BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Table des Serpentards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Ven 2 Déc - 14:51

Suite à ma réplique adressée à Kalis, j’vois Blanco m’lancer un regard noir. Est-ce que c’est à cause d’la signification même d’mes paroles, ou est-ce que c’est à cause du diminutif ? J’en sais rien, p’être les deux… C’est vrai que Ka’ m’avait d’mander dans la salle co’ de pas lui donner d’surnom… Mais l’envie de l’provoquer après c’qu’il m’a dit était beaucoup trop forte ! Et l’simple fait d’voir la réaction ultra-jalouse d’Blanco en valait clairement l’coup. Avant que qui qu’ce soit rajoute que’qu’chose, un immense bruit prov’nant du Hall s’fait entendre. Les r’gards interrogatifs et les sourcils froncés apparaissent sur les visages de certains. La pièce est d’venue plus ou moins silencieuse. Moi j’fixe la porte de la Salle, attendant d’voir si la personne qui a fait c’bruit va s’ramener ou pas. 

Et en effet, quelques secondes plus tard, un gars apparaît avec le nez en sang. Il boîte. Tous les r’gards, ou presque, se tournent vers lui. Il fait un signe aux gens en mode « j’vais bien ». Il porte un balais dans l’une d’ses mains. Il a dû tomber... C'est qu'il est pas mal, le p'tit gars. Si on sait pas faire du balais, on en fait pas.  Son r’gard se pose sur moi. Il approche et s’pose sur l’banc d’en face. Il salue tout l’monde puis se sent obligé de m’dire bonjour personnellement. J’lui réponds d'un simple sourire. J’renifle. Du sang coule à nouveau d’son nez. Il l’essuie avec sa main pis demande qui a fermé la porte. Il s’adresse à nous en nous appelant « les enfants ».... C'est frustrant. A côté d’moi, l’préfet s’active. Il prend plein d’bouffe dans ses mains et s’lève en m’disant : 

« Si tu veux des infos, ça sera plus tard, sans tes fans. »

Mes fans ? Il est sérieux là…. ?! Tssss’ quel boulet. Il donne une réponse à c’que Blondie lui a dit et part. J’viens d’finir mon p’tit-déj. J’ai plus rien à faire là, alors j’me lève. D’une main, j’prends l’sac en tissu noir. J’espère qu’ils zont pas oublié la boîte. J’dis pas au revoir aux gens qui se sont agglutinés autour de moi. Après tout, j’leur ai jamais d’mander d’venir se poser là et d’me parler. C’est donc le ventre plein que j’me barre à la recherche d’un endroit tranquille. J’ai pas envie d’aller en salle co’. Il m’faut une pièce où y a personne. P’têtre une salle de classe vide, ou des chiottes. Une question m’vient en tête : qui parmi les gens qu’j’ai vu c’matin va finir par d’venir mon allié… ? Faudrait qu’j’fasse des recherches sur Blondie, son nom d’famille m’dit quelque chose… Morfoy, Marfoy… Rah j’sais plus. J’trouvrais bien. 


Dernière édition par Myosotis Wilkes le Sam 4 Mar - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 3 Déc - 14:45


La remarque de la petite Amy l'amuse , tout en l'agaçant. Il ne réponds pas cependant et la fixe avec un sourire narquois sur les lèvres. Elle a l'air tellement innocente. Il ignore même sa dernière remarque, qui le fait serrer les dents. Il est moins au taquet qu'elle ne peut le croire. Il ne l'est même pas du tout. A côté de lui, il entend Myosotis et sent ses yeux peser sur lui. Certaines choses ne l'intéresseraient pas.. Instinctivement, il porte son attention sur la jeune fille qui le toise du regard.

«Oh si , je suis sûr que ça pourrait m'intéresser. Quand tu voudras m'en parler, dis moi tout. » Kalis n'ajoute rien et la dévisage intensément. Sous la table, il voit Luvion qui serre les poings et pose sa main sur la sienne pour l'apaiser. Il n'aurait jamais cru penser comme ça mais voir son camarade aussi jaloux l'amuse ; il adore ça.

Soudain, un gros "BOUM" retentit du côté de l'entrée. Le serpentard se redresse lentement et par réflexe, pose sa main sur le manche de sa baguette. Quelques instants plus tard, Anton vient s'asseoir près d'eux. Kalis ne le lâche pas des yeux et esquisse simplement un faible sourire alors qu'il l'insulte de "bestioles".

