BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 En plein coeur de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: En plein coeur de la forêt   Mer 7 Sep - 23:55



En plein coeur de la forêt



L’orée de la forêt peut parfois servir aux cours de soins aux créatures magiques ou aux retenues – toujours sous haute surveillance – mais elle est, le reste du temps, comme son nom l’indique, strictement interdite aux élèves, surtout la nuit où d’étranges créatures viennent rôder près de la lisière. Lors des nuits sans lune ni étoiles, on peut ainsi entendre des bruits inquiétants depuis le parc de Poudlard. Prudence, donc !La Forêt Interdite est une vaste étendue d’arbres de toutes sortes bordant l’est de l’enceinte de Poudlard et passant derrière la cabane de Hagrid, mais qui s’étend bien au-delà. On y trouve de nombreuses clairières et de petits ruisseaux. Au niveau de la lisière, les arbres sont espacés et des sentiers baignés par la lumière du soleil ou de la lune y serpentent facilement.


Mais au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans la forêt, la végétation se resserre et devient de plus en plus épaisse et dense jusqu’à bloquer toute lumière. Les buissons épineux se multiplient et la voie devient presque impraticable en dehors des chemins qui s’effacent progressivement. Ne soyez pas trop aventureux, des créatures plus dangereuses les unes que les autres viendront se mettre en travers de votre route si vous vous enfoncez trop loin dans les sombres profondeurs de cette forêt. Son cœur reste d’ailleurs très mystérieux, nul n’ayant jamais pu répertorier tout ce qui y vit. On sait seulement qu’on peut notamment y trouver des Acromentules, des centaures, des licornes, des Sombrals ou encore des Loups-garous lors des nuits de pleine lune. Mais on raconte que si vous vous trouvez en mauvaise posture, une sauvage Ford Anglia turquoise viendra peut-être vous aider…


Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Lun 14 Nov - 13:41

(suite des escaliers de droite avec Lilion)

Comme d'habitude quand il m'arrivait de sortir des murs de l'école, j'avais enfilé mes boots dès que je fus dehors, avant de traverser le parc en piquant un sprint. Mais arrivé à la lisière des bois que je connaissais déjà un peu, je n'avais pas voulu m'en contenté et étais parti un peu plus loin que la dernière fois, m'enfonçant plus dans la forêt. 

J'étais maintenant si loin des premiers arbres qu'il n'y avait plus de chemin à suivre et j'avais sérieusement besoin d'allumer ma baguette tellement la végétation était dense et sombre. Murmurant un lumos, je vis tout autour de moi des buissons épais et des ronces partout. Les arbres étaient si grands et rapprochés les uns des autres que je ne voyais plus les étoiles et il y régnait une atmosphère plutôt lugubre qui me fit sourire. Je continua de marcher pour m'enfoncer plus loin encore mais je dus m'arrêter rapidement car les ronces accrochaient mes vêtements 

- Roooh, saleté d'épines, vous allez abîmer ma veste ! 

Pour éviter ce qui était à mes yeux un malheur je fis glisser mon sac de mon dos avant de retirer ma veste kaki et de la plier correctement pour la ranger dans ledit sac. Mon blouson militaire mit à l'abris, j'étