BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La vieille barque délabrée au bord du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: La vieille barque délabrée au bord du lac   Mer 7 Sep - 23:47



La vieille barque délabrée

au bord du lac





Le repère des amoureux et des poètes, cette barque, cachée derrière des roseaux, est éloignées de tout avec une splendide vue sur le lac. Cet endroit est un des rares endroits du parc où l'on peut profiter d'un coucher de soleil parfait sur le lac. Etant à hauteur du lac, il semble que le soleil plonge directement dans l'eau offrant un effet miroir de toute beauté. On entend les oiseaux chanter dans les arbres de la forêt un peu plus loi, et le clapotis des vagues contre la barque à demi immergée.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Dim 2 Oct - 9:58

Dorea était assise, les pieds dans l'eau et les chaussures dans les mains, sur la vieille barque abîmée. Les cours n'avaient commencés que depuis deux semaines, et on était un dimanche. Un joli dimanche matin de septembre, froid déjà, masi tellement beau avec les petits nuages cotoneux qui se reflétaient dans le lac et prennaient avec le concours du soleil levant de jolies couleurs orangées. C'était beau, et ça lui réchauffait le cœur. Pourtant, elle avait froid, emmitouflée dans une couverture écossaise épaisse. Mais la beauté de lieu la calmait et lui faisait du bien. Elle était fatiguée :  il était encore tôt. Mais elle ne pouvait plus dormir, et avait préféré sortir plutôt que d'aller dans la grande salle seule. De toute manière elle n'avait pas faim, ici au moins elle pouvait profiter du lever de soleil sur le lac. 
Un autre jour, elle l'aurait dessiné. Mais pas aujourd'hui :  elle n'avait pas touché un crayon depuis près de trois semaines. Elle évitait de compter les jours depuis la mort de Ria, mais c'était presque impossible. Tout à Poudlard pouvait lui faire penser d'une minute à l'autre à la défunte Pouffouffle, et si elle ne pleurait plus autant c'est qu'il n'y avait plus de larmes dans son corps. 
Elle sursauta violement quand une main se posa sur son épaule. Visiblement, Bryan avait le don de la surprendre dans tout les moments, et de la retrouver dans quelques endroit de Poudlard qu'elle ne se trouve. Elle lui fit une place pour s'asseoir à sa droite en décalant décalant ses chaussures, et il la rejoignit. Il était mignon, avec un bonnet Serdaigle enfoncé sur son crane et quelques mèches qui s'en échappaient. 
Aucun des deux ne parlaient depuis quelques minutes, et ils n'avaient pas bougés, en dehors de la tête de Dorea qui avait trouvé un appui en l'épaule gauche du français. Ils étaient là, et pour Dorea en tout cas, elle était là sans être là. Perdue quelque part, on ne sait où encore, peut-être dans un endroit heureux si on en croyait le sourire sur ses lèvres. Bryan aussi semblait heureux, ou joyeux. 
Au bout d'un moment, Dorea se reconnecta, et tourna la tête vers Bryan, toujours son sourire aux lèvres. Il était beau, il était gentil et semblait vraiment attaché à elle. Certains la fustigeraient de dire encore sembler, car il l'était, assurément. Et elle aussi, elle l'aimait. Alors, que demander de plus. Pourquoi, depuis tant de temps, elle le laissait jouer ainsi au chat et à la souris ?  Il ne faisait aucun doute qu'elle était alors le rongeur. 
Et lui, Bryan, avait-il sentit quelque chose dans le regard de Dorea ?  Une tendresse peut-être, ou une expression fugace.
Toujours est-il qu'en quelques secondes, la jeune Serdaigle se retrouva contre le torse du français, et ses lèvres collées contre les siennes. 
Ils restèrent là, l'un contre l'autre, pour encore un bon moment

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Jeu 17 Nov - 16:15

Winonna rêvait d'aller explorer les profondeurs du lac noir. Il paraissait qu'il y avait des créatures étranges et dangereuses qui vivaient là dessous. La jeune fille aimait s’asseoir dans la vieille barque, regarder vers le lac et s'imaginer ce qu'elle pourrait découvrir si elle pouvait plonger dedans. Malheureusement, ce n'était pas autorisé, ce qui frustrait un peu la curieuse préfète. Un jour peut-être les élèves auraient u atelier de plongée pour découvrir la vie sous l'eau.


