BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Salle de Bain des Préfets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: La Salle de Bain des Préfets   Mer 7 Sep - 21:53



La Salle de Bain

des Préfets





La salle de bains des préfets est une salle de bains située au cinquième étage et réservée à des étudiants spéciaux de Poudlard : les préfets comme son nom l'indique, mais aussi les capitaines des équipes de Quidditch des quatre maisons. C'est la quatrième porte à gauche après la statue de Boris le Hagard -un sorcier à l'air ahuri qui porte ses gants à l'envers.-

Un magnifique lustre de chandelles éclaire les lieux d'une lumière douce et tout ce qui est en marbre blanc, y compris une espèce de piscine rectangulaire aménagée dans le sol, au milieu de la pièce.
Une centaine de robinets d'or s'alignent tout autour, chacun incrusté d'une pierre précieuse différente, et il y a même un plongeoir.



Des robinets sort un mélange d'eau et de diverses sortes de bains moussants. De l'un d'eux, s'écoulent des bulles roses et bleues de la taille d'un ballon de football, et un autre déverse une mousse d'un blanc de glace, si épaisse qu'on a l'impression quelle peut supporter notre poids. Un troisième projette des nuages pourpres au parfum entêtant qui flottent à la surface de l'eau.
Vous pourrez aussi vous amuser avec un robinet dont le jet rebondis sur l'eau en décrivant de grands arcs qui jaillissent dans tous les sens.
De longs rideaux de lin blanc sont accorchés aux fenêtres, une grande pile de serviettes blanches et moelleuses est posée dans un coin et un unique tableau entouré d'un cadre doré, orne le mur. Il représente une sirène blonde profondément endormie sur un rocher, ses longs cheveux ondulant devant son visage à chaque respiration.
Si vous avez de la chance, elle se réveillera peut être et se peignera les cheveux.

N'oubliez pas de verrouiller la porte derrière vous une fois entré.

Mot de passe : "Fraîcheur des pins"



Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Dim 2 Oct - 14:48

C'était en fin de journée, après les cours et juste avant le dîner. Winonna profita de cette occasion pour s'éclipser de sa salle commune et se rendre dans une de ses pièces préférées de Poudlard. Située au cinquième étage, c'était la meilleure salle de bain qui pouvait existe et la jeune femme faisait partie des chanceux qui avait l'autorisation de l'utiliser. Discrètement, elle monta les étages, essayant de ne croiser personne qui pouvait la freiner. Pas quelle ne voulait voir personne, pas exactement, mais elle ne voulait pas être retardée : cette salle de bain mythique lui avait plus que manqué et elle voulait en profiter. 

Elle passa la statue, qu'elle avait toujours trouvé bizarre, puis s'arrêta devant une porte. Elle murmura le mot de passe, qui n'avait pas changé depuis quelques temps. Puis entra dans la pièce. Winonna sourit en voyant quelle était vide et inchangée. Quel bonheur ! 

Elle retira son uniforme et le plia délicatement. Précédemment, alors quelle était dans le dortoir des poufsouffles, elle avait réussi à mettre son maillot de bain blanc sans attirer l'attention de qui que ce soit. Puis, elle avait remis son uniforme comme si de rien était. Maintenant, elle était devant cette énorme baignoire, qu'on pouvait facilement comparer à une piscine. Assise sur le plongeoir , elle trempa d'abord ses pieds. L'eau était au top ! Puis elle s'immergea délicatement. Elle nagea vers les robinets et s'amusa avec les différents bains moussants. Cette pièce était vraiment un paradis.  


Rp libre ( pour ceux qui peuvent venir. )
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Jeu 6 Oct - 18:43

- Fraicheur des Pins.

La Salle de Bain des Dortoirs de Serdaigle ? Très peu pour lui. Après une journée chargée en cours, la rentrée l'assommant déjà le Préfet n'avait qu'une envie : prendre une douche et dormir. Il avait presque envie de sauter la case "dîner" tellement il était exténué. Adriel en venait presque à regretter le travail supplémentaire qu'il accomplissait...
A peine le blondinet rentré qu'il aperçut un uniforme des Poufsouffle soigneusement plié près de l'énorme baignoire, facilement comparable à une petite piscine mousseuse. Seuls les Préfets et les Capitaines de Quiddich des Quatre Maisons étaient autorisés à venir ici. Et il se trouvait que Winonna Diggory avait les deux titres. Adriel s'approcha de l'uniforme et trouva effectivement l'insigne de la Préfète. Un instant, il fronça les sourcils. L'eau et la mousse remuaient ; il entendait. Oui, seule Winonna pouvait être ici et apparemment, elle ne l'avait ni vu, ni entendu à moins qu'elle soit encore plus maligne qu'Adriel se l'imaginait. Instinctivement il se mordit légèrement la lèvre. Etait-ce vraiment une bonne idée de se baigner ici, avec la Préfète des Poufsouffle qui, sans le faire exprès, avait été attiré dans ses histoires de cœur et avait rendu jalouse sa propre petite amie ?

Non. Non, c'était évident.

Finalement, le Préfet soupira longuement et décida d'être raisonnable, troquant le confort contre une vulgaire cabine de douche. Il fit donc quelques pas à reculons pour se mettre dans le sens de la marche quand soudain, son pied glissa sur une flaque d'eau non loin de la baignoire et se retrouva projeté en arrière :

- Et m*eeeerde, s'écria t-il avant de heurter la surface de l'eau mousseuse sous le regard médusé de la Préfète.

