BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Salle de Repos Inter-Maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 2 Mar - 21:50

La gryffondor leva les yeux de son bouquin. Elle semblait être très surprise de voir qui venait de lui adresser la parole. Son étonnement fut rapidement remplacé par une certaine forme de perplexité qui ne passa pas inaperçue aux yeux de Myosotis. Ne s'étonnant pas de ces réactions, la Serpentard reprit la parole : 

"Parc'que j'ai raté les premiers cours de l'année, et que du coup j'me retrouve complètement paumée. Je comprends kedal à c'qui est expliqué dans le livre... C'est au sujet des tasses de thés... Tu pourrais m'dire c'qui a été dit en cours ?"

Tout en entamant sa deuxième phrase, elle avait tourné les talons pour aller chercher le livre dont elle parlait. Lorsqu'elle termina sa dernière phrase, elle était à nouveau devant sa camarade, le livre ouvert au chapitre qui lui posait problème.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 7 Mar - 11:56

Comme je m'en étais doutée, Myosotis était bien venu demander de l'aide pour comprendre un cours. Et pas un cours récent puisqu'elle me parla ensuite de la première leçon de divination de l'année, avec le fameux thé que j'avais bu à contre coeur en grimaçant. Ce cours là je ne risquais pas de l'oublier ... Surtout qu'en y repensant c'était celui où j'avais rencontrer mon Andouille d'ami, le premier de ma vie. 

Gardant toujours un sentiment et un air de méfiance envers la jeune fille, je glissais rapidement mon carnet dans la poche ventrale de mon sweat pendant qu'elle faisait l'aller et retour à sa table pour aller chercher son manuel de divination. Quand elle revint je me levais pour me planter près d'elle et lui prit son livre pour le relire en soupirant de lassitude. 

- Ah, le thé, je m'en souviens ouais. Grimaçais-je un peu. ... Bah là tu vois t'as une liste de symbole qui peuvent apparaitre dans ta tasse. On a essayé d'interpréter tout ça quoi ... 

Relisant attentivement le chapitre sur la lecture de l'avenir dans les tasses de thé, je me fis la réflexion que quelqu'un qui ne faisait que lire son manuel n'y comprendrait vraiment rien. Je soupira de nouveau en réfléchissant pour peser le pour et le contre, savoir si j'allais là laisser dans la bouse de dragon ou pas. Finalement je décidais de lui donner un conseil, tout en lui redonnant son livre :

- Je ne peux pas t'aider plus. Mais tu comprendras peut être mieux si tu essais, si j'étais toi j'irais en cuisine ... Enfin non, j'aime pas le thé. Mais tu vois ce que je veux dire, c'est comme en sortilège, entraine toi. 

Je finis par me réinstaller dans le canapé en m'asseyant à moitié sur mes pieds et repris la lecture de mon polar. Il ne manquerait plus que Myosotis me demande de venir avec elle pour prendre un thé et lui donner un cours de divination. Ca, ça serait encore plus bizarre et c'était sûr que je refuserais. Si elle n'arrivait vraiment pas à comprendre, ça serait tant pis pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 7 Mar - 18:46

Myosotis écoutait attentivement ce que lui disait la Gryffondor. Elle regardait la liste de symbole et détacha ses yeux pour les poser sur Ariane lorsqu'elle lui conseilla d'aller dans les cuisines... Pourquoi donc faire tout ce chemin alors qu'une table sur laquelle étaient posés de nombreuses victuailles et boissons était à disposition ? Ne posant pas la question à voix haute, elle déposa le livre de Divination sur la table basse derrière elle et se dirigea ensuite vers cette table pour y prendre deux tasses et une théière remplie de thé continuellement chaud. Elle retourna vers la Gryffondor, s'installa sur la table basse en tailleur et remplit une tasse de thé. Elle regarda la boisson avant de dire : 

"J'commence. Comme ça tu pourras m'expliquer c'qu'il y a au fond d'ma tasse en me montrant comment trouver les infos dans le bouquin, et moi j'essayerai après avec ta tasse. J'suis désolée si t'aimes pas l'thé, mais si j'bois dans deux tasses différentes l'même jour, les feuilles au fond représenteront l'même symbole, non ?"

