BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Salle de Repos Inter-Maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: La Salle de Repos Inter-Maison   Mer 7 Sep - 10:48



La Salle de Repos

Inter-Maison





En écartant les lourds rideaux en velours noir du sas, vous arrivez enfin dans la salle de repos. Circulaire et spacieuse, il ne vous manquera rien! Tout de suite à droite en entrant, un buffet, servant de la nourriture préparée par les elfes de maisons dans les cuisines et quelques boissons, sans alcool évidemment, donc pas de bièraubeurre. Juste à côté, le coin relax avec un grand canapé de velours noir aussi et trois fauteuils assortis. Sur la gauche de la pièce, une grande bibliothèque avec quelques ouvrages intéressants et des romans, beaucoup, et les tables de travail devant. En face de l'entrée, une grande baie vitrée en vitrail incolore donnant sur le parc, et au centre de la pièce un grand tapis moelleux et rond.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 18 Sep - 12:53

J'ajustai mon casque sur mes oreilles et montai légèrement le son. J'adorais cette chanson. J'étais installée dans un fauteuil de la salle de repos, les jambes croisées passées par dessus l'accoudoir, comme à mon habitude. Je vis du coin de l'oeil le rideau bouger, et lançai à l'aveuglette un :

"Salut !"

Pas de réponse, ou que je n'entendis pas. Je ne m'en souciai pas, et coupant mon casque, décidai d'aller prendre un livre. Je me dirigeai vers la bibliothèque, cherchant du regard un tabouret, qui, habituellement, se trouvait là, et que j'utilisais pour prendre les livres trop hauts pour moi. Sauf que là... ben, manifestement, il n'y était pas. Je pivotai sur mes pieds, effectuant un demi-tour sur moi même pour demander au nouvel arrivant :

"Eh... je cherchai un nom, ne trouvai pas, me retins de l’appeler "Machin" et laissai finalement un court silence s'installer. T'as pas vu un tabouret en bois ? D'habitude il est contre cette étagère."

RP avec Warren Peace

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 18 Sep - 14:02

Après cette journée je décide d'aller me poser un peu dans la salle de repos des élèves. J'ai pas envie de rentrer tout de suite dans ma salle commune et faire de la surveillance des petits nouveaux. Je préfère laisser ça aux autres préfets de ma maison.

Une serdaigle est là et me demande si j'ai pas vu un tabouret. Qu'est ce que j'en sais ? Je viens tout juste d'arriver !


- Salut. Non pas vu.

Je hausse les épaules et vais me poser devant la cheminée en me laissant tomber dans un fauteuil.
Avec mon habituelle nonchalance, je tire un pouf et croise mes jambes dessus laissant ma robe verte et noire s'étaler autour de moi, mon insigne de Préfet brillant avec le reflet de la lumière.
Un petit sourire en coin me vient en me disant que cette fois, je verrais Skellington autant qu'il me plaira et qu'elle ne pourra rien y faire, et que si elle ne veut pas, je pourrai toujours coller les Gryffondor et leur enlever des points jusqu'à ce qu'elle accepte.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 18 Sep - 14:12

Le garçon parle d'une façon sèche, laconique. Je hausse les épaules et décide de me débrouiller sans. Sauf que le livre que j'ai repér est clairement trop haut pour moi. Je me retourne machinalement, pour voir la mec confortablement installé, un sourire arrogant aux lèvres. Un insigne est épinglé sur sa poitrine. Alors c'est lui le nouveau préfet ? On dirait qu'il les choisissent parmi les plus insupportables. Je ne sais pas pourquoi mais il m'agace déjà. Trop beau, trop sûr de lui. Un sourire vient soudain éclairer mon visage, ce sourire que j'arbore rarement et que ceux qui me connaissent savent annonciateur d'un mauvais coup...


"Puisque t'es préfet, t's obligé de porter assistance aux élèves, non ? Donc si je te demande de m'aider, tu vas le faire ?"


Je sais très bien que la provoc n'est pas le moyen d'obtenir ce que je veux sans casse, mais je ne peux pas m'en empêcher. Je le regarde, amusée, attendant sa réaction, qui ne manque pas d'arriver.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 18 Sep - 14:38

Elle manque pas d'applomb la serdaigle ! Mais pas de bol, elle a pas eu le manuel du préfet...

- Porter assistance aux élèves ? Hahaha tu me prends pour qui ? Pour un elfe de maison ? Tu vois ton bouquin, tu te débrouille pour l'avoir : t'es une sorcière, t'as une baguette. A+B...

