BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Table des Gryffondors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: La Table des Gryffondors   Mer 7 Sep - 10:45



La Table des Gryffondors




Lisez la description dans Note du Staff + Plan juste au dessus.


Toute à droite de la salle lorsque l'on entre,
seuls les Gryffondors peuvent y RP lors des repas,
c'est une zone de RP libre.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 12 Sep - 19:00

Le temps de rejoindre les gryffondors je jetais un oeil aux autres tables pour repérer le peu de personnes que j'avais rencontré ces derniers jours. Je vis d'abord Winonna m'applaudir et lui souris, un peu plus fière d'appartenir maintenant à Poudlard, et ensuite Marlène qui m'adressa un signe de la main auquel je répondis de la même façon. Grâce aux filles, je pu plus facilement repérer les tables des Poufsouffles et des Serdaigles. 

Tout en m'asseyant, mon regard survola la dernière table qui, dans la logique, devait être celle des Serpentards. Et effectivement je repéra bien vite le préfet des verts et argents. Je leva la main pour faire signe à Peace mais me ravisa au dernier moment sans vérifier s'il m'avait vu ou pas. Après tout au premier abord il ne m'avait pas parut super amical et je n'étais pas facile à vivre, surtout pour des inconnus. Estimant que je l'avais assez ennuyé pour le moment - entre notre rencontre explosive et mon intrusion dans son compartiment - je préférais faire profile bas ce soir. 

Je me tournais donc vers mon assiette et la montagne de plats qui débordaient sur la table. Mais la vue de toute cette nourriture ne m'inspirait pas du tout, j'étais si fatiguée que je ne pensais qu'à aller dormir. Il était vrai que le voyage en train pendant des heures, le gavage de sucreries et l'heure tardive de notre arrivée au château m'avait épuisée. Et même si c'était très mal poli, je préférais pousser mon assiette pour mettre les coudes sur la table et appuyer ma tête dans les mains, me laissant à moitié somnoler.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Mar 13 Sep - 11:00

Molly avait suivit le discours du directeur avec sarcasme et quand il eut finit, la jeune femme laissa enfin ses idées s'exprimer à qui voulait entendre :


- Bientôt les fondations de Poudlard reposeront sur les corps des élèves qui ne renforcent qu'un peu plus chaque jour l'écatombe qui se crée. Entre ceux de la première guerre quand Voldemort était au pouvoir, la deuxième où Harry Potter a mené et celle qui semble se préparer de nouveau...
Enfin ! Ça me promet un bel avenir comme journaliste une fois mon année finie ici !


La blonde se fichait royalement des regards des autres élèves qui se posaient sur elle : inquiets ou en colère. Après tout, elle exprimait une opinion que beaucoup devaient partager sans pour autant la dire à voix haute, et si le courage devait prendre cette forme là, alors la 7e année était bel et bien une vraie Gryffondor.
Puis le regard de cette dernière se posa sur Alice avec une folle envie de la passer à la moulinette pour lui poser toutes les questions qui lui venaient en tête, mais le lieu n'était pas le meilleur pour poser ce genre de questions suite à la promesse qu'elle lui avait faite.
Dawkins était une amie fidèle et dévouée pour peu qu'on sache la prendre et qu'on lui donne de quoi se mettre sous la dent.

Alors, le regard de la blonde ravageuse se posa sur une nouvelle venue qui venait de faire sa répartition : Arianne Parish d'après ce qu'elle en avait entendu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarCédric Walster
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Mar 13 Sep - 20:02

Quand Cédric entendit les mauvaises nouvelles qu'avaient portés ces vacances, il afficha une mine choquée comme tous les autres. Son premier réflexe fut de regarder Maryliss avait un regard plus interrogateur qu'inquiet. Dès que le discours du Directeur fut fini, laissant enfin le Rouge et Or réfléchir, une septième année assise en face, non loin de lui, commenta :

- Bientôt les fondations de Poudlard reposeront sur les corps des élèves qui ne renforcent qu'un peu plus chaque jour l'hécatombe qui se crée. Entre ceux de la première guerre quand Voldemort était au pouvoir, la deuxième où Harry Potter a mené et celle qui semble se préparer de nouveau... Enfin ! Ça me promet un bel avenir comme journaliste une fois mon année finie ici !

Cédric jeta un coup d'œil aux première années qui venaient de s'installer et aux autres, tous observant la blondinette avec des yeux ronds qui semblait avoir dit la remarque la plus innocent qu'il soit. Elle se retourna vers Skellington puis vers une nouvelle Gryffondor bien plus grande que les premières années affalée sur sa table. Finalement, Cédric répondit avec un petit sourire ironique accompagné de son assourdissant accent germanique :

- Quelle magnifique façon d'accueillir les nouveaux. J'ai rarement vu mieux. A peine arrivés que l'on veut déjà nous mettre dans une tombe ! Ca promet...

Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Mer 14 Sep - 10:37

Tout à ma somnolence et rêvant déjà de mon lit qui m'attendait dans mon nouveau dortoir, j'en fut tiré brusquement quand une élève non loin de moi fit un remarque qui du choquer les personnes autour de nous. D'ailleurs un autre élève ne se priva pas pour lui répondre sur sa façon d'accueillir les nouveaux sur un ton ironique et un accent allemand. Ca me fit penser à mon accent américain que j'espérais voir disparaitre rapidement si je devais finir ma vie ici. J'éclatais d'abord de rire et rouvris ensuite les yeux pour voir d'où venait ces réflexions pour me tourner vers mes camarades pleins d'optimisme. Je leur répondis à mon tour sur un ton moqueur :

- C'est sûr que j'ai vu mieux comme accueil. Faut dire aussi qu'en Amérique on a pas de psychopathe-tueur-en-puissance. Je ne vais pas m'ennuyer ici. 

Je ne pu réprimer un bâillement de sortir de ma bouche, que je cacha dans le creux de mon coude, toujours affalée que j'étais sur la table. En me redressant j'aperçus une autre fille que j'avais déjà vu dans le train ce midi et lui sourit. 

* Elle était dans le compartiment des préfets, alors c'est elle le préfet des Gryffondor ... Donc si Winonna et Warren ... Peace, sont ceux de Poufsouffle et Serpentard ... Il ne reste que l'autre garçon que j'ai vu pour les Serdaigles. *

Je souris de plus bel en me disant que, même très fatiguée, j'arrivais encore à réfléchir et faire des déductions comme j'aimais en imiter mon shérif de père.
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Ven 16 Sep - 15:09

La cérémonie de la répartition, l'année dernière, j'aurais dû en faire partie malgré le fait que j'entrai en quatrième année, mais mon père étant le directeur j'ai pu le faire à huis clos dans son bureau juste avant la rentrée. Mon père se lève alors et commence son discours. Je ne me suis pas installée à côté de Cody pour que mon père ne se pose pas trop de questions, il a déjà bien assez à voir avec le ministère. Les nouvelles tombent... Victoria... Azel-Grace... Damon... et... Sonny? 

Sonny? Sonny dans un état inconnu à Saint Mangouste? Mon dieu, voilà pourquoi je n'ai pas eu de nouvelles de toutes les vacances! Moi qui m'étais imaginé qu'il passait d'agréable moment avec un jeune garçon. Choquée, je n'ose plus bouger, une larme coule, et j'entends Molly lancer un sarcasme concernant les attaques. Je me tourne vers elle, mauvaise:

- Comment oses-tu faire de l'humour? Il y aurait parmi eu un proche à toi tu ne rirais pas, tu es un vautour, je pensais que tu avais un minimum de dignité et d'humanité mais je devais certainement me tromper!

Comment mon père a-t-il pu me cacher une telle chose?
Revenir en haut Aller en bas
avatarJohn Lupin
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Sam 24 Sep - 15:33

Je venais de m'installer à la table, à côté de Ria que je connaissais un peu. Je débarquai au beau milieu d'une conversation, ce qui fait que je n'osai pas parler de peur de les couper. En revanche quand une fille lui parla en des propos durs et violents, je ne pus m'empêcher de répliquer :

"Comment tu peux lui dire ça ? La traiter de monstre, ou presque ? Moi, je pense qu'il faut en rire. Parce que sinon..."

Je ne pus finir. C'était trop dur. D'autant plus que je faisais des reproches à cette fille, alors que je ne la connaissais même pas. Je décidai me changer les idées, définitivement.

"Désolé. Je n'ai pas à te parler comme ça. Comment tu t'appelles ?"

La dernière phrase fut lancée avec un sourire sincère, et j'espérai vraiment que ces excuses seraient acceptées.
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 10:31

Un jeune garçon de première année me répond, n'appréciant visiblement pas ma réflexion, mais il ne connait pas Molly, il ne sait pas qui elle est et comme elle s'en fout du malheur des autres. Je l'aime bien, mais je ne supporte pas les ragots! Je me tourne vers le gamin qui s'est rendu compte de son impolitesse et qui essaie de se rattraper, et j'éclate en sanglots:

- Je vais prendre en compte le fait que tu es nouveau... Tu connais pas Molly, moi oui! Cette fille peut être adorable mais elle peut aussi être totalement sans coeur, tout ce qui l'intéresse ce sont les ragots, les potins en tout genre, même Rita Skeeter était moins indiscrète! Je ne connais pas ta vie, et tu ne connais pas la mienne. Tu crois que je vais pouvoir en rire quand je ne sais pas quel sort attend mon meilleur ami, quand j'ignore dans quel état il est et que j'apprends de la bouche de mon père son hospitalisation lors d'une cérémonie? Tu veux savoir qui je suis? Je suis Elizabeth Peverell, la fille du Directeur, et accessoirement la dernière au courant de ce que lui il sait!

Sur ces paroles, je me lève, je me fiche d'attirer l'attention sur moi, mais là j'ai mal et je ne supporte pas de rester là. Je lance un regard plein de haine à mon père, à Molly et je pars en courant, ne souhaitant pas rester une minute de plus dans cet endroit. Les conversations risquent de tourner autour des attaques et je ne le supporterai pas. Le pauvre gamin, je m'excuserai en salle commune plus tard, il ne pouvait pas savoir. Pauvre gosse, je me sens coupable de m'être énervée.

[Suite Tour de Gryffondor, en RP libre]
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 11:11

Une autre de mes camarades réagis plus violemment à la remarque de la première, comme j'aurais pu m'en douter, et je me cacha aussitôt la tête dans les bras en grognant un "trop agité ce soir", et tenta de me rendormir. 
Après sa tirade je l'entendis se lever et redressa encore la tête pour la voir partir d'un pas furieux, j'imprima ce qu'elle venait de dire : la fille du directeur, et sourit de nouveau, ravit de ne pas avoir affaire aux genre de fille à papa insupportable. Cette année promettait d'être intéressante. 

Soudain je remarqua enfin mon voisin de table, à qui jusque là je n'avais pas fait attention, et lui sourit de toute mes dents en lui ébouriffant les cheveux. Je le reconnu comme étant le pauvre petit garçon qui avait eut besoin d'aide pour trouver ses livres à la librairie magique, quelques jours auparavant. Et moi qui n'en donne pas souvent, la seule chose qui m'avait poussé à l'aider était que son jeune âge m'avait rappelé ma petit soeur. Sans le connaitre le moins du monde, j'appréciais déjà ce gosse et j'étais ravis de le voir dans la même maison que moi. 

- Eh, salut toi ! ... T'en fais pas pour elle, avec le discours que le dirlo nous à fait ce soir, tout le monde doit être d'aussi bonne humeur que Elizabeth. Ca passera dans quelques jours ... Tu as fait bon voyage ? 

Me prenant soudain pour sa grande soeur, je réagissais comme si j'étais avec Judith et me mis à le servir et lui remplis son assiette de pommes de terres et de saucisses fumées. 

* Oups, voilà que je me prends pour sa mère, continu donc de dormir toi, ca vaut mieux. *
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 12:00

Le discours du directeur avait créer un vent de murmure. tout le monde donnait son avis.