Sur ce, elle avala l'entièreté de la boisson en une seule gorgée. Bien que très chaude, la boisson ne la fit même pas grimacer : dans sa jeunesse, elle avait été forcée à plus d'une reprise par Wilkes à boire de l'eau bouillante. Tout en s'essuyant la bouche d'un revers de la main, elle tendit sa tasse à Ariane pour qu'elle puisse la prendre. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 9 Mar - 10:52

Je m'étais replongé dans ma lecture et étais bien contente en sentant Myosotis s'éloigner, cette fille que j'avais du mal à apprécier. Mais je relevais encore les yeux de mon polar avec un nouvel air étonné quand je la vis revenir avec de quoi pratiquer la tasséomancie. Elle installa tout ça sur la table basse près de moi et s'assit par terre pour ensuite me dire qu'elle commençait sans me laisser le choix de refuser mon aide. Oubliant bien vite que j'étais moi même d'une nature sans gêne en général, je fronçais les sourcils d'agacement en la voyant se servir une tasse de thé. Tout en laissant ma lecture en suspend, mon livre ouvert sur les genoux, j'observait la jeune fille boire cette boisson anglaise et lui lança sur un ton narquois :

- Pourquoi je t'aiderais ? On ne s'entends pas que je sache. Et puis franchement si tu veux me faire boire ce truc -Grimaçais-je- va falloir me lancer un sort pour m'y obliger. 

Je la fixais maintenant avec un air de défis et un sourire en coin, moi dans son cas j'oserais pousser le bouchon, et j'étais curieuse de voir la suite des choses. Finalement, quand Myosotis ne jouait pas les commères, c'était amusant de passer du temps avec elle. Par certains cotés, nous nous ressemblions toutes les deux et j'avais hâte de voir comment elle réussirait à me faire boire du thé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 9 Mar - 19:13

Sur un ton narquois, Ariane demanda à Myosotis pour quelles raisons elle l'aiderait. Elle justifia ensuite sa question en faisant remarquer à la brune qu'elles ne s'aimaient pas. Il n'était pas faux que la Serpentard n'était pas amie avec la Gryffondor, comme avec tout le monde en fait, mais elle ne ressentait pourtant pas la moindre animosité envers elle. Il était vrai qu'elle lui avait fait à plusieurs reprises des remarques déplaisantes, mais Myosotis n'avait pas souvenir d'une quelconque querelle entre elles... Peut-être avait-elle tout simplement oublié cet épisode ? Oui, ça devait sans doute être ça. Ariane lui dit ensuite que si elle voulait qu'elle boive le thé, elle allait devoir l'y forcer. Il s'agissait là clairement d'une invitation à le faire. Un sourire joueur se dessina sur les lèvres de la brune. Elle remplit une nouvelle tasse, délaissant la sienne désormais vide sur la table et s'empara de sa baguette. Pointant le bout de bois sur la Gryffondor, elle lui tendit la tasse pleine de l'autre main et lui ordonna sur un ton qui ne laissait pas place aux tergiversations:

"Maintenant, bois. Et m'lance pas c'regard, c'est toi qui m'a dit de t'y forcer !"

Si Ariane tentait de sortir sa propre baguette, elle savait qu'elle parviendrait sans peine à la désarmer. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 12 Mar - 9:31

Toujours avec mon polar ouvert sur les genoux, je vis la serpentard me tendre une tasse de thé d'une main et me pointer de sa baguette de l'autre avant de m'ordonner de boire. Si c'était tout ce dont elle était capable, je n'étais pas près de l'aider dans ses cours de rattrapage. Déçut, je lui lançais un regard narquois en haussant les sourcils et lui rétorquer :

- C'est tout ? Même la prof à été plus convaincante.

* Oui enfin, elle a surtout piqué là où ça faisait mal. *

Ne me sentant pas vraiment menacée, je baissais les yeux sur mon livre pour reprendre ma lecture là je m'étais arrêté. Ce n'était pas une simple baguette levée et quelques mots qui allaient m'effrayer et, comme je lui avais dis, j'attendais seulement qu'elle me lance vraiment un sort. Parce que je ne doutais pas que la jeune fille n'ose pas le faire. Sauf si elle aussi trouvait LE moyen de me faire faire n'importe quoi, celui qu'avait utilisé miss Moonlight sans faire exprès, et que Didi aimait user sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 12 Mar - 10:04

En voyant le regard que lui lança la Gryffondor, accompagné des paroles qu'elle prononça, Myosotis comprit que la professeur de Divination était parvenue à faire boire le thé à Ariane. Mais comment avait-elle fait ? Sans doute autrement qu'en la menaçant de sa baguette : une professeur n'aurait pas pu se permettre un tel comportement. Mais de quelle manière s'y était-elle prise, dans ce cas ? Après un instant de réflexion, Myosotis abaissa sa baguette et opta pour la provocation. La tasse toujours tendue, elle prit la parole : 

"J'croyais que les Gryffondor étaient courageux... Peut-être que l'Choixpeau s'est trompé d'maison ? C'la dit, t'aurais fait une bonne Poufsouffle ! En tous cas, j'espère qu't'as pas d'ptit frère ou d'ptite soeur, parc'que t'es un piètre exemple."

Une fois qu'elle eut fini de parler, elle fit mine de reposer la tasse sur le table, attendant bien évidemment qu'Ariane la stoppe dans son geste et lui lance un "c'est bon, donne-moi ça qu'on en finisse". Si cette technique-là ne fonctionnait toujours pas, Myosotis n'hésiterait pas à ligoter la Gryffondor à l'aide de liens magiques ; la brune avait vraiment besoin de s'entraîner à lire dans une tasse, et elle refusait catégoriquement de demander de l'aide à encore d'autres élèves... 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mer 15 Mar - 13:04

Du coin de l'oeil je vis Myosotis baisser sa baguette pendant que je lisais toujours mon polar,  je ne lâchais toujours pas ma lecture et y trouvai même un nouvel indice. Mais quand j'allais de nouveau sortir mon carnet de la poche avant de mon sweat, je fus stoppée dans mon geste par une nouvelle tentative de la jeune fille pour me faire boire son thé. 

Je ne pu m'empêcher de relever les yeux sur elle pendant qu'elle insinuait que je manquais de courage, autrement dit que j'avais peur. Elle avait finalement trouvé comment je fonctionnais et je lui renvoyai d'abord un regard noir en l'écoutant finir sa provocation. Ensuite, refermant encore mon livre pour le poser à coté de moi, je lui répondis :

- Peut être qu'il s'est trompé, oui ! Mais pas avec poufsouffle. Fis-je sur un ton narquois en repensant à ma cérémonie de la répartition. 

La seconde d'après je lui arrachais la tasse de thé des mains pour la vider cul sec, avant de m'essuyer la bouche d'un revers de manche et d'ajouter sur un plus dure :

- Et laisse ma soeur tranquille. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 24 Mar - 13:54

Elle avait réussi ! La Gryffondor avait fini par prendre la tasse et la vider d'un seul coup ! Avant ça, elle avait affirmé qu'il était possible que le Choixpeau se soit trompé de maison, mais pas avec celle des Blaireaux, selon ses dires. Myosotis avait simplement haussé les épaules en entendant cela. Lorsque Ariane attrapa la tasse, un sourire en coin se dessina sur les lèvres de la brune. Cela venait confirmer ce qu'elle pensait d'elle-même : elle parvenait toujours à ses fins, d'une manière ou d'une autre. Une fois qu'elle eut but tout le thé, Ariane essuya sa bouche d'un revers de la main avant de lâcher gravement : 

"Et laisse ma soeur tranquille."

"Donc t'as bien une soeur ? Cool. J'le savais pas."