Son dos heurta le fond de la petite piscine sans grande douceur et il sortit la tête de l'eau complétement ahuri, crachant le demi litre d'eau mousseuse qu'il avait dans la bouche avec une grimace. Puis, croisant le regard de Winonna, il éclata de rire. Un rire franc, joyeux, communicatif beau à entendre :

- Bonjour Miss Diggory ? Bonne journée ? sourit-il avant d'observer son uniforme trempé avec un petit rire. Oh c'est pas vrai... Il était tout neuf !



RP avec Wino
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Jeu 6 Oct - 19:03

Winonna se retourna et vit Adriel Lawrence à terre. Il venait de glisser et son uniforme était trempé. Il salua la préfète puis lui demanda si elle allait bien. 

'' Bonjour Adriel, rien de cassé ? Ça va, plutôt agréable, merci et la vôtre ? '' 

Winonna aurait voulu rester seule. Profiter de la salle de bain et ne pas être dérangée. Mais malheureusement, elle ne pouvait pas car elle avait oublié de verrouiller la porte. Tant pis, il fallait faire avec maintenant. 


'' Je pense qu'il y a d'autres choses plus importantes dans la vie qu'un nouvel uniforme Adriel ... un coup de baguette et c'est réglé. '' 

Finalement, l'arrivée du serdaigle pouvait être une opportunité de faire tomber cette gêne que la poufsouffle éprouvait depuis le bal. 


'' Vous pouvez venir si vous voulez, je suis en maillot de bain. '' 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 8 Oct - 19:02

- Bonjour Adriel, rien de cassé ? Ça va, plutôt agréable, merci et la vôtre ?
- Pas mal du tout ! Voyez vous, il m'est arrivé une aventure extraordinaire : j'étais en train de marcher quand soudain j'ai glissé comme un imbécile et suis tombé dans la baignoire tout habillé où la Préfète de Poufsouffle m'a surpris, rit-il. Cet incident ne quittera pas cette salle, ajouta t-il en passant une main dans ses cheveux trempés, un sourire gêné sur les lèvres, très peu à l'aise
- Je pense qu'il y a d'autres choses plus importantes dans la vie qu'un nouvel uniforme Adriel... un coup de baguette et c'est réglé.
- Oui c'est vrai vous n'avez pas tort... Mais disons que ce n'est pas tous les jours que je me baigne tout habillé voyez vous...

Les deux Préfets restèrent à se dévisager pendant quelques secondes de malaise. Adriel avait le sentiment de paraître tout à fait ridicule, tout habillé baignant dans de la mousse en face d'une Préfète prenant sa douche qui était certainement...

- Vous pouvez venir si vous voulez, je suis en maillot de bain.

* Dieu soit loué...*

- Hum euh... Volontiers. Je le suis aussi... Enfin... Je vais l'être.

Il enleva donc son uniforme trempé rapidement et le posa sur le rebord de l'énorme baignoire afin de n'avoir plus d'un caleçon de bain pour se vêtir. Puis, il entama une brase parfaite et calculer pour s'approcher de Winona avec un sourire gêné :

- Je n'imaginais pas cette journée aussi... bizarre, avoua t-il, gêné.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 8 Oct - 20:15

" Vous devriez essayer plus souvent, c'est marrant non ? Enfin, vous êtes plutôt mal à l'aise là. " 

Winonna rigolait intérieurement : Adriel était l'air tellement gêné ... et cela amusait la préfète. Elle s'en voulu, car elle se moquait un peu de lui, mais finalement ces pensés la quittèrent. Cela faisait du bien de rire, même si c'était dans sa tête. Le serdaigle continua de parler. Il n'avait pas prévu que cette journée soit si bizarre. Bizarre ? La jeune fille voulait en savoir plus. 


" Comment ça Adriel ? Que vous est-il arrivé aujourd'hui ? " 

Le jeune homme avait demandé à ce que cet incident reste entre eux et ne quitte pas la salle de bain. Evidemment, elle allait pas hurlé dans tous les couloirs que le préfet des serdaigles s'était ramassé en beauté et avait fini dans l'eau, avec la poufsouffle. Marianne risquait encore de s'énerver. Et de plus, la crédibilité de Lawrence en prendrait peut-être un coup, lui qui était si droit, si intelligent, si parfait  ... Winonna savait faire la part des choses, elle n'était pas méchante, loin de là. Elle était même trop gentille.

" Il y a des jours où on se sent étrange, des choses surviennent et on doit faire avec. Vous vous attendiez pas à tomber sur moi, pas vrai ? " 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 15 Oct - 17:45

- Comment ça Adriel ? Que vous est-il arrivé aujourd'hui ?

Mis à part être tombé dans la plus grande baignoire de Grande-Bretagne tout habillé, à l'endroit exact où se trouvait Winonna Diggory, sa cavalière qu'il avait lâchement laissé au bal pour régler une histoire avec sa petite amie jalouse ? Rien de bien spécial. Absolument rien. Il était évident que la Poufsouffle s'amusait de sa gêne constante même si elle faisait tout pour ne pas le montrer. De plus, Adriel n'était pas souvent gêné : c'était une première. Winonna l'avait vu montrer des émotions qu'il n'avait jamais montré à personne : que ce soit dans la salle de classe abandonnée ou au bal l'année précédente, et maintenant dans la salle de bain. Il fallait vraiment qu'il se comporte normalement. Un léger sourire figé sur ses lèvres humides il ne parlait pas, attendant qu'elle dise quelque chose en première, ce qu'elle fit :
 
- Il y a des jours où on se sent étrange, des choses surviennent et on doit faire avec. Vous vous attendiez pas à tomber sur moi, pas vrai ?
- Non en effet, avoua-t-il en s'approchant d'elle avant de lui sourire. Vous êtes souvent là où on ne vous attends pas.