Ma vision du Préfet idéal : on me cherche pas, je cherche pas. Si vraiment on fait une connerie devant moi, j'interviens mais faut vraiment que ce soit sadique ou méchant. Alors la petite bleue à beau essayer de m'avoir, je doute qu'elle y arrive.

- C'est quoi ton nom d'abord la bleue ?

Faudrait que je vois avec Lawrence ce qu'il sait sur cette fille. Je sais pas pourquoi mais je sens qu'elle aurait eu sa place dans ma maison. Quoi qu'il en soit, son bouquin si elle le veut, elle se débrouille pour l'avoir mais je suis pas à son service.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 18 Sep - 14:50

Je souris, ironique, nonchalante, amusée. En apparence. Mentalement, j'ai une sérieuse envie de lui en coller une.

"Je sais que j'ai une baguette, crétin. C'est au nom d'un concept, peut-être trop avancé pour toi, qui s'appelle politesse. Je m'intérrompt le temps de sortir ma baguette et ajoute : Accio... euh, je sais plus le titre, mais le livre auquel je pense."


Coup de bol, c'est le bon qui attérit dans ma main. Je passe à côté du préfet,m'arrêttant le temps de lâcher :

"J'm'appelle Marlène."

Et je retourne à mon fauteuil. Toutefois, ce gars s'est trop moqué de moi pour que je ne me vange pas un peu. Un sourire malicieux aux lèvres, je lance un accio informulé sur son pouf, qui deuxième coup de bol, fonce vers moi. Je suis plutôt fière d'avoir réussi mon sort, mais je ne laisse rien paraître, affichant un air d'inocence pure.

"Oh... désolée, j'm'entraînais aux informulés... j'ai pas fait exprès."

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 23 Sep - 11:47

Je souris car on dirait qu'elle veut jouer, alors on va jouer elle et moi.

- Oui, je vois.

Je me lève alors de mon fauteuil et me dirige vers la sortie.

-Pour une Serdaigle tu ne semble pas très intelligente dis moi. Tu sauras qu'on évite d'embêter un Préfet et encore plus de l'insulter de crétin. Mais je sais que vous aimez apprendre vous les bleus et que pour cela il vous faut souvent une petite leçon, quelque chose sur quoi vous appuyer, alors le crétin t'annonce que tu viens de faire perdre 5 point à ta maison Marlène.
La prochaine fois, tu feras plus attention à ne pas me chercher... Bonne rentrée !

Je souris et ouvre la porte pour sortir de la pièce. Je demanderai à Lawrence quel est le nom de famille de cette chipie qui croit bon de m'embêter.
Je me dirige ensuite vers les cachots pour rentrer dans ma salle commune jusqu'au dîner.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 18 Oct - 15:24

Les poufsouffles étaient quasiment tous réunis dans leur salle commune, ne voulant pas sortir de leur tanière. Winonna, qui en avait marre de rester enfermée décida de faire un tour dans la salle de repos des élèves. Elle voulait voir d'autres camarades et discuter un peu.


Donc, elle se dirigea au troisième étage, croisant quelques élèves dans les couloirs puis entra dans la salle convoitée. Personne ! Miss Diggory n'en croyait pas ses yeux. Il n'y avait pas un chat dans ce château, ils devaient tous être enfermés dans leurs quartiers ou dehors. La préfète ne voulait pas aller à l'extérieur, il n'y avait rien à faire.



Elle s'installa sur un fauteuil, en face de la cheminée,  guettant de temps à autre une possible arrivée d'un élève. Pendant un moment, elle attendit, pleine d'espoir. S'ennuyant encore plus que lorsqu'elle était avec ses blaireaux, elle se leva et quitta la salle à la recherche d'une âme charitable qui voudrait bien parler avec elle. Ce qui avait l'air d'être une peine perdue aujourd'hui . Elle repartirait surement bredouille dans sa salle commune . 




rp unique 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Lun 24 Oct - 19:14

[Mi-octobre, vendredi soir, 19h]

Et voilà encore une semaine de cours de terminée, une bonne chose de faite, se disait Lilion. Après le dernier cours, il avait revêtu un pantalon noir et son habituelle veste blanche à laquelle il tenait beaucoup. C’était sa manière à lui de se détendre pour bien débuter le week-end. Contrairement à ses habitudes, cependant, ce ne serait pas tout de suite qu’il rejoindrait la salle commune des Poufsouffle. Ils étaient bien gentils, tous, et il y avait souvent un air de fête, mais il les voyait déjà suffisamment comme cela tout le reste du temps, et cette fois-ci, c’était d’un peu de calme qu’il voulait, et il espérait bien que la salle de repos soit libre.

