BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La salle de Potions désaffectée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: La salle de Potions désaffectée   Mer 7 Sep - 23:41



La salle de Potions

désaffectée





La salle de potions désaffectée, est la salle de potion du professeur Rogue qui n'a jamais été réutilisée, elle est restée en l'état avec un peu de poussière en plus. L'atmosphère y est toujours aussi froide et lugubre, mais régulièrement, des bougies sont posée sur le bureau.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Jeu 27 Oct - 14:51

La solitude avait envahi la jeune femme. Elle n'avait plus que Garance et Philippine comme véritables amies au château. Garance avait été très discrète depuis la rentrée, ayant du mal à se remettre de la mort de Ria. Philippine passait plus de temps avec des serdaigles depuis le début de l'année scolaire. Les autres amies de la poufsouffle étaient soit parties du château soit décédées.

Comme la plupart du temps depuis le premier septembre, Winonna déambulait, seule, dans les couloirs, cherchant à s'occuper après les cours. Elle avait raconté à Arianne, la nouvelle gryffondor, qu'il y avait des passages secrets dans tout le château. En repensant à cette conversation, la jeune femme se demanda si d'autres passages étaient restés cachés ou avaient été oubliés.

C'est ainsi qu'elle se dirigea vers les cachots, endroit qu'elle fréquentait peu car elle le trouvait trop lugubre à son goût. Elle arriva vers la salle de potion désinfectée. D'après ce qu'on lui avait appris, c'était l'ancienne salle de classe du Professeur Rogue. D'après ce que la préfète pouvait constaté, cette salle n'était pas nettoyée. On avait peut-être pas fait le ménage ici depuis la Seconde Guerre des sorciers.

Winonna se promena dans la salle, imaginant ce que devait être qu'un cours avec l'ancien directeur de Serpentard. Une faible lueur attira son attention : elle se dirigea vers elle pour l'examiner. Des bougies étaient posées sur le bureau. Qui les posait ici ? La jaune et noire se posa la question. Quelqu'un avait connu le professeur ? Ou peut-être juste un admirateur ? La blonde s'appuya contre le bureau, pour regarder les petites flammes danser. 


rp libre 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Jeu 27 Oct - 15:47

Quelques jours étaient passés depuis ma rencontre avec madame Raggio à la Tour d'astronomie et j'étais toujours aussi troublée. Mais pire que ça, j'étais en colère depuis ce soir là, en colère contre moi même d'être justement troublée comme ça. En colère surtout d'avoir pris la fuite, d'avoir fait quelque chose que je ne faisais jamais. Pour moi prendre la fuite c'était avoir peur, montrer sa faiblesse, être lâche. Et je savais que j'agaçais les gens autour de moi à crier haut et fort, tous les jours, que je n'avais peur de rien ... Mais je m'étais enfuis.

Mon comportement de cette nuit là prenait toutes mes pensées et tournait encore dans mon esprit et cette fois là j'avais trouvé quelque chose pour essayer de me concentrer sur autre chose. J'étais descendu dans les cachots dans l'idée de préparer une potion, le genre de chose qui demandait beaucoup de concentration, mais au dernier moment j'avais pensé à notre professeur de potion et je ne voulais surtout pas risquer de croiser madame Raggio. J'avais donc pris de quoi tout préparer, chaudron, ingrédients, bougies, et je m'étais glissée dans un autre cachot sans vraiment faire attention où j'étais tombée. 

Après avoir posé les bougies sur un grand bureau pour m'éclairer, j'avais commencé ma potion en m'installant en tailleur à même le sol, derrière le meuble, pour ne pas me faire voir tout de suite si un préfet venait à me surprendre. Et alors que ma préparation était bien avancée, j'étais si concentrée que j'en avais oublié le reste du monde et je n'entendis pas quelqu'un entrer dans la pièce. Mais malgré tout ça je n'arrivais pas oublié mon erreur de la dernière fois et, de colère, je balançais sans ménagement le mauvais ingrédient dans le chaudron. Ce geste eut bien sûr pour conséquence la même que d'habitude avec moi : la préparation m'explosa au visage et le souffle me fit m'étaler sur le dos. 

- Aaah ! ... Pouha ! Même cette fichu potion est contre moi !
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Jeu 27 Oct - 16:06

La jeune fille se rappela de sa rencontre avec Adriel dans la salle abandonnée à l'étage du château. Les deux préfets s'étaient rapprochés depuis sans être pour autant amis. Enfin, c'est ce que pensait la poufsouffle. Un bruit perturba la préfète dans la contemplation des bougies. Puis une voix, qu'elle connaissait. Winonna ne dit rien et s'approcha doucement de l'endroit où le bruit avait retentit. C'était Ariane.