Adriel Lawrence avait toujours eu un talent incroyable : celui de mettre les filles doucement mal à l'aise. Quoi qu'il fasse. On disait que cela faisait partie de son charme. Cela lui jouait parfois des tours mais allait parfois en sa faveur. Là, c'était l'inverse. Winonna le mettait mal à l'aise. Une jeune femme aussi gentille douce et innocente, le mettait dans un état de panique total. Il se demandait où était parti le garçon si prétentieux et sur de lui en cet instant et surtout, quand il allait revenir. Finalement il rit de sa propre gêne avant de lancer en se massant les tempes :

- Je suis totalement ridicule, lâcha t-il tout haut se qu'il pensait.

Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 15 Oct - 21:14

Toujours là quand on ne l'attendait pas ? Winonna fronça les sourcils
 :  qu'est ce que le préfet des serdaiges voulait dire par là ? La jeune fille lui demanda aussitôt.


" Je dois le prendre comment ? Est-ce une bonne ou ... une mauvaise chose ? " 

La poufsouffle sourit lorsqu' Adriel se qualifia d'être ridicule. En effet, il l'était un peu et cette façon de se vouvoyer, comme si ils étaient tous les deux venus d'une époque passée, arrangeait peut-être pas les choses dans ce genre de situation. Cela faisait presque théâtral, mais Miss Diggory ne pouvait cesser de s'adresser à lui de cette façon. C'était sa tournure spéciale Adriel Lawrence et cela lui semblait inadéquat de le tutoyer. Peut-être avait-elle tord ? 


" Les journées sont calmes. On a recommencé notre routine scolaire ... J'espère que le Quidditch va reprendre cette année ! J'ai des matchs à gagner ! " 

La blonde rigola doucement. Elle voulait conduire son équipe à la victoire, même si c'était peu probable. Les poufsouffles n'avaient pas très bonne réputation au château, ils étaient connus pour être nuls et être les '' rejetés '' : lorsque les trois premières maisons ne vous correspondaient pas, on vous envoyait chez les blaireaux. La préfète était convaincue que cela était faux. En fait c'était évident, la maison d'Helga avait vraiment ses caractéristiques. 


" Vous jouez Adriel ? Je ne me rappelle pas vous avoir vu sur un balai. " 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Mer 19 Oct - 14:08

- Je dois le prendre comment ? Est-ce une bonne ou ... une mauvaise chose ?
- Une bonne Miss Diggory, une bonne répondit Adriel, les yeux brillants de malice.

La jeune femme sourit quand il se dit ridicule. Il s'était qualifié avec le même terme, avant de sortir avec Marianne. Ridicule. Ridicule de se vouvoyer. Ridicule de se retrouver gêné dans une baignoire mousseuse en maillot de bain. Ridicule, tout simplement. Finalement, Winonna parut cerner son malaise et changea de sujet, ce qui détendit le Préfet.

- Les journées sont calmes. On a recommencé notre routine scolaire ... J'espère que le Quidditch va reprendre cette année ! J'ai des matchs à gagner.

Adriel sourit face à la détermination de la Poufsouffle. Leur maison est réputée pour cette qualité. Avant, il sous estimait un peu les Poufsouffles mais Winonna l'avait fait changé d'avis. Elle rit un petit peu et le Bleu et Bronze se détendit instantanément.

- Vous jouez Adriel ? Je ne me rappelle pas vous avoir vu sur un balais ?
- Non, je ne joue pas. Je fais même honte à ma famille à ne pas jouer. Mon frère est très bon joueur et même ma petite sœur joue mieux que moi. C'est pas que je n'aime pas mais, la dernière fois que j'ai essayé de jouer... je me suis cassé le bras. Le Poussos c'est vraiment pas bon... -grimace et sourire- J'en ai gardé un mauvais souvenir depuis. Il faudrait certainement que je réessaye. Surtout que j'aime bien être sur un balais les rares fois où je le peux. -petite pause - Il parait que vous être une très bonne joueuse de Quiddich. Vous comptez...

Il s'arrêta avant de se fixer la mousse et de sourire de toutes ses dents. Il était enfin prêt :

- Tu comptes y faire carrière ?



Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Jeu 20 Oct - 10:14

En effet, le préfet des serdaigles ne jouait pas au Quidditch. Il expliqua qu'il faisait honte à sa famille. Il ne montai plus sur un balai parce qu'il était tombé pus jeune et qu'il avait été un peu traumatisé par la chute, et par le fameux médicament Poussos. Par chance, Winonna était quasiment jamais tombée de son balai, les rares fois où ça lui était arrivé, elle ne s'était rien cassée. La poufsouffle n'aimait guère prendre des médicaments et espérait ne jamais devoir prendre du Poussos. Le jeune homme la complimenta puis lui demanda si elle comptait devenir joueuse professionnelle. La jeune fille s’apprêta à répondre mais elle eut comme le souffle coupé : Adriel venait de la tutoyer ? Il y a quelques instants encore, elle pensait que cette tournure était ridicule mais maintenant, passer du Vous au Tu lui semblait … rapide ? Elle fût un peu perturbée et mit quelques instants à s'adapter. C'était comme si le serdaigle avait lu dans ses pensées .