Justement, il fit un grand sourire quand, arrivant, il constata que la salle était totalement vide de monde. Parfait. Il allait donc pouvoir profiter du buffet avant de se caler dans le canapé. Après avoir englouti quelques canapés – pas le siège, bien sûr ! – Il soupira d’aise et se vautra sur le canapé.

[RP libre]
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Lun 24 Oct - 21:00

Un peu fatiguée et peu motivée par tout ses camarades Serdaigles ayant la tête dans les études, Dorea se traîna lamentablement vers la salle de repos après son cours d'Étude des Objets Magiques. Marcher. Descendre deux étages. Traverser un couloir. Soulever les voiles noirs... Elle se comportait comme un robot, cela lui évitait de penser. 
 Sans vraiment regarder personne, elle se dirigea vers un fauteuil près de la cheminée, et découvrit avec surprise que le canapé en face d'elle était déjà occupé par un de ses camarades, dont elle ignorait la maison puisqu'il portait une tenue tout à fait neutre et absolument pas sorcière.
Elle le salua d'un vague "Bonjour" tout en souriant, de son sourire absent et un peu forcé qu'elle commençait à maîtriser à la perfection. Elle n'avait pas emmené d'occupations et n'avait pas l'énergie pour se relever et aller chercher un livre ou quelque chose à manger, et de toutes façons elle n'avait pas faim, maladie qui lui était commune maintenant. Seule la crainte de devenir anorexique faisait encore que Dorea se rendait aux repas. Et aussi le fait que Marlène ne la laisserait pas en sauter un seul, elle le savait bien. Elle avait vraiment de la chance d'avoir des amies comme Marlène et Marianne.. Mais elle n'avait plus la chance d'avoir Ria comme amie.

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Lun 24 Oct - 21:59

Finalement, Lilion n’allait pas passer ce petit bout de soirée totalement seul, visiblement. Lui qui désormais regardait le plafond de la salle entendit quelqu’un s’approcher. Et une voix de fille s’éleva. Il regarda la jeune fille, d’environ son âge, pensait-il. Il l’avait déjà vue vite fait plusieurs fois, notamment aux cours, et surtout à la bibliothèque deux jours auparavant.

Il se releva vivement pour s’installer de manière plus correcte car il n’était plus seul. Mais avant de se s'asseoir normalement, il lui répondit avec un grand sourire enthousiaste. Bon, au moins, elle n'était pas une Poufsouffle, ça, il en était sûr, et cela lui donnerait l'occasion de discuter un peu plus avec elle que dans la bibliothèque.

« Bonsoir. Je te laisse le canapé, si tu veux ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 25 Oct - 10:48

La dernière heure de cours de la journée avait sonné et, en pensant que c'était même la dernière de la semaine, je m'étais d'abord précipité à ma salle comme avec un grand sourire pour aller me changer. J'avais troqué mon uniforme de gryffondor, dont ma jupe tant détestée, contre un pantalon militaire qui allait parfaitement avec un tee shirt noir, mais surtout ma veste kaki, terminant avec mes boots noirs. Avec ça on allait me prendre pour un soldat de l'armée américaine et mes camarades british allaient se croire de nouveau en guerre. A cette pensée j'avais ris en repartant en courant pour rejoindre la salle de repos des élèves qui était vide en général si tôt après la fin des cours. 

J'entrais donc dans la pièce dans un grand vacarme en me croyant seule et excitée à l'idée d'être en week end. Je laissais mon sac à dos glisser de mon épaule et une fois par terre je lui envoya un grand coup de pied pour l'envoyer droit vers la cheminée. Ayant l'habitude de ce genre de chose j'avais calculé la trajectoire et comme prévu il percuta le mur en haut de la cheminée pour y rebondir et finir sa course par terre, au pied du canapé. 

- C'est pas du foot ball que je fais, mais du foot bag ... Et je suis douée !

Je n'avais pas encore vu les deux autres élèves présent et je m'approcha d'abord du canapé pour m'y avachir en me jetant presque dedans. Voyant enfin que j'avais faillis finir sur les genoux de mon pauvre binôme en métamorphose, je ne pu m'empêcher de trouver ça drôle et lui lança un sourire rieur en m'excusant. 

- Oups, désolée ... 

Après Lilion ce fut Doréa que je remarquais enfin et souris de plus belle en me tournant vers elle. 