Mais, Ariane, que fais-tu ici ? Tu prépares quoi ? Pas des bêtises j'espère ? “

La jeune femme croisa les bras, regardant la jeune gryffondor d'un air interrogateur. L'ancienne Oiseau Tonnerre avait essayé d'entrer dans la salle commune des jaunes et noirs et voulait tenter d'entrer dans les autres, peut-être avait-elle déjà essayé d'ailleurs ? Mais elle avait été bien reçu chez les blaireaux : vinaigre à gogo ! 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Jeu 27 Oct - 22:45

Mais, Ariane, que fais-tu ici ? Tu prépares quoi ? Pas des bêtises j'espère ?


Surprise, je vis Winonna près de moi, les bras croisés, qui s'attendait surement à un mauvais coup de ma part. Je me redressais en grimaçant et en frottant l'arrière de mon crâne et me relevais ensuite en pestant encore après ma potion raté. Dans ma chute je m'étais légèrement cogné la tête mais je m'en fichais, ce qui m'importait c'était cette colère qui ne voulait pas me quitter. Et elle se manifesta cette fois, non pas part des regards et des pensées noires, mais par un bon coup de pied dans le chaudron qui vola à une bonne distance de moi et répandit de la potion partout sur le sol. 

- C'était rien qu'un fichu remède aux poisons courant complètement raté ! 

Mon accès de rage passé, je me rasseyais par terre et me cachais la tête dans les bras, mes coudes appuyés sur les genoux. Je repris sur un ton amer, mais plus calme.

- Toute façon je rate tout en ce moment depuis ... Un truc m'énerve ! Et du coup je fais tout de travers, et ça m'énerve encore plus ! 

En y réfléchissant pourquoi je m'étais enfuis ? Parce que pendant une seconde j'avais retrouvé la chaleur d'une maman et dans le même temps la mienne avait refait surface dans ma mémoire. L'ancienne, la vraie, mais aussi celle que je détestais tant depuis des années et que je m'étais évertué à oublier depuis que nous avions emménager en Angleterre avec papa et Judith. Je l'avais cru loin derrière moi mais madame Raggio me l'avait fait m'en souvenir, ou plutôt elle avait ravivé ma haine pour ce que ma mère n'était plus. Pendant cette seconde j'avais été bien et mal en même temps. 

Je releva les yeux sur Winonna avec un regard de détresse malgré moi, ne sachant pas quoi lui dire de plus. Le seul à pouvoir me calmer, me rassurer et m'aider à y voir clair était à des milliers de kilomètres et je sentais que j'avais un affreux besoin de lui parler. Je ne voyais pas à qui d'autre je pouvais me confier, j'en avais besoin mais je me sentais coincée, je n'avais jamais osé faire ce genre de chose avec un autre que mon père. Ne croyant pas en l'amitié, je n'avais jamais risqué de dire quelque chose de personnel qui aurait pu être répété et mal utilisé. Frustrée, je replongea ma tête dans mes bras et pesta encore, en m'ébouriffant les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 28 Oct - 18:36

Ariane avait réagit un peu brutalement. Qu'est ce qui se passait avec elle ? Avait-elle des problèmes au château ? Ou sa famille lui manquait ? Avait-elle réussi à se faire des amis chez les gryffondors ? Winonna avait encore jamais surprit personne en train de s'exercer aux potions dans un endroit isolé, pourtant, Merlin s'avait que la préfète adorait aller dans des lieux où personne n'allait. Une potion aux poisons courants ? Apprenait-elle ça en ce moment en cours ou elle voulait juste s'occuper ?


Ariane, ça ne va pas ? Tu as pas l'air d'être très agréable aujourd’hui. Un problème au château ? Dis-moi et je peux régler le problème. “



La rouge et noir se plaigna de tout faire de travers depuis un moment. Apparemment, quelque chose avait perturbé l'américaine mais elle ne s'était pas étalée sur le sujet. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 28 Oct - 19:39

Winonna me surprit encore plus par sa gentillesse et son inquiétude et pendant un moment j'en oubliais qu'elle était préfète. D'autant plus qu'elle ne me fit pas la morale ni ne me punit pour mon geste violent. Je devais être si désespérée que ça se voyait et son envie de m'aider me rappela cette fois là dans la volière où Alice m'avait dit qu'ici c'était différent d'Ilvermorny ...

- Ici, on se préoccupe des autres ... Murmurais-je.

