BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Un coin reculé dans le château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Un coin reculé dans le château   Mer 7 Sep - 21:48



Un coin reculé

dans le château





Ce couloir est un cul de sac. En plus des vitraux habituels, une petite rosace décore le mur du fond. Il n'y a aucun tableau dans ce couloir, ce qui est une chose rare, et il n'y a pas de salles. On ne sait pas pourquoi il est construit comme ça, mais peut-être y a-t-il eu un jour un passage secret, oublié depuis... en tout cas, c'est l'endroit idéal pour être seul.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mar 18 Oct - 15:08

Winonna s'était promené dans le château et venait d’atterrir ici, un cul de sac. D'aussi loin qu'elle pouvait se rappeler, elle n'était jamais venue ici. D'ailleurs, maintenant qu'elle s'y trouvait, elle allait s'y installer pour dessiner, sans doute, Quel endroit bizarre ! Pourquoi il n'y a rien ici ? La jeune femme pensa à un défaut de construction mais cette idée fût vite balayée de son esprit : les fondateurs n'auraient pas pu commettre une erreur comme celle-ci. Peut-être il y avait-il de la décoration dans ce coin ? Ou pas. En tout cas, aucun livre qu'elle avait lu faisait mention de cette partie du château. Assise en tailleur parterre, contre le mur, la préfète sorti des feuilles blanches et un crayon de papier de son sac en tissus. Ces temps-ci, elle le traînait partout avec elle, elle le trouvait très discret et facile à porter.



Aucune inspiration ne lui venait, l'endroit était assez sombre et rien de spécial pouvait l'inspirer à part … La rosace ! Elle n'avait presque jamais vu ce type de décoration auparavant. C'est vrai qu'elle était jolie. La jaune et noire décida alors d'entamer une esquisse puis de la colorier par la suite. 




rp libre
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mar 22 Nov - 17:00

[RP avec Warren] 
Il faisait nuit noire, seule une torche au loin dans le couloir divulguait quelques reliefs du mur. Là où Warren s'arrêta, nous ne pouvions être vus, je me demandai un instant si c'était le but. Mais alors que je n'eus pas même le temps de réfléchir plus et encore moins de parler, il me plaqua contre le mur, retenant mes mains au dessus de ma tête. Sa cape glissa de sur mes épaules, tombant à terre entre le mur et moi. Il me scruta dans l'obscurité, matant ouvertement mon décolleté plongeant. Je réalisai alors que je n'étais VRAIMENT pas très vêtue. 

Mon coeur battait à tout rompre, je savais ce qu'il voulait, ce qu'il avait en tête, mais même si c'est quelque chose que je voulais aussi, je ne voulais pas le faire là, comme ça... Malgré tout je ne bougeai pas et il glissa son visage dans mon cou, le couvrant de baiser doux et fougueux, respirant mon odeur. J'eus un frisson et écartai un peu plus mon visage pour lui laisser la place. Je fermai alors les yeux, refermant fermement mes doigts sur les siens. Je connaissais l'existence de cette salle secrète, la salle sur demande... mais j'en ignorais l'emplacement. Je me maudis un instant de ne pas avoir fait de plus ample recherches sur le sujet. J'étais à sa merci et je ne savais même plus dire si c'était une mauvaise ou une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mer 23 Nov - 8:44

- Alice...


Pour la première fois depuis qu'on se connait je l'appelle par son prénom. L'avoir ainsi entre mes mains, si ardente de désir me fais tomber des barrières et ma langue vient lui asséner quelques petits coups dans le creux de son cou.
Ma bouche parcours sa mâchoire, son nez et finit sur ses lèvres si douces.
Nos corps parlent d'eux même et j'ai réellement envie d'elle en ce moment même mais elle ? Le veut-elle ? Son corps semble me dire oui, mais son esprit ?

Alors je recule d'un pas, le souffle court et lui rend sa liberté. Sa liberté de choisir et de dire non. Si elle revient vers moi, si elle m'embrasse et cherche à me séduire -ce qui ne va pas être bien compliqué vu comment elle est vêtue, alors on se mettra en quête d'un endroit où personne ne pourra nous trouver, nous interrompre ou quoi que ce soit d'autre. Il n'y aura qu'elle et moi.
Si au contraire, elle veut en rester là, et bien je la laisserai regagner son dortoir seule...
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mer 23 Nov - 13:35

Ce fut alors que Warren m'appela par mon prénom... pour la première fois depuis que nous nous connaissions, jamais il ne l'avait utilisé. Cela avait toujours été Skellington, mais pour la première fois en deux ans, j'obtenais un privilège que jamais personne n'avait pu obtenir. J'ouvris la bouche, ne sachant si je devais répondre et il continua son aventure qui me donnait le souffle court. C'était maintenant, je le savais... mais j'ignorais où nous pouvions aller.