« Merci du compliment. Je … non. Je voudrais faire carrière au Ministère de la Magie, dans le département de la Justice … Vo...Tu es la deuxième personne à me demander ça. Garance voudrait que j'ouvre un salon de thé. Mais je ne vois pas l’intérêt. Serais-je trop ambitieuse, voir bornée ? Le thé c'est ma passion mais en faire mon métier … C'est comme le Quiddith en fait. Cela fait tellement longtemps que je veux entrer au Ministère, c'est mon rêve depuis toute petite mais je ne sais pas vraiment pourquoi je veux l'intégrer. Et... toi ? Tu as déjà une idée ? »


En attendant sa réponse, Winonna profita de ce bref instant pour mouiller ses cheveux blonds. La mousse était tellement belle et une fois sur la peau, on aurait dit de la soie. C'était tellement agréable ! L'odeur, la décoration, tout était parfait das cette salle de bain . 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 29 Oct - 15:59

Adriel sourit de toutes ses dents quand il vit la mine étonnée de Winonna. Et oui, il la tutoyait. Apparemment ils avaient enfin échangé les rôles. A partir de maintenant, c'était le jeune homme qui mettait mal à l'aise la Préfète. Il préférait dans ce sens. L'autre était plus intimidant.

- Merci du compliment. Je … non. Je voudrais faire carrière au Ministère de la Magie, dans le département de la Justice … Vo...Tu es la deuxième personne à me demander ça. Garance voudrait que j'ouvre un salon de thé. Mais je ne vois pas l’intérêt. Serais-je trop ambitieuse, voir bornée ? Le thé c'est ma passion mais en faire mon métier … C'est comme le Quiddith en fait. Cela fait tellement longtemps que je veux entrer au Ministère, c'est mon rêve depuis toute petite mais je ne sais pas vraiment pourquoi je veux l'intégrer. Et... toi ? Tu as déjà une idée ?
- Moi ? dit-il, surpris. Je comptais également me diriger vers le département de la Justice. Plutôt vers la Brigade de Police Magique. J'ai envie de suivre les traces de mon père. Qui sait peut-être que nous nous reverrons là bas après nos études.

Il sourit. Puis profitant d'un moment de silence, il se savonna d'une manière dont seuls les garçons appliquent : avec une rapidité déconcertante. Car oui, il n'était pas tombé dans cette baignoire simplement pour discuter avec la Préfète mais également pour se laver. Puis dès qu'il eut fini, quelques secondes plus tard, il se plongea intégralement dans l'eau avant de remonter à la surface.

- Qu'est ce que vous allez faire ensuite ? Je veux dire... Après la baignade ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 29 Oct - 17:11

Adriel voulait lui aussi intégrer le département de la Justice Magique. Apparemment son père travaillait là-bas. C'était peut-être son modèle. Winonna sourit lorsque le serdaigle envisagea qu'ils pourraient se retrouver au Ministère après leurs études à Poudlard.

Oui, qui sait ? “

La préfète rigola doucement puis décida de poser des questions à Adriel, pour mieux le connaitre.

Ton père travaille donc au Ministère ? Et ta maman, que fait-elle ? “

Le serdaigle commença à se savonner puis plongea dans l'eau. La jeune femme le regardait, le sourire aux lèvres. Lorsqu'il revint à la surface, il demanda à la jeune Diggory ce qu'elle comptait faire après être sortie de la salle de bain. Au début, elle pensait qu'il parlait du futur, ce qu'elle voulait faire une fois au Ministère, mais il précisa ensuite. 

Je ne sais pas trop, je pense me balader dans le parc ou dans les couloirs si j'ai le temps. Après j'irai rejoindre mes camarades pour le dîner. Et toi Adriel ? “ 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 29 Oct - 19:09

-Ton père travaille donc au Ministère ? Et ta maman, que fait-elle ?  

Adriel leva un sourcil en entendant le mot maman. Il l'avait déjà entendu mais jamais prononcé. Lui disait "mère" depuis sa plus petite enfance. Les autres familles étaient bien différentes. L'emploi de ce mot le déstabilisa un peu mais il se ressaisit bien vite et répondit :

- Ma mère travaillait également à la Brigade mais dès que je suis arrivé elle a décidé de changer de profession pour s'occuper de mon frère et de moi. Maintenant elle est journaliste à la Gazette du Sorcier.

Elle le regarda ensuite se savonner en souriant. Il lui rendit volontiers son sourire. Puis elle lui demanda :

-Je ne sais pas trop, je pense me balader dans le parc ou dans les couloirs si j'ai le temps. Après j'irai rejoindre mes camarades pour le dîner. Et toi Adriel ?
- J'avais l'intention de me laisser couler dans l'eau jusqu'à sortir au dernier moment faire ma ronde pour amener tout le monde dans la Grande Salle. Je dois m'occuper du deuxième et du troisième étage. Je ne sais plus qui s'occupe du Rez de Chaussez, peut être les profs... Bref. Je me stresse pour un rien... - nouveau sourire - Sinon, on a bien parlé de moi, mais je ne sais rien de plus sur toi...