J'étais beaucoup plus calme et je me releva pour de bon, m'asseyant sur une vieille table poussiéreuse. Mais je ne parla pas tout de suite, je me perdis encore dans mes pensées, ne sachant pas encore quoi dire où quoi faire, et repensa à toutes les autres fois où j'avais parlé avec winonna. Il y avait les cours bien sûr, et ce premier jour où nous avions parlé quidditch, et puis notre première rencontre. La première personne de mon âge que j'avais croisé en arrivant sur le Chemin de Traverse, quelqu'un que j'avais trouvé sympathique et qui avait fait bonne impression à Judith. Et pour moi c'était important, ma soeur était tout pour moi et elle ressentait bien les gens ... Restait à savoir si je pouvais lui faire autant confiance que ma soeur lui aurait accordé. 

Je finis par soupirer, le silence commençait à se faire long et pesant, et sur un ton calme je commença par une phrase qui ne plairait sans doute pas. 

- Je ne le regretterais pas, si ma mère disparaissait ... D'ailleurs, dans un sens elle n'est plus là.

Dans mon esprit je gardais l'image de moi, Judith et la poufsouffle, j'associais ma soeur et la jeune fille dans une logique qui n'avait sans doute ni queue ni tête mais grâce à ce lien tordu j'arrivais pour la première fois à me confier à quelqu'un d'autre que ma famille. Me focalisant sur mon trésor, je laissais les mots sortirent de ma bouche sans réfléchir :

- Je déteste ma mère, enfin ce qu'elle est devenu, je fais tout pour ne pas y penser, la mettre de coté... Mais l'autre jour quelqu'un à été trop ... Gentil avec moi, et j'arrête pas de repenser à ça, à elle ... Excuse moi pour les explications, je ne parle jamais à personne, et surtout pas d'elle ... Je ne suis jamais ... Je ne perds pas le contrôle, je ne m'enfuis pas en courant ! ... Et je m'en veux que ça soit arrivé ... J'en veux aussi à l'autre personne d'avoir été gentil et d'avoir réveillé tout ça. 

Tout ça voulait bien sûr dire le souvenir de ma vraie mère, de la mère que je détestait aujourd'hui et d'avoir surtout réveillé le manque et le vieil espoir de retrouver une maman digne de ce nom. Mais ça, la jaune et noire ne pouvait pas le deviner car j'étais quand même resté vague.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 28 Oct - 20:06

D'un coup, Ariane se confia. La jaune et noire ne s'y attendait pas mais écouta sérieusement la jeune brune qui avait un besoin fou de parler de choses qui la tourmentaient à quelqu'un. La gryffondor avoua qu'elle détestait sa mère et qu'elle faisait tout pour l'oublier, pour ne pas penser à elle. Quelqu'un avait apparemment réveillé des souvenirs chez elle et c'était pour cela que Miss Parrish était bouleversée.
Winonna ne savait pas trop quoi lui dire, elle qui avait très peu connu sa mère et qui avait passé son enfance à voyager avec sa marraine, qui n'avait pas trop l'instinct maternel. La poufsoufle se demanda comment on pouvait détester ses propres parents.


Je suis désolée pour tes conflits avec ta maman. Si tu veux en parler, plus en détails, je suis là. Cela doit être dur pour toi mais je pense que tu devrais faire face à tes sentiments et mettre les choses au clair … Non ? “


La préfète soupira. Elle ne savait vraiment pas quoi dire pour soulager sa camarade qui avait l'air tellement blessé par ses relations avec sa maman.



Tu sais Ariane, je n'y connais pas grand chose, mes parents sont décédés depuis un certain temps, je les ai quasiment jamais connu mais ils me manquent tellement. Je pense souvent à eux et à la vie qu'on aurait pu avoir. Je t'avoue que souhaiter la disparition d'une personne, dans ce cas, de ta maman, me choque grandement, car moi-même je n'ai plus la chance d'avoir la mienne. Et je ne pense pas que sa disparition change quelque chose, tu penses l'avoir sorti de ta vie mais cet événement et ta colère démontrent le contraire. Malgré ce qu'elle a pu faire, elle restera celle qui ta mit au monde. “ 


La préfète n'avait pas un ton méchant ou un ton réprobateur, c'était juste un constat qu'elle faisait et son opinion personnelle. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 28 Oct - 20:39

Les mots de la poufsouffle ravivèrent ma colère et je répondis sur un ton révolté qui ne lui était bien sûr pas adressé et sauta de la table en fronçant les sourcils :

- Mais moi aussi je n'ai plus de mère !!! Et elle me manque aussi celle qui "m'a mise au monde", comme tu dis ! Mes sentiments elle les connait, ils sont très clairs, elle sait ce que je lui reproche ! 

Je me calmais de nouveau et regardais mes pieds, au point où j'en étais je pouvais bien lui expliquer le reste, le fond du problème.