- Décidément dès que je pense être seule je tombe sur vous deux. La prochaine fois que je voudrais vous voir, il me suffira de vouloir de la solitude, c'est ça ? 

En attendant d'avoir une réponse de mes camarades j'étirais mes membres endoloris par ma journée de cours, posa ensuite mes jambes sur un pouf, en défaisant mes boots avec les pieds, et croisa en même temps mes bras derrière la tête. Une fois bien avachis et positionnée comme je le voulais, je ferma les yeux une minute en souriant doucement et en soupirant d'aise.
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 25 Oct - 17:46

Poudlard accueillait cette année de nombreux nouveaux, et pas que des premiers années, Lillion en faisait partit. Dorea ne savait pas trop d'où il venait puisque contrairement à Ariane il ne l'hurlait pas sur tout les toits. Poliment, il lui proposa sa place, mais elle déclina:


-Nan, merci, les fauteuils sont tout aussi confortables

Elle n'en aimait pas la couleur. C'était celle du deuil et elle était en deuil mais il lui sembalit que tout les meubles noirs le lui rappelaient, alors qu'elle voulait l'oublier. Et puis, il y avait plus joyeux que le noir dans une salle de détente. Mais toutes autres couelrus auraient sûrement été dénigrées, car rapportant trop à une maison. Le noir était neutre, enfin, c'était quand même une des couleurs des Blaireaux mais ça restait sobre. Les Poufsouffles étaient une maison que Dorea appréciait bien en règle générale, mais elle ne savait pas si le nouveau était de son avis. 
 
-Je sais que beaucoup ont déjà dû te le demander, mais... Comment trouves-tu Poud... Attention!

En quelques secondes Ariane avait dégringolé sur Lillion. Dorea en fut d'autant plus surprise qu'elle ne l'avait absolument pas entendue arriver, et que sa tenue était pour le moins originale. 


-The U.S Army, réellement? Est-ce que je viens en kilt, moi? Nan en vrai tu fais ce que tu veux mais y'en a qui vont se poser des questions. Et puis... Entre nous... Je t'attire beaucoup plus que la solitude, c'est juste pour ça mais il ne faut pas le dire. 

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 28 Oct - 23:41

«Bon ben d’accord ! »

Lilion allait donc pouvoir pleinement profiter du canapé. Parfait, donc. Pour lui, il n’y avait rien de plus confortable qu’un bon vieux canapé, où l’on pouvait larver à loisir. Cela lui rappelait quand il était chez sa grand-mère, lové dans le canapé, à regarder la télévision, un objet moldu extrêmement répandu dans les foyers. Un boucan infernal se fit entendre. En l’espace d’une seconde, Ariane avait investi la salle de repos ... Envahi, même. Et en moins de temps qu’il ne fallait pour dire ouf, elle avait bien failli s’étaler sur lui de tout son long.

« Hé ! Mais si tu voulais un câlin, il suffisait de me le demander Ariane, je t’en ferai autant que tu voudras ! »

Il pouffa de rire à son tour. Et puis ... Il fallait bien avouer qu’il n’était pas contre les câlins, surtout s’ils provenaient de la mignonne Ariane, que voulez-vous.

Quand Dorea intervint, il fut étonné de sa réponse.

« Mais non, tu ne peux pas, le kilt, ce n’est pas pour les filles ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Sam 29 Oct - 0:17

- Hé ! Mais si tu voulais un câlin, il suffisait de me le demander Ariane, je t’en ferai autant que tu voudras ! 

-The U.S Army, réellement? Est-ce que je viens en kilt, moi? Nan en vrai tu fais ce que tu veux mais y'en a qui vont se poser des questions. Et puis... Entre nous... Je t'attire beaucoup plus que la solitude, c'est juste pour ça mais il ne faut pas le dire. 

- Mais non, tu ne peux pas, le kilt, ce n’est pas pour les filles ça ! 

Je rouvris les yeux pour d'abord jeter un regard faussement offusqué à Lilion et lui répondre sur le même ton.

- Même pas en rêve ! Tu ne m'approche pas avec tes câlins ! ... Sauf si tu te transforme soudain en fillette de 6 ans.

Ensuite, riant de cette remarque que seule moi pouvais comprendre, je me tournais vers Doréa avec un grand sourire et un air sournois, signe que j'avais une idée de plaisanterie. 

- Alors ça ! Ca serait super à voir ! Le jour où tu oseras porter un kilt, moi je me mets en robe ! ... Mais comme tu n'oseras jamais, je ne crains rien. 

* Oups j'ai dis "craint rien", ça veut dire "peur de rien" quand on traduit, pourvu que personne ne le remarque. *

Je faisais une telle obsession sur le fait qu'un jour on me prenne pour une peureuse que je tiquais au moindre petit mot de ce genre. Ramenant mon attention sur mes camarades, je me défis de ma position pour me pencher et attraper quelques canapés, en rajoutant sur un ton malicieux :

- Et puis si on va part là ... Lilion pourrait s'habiller en danseur vahiné. 

Imaginant la scène alors que j'avalais mon en cas, je ne pu m'empêcher d'éclater de rire et commença à m'étouffer avec un simple canapé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Sam 29 Oct - 14:09

Ils étaient mignons, tout les deux, se dit Dorea rêveusement. elle avait tendance à voir des petits couples partout où il n'y en avait pas en ce moment, la fatigue sûrement. 


-Et qui te dis que je suis une fille, mon petit Lillion?

Ouais y'avais quand même des signes qui ne trompaient pas, comme sa tignasse ou encore sa poitrine, bien qu'elle n'était plus très prononcée depuis qu'elle avait maigrit.


-Oui, j'adooorerais voir Lillion en vahiné, mais je sais pas si je me mettrais en kilt pour autant, ce truc est vraiment laid. Vous savez qu'ils sont nus sous leurs kilts en Ecosse? 

C'était une sorte de légende, Dorea n'était jamais allée vérifier, surtout qu'en dehors des anciens lors de fête traditionnelles, plus grand monde ne se revêtait d'un kilt, surtout que l'Ecosse n'était pas la région la plus chaude d'Europe.

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 1 Nov - 20:58

« Bah, avec un peu de polynectar, se transformer en fillette de 6 ans ça devrait peut-être pouvoir être possible »

Lilion avait répondu aux objections d’Ariane en riant bien sûr. Ce serait courir bien trop de risques, pour un câlin, bien qu’il ne soit jamais contre un câlin. Et en plus, il faudrait encore trouver des cheveux d’une fillette de 6 ans, ce qui ne courait pas les rues de Pré-au-Lard, ni même les couloirs de Poudlard de toute manière, en plus d’être absolument interdit.

« Moi, en vahiné ? Aucune chance les filles, même pas sous l’Imperium ! »

Oui, ça, c’était hors de question, non mais ! Les gens trouvaient peut-être parfois Lilion bête, mais il n’était pas complètement stupide non plus. Il ne voulait pas subir la honte devant les autres, la nouvelle se répandrait en plus comme une trainée de poudre, et ça, il ne voulait pas, mais alors pas du tout.

« Non, nus sous leur kilts ? Mais ils doivent avoir vachement froid ! »

Il écarquilla les yeux de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mer 2 Nov - 9:44

 - Non, nus sous leur kilts ? Mais ils doivent avoir vachement froid ! 

Le refus catégorique de Lilion sur l'idée qu'il puisse un jour s'habiller dans la tradition de son pays natal était déjà amusante mais voir ensuite ses yeux ronds de surprises et entendre sa dernière remarque remirent une couche à mon fou rire. Et mon étouffement qui aurait du passer en un rien de temps, ayant juste avalé de travers, s'accentua en me faisant sérieusement suffoquer.

Cette fois c'était sûr j'allais y passer, et je me jeta sur mon sac pour trouver la bouteille d'eau que j'emmenais toujours en cours. Ne le trouvant pas, une pensée me vint alors que je fouillais désespérément dans mon sac.

* Quelle buse ! Je ne veux pas mourir aussi bêtement !!! *

Je finis par tout renverser par terre, agenouillée sur le tapis en devenant rouge, et étalais devant moi un bazar de parchemins, de plumes et d'objets de farces et attrapes non-maj'. Il y avait de tout, même une jolie peinture de ma petite soeur reçut dans la journée avec sa première dédicace alors quelle apprenait tout juste à écrire << Pour Ria. Didi >>. De tout sauf cette fichue bouteille d'eau, alors que je commençais vraiment à me demander si je n'allais pas mourir là, sur le tapis, à cause d'un imbécile de petit four et ma tendance aux plaisanteries.
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mer 2 Nov - 14:54