A ce moment là, il s'écarta d'un pas de moi, relachant toute étreinte. Je respirais vite, comme essoufflée. Je l'observai un instant sans comprendre. Avait-il peur? Je n'avais pas envie qu'il me relache maintenant, je voulais rester dans ses bras. Le regardant dans les yeux, j'hésitai une ou deux secondes, mais le désir l'emporta, plus fort que je ne l'aurais pensé. J'empoignai son T-Shirt, non loin du col et l'attirai soudainement à moi. Il n'eut pas la possibilité de riposter, mais en avait-il ne serait-ce que l'envie? J'en doutais.

Avec force, je l'avais de nouveau contre moi. Je le tenais toujours par le col et glissai l'autre main immédiatement dans sa nuque afin de l'embrasser comme jamais. Mon désir était clairement plus que palpable. Jamais je ne l'avais embrassé de la sorte... jamais je n'avais embrassé quiconque de cette façon d'ailleurs. Dans mon baiser, je lui mordis doucement la lèvre avant d'écarter un peu mon visage, laissant nos souffles courts se mêler. Je passai ma langue sur mes lèvres, un peu surprise par moi-même, levai les yeux pour croiser les siens et chuchotai:

- Je ne compte pas dormir seule ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mer 23 Nov - 18:15

J'aime qu'elle m'agrippe comme elle le fait et quand elle finit par se lécher les lèvres, ma langue vient caresser les siennes de la même façon.

- Ha oui ? Tu sais que tu es un petit bout de femme autoritaire quand tu t'y mets ? Même très autoritaire je dois dire...

Puis je l'empoigne par les cheveux et soude ses lèvres aux miennes tandis que nous marchons dans le couloir en quête d'un endroit intime.
J'aimerai tant pouvoir trouver un endroit aux lumières tamisées, un lit majestueux avec tout ce qu'il y a de mieux pour un moment comme celui que nous souhaitons vivre.
J'aimerai tellement trouver un endroit comme celui là dans Poudlard mais existe-il seulement ?


J'entraîne ma belle blonde sans lâcher un instant ce baiser passionné qui nous unit jusqu'à ce que nous tombions sur une porte que je n'avais encore jamais vu. Il faut dire aussi qu'on passe tellement de couloirs qu'on ne prête pas toujours attention à ce qu'on voit.

Tremblant légèrement, je me saisit de la poignée qui ne m'oppose aucune résistance et nous entrons dans une salle qui s'allume doucement au fur et à mesure que nous pénétrons pour révéler une ambiance des plus romantiques : pétales de fleurs, bierraubeurre, fondants du chaudron et un lit qui n'attend que nous.

[Suite salle sur demande]
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Jeu 16 Fév - 16:28


    Février 2032. Jeudi matin avant les cours.


Le début des cours allaient sonner dans même pas 5 min. Kalis se trouvait officiellement à l'opposé de là ou il devrait être. Apparemment, il n'était pas le seul. Regroupé en un petit groupe près du mur d'un des nombreux coins reculés du château, quelques gryffondors ne semblaient pas tenir compte de la sonnerie qui retentissait au-dessus d'eux. Ils continuaient de bavarder , sourire aux lèvres, sans faire attention à lui.

Et pourtant, bien qu'il était discret, il n'y avait que lui et ces élèves dans cet endroit. A moins qu'ils l'aient aperçus et ignorés, ils ne devaient vraiment pas être attentifs. Silencieusement, son sac en bandoulière remplis de petits trésors dénichés à droite et à gauche, le serpentard s'avança vers eux, tenant deux-trois fioles en mains. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas fait de trocs, beaucoup trop longtemps. Mais il y a quelques jours en fouillant dans ses anciennes affaires, le serpentard avait retrouvé quelques fioles , objets et potions qu'il avait conservé exprès pour ses petites activités. Ne sachant pas quoi en faire, il avait longuement réfléchi avant de s'y remettre. Evidemment, il n'en n'avait pas parlé à Luvion. Pour son bien comme pour le sien.