- Bientôt les fondations de Poudlard reposeront sur les corps des élèves qui ne renforcent qu'un peu plus chaque jour l’hécatombe qui se crée. Entre ceux de la première guerre quand Voldemort était au pouvoir, la deuxième où Harry Potter a mené et celle qui semble se préparer de nouveau...Enfin ! Ça me promet un bel avenir comme journaliste une fois mon année finie ici !

Ce discourt de Molly déplu à Elizabeth qui avait perdu Sonny cela me blessa aussi vis a vis de la petite Poufsouffle. Elizabeth lui répondis:

- Comment oses-tu faire de l'humour? Il y aurait parmi eu un proche à toi tu ne rirais pas, tu es un vautour, je pensais que tu avais un minimum de dignité et d'humanité mais je devais certainement me tromper!

A cela un première année répondis à d'Elizabeth:

- Comment tu peux lui dire ça ? La traiter de monstre, ou presque ? Moi, je pense qu'il faut en rire. Parce que sinon... Désolé. Je n'ai pas à te parler comme ça. Comment tu t'appelles ?

La réponse ne se fis pas attendre, ce qui me fis sourire puis Elizabeth se leva et partis en pleurant. Je me leva à mon tour, tout en regardant mes camarade d'un regard noir et leur dit:

- Les événements récent en ont touché plus d'un. Tachez de respecter les douleurs des un des autres, Molly tu me déçois si tu veux blâmer quelqu’un blâme un serpentard et pas l'un des notre, dans ces temps sombre soyons unis.

Je me tourna vers le première année et continua:

- Ne lui en veux pas, tu n'es en rien responsable. Bienvenue chez les Gryffondor.

Sur ces mots je lança un regard noir et mauvais en direction du directeur, le regardant droit dans les yeux comme pour lui dire que c'est de sa faute et que je l'ai à l’œil. Puis je partis en courant pour rattraper Elizabeth.

[ Désolé pour les couleurs mais j'ai pas le fichier des couleurs sous les yeux ]
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 13:01

Le discours du directeur commença et les mauvaises nouvelles s’amoncelaient. Victoria, Azel-Grace, mortes, toutes les deux. Azel-Grace était la gardienne de mon équipe de Quidditch l'an passé. Damon à l'hopital, m*rde Damon, tu m'as toujours parut invincible, c'est quoi ce délire? Je comprends mieux pourquoi à la fin des vacances j'ai reçu un courrier m'annonçant que cette année c'était moi le capitaine de l'équipe. Puis Sonny, un jeune Serdaigle et ami très proche de Elizabeth que je vis se décomposer.

A ma droite, Molly lança une remarque du genre désobligeante, et vantant les mérites de cette situation comme étant bénéfique pour sa carrière. Je n'avais pas eu le temps de réfléchir que Cédric, puis la nouvelle répondirent et Elizabeth s'énerva. Le petit John, qui avait vu sa cousine mourir au cours des vacances tenta de calmer la situation mais avec maladresse. Elizabeth se leva en répondant sèchement au petit nouveau. Il ne savait pas en effet, mais elle non plus elle ne savait pas... Elle partit en pleurant, suivie de près par Cody. Toutefois, je retenais une phase de la dénommée Ariane:

- Elle n'est pas de mauvaise humeur, elle a mal... Comment prendrais-tu le fait que ton propre père te cache que ton meilleur ami est à l'hôpital? Et... John? Comme l'a dit Cody, ne lui en veut pas, tu sais ce que c'est ce genre de nouvelle brutale... Sonny est son meilleur ami, un peu comme un frère... Mon dieu, j'espère que son état n'est pas critique!

La dernière phrase, je l'avais prononcée dans le vide, plus pour me parler à moi qu'aux autres. Pauvre Elizabeth, j'espérais vivement que Cody la rattrape, il était selon moi le seul à pouvoir la calmer. C'était une jeune fille douce, et même si elle le cachait du mieux qu'elle le pouvait, fragile. Je me tournai vers Ariane de nouveau avec un sourire pleins de gentillesse:

- Tu apprendra à la connaitre, elle est sympa je t'assure.