La poufsouffle se demanda alors si elle ne pourrait pas en parler à Miss Cannon, la professeur de botanique et de soins aux créatures magiques. La professeur était aussi la directrice de maison des jaunes et noirs et était une personne calme et compréhensive. Apprendre plus sur ses congénères aquatiques.


Une goutte d'eau tomba sur le front de la blonde. Puis une autre. La pluie commença à tomber en grosses gouttes.


suite sur  " grande pelouse " 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Dim 27 Nov - 12:59

(fin novembre - dimanche après midi)

C'était un dimanche tranquille, une de ces fins de semaines grises mais pas trop froides qui n'empêchaient pas les élèves de sortir prendre l'air dans le parc de l'école. Moi je m'étais isolée au bord du lac, j'avais trouvé un coin loin de la foule, où j'étais assise en tailleur sur la rive. Pas trop près du bord pour ne pas encore tomber à l'eau, j'avais eu ma dose avec l'averse de ma dernière sortie nocturne et ma première chute quelques jours après. J'observais le paysage avec un air trop sérieux qui n'était pas dans mes habitudes, réfléchissant à la semaine écoulée et à ma déception qui en avait découlé. 

Sur un de mes genoux était posé un livre et un parchemin par dessus, ma plume à la main et le regard dans le vide, je finis par soupirer de lassitude et baissa les yeux pour commencer à écrire :


<< Ma Didi

Désolée de ne pas t'avoir écris plus tôt mais j'étais coincée à l'infirmerie et j'ai passé mon temps à faire des devoirs pour ne pas trop m'ennuyer. Rassure toi ce n'était que ma grippe annuelle mais je suis resté une bonne semaine au lit. Cette fichue infirmière est une vraie gardienne de prison, elle ne voulait pas me laisser partir avant d'être sûr que j'aille mieux. Au moins l'avantage d'agacer tout le monde à Ilvermorny c'était que même madame Grinch ne m'aimait pas trop et me laissait partir le plus tôt possible. 

Enfin madame Pomfresh avait surement une bonne raison de me garder aussi longtemps. D'après elle je m'étais aussi empoisonnée avec une plante la dernière fois que je suis aller dans la forêt qui fait le tour de l'école. Mais ne t'inquiète pas, ce n'était pas aussi grave, j'ai juste eu des hallucinations de dingue. Enfin toujours d'après elle car je n'ai aucuns souvenirs de la nuit où je me suis retrouvée à l'infirmerie. 

Par contre je me souviens très bien de cette semaine, à m'ennuyer toute seule comme pas possible. Je crois que c'était une erreur de m'attacher aux filles dont je t'ai parlé dans mes lettres précédentes. Les gens sont différents ici, enfin je le croyais, et pour une fois je voulais essayer d'avoir de vraies copines. Et puis tu avais raison pour la personne dont je ne voulais pas te parler en lettre, il y a bien quelqu'un à qui je tiens un peu plus que les autres. Mais ils m'ont tous déçut, personne n'est venu me voir à l'infirmerie., eux qui disaient s'inquiéter pour moi. 

Je suis sûr qu'ils étaient tous contents de ne pas me voir, au moins cette semaine personne n'a subit mes blagues et tout le monde devaient être ravit de cette tranquillité. Mais ils vont tous le payer, je vais reprendre mes vieilles habitudes et faire encore plus de bêtises. On ne me reprendra pas à croire en l'amitié et Cédric le paiera plus que les autres. 