Les gars, salut  , fit il en s'adressant à la petite bande. Il dut jouer des coudes pour les avoir tous dans son champ de vision. Je vends quelques trucs pas mal, des potions, des objets en tout genre. J'me demandais si ça pouvait vous intéressez. Si vous voulez quelque chose que je n'ai pas, j'peux aussi essayer de vous le dénicher quelque part. C'pas gratuit, évidemment. Ou alors, je peux aussi vous échangez certaines choses contre d'autres. A voir.

Il leur fourra quelques potions et ingrédients sous le nez : Crin de licorne,Asphodèle, Valériane, mucus de véracrasse etc. Parmi les potions, il possédait de petites fioles de potion d'enflure, de l'Amortentia. Posséder de tels trésors pouvait entraîner bon nombre de questions mais il était hors de question qu'il révèle au monde entier qu'il avait surtout passer son temps à voler quelques échantillons aux panseurs de son manoir. Tandis que les élèves admiraient le tout, il attendit un éventuel intéressé.
Rp avec Jason.
  
Revenir en haut Aller en bas
avatarJason Leifsson
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Jeu 16 Fév - 19:28

La cloche de la sonnerie sonna, retentissant dans le petit couloir dans lequel je me trouvais avec quelques amis. Histoire de la Magie. Le cours le plus passionnant et le plus vivant de tout Poudlard, avec l'astronomie bien entendue. Adossé au mur, le pied tapant nerveusement sur le sol, écoutant vaguement la conversation qui portait sur une nouvelle fille (encore ?!), j'hésitai à aller en cours pour l'une des seuls fois de ma vie de mec sérieux et stressé H24. Mais comme toujours, mon instinct de (lâche?) repris le dessus. Je m'étirais et me redressait, me recoiffant rapidement. J'aperçu cependant que nous n'étions pas seul dans le couloir. Un jeune garçon, d'environ mon âge, dirigeait vers nous discrètement, la tête baissée, avec dans son dos un sac qui semblait remplie de quelques babioles que je ne pouvais pas distinguer précisément. Je l'avait déjà vu dans Poudlard, sans lui prêter une grande attention, car il ne semblait pas très ouvert aux autres, dans le style bizarre qui reste dans son coin. Il était à Serpentard. En plus. Cette réflexion me fit sourire, tant elle n'était pas sincère. J'aimais des gens de toutes les maisons, et celles ci ne rentraient pas en compte dans ma "sélection" d'amis. Toujours est il qu'il s'avança vers nous, et, exhibant son sac plein de fioles et de potion en toutes sortes, nous dit: 
 Les gars, salutJe vends quelques trucs pas mal, des potions, des objets en tout genre. J'me demandais si ça pouvait vous intéressez. Si vous voulez quelque chose que je n'ai pas, j'peux aussi essayer de vous le dénicher quelque part. C'pas gratuit, évidemment. Ou alors, je peux aussi vous échangez certaines choses contre d'autres. A voir.


Mes amis déclinèrent l'offre, et partirent en prétextant un rendez vous urgent avec le directeur pour un trafic de fausses baguettes (bah bien sur..). Ils s'éloignèrent en échangeant des regards appuyés vers le Serpentard et en riant fortement. Je décidai de rester. Je n'avais pas forcément besoin de potion, même si mes capacités dans ce domaine étaient assez limitées, mais j'avais toujours eu envie de prendre du Felix Felicis, une potion très difficile à réaliser mais qui en valait le coup. Je me rendis compte que mon interlocuteur me regardait avec insistance et décidai de jouer la carte du mec prudent:




- Ca vient d'où déjà tes trucs? 

Je restai planté devant lui, ne sachant pas trop quel attitude adopter devant cet etrange inconnu. Je croisai alors les bras en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Ven 17 Fév - 0:34


Il ne fallut même pas cinq minutes à la majorité des gryffondors pour déguerpir et le contourner en riant. Kalis serra lentement les dents, agacé de leurs moqueries et de leurs rires incessants résonnant dans l'énorme couloir. Un seul d'entre eux décida de rester. Le serpentard posa sur lui un long regard intense ; il était son dernier Espoir avant les premiers cours de la journée. A midi, ca sera plus dur pour lui de faire sa vente avec la foule, les professeurs qui rôdent partout. Cependant, Kalis ne sentait pas le gryffondor très sûr de lui, il abordait un air plutôt méfiant et compréhensif à ses yeux. Soupirant, il décida d'y faire abstraction. Quand le gryffondor le questionna sur la provenance de ses produits, rien ne put retenir le soupir qu'il poussa. C'était tout ce qu'il cherchait à éviter. Heureusement, il avait réfléchit au bobard à sortir si ça arrivait.

