BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Un rayon ennuyeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Un rayon ennuyeux   Mer 7 Sep - 23:03



Un rayon ennuyeux




En voilà un rayon barbant. Il ne sera pas étonnant d'y trouver un élève assoupi ou... personne tout simplement. Je vous le donne en mille, dans ce rayon on y trouve l'histoire de la magie, mais encore c'est le sujet le plus passionnant de ce rayon. On y trouve aussi de vieux journaux, de vieux rapports de procès publics etc...






Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un rayon ennuyeux   Ven 7 Oct - 10:07

La jeune fille n'avait pas cours ce vendredi après-midi donc elle décida d'aller étudier dans la bibliothèque. Comme à son habitude,  celle-ci était calme, peu d'élèves étaient présents car certains avaient encore des cours.Cet endroit était un paradis, des livres par milliers et un savoir sans fin se trouvait ici. Quelle bibliothèque mythique ! Depuis son enfance, elle rêvait d'aller à Poudlard et d'étudier parmis ces livres. Il en fallait peu pour que la préfète soit heureuse. 

Winonna se dirigea vers le rayon d'Histoire de la Magie, qui se trouvait sur la droite, et qui était connu pour être ennuyeux, mais c'était un des préférés de la poufsouffle. Elle s'installa et sorti ses affaires. Elle n'était pas encore débordée par les devoirs donc elle pouvait se permettre de faire des recherches personnelles. Elle aimait fouiner dans les vieux libres et apprendre de nouvelles choses. Elle prit un livre au hasard et commença sa lecture, prenant quelques notes au passage, lorsque des éléments retenaient son attention. 

Rp unique
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Un rayon ennuyeux   Dim 27 Nov - 23:34

*Puta*n qu’c’est grand. La biblio’ d’ma mère à côté d’celle-là c’est un placard. C’est l’premier jour que j’passe à Poudlard. Ch’uis arrivée hier soir, du coup j’ai parlé avec personne d’autre que Kalis, un gars qu’j’ai rencontré dans ma salle co’. On a parlé jusqu’à assez tard, du coup quand ch’uis montée dans mon dortoir les miss’ avec qui j’le partage dormaient toutes. Y’en a même une qui ronflait. Ca f’sait ch*er d’ailleurs, mais j’étais tellement crevée qu’j’me suis endormie direct’. C’matin j’me suis fait réveillée par ces gamines de 15 ans qui s’parlaient d’un lit à l’autre. Elles essayaient de d’viner d’où j’sortais. Quand j’ai grogné pour qu’elles s’la ferment elles ont commencé à pouffer d’rire pis elles ont continué à discuter. J’pense qu’elles avaient pas compris pourquoi j’avais grogné. Elles ont finalement fermé leur gu*ule quand j’me suis r’dressée sur mon lit. Elles m’regardaient toutes avec de grands yeux. 

Finalement y’en a une qui m’a d’mandé qui j’étais. J’lui ai juste dit que j’étais nouvelle pis j’me suis levée. Elles m’ont toutes regardée bizarrement. J’crois que c’était parc’que j’avais dormi en sous-vêtements. J’ai r’mis mes habits d’la veille, pa’ce que j’avais rien d’autre à mettre. Jamais j’port’rai leur uniforme à la c*n en dehors des heures de cours. J’crois qu’c’était pas une bonne idée d’sortir à pieds nus dans l’parc hier soir, parc’que maintenant ch’uis enrhumée. Et j’ai d’la fièvre aussi, du coup j’ai froid. Avant d’quitter la salle co’ j’ai enfilé une des capes qu’on a ach’tée avec Turner à Londres. Mais j’ai encore froid. Faut dire qu’porter un short ça aide pas. Mais bref, maint’nant ch’uis dans ct’immense biblio’ qu’j’ai mis trois heures à trouver.

La bibliothécaire semble pas apprécier qu’j’renifle tout l’temps. Elle arrête pas d’me suivre du r’gard depuis que ch’uis rentrée. J’ai l’impression qu’elle a envie d’m’étouffer avec la pomme qui s’trouve sur son bureau. J’y suis pour rien put*in si j’ai l’rhume. ‘Fin, presque rien. Bref, j’vais continuer d’l’ignorer et commencer mes r’cherches. J’y comprends rien à la manière dont les livres sont rangés. Parfois ils sont classés en fonction d’leur auteur, d’autres fois c’est en fonction d’leur titre ou d’leur sujet… C’est un vrai foutoir. J’finis par trouver une étagère où s’trouvent des livres d’histoire d’la magie. J’prends celui sur Poudlard et j’vais m’poser sur une table de travail, toujours avec l’autre c*nne qui m’fixe. Elle a qu’ça à foutre ? 