"Parle" pensait Adriel de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 29 Oct - 20:07

Adriel lui expliqua que sa maman était elle aussi au Ministère mais après la naissance du jeune homme, elle avait décidé d'entrer chez la Gazette pour avoir plus de temps pour ses enfants.

Le bleu et bronze voulait rester dans l'eau jusqu'à la dernière minute. Peut-être que Winonna allait faire pareil finalement. Il faisait tellement bon ici et l'ambiance était apaisante. La jaune et noire ne voulait pas quitter d'aussitôt cette salle merveilleuse. La jeune femme fût étonnée lorsque son camarade lui demanda de parler d'elle.

Je n'ai pas grand chose à dire. Mes parents sont décédés l'année de mes quatre ans. Je vis avec ma marraine depuis. Mais elle s'est mariée cet été et j'ai décidé de retourner vivre en Irlande, vivre seule. Je veux la laisser construire sa vie de famille et je veux pas être … de trop . “

Cette explication allait-elle suffire au serdaigle ? Winonna voulu partager plus avec le jeune homme. Elle parlait très peu de ses parents et elle avait la possibilité de les faire revivre pendant quelques instants.


Maman était à Serdaigle. Elle était artiste-peintre puis lorsque mon grand-père a commencé à faiblir, elle a décidé de l'assister dans le business familial. Mon père … on était pas très proche. Il travaillait beaucoup mais je n'ai jamais trop su dans quel domaine. J'étais si jeune lorsqu'ils sont morts.”

La préfète était mélancolique. Elle avait les larmes aux yeux, mais elle ne voulait pas que ses larmes coulent sur ses joues, cela ne servait à rien de pleurer.

C'est comment une famille ? Enfin, ça se passe comment ? Plus tard, je voudrais me marier et avoir des enfants, mais ça me fait un peu peur, j'ai pas vraiment de modèle à suivre. “ 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Mar 1 Nov - 19:32

- Je n'ai pas grand chose à dire. Mes parents sont décédés l'année de mes quatre ans. Je vis avec ma marraine depuis. Mais elle s'est mariée cet été et j'ai décidé de retourner vivre en Irlande, vivre seule. Je veux la laisser construire sa vie de famille et je veux pas être … de trop. Maman était à Serdaigle. Elle était artiste-peintre puis lorsque mon grand-père a commencé à faiblir, elle a décidé de l'assister dans le business familial. Mon père … on était pas très proche. Il travaillait beaucoup mais je n'ai jamais trop su dans quel domaine. J'étais si jeune lorsqu'ils sont morts.

La jeune femme semblait émue, mélancolique même tout à fait triste vu les petites larmes qui perlaient à ses yeux. Adriel voulut la consoler et s'excuser une énième fois auprès d'elle pour l'avoir mise dans un état pareil. Mais elle semblait avoir besoin de parler, avoir envie de partager ça avec lui. Alors il la laissa faire :

- C'est comment une famille ? Enfin, ça se passe comment ? Plus tard, je voudrais me marier et avoir des enfants, mais ça me fait un peu peur, j'ai pas vraiment de modèle à suivre.

Adriel s'approcha d'elle, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Il ne savait pas ce qu'était une famille normale, avec beaucoup moins d'argent et de confort qui pourtant vit une vie tout à fait paisible et plaisante. Il se ventait souvent d'être le descendant d'une des plus renommées familles d'Angleterre mais parfois, il se demande comment serait sa vie sans toutes ces règles. Finalement il inspira profondément avant de répondre :

- Je... Je ne sais pas vraiment comme ça se passe dans une vraie famille, avoua t-il. Je suppose qu'il y a moins de règles à appliquer, qu'on est libre d'aimer et d'épouser qui on le souhaite sans avoir de limites et que les parents sont proches de leurs enfants. Complices. Je... je ne sais pas vraiment voyez vous... J'imagine. Moi non plus, je n'ai pas vraiment de modèle. J'ai seulement celui que mes parents m'ont transmis et... plus je grandis, plus je me demande si... si je dois leur désobéir. Ne pas leur ressembler... Parce-que, même si j'aime ma famille et la respecte je... je pense qu'elle est comme figée. Froide. J'espère me faire comprendre.

Adriel se sentait ridicule encore une fois mais Winonna était une personne très compréhensive et l'un comme l'autre se parlaient à cœur ouvert très facilement. Se comprenaient. Finalement, il baissa les yeux vers l'eau et ses remous.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Mar 1 Nov - 20:00

Winonna fût heureuse de constater que son camarade était attentif . Cela faisait tellement d bien de se confier à quelqu'un. Philippine connaissait déjà l'histoire mais elle n'était pas très objective, alors qu'Adriel … Il la connaissait peu, ils ne se fréquentaient pas du tout en dehors de Poudflard. C'était juste professionnel, si on pouvait le dire, entre eux. Le serdaigle s'exprima à son tour. La jeune fille ne fût pas surprise d'apprendre enfin, de comprendre, que le jeune homme venait d'une famille assez spéciale, plutôt de la vieille école et surement à cheval sur les coutumes.

Mais, vos parents ne seront pas toujours en vie. “

La préfète se rendit compte de ce qu'elle avait dit. Ce n'était pas de la méchanceté mais juste une vérité spontanée.