- Il y a eu ma mère, il y a celle que j'ai laissé là bas, et il y a l'autre personne ... Ca fait longtemps que je me suis résigné d'avoir perdu ma mère. Et depuis que je suis arrivée chez vous j'avais oublié la femme que j'ai laisser derrière moi, j'ai voulu passé à autre chose, recommencer une vie juste avec Didi et mon père. Il est formidable mon père et il me suffit pour deux comme parent ...

En disant ma dernière phrase je retrouva le sourire une minute en regardant Winonna. Puis mon regard s'assombrit de nouveau et je terminais mes explications.

- Le problème c'est que jusque là une maman, ça ne me manquant pas ... Mais l'autre personne à été ... Quand j'ai dis gentil je voulais dire ... Maternel... J'ai tellement de mal à le dire !!! ... Et d'un coup le manque s'est réveillé ! Et je ne sais plus si je suis bien ou mal. Si je doit oublier ou si je laisse faire. 

Repensant à ce que m'avait dit la jeune fille sur sa famille je me tournais encore vers elle pour lui poser une question. Sa réponse me donnerait le chemin à suivre, j'avais osé me confier pour la première fois à quelqu'un et elle continuait encore à être si gentille que je la voyais comme un guide. c'était peut être trop lui demander que de tenir un tel rôle mais j'avais vraiment besoin de ça. 

- Ta tante, elle t'a élevé c'est ça ? Elle a été un substitut en quelque sorte. C'était une bonne chose ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 28 Oct - 21:11

Ariane était tellement en colère. Qu'est ce que sa maman avait pu bien faire ? Ariane expliqua à la poufsouffle ce qui se passait et ce qui la tourmentait. Quelqu'un avait donc été maternel avec la gryffondor, ce qui l'avait touché et mise dans cet état. Mais qui donc ? Une dernière année ? Ou une professeur peut-être ? Winonna compati avec la brune, même si elle ne connaissait pas sa vie. La préfète avait le don d'empathie, elle pouvait donc comprendre les sentiments des gens.


Tu devrais peut-être parler de ce déclic avec la personne concernée, celle qui a fait tout remonter à la surface. Je pense que si elle a été maternelle avec toi, elle devrait comprendre tes sentiments et peut-être tes craintes.”


Miss Parrish demanda ensuite si Niçia avait été un substitut pour Winonna.


Ma marraine a fait ce qu'elle a pu pour moi. Elle a quitté sa carrière d'athlète professionnelle pour m’élever et ça a été dur pour elle. Elle a essayé de me donner la meilleur éducation possible en essayant de faire ce que ma mère aurait fait. Mais ce n'est pas un substitut pour moi, elle a joué son rôle et pas celui de ma mère. Elle a jamais essayé de la remplacer.  Niçia était à Gryffondor, comme toi, alors que maman était à Serdaigle. Elles avaient vraiment pas la même vision des choses. J'ai eu une belle enfance grâce à elle, ce qui n'aurait surement pas été le cas si j'avais été à l'orphelinat. Profite de tes proches, quand ils sont partis, c'est trop tard Ariane. “
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 28 Oct - 22:03

J'écoutais ma camarade avec autant d'attention qu'elle en faisait pour moi depuis tout à l'heure et constatais qu'elle était de bons conseils. J'avais bien fais de me fier, une fois de plus, à l'instinct de ma petite soeur et je me sentis soudain un peu mieux. Mes idées étaient plus clairs pour le moment et j'en retrouva le sourire pour la journée. 

* Aller voir madame Raggio ?! Et pour dire quoi ? Et ça changerait quoi ? Elle ne recommencerait pas ou au contraire ... *

Bon, même si j'étais calmée, j'avais encore beaucoup de questions et ne savait toujours pas quoi faire. Mais la blondinette avait surement raison, je devrais aller voir la source de mon déclic. De plus ce qu'elle me confia à son tour sur son enfance me rassura, me donna une direction à suivre, me fit comprendre que les substituent n'étaient pas une mauvaise chose. 
En attendant je lui répondis en repensant à la fin de sa tirade et en souriant de toutes mes dents :

- Pour ma mère c'est fichu ... Mais moi aussi j'ai eus une belle enfance quand même. Mon père et ma soeur sont toute ma famille, le plus cher que je possède.

Maintenant que le pire était passé, je jetais un coup d'oeil sur la pièce où nous étions et vis le bazar que j'avais mis tout à l'heure. soupirant d'exaspération pour ce coup de colère inhabituel chez moi, je ramassais le matériel et nettoyais le sol d'un coup de baguette. Ensuite je me dirigeais vers la porte avec un air reconnaissant pour la préfète des jaunes et noirs. 

- En tout cas merci pour ... Je ne suis jamais comme ça et je ne sais pas comment ça aurait tourné si je ne m'étais pas décidé à parler ... Tu es bien la première personne à qui je me confie de toute ma vie ! Enfin en dehors de mon père. Comme quoi l'impossible peut arriver.  