Je ne pense pas que ça soit très important mais enfin.. J'ai acheté la plupart des produits, les autres viennent de ma réserve personnelle. Mes parents m'en achètent de temps à autre.


Évoquer des parents qu'ils n'avaient plus était douloureux pour lui ; mais ca rendait le mensonge plus crédible. De plus, tout le monde à Poudlard n'était pas au courant de sa vie en dehors. Beaucoup s'interrogeaient dessus cependant.  C'est pour cette raison qu'il espérait que le jeune home n'écoute pas les rumeurs qui courent à ce propos. Sinon, il le cramera direct et son marché tombera à l'eau.


Vu que t'es le seul parmi tes potes qui est resté, j'veux bien te faire un gentil prix pour le truc qui t'intéresse. Evidemment, tu ne devra pas en parler aux profs.

En général, tout le monde reste muet. Mais Kalis préférait rester franc avec les autres. Si les autres le dénonçaient, il risquerait de couler. Très profond. Peut être même que les panseurs seraient mis au courant et cette simple idée lui arracha un violent frisson à l'échine. D'autre part, s'il coulait, il y avait de fortes chances pour qu'il décide de se venger. Il ne pouvait plus supporter qu'on lui fasse la misère comme ça, dans ou en dehors de l'école. Mais on récolte ce que l'on sème. C'est pour ca.


Dernière édition par Kalis Antoy le Ven 24 Fév - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarJason Leifsson
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Ven 17 Fév - 13:10

Après avoir posé ma question, je vis bien que celle ci avait rendu mon interlocuteur mal à l'aise, où plutôt le fatiguait comme le prouvait son soupir qu'il ne parvint pas à dissimuler. J'imaginais qu'on devait lui poser cette question à chaque fois, qu'il ne pouvait pas y échapper. Quand il me répondis, je me rendis bien compte qu'il avait une réponse toute prête qu'il sortait à tout le monde et je me doutais bien que ce n'était pas la vraie raison. Sa réponse était en effet assez vague, évoquant à la fois sa réserve personnelle, ses achats (où ça?) et ses parents. Le fait de les mentionner paraissait troubler encore plus le Serpentard qui se trahit en détournant les yeux nerveusement. J'avais entendu des rumeurs les concernant, mais honnêtement je n'y avais pas fait attention. Il essaya alors de détourner le sujet en revenant sur son offre initiale.
 
— Vu que t'es le seul parmi tes potes qui est resté, j'veux bien te faire un gentil prix pour le truc qui t'intéresse. Evidemment, tu ne devra pas en parler aux profs


Je me grattai l'arrière de ma tête et m'adossai au mur. J'étais complètement fauché en ce moment. Que pourrait il me donner en échange d'une Noise? Je souriais à cette pensée, regrettant mes derniers achats à Pre-au-Lard où j'avais dépensé sans compter mes derniers Galions et mes dernières Mornilles au Trois Balais dans plusieurs Bierraubeurre (très bonnes d'ailleurs). De plus, je renonçai à mon voeux de Felix, je n'en avais pas besoin pour le moment. Par contre pour les exams.. Je verrai. Je demandai avec un sourire gêné:


- Euuuuuh, qu'est ce que t'as pour une Noise? 

J'entendis des bruits de pas dans un couloir proche, approchant dangereusement de notre position. Si je me faisais choper en train de sécher les cours... Je lançai un regard appuyé au Serpentard et guettai sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Jeu 23 Fév - 22:00

[intervention à la demande de Kalis]

William avait petit déjeuner déjà, et il se rendait en salle de cours pour préparer le cours du jour, tranquillement lorsqu'il entendit des des voix:

- Vu que t'es le seul parmi tes potes qui est resté, j'veux bien te faire un gentil prix pour le truc qui t'intéresse. Evidemment, tu ne devra pas en parler aux profs.

- Euuuuuh, qu'est ce que t'as pour une Noise?

William s'approcha alors et reconnut Kalis Antoy, un élève de sa maison, et Jason Leifsson, un jeune gryffondor. Il s'arrêta devant eux avant que le jeune Serpentard n'ait le temps de ramasser son petit bazar, et il haussa les sourcils d'étonnement.