« Tu peux m'expliquer ce que tu foutais encore ?» Le questionne t-il en observant le sang qui coule le long de son nez. Warren finit par se lever et rejoindre la salle commune. Depuis qu'il est le nouveau préfet, il n'a pas pu encore beaucoup converser, mais ça ne devrait pas tarder. Il le suit du regard tandis que celui ci quitte la salle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Lun 5 Déc - 8:30

Myosotis semblait ravie de la réaction de Luv. Quand Kalis va dans son sens, Luv lui jeta un regard surpris, il avait l'impression d'être à côté de la plaque. Il n'aurait jamais dû venir ici. Kalis posa une main rassurante sur son poing serré mais Luv ne se calme pas pour autant. Le jeune sang-mêlé s'apprêtait à partir une fois pour toute quand un immense bruit retentit dans le hall. Anton débarqua quelques instants plus tard en claudiquant. Le lien entre sa démarche et le gros bruit n'était pas bien difficile à faire, le pourquoi du comment en revanche était plus flou. Le Serpentard s'assit comme si de rien était, saluant Myosotis et les deux "bestioles" qu'étaient Luv et Kalis. La parano du sang-mêlé ne put s'empêcher de penser qu'il avait découvert son secret. Anton dévorait un toast, peu préoccupé par le sang qui coulait de son nez. Alors que Warren quittait la table sur une remarque bien sarcastique, Kalis posait la question que tous se posaient.

- Tu peux m'expliquer ce que tu foutais encore ?


Luv se contenta de sortir un mouchier de sa poche et le tendit à Anton pour qu'il arrête de renifler le sang qui coulait de son nez.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Ven 3 Mar - 12:33

[ 3 mars 2033, 7h45 ]


La jeune femme s'était levée tôt pour préparer un gâteau d'anniversaire, car aujourd'hui, c'était le jour de Kalis. Il était désormais majeur. Winonna ne connaissait pas spécialement les goûts culinaires de son amie et décida de faire au plus simple, c'est à dire, un gâteau au chocolat avec un glaçage à la vanille. Les elfes avaient, comme à leurs habitudes, la gentillesse de prêter les cuisines à la préfète. Une fois le dessert terminé, elle écrivit un “ Happy Birthday Kalis ! “ sur le glaçage jaunâtre.

Délicatement, elle porta son oeuvre jusqu'à la Grande Salle où le jeune homme devait prendre son petit déjeuner en ce moment même. Elle était un peu en retard aujourd'hui, mais c'était pour la bonne cause après tout.

Kalis était assis à la table des serpentards. La majorité des élèves de l'école étaient présents, la plupart mal réveillés et têtes plongées dans leurs bols de chocolat chaud ou de café. La blonde s'approcha de son camarade et déposa le gâteau à ses côtés :


“ Joyeux anniversaire Ka' “  
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Ven 3 Mar - 13:04



La majorité... La liberté, la possibilité de s'en aller très loin, de vivre sa vie, de devenir un adulte... Chez les moldus, c'est ca. Chez Kalis, il n'y a aucune importance. En se levant ce matin, il avait même oublié que c'était son anniversaire , qu'il allait enfin devenir un adulte et avoir ses propres responsabilités. Sans doute parce que non, ça n'allait rien changer au fond. Il était toujours le même, et les Panseurs n'allaient surement pas l'autoriser à prendre plus de libertés sous prétexte qu'il avait un an de plus aujourd'hui.

Assis à la table des serpentards, la tête entre les bras, il ruminait ses pensées négatives depuis une demi heure. Les élèves s'installaient autour de lui, discutaient, prenaient leur petit déjeuner le temps continuait d'avancer malgré tout mais lui n'avait pas la moindre envie de se lever pour aller en cours. Il s'apprêtait à se rendormir quand il sentit la présence de quelqu'un à ses côtés : Luvion ?

Une délicieuse odeur sucrée caressa ses narines , aussi il releva la tête et aperçut Winonna qui se tenait près de lui, posant un gâteau sur la table. Sur le coup, Kalis eut un violent bug et il resta immobile pour se rendre compte de la situation. Rêvait il ou pas ?


Tu... y a pensé ? Vraiment ?

Il était assez ému. Mais il faisait tout pour ne pas le montrer. De toutes les personnes qu'il aurait pensé voir venir aujourd'hui , Winonna était l'une des dernières et il ne savait même pas qu'elle était au courant de sa date d'anniversaire. Le serpentard ne savait pas trop quoi dire; il jetta un regard au gâteau.