Ma petite soeur chérie, il n'y a que toi à qui je peux parler et à qui je fais confiance, nous deux c'est pour la vie. Tu n'as que 6 ans et c'est bête de dire ça mais après tout nous sommes soeur et il n'y pas de raison que nous nous décevions l'une l'autre. Ne t'inquiète pas pour moi, je vais oublier les autres et mon coup de blues et je compte les jours jusqu'à noel. J'irais beaucoup mieux quand je serais enfin à la maison. 

Je t'embrasse fort
ta grande soeur qui t'aime 
Ria >>


Ma lettre terminée, je la posais avec son support à coté de moi dans l'herbe, et soupirais une nouvelle fois. Ramenant mes genoux sur ma poitrine, j'enroulais mes bras autour et y posais mon menton pour perdre de nouveau mon regard dans le lac. 

rp unique
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Jeu 22 Déc - 18:45

[Réponse à Dory]

Ce matin-là, je me suis faite secouer dans tous les sens. Et c'était franchement pas agréable. Je me suis tournée vers Lyssa - la vilaine secoueuse - et lui ai lancé une malédiction. Enfin, ça aurait été ça, si j'étais réveillée.
- Bouge toi, saucisse sur pattes ! Troy veut te voir.
- Hé ! Non mais t'es tarée ?!
Elle soupire et lève les yeux au ciel. Elle part vers la salle de bain, sûre que je vais la suivre, mais elle a dû entendre mes ronflements. Dommage...
- Debout, j'ai dit ! C'est plus l'heure de dormir.
- Plus l'heure de dormir ? Mais il est cinq heure du mat' ! T'es pas sérieuse, rassure-moi...
J'espérais vraiment qu'elle allait se mettre à rire, mais elle me jeta une bouteille de gel douche dessus. Je pense qu'elle est sérieuse...
Je me lève - j'avais pas trop envie de me recevoir une brosse à dent en pleine tronche en plus, vous voyez - et part m'habiller rapidement. Quand je reviens, Lyssa m'attends pour sortir. Dans la salle commune, Troy fait les cent pas. Il a l'air stressé. Il ne remarque même pas qu'on est là.
- Qu'est-ce qui t'arrives ? T'as appris que le monde tournait pas autour de ton nombril ?
Il sursaute, Lyssa me fusille du regard.
- Arrête de rigoler, Merry. Bryan a disparu !
- Oh ! Mais... Where is Bryan ?
- Merry... Tais-toi. On devait se retrouver ce matin devant la Grande Salle à cinq heures moins le quart. Tu connais Bryan, toujours à l'heure. Il avait un truc important à me dire. Et, il n'était pas là. Personne ne l'a vu. Il faut le retrouver.
- Il a pas dû aller loin...
- Il faut le retrouver quand même !
*
On a dû courir partout pendant des heures. Le plan, c'était de rester ensembles pour le trouver. Mais Lyssa, qui n'en a fait qu'à sa tête, est partie de son côté et on l'a plus revue après ça. On avait cherché partout. Et on l'a vu. Avec Dory, derrière une barque abandonnée. On s'est approché doucement. J'ai serré mon sac contre moi et ai sorti le petit déjeuner - on avait fait un crochet par la Grande Salle, à un moment.
- Petit déjeuner, les amoureux !
Voir Dorea me faisait pensait à Ria, Sonny... tous ceux qu'on avait perdus. Je souriais. C'est toujours les plus tristes qui sourient le plus, selon Troy.
On a sorti une dizaine de pains au chocolat et de croissants du sac de maman. Plus cinq bouteilles de bièraubeurre remplies de jus d'orange. Je me pose au sol, en tailleur.
- Ca va, Dorea ? Bryan, on t'a cherché partout, tu sais...
- Arrêtez de papoter, les gars... Et maintenant - en français - Bon appétit
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Dim 25 Déc - 15:25

C'est la "douce"  voix de Marianne qui  finit par détacher Dorea de Bryan.  Elle se tourna vers les trois nouveaux arrivants,  rougissante.

- Salut !  Ça va,  et toi ?