C’matin en m’levant j’ai pris une bonne résolution. Du moins, c’est c’que vont surement s’dire les prof’ et l’dirlo’. Et faut qu’ils le croient. En vrai c’te résolution c’est juste un moyen d’mettre mon plan en marche. Pour qu’il fonctionne faut qu’j’passe mes BUSES avec un tellement bon niveau qu’les profs soient obligés d’me mettre dict’ en septième année sans qu’j’aie besoin d’passer par la sixième. Faut dire qu’le dirlo’ il m’a foutu une année en d’sous de c’que j’devrais être. Du coup j’vais apprendre tout c’que j’peux en lisant et en essayant d’écouter en cours. Lire j’pense ça va pas être un problème, j’adore ça. Pour c’qui est des cours ça va être plus chiant par contre… Mais faut vraiment que je parvienne à retirer autant d’info’ qu’pourront m’donner les profs. Qu’faut qu’sois la meilleure. Faut qu’j’les surpasse tous. 

*******

P*tain c’est la cent-vingt-cinquième fois qu’j’recommence c’te phrase. Je hais l’histoire. C’est définitif. Même l’histoire d’Poudlard est barbante. Blablabla-Fondateurs-blablabla. Mais qu’est-c’qu’on en a à foutre, sérieux ?! Ca fait bientôt une heure qu’j’suis là. J’me fais chier. En plus j’commence à avoir faim… C’est bientôt dix heures. J’me d’mande jusqu’à quelle heure le petit-déjeuner est servi dans leur Salle de Bouffe, ou j’sais plus comment Turner m’a dit qu’ça s’appl’ait. On est passé d’vant hier. La Salle des R’pas ? Nan, c’était pas ça… La Salle du Bas ? Nan toujours pas… La Moyenne Salle ? Pfff… J’sais plus. Au pire j’demande à quelqu’un que j’croise. Bon allez, c’est décidé, j’me triss’.*
[RP unique]
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Un rayon ennuyeux   Jeu 26 Jan - 14:21

(dernière semaine de janvier - jeudi après midi)


J'avais finis de déjeuner depuis quelques minutes déjà et pendant que la plupart de mes camarades partaient pour aller en cours de Défense contre les forces du mal, moi je prenais la direction de la bibliothèque. Je ne savais pas si mes amis avaient du temps libre aussi le jeudi, mais cette fois je ne leur courais pas après, préférant faire des recherches sur le pays où j'avais élue domicile. 

En entrant dans l'antre de madame Pince, je lui fis un signe de la main avec un sourire qui s'étira d'un air amusé quand elle me renvoya un regard agacé. Ensuite je rejoignais le rayon d'Histoire de la magie, assurément l'endroit le moins fréquenté de ce lieux, et posa mon sac sur la table la plus proche d'ici. Avant de m'installer vraiment, j'allais fureter entre les livres pour trouver quelque chose d'intéressant à lire. Si je voulais en apprendre plus sur ce pays le mieux c'était bien cette section et je laissai mes doigts courir sur les reliures à la recherche de titres accrocheurs.

- "Sorciers et magie au moyen âge" pourquoi pas, commençons par les bases ... "Législation de la magie en Grande Bretagne et Irlande" Oh oui ! Celui là me sera utile ... "Les grands inventeurs du 19e siècle" ...

Au fur et à mesure que je passais devant un grimoire intéressant, je l'ajoutais à ma liste de lecture, si bien que je me retrouva très vite les bras chargés d'une dizaine de livres. Ne pouvant plus en porter plus, je me dépêchai de revenir à ma table avant que leur lourdeur ne m'oblige à tout laisser tomber par terre, ce qui risquerait fortement de me valoir une exclusion permanente de la bibliothèque. Je réussis tout de même à tout emmener malgré le fait que je les laissai tomber sur le plan de travail dans un vacarme qui m'attira un regard noir de madame Pince. M'excusant dans un sourire désolé, je m'asseyais enfin et sorti de mon sac du parchemin, ma plume et mon encrier presque vide. Encrier que je secouai devant mes yeux avec une grimace. 

* Bouse ! J'ai plus d'encre, va falloir que j'aille en racheter samedi ... *

Je reposa l'objet sur la table et me fis un pense bête dans un coin de mon agenda magique, avant d'ouvrir un des grimoire pour commencer à prendre des notes. Trempant ma plume pour me tenir prête à griffonner les informations qui me seraient utiles pour mes connaissances personnelles, j'entamai ma lecture sur l'Histoires des sorciers en Angleterre. 

rp libre
Revenir en haut Aller en bas
avatarJason Leifsson
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Un rayon ennuyeux   Dim 26 Fév - 0:43