Lui indiquant la porte de la main, celle de libre puisque l'autre portait le chaudron, je repris sur un ton interrogateur.

- On sort ? Ou tu veux rester un peu seule ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Sam 29 Oct - 14:24

Winonna écouta les paroles de la rouge et or. La jeune fille brune s'était calmée, elle avait surement réfléchi un peu et peut-être allait-elle se confier à la personne qui avait causé ses états d'âme. La préfète n'avait jamais vu quelqu'un dans cet état. Sa camarade la remercia, lui expliquant qu'elle ne se confiait pas beaucoup, quelle parlait beaucoup avec son père.

De rien Ariane. Je suis contente d'avoir pu t'éclairer. Ce n'est pas bon de tout garder pour soi. Si tu as besoin, n'hésite pas un instant à venir me parler. “

La jaune et noire sourit. La gryffondor lui demanda ensuite si elle voulait sortir de la salle ou rester ici toute seule.

Je pense rester un petit moment toute seule ici, je dois méditer un peu .”

La blonde fit un signe de la main à sa camarade puis se retourna vers le bureau du professeur Rogue, où les bougies se consommaient petit à petit. 


fin du rp pour moi
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Sam 29 Oct - 20:07

- Je pense rester un petit moment toute seule ici, je dois méditer un peu .

Je souriais poliment à la jeune fille et hochais la tête pour acquiescer positivement à sa réponse avant d'ouvrir la porte. Juste avant de sortir je jetais un coup d'oeil en arrière pour observer la pièce, comme si je sentais soudain que ce lieu était important. Pourtant à mes yeux il ne s'agissait que d'une vieille salle de classe abandonnée et très poussiéreuse. Un jour il faudrait que je pose la question à Winonna. 

En attendant je sortais enfin de la pièce et refermais la porte dernière moi, laissant la poufsouffle seule comme elle le voulait. J'allais ranger le chaudron et le reste du matériel que j'avais empreinté dans la salle de classe de madame Raggio. En allant ranger tout ça je repensais au conseil de Winonna d'aller parler à la source de mon soucis. Mais en y réfléchissant, cet incident n'était arrivé qu'une fois et, d'après mon père, ça devenait une coïncidence au bout de trois. Maintenant que j'étais calmée et que je pouvais y penser intelligemment je décidais d'oublier, de ne plus me prendre la tête avec ça et d'attendre de voir si ça recommencerait ... Ou pas. 


fin de rp pour moi aussi 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Mar 10 Jan - 22:26

[Mercredi 5 janvier 2033 - 17h]

Lilion était arrivé il ne savait pas trop comment dans la salle de potions désaffectée, pour la première fois, en cherchant la salle du cours de potions dans les cachots, persuadé que c’était le bon jour, mais non, ce n’était pas le cas du tout. Sa mémoire, encore une fois, avait fait des siennes. Mais ce n’était pas grave. Il comptait bien en profiter pour s’entraîner aux potions que la professeure leur avait enseignées, avec ses propres ingrédients, bien sûr. Et cette salle semblait idéale pour cela. Après tout, il fallait bien s’exercer pour réussir. C’était un art difficile, qui, comme des recettes de cuisine, demandaient de l’entraînement. Il était donc reparti chercher le matériel nécessaire, avant de revenir, maintenant qu’il avait identifié l’endroit ...


[RP avec Maëlyss]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Jeu 12 Jan - 12:38

Enfin seule ! Vivent les mercredis apres midi pour ne pas etre tranquille . Il y avait du monde a la salle commune de Serdaigle , et je n’avais envie de voir personne . Pas moyen de se refugier dans les dortoirs non plus , une camarade aimait trainer dans son lit . Et parler . Mais vraiment beaucoup . Des cours oui , mais quand meme , je n’avais pas envie . J’avais deja fait mes devoirs , moi , et j’avais envie d’etre surtout au calme . J’avais donc fini par trouver refuge dans la salle de potions desaffectee , ou il n’y avait personne d’habitude , regardant les flammes de bougies danser . Jusqu’a ce que j’entende quelqu’un entrer. Ce n’etait pas prevu dans mon programme , ca . Je me tournais vers l’intrus , sans un sourire , par pure politesse .
 

«  Euh ... Salut ... »


Dernière édition par Maëlyss Layn le Jeu 19 Jan - 23:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Jeu 12 Jan - 22:41

En entrant à nouveau donc, Lilion s’aperçut qu’une fille était entrée dans ces lieux, et elle n’avait pas vraiment l’air ravie de croiser quelqu’un ici. Mais ça, c’était une habitude chez lui, c’était le genre de choses qu’il fallait lui dire clairement, qu’il était de trop. Non, lui, il était plutôt content quand il rencontrait quelqu’un qu’il ne connaissait pas, et content presque tout le temps d’ailleurs, alors il ne comprenait pas trop que ce ne soit pas le cas pour les autres.
 