Je ne souhaite pas leur mort, au contraire. Je suis désolée , j'ai du mal à m'attacher aux gens, enfin, j'évite, par peur d'être déçue ou triste. Je suis assez spontanée, je m'en excuse. Ce que je veux dire c'est que si vous voulez changer le cours des choses, vous pourrez le faire une fois partis, si vous n'osez pas de leur vivant. Ou expliquez-leur votre point de vue. Mais d'après ce que vous m'avez dit, ils sont plutôt fermés. J'espère pour vous qu'ils vous obligeront pas à épouser quelqu'un que vous n'aimez pas. “

La jeune fille se massa les bras avec de la mousse. Cette texture était somptueuse.

Il vous manque peut-être un peu d'affection. Enfin j'en suis presque sûre. Vous n'en souffrez pas ? Puis, vous savez Adriel, faites ce qui vous ressemble, ne cherchez pas à imiter quelqu'un et ne laissez personne vous controler. Il faut être honnête avec soi-même.“ 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Mer 2 Nov - 18:39

- Mais, vos parents ne seront pas toujours en vie.

D'un seul coup, Adriel se tourna vers elle les yeux ronds. Même Marianne n'était pas aussi franche. Etait-ce de la méchanceté ? Une mise en garde ? Ou simplement de la franchise pure ?

- Je ne souhaite pas leur mort, au contraire. Je suis désolée , j'ai du mal à m'attacher aux gens, enfin, j'évite, par peur d'être déçue ou triste. Je suis assez spontanée, je m'en excuse. Ce que je veux dire c'est que si vous voulez changer le cours des choses, vous pourrez le faire une fois partis, si vous n'osez pas de leur vivant. Ou expliquez-leur votre point de vue. Mais d'après ce que vous m'avez dit, ils sont plutôt fermés. J'espère pour vous qu'ils vous obligeront pas à épouser quelqu'un que vous n'aimez pas.

Adriel soupira. C'était pourtant ce qui arriverait, un jour ou l'autre. Exprimer son point de vue ? Mais comment le pourrait-il ? Ce n'était pas lui, un garçon de 16 ans prétentieux beaucoup trop fin pour son âge qui allait changer sa famille. Bien que le jeune homme soit très persuasif et charismatique avec les autres, avec ses parents c'était tout autre chose. Winonna se savonna lentement les bras tandis qu'Adriel continuait de fixer la surface de l'eau, perdu dans ses pensées.

- Ils vous manquent peut-être un peu d'affection. Enfin j'en suis presque sûre. Vous n'en souffrez pas ? Puis, vous savez Adriel, faites ce qui vous ressemble, ne cherchez pas à imiter quelqu'un et ne laissez personne vous controler. Il faut être honnête avec soi-même
- Je n'en souffre pas, Winonna. Mais parfois j'aimerai être comme tout le monde. Ne pas être plus avantagé. Etre connu par mon prénom et non par mon nom de famille. C'est... c'est compliqué. Je ne veux pas décevoir mes parents vois tu - soupirant longuement - Par Merlin, si ils apprenaient que suis avec Marianne ils me jetteraient à la rue ! A part si c'est elle qui m'a déjà jeté -sourire - Ma vie ressemble à un mauvais roman que j'ai dut lire en Etude des Moldus... C'est rassurant.



Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Mer 2 Nov - 19:53

Le jeter à la rue parce qu'il aime quelqu'un ? Comment des parents pourraient-ils faire cela ? Winonna était scandalisée par les propos de son camarade. Mais de quel siècle sortaient ses parents ? Toutes ces règles, traditions donnaient la nausée à la préfète alors qu'elle était assez compréhensive. Mais il ne fallait pas abusé tout de même ! Renier son propre enfant, jamais la jaune et noire le ferait.

Je suis choquée par ce que vous me dites. Franchement je comprends pas cette mentalité. “
Winonna se baissa et se pencha sur le côté pour savonner rigoureusement ses cheveux blonds clairs. Puis elle se redressa et les ramena en chignon.

Je n'ai jamais entendu parler de votre famille Adriel. Les Lawrence me disent rien du tout. Vous êtes si célèbre que cela ? Si c'est le cas, je dois vraiment vivre dans un terrier. “

La poufsouffle rigola. C'était vrai que Loutry n'était pas très visité comme village et il fallait l'avouer : les potins n'intéressaient guère Miss Diggory. Les histoires de suprématie des familles, elle n'y connaissait rien, à part sur les Malfoy.

En tout cas, je vous parle pas pour votre nom de famille Adriel. Je vous parle parce que vous me plaisez... Enfin non ! Pas dans ce sens là, ne vous imaginez pas des choses. Je sens un truc chez vous qui me plait. Vous pourriez vous appelez Smith ou Jones, cela m'est égal. C'est vous qui m'interressez, pas Lawrence. “ 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 12 Nov - 14:28

- Je suis choquée par ce que vous me dites. Franchement je comprends pas cette mentalité.

Adriel sourit. Beaucoup de gens ne comprenaient pas et cela faisait rire le jeune homme pour qui les règles et les sanctions étaient devenues des habitudes, des pensées qu'il ne fallait pas sous-estimer et ne pas oublier. Le blondinet regarda la Préfète se savonner ses cheveux et les rassembler en un chignon trempé, au dessus de son crâne.