C'est vraiment gentil, je sais pas quoi dire , la remercia t-il poliment sans pouvoir retenir son petit sourire. Il allait ajouter "mais t'étais pas obligé", mais si elle l'avait fait c'est qu'elle le voulait ; pas la peine de se noyer dans des remerciements incompréhensibles et des bafouillemments inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 11 Mar - 11:00

Kalis avait l'air tellement surpris ! On aurait dit qu'il avait oublié son propre anniversaire. Il était silencieux et avait pas l'air dans son assiette. Il la remercia, sans mots pour décrire ce qui venait de se passer.


“ Evidemment que j'y ai pensé ! J'oublie pas ce genre de choses. “

Winonna lui sourit. Puis elle parcourut la table du regard, à la recherche d'une cuillère. Elle en prit une puis la donne à son camarade serpentard.

“ Allez, goûte-le, je veux savoir si ça te plait ou pas ! “

La préfète se posa sur le banc, à côté de lui et le regarda, excitée et heureuse d'avoir réussi sa surprise. Cela avait attiré la curiosité des autres élèves de la table et des maisons. Heureusement que Winonna avait abandonné l'idée de chanter, le pauvre Kalis aurait eu l'air trop gêné !

“ Je suis désolée, je n'ai pas trouvé de bougies … Mais si tu veux faire un vœu, tiens, une boite d'allumettes. Souffle-en une ! “
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Lun 20 Mar - 12:22

La Grande Salle
Winonna & Kalis


 

Evidemment qu'elle y a pensé ... Ce qui n'est apparemment pas le cas de tout le monde. Il lui rendit le sourire qu'elle lui tendit puis attrapa la petite cuillère. Le serpentard n'osait pas toucher à ce gâteau qu'elle avait si gentiment préparé le matin même ; mais qui avait l'air tout de même délicieux. Sous sa demande, il vola un bout du gâteau et fit glisser la cuillère sur sa langue il était délicieux , vraiment. Ca faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu le droit , qu'il n'avait pas goûté à quelque chose comme ça. Kalis lui adressa un sourire timide, qui ne lui correspondait pas et il tira une assiette à lui pour lui en servir une part.


C'est délicieux, tu devrais en prendre aussi.

Il lui tendit une nouvelle fourchette et attrapa la boîte d'allumette en hésitant. Sincèrement, les voeux se réalisaient ils toujours autant qu'on ne le disait ? Sans doute pas à son avis, mais c'était le concept qui était magique, qui plaisait aux gens, le fait de demander quelque chose en secret , quelque chose qu'on espère depuis toujours. Mais qu'est ce que Kalis désire vraiment depuis toujours ? La vie au manoir est dure, mais c'est sa maison, la seule qu'il habite depuis plus de dix ans, c'est là qu'il a ses repères. Il ne saurait pas quoi faire sans même si l'appel de la forêt tout autour est attirant. Malgré ses sombres pensées, il frotta d'un coup sec une allumette contre le côté de la boîte et en un clin d'oeil, un bourgeon de flamme en apparut puis s'agrandit. Il resta muet face à elle tandis que l'allumette se consumait lentement mais surement.


C'est que.. je ne sais pas quoi demander. Mes voeux ne se réaliseront sans doute pas, ou dans longtemps.. ca fait longtemps que.. je me bat pour qu'ils se réalisent et cela ne donne rien pour le moment, alors pourquoi ... grâce à un voeu...

Ses marmonnements s'éteignirent dans un murmure. Parfois quand il méditait en regardant les flammes, ses pensées prenaient vie et il les prononçait à voix haute, oubliant les présences autour de lui qui l'observaient. L'allumette finit par s'éteindre l'instant qui suivit.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Ven 31 Mar - 12:44

Cette surprise avait l'air de plaire à Kalis. Winonna était heureuse d'avoir réussi ! Son ami lui proposa de manger un bout de son gâteau. La jeune fille hésita quelques instants, car ce gâteau était pour Kalis. Mais finalement, la préfète accepta et prit la fourchette que le serpentard lui tendait. 

Après tout, un gâteau d'anniversaire, on pouvait le partager avec ses amis. Le gâteau était assez bon, la poufsouffle en était fière. Kalis avait même dit qu'il était délicieux.