Elle était pas vraiment à l'aise avec Troy : ils n'étaient pas amis et ne s'étaient jamais trop parlé.
La jeune Serdaigle ne savait pas trop trop où se mettre,  finalement elle resta aux côtés de Bryan,  un peu trop proche pour manher confortablement mais juste assez tout de même : elle était bien,  à côté de Bryan.  Souriant à Marianne,  elle répliqua :

-Chez moi on dit plutôt " ¡Buen provecho!"  ou tout simplement "enjoy your meal !",  mais le résultat est le même.


Elle sourit et attrapa deux pains au chocolat,  en tendant un à Bryan. C'était mieux pour elle d'être occupée et d'avoir de la compagnie : elle pensait moins. Mais elle le faisait quand même et grimaça donc en songeant que Ria aurait apprécié un pain au chocolat au petit dèj,  en ayant presque les pieds dans l'eau.  Il faisait beau,  déjà un peu froid,  mais encore tout à fait supportable.  Oui,  elle aurait bien plongé une tête.
Ses pensées étaient déjà plus sombres,  et ça l'agaçait,  aussi se tourna t'elle finalement vers les français autour d'elle. Elle les avait tout trois croisés pendant lz match de Quidditch.  Elle essayait de ne pas y repenser,  parce que repenser au match lui ramenait en mémoire les événements des jours suivants,  beaucoup

bon appétit en espagnol puis anglais,  selon google trad
je te laisse faire parler et agir  Bryan ?

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Lun 6 Mar - 14:34

[début mars, en fin de soirée]

Luv courait depuis quelques minutes, comme fuyant un monstre invisible. Il aimait simplement sentir le vent sur son visage et le sol fuir sous ses pieds. Il arriva à peine essoufflé à cette barque qui faisait face au lac. Il s'y assit, laissant son regard trainer sur l'eau dormante du lac. Il se sentait bien. Sa main se referma sur son collier en forme de lune. Il n'avait pas abandonné l'idée de retrouver son père mais cette idée l'obsédait moins, comme si ce bijou le rassurait. Il se mit à fredonner tout bas une berceuse arabe que sa mère lui chantait. Les notes, claires et envoutantes, se perdaient sur l'eau. Luv laissa distraitement ses pensées s'envoler vers Kalis avec qui il s'était réconcilié, elles effleurèrent Sawal et ses accusations sans y prêter attention. Il était bien, et n'avait pas cessé de chanter.
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Lun 13 Mar - 19:05



Un soir au bord de l'eau
Rp avec Luvion Herish


Le soir tombait doucement sur le château et le ciel se teintait de nuances rose-orange qui créait une atmosphère chaude en cette fin de journée ensoleillée. Après une petite hésitation, je filais dans le parc. La journée avait certes été longue mais le temps donnait envie de profiter du coucher de soleil. Suite à la discussion avec Anton la dernière fois, j'avais acheter quelques miamhibou pour, espérant ainsi avoir trouver un moyen de l’appâter plus facilement. J'arrivais au abords du lac, quand je l'entendis.

Une voix claire, simple et pourtant si jolie s'élevait dans les airs, sans discontinuer. Curieuse, je suivais alors la mélodie jusqu'à une vieille barque en ruines. Tout d'abord je ne dis rien, restant à écouter quelques secondes l'élève aux cheveux blancs. J'étais arrivée derrière lui, il ne pouvait donc pas me voir. Mais rapidement je m'avançais et dit tout l'air surprise:

- C'est magnifique. Il me semble qu'on s'est déjà croisé, mais je savais pas que tu avais une voix aussi joli.

Je savais l'avoir déjà croisé aux trois balais dernièrement, mais bien qu'il aie un physique atypique, il semblait très discret. J'étais directe, et j'espérais juste de pas lui avoir fait peur en arrivant derrière comme ça. Il faut dire que le sorcier chantait sans ce soucier de rien, et qu'il ne fallait pas s'étonner que je me demande d'ou venait la mélodie.


Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Mar 14 Mar - 11:48

Luv entendit des pas derrière lui mais étrangement, ne se tut pas. La lune en bois contre sa poitrine le rassurait et lui donnait du courage. Il laissa la personne se manifester. Elle attendit quelques instants et s'avança dans son champ de vision.

- C'est magnifique. Il me semble qu'on s'est déjà croisé, mais je savais pas que tu avais une voix aussi jolie.

Luv reconnut avec étonnement une de ses camarades de Serpentard, Victoria ou quelque chose comme ça, mais on l'appelait Tori. Il lui jeta un bref regard et reporta son attention sur le lac, savourant le vent sur ses bras nus. Il laissa passer quelques secondes.

- Merci.


Il tourna vers elle ses yeux vermeils et lui sourit timidement.

- Tu as de la chance, d'habitude je m'arrange pour que personne ne m'entende.
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Jeu 30 Mar - 18:26



Un soir au bord de l'eau
Rp avec Luvion Herish


Pas le moins du monde surpris par mon apparition, plus par la personne que j'étais, le sorcier me jeta un bref coup d’œil avant de se concentrer de nouveau sur le lac. Pendant un instant, je crus qu'il ne me répondrait pas, mais finalement il souffla un merci tandis que je m'approchais de la barque. Arrivée à sa hauteur, je m'assis en tailleur contre le bois en ruines, tournant la tête vers le jeune homme qui me souriait timidement:

- Tu as de la chance, d'habitude je m'arrange pour que personne ne m'entende.

Sa remarque me fit doucement sourire en coin. Question discrétion, il y avait tout de même mieux que chanter à découvert au bord du lac. Mais bon, je me gardais bien de lui répondre ceci, même si le faire était tentant. Sa timidité me surpris, bien qu'il fallait s'y attendre. Tout en levant les yeux vers Luvion, je lui répondais d'une voix franche et assurée:

- Faut pas être aussi timide ! Contente de faire partie des chanceux en tout cas, c'est dommage de ne pas faire partager un talent pareil... Mais bon, chacun ses raisons hein.

Je me tus quelques instants, traçant des formes abstraites au sol du doigt. Observer le lac me faisait maintenant mal au yeux, les reflets cuivré du soleil transformant la surface de celui-ci en un miroir doré et mouvant. Je me demandais comment le sorcier faisait pour ne pas avoir froid dans cette tenue, et a force d'y penser, les mots franchirent mes lèvres sans que j'y pense:

- T'as pas froid ? J'veux dire, y'a du soleil, mais on est pas encore en été non plus.


Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Lun 10 Avr - 21:33

Tori s'assit en tailleur à côté de lui. Ses cheveux bleus s'agitaient doucement sous la brise. Luv observait le soleil se refléter dans l'eau avec un sourire léger sur les lèvres malgré la présence de sa camarade. Luv avait bien conscience que chanter ainsi près du lac n'était pas spécialement discret et il était plutôt content d'être tombé sur Tori. Ç’aurait pu être Arfanas que le sang-mêlé craignait comme la peste à cause de ses idées de pureté du sang. Tori n'y fit cependant pas référence et prit la parole, d'une voix assurée :

- Faut pas être aussi timide ! Contente de faire partie des chanceux en tout cas, c'est dommage de ne pas faire partager un talent pareil... Mais bon, chacun ses raisons hein.

Il lui sourit, les yeux mis-clos pour cacher ses iris rougeoyants, un vieux réflexe encore une fois, avant de se tourner à nouveau vers le lac. Un moment s'écoula durant lequel les deux Serpentards observaient le lac devenu très lumineux en silence. Tori, visiblement intriguée par cela depuis un moment, finit par lui demander s'il n'avait pas froid. Luv haussa les épaules, le frod était quelque chose d'assez abstrait.

- Au contraire, t'as froid toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Mer 31 Mai - 22:10



Un soir au bord de l'eau
Rp avec Luvion Herish



Quand je le complimentais sur sa voix, il me sourit, plissant les yeux jusqu'à ce que ceux ci ne soient que deux fentes horizontales, ses paupières cachant ses iris rubis un instant. Cela me poussait inconsciemment à le détailler un peu plus. Quelque chose semblait.. Différent, sans pouvoir mettre le doigt dessus. C'était un peu comme ces points rouges que les moldus utilisaient pour jouer avec les chats. Quelque chose sous notre nez, qu'ils ne pourraient jamais attraper, mais ça restait marrant d'essayer. Tandis que je m'évertuais mentalement à faire des comparaisons étranges, Luv haussa les épaules avant de répondre à sa question inconsciente:

- Au contraire, t'as froid toi ?

J'avisais ma veste, puis son torse, et faisait deux ou trois l'aller retour avant de sourire en coin. C'est vrai que quand on comparait, on pouvait penser que je me caillais à coté du sorcier. Rejetant mes cheveux derrière les épaules, je répondais toujours en souriant:

- Nop pas vraiment. Mais on peut pas vraiment comparer, j'ai une veste !

Un petit éclat de rire ponctua ma phrase, avant que le silence ne se fasse de nouveau quelques instants. Prise d'une soudaine envie, j'attrapais une pierre, et tentai de faire des ricochets à la surface de l'eau, sans grand succès. Ce genre d'exercice n'avait jamais été mon fort, et c'est finalement agacée que je finis par stopper mes vaines tentatives avant de me tourner de nouveau vers le vert et argent, questionnant une nouvelle fois mon camarade:

- Dis moi.. Pourquoi t'es toujours aussi discret ? T'es pourtant sympa.

Si ça continuait, Luvion allait finir par penser que c'était un interrogatoire. Mais la nature m'avait faite curieuse, et malheureusement pour les gens je n'avais pas ma langue dans ma marmite et je comptais et savais bien m'en servir. Attendant sa réaction, je m'adossais contre la vieille barque les jambes croisées devant moi.


Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Lun 5 Juin - 16:26

Luv regarda rapidement la tenue de sa camarade et se dit que décidemment, il aurait du mal à m'être tout ça sans mourir de chaud.

- Nop pas vraiment. Mais on peut pas vraiment comparer, j'ai une veste ! répondit Tori.

Une bien jolie veste d'ailleurs. Comme la personne qui la portait. Luv avait beau préférer les garçons et avoir un copain, il ne pouvait s'empêcher de remarquer à quel point la jeune femme à ses côtés était belle. Elle avait cette assurance tranquille et fascinante qui attire le regard. Et puis elle avait les cheveux bleus, en plus. Elle avait aussi un joli rire. Elle se leva pour faire des ricochets, sans grand succès. Luv se retint de rire par politesse mais ce n'était pas l'envie qui manquait. Elle finit par abandonner et revint vers lui.

- Dis moi.. Pourquoi t'es toujours aussi discret ? T'es pourtant sympa. 

Luv envisagea une galipette puis disparition dans le lac. Puis repoussa l'idée en se disant que ce n'était pas forcément une bonne idée. Il sourit timidement et se leva. Il avança jusqu'au bord de l'eau. 

- J'aime pas être le centre d'attention ... fit-il d'une voix pensive.

Il rajusta sa casquette rapidement, effleurant ses cornes à travers le tissu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Ven 23 Juin - 14:55



Un soir au bord de l'eau
Rp avec Luvion Herish



Luvion sembla soudainement vouloir disparaître, s'évanouir en fumée ou être attraper par un dragon de passage. La timidité du sorcier au cheveux blancs semblait presque maladive et je l'observai se lever et s'avancer sur la rive. Plongé dans ses pensées, le Serpentard me répondit d'une voix lointaine qu'il n'aimait pas être le centre de l'attention, touchant presque inconsciemment son couvre chef en même temps.

Les yeux sur le dos du jeune homme, je ne pouvais croire qu'il osait espérer passer inaperçu. Il y avait plusieurs types de personnes remarquable. Les originaux, comme moi avec des cheveux et vêtements peu classiques. Les puissants, qui imposaient par leur aura charismatique. Et enfin ceux comme Luvion, possédant une beauté pur et atypique, qui vous faisait ressortir du lot autant qu'une licorne parmi les chevaux.