Puis me tournant vers John, je lui souris aussi, contente de le voir à ma table:

- Bienvenue chez nous John, j'espère que tu te plairas ici!
Revenir en haut Aller en bas
avatarJohn Lupin
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 13:09

Je ris à la phrase de Ria.

"Oui, t'as sans doute raison. Voyage excellent, merci ! Et puis, on est à Poudlard !"

Nous échangeâmes un regard complice. Après tout, Ria avait beau être mon aînée, elle était aussi nouvelle que moi. Elle commença à me servir, puis parut embarrassée. Je souris et lui fit un bisou avant de lancer un joyeux : "Merci !" et de me mettre à manger avec appétit. Puis un gars se leva, lançant une tirade lourde de reproches, avant de me souhaiter gentiment la bienvenue. Je remerciais le garçon d'un signe de tête. Alice calma définitivement le jeu, et je lui souris timidement.


"Oui, je sais ce que ça fait. Je comprends mieux."

Elle se tourna ensuite vers Arianne, pour ensuite me sourire et dire :

"Bienvenue chez nous John, j'espère que tu te plairas ici !
- Merci Alice, malgré ces débuts hauts en couleur, je pense que je m'y plairais."
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 13:53

Je ne m'attendais à toute sorte de réaction de laa part du jeune garçon mais surtout pas à me faire sauter dessus et embrasser. La seule personne au monde que je laissais m'approcher comme ça était ma petite poupée, restée à la maison avec mon père et je ne pu que sursauter sous la surprise, soudain un peu plus réveillée. 

Me redressant complètement, j'attrapais finalement un fruit et croquais dedans pendant que John et ma préfète parlait de pertes et de chagrins. J'avouais que jee n'avais jamais connu ce genre de chose et je me sentais alors un peu intruse dans leur conversation. Mais la dernière remarque que la jeune fille m'adressa me remit dans le bain :

- Oh je veux bien te croire. Elle a l'air simpa et intéressante à connaitre. 

* Surtout si elle déteste son père qui se trouve être la plus haute autorité dans cette école. *

En pensant à la futur alliée que je pourrais peut être me faire, je ne pu m'empêcher de ressortir un de mes sourires sournois. Mais je le fis bien vite disparaitre en espérant que mon air "je prépare une bêtise" n'ai pas été repéré par la préfète de ma nouvelle maison. Reportant mon attention sur mon voisin de table, je repris sa phrase et répondis en terminant sur un ton taquin. 

- Oui moi aussi je vais me plaire ici ... Mais plus de bisou toi, et encore moins de câlin ! Sinon je te plis en quatre et je te renvois par hiboux chez tes parents. 

Je finis même par lui lancer un clin d'oeil, je n'étais pas du tout du genre affectueuse mais ce gamin était si adorable qu'il serait capable de briser mon bouclier anti-câlin dont seule Judith avait la clef. Et c'était très bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 25 Sep - 17:50

Molly sourit à ce jeune Gryffondor qui avait essuyé le feu des critiques mais qui avait prit sa défense. Un jeune homme très prometteur et plein d'avenir, et la blonde se promit de le prendre sous son aile pour le protéger des vautours qui prônaient à Poudlard et qui mieux qu'elle pour ce rôle ?


- Merci d'avoir pris ma défense petit. Je te le revaudrai.


Regardant chacune des personnes qui avait critiqué son intervention cynique mais réaliste, la blonde se saisit d'une pâtisserie un sourire en coin et se leva en tortillant sur ses hauts talons aiguilles en remontant l'allée vers les grandes portes que les autres avaient passées.

Alice devait sûrement savoir ce que cachait le cynisme de son amie, ainsi que son sourire et sa sortie théâtrale habituelle. Sa seule amie qui la connaissait parfaitement malgré les zones d'ombre et les silences sur sa vie qu'elle laissait volontairement secrets.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 26 Sep - 10:29

Molly remercia le jeune John, lança un regard pleins de sous entendu aux autres, prit une pâtisserie et quitta la table à son tour. Je fermai les yeux un instant et sentis les regards de la table de professeurs, je croisai celui du Directeur, visiblement inquiet, auquel je répondis par un sourire mal assuré, puis celui de William, qui étonnamment me gêna. Je reportai mon attention à ma table, demandant du sel à une petite blonde de deuxième année et je me tournai vers Ariane et John, m'adressant à la jeune fille:

- La fille du Directeur, Elizabeth, elle vient aussi d'une autre école, comme toi, elle est arrivée l'année dernière. Tu viens d'où en fait?