“ Tu sais, il faut croire en toi et croire en la vie. Peut-être que ton vœu se réalisera dans quelques années, tout d”éênd de toi aussi. Il faut que tu te donnes les moyens de réussir. La magie ne peut pas tout faire Ka', elle a ses limites. “

La blonde lui caressa gentiment le bras. Elle avait l'impression que le vert et argent avait besoin de réconfort, avait besoin d'être rassuré.

“ Qui ne tente rien à rien. Fais un vœu ! Tu n'as rien à perdre après tout.“


Winonna regarda son camarade, se demandant à quoi il pouvait bien penser. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Jeu 6 Avr - 14:17

La Grande salle
Winonna & Kalis


Les paroles de Winonna étaient le reflet de ses propres pensées mais il avait souvent du mal à les concrétiser. Quant aux limites de la magie dont elle parlait, c'était pas faux non plus. Parfois, on devait faire des choix de nous même et même la magie ne pouvait nous aider. Il faut que tu te donnes les moyens de réussir. Cette phrase résonnait dans sa tête et réussit à provoquer quelque chose en lui, quelque chose d'assez fort. Kalis resta un instant bloqué sur ses pensées jusqu'à ce que la douceur de la poufsouffle le détende quand elle se mit à caresser son bras.

Non c'est juste que.. Tu comprend pas, c'est beaucoup plus dur que ça , dit il doucement en évitant son regard. Il sentait que Winonna pouvait le comprendre et être compréhensif. Mais comprendrait elle la galère dans laquelle il était fourrée ? Il ferma les yeux et pensa très fort à ce qu'il désirait le plus au monde : Etre libre.
Partir loin, loin de tout ça et courir sans jamais s'arrêter. Il voulait que ça s'arrête. Après un bref sourire en s'étant imaginé courir dans une immense prairie sans obstacle, il rouvrit ses prunelles grises sur Winonna en se caressant machinalement le bras comme pour se rassurer.

Désolé. Je n'ai pas le droit de t'infliger ça alors que tu m'as souhaité mon anniversaire , s'excusa t-il en se tournant de nouveau vers la table. Il s'affala dessus, et passa son doigts sur le galaçage jaunêtre du gateau pour y goûter.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Ven 21 Avr - 14:50

Kalis Antoy avait mal commencé sa scolarité à Poudlard. La majorité des élèves ne l'aimait pas et le fuyait presque. Lorsque Winonna était devenue préfète, elle avait eu l'occasion de réprimander plusieurs fois le jeune homme. Mais elle n'avait pas fait de lui son bouc émissaire. Elle avait essayé de le comprendre, de trouver les mots justes, de le raisonner et lui faire prendre conscience qu'il avait du potentiel. Depuis sa rencontre avec le serpentard, la jeune fille avait constaté qu'il s'était plutôt assagit mais il souffrait encore, énormément. Il était ailleurs, avait l'air triste et ne voulait pas se confier. La préfète ne pouvait pas le forcer à s'exprimer, il devait le faire lorsqu'il se sentirait prêt. Mais la poufsouffle était assez inquiète. Qu'avait-il pu subir dans son enfance, dans sa vie en général, pour qu'il s'enferme dans cet état d'esprit ? Miss Diggory savait que sous ces airs de rebelle, se cachait un merveilleux jeune homme sensible et blessé. Comme on le faisait avec un animal, il fallait apprivoiser Kalis.

“ Ce n'est pas de ta faute, rien n'est de ta faute Ka'. Tu ne peux pas contrôler les faits et gestes des autres. Je ne sais pas ce qui te préoccupe, mais tu n'es pas le fautif, ne t'enferme pas sur toi-même. “

Il s'excusa de plomber l'ambiance alors que la préfète lui avait gentiment offert un gâteau pour son anniversaire.

“ Ce n'est pas grave, tu doutes beaucoup en ce moment. Mais je veux que tu saches que je t'aime beaucoup et que je suis là. “

Winonna reprit un peu de gâteau puis se leva. Il fallait qu'elle prenne son petit déjeuner, le temps passait si vite ! Elle sourit à son camarade et ajouta :

“ Je vais rejoindre les autres. Essaies de passer une bonne journée. C'est ton jour aujourd'hui. “



( clos le rp  )
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Lun 24 Avr - 11:54

La Grande salle
Winonna & Kalis




Si seulement Winonna savait. Si seulement il pouvait la mettre au courant elle, rien qu'elle. Tout ce qui vivait en lui pourrissait lentement et il sentait son âme prendre un chemin différent de celui qu'elle devrait prendre. Plus les jours passaient , et plus Kalis se sentait perdre le contrôle de lui même et de sa vie. Bientôt, ça ne serait plus lui qui contrôlerait sa vie, bientôt tout sera différent et il devra faire des choix qui traceront son chemin. Ca sera différent. Au bout de cinq minutes, il se rendit compte qu'il fixait Winonna sans vraiment la voir. Il cligna des paupières et esquissa un petit sourire. Il ne savait pas vraiment s'il était sincère ou pas.


