il s'est passé quelque chose n'est-ce pas?

Warren avait le don pour voir ce qu'il ne fallait pas. Après avoir été un de mes prétendants les plus mordus, il semblait prendre la direction d'une franche et agréable amitié. Je n'avais aucune difficulté à lui parler, je me sentais à l'aise avec lui, j'avais confiance. Je lâchai alors le morceau dans un souffle discret:

- On s'est embrassé, rien de plus. Avec les cours et le stage on a pas eu trop de moments à nous... Quelqu'un arrive!

Warren écarta les branchages, juste ce qu'il faut pour voir sans être vu, et se tourna soudain vers moi, un sourire sur les lèvres:

- En voilà un moment à vous! C'est lui!

Et sans que j'ai pu répondre, il partit à toute vitesse. Je ne savais plus où me mettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Lun 18 Juil - 22:58

Le jeune homme arriva avec douceur et regarda un peu partout. Il vit Alice qui se releva soudainement. Il se précipita vers elle, s'assurant qu'il n'y avait personne:

- Alice est-ce que ça va? Ta cheville... J'ai essayé de ne pas montrer mon inquiétude mais... Ton ami est parti?

Il s'approcha un peu plus, attrapa sa main et l'enlaça. Il la regarda dans les yeux un instant. Elle semblait avoir pleuré. Il l'embrassa sur le front avec toute la douceur dont il était capable. Ce fut une véritable caresse. Il la serra contre son torse. Ils faisaient un couple magnifique avec leur costume en prime, c'était un tableau des plus splendides. Il glissa sa main sur la joue de l'adolescente, inquiet:

- Que se passe-t-il? Tu as l'air comme bouleversée... Quelque chose te tracasse?
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mar 19 Juil - 0:20

- Alice est-ce que ça va? Ta cheville... J'ai essayé de ne pas montrer mon inquiétude mais... Ton ami est parti?

- Non ce n'est rien, rien de bien méchant, la douleur est déjà passée...

Je m'efforçais de ne pas montrer ma douleur et surtout mes craintes stupides de jeunes adolescente. Et finalement il me posa une question, une seule, qui me fit tout lâcher:

- Que se passe-t-il? Tu as l'air comme bouleversée... Quelque chose te tracasse?

- Toi et moi c'est de la folie, tu devrais trouver quelqu'un de ton âge! Regarde on doit se cacher, ça craint! Tu ne peux même pas être tranquille avec ta copine sans risquer de perdre ton boulot! Comment veux-tu que ça aille? Quand je te vois parler avec le professeur Moonlight, je me dis que c'est une personne comme elle qu'il te faudrait, tu serais tellement plus tranquille... Je vais finir par t'apporter des ennuis... et puis est-ce que tu es sûr que ce n'est pas une simple passade hein? Tu peux me le dire?

J'étais extrêmement stressée, effrayée à l'idée qu'il approuve mes paroles. J'avais littéralement explosé, et les larmes s'étaient mises à couler sans même que je m'en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mar 19 Juil - 1:35

La jeune fille semblait bouillir et aux mots du jeune professeur elle éclata en sanglot:

- Toi et moi c'est de la folie, tu devrais trouver quelqu'un de ton âge! Regarde on doit se cacher, ça craint! Tu ne peux même pas être tranquille avec ta copine sans risquer de perdre ton boulot! Comment veux-tu que ça aille? Quand je te vois parler avec le professeur Moonlight, je me dis que c'est une personne comme elle qu'il te faudrait, tu serais tellement plus tranquille... Je vais finir par t'apporter des ennuis... et puis est-ce que tu es sûr que ce n'est pas une simple passade hein? Tu peux me le dire?

William se sentit presque impuissant pendant un bref instant, mais il reprit contenance et attrapa ses épaules, lui faisant face avec le plus grand sérieux dont il était capable:

- Alice, calme-toi! Penses-tu vraiment que je prendrais tant de risques si ce n'était qu'une passade? Ecoute, c'est très difficile pour moi d'accepter tout ça, tu es jeune et ce n'est pas bien mais c'est ce que je veux, c'est toi que je veux, je suis fou de toi Alice, depuis le jour où je t'ai rencontré, j'ignore pourquoi, mais c'est comme ça. Je sais qu'on n'a pas eu d'instant à nous depuis que l'on s'est embrassé dans mon bureau mais l'envie est là et...