- Je n'ai jamais entendu parler de votre famille Adriel. Les Lawrence me disent rien du tout. Vous êtes si célèbre que cela ? Si c'est le cas, je dois vraiment vivre dans un terrier, ria t-elle.
- Peut-être bien, s'esclaffa le Bleu et Bronze à son tour. Non, plus sérieusement, ma famille n'est pas de celles qui veulent absolument prouver qu'elles existent et encore moins de celles qui veulent graver leur nom dans toutes les mémoires des sorciers Britanniques ! Il y en a des comme ça... Elles sont absolument insupportables.
- En tout cas, je vous parle pas pour votre nom de famille Adriel. Je vous parle parce que vous me plaisez...
- Pardon ? toussota Adriel les yeux ronds.
- Enfin non ! Pas dans ce sens là, ne vous imaginez pas des choses. Je sens un truc chez vous qui me plait. Vous pourriez vous appelez Smith ou Jones, cela m'est égal. C'est vous qui m'intéressez, pas Lawrence.
- Winonna. Ce que tu viens de me dire me touche vraiment,dit -il d'une voix plus que sincère avant d'éclater de rire. Mais un instant j'ai eu la peur de ma vie.

En effet, il avait cru que ce "vous me plaisez" était sincère. Il en aurait presque perdu l'usage de la parole. Ce qu'il refusait d'admettre, c'est qu'il y avait aussi quelque chose chez la Préfète qui lui plaisait : son innocence et sa bonté. Surtout sa bonté. Adriel n'avait jamais rencontré quelqu'un d'aussi sage et naturellement gentil. C'était une qualité rare contrairement à ce que l'on pouvait dire.

- Winonna ? Merci beaucoup, souffla t-il en souriant de toutes ses dents, aussi franchement qu'il le pu, les yeux brillants.

Merci. Tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Sam 12 Nov - 18:26

La blonde fut rassurée de savoir que les Lawrence n'était pas une famille dominatrice et qu’ils restaient assez discrets. Winonna s'en voulu tout de même pour ses lacunes sur les réputations des familles de sorciers. Le bleu et bronze fût surpris lorsque la jeune fille lui annonça qu'il lui plaisait. Certes, cette affirmation était un peu maladroite mais Miss Diggory avait rattrapé le coup.

“ Vous auriez peur si j'étais vraiment … amoureuse de vous ? Je ne saisis pas ce que vous voulez dire. “

D'une part Winonna comprenait, avec Marianne et tout … Mais serait-ce une honte ou un traumatisme si la poufsouffle éprouvait quelque chose pour lui ?

“ Je suis confuse Adriel, pourquoi me remerciez-vous ? Je ne pense pas vous avoir rendue service ou … autre ? “


Miss Diggory fit un sourire gêné. Les remerciements du préfet avaient tellement l'air sincères mais la jeune femme ne comprenait pas pourquoi Adriel la remerciait. Elle chercha dans sa tête mais rien ne lui vit à l'esprit. Sa franchise peut-être ? La poufsouffle se dirigea vers un robinet d'eau clair pour rincer ses cheveux .  
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Dim 20 Nov - 10:40

- Vous auriez peur si j'étais vraiment … amoureuse de vous ? Je ne saisis pas ce que vous voulez dire.
- Personne ne saisit vraiment ce que j'essaye de dire, pour la simple et bonne raison que je m'explique très mal, sourit-il. Je vais tenter de t'expliquer : si tu étais réellement amoureuse de moi, je ne saurais pas comment réagir, et c'est simplement ça qui me fait peur. Ma réaction. Par rapport à Marianne, au bal... et tout ce qu'il c'est passé... je... Par la barbe de Merlin ! Je n'arrive plus à parler...

Adriel en avait assez de se sentir ridicule. On sentait bien dans sa voix que le stress était revenu au galop, sans trop savoir comment. Et finalement, il la remercia. Ce simple petit mot perturba Winonna. C'était intentionnel : personne ne le comprenait vraiment quand il parlait.

- Simplement, merci d'écouter mes petits problèmes de gosses de riche et plus sérieusement d'être une amie pour moi. Si je peux t'aider n'hésite pas. Je me rends compte que je tiens vraiment à toi.

Et il était sincère...

Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Dim 20 Nov - 18:29

“ Je comprends ce que vous voulez dire Adriel. Surtout que j'étais encore avec Luke lors du bal. Je me sentais aussi un peu coupable d'y aller avec vous. “

Adriel avait un peu perdu ses moyens. Winonna était également perdue entre le tutoiement et le vouvoiement. Elle décida de passer une bonne fois pour toute au " tu" .

“ Ne te gênes pas avec moi Adriel. Dis-moi tout ce que tu as envie de me dire, tout ce que tu peux pas dire ou faire devant les autres. Cela ne me dérange pas. Tu peux me faire confiance. “

Une amie ? Ce mot fût réfléchir la préfète. Il la considérait comme son amie alors qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques mois ! La poufsouffle fût aussi bien heureuse qu'étonnée d'apprendre, enfin, d’entendre cela.

“ M'aider ? Je … je vais plutôt bien en ce moment et je pense pas avoir de problèmes en particulier. Mais si j'ai un soucis, je t'en parlerai, promis ! “

Winonna gicla le serdaigle avec l'eau du bain puis rigola.