Merci Wino, c'est gentil.. moi aussi, "fin.. je t'apprécie beaucoup , bafouilla t-il d'un air gêné. Kalis n'avait pas l'habitude de dire aux gens ce genre de choses. Il s'en tirait assez bien quand il s'agissait de Rory ou encore de Luvion mais le reste du temps, rien en lui ne pouvait réellement prouver qu'il tenait à ses amis autant qu'il pouvait lui même le penser.

Finalement, la jeune préfète finit par se lever. Intérieurement, Kalis fut rassuré. Il n'aurait plus à s'embrouiller l'esprit et à choisir ses mots pour ne pas dire n'importe quoi. D'un autre côté, elle n'était pas encore partie qu'il se sentait terriblement seul. Le serpentard hocha la tête et lui promit d'essayer d'oublier tout ce qui le tracassait pour profiter de ce jour spécial. Il savait qu'il se mentait à lui même.


Fin du rp.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 24 Juin - 1:19

[rp avec fictif: personnage demandé: un(e) élève Serpentard. En attente de réponse.]

J'avais la tête ailleurs ce matin là, je n'avais pas eu de moment avec ma chérie depuis un long moment à cause de mes révisions des examens. Les Aspics se profilaient et même si j'étais un bon étudiant je restais inquiet. Je ne savais pas dans quelles branches j'allais tenter d'évoluer, mais ce qui m'inquiétait le plus c'était que ma dulcinée allait rester une année entière, sans moi, mais avec ce prof que je redoutais tout de même. Même si j'avais gagné cette bataille, la guerre n'était certainement pas fini. Je savais qu'elle avait pas encore enfouie tout ses sentiment pour lui, il allait falloir que je fasse mes preuves à distances. J'étais face à la table de ma dulcinée et je la vis. Elle discutais avec d'autres élèves entre deux coups d'oeil à son bouquin d'étude que je distinguais vaguement comme étant celui de botanique, sa bête noire qui nous avait réuni. Mon regard se tourna inconsciemment vers la table des professeurs où le baroudeur que je détestais tant, mon directeur de maison qui plus est, discutais avec la prof de divination, une matière que jene suivais pas. Mais même si il parlait avec elle, je ne pouvais que remarquer les vagues coup d'oeil en direction de MA préfète. Je serrais les dents et ne me rendis pas compte que quelqu'un venait de s'asseoir près de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarFictif
Moderateurs Moderateurs

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 24 Juin - 5:11

[Dans le rôle d'Emily Reynolds - en réponse à la demande de Warren]

Emily mangeait toujours, au choix : trois tartine avec un chocolat chaud ou un bol de muesli au chocolat. Ce matin, option un. Elle s'installa à la table, vers le milieu comme toujours, et salua son voisin tout en remplissant son bol.

"Peace. Salut."

Emily avait toujours l'impression de sortir un slogan hippie quand elle disait son nom. Elle commença à se préparer des tartines de confiture, un peu dans la lune, nota sa mâchoire crispée et questionna assez distraitement :

"Tu fais une crise de jalousie ou quelqu'un t'a énervé ?"

C'était généralement l'une ou l'autre raison, et la question était posée sur un ton si purement informatif et vaguement curieux qu'on pouvait difficilement la prendre pour une provocation, même en étant susceptible. La brune était déjà déconnectée socialement en temps normal, alors une Emily mal réveillée était généralement une Emily peu aimable. Même si c'était involontairement.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 24 Juin - 12:11

C'était Emily Reynolds, une fille un peu perchée de ma maison. Elle me salue:

- Peace. Salut.

- Salut Reynolds

Elle semblait avoir remarqué mon énervement, en même temps je ne l'avais pas vraiment caché non plus. Cette histoire était de notoriété publique maintenant après tout. L'article de journal qui avait tant fait souffrir ma belle réapparut dans mon esprit et lorsque Reynolds me demanda la raison de ma mauvaise humeur, je lui répondis d'un ton sec qu'elle connaissait:

- Regarde-le... il mérite pas d'être prof, regarde comment il reluque Skellington, genre il croit que ça ne se voit pas! Ça a le don de me mettre en pétard, mais d'une force! Mais j'ai rien le droit de dire parce que c'est notre directeur de maison! Qu'est-ce que c'est frustrant!