- Mmmh j'ignorais qu'un commerce avait ouvert dans ce couloir Monsieur Antoy... Jolie... collection! Vous avez une explication? ou je confisque tout sans attendre et vous retire des points... à tous les deux...? Ou une retenue? je vous laisse le choix...
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Ven 24 Fév - 0:00



Une noise. Sérieusement ?


Kalis roula lentement des yeux. Apparemment, il n'avait pas à faire à un grand acheteur ou à un généreux. Il s'apprêta à ranger sa potion, décidant d'aller chercher un autre petit naïf ailleurs mais la voix de William Turner le coupa net.  Faisant tourner la petite fiole entre ses mains pour qu'il ne la voit plus, la calant au fond de sa paume, il se retourna vers lui en reculant de deux pas, les yeux fixés sur le gryffondor. Ses dents se serrèrent imperceptiblement de contrariété. Evidemment, fallait qu'il passe par ici celui là. Le serpentard se sentait terriblement con de ne pas avoir pris les précautions nécessaires pour ne pas se faire voir par les professeurs. Il laissa deux-trois minutes de silence. Mentir n'était pas une solution, bien qu'il était relativement doué dans ce domaine. Et il avait déjà bien assez de mensonges sur les épaules pour le moment.

Je comptais vendre la fin de mon ancien stock de que j'utilisais pour mon trafic de potions monsieur , répondit il calmement sans mentir. J'ignorais que vous passeriez par là alors je me suis dis que c'était une bonne idée pour tenter de vendre certaines choses afin de ne pas me faire prendre. Décidément, je n'ai pas beaucoup de chances.

Il avait regardé Jason tout le long de sa réponse, sans ciller et sans buguer dans ses paroles. Le serpentard ne voulait plus mentir, mais il ne voulait pas faire perdre plus de points que ça à sa maison. Comme ils semblaient tous deux attendre la suite, il poursuivit.

Si je vous les donnes ... Vous le direz pas à mes parents, s'il vous plaît ?
A nouveau il espérait que cette fausse excuse passe. Non, il n'avait plus de parents, plus totalement du moins, même si la révélation de Jasper lui restait en travers de l'esprit. Le gryffondor n'avait pas intérêt à intervenir sur ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatarJason Leifsson
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Ven 24 Fév - 0:41

A sa réaction, je me rendis bien compte que ma pauvre Noise que j'avais trouvé au fin fond de ma poche n'allait pas être d'une grande utilité, aussi je la rangeai avec un long soupir. Le serpentard s'apprêtait à partir, rangeant sa potion dans son sac, lorsque William Turner, directeur des Serpentards, s'engouffra dans le couloir que nous occupions. Les battements de mon coeur commencèrent à accélérer malgré moi, une goutte de sueur perla sur le coin de mon front et je me passai nerveusement la main dans mes cheveux, presque tétannisé. Comment avais-je pu faire une bêtise pareille? Première fois que je séchais un cours, première fois que je me faisais choper. En flagrant délit avec un inconnu trafiquant de je ne sais quelle potion. Ce même trafiquant qui continuait de me fixer bizarrement, évitant de regarder le professeur directement contrairement à moi dont les yeux passait du plafond à mes pieds en quelques secondes, traduisant mon gêne plus que perceptible. William rompit le silence d'une voix sévère: 

- Mmmh j'ignorais qu'un commerce avait ouvert dans ce couloir Monsieur Antoy... Jolie... collection! Vous avez une explication? ou je confisque tout sans attendre et vous retire des points... à tous les deux...? Ou une retenue? je vous laisse le choix...


Une ou deux minutes passèrent sans que personne ne répondit. Enlever des points à ma maison? Cela ne m'était jamais arrivé et je comptais garder ce sans faute jusqu'à ma dernière année, aussi je plissais discrètement les yeux de mécontentement en détournant une nouvelle fois le regard. Une retenue n'était également pas envisageable. Je m'apprêtais à répondre, m'excusant pour ce que j'avais fait et pourquoi pas rejettant toute la faute sur le Serpentard, qui était après tout à l'origine du mal, mais mon camarade me devança d'une voix calme et assurée, sans cesser de me quitter des yeux (cela ne faisait qu'empirer le gêne que je ressentais sur le moment): 


 - Je comptais vendre la fin de mon ancien stock de que j'utilisais pour mon trafic de potions monsieur , répondit il calmement sans mentir. J'ignorais que vous passeriez par là alors je me suis dis que c'était une bonne idée pour tenter de vendre certaines choses afin de ne pas me faire prendre. Décidément, je n'ai pas beaucoup de chances Si je vous les donnes ... Vous le direz pas à mes parents, s'il vous plaît ?