“ Moi aussi je tiens à toi Monsieur Lawrence. “
Revenir en haut Aller en bas
avatarAdriel Lawrence
Prefet Serdaigle Prefet Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Dim 27 Nov - 19:41

- Je comprends ce que vous voulez dire Adriel. Surtout que j'étais encore avec Luke lors du bal. Je me sentais aussi un peu coupable d'y aller avec vous. Ne te gênes pas avec moi Adriel. Dis-moi tout ce que tu as envie de me dire, tout ce que tu peux pas dire ou faire devant les autres. Cela ne me dérange pas. Tu peux me faire confiance.

Adriel la regarda sans comprendre. Avait-il invité une jeune fille en couple ? Eh bien apparemment oui... Le blondinet voulut se confondre en excuses une fois de plus mais se retînt conscient qu'il s'excusait beaucoup trop souvent devant la Poufsouffle.

- Ne te gênes pas avec moi Adriel. Dis-moi tout ce que tu as envie de me dire, tout ce que tu peux pas dire ou faire devant les autres. Cela ne me dérange pas. Tu peux me faire confiance.M'aider ? Je … je vais plutôt bien en ce moment et je pense pas avoir de problèmes en particulier. Mais si j'ai un soucis, je t'en parlerai, promis !

Il lui sourit. Confiance. Ce mot le faisait bien rire. On parlait de la confiance comme d'un objet que l'on passait de personnes en personnes faisant parfois souffrir. Non, pour le jeune Lawrence, la confiance allait avec des actes. Allait-elle prouver qu'elle était digne de sa confiance ? Adriel en était presque sûr. Puis, un jet d'eau lui gicla à la figure lancé par Winonna :

- Moi aussi je tiens à toi Monsieur Lawrence.
- Qu'est ce que vous avez tous à m'appeler de la sorte ? ria t-il en lançant de l'eau sur la préfète à son tour avant de se diriger vers le bord du bassin et de sortir de l'eau avec autant d'élégance qu'il le put.

Il retrouva sa serviette sur le banc et commença à se sécher énergiquement les cheveux et le corps. Soudain, une question germa dans l'esprit du jeune Serdaigle :

- Vous avez dit que vous étiez encore avec quelqu'un lors du bal. Ce n'est plus le cas ? Est-ce de ma faute ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Jeu 1 Déc - 16:26

Winonna se rinça le corps et sortit du bassin, comme Adriel avait fait quelques minutes auparavant. Elle n'avait pas encore répondu à sa question. Luke était un sujet délicat. Assise sur le banc, sa serviette autour d'elle, elle lu répondit enfin.


Ce n'est pas à cause de toi. Luke est imprévisible et on ne sait jamais ce qu'il pense. Il dit jamais les choses en face aussi. C'est assez compliqué. “


La blonde se sécha énergiquement.


Il était à Serpentard. Son frère était à Poufsouffle. On s'est connu comme ça. Cela faisait un moment que l'on était ensemble. Trois ans un peu près. Il répondait plus à mes lettres et Adrian, son frère, m'a dit que c'était fini. Je lui en veux d'avoir été si lâche et de ne pas me l'avoir dit lui même. J'ai pleuré mais j'ai pas déprimé. On se voyait plus depuis qu'il travaillait, il voyageait partout. Cela devait finir comme ça ... Je me suis fait une raison. “


La jeune fille lui avait déballé ça, comme ça. Elle en avait même pas parlé à Garance. Elle avait gardé ça pour elle depuis cet été. Winonna soupira, regardant dans le vide. Elle avait été heureuse pendant ses années avec lui et regrettait rien.



Ah, les histoires de coeur … “  
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   Mer 22 Mar - 12:51

(suite après le bureau de Will - dimanche matin)

Je n'avais dormis que quelques heures, et encore, pas très bien pendant ce peu de temps. Cette nuit avait été un peu trop riche en émotions et je n'en avais pas du tout l'habitude. Inquiète en plus d'avoir du laisser ma petite soeur, j'avais passé mon temps à me retourner dans mon lit pour ensuite me lever à 6h et repartir au bureau de monsieur Turner car je ne tenais plus. J'avais en plus tirer la pauvre Alice de son lit, intimidée d'y aller seule, et l'avais entrainé avec moi sans lui laisser le temps de se rafraichir. Ce fut donc décoiffée et la mine chiffonnée que je l'avais trainé dans les couloirs pendant que tout le monde dormait encore, juste pour aller récupérer Judith. 

Mon amie devait se sentir encore bien mal à cause de la veille car ses cheveux étaient encore roses et qu'une fois arrivée chez monsieur Turner elle avait préféré rester dehors. J'espérais qu'elle se remette vite, d'une parce que je n'aimais pas la savoir mal et que je me sentais fautive, et de deux parce que le blond lui allait si bien. Mais pour le moment, après un réveil matinal qui n'avait pas beaucoup plu aux professeurs Turner et Moonlight, je m'étais dépêché de ressortir avec une petite soeur encore endormit et avait éloigné tout le monde de ces appartements. 

Voyant bien que nous avions toutes les trois besoin d'un bon rafraichissement j'avais proposé de retourner dans notre dortoir pour un brin de toilette. Mais Alice avait plutôt suggéré un coin plus sûr où nous risquerions moins de nous faire attraper. Ce fut donc comme ça que je me retrouvais ce matin là, tôt, devant la salle de bain des préfets avec une préfète mal réveillée et une poupée cachée sous ma cape, somnolente dans mes bras. 


rp avec Alice et fictif Judith
[avec accord de Alice]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Salle de Bain des Préfets   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle de Bain des Préfets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Intérieur du château :: Les couloirs du château-