Toute la suite des évenement s'était déroulée très vite, trop pour que Dorea ne comprenne réellement. Ariane s'étouffait, et Dorea se pencha avec elle pour fouiller et chercher de l'eau. À défaut de trouver une bouteille, elle tomba sur différents parchemins et prit garde de ne pas les froisser en les posant plus loin, même si dans l'instant ce n'était pas sa priorité. Finalement, elle eut une illumination, et se leva vers le buffet, partit en courant voir si il n'y avait pas une boisson. Sauf qu'elle n'avait aucune envie de la brûler avec du thé et qu'il n'y avait rien d'autre. Paniquée, elle revient pour finalement comprendre que Lillion avait réussit à faire reprendre son souffle à la Gryffondor, sans que Dorea sache trop comment. Un peu gênée et toujours paniquée, elle se rassit par terre pour regrouper les affaires éparpillées au sol. Les émotions qui la submergeaient étaient violentes, et elle se concentrait fort sur ses mains pour qu'elles ne tremblent pas. Elle avait paniqué, et était dans un état pas possible comme toujours après un gros stress. Penser à autre chose que ses mains lui fit du bien, et Dorea se concentra alors sur les titres des parchemins qui lui tombaient sous les yeux. "Devoir d'Astronomie". Il lui était même un peu dur de lire, les écritures dansaient à leur guise sous ses yeux. Elle avait cru voir Ariane mourir, et ça lui rappelait d'autres souvenirs dans laquelle la mort s'était invitée. Luttant contre les larmes maintenant, elle essaya tant bien que mal de voir ce qu'elle avait sous les yeux. Un joli dessin d'enfant, signé. Un sourire un peu nostalgique sur les lèvres, Dorea essaya de se reprendre, mais resta bloquée sur les onzes petites lettres. "Pour Ria, Didi". Pour Ria... C'était ce qu'avait dit quelqu'un, elle ne savait même plus qui, l'autre jour sur le chemin de Traverse. "Allez, lève toi... Pour Ria.." C'était pour Ria qu'elle pleurait, maintenant. Le genre de larmes hébétées: elle ne sanglotait pas, ne faisait pas de bruits mais pleurait juste là, immobile, les larmes brûlantes roulant le long de ses joues et finissant leur course sur le tapis. Elle avait lâché le dessin comme s'il l'avait brûlé mais restait assise là, "Pour Ria".

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 3 Nov - 12:15

D’une idée extrêmement drôle à la base, la situation tourna très vite au drame. Ariane semblait avoir tellement ri que désormais, elle s’étouffait, et fouillait frénétiquement dans son sac, le renversant même en cherchant quelque chose avec Dorea, continuant de s’étouffer, et Lilion lui-même sentait la panique monter, ne sachant comment réagir.
 
La réponse au problème arriva tout de même très vite dans son cerveau. Mais oui, c’était cela, bien sûr !  Il sortit sa baguette précipitamment de la poche réservée à cet effet, d’un mouvement rapide, la pointa sur Ariane.
 
 « Anapneo ! »
 
Il dût s’y reprendre une fois, la première fois n’ayant pas fonctionné, et enfin le petit four qui coinçait la gorge de la jolie Gryffondor fut expulsé de ses voies respiratoires pour achever sa course sur le sol.
 
Il rangea sa baguette, rassuré d’avoir pu agir à temps, et s’approcha des filles. Il posa ses mains sur les épaules des filles. Désormais, Ariane pourra reprendre son souffle, et Dorea cesser de pleurer, du moins il l’espérait. Il n’aimait pas voir les gens tristes.
 
« C’est fini, c’est fini. Tout va bien, maintenant »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 3 Nov - 16:10

Trop occupée à essayer de respirer et à chercher de l'eau, ou autre chose à boire pour faire passer ce fichu en cas, je fis à peine attention à la serdaigle qui m'aidait à fouiller dans mes affaires. Les secondes passaient et je sentais que je perdais pied de plus en plus, jusqu'à ce que le poufsouffle ai un meilleur réflexe que moi. Du moins une approche plus magique. Et beaucoup plus efficace bien sûr que courir partout après une bouteille qui n'était visiblement pas là. Ce fut avec un immense soulagement que le petit four sauta de ma gorge et que je pu enfin respirer, inspirant un grand cou pour remplir mes poumons. 

Je sentis la main de Lilion sur mon épaule mais j'étais un peu trop secouée pour lui dire que je n'aimais pas ce genre de proximité ou réagir aussi brusquement qu'avec Cedric. Même ses mots gentils me réconfortèrent alors que d'habitude ce genre de chose n'avait aucun effet sur moi si ça ne venait pas de ma famille. Je finis par m'écrouler sur le tapis pour m'allonger et prendre le temps de me remettre en respirant calmement et profondément. Une fois que je me sentis mieux je pu enfin dire quelque chose et ce fut bien sûr pour plaisanter.