Il avait répondu directement, sans chercher à mentir ou à protéger son trafic. J'admirai son honnêteté et son franc-parler, étant certain de ne pas être capable de faire la même chose si nos rôles avaient été inversés. Il mentionna cependant ses parents, retenant mon attention. En effet, de nombreuses rumeurs couraient autour d'eux, et j'avais presque la certitude qu'ils n'étaient plus de ce monde et que derrière cette déclaration se cachait un mal plus profond qui ne me concernait sûrement pas. Sur un coup de tête et encouragé par l'aveu du serpentard, je déclarai: 

- Monsieur, je voulais juste dire que je suis aussi coupable que ... -je cherchai encore son nom qui ne me revins malheureusement pas - mon camarade. J'ai insisté pour qu'il me vende des potions avant qu'il ne me propose quoi que ce soit. C'était de mon plein gré. 

J'espérais cependant qu'il n'eut pas entendu ma proposition dérisoire de une Noise, qui rendrait mon affirmation très peu crédible. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mar 4 Avr - 10:26

Le jeune professeur écouta les propos de chacun des deux élèves, hochant la tête à Kalis puis souriant à Jason. Il les observa quelques secondes, jouant de son talent de déduction silencieux et prit la parole, calmement, un sourire en coin:

- C'est gentil Monsieur Leifsson de vouloir vous porter garant, mais c'est inutile vraiment... et puis je n'aime pas trop qu'on me mente... En revanche, Monsieur Antoy, je dois dire que vous surprenez. Autant de franchise, une réponse sans détour, vous gagnez en maturité, c'est une excellente chose. Je ne vais pas vous donner de retenue, ni même vous retirer de points... En revanche, j'aimerais récupérer toutes ces petites choses qui ne sont clairement pas censées être en votre possession...

Avec un sourire bienveillant, il tendit sa main, invitant le jeune Serpentard à lui remettre tous les éléments de son petit commerce. 

Sorry:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Mar 4 Avr - 14:15

Un coin reculé dans le château

William Turner & Jason & Kalis


 

Par chance, le directeur de sa maison ne crut pas un mot des paroles de Jason qui faisait de son mieux pour le défendre. Il ne retira pas le moindre point à sa maison, ce qui le rassura, et ne lui donna aucune retenue non plus. Le seul point négatif c'est qu'il se voyait dans l'obligation de lui donner tout son stock, dont certaines potions qui ne lui appartenaient pas à l'origine. Après un bref regard en direction du gryffondor, le serpentard rassembla toutes ses affaires et se résolut à les mettre dans la main tendut de son professeur.


Intérieurement, il croisait vraiment fort les doigts pour qu'aucun inventaire des potions et ingrédients du manoir ne soit effectué avant son retour.



T'en fais pas , c'était pas la peine d'essayer de me défendre , dit il à l'adresse du gryffondor que son directeur n'avait heureusement pas puni non plus, Mais c'est gentil d'avoir essayé au moins. Il lui adressa un de ses rares sourires qu'il donnait aux gens avant de se retourner vers Turner pour attendre s'il avait autre chose à leur dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   Ven 26 Mai - 8:57

Kalis tendit finalement ses provisions au jeune professeur avant de se tourner vers le Gryffondor afin de le remercier. William observa d'un bref coup d'oeil ce qu'il venait de récupérer et soupçonnait certaines potions de venir du stock de son ancienne classe, voire même du stock personnel de Leï Raggio elle-même. Une chance ce jour-là pour la jeune Antoy, William n'était pas d'humeur à coller ou punir l'élève, il était surtout blasé finalement. Kalis ne faisait pas des fautes graves, mais il en ratait pas une comme on dit. Pinçant légèrement les lèvres d'un léger agacement, lorsque Kalis se tourna vers lui le jeune homme prit la parole:

- Bien, je fermerai les yeux pour cette fois, mais tacher de ne pas recommencer, je serai certainement moins clément une prochaine fois et un autre professeur encore moins... Allez fichez le camp de là, allez profiter du beau temps si vous n'avez pas cours... ou retournez en cours...

Puis, il tourna les talons avec un léger sourire en coin, presque amical.

[Fin de RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un coin reculé dans le château   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un coin reculé dans le château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Intérieur du château :: Les couloirs du château-