Chaque information était bonne à prendre, et sans doute que celle-ci serait utile à Myosotis un jour ou l'autre. Apparemment, la Gryffondor n'aimait pas qu'on s'en prenne à sa soeur, et la brune était bien décidée à ne jamais oublier que ce sujet pouvait être un moyen de pression pour mener Ariane à faire ce qu'elle souhaitait la voir faire. Tendant la main, Myosotis attrapa la tasse de l'autre fille et regarda à l'intérieur, la tournant dans tous les sens en observant les feuilles de thé humides qui se trouvaient au fond. Perplexe, les sourcils froncés, elle lâcha : 

"J'vois kedal. On dirait juste des algues. J'vois pas en quoi ça forme des symboles."
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 11 Avr - 11:58

Myosotis me répondit une banalité sur le fait qu'elle ne savait pas que j'avais une soeur et j'haussais les épaules d'une façon toute aussi banale. Ok à notre première rencontre au bord du lac je n'avais pas voulu lui raconter ma vie, mais ce n'était pas pour autant que j'en faisais un secret et pas mal de monde ici savait que j'avais une petite à force de discuter simplement. 

La jeune fille attrapa ensuite ma tasse et la tourna dans tout les sens avant de finalement me dire qu'elle n'y comprenait rien du tout. Soupirant de lassitude, je glissais du canapé pour m'assoir au sol avec elle et lui repris ma tasse pour y jeter un oeil. Tournant aussi le livre face à moi, je pris le temps d'analyser le contenu et, après une bonne minute, je lui donna mon avis en lui faisant bien voir les formes que j'apercevais :

- Bon. Tu vois là ? J'ai un bateau et un coeur. Ce qui veut dire que ... Hein ? Quoi ? M'exclamais-je avant de reposer la pièce de porcelaine sur la table basse. Laisse tomber, ma tasse dit n'importe quoi. 

Soupirant en roulant des yeux face à l'absurdité de ce que j'y avais vu - c'est à dire la fin d'une amitié à travers le bateau et la découverte d'un amour par le coeur - j'attrapais ensuite la tasse de Myosotis pour lui lire à son tour l'avenir.

- Bon voyons pour toi ... Tu as une croix à coté d'un arbre donc ... Oui c'est ça, la croix représente une épreuve, une difficultés mais elle est près d'un arbre qui signifie un but atteint. 

Me redressant, je reposais une fois de plus une tasse sur la table et m'appuya en arrière contre le canapé, avant d'ajouter sur un ton neutre :


- Je ne sais pas ce qui te pose problème mais apparemment tu vas réussir à le résoudre. Cool pour toi. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 11 Avr - 13:47

Myosotis ne put s'empêcher de sourire en entendant les symboles qu'Ariane voyait au fond de sa propre tasse. La Gryffondor connue pour avoir un coeur de pierre était-elle en train de succomber aux charmes d'un autre élèves ? Se retenant de faire une quelconque remarque immédiatement, préférant d'abord laisser la demoiselle lire ce qu'il y avait au fond de sa tasse à elle, Myosotis tint sa langue. Ariane prit alors sa tasse à elle, refusant de donner la signification –pourtant évidente– des symboles qu'elle avait vu au fond de sa propre tasse. En entendant que la croix à côté de l'arbre représentait un problème qu'elle parviendrait à résoudre, la brune ne put s'empêcher de sourire dangereusement. Elle savait parfaitement de quel problème il s'agissait, et ce problème répondait au nom de Wilkes. La manière de le "résoudre" ? La mort, bien évidemment. Reprenant rapidement un visage serein et calme, faisait disparaître la lueur de démence qui s'était allumée dans son regard à l'évocation de son probable futur, Myosotis plongea ses yeux dans ceux de la Gryffondor et dit : 

"Un coeur et un bateau ? Est-c'que notre Gryffondor réputée pour être une dure à cuire pour qui amour rime avec "cours toujours" serait en train de tombée amoureuse ? Genre... Du nouveau gars qui vient de débarquer ? Le septième année qui s'y connaît en Astro' et en bateaux... Il s'appelle comment déjà ? Nolsai ? Nolsou ? J'sais plus. Alors... Est-c'que l'amour brille sous les étoiles ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 28 Avr - 13:58

Au moment où je me disais que cette fille pouvait ne pas être aussi détestable que ça, elle me sorti tout un spitch sur le fait que je pourrais bien tombée amoureuse. Qui plus est du nouvel élève que je connaissais à peine et que je ne croisais qu'en cours d'astronomie. 