- Lil' tu m'as tué, on peut vraiment dire que tu as un humour à mourir ... De rire.

Je ris à ma blague mais d'une voix tout de même roque et me redressais ensuite pour m'assoir, restant par terre, et m'appuyer sur le canapé. Je ne remarqua que maintenant que Doréa était en larmes mais ne comprenais pas pourquoi. C'était pour moi qu'elle pleurait ainsi ? Peut être que ma détresse passagère lui avait rappelé la mort de son amie, cet été, et j'en étais désolée. Je m'adressa à la jeune fille avec un ton qui se voulait rassurant :

- Je vais bien Doréa. Regarde, c'était rien, je vais bien. 

Mon regard tomba ensuite sur ses mains quand je voulus les lui prendre pour la réconforter à mon tour, mais j'arrêta mon geste en voyant qu'elle avait trouvé la peinture de Judith. Me posant soudain pleins de questions, je fis marcher mon cerveau à grande vitesse pour remettre les pièces du puzzle en place. 

* Elle est comme ça depuis la mort de son amie, je l'ai bien vu, mais pourquoi le dessin de Didi la fait réagir ? ... Il n'y a rien là dedans, à part de la peinture et quelques ... Mots ... *

Je fis le lien avec le surnom que ma petite soeur me donnait, et elle seule, et le prénom d'un des élèves décédés dont tout le monde parlait à la rentrée. De plus un souvenir de mon premier jour ici remonta à ma mémoire : Doréa m'avait clairement parlé de cette fille. Cette Victoria, nous avions le même diminutif affectueux et j'en fus perturbée une minute en m'en rendant compte. La réponse trouvée aux larmes de la serdaigle, je repris sur un ton assuré. 

- Excuse moi pour ça. Il n'y a que ma soeur qui m'appel comme ça. Je ne veux pas être une autre Ria pour toi. Ni pour personne d'ailleurs. 

Je pris la peinture et la rangea dans mon sac. Me sentant mieux, je m'occupa de ranger le reste de mon bazar qui trainait encore sur le tapis. J'avais peut être été un peu dure en parlant à la jeune fille, mais je ne me considérais pas comme son amie. Je n'en avais jamais eu et si ça devait se faire un jour avec Doréa, je ne voulais pas commencer par être un substitue à son amie défunte. A Poudlard il n'y aura jamais qu'une Ria, tout comme dans la vie de la serdaigle, et j'espérais avoir été clair avec elle sur ce point là.
Revenir en haut Aller en bas
avatarGustave Lerouge
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 3 Nov - 18:06

Gustave était plutôt content de ce début d'année car il n'avait pas encore eu de devoirs en retard et les cours s'étaient bien passés . Ayant déjà fini tout ses devoirs , après avoir fait le tour de ma salle commune , il se rappela qu'on lui avait dit qu'il existait une Salle de Repos des élèves , où tout les élèves pouvaient entrer . Il essaya de se  rappeler de l'endroit  que cette même personne lui avait indiquer , puis il se dirigea dans sa direction . Quand il fût à la hauteur de la porte d'entrée , il ralentit et prit son temps . Quand il regarda à l'intérieur , il vît Lilion Elenwë , un élève d ePoufsouffle , jeter un sortilège à Ariane , qui lui fît recracher un petit four . Dans le même moment , une élève de Serdaigle se précipita vers un buffet dans la salle sans le voir . Elle regarda les affaires étendues par terre , prît une feuille et la regarda . Soudain , ses yeux commencèrent à briller puis des larmes coulèrent . Gustave ne comprit pas pourquoi . Puis , Ariane s'excusa , mais Gustave ne comprît pas les paroles . Il entra avec toujours de grands yeux .

- Qu'est-ce qui s'est passé ici ? 


* Faut avouer que c'est un sacré bazar quand même ! *
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 4 Nov - 21:54

Dorea avait un rythme respiratoire plus rapide à présent. Elle tentait un peu de se calmer mais il faut croire que quand elle était partie c'était dur après d'arrêter de pleurer. Lilion l'aidait avec ses paroles rassurantes, autant pour le ton global que pour les mots en particuliers puisqu'elle était incapable de les distinguer. Mais il faisait un bon encrage dans le présent alors que son esprit était en train de tout mélanger avec le passé. 
C'est finalement Ariane qui la fit à dans la bonne dimension. Oui, Ria était autant dans le prénom de la Gryffondor que dans celui de Victoria. Elle inspira deux fois pour être sûre de ne pas hoqueter.