« Salut ! Je ne m’attendais pas à voir quelqu’un dans ce coin perdu ! Moi c’est Lilion Elenwë ! Je suis à Poufsouffle en 5ème année ! Et toi ? »

Ca ne le choquait pas plus que cela de ne pas encore la connaître. Il lui semblait qu’elle suivait un cours en commun avec lui, mais il n’en était plus trop sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Mer 18 Jan - 1:07

Pf , Lilion etait pile le genre de personnes qui avaient tendance a m’agacer avec son air de gosse innocent . Comme moi , il etait en 5eme annee , mais comme beaucoup de nos camarades , il avait ete infichu de retenir ne serait-ce que mon prenom alors qu’on suivait pourtant des cours en commun . J’etais donc si invisible que ca , moi ?

Il me mettait mal a l’aise pourtant . Il avait l’air trop mignon et innocent pour etre honnete . Il ne pouvait , a mes yeux , tout simplement pas etre vraiment content de me voir , ca cachait forcement quelque chose . Je me sentais rougir , comme a chaque fois que je parlais a quelqu’un que je ne connaissais pas . Et pour masquer ma gene , il fallait bien que je dise ce qui me passait par la tete .

« Moi non plus , figure-toi  . Si tu voulais trouver un coin tranquille pour becoter ta petite copine , c’est raté . Moi , Maëlyss Layn , je ne bougerai pas d’ici . »


Dernière édition par Maëlyss Layn le Jeu 19 Jan - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Mer 18 Jan - 14:28

Hé bien, cette fille-là, ce n’était pas la gentillesse qui l’étouffait, se dit-il. C’était bien la première fois que quelqu’un s’adressait à lui de cette manière à Poudlard, alors qu’il n’avait rien fait de mal pourtant. Il avait juste eu le malheur d’être ici, dans cette salle, au même moment qu’elle, et en plus, il ne lui avait jamais demandé de partir d’ici ! Au contraire, Lilion était toujours heureux de voir de nouvelles personnes, alors pourquoi lui aurait-il demandé de partir d’ici ? Et puis, de quoi elle parlait ? Qu’est-ce que c’était, que cette histoire de petite amie ?

Le Poufsouffle était gêné et se perdit dans ses pensées. De qui pouvait-elle bien parler en parlant de petite amie ? Il n’en avait pas, pourtant. Ses propres joues commencèrent à se teinter de rouge lorsqu’il se mit à penser à Ariane, qui troublait ses nuits depuis un moment déjà, et secoua la tête comme pour chasser ses penser. Ariane était une amie, oui ... Simplement une amie. Il ne pouvait pas en être autrement, même si son comportement à son égard le faisait parfois douter, et commençait à le blesser au fil du temps qui passait. N’avait-elle pas dit qu’elle trouvait l’amour ridicule ? Il commençait doucement à prendre conscience des sentiments qu’il développait envers elle, et cela lui faisait du mal.

« Je ... Je n’ai pas de petite amie. Mais peut-être que tu voulais faire de même avec le tien ? Je comptais m’entraîner pour le cours de potions, mais je ne vois aucun inconvénient à partir ! »

Aucun ton de moquerie dans sa voix, au contraire il souriait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Mer 18 Jan - 14:56

Il m’affirmait ne pas avoir de petite amie , a d’autres ! Il fallait les voir Ariane et lui , tous deux nouveaux a Poudlard , comment ils se comportaient pendant les cours . S’il s’imaginait que personne ne les voyait , ni les entendait pendant les cours, les deux tourteraux , il se mettait le doigt dans l’œil jusqu’au coude , ca crevait les yeux qu’il se passait quelque chose entre eux . Une jolie petite histoire d’amour qui debutait comme j’en voyais dans les romans que je devorais par centaines . Ce qui se passais ailleurs , je ne pouvais pas en juger , je sortais peu de ma salle commune et de la bibliotheque , finalement .

« Tu penses vraiment pouvoir reussir a faire une potion correctement , dans ton etat ? »

Je ne relevais pas sa proposition de partir , et lui posais vraiment la question . Il n’était pas possible de reussir une potion s’il ne pouvait pas se concentrer correctement parce qu’il pensait a autre chose .


Dernière édition par Maëlyss Layn le Jeu 19 Jan - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Mer 18 Jan - 16:15

« Faut bien, si je ne veux pas rater mes B.U.S.E ... »

Dans son état ? Lilion grommelait entre ses dents. Lui, il préférait largement faire autre chose que ces fichues potions qui ne lui serviraient à rien après Poudlard, mais pour lui, il lui fallait s’entraîner dur pour arriver au niveau des autres 5ème année comme Maëlyss par exemple. Elle, elle ne devait sûrement pas avoir de difficultés en cours, contrairement à lui, qui n’avait pas d’autre choix, même si pour l’instant, il ne savait pas ce qu’il voulait faire de son avenir, ni même s’il voulait vivre du côté moldu ou sorcier après ses études. Etre à Poudlard, c’était une nouvelle chance qui lui était offerte de ne pas trop rater sa vie comme il l’avait déjà fait dans son école moldue.

« Et puis, t’inquiètes pas pour moi. C’est gentil »

Malgré ses airs durs, elle semblait gentille, en fait. La preuve, même s’il ne la connaissait pas du tout, elle avait l’air de s’inquiéter un peu pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Mer 18 Jan - 17:03

« Si ca peut te rassurer , si quelqu’un ratait ses BUSES , je ne pense pas que ce soit ton nom qui me viendrait instinctivement en tete . »

Entre ceux qui ne venaient jamais , ceux qui ne faisaient jamais leurs devoirs , ceux qui ne travaillaient pas , et ceux qui faisaient sans arret exploser leur chaudrons , ouais , le Poufsouffle etait loin derriere quand je pensais a cela . Avec du travail , j’etais sure qu’il pouvait y arriver comme tout le monde . Il faisait partie de la maison la plus bucheuse , en plus , ce qui etait un avantage certain . Et puis a Poudlard , il y avait toujours quelqu’un pour aider .

Je me tus un instant , et tout redevint silencieux . Je ne savais pas trop quoi dire . Je n’etais pas du tout douee pour faire la conversation , non . Je n’etais pas pas nee avec le gene de la parlotte , pas de chance .

« Non , c’est normal ... Bon alors  ... Tu comptes concocter quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Ven 20 Jan - 21:56

« Merci. C’est ... Gentil.  »
 
Maëlyss était vraiment bizarre, se disait Lilion. L’instant précédent, elle avait l’air de vouloir qu’il s’en aille d’ici, et maintenant elle semblait s’inquiéter pour lui. Il ne comprenait rien à rien à ce genre de filles. Déjà qu’Ariane n’était pas livrée avec le mode d’emploi, c’était déjà compliqué de la comprendre, alors il ne voulait pas se rajouter des complications à essayer de comprendre le fonctionnement des autres. Et puis pourquoi fallait-il qu’il pense encore et toujours à elle quand il devait penser à autre chose ?
 
« De quoi on parlait déjà ? Concocter quoi ? »
 
Pour l’heure, il devait faire cette fichue potion, et il venait encore de l’oublier parce qu’une Gryffondor d’un an de plus que lui occupait le centre de ses pensées de manière insidieuse. Au point ne plus savoir ce qu’il avait prévu de faire exactement. Qu’est-ce qu’il pouvait se haïr lui-même quand ça lui arrivait ...
 
« Oh non ! J'avais complètement oublié ! J'avais promis à quelqu'un de l'aider ! Je suis désolé, je dois y aller ! »

Il lui fit un signe d'au-revoir, reprit ses affaires et s'en alla à toutes jambes.


[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Sam 13 Mai - 18:22

  La salle de potions désaffectée
Sawal & Kalis


Mai 2032 - Un vendredi, une nuit.