Réalisant qu'elle ne m'adressait pas souvent la parole, je tournai le regards vers elle, un sourcil relevé, interrogateur et sarcastique:

- Tu te sens seule ce matin?
Revenir en haut Aller en bas
avatarFictif
Moderateurs Moderateurs

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 24 Juin - 13:09

Emily croqua dans sa tartine et attendit quelques secondes avant de répliquer, raisonnable :

"En tant que prof, il est plutôt bon. En fait, c'est même la seule chose que tu ne peux pas lui reprocher. Ce qu'il a fait est pas très pro, mais dans ses cours il est pas mauvais."

Ensuite elle se mura dans un silence profond. Elle était presque sûre d'avoir oublié un devoir - à moins que ce soit un livre à lire ? Son esprit dériva sur un détail qu'elle avait repéré d'un bouquin et il lui fallut une seconde pour répondre à Warren, un air légèrement moqueur sur le visage.

"Je dirais plutôt que je m'ennuie... et t'es à côté."


La jeune fille avait une conscience très relative de sa propre prétention. De toute manière, Warren l'était aussi, alors il pouvait comprendre, non ? Chez Reynolds, prétention ne rimait necessairement avce orgueil, c'était plus étrange et nuancé que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Sam 24 Juin - 13:22

En tant que prof, il est plutôt bon. En fait, c'est même la seule chose que tu ne peux pas lui reprocher. Ce qu'il a fait est pas très pro, mais dans ses cours il est pas mauvais. Je dirais plutôt que je m'ennuie... et t'es à côté.

J'écoutais ses paroles qui n'étaient pas fausses et ça me mettait en rogne. Ce professeur avait un don certain c'était sûr oui, pour être vendeur et fabricant de baguettes d'un côté et professeur de trois matières distinctes à Poudlard, quatre même l'année précédente, il fallait avoir un certain talent. Mais je n'étais pas très objectif le concernant certainement, juste il m'agaçait de tout son être et ses cours avait toujours été un supplice du plus loin que je me rappelait, puisque qu'il avait commencé en tant que prof dans le même temps où j'avais fait la connaissance de ma copine sur qui j'avais flashé immédiatement. Pas de chance, elle était déjà sur le charme de ce baroudeur à la noix et je n'avais, jusqu'à il y avait peu, pas eu ma chance. Mais finalement, elle avait fini par me choisir. Repensant à tout cela je me calmais un peu:

- Ça m'arrache de l'admettre, mais il est même très bon dans ce domaine, mais il ne mérite aucun prestige pour autant, il devrait avoir honte. Si il avait un peu d'éthique il aurait quitté le château depuis longtemps!

Je savais que c'était une réflexion inutile et un peu bête, Poudlard était le meilleure des établissements magiques et il avait d'abord ce poste sur le chemin de traverse, donc finalement travailler dans ce chateau était assez logique. Je réalisai sa seconde réponse:

- Content de t'éviter un peu d'ennui, mais suis pas sûr d'être la meilleure des compagnies que tu puisse trouver ici...
Revenir en haut Aller en bas
avatarFictif
Moderateurs Moderateurs

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   Dim 25 Juin - 19:29

Le commentaire de Warren donne lieu à une soudaine réalisation d'Emily.


"Exact, t'as complêtement raison là-dessus. Elle resta silencieuse puis ajouta d'une voix plus détachée : Est-ce qu'être à Serpentard constitue une circonstance atténuante ?"


Après tout, la ruse aditionnée à l'ambition donnait des gens parfois dénué de scrupules, ou sans aller jusque-là, assez méprisants des règlements. Ceci expliquait peut-être cela et constituait par conséquent un argument plus ou moins en la faveur de Turner, c'était logique, non ? Ben d'après Emily, si. Plus ou moins. Elle ne s'attardait pas à ces détails.

"Oui, tu es atrocement ennuyeux, je me demandes pourquoi je te parles... peut-être que tu pourrais me laisser juger ?"


La première partie de la phrase étant ironique et la deuxième franchement moqueuse. Emily continua son petit-déjeuner en profitant d'un léger blanc dans la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Table des Serpentards   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Table des Serpentards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La grande salle-