Je m'approchais à mon tour de la rive tandis que le sorcier rajustait sa casquette dans un geste presque inconscient. C'est en le voyant faire ça que je supposais que son couvre chef était ce qui lui permettait de se cacher. Il n'avait pas de pouvoir ou quoi que ce soit, mais c'était ce qu'il lui permettait d'avoir l'impression de passer inaperçu. Du moins le pensais-je fortement. Rajustant les mèches virevoltant autour de mon visage, je fermais les yeux quelques secondes. Si seulement c'était si simple d'être invisible.

Chassant certaines images de mon esprit avant qu'elles ne l'envahisse définitivement, je rouvrais les yeux, ces derniers prenant la couleur du soleil couchant le temps qu'ils s'accoutument à la luminosité. Avec un léger sourire en coin, je me détournais vers mon camarade Serpentard et lui rétorquais simplement:

- Etre le centre de l'attention c'est pas forcément mauvais. Les gens ont tendance à plus venir te déranger du coup !

Changeant d'expression aussi rapidement qu'un chat sauvage, une lueur taquine enflamma mes yeux avant que je ne reprenne la parole:

- Tu sais que tu serais beaucoup plus discret... Sans ça, finissais-je en effleurant du bout de mes doigts son couvre chef.


Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Ven 30 Juin - 0:22

Luv ne vit pas la réaction de Tori dans son dos et ne voulait pas la voir. Depuis quelques temps, il ne fuyait plus les gens ou les fuyait moins, sans vraiment savoir pourquoi. Cependant, il n'était pas prêt pour ce genre de questions et donnait des réponses bateaux et idiotes. Les gens lui faisaient peur en plus, il ne pouvait pas prévoir leur réaction, anticiper. C'est comme ça qu'Ariane lui avait volé sa casquette. Elle l'avait pris totalement au dépourvu. 
Tori s'avança à côté de lui, replaçant ses cheveux bleus derrière son oreille. Il la surveillait du coin de l'oeil, surtout ses mains.


- Etre le centre de l'attention c'est pas forcément mauvais. Les gens ont tendance à plus venir te déranger du coup ! 

Luv haussa les épaules. De toute façon, quelque soit ta position vis à vis du centre de l'attention, il y aurait toujours quelqu'un pour venir t'embêter. Dans les premières années de sa scolarisation, plusieurs personnes étaient venues le voir, l'invitant avec eux. Ils avaient souvent déchanté en voyant ses yeux. Puis étaient venus les imbéciles qui l'insultaient à longueur de temps, eux n'étaient jamais partis. Mais au moins, ils étaient les seuls à s'intéresser à lui. Luv sentit un mouvement du côté de Tori et bondit en arrière les genoux fléchis, comme un chat sur le qui-vive. La main de la jeune fille avait effleuré sa casquette, il avait cru qu'elle allait la prendre et avait agi en conséquence. Il se redressa gêné et se maudissant intérieurement pour ce manque flagrant de discrétion.

- Désolée ... j-je tiens beaucoup à cette casquette et j'aime pas trop qu'on y touche. 

Il devait justifier sa réaction plutôt ... excessive au plus vite. Il prit un sourire très crispé, espérant quand même qu'il soit naturel.

- Désolé pour le saut, mais on a déjà tenté de me la voler comme ça, alors j'avoue que je me méfie un peu maintenant. Sûrement trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Lun 24 Juil - 16:41



Un soir au bord de l'eau
Rp avec Luvion Herish



J'eus à peine le temps de sentir le tissu sous mes doigts avant que Luvion en bondissent en arrière tel un chat. Le mouvement avait été si rapide que je n'aurais même pas put dire comment il avait réellement fait, et sans même m'en rendre compte, je penchais la tête sur le coté, commençant à réfléchir sur les diverses possibilité, ma nature curieuse prenant le dessus alors que le sorcier s'excusait.

