BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Gwendalavir [Marlène & Luv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Lun 25 Juil - 6:10

Je suis allongé sur une branche d'arbre. Il fait sombre, le soleil vient à peine de se coucher. Ses rayons rougeoyants filtrent encore à travers le feuillage dru de la forêt interdite. Je suis bien. C'est un coin reculé du parc où personne ne passe et je peux y être moi-même. J'ai laissé ma veste d'uniforme et mes chaussures au pied de l'arbre. Ma chemise est ouverte sur mon torse trop pâle tandis que ma cravate vert et argent n'est devenue guère plus qu'un morceau de tissu pendant à mon cou. Il fait doux. Un sourire apaisé se peint sur mes lèvres. Je sombre petit à petit dans le sommeil. Mes sens prennent leur liberté et je perçois soudain tous les bruits et odeurs alentours. Au milieu de la cacophonie silencieuse qu'est une forêt au crépuscule, je discerne un battement, lent, calme. Il est à la fois doux et puissant. Comme un appel irrésistibles. Inconsciemment, ma respiration s'aligne aux battements et je me sens partir en arrière. J'ai l'impression de rêver tant ce qui se passe est feutré et étrange. Je suis dans l'arbre et une multitude de chemins partent dans toutes les directions en face de moi. Mon instinct me souffle que je ne devrais pas rester ici alors je m'élance au hasard et déboule dans la cour d'une maison. Le solide chêne sur lequel je dormais est devenu un bouleau malingre qui étend difficilement ses feuilles vers une vaste fontaine en pierre. Il fait nuit, mais mes sens accrus me permettent de voir en face de moi, une grande maison de pierres blanches. Puis la question me frappent violemment. Où suis-je ? Je me pince le bras et la douleur qui remonte jusqu'à mon cerveau est trop réelle pour être onirique. Mais où suis-je ?

[HRP : j'en profite pour tester un nouveau mode de narration]
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Lun 25 Juil - 13:01

hrp:
 


Je soupire et m'assied dans l'herbe. Apaisée. Le soleil plonge doucement dans le lac que j'ai longé une bonne partie de ma balade. Et lorsqu'il a disparu, et que seuls quelques rayons sont encore visibles, je me lève et m'éloigne. Le sourire aux lèvres.
Ici, le lac est très proche de la forêt, et suit une courbe telle qu'on a l'impression que la lisière va s'y jeter. C'est beau. Beau mais dangereux. La forêt regorge d'animaux plus ou moins violents et dangereux.
Ce qui m'inquiète ne semble pas effrayer certains. Un garçon est perché sur une branche, sa silhouette pâle se détachant sur les arbres. Intriguée, je m'approche, et, oubliant mes bonnes résolutions, je m'enfonce dans la forêt. Doucement, je m'approche de son arbre. La lisière est quelques pas derrière moi. Et devant moi...
Luvion Herish. Le nom me traverse alors que je regarde me garçon qui semble endormi. J'hésite à l'appeler, à troubler le silence de la forêt. Soudain, je cesse d'hésiter. Je n'y pense même plus. Effarée, et terrifiée, je regarde la garçon s'enfoncer dans l'arbre. Au moment où il disparait, la  gangue qui me retenait prisonnière explose et je me rue sur l'arbre.

"Luvion !"

Je fonce le tronc, effarée. Terrifiée. Mais beaucoup trop inquiète pour le Serpentard pour le laisser tomber. Une main sur l'écorce du chêne, je lève les yeux sur la branche. Rien. Juste les affaires du garçon en bas de l'arbre. Je laisse tomber ma cape au sol, je l'avais mise avec mes vêtements moldus pour ne pas avoir froid, mais là je m'en fiche, d'avoir, de ma cape, des robes de sorcière et de tout, d'ailleurs. Sauf d'une chose. Une chose que je sais : Un garçon vient de disparaître dans un arbre sous mes yeux !
Je m'éforce à respirer lentement, à me calmer. Au bout d'un moment, je sens, sous ma main, un infime battement. Tenu. Luvion ? Non. J'écoutes, attentive. C'est un coeur. Un coeur dont les battements me paraissent de plus en plus profonds alors que j'écoute, attentive. Ma respiration se calque dessus, lentement.
Inspiration, expiration. Et le coeur qui bat sous ma main. Sans réfléchir une seule seconde, ma peur envolée, je pars en avant. Dans l'arbre.
Mille directions prennent naissance devant mes yeux. Alors que la panique tente à nouveau de s'emparer de moi, j'aperçois une cour, un bassin de pierre... et devant le bassin, un garçon. Que je reconnais aussitôt. Sans hésiter, je sors de l'arbre. Derrière Luvion. Je m'avance à ses côtés, légèrement en arrière. J'inspire. Un air pur, si doux et parfumé, monte à mes narines. Je lève les yeux vers un ciel lumineux, plus que j'en ai jamais vu. La nuit est bien plus avancée qu'à Poudlard. En face de nous, il y a une maison basse, faite de pierres blanches. Un hénissement s'élève, et je me tourne vers le garçon à mes côtés. Ce lieu est donc habité.

"Qu'est-ce qu'on fait ?"

Ma propre voix me surprends. Un souffle, un chuchotement. Et cette voix basse qui s'échappe de ma bouche, je sais très bien qu'il l'a entendue. Et le silence revient, alors que j'attends, toute trace de peur disparue, que Luvion me réponde.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 


Dernière édition par Marlène Lenoir le Mar 9 Aoû - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mar 9 Aoû - 1:26

Je regarde autour de moi avec appréhension. Je n'ai aucune idée de l'endroit où je suis. Mes sens sont aux aguets. Je m'accroupis et enfouis mes doigts dans le sol, prêt à bondir, comme un animal. Mes pieds sont nus et je sens les cailloux piquer mes plantes. Soudain une fille sort de l'arbre à son tour. Elle est petite et des cheveux blonds dorés volettent autour de son visage. Je ne la connais pas mais je sais qu'elle vient de Poudlard. Instinctivement je me ramasse et tente de dissimuler mes cornes. Mais ma casquette étant restée de "l'autre côté", je ne peux les empêcher de pointer fièrement vers le ciel. Ciel qui, d'ailleurs, est moucheté d'étoiles mais les constellations me sont inconnues. L'air nocturne est doux et apporte une multitude de bruits. Un henissement fend la nuit. La maison est donc habitée. Oui, je sens une odeur latente de feu de cheminée. La fille est toujours près de moi, elle n'a pas l'air inquiète. Elle se tourne vers moi. Je me recule un peu dans l'ombre, toujours mu par cette peur du rejet.

- Qu'est ce qu'on fait ?

Sa voix n'est qu'un souffle mais mon ouïe aiguisée le perçoit sans problème. Aucune trace de peur. Le silence reprend sa place. Toujours accroupi dans l'ombre, je jette un coup d'oeil à la maison. Ses occupants doivent dormir et les déranger serait malpoli et surtout, je ne tiens pas à me faire remarquer. 

- On peut faire le tour, je propose en murmurant, histoire de voir si on reconnaît le coin.

Ou alors retourner dans l'arbre. Mais ça je ne le dis pas. Je préfère rester ici, c'est bien plus excitant.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mar 9 Aoû - 13:46

Je hoche la tête. Faire demi-tour ne me vient même pas à l'idée. Après tout, si c'est un rêve, autant en profiter. Si ce n'en est pas un, c'est trop extraordinaire pour rater ça.


"On y va. Et... si tu veux bien, on peut éviter de se séparer ? On ne sais pas ce qui nous attends..."


Si nous avions été piégés par des mages noirs ? Mieux valait rester ensemble. Encore que ça ne devait pas être le cas, cet endroit était bien trop... paisible. Je me dirigeai vers la droite de la maison, longeant ce qui était sûrement une écurie -l'odeur de foin et de crottin était parfaitement reconnaissable, cette odeur que d'aucuns détestaient et que je trouvais personnellement si agréable. Derrière la maison, s'étendait dans le noir un paysage qui n'avait rien à voir avec la campagne anglaise. Sous la lumière de la lune, on distinguait une route pavée qui continuait jusqu'à ce qu'un creux du terrain la cache à nos yeux.
Je levais les yeux vers le ciel. Maintenant que j'y réfléchissais, aucune des étoiles et constellations qui se formaient sous mes yeux ne m'étaient connues. Je fermai les yeux, les rouvris. Tou cela était décidément trop réel pour être un rêve. Je pris à nouveau la parole, toujours à voix basse :

" Luvion ? Je ne pense pas qu'on va reconnaitre quoi que soit."

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Dim 14 Aoû - 20:37

La jeune fille semble approuver mon idée. Elle propose, à raison, qu'on ne se sépare pas. J'approuve d'un signe de tête. Je ne sais toujours pas si elle a vu mes cornes et mes yeux, je me tiens donc à distance respectable d'elle. Je ne veux pas l'effrayer, la situation, bien que sacrement excitante, l'est suffisamment. Elle se dirige vers les écuries d'un pas décidé, espérant reconnaître quelque chose derrière. Je la suis doucement, sentant la terre battue se changer en graviers sous mes pieds nus. Nous dépassons les écuries et observons le paysage nocturne qui s'offre à nos yeux. Il ne ressemble à rien de ce que l'on connaît. La route pavée semble sortie d'un autre temps. La fille se tourne vers moi.

- Luvion ? 

Je fronce les sourcils, je viens de réaliser qu'elle connaît mon prénom. Comment ? Elle n'est même pas dans ma maison. Ma méfiance ne fait que grandir. Je suis trop méfiant, je le sais mais les faits m'ont souvent amené à continuer dans ce sens.

- Je ne pense pas qu'on va reconnaître quoique se soit.

Elle n'a pas tord. Nos choix viennent de se réduire considérablement. Mais avant d'explorer les possibilités restantes, je dois m'assurer de quelque chose.

- Qui es-tu ? je demande d'un ton froid. Et comment connais-tu mon nom ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mer 24 Aoû - 13:42

Je fus un blessée par son ton. Mais en même temps, il ne me connaissait pas vraiment.

"On s'est croisés une après-midi. Et puis... Maryliss m'a un peu parlé de toi. Je suis Marlène Lenoir."


Mon nom ne lui dirait rien, je le savais. Je me présentais simplement. Après tout, nous n'en avions pas vraiment eu l'occasion. Et puis, c'est vrai qu'il n'avait aucune raison de se souvenir de moi, alors que j'avais été si intriguée par lui. C'est vrai qu'il avait un physique très particulier, un peu inquiétant, et en même temps il était beau. Et il avait l'air de souffrir, je ne comprenais pas pourquoi. Je relevai les yeux, qui jusqu'à présent étaient fixés sur mes chaussures, et plantai mon regard dans le sien.


"On doit décidé ce qu'on fait, si on va demander aux gens de cette maison où on est, ou pas." Un léger frisson parcourut mon dos. Notre situation m'excitait autant qu'elle m'effrayait. Je jetai à nouveau un regard au paysage nocturne, si beau, si sauvage et inconnu, avant de reporter mon attentions sur le garçon.

"Et s'il te plait, je me doute que cela doit être difficile pour toi vu que tu ne me connais pas, mais... fais moi confiance."

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mar 13 Sep - 11:02

Elle paraissait blessée par ma méfiance. Je n'en n'avais cure. 


- On s'est croisés une après-midi. Et puis ... Maryliss m'a un peu parlé de toi.

Je me souviens d'elle maintenant, je l'avais aperçue durant une de mes crises de panique. Le souvenir que je lui ai laissé doit être glorieux ! Un rictus ironique étira mes levres. En revanche, Maryliss m'avait laissé un souvenir plus marquant. Cette rencontre impromptue m'avait soulagé un bref instant des idées noires qui entourent souvent ma tête. 

La fille relève soudain les yeux, elle plante son regard dans le mien. Elle n'a pas l'air d'avoir peur, ni même d'être gênée ou déstabilisée. Elle m'intrigue. Je me redresse et la fixe avec intensité.

- On doit décider de ce qu'on fait, si on va demander aux gens de cette maison où on est, ou pas.

Je hoche la tête, mais il faut que je trouve quelque chose pour me cacher. Je ne peux pas aller interroger des gens, peut être des Moldus, ainsi. 

Elle me demande de lui faire confiance. Je frissonne et hoche la tête à nouveau, je vais essayer, mais je resterai sur mes gardes.

- On n'a qu'a aller frapper, mais vas-y, moi je vais les effrayer.

Un sourire contrit apparaît sur mon visage. Un bref silence suit ma réplique. Un silence troublé par le bruit de bêtes nocturnes et ... non loin de nous, le chuintement d'une lame que l'on sort de son fourreau. Sans mon ouïe développée, jamais je ne l'aurai entendue. Je bondis sur Marlène et la pousse au sol, m'interposant entre elle et la forme sombre qui se jette sur moi et me jette au sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mar 13 Sep - 11:37

Je restai silencieuse. Je n'y avais pas pensé, la différence de Luvion semblait si peu notable dans ce lieu si étrange, et après ce qui nous était arrivé. et puis, je l'avais déjà vu, je savais à quoi m'en tenir. en revanhce, les gens vivant ici, probablement pas. soudain, il me jeta au sol. Je n'avais pas une vue très développée, contrairement à lui manifestement, mais y voyais bien dans le noir, et je distinguai la forme sombre et floue qui se jeta sur le garçon. Humaine.

"Mais vous êtes complètement dingue !"


L'exclamation effarée sortit de moi sans que je puisse la contrôlée. Je me redressai, baguette en main - je l'avais rapidement tirée après ma "chute" - et la pointai aproximativement vers la personne. Personne qui éclata de rire. Ce qui me prouva deux choses : premièrement, elle me distinguait parfaitement, et deuxièmement, elle n'était pas sorcière. Ou alors elle avait vraiment confiance en elle. La forme - impossible de lui donner un autre nom- se redressa, et réalisai alors qu'elle menaçait mon camarade, le maintenant au sol. Je serrai mon poing autour de ma baguette qui me paraissait soudain bien frêle, dans ce lieu inconnu. Parce que plus le temps passait, et plus je pensais que nous étions loin de chez nous, vraiment loin. Une idée me traversa soudain, et je me sentis stupide de ne pas y avoir pensé plus tôt. c'était pourtant un sort de base, peu difficile, mais pas une seconde ne m'était venue l'idée de l'utiliser - ce qui nous aurait pourtant aidés.

"Lumos... murmurais-je."


Une lueur d'un blanc bleuté naquit au boute de ma baguette, illuminant la scène.

hrp:
 

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Dim 18 Sep - 23:28

- Mais vous êtes complètement dingue !

Le cri de Marlène me transperce les tympans. Aigu et apeuré. Dans la nuit déjà bien avancée, ma vision acérée me donnait un avantage sur mon adversaire. Mais il ne me laisse pas le temps d'en profiter et me plaque au sol. Je me débats un instant mais la lame qui se pose sur ma gorge m'en dissuade. Je distingue du coin de l'oeil Marlène qui se relève et pointe sa baguette sur notre agresseur. Qui éclate de rire. Je fronce les sourcils. Ses sens ont l'air plutôt aiguisés pour un humain. Même pour un sorcier. Ce qu'il n'a pas l'air d'être vu sa réaction devant cette adolescente qui le menace avec un bâton. Il attache solidement mes poignets dans mon dos et se relève. Son pied de pose sur ma nuque. Léger comme une plume mais capable de me briser la nuque. Les secondes passent, elles me paraissent interminables. Marlène finit par prononcer un "Lumos" du bout des lèvres. Une pâle lumière blanche baigne alors la scène. Je lève les yeux vers mon agresseur. C'est un jeune homme d'un vingtaine d'année à la peau noire comme l'ébène et au regard rieur. Ses cheveux sont tressés et décorés de perles multicolores. Ses épaules carrées et les muscles fins qui jouent sous sa combinaison démontrent un entraînement rigoureux et sévère. Il baisse vers moi un regard curieux, dans trop se préoccuper de Marlène. Mon visage est plaqué dans la poussière et je m'efforce de ne pas le regarder. Il retire son pied et me retourne. Ses yeux surpris détaillent ma peau, mes cheveux, mes yeux, mes cornes ... Je me débats mais rien n'y fait. Il finit par se relever, la main sur son poignard. Je bondis aussitôt sur mes pieds et vient me poster devant Marlène qui tient toujours sa baguette allumée. Avec mes poignets entravés, je ne sers pas à grand chose, mais peut être aura-t-elle le temps de s'enfuir qui décide de nous tuer.

- Mais qu'est ce que c'est que ces deux zigottos ? murmure l'homme pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Lun 19 Sep - 8:50

Il pousse Luv vers moi, mains attachées. Je lance un diffindo sur les cordes, sans même me cacher. Pas envie que mon seul allié soit attaché, diminué. Les cordes coupées tombent au sol sans un bruit. Le type jette un regard curieux à ma baguette, mais se reprend et darde ses yeux sur moi.
Je respire, lentement. Morte de trouille. Toujours en essayant de me calmer, je détaille l'homme vêtu de vêtements de cuir sombre, au corps souple et puissant. Ce qui me rassure, c'est qu'il parle notre langue, mais aussi qu'il parait surpris par la magie, et n'est donc pas infaillible. C'est pour ça que je décide d'opter pour la semi-vérité.

"On est perdus. On a marché longtemps pour arriver ici, tout ça pour se faire attaquer par vous. Est-ce qu'on peut au moins savoir pourquoi ?!"

J'essaye de parraître fatiguée et en colère, ce qui n'est pas très difficile. Je suis en colère. En revanche, je déborde d'énergie. Je toise le jeune homme quelques secondes, et il fait de même. Son regard est pertubant, mais je refuse de baisser les yeux. Ce "combat" dure quelques secondes, puis il sourit et lâche :

"Suivez-moi."

Se retournant d'un mouvement souple, il se dirige vers l'habitation, sans même vérifier que nous le suivons. J'échange un regard avec Luv, et décide de suivre le mouvement. Il me rejoindra s'il le souhaite. Moi, je tente de ne pas perdre des yeux la silhouette de l'homme, qui fait en sens inverse le chemin que Luv et moi avons pris. Ma baguette dispense une lumière faible, et il se tient trop loin pour que je puisse bien le distinguer. Je n'ose toutefois pas lancer de lumos maxima, encore que ne sache pas pourquoi. Je me contente donc de le suivre jusqu'à la cour, pressentant que s'il décide de me tuer, la magie ne sera pas forcément une défense suffisante.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Lun 17 Oct - 8:52

Marlène lance aussitôt un sort qui fait tomber les cordes à mes poignets. Je les secoue et me remets en garde, toujours méfiant. Marlène respire fort derrière moi, je l'entends. J'aimerai l'aider à se calmer mais cela impliquerai que je tourne le dos à notre nouveau "compagnon" et je ne peux me le permettre.

- On est perdus. On a marché longtemps pour arriver ici, tout ça pour se faire attaquer par vous. Est-ce qu'on peut au moins savoir pourquoi ?! s'écrie Marlène optant pour une demie-vérité.

Nous aurait-il cru si nous lui avions dit que nous étions sortis d'un arbre ? Marlène semble sur les nerfs et je la comprends. Mon cœur tambourine à toute vitesse dans ma poitrine. Elle défie l’homme du regard avant que celui-ci ne détourne les yeux et nous intime de le suivre. Il tourne aussitôt les talons et sa grâce m'étonne une nouvelle fois. On dirait un félin racé et puissant. Cette homme est dangereux et s'il décide de nous tuer même nos baguettes ne nous sauverons pas. Marlène s'engage à sa suite après m'avoir jeté un coup d’œil. Je la suis de loin. L'homme nous attend dans l'embrasure de la porte, un sourire malicieux sur le visage. Je me place à côté de Marlène qui a éteint sa baguette. Je jette un coup d’œil à l'intérieure. Deux femmes et un homme sont assis autour de la table. Je me fige, si le premier était dangereux, ceux-là le sont autant voire plus. Cette femme au yeux noirs et au longs cheveux noirs, cette fille à la chevelure de flamme et aux yeux d'un violet saisissant et cette homme stoïque aux regard dur. Celui qui nous a amené là lance à la cantonade.

- Regardez ce que j'ai trouvé dans le jardin, à côté de l’arbre passeur !
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mer 19 Oct - 16:55

Je regardai les gens attablés et un frisson me parcourut l'échine. Je jetai un coup d'oeil à Luv. Lui aussi semble stupéfait. Ces gens dégagent une impression de puissance, un magnétisme... je n'aurais pas été plus subjuguée et effrayée devant Dumbledore, Harry Potter ou Merlin en personne. Paradoxalement, mon côté provoc se réveille. Ca m'arrive, quand j'ai la trouille ou que je suis impressionnée. Comme maintenant. Je les regarde plus attentivement. L'homme a les yeux de la même couleur que les miens, d'un gris intense, entre perle et acier. Quand il voit que je le regarde, il pose son regard sur moi et je rougis. Même yeux ou presque, mais pas le même regard... le sien est insoutenable. La jeune femme, à ses côtés, a les yeux violets, elle. Une couleur étrange, mais pas beaucoup plus que celle des yeux de mon compagnon. Son regard est pensif. Elle a l'air gentil, mais m'impressionne particulièrement. De l'autre côté de l'homme, une femme est assise. Il y a une alchimie incroyable entre ces deux-là. Elle a les cheveux noirs corbeau et les yeux de même couleur. A la phrase de notre guide, un sourire ironique s'affiche sur ses lèvres. Je pose la première question qui me passe par la tête, au milieu des 300 autres.

"On est où, ici ?"

Je manque d'ajouter "à Pétaouchnok, ou à Ploucland-sur-Loire ?" mais me retiens. Ils n'ont sûrement pas la référence et je ne suis pas sûre que ça serait bien pris. Je me contente donc de garder le silence, décidée toutefois à obtenir une réponse... qui ne vient pas. A la place, la femme brune se tourne vers notre gardien, railleuse :

"Dis donc, Salim, depuis quand tu ramène ici tout ce qui traîne dehors ?
- Pardon ?!" m'étranglais-je.

La boutade du garçon passait encore, en revanche cette façon de nous traîter était franchement insultante, du moins de mon point de vue. L'agacement me donnant des ailes, je jetai mon regard le plus noir à cette femme. Elle sûrement vu bien plus effrayant, mais ça, je m'en fichais comme de ma première chaussette.

"Mais vous vous prenezz pour qui à nous juger comme ça ? On est perdu, on est déjà dans la m...ouise la plus complête, on tombe sur des gens, bam ! On se fait refouler. Alors si vous voulez pas de nous, vous nous aidez à rentrer, mais vous nous traîtez pas comme si on était des objets ou des chiens errants du quartier."

Une fois ma tirade terminée, je restai là, très légèrement pantelante peut-être, à attendre de m'en prendre plein la face à mon tour.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Lun 28 Nov - 20:24

Je détaille les différentes personnes présente avec méfiance. Je rajuste ma casquette pour cacher mes cornes. Je n'ose imaginer leur réaction s'ils les découvraient. Je jette un coup d'oeil irité à l'homme qui nous a trouvé, la femme aux cheveux noirs sourit. Je n'arrive pas à déterminer la nature de son expression.

- On est où, ici ?

Marlène semble agacée, énervéeée, stressée. Moi, je me tais et me fais oublier. La Serdaigle attend sa réponse avec avidité mais elle ne vient pas. A la place, la femme aux cheveux noirs lance à leur accompagnateur :

- Dis donc, Salim, depuis quand tu ramène ici tout ce qui traîne dehors ?

Sa voix est railleuse et assez désagréable. Je note néanmoins le nom de l'homme, Salim. Un nom plutôt africain ? Marlène prit cette boutade beaucoup plus mal.

- Pardon ?!

Alors que je n'y avais vu qu'une occasion supplémentaire de détailler notre 'prison' et y déceler les éventuelles failles, elle avait réagi au quart de tour, ce que je pouvais comprendre. Elle jeta un regard noir à la femme mais celle-ci se contenta d'un rictus moqueur.

- Mais vous vous prenez pour qui à nous juger comme ça ? On est perdu, on est déjà dans la m...ouise la plus complète, on tombe sur des gens, bam ! On se fait refouler. Alors si vous voulez pas de nous, vous nous aidez à rentrer, mais vous nous traitez pas comme si on était des objets ou des chiens errants du quartier.

La jeune femme éclate de rire bientôt suivie par Salim. L'autre femme aux yeux violets pose sur eux un regard bienveillant.

- Ne t'inquiète pas gamine, je vais t'aider. Mais pour cela il va falloir que tu dises la vérité sur votre arrivée. Et ensuite, il va falloir que ton ami daigne de se montrer.

Je me crispe instantanément et réfrène ma furieuse envie de tourner les talons et de m'enfuir. Je m'avance lentement à la lumière. Ma main se pose par réflexe sur ma casquette. L'homme aux yeux gris me fixe avec intensité. Il me fait peur.

- Retire la.

Sa voix est sans appel. Derrière moi, Salime referme la porte. Je suis pris au piège. Ma respiration s'accélère. Je contrôle à peine mes halètements de panique. Pourtant je n'ai pas le choix. Sinon, soit on ne part pas d'ici soit ils nous tuent. Je baisse alors la main pour retirer ma casquette, dévoilant ces horreurs pointues sur mon front.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   Mar 14 Fév - 13:04

La voix de l'homme claque, neutre mais définitive. C'est un ordre, et il faut y céder. Luvion y cède. D'une main tremblante, il retire sa casquette. Dans la lumière, ses cornes brillent, d'un brun sombre et mat, lisse, excroissances plus que visibles dans sa chevelure neige. Tous restent silencieux, mais sans hostilité, me semble-t-il. Ils observent, et constatent sa différence. La première fois que j'ai vu Luvion, cette différence, je ne l'ai même pas prise en compte. Ca ne m'a pas semblé important, comparé à ce fait capital : il allait mal. J'avais essayé de l'aider. Il me semblait que n'importe lequel de ces gens, dans la même situation, auraient réagi de la même façon. Je soupire, et serre dans mes doigts ma baguette en bois de rose. Elle m'a demandé de raconter ? Je raconte.

"On vient d'Angleterre. Du château de Poudlard. J'étais dans le parc, quand j'ai vu Luvion... s'enfoncer dans un arbre. Un vrai arbre, pas de porte magique ni rien. Un truc impossible, quoi. Sauf que j'y suis tombée aussi... là y'avait... des passages. Des milliers de passages, je l'ai vu et je suis allée là où il est sorti... ici. Et après Salim nous a sauté dessus en mode ninja."

Le Salim en question émet un rire amusé, puis tous commencent à débattre à voix inaudible. Il me parait clair qu'ils savent d'où nous venons mais semblent plus que surpris que nous ayons réussi cela. Finalement la fille aux cheveux blond foncé et aux yeux violets émet d'une voix assez douce :

"Vous dites la vérité. Sans blagues ?! Nous ne savons pas si nous pouvons vous renvoyer pas l'arbre passeur... pour l'instant, nous allons vous garder ici... et vous apprendre deux ou trois choses sur notre Monde."

Mon cerveau de Serdaigle enregistre l'information sur l'arbre, ils savent donc ce que c'est, ici. Puis je cesse de réfléchir à 80 km à l'heure lorsqu'elle parle de leur monde, parce que j'y ressens une majuscule qui montre que ce n'est pas juste une expression. Je cesse de réfléchir, et j'écoute la jeune femme me raconter Gwendalavir.

HRP:
 

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gwendalavir [Marlène & Luv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gwendalavir [Marlène & Luv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: Divers :: Crazyland RPs en folie-