Quand elle eut finit de débiter ses absurdités, je lui répondis avec une grimace de mépris autant envers l'amour que vers la jeune fille. 

- Non mais ça va pas ! Je le connais à peine ce mec ! Si encore tu me parlais de ... Pfff même pas ! Moi amoureuse c'est n'importe quoi ! 

Je me levais ensuite d'un bond et attrapais mes boots, ne voulant plus rester une minute de plus avec cette fille que je n'appréciais vraiment pas et, tout en les enfilant, j'ajoutais sur un ton bougon :

- T'as pas besoin de moi, tout est dans le livre. Si après t'arrives pas à voir les symboles c'est ton problème. Moi je rentres. 

La minute d'après j'étais prêtes et j'attrapais vivement mon polar avant de traverser la pièce à grande enjambée et de sortir de la salle de repos en claquant presque la porte derrière moi. 

fin de rp pour Ria
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 5 Mai - 11:23

[Mercredi 4 mai - 15h30]

Je m'étirai à la manière d'un chat, ou plutôt comme un koala puisque je portais mon sweat-shirt à oreilles de koala préféré par-dessus mon uniforme. J'aimais ce vêtement car : 1) Il était tout doux, 2) Il était tout chaud, 3) J'adorais vraiment les koalas. Installée confortablement dans un canapé, je jouais avec un casse tête formé de deux aigles stylisés dont les ailes étaient entremêlées. Le but était simple, il fallait les séparer, mais l'action était nettement plus compliquée. Quelqu'un me l'avait passé dans la salle commune parce qu'il n'arrivait pas en saisir le fonctionnement. J'étais sortie avant de se diriger vers la salle de repos, à la recherche d'un endroit un peu moins peuplé. J'y traînais souvent avec mon frère ou mes amis de Maisons différentes, le mercredi après-midi. En parlant de mon frère, J'aperçus ce dernier soulever le rideau et entrer dans la pièce. Je lui fis un signe joyeux de la main.

"Salut Merwin ! J'te fais une place ?"

RP avec Merwin !
[EDIT : J'ai un peu changé de mode de narration en cours de route... désolée pour ça, j'ai réctifié ^^]

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 


Dernière édition par Marlène Lenoir le Ven 5 Mai - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMerwin Lenoir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 5 Mai - 15:01

Quelle surprise était la mienne, de voir ma soeur ici dans la salle de repos alors que je venais de soulever le rideau qui me menait à l'intérieur. C'étais ironique parce j'avais souvent l'habitude de la retrouver ici le mercredi et on était mercredi justement. Il n'y avait pas vraiment de surprise. Je lui faisais signe de la même manière. J'étais toujours heureux de la voir. Encore plus depuis que je pouvais la voir autant de fois que je le voulais à Poudlard. Elle portait son fameux sweat koala, qui me faisait toujours rire. Allez savoir pourquoi ma soeur s'était prise d'une telle passion pour ces animaux en particulier. Moi, j'avais toujours mon uniforme sur moi. Je me changerais plus tard.

"Salut Marlène ! J'espère bien oui ! Dis, c'est quoi cette chose que tu tiens dans ta main ? Celui qui a dû fabriquer ça devait avoir bu une sacrée dose d'alcool, il a tout monté à l'envers !"

Je riais. Tout m'avait l'air complètement sens dessus dessous.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 5 Mai - 20:28

Je me décalai volontiers, laissant échapper un rire à la phrase de mon frère. J'avais tellement bidouillé l'objet que ça ne ressemblait plus à grand chose, en tous cas pas à un quelconque animal. Je le remis rapidement dans la position initiale.

"Regarde, c'est des aigles. Normalement on peut les séparer si on trouve la bonne posture. Tu remarqueras que je ne l'ai pas trouvée."