J'enfournai plusieurs frites bien salées dans ma bouche en attendant la réponse de la nouvelle dont j'ignorais encore tout, et je lui souris après avoir avalé ma grosse bouchée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 26 Sep - 11:56

Je fus coupée dans mon rire par la jeune fille à l'origine du malaise de notre table. Elle se leva et parti non sans remercier John d'une façon qui ne m'inspirait pas, je ne lui faisais pas confiance et, sans savoir trop pourquoi, je n'aimais pas sa manière de s'adresser à lui. Par réflexe je passa une main dans le dos du première année, comme pour le protéger, en regardant la gryffondor quitter la salle d'un oeil suspicieux. 

Mais ma préfète me ramena à la réalité en reprenant notre conversation. Elle me donna des détails sur la fille du directeur, parti en pleurant quelques minutes plus tôt, et je me retournais vers elle en souriant de nouveau. 

- Ah oui ? Elle vient d'où ? Oh non ne me dis rien, je lui demanderais. Moi je viens d'Amérique, de Chicago plus précisément ... J'y pense on ne s'est pas présenté, moi c'est Ariane mais War... Peace ! A du te le dire. 

Malgré la fatigue et mon air chiffonné, discuter de nouveau m'avait faite retrouver mon enthousiasme naturel, celui qui effrayait en général. Je finis mon monologue à moitié survolté par une main tendu pour saluer la jeune fille. 

* Ici, ils ont l'air de préféré les noms de famille, c'est moins personnel. Je me suis bien rattrapée, elle va croire qu'on est copains alors qu'on s'est "parlé" seulement deux minutes ... *

Repensant à ma rencontre explosive avec le préfet des serpentards je me mis à rire doucement en imaginant qu'il veuille bien devenir ami avec une folle comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 26 Sep - 13:01

J'acceptai de serrer sa main tendue, mais qu'elle mentionne Warren me chiffonna légèrement. Je me contins sans trop de difficulté et lui souris:

- Warren, non il ne m'a pas parlé de toi, il est beaucoup dans sa bulle... c'est un ami proche...

J'avais la sensation d'avoir dis cela dans le but de lui faire comprendre de ne pas trop s'en approcher ou tout de moins de ne pas oublier que j'étais là. Cela me surprit et j'eus un moment d'étonnement, cherchant à comprendre ma réaction si singulière, bien qu'elle paraissait tout à fait normale pour les autres. Puis, je repris avec un peu plus d'assurance:

- Oui, je pense que vous vous entendrez bien toi et Liz, donc tu viens de Chicago! Wouah j'ai entendu dire qu'en Amérique on utilise beaucoup moins les baguettes qu'ici, je comprends mieux ta visite chez Ollivander! Tu sais faire beaucoup de choses sans baguette? En dehors des Potions et botanique tout ça, je parle de sortilèges, vous apprenez à les faire sans?
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 26 Sep - 13:58

J'eus un sourire ravit quand la jeune fille me serra la main et elle me répondit en me faisant comprendre que le vert et argent était du genre renfermé mais pas avec elle. J'eus de nouveau un sourire malicieux en pensant que je venais de trouver une source de renseignements sur le préfet. Deux même, puisque j'avais en face de moi une autre figure d'autorité. Etant un "élément perturbateur", comme on m'appelait à Ilvermorny, je n'étais pas très amie avec les surveillants ou les professeurs en général mais, même si je les fuyais, j'aimais connaitre mon ennemi comme disent les non-maj'. 

La gryffondor qui ne m'avait pas donné son nom, enchaina avec des questions, curieuse de la manière américaine de pratiquer la magie. Je lui répondis, ravit de faire un cours d'Histoire su mon pays natal. 