-C'est débile... T'es pas Ria... T'es Ariane... Ariane, la Gryffondor marrante... C'est... C'est juste les nerfs qui lâchent, oubliez ça, o-ok?

Et elle prit la fuite, croisant Gustave qu'elle n'avait juste pas remarqué alors qu'il était à côté d'elle, et essaya de lui sourire même si le rendu devait-être plus proche d'une grimace.

Fin rp Dory probable suite dans le couloir de la salle de repos

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 11 Nov - 20:43

Non, on ne pouvait pas réellement dire que Lilion avait tué Ariane. Et heureusement d’ailleurs, elle était bel et bien vivante. Il s’abstint pourtant d’en faire la remarque, sinon, là, c’était sûr, il l’achèverait sur place et il ne voulait pas avoir un mort sur la conscience. Ou plutôt une morte.
 
En tout cas, ses paroles semblaient l’avoir rassurée. Il en fut tout autre pour Dorea qui lui semblait alors être sur une autre planète, à des milliers d’années lumière d’ici. Et pourtant, ici, c’était Ariane, la fusée, pas elle.
 
Il se demandait ce qu’il pouvait bien y avoir, sur ce fichu maudit document qui la mettait dans tous ses états, mais Ariane l’avait rangé trop vite pour qu’il puisse en apercevoir sa teneur, et il ne comprit pas le moindre propos de ce que dit Dorea avant de s’enfuir comme si elle venait de voir le Diable en personne.
 
« Attends, Dorea ! »
 
Sur fond de cet appel, ce ne fut pas Dorea qui revint, mais un de ses collègues de maison qui venait d’entrer. Ne s’y attendant pas, il oublia soudain son idée d’essayer de la rattraper.
 
 « C’est rien, Gustave, c’est rien. Ariane a failli s’étouffer avec un petit four, les filles ont cherché de quoi faire passer ça et ça les a un peu secouées, forcément, au fur et à mesure parce qu’elles ne trouvaient pas et que ça ne passait pas, je suis intervenu avec un sortilège »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Sam 12 Nov - 21:08

Je souris à la serdaigle quand elle me dit que j'étais la gryffondor marrante, amusée et contente qu'elle me voit comme ça. Mais alors que Lilion essayait de la retenir elle parti quand même en courant de la pièce. Me voir autant en détresse avait vraiment du la toucher et le cadeau de ma soeur l'avait apparemment achevé, pour cette fois elle ne devait plus pouvoir en supporter plus. Contrairement au poufsouffle je ne la retins pas, je pouvais comprendre quand on avait besoin de se retrouver avec soit même pour faire passer une pilule amer comme celle ci. 

Et puis nous avions à peine vu partir notre camarade bleu et bronze qu'un autre élève nous rejoignit, tout inquiet. Lilion fut plus rapide que moi et lui expliqua la situation :

- C’est rien, Gustave, c’est rien. Ariane a failli s’étouffer avec un petit four, les filles ont cherché de quoi faire passer ça et ça les a un peu secouées, forcément, au fur et à mesure parce qu’elles ne trouvaient pas et que ça ne passait pas, je suis intervenu avec un sortilège.

Arrêtant de fixer la porte par laquelle j'avais vu Doréa partir, je me tournais vers le 5e année avec un sourire moqueur en m'approchant très près de lui. 

- Ah oui d'ailleurs je ne t'ai pas remercier Lil' ... Alors ...

Je me pencha encore plus près du jeune homme pour poser ma main sur sa joue, et lui laissa un baiser sur l'autre joue. Me redressant j"ajouta sur un ton doux que j'utilisais rarement :

- Merci de m'avoir sauver la vie. 

Fatiguée par ma mésaventure précédente, je me rasseyais dans le canapé comme tout à l'heure avec les pies sur un pouf, et ferma les yeux pour reprendre des forces. 

- Ouha ! Ca crève de passer si près de la mort ... Sans mauvais jeu de mot !

J'éclatais encore de rire fasse à ma plaisanterie qui, je le reconnaissais, était plus que douteuse pour le coup. J'allais surement choquer les garçons mais tant pis. Me rappelant soudain la seule fois où j'avais passé du temps seule avec Gustave, je rouvris les yeux sur lui et lui demanda :

- Au fait gamin, elle lui a plut ta lettre à ton cousin ? Il en a dit quoi ? 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle de Repos Inter-Maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La salle de repos des élèves-