William embrassa Alice avec fougue. L'amour était presque palpable en cet instant. Puis, éloignant légèrement ses lèvres de celles de l'adolescente, il lui chuchota avec une sincérité d'une grande force:

- Alice, je t'aime!
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mer 20 Juil - 1:12

Je profitais d'un petit moment de calme dans le tout récent et éphémère jardin aménagé dans le parc. La soirée était vraiment très bien, pas de doute là dessus. Mais ce n'était juste pas vraiment ma tasse de thé. Je m'étais éclipsé quelques minutes, juste pour prendre l'air, et ce petit jardin m'avais un peu intrigué. Je m'étais donc approché et y étais entré. Il était lui aussi très beau, un peu à l'image de la soirée et des costumes des élèves comme des professeurs. Mais contrairement à la grande salle, on pouvait ici s'entendre parler à plus qu'un mètre, à condition de ne pas se prendre les pieds dans la robe de sa cavalière. Heureusement ce n'était pas mon cas, j'avais réussi à filer seul hors de la soirée.

Je déambulais tranquillement entre les haies et les rosiers lorsque j'entendis des pas de l'autre coté de la haie. Deux personnes, à en juger par les deux différents  rythme de marche. Je me faisais plus silencieux et réduisais mon allure progressivement jusqu'à me raidir et ne plus bouger du tout. Il y avait de l'amour dans l'air, alors je ne voulais pas gâcher le moment si précieux des deux amoureux et les priver de la nuit dont ils se souviendraient longtemps. Je m'appuyais à l'intérieur d'une arche où serpentaient deux rosiers, un de chaque coté, en pensant que les deux inconnus allaient continuer leur marche et ainsi me permettre de repartir sans les déranger. Sauf que... La loi de Murphy précise qu'aucun plan ne se déroule comme prévu. Et encore une fois elle venait de se confirmer. Les amoureux venaient de s'assoir sur le banc installé de leur coté de la haie. Je me retenais de soupirer. Je me résignais donc à rester planté là jusqu'à ce qu'ils partent.

Je reconnaissais les voix. Enfin au moins une. Celle de la préfète de Gryffondor, qui était ensuite confirmé par le garçon à ses cotés qui l'appelait par son nom. Alice avait donc un petit ami... Cela ne me concernait pas, et je me promettais de ne plus y penser dès qu'ils seraient partit, si quand bien même ils se décidaient à partir. Parce que je tenais pas à tenir la chandelle pendant tout le reste de la nuit ! Mais le jeune homme finit par partir. Précipitamment. Je ne pouvais réprimer le sourire qui s'étirait alors sur mon visage. Je n'avais pas tout écouté, mais pour partir aussi vite, il devait avoir vu le vrai petit copain de la préfète arriver, d'où sa fuite. Alice qui avait une relation cachée ? Voilà qui devenait intéressant. Je décidais de partir pendant ce court laps de temps, mais alors que je m'écartais de l'arche un bruissement d'ailes se faisait entendre et un oiseau se posait à coté de moi. Noir comme la nuit, mais pour une fois étrangement silencieux.

Ces quelques secondes suffirent pour que quelqu'un prenne la place du jeune homme qui venait de partir. Un quelqu'un qui s'inquiétait immédiatement de l'état de santé d'Alice. Un quelqu'un plus vieux aussi, et dont je reconnaissais la voix : William Turner, professeur et marchand. Je me disais que ce n'était rien, qu'il s'inquiétait juste parce qu'il connaissait Alice. Puis je l'entendais dire ce qu'elle avait sur le cœur. Et le doute ne me fut plus permit. Le maitre et l'apprentie étaient bien en couple. Je connaissais des gens qui seraient prêt à dépenser une fortune pour pouvoir publier cela. Ou même juste Molly, qui vendrait père et mère pour avoir un scoop pareil. Sauf que je le garderai précieusement. Un renseignement pareil valait de l'or, et pourrait peut-être même me permettre de me sortir d'une ou deux situations... gênantes avec la préfète.

Un sourire énigmatique se peignait sur mon visage alors que je me baissais pour caresser l'oiseau à mes pieds. Il était temps que je me révèle à eux. Ils étaient bien partit pour rester ici un long moment, alors autant les prévenir que même cet endroit n'était pas complètement isolé. Je contournais la haie et arrivais lentement à l'angle près du banc.


- Monsieur Turner ! disais-je avec un air faussement surpris. Voilà qui n'est pas très sympathique de votre part ! Coller Alice de la sorte... a son travail, même ce soir, vous auriez pu être galant et la laisser en paix...Quelqu'un pourrait arriver de n'importe où et se méprendre sur vous deux...
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mer 20 Juil - 12:43

Je m'apprêtais à l'embrasser de nouveau lorsque j'entendis un bruissement derrière moi, et une voix:

- Monsieur Turner ! Voilà qui n'est pas très sympathique de votre part ! Coller Alice de la sorte... a son travail, même ce soir, vous auriez pu être galant et la laisser en paix...Quelqu'un pourrait arriver de n'importe où et se méprendre sur vous deux...

* Oh mon dieu non! *

Je m'écartai soudainement du jeune professeur. Nous n'étions pas suffisamment discret et nous prenions des risques inutiles. Je me sentis extrêmement mal à l'aise, rougissant affreusement, je devais être de la même couleur que ma robe à ce point. Je baissai la tête, ne pouvant nier les faits, je ne savais absolument pas quoi lui répondre. J'étais dans les bras d'un professeur qui venait de me dire qu'il m'aimait... difficile d'avoir des doutes...

Ouvrant et refermant la bouche à plusieurs reprises sans trop savoir si je devais rester ou non, je regardais alternativement le garçon et le professeur, inquiète. Pourrions-nous avoir confiance? Je ne le connaissais pas suffisamment pour le savoir. Le seul Serpentard que je connaissais était Warren, mais je ne pourrais pas lui poser la question, il ne saura pas me dire.

Attendant une réaction de William, je reste muette et immobile. Une préfète et un professeur, c'était le scoop de l'année! Trop de gens étaient déjà au courant à présent, Warren, Molly et maintenant lui, cela réduisait nos chances de discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mer 20 Juil - 13:04

Alice sembla vouloir l'embrasser de nouveau et William répondrait positivement à cette tentative, mais soudain, le coeur du jeune homme s'emballa. Quelqu'un était arrivé. Le jeune Thanaël Howenstod, plus connu sous le nom de Anton Vlagasda en ces temps difficiles, venait de faire irruption dans leur petit coin reculé. Il avait un air surpris mais qui sonnait faux:

- Monsieur Turner ! Voilà qui n'est pas très sympathique de votre part ! Coller Alice de la sorte... a son travail, même ce soir, vous auriez pu être galant et la laisser en paix...Quelqu'un pourrait arriver de n'importe où et se méprendre sur vous deux...

Alice s'écarta du professeur, visiblement très mal à l'aise. William se redressa assez solennellement mais se relâcha rapidement, un peu rassuré en découvrant l'identité de la personne qui était apparue. Il sourit même très légèrement, rougissant un peu aussi:

- Monsieur Vlagasda, dit-il en insistant sur le nom de famille avec humour, est-ce une façon de parler à un professeur?

Le jeune William prit alors un air plus sérieux:

- Je compte sur vous pour garder votre langue, d'accord? D'ailleurs, j'ai de bonnes nouvelles pour vous, nous en parlerons très vite... Je peux compter sur vous à mon tour?
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Sam 30 Juil - 15:20

Comme prévu, mon arrivée eu un effet radical sur le couple qui allait de nouveau s'embrasser. Alice s'éloignait subitement du professeur comme si elle s'était brulée, tandis que Turner se levait pour faire face à celui qui les avait surpris. Étrangement il prenait plutôt bien le fait d'avoir été dérangé, et j'en déduisais assez rapidement que cela devait être du à l'identité de l'intrus. Quelqu'un qui vivait déjà dans l'ombre à cause de problèmes avec le grand public pouvait les comprendre; une autre personne peut-être moins.