- Oui, c'est vrai qu'on utilise moins la baguette mais on a quand même des cours de sortilège et de métamorphose normaux. Moi personnellement je préfère l'astronomie et les autres matières où on ne l'utilise pas. Faut dire aussi que mon ancienne baguette était pourrit. 

En repensant à la vieille tige de ma mère et ma mère directement j'eus une grimace agacé. Mais je sorti rapidement de mes rêveries et entama mon enquête sur les préfets, sachant déjà que celle des poufsouffles était plutôt simpa. 

- Tu sais quel genre de préfet est Peace ? Non parce que quand on s'est disputé l'autre jour je lui ai carrément avoué que j'aimais faire des bêtises et il n'a pas réagit.

Après une minute je fis enfin attention à ce que je venais de dire et j'essaya de rattraper ma bourde en rajoutant : 

- Enfin j'aime pas tellement ça ! Je ne suis pas une délinquante non plus ! ... Je suis juste pas hyper sage. 

De toute façon quand je serais bien lancée dans mes expéditions du château et des environs, dans mes plaisanteries exaspérantes et que j'aurais fais plusieurs colles je ne pourrais plus cacher mon coté turbulent.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 26 Sep - 14:20

Ariane débita et me rassura en me disant qu'elle s'était disputée avec Warren, puis elle se reprit car elle venait de lâcher une information importante sur elle. Je souris parce qu'elle essaya de faire l'innoncente, mais j'avais compris qu'elle n'était pas du genre à faire des bêtises graves, juste aller là où il ne faut pas...

- Je suis préfète pour la deuxième année consécutive, mais l'an passé ce n'était pas Warren le préfet des Serpentards. Je pense qu'il devrait pas trop mal s'en sortir, il est plus droit que Kalis... Ah et, moi c'est Alice Skellington, je sais que je suis repérable et qu'on me surnomme la préfète aux cheveux roses, mais voilà, j'ai un nom!

Je lui fis un clin d'oeil, enfourna une bouchée supplémentaire avant de reprendre:

- Je te rassure, je ne serai pas derrière tout tes faits et gestes, ça va on a le droit de vivre aussi, mais fait attention, ce serait bien que Gryffondor gagne la coupe, ça fait longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Lun 26 Sep - 15:09

Je soupira discrètement de soulagement car Alice, puisque c'était son nom, était apparemment pas du genre à me pourrit la vie comme m'avait menacé Peace à notre rencontre. Grace à elle j'en savais un peu plus sur eux deux et j'en étais contente. Il ne me restait plus qu'a me renseigner sur le préfet des bleus et bronze mais le peu que j'en avais vu de lui me donnait plutôt envie de le fuir. Il avait une allure un peu trop bien habillé pour moi et trop mignon pour être honnête. 

* Mignon ... Eurk ! A quoi je pense moi. *

Pour le moment je préférais me reconcentrer sur Alice et à ses recommandations à propos des points et de la coupe des maisons. Je la rassura au mieux avec un sourire encourageant. 

- Je ferais de mon mon mieux, à défaut de ne pas faire gagner de point, j'essaierais de ne pas en faire trop perdre. 

Et me rappelant d'une remarque qu'elle venait de faire sur son allure, je revins sur ce sujet en pensant à mon blouson bien au chaud sous ma cape noire. 

- J'aime pas tellement le rose, c'est une couleur trop gnangnan je trouve. Je préfère les couleurs plus sobre. 

Pour illustrer mes dires j'ouvris un peu les pans de ma robe pour lui faire voir ma vieille veste militaire que je quittais rarement. Je lui lança même un clin d'oeil en espérant qu'elle ne prenne pas mal ma remarque qui n'avait rien avoir avec elle. Je n'avais en aucun cas voulut l'insulter mais cette couleur me rappelait souvent les BCBG que je détestais tant.
Revenir en haut Aller en bas
avatarJohn Lupin
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Mar 27 Sep - 12:08

Je protestai, amusé.

"Me renvoyer chez moi ?! Nan mais t'es pas bien ! Après un trajet en train de cette longueur ?"