La nuit était glaciale et sans issue. Le ciel immense et noir, tellement noir ; si sombre, d'un noir de cendre, sans étoiles. Les murs se rapprochaient de plus en plus, le plafond se baissait lentement, très lentement... Il sera bientôt sur lui. La tête bourdonnante, les yeux perdus dans un vide sans fin et le regard absent, Kalis resserra davantage ses doigts autour de ses cheveux. De violent sanglots secouaient son corps tremblant et sa peau en sueur brillait à la Lumière de la lune qui s'infiltrait à travers les carreaux de la salle abandonnée.
Le château était silencieux et endormi, les élèves dans leurs dortoirs, la plupart dormaient déjà. Et lui, il pleurait. Depuis une heure, deux heures, depuis qu'il avait quitté son lit après l'effrayant cauchemar qui l'avait réveillé en sursaut. Quand il avait ouvert les yeux, son torse s'était soulevé, d'un coup , et il avait pu de nouveau respirer. Tout trace d'air frais avait entièrement disparu depuis qu'il était tombé dans les bras de Morphée. Des bras féroces qui s'étaient refermés sur lui et qui avaient refusés de le lâcher.
Dans son cauchemar, des hommes étaient habillés en noir , leurs baguettes ressemblaient à des aiguilles piquantes prêtes à piquer n'importe qui , lui se trouvait au milieu , entre deux perches, et il devait choisir. L'Ombre ou la Lumière. La paix ou la guerre avec son père. Cette fois ci, son cerveau déraillait , il peinait à vivre avec tout ça, il peinait à dormir et à se lever chaque matins. Garder tout ça pour lui , toute cette merde qu'il cachait depuis trop longtemps, ça le tuait , littéralement .
Partagé entre un furieux désir de se remettre à tout démonter autour de lui et de se calmer avant que la situation ne dégènère, Kalis se mordit violemment le poing. L'armoire à sa droite n'était plus , reposant à présent sur le sol et l'intégralité de ce qu'elle refermait se trouvait maintenant par terre ; Fioles, parchemins, plumes, ingrédients en tout genre. N'importe qui pourrait penser qu'un duel a eu lieu ici il y a peu de temps mais la réalité, c'est que ce désastre vient seulement de ses mains. Juste ses mains. De plus, il n'avait pas sa baguette et était seulement habillé d'un tee shirt blanc et mouillé, d'un jogging, et ses pieds étaient nus et glacials. De la colère, de la haine, de la tristesse. Tout ça est le fruit d'un esprit et d'une âme détruite, prisonnière du secret qu'elle cache.
Kalis pétait rarement un câble, généralement il réussissait à peu près bien à se contrôler. Mais là, ... là, il fallait que ça sorte. Juste un peu.
Rp avec Sawal
Revenir en haut Aller en bas
avatarSawal Azel
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Dim 14 Mai - 16:04

Sawal n'arrivait pas à fermer l'oeil. À chaque fois qu'il tentait de s'endormir, l'image du visage blafard et cadavérique de sa soeur apparaissait sous ses paupières. Il finit par sortir de son lit en grognant. Il était en simple caleçon et sa crête brune, dont les racines blondissaient un peu trop à son goût, était dans un état déplorable. Il enfila un treillis qui traînait, mit un vieux tee-shirt noir et sortit du dortoir. Il tourna deux ou trois fois dans la salle commune déserte et silencieuse. Il finit par sortir et erra dans le château pendant un long moment. Arrivé à proximité des cachots, il entendit un grand fracas et s'approcha sur la pointe des pieds. Il repoussa la porte et découvrit un étonnant spectacle. Kalis était là, au milieu de multiples fioles détruites. Il semblait terriblement mal. Sawal fit un pas en avant et se figea. Que pouvait-il bien dire à Kalis ? Vu comment ils s'étaient quittés la dernière fois ... Il finit tout de même par prendre son courage à deux mains et entra dans la pièce. Il ne prêta pas attention aux morceaux de verre qui s'enfonçaient dans ses pieds nus. Il ne prononça pas un mot et s'agenouilla près de lui. Il posa une main qui se voulait rassurante sur son dos. Il le caressa doucement en espérant qu'il se calme. Parfois, savoir que quelqu'un était là aidait. Kalis avait proposé son aide à Sawal, aide qu'il avait refusé mais, au fond, il était reconnaissant à Kalis de l'avoir fait et le remerciait à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   Dim 14 Mai - 19:57

  La salle de potions désaffectée
Sawal & Kalis




Soumis à une âme détruite, le poing qui commençait à saigner, l'esprit de Kalis prenait une mauvaise route; celui de la haine. Il sentait que c'était le soir de trop et plus les secondes passaient, plus son corps avait une furieuse envie de se défouler. Quand la chaleur d'une main vint caresser son dos, il sentit sa mâchoire qui se détendait. C'était un geste banal mais il avait besoin de le sentir.



Kalis ne releva pas les yeux, soucieux de découvrir qui, dans l'Ombre, lui apportait de l'attention. Il n'était pas prêt à voir la personne qui se tenait agenouillée près de lui. Assurément, il la connaissait car il reconnut quand même son parfum qui lui était très familier...



Papa...


Un simple mot qui était resté trop longtemps gravé au fond de lui. L'appeler le fera peut être venir ; peut être qu'il entendra son cri d'à l'aide ? Mais si seulement. Il tenta un regard à côté de lui et fut saisi d'effroi.


Sawal. Tu n'avais pas besoin de me voir dans cet état.

Il se redressa et essuya ses yeux mouillés et ses joues maculées de larmes d'un revers de la main. C'était trop tard.Le serdaigle l'avait vu. Peut être même qu'il était là quand il avait tout cassé autour de lui. Voir Sawal, qui se tenait là, tout près, et qui lui caressait le dos, c'était un cauchemar. Un vilain cauchemar dont il allait bientôt se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La salle de Potions désaffectée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle de Potions désaffectée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Intérieur du château :: Les cachots-