Après un copieux déjeuner ponctué d'une sublime tarte aux citrons qui me cala définitivement, je regardai mon emploi du temps que je n'avais toujours pas appris, par manque de temps ou bien juste par flemme (je penche pour la seconde option). Ce que je vis me fis presque sauter de joie: une heure de temps libre dans une journée chargée avec notamment Défense contre les Forces Du Mal, ma matière favorite à côté de l'astronomie ou de l'Histoire de la Magie où je m'ennuyais ferme. Je décidai d'aller faire un tour du côté de la bibliothèque afin de préparer un devoir de potion pour le lendemain. Je n'avais cependant pas vraiment l'habitude de travailler là bas, préférant le calme et la chaleur de mon dortoir. Cependant les circonstances m'obligeaient à travailler là-bas, le travail demandé nécessitant des recherches assez approfondies que je ne pouvais réaliser qu'ici, entouré de livres par milliers.
Je balayais toutes ces pensées de ma tête et me dirigeai en souriant vers l'un des endroits les plus fréquentés mais paradoxalement les plus silencieux de l'école, dirigé d'une main de fer par Madame Pince, tel un dictateur moldu dont j'avais entendu parler dans un magazine pendant les vacances. Arrivé devant la fameuse porte, je me faufilai avec l'habilité d'un veracrasse malade pour échapper à une quelconque remarque et arrivai sans encombre dans un rayon qui n'était définitivement pas celui dont j'avais besoin, parlant de "L'Histoire de la Convention des Sorciers de Roumanie de L'est de 1792" ou encore de "L'Evolution Du Statut des Elfes de Maison Au Cameroun depuis 196, édition augmentée". Je levai les yeux au ciel et mes yeux passèrent d'une étagère remplie de livre parlant de toutes sortes de potions connues à une chaise simple qui me parut bizarrement très douillette et confortable, dotée d'une force d'attraction ma foi très forte. Je ne pu pas résister et m'affala dessus, jetant ma sacoche qui contenait mes rares affaires de classe sur la table d'à côté. Un bruit sourd attira mon attention, ainsi que celle de toute la bibliothèque. Une jeune fille de ma classe avait malencontreusement fait tomber une pile astronomique de livres qui avaient l'air tous plus ennuyant les uns que les autres. Elle s'appelait Ariane, mais je ne lui avais jamais vraiment adressé la parole, même si j'en entendais beaucoup parler, et pas nécessairement en bien. Elle semblait absorbée dans sa lecture, qui portaient à ce que je pouvais voir, sur l'Histoire des sorciers en Angleterre. Je fronçai les sourcils, essayant de me rappeler si nous avions vraiment du travail en Histoire de la Magie, mais le sujet étudié concernait plus l'économie du Gallion en Europe en 1930. Je soupirai et essayai de me concentrer sur mon travail, quand de grands gestes attirèrent mon attention. J'osai un regard sur le côté et observai en souriant Ariane qui secouait sa fiole d'encre avec un air dépité. Elle repris difficilement sa prise de note, s'arrêtant de plus en plus souvent pour remettre de l'encre dans sa plume. 

Fouillant machinalement dans mon sac, je tombais sur une fiole remplie d'encre que j'avais acheté peu de temps auparavant à Pré-au-lard afin de remplir mon stock, et qui était manifestement encore pleine et très peu utilisée. J'hésitai à l'interrompre dans sa lecture (comment peut on être aussi fou en lisant des pavés comme ça?), mais voyant qu'elle commençait à galérer avec sa plume, je me décidai à l'aider en parfait gentleman que je suis.


- J'en ai encore si tu veux, chuchotai-je avec un grand sourire, lui tendant gentiment ma fiole devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Un rayon ennuyeux   Mar 7 Mar - 12:33

Ca faisait déjà quelques minutes que je prenais mes notes, lisant cet énorme grimoire et noircissant distraitement mon parchemin pour récolter un maximum d'informations sur le pays qui était devenu le mien aujourd'hui. Quand mon encrier rendit définitivement l'âme et me tira un soupire dépité, j'étais à peine arrivée et je me voyais déjà être obligée de repartir ... Sauf si je trouvais dans la bibliothèque un camarde à taxer. Cette idée me fit sourire et je me mis à balayer les lieux du regard, à la recherche d'une victime. 

C'est là que je vis un garçon de ma maison arriver à ma table avec un flacon d'encre à la main. D'abord étonnée, je lui adressa ensuite un grand sourire en l'entendant chuchoter et en comprenant qu'il était venu m'aider. Poussée par mon sans gène habituel, je lui arrachais presque la fiole des mains et lui répondis avec enthousiasme :

- Oh merci ! Tu me sauve la vie ! 

Et sans attendre, j'y plongeais ma plume pour reprendre ce que je faisais, en jetant des coups d'oeil tantôt sur le livre, tantôt sur mon parchemin. Au bout d'une bonne minute, je finis par ajouter en levant les yeux sur le jeune homme.

- Tu lis dans mes pensée. Riais-je. ... Mais assis toi, ne reste pas debout. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un rayon ennuyeux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rayon ennuyeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Intérieur du château :: La bibliothèque-