Comme si cela ne suffisait pas, le jeune homme aux cheveux blancs se justifia avec un sourire crispé, peu être un peu trop. Je me demandais bien à présent ce que ça casquette pouvait avoir de si spéciale. Il avait l'air d'en être gêné, ou d'avoir peur. La peur, ça je connaissais, alors que la gêne m'était inconnu. J'avançais de quelques pas en sa direction. Préférant me baser sur une émotion que je connaissais, je demandais sans me démonter:

- De quoi tu as peur ?

C'était direct, et cette fois ci si le Serpy détalait comme un lapin je ne s'étonnerait pas. Il avait déjà réagi violemment et voila que je me mettais à lui poser des questions comme ça. Si je ne cachais pas ma particularité, j'aurais presque essayer de lui montrer que la différence avait du bon, quoique mes cheveux bleus étaient déjà en soit quelque chose de spécial. Avec un petit sourire en coin, j'attendais de voir sa réaction, non sans rajouter au passage:

- Tu sais, on à tous nos secrets, nos peurs. T'es pas vraiment obligé d'entrer dans les détails si t'en a pas envie, mais tu devrais garder à l'esprit que jsuis plutôt curieuse, et que je finirais par trouver, si ça m’intéresse...

Lui dire ça n'était peu être pas l'idée du siècle. Mais il y avait des choses qu'on ne pouvait pas s'empêcher de dire ou de faire... "Chassez et naturel et il reviendra au galop", l'homme qui disait ça ne savait pas à quel point il avait raison.


Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   Dim 6 Aoû - 17:17

Tori n'était pas stupide. Luv en revanche oui. Terriblement. Il s'était déjà fait avoir de cette manière avec Myosotis. Et Tori était une de ces personnes sûres d'elles et curieuses. Ce qui avait commencé comme une discussion innocente et tranquille au bord du lac de transformait à présent en l'un des pires cauchemars du jeune homme. Depuis le début de cette année, il avait relâché sa vigilance, laissant s'approcher de plus en plus de gens. S'ouvrant un peu plus au monde qui l'entourait. Sa relation avec Kalis l'avait rendu fier et confiant. Il regrettait amèrement sa nouvelle confiance trompeuse. Elle le mettait dans des situations dont il ne parvenait à se défaire sans sacrifice.
Tori le regardait avec une curiosité non dissimulée, la tête penchée sur le côté. Le vent agitait ses longs cheveux bleus, amenant une odeur de shampoing au nez sensible de Luv.

- De quoi as-tu peur ? demanda-t-elle.

"De toi." fut la première chose à laquelle il pensa, sans pouvoir le dire. Il se contenta de la fixer de ses yeux rouges, tendu comme la corde d'un arc. Elle souriait doucement, sûre d'elle.

- Tu sais, on a tous nos secrets, nos peurs. T'es pas obligé d'entrer dans les détails si t'as pas envie, mais tu devrais garder à l'esprit que jsuis plutôt curieuse et que je finirai par trouver si ça m'intéresse ...

Luv serra le poing dans son dos. C'était la même chose qu'avec Myosotis. Il aurait dû s'en douter, les deux jeunes filles étaient amies. Et il ne connaissait pas assez Tori pour savoir si elle aurait la même indulgence que Myosotis. Au pire, il était en septième année. Il quitterait bientôt Poudlard et elle ne le reverrait pas. Il lui sourit, tendu.

- Je n'ai pas de secret, fin si comme tout le monde. Genre que j'ai sucé mon pouce jusqu'à onze ans ... mais rien de passionnant.

Il jeta un oeil au soleil, bien bas dans le ciel.

- Il se fait tard. Je pense que je vais rentrer. C'était sympa cette petite discussion.

Et il tourna les talons sans attendre sa réponse, courant presque jusqu'à son dortoir.

(HRP : Désolé pour cette fin un peu abrupte, mais je pars bientôt en vacances ... Et je préférais mettre fin au RP ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La vieille barque délabrée au bord du lac   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vieille barque délabrée au bord du lac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Le parc-