Je tenais un aigle dans chaque main, puis fit coulisser les deux de manière à revenir à la posture précédente... et en apparence ce que je tenais ressemblait plus en effet à un tire-bouchon cubiste qu'à autre chose. Je pouffai à nouveau. Tout en bidouillant mon casse-tête¹ d'une main, je fouillai dans mon sac de l'autre et en tirai un paquet de suçacides.

"Tiens, je t'ai acheté ça y'a un moment," dis-je en lançant le paquet dans les mains de Merwin avec précision.

Bon, il était à deux mètres de moi, ce qui réduisait clairement ma prouesse. Restait à savoir si à 20 mètres et sur un balai, je faisais preuve de la même précision. Espérons-le... Je me demandai si mon jumeau aurait un oeil neuf sur mon jouet. En même temps, je n'allais pas lui demander de se plonger dans des objets de réflexion à peine arrivé.


Notes :
 

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMerwin Lenoir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 5 Mai - 22:08

Je m'assis bien sûr à côté d'elle en écoutant ses explications. Des aigles ? Je regardais la chose de plus près. Ah oui d'accord.

Mes yeux se mettaient à briller en voyant le contenu du paquet qu'elle venait de me lancer et que j'attrappais au vol : Des suçacides ! 

"C'est très dangereux ce que tu viens de faire là, voyons Marlène ! J'entends déjà les suçacides apeler leur congénère à l'aide en criant : Par pitié non ne nous dévore pas !"

On me disait souvent que mon humour était ... particulier. Voire nul alors que pour moi ce sont juste les autres qui n'ont pas d'humour ou pas assez pour me comprendre. Heureusement il y avait Marlène.

"Merci ma petite jumelle préférée !"

Facile à dire j'en avais une seule et unique de jumelle, et je l'adore tout simplement. Je ne pense pas ça juste parce qu'elle m'a offert mes sucreries (ou acideries dans ce cas-ci) préférées.

Tout en faisant un sort à une suçacide qui avait eu le malheur de se trouver le plus près de l'ouverture du paquet je la regardais se débattre avec son casse-tête. Il prenait par moment des positions tellement étranges que je riais de bon coeur avec elle.

"Je peux y regarder de plus près ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 5 Mai - 23:03

Je ricanai.

"Pauvres créatures ! Je compatis profondément à leur sort. J'ai toujours été sensible aux souffrances du glucose."

Je balançai cette phrase avec une certaine ironie, mais sans méchanceté aucune. Je n'avais pas de raison de l'envoyer sur les prunes dirigeables sous prétexte qu'il avait un humour encore plus nul que le mien ! Au moins, ça prouvait à l'évidence que la chose était possible, et ça, ça ouvrait de nouveaux horizons... C'est une blague. Finalement peut-être n'est-il pas pire que moi. Je le poussai gentiment.


"De rien mon merveilleux jumeau préféré. Je lui souris avec complicité et ajoutai : "Vas-y, fais toi plais'," en lui tendant l'objet.

Un regard extérieur était peut-être meilleur, et en le voyant le manipuler j'aurais peut-être une révélation soudaine... ou pas. En tous cas, ça me faisait plaisir de jouer à ça avec mon frère, même si jusque là il avait surtout commenté l'apparence de l'objet plutôt que me donner un conseil quelconque. Et même s'il ne trouvait pas, on pourrait s'occuper à autre chose que de jouer avec des ttire-bouchons.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMerwin Lenoir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Lun 15 Mai - 16:42

"Tu y es même si sensible que tu préfères abréger les souffrances du glucose en l'avalant d'un trait, avoues !"

Elle m'avait poussé, mais je la comprenais, mes blagues étaient nulles, mais ça la faisait toujours rire, elle. Il n'y avait qu'elle pour réellement me comprendre, même si on disait de moi que je n'étais pas quelqu'un de difficile à vivre, hein. Pas pour pour rien qu'on était des jumeaux. Elle était bon public. Sans elle, la vie serait quand même sûrement bien moins marrante.