Je mangeai le contenu de mon assiette, peu concentré sur la conversation. Une fois que j'eus fini, je pris un part de tarte aux pommes avec un verre de jus de citrouille. Divin... Une fois ce délicieux dessert terminé, je me tournai vers Ria, et m'apprêtais à lui faire la bise, avant de reculer et de me raviser.


"Ah oui, c'est vrai... pas de bisous."


Je saluai en revanche Alice chaleureusement.

"A tout à l'heure, les filles ! Moi j'ai fini de manger, je vais attendre dans le hall."

Joignant le geste à la parole, je me levai et allai m'asseoir sur les marches de l'escalier. Lorsque le reste du groupe sortit quelques minutes plus tard, je me joignis à eux pour découvrir le lieu qui serait désormais ma nouvelle Maison.

Fin du RP pour John
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Sam 1 Oct - 20:25

Je n'eus pas le temps de dire à John que l'on devait tous quitter la table en même temps, mais je décidai de ne pas faire attention. Reportant mon attention sur Ariane, la jeune américaine, je souris à sa réflexion:

- Ce serait gniangnian si c'était rose poupée, genre rose pâle... j'aime le côté flashy et décalé, d'où mon look en général, mais malheureusement en cours on doit avoir la fameuse tenue réglementaire, tu pourras porter ta super veste après 18h par contre! Moi ma particularité ce sont mes chaussures... 

Je repris un morceau de poulet. En effet, aux pieds, dénotant de mon uniforme de petite fille parfaite, je portais de grosses chaussures à semelles compensées de style gothique. On appelle ça des New-Rock [Nom réel pour les curieux Wink] et je ne les quitte pour ainsi dire jamais. Une chance que le réglement ne stipule pas que les chaussures doivent correspondre au reste de la tenue!

- Bon, on va bientôt pouvoir aller se coucher, j'ai hâte de retrouver mon lit!
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Dim 2 Oct - 21:49

J'écoutais Alice répondre à ma remarque sur sa couleur de cheveux, me donnant son point de vue, et je fus bien obligée de capituler et d'être d'accord avec elle : le rose flashi c'était quand même pus classe !

* Par contre pas question de lâcher ma veste, je porterais ma cape par dessus comme ce soir, mais je la porterais quand même ! *

J'avais finis ma pomme et je me servis ensuite un jus de citrouille pour étancher ma soif alors que ma préfète me parlait de ses chaussures. Encore quelque chose qu'elle avait pour elle, et un quelque chose original bien sûr. Entre ses cheveux et ses chaussures je commençais à croire que la gryffondor n'était pas la parfaite petite élève tombée dans les clichés de la normalité. 

Sa dernière remarque disant qu'on allait bientôt aller se coucher était la bienvenue. Et quand elle termina par le fait qu'elle avait hâte de retrouver son lit je ne pu qu'acquiescé par un "et moi donc" alors que je me remettais à somnoler malgré moi. 


fin de rp ici pour Ria 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   Mer 5 Oct - 22:13

Le repas touchait enfin à sa fin. Je voyais les assiettes se vider puis disparaitre et le directeur annonça officiellement que les préfets pouvaient emmener dores et déjà les nouveaux arrivants dans leurs dortoirs respectifs, et que les autres pouvaient encore veiller un peu. Cela laissait le temps aux nouveaux de découvrir les lieux tant qu'ils étaient... disons... vide, ce qui n'arrivait, pour autant dire, jamais! 

Je me levai et intima à mes cadets de me suivre, récupérant au passage le jeune John Lupin. Décidement, je comprenais mieux son rapport avec Victoria... Mais je chassai cette idée de ma tête, afin de les guider dans la joie et la bonne humeur à travers le dédale imperceptible des couloirs du château. Je leur montrai au passage les leiux à retenir, les statues, les fresques, les tableaux ou tapisseries, puis nous arrivâmes enfin devant le portrait de la grosse dame...

[Fin de RP, suite dans l'entrée de la salle commune]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Table des Gryffondors   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Table des Gryffondors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La grande salle-