- Écoutez monsieur Turner, par chance il se trouve que je ne suis jamais au courant des potins, donc personne ne viendra me poser des questions. Votre secret est à l'abri. Je regrette presque que tout ceux que je dois garder ne soient pas aussi... Futiles ? Non ce n'est pas le mot.. Disons plutôt de la même importance.
Vous aviez l'air occupés, alors je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Mais faites tout de même attention à ne pas faire promettre à la moitié du château de garder le secret... Nous nous reverrons dans ce cas. Je suis impatient de savoir ce que vous avez appris !



Je le saluait d'un signe de la tête et souriais à Alice pour la rassurer et lui signifier qu'elle ne risquait rien. En tout cas pour le moment. Puis je repartais en direction du château et du bal, assez satisfait de ce que je venais d'apprendre et tout autant intrigué de savoir comment les deux amoureux allaient pouvoir faire durer leur couple en prenant pour se voir des précautions dignes d'un cambrioleur en vadrouille.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mer 3 Aoû - 0:17

J'écoutais le Serpentard se délécter de la situation. Je n'osais rien dire, j'étais litéralement terrifiée. J'avais compris bien des choses, mais cela allait-il me sauver? J'en doutais vraiment, mais je devais garder espoir et surtout me tenir à carreaux! Il s'en alla alors vers le château l'air plutôt à l'aise.

* Ne joue pas avec moi mon gars... *

Je me rendis alors compte que mon secret me tenait tellement à coeur que mes pensées s'en trouvaient assombries, un peu comme un prédateur en chasse prêt à bondir sur la moindre occasion... Encore un potin qu'il me faudrait taire auprès de mon amie fouineuse, Molly Dawkins, que je n'avais pas encore vue ce soir d'ailleurs.

Je m'étais presque recroquevillée dans un coin et c'est avec un peu de honte que je me redressai, timide, faisant face à mon amour interdit. On se regarda un moment avant de pouvoir parler.

- William, je... je suis désolée... Nous ne sommes pas assez prudents... Je ferai mieux de retrouver Warren histoire que d'autres ne me cherchent pas...
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mer 3 Aoû - 0:35

Le jeune professeur avait eu une chance inouïe ce soir, et il ne fallait pas jouer la chance, il l'avait appris au cours de ses différentes aventures. Il observa la jeune fille se redresser, visiblement très mal à l'aise. Lui aussi l'était, mais le secret du jeune Serpentard sauverai certainement le sien. Une chance que ce soit tombé sur lui! La jeune fille s'approcha alors, timide:

- William, je... je suis désolée... Nous ne sommes pas assez prudents... Je ferai mieux de retrouver Warren histoire que d'autres ne me cherchent pas...

William baissa les yeux. Même si il savait pertinemment qu'elle n'était venue avec lui que pour faire bonne figure et que ce n'était qu'un ami, il ne l'aimait pas beaucoup. Il sortit sa baguette et informula un Hominum Revelio et avec un léger sourire s'approcha d'elle et l'embrassa avec une tendresse infinie avant de chuchoter:

- Alice j'ai besoin de passer un peu plus de temps avec toi... Rejoins-moi à minuit dans mon bureau...

Puis il s'en alla...
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   Mer 3 Aoû - 0:52

Il sortit sa baguette mais ne formula pas de formule, j'attendis. Il s'approcha alors de moi et m'embrassa comme jamais il ne m'avait embrasser. Lorsqu'il se détacha de moi, un vide sembla soudain se former et il me chuchota à l'oreille:

- Alice j'ai besoin de passer un peu plus de temps avec toi... Rejoins-moi à minuit dans mon bureau...

Puis il me laissa là, avant même que je puisse lui répondre. Minuit? J'allais devoir être d'une extrème prudence. Je ne me voyais vraiment pas demander à Warren de m'aider à retrouver le prince charmant, lui qui voulait il n'y a pas si longtemps être à sa place. J'avais rendez-vous dans son bureau à l'abri des regards. J'étais un peu effrayée à cette idée.

Je voulais retourner au château, mais la douceur de la nuit m'en empêcha. Minuit c'était dans moins de deux heures... Je décidai d'aller faire un tour avant de rentrer dans le brouhaha.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dans le petit jardin, caché   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le petit jardin, caché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2031/2032 (2015/2016) :: Été 2032 (2016) :: Le Bal de fin d'année :: Le parc-