"Bon, bon, bon ... Voyons ces aigles tires-bouchons"

Sûr que si je cassais quelque chose là-dedans, ce serait facile de séparer les aigles. Ce ne serait pas du jeu, alors je faisais quand même attention en manipulant les différentes parties qui les reliaient, observant leurs réactions. Sachant qu'il semblait y avoir des tas de manipulations possibles, ça n'aidait pas plus et moi aussi je me retrouvais bien vite face à des positions improbables ...

"Euh ... Tu peux chopper un parchemin, un encrier et une plume dans mon sac s'il te plaît ?"

Si elle les trouvais dans tout mon fatras, ce qui n'était pas gagné d'avance. Je l'avais posé en arrivant à l'entrée de la salle. J'avais peut-être une idée en tête, même si ça risquait de prendre un moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Jeu 18 Mai - 20:18

Je me levai et allai fouiller dans le sac de Merwin haussai un sourcil en voyant les morceaux de parchemins froissés et pris, en plus de son encre et de sa plume, un rouleau de parchemin propre dans mon propre sac. Il réfléchissait très différemment de moi, je n'aurais jamais pensé à me baser sur papier sur quelque chose comme un casse-tête. Je lui tendis le tout et m'assis en tailleurs en tenant mes pieds, attentive à ses actions.

"Je peux savoir quelle idée se cache là-dessous ?" questionnais-je avant de pointer les épis bordéliques qui lui servaient de cheveux.

Ils étaient de la même nuance blonde mêlée de châtain que les miens, ses yeux gris étaient également semblables aux miens. En regardant mon jumeau jouer avec le casse-tête, je me sentis soudain profondément bien.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMerwin Lenoir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 19 Mai - 23:57

Lorsque Marlène fit allusion à ma coiffure, je passai machinalement une main dans mes cheveux avant de prendre ce qu’elle m’avait tendu et les poser à côté de moi.

"Merci. Avec deux cerveaux on va pouvoir en venir à bout de ce maudit casse-tête tu va voir !"

J’étais bien déterminé à réussir à séparer ces deux maudits aigles qui pour l’instant étaient seulement inséparables. Oui, j’avais décidé d’en faire une affaire personnelle. Si je ne pouvais pas aider ma sœur jumelle, qui le ferait, hein ? C’est vrai, parfois je prenais un peu les choses trop à cœur. J’avais envie de lui faire plaisir à ma façon, alors quoi de mieux que de venir à bout de ce problème ? Je fis une dernière tentative vaine avant de le lui rendre.

"Tu vois, ce bout d’aile ? Si tu remarques bien, il tourne dans quatre sens différents, il a donc quatre possibilités de placement, regardes. Cet autre bout, il en a 3 par exemple. Si on dessine toutes les possibilités pour chaque bout d’aile et qu’on fait des combinaisons différentes à chaque fois on devrait finir par trouver la bonne. Bon c’est certain ça peut prendre du temps, mais on a tout le temps non ? "

J’avais joint le geste à la parole pour lui expliquer mon raisonnement. C’était juste une question de probabilité, un peu comme un loto finalement, avec plus de chances de gagner évidemment. Oui on avait la vie devant nous. Et ça c’était une perspective à laquelle il y a quelques mois à peine je peinais à imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Dim 28 Mai - 11:43

Je souris à son explication. Effectivement, Merwin était nettement plus patient et organisé que moi. Je trouvais absolument adorable qu'il soit à ce point motivé à m'aider. Je jetai un coup d'oeil à ma montre et lâchai malicieusement :

"On a un peu plus de trois heures, tu crois que ça va suffire ?"

Plus sérieusement, j'espérais qu'on aurait pas besoin de tout ce temps. Je préférais toujours avoir un peu de marge avant le repas. Je regardai attentivement le casse-tête et pointai l'un des deux.

"Celui-là a l'air d'être le moins mobile, ça pourrait être pas mal de commencer par là, non ?"

La salle de repos était pratiquement vide, mais si quelqu'un entrait il trouverait probablement la scène un peu étrange... et n'aurait sûrement pas tort.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMerwin Lenoir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Mar 30 Mai - 12:00

"Ca devrait pouvoir se faire. Je veux bien t’aider, mais je ne tiens pas à manquer le un dîner tu sais."

Morfale un jour, morfale toujours, que voulez-vous. Je me mis à suçoter prudemment une suçacide pour me donner du courage. C’était un délice monumental, ces sucreries, mais il n’empêche que quand même si on ne faisait pas gaffe ça pouvait quand même faire des trous, et je tenais à ma langue.

"Allons-y, Sherlock, résolvons cette enquête !"

La théorie c’était bien mais la pratique c’était autre chose. La tâche s’était vite révélée plus longue que prévue et les parchemins pleins commençaient à s’empiler. Heureusement, ils avaient avancé quand même. C’était toujours emmêlé, mais bien moins qu’au début. Je m’étirais.

"On pourra dire que ces aigles nous en font sacrément baver, hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Sam 3 Juin - 16:32

"Aaaaah !"

Le cri à mi-voix, un nouveau concept, by Marlène Lenoir. C'était long. Je ramassai le machin, remis en place le morceau que je venais d’attraper et tournai l'objet dans mes mains machinalement. Ils étaient presque séparés, c'était rageant. Heu... presque séparés ? Qu'est-ce que j'avais fichu exactement ? Je roulai des yeux et tendis l'objet à mon frère.

"Ca tu l'as dit.. en attendant si tu veux m'aider à finir ça doit plus être bien long..."

Disant cela, je pointais le casse-tête, qui ressemblait de moins en moins à un tire-bouchon et était de moins en moins cubiste. J'avais hâte de pouvoir le rendre à la personne qui l'avait au départ et de lui montrer le fonctionnement complet - il serait extrêmement moins long de démêler les aigles en sachant quels gestes faire.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMerwin Lenoir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 9 Juin - 12:27

Clac-clac-clac-clac, j’étais tellement concentré par mes croquis de chaque mouvement qu’à force je n’entendais plus leur bruit. Je ne savais pas dessiner correctement, je faisais ce que je pouvais. Moi, j’excellais surtout dans les dessins de bonhommes-bâtons, on ne pouvait pas être doué pour tout dans la vie. Et puis enfin, il arriva, le moment tant attendu, celui enfin où les deux aigles se séparaient.
 
"YOUHOU !!! "
 
Je me levais triomphant, les deux aigles désemmêlés dans ma main droite brandie vers le haut, un peu à la manière d’un athlète qui venait de remporter son premier trophée. Par Merlin, on en avait mis du temps, à résoudre ce casse-tête.
 
"Tu vois ce n’était pas si compliqué finalement !"
 
J’éclatais de rire. En vérité je me demandais plutôt si on n’avait pas dû tester pratiquement toutes les positions possibles et imaginables pour séparer ces maudits aigles-bouchons.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   Ven 23 Juin - 12:44

J'éclatai de rire. Heureusement la pièce s'était définitivement vidée à l'approche du repas, nous pouvions crier sans causer de crise cardiaque à un quelconque première année endormit ou s'attirer les foudres des gens cherchant un semblant de calme. Je claquai ma paume dans celle de mon frère et pris ensuite de l'encre à changement de couleur, afin d’entourer tous les mouvements corrects sur la feuille. Ensuite je refis le trajet à l'envers pour les unir, et les défis à nouveau. Un certain nombre de claquements sec et moins de cinq minutes plus tard, ils étaient parfaitement séparés.

"Merci, Mew ! Tu gère. Je m'en serais tellement pas sortie sans toi..."

Je souriais à mort, ravie. J'allais pouvoir le rapporter à son possesseur originel avant le repas et même avoir quelques temps pour ça. Je passai une main dans mes mèches blondes et lâchai :

"Je vais aller le rapporter dans la salle commune, on se retrouve devant la Grande Salle, ça te va ?"

HRP:
 

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Salle de Repos Inter-Maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle de Repos Inter-Maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La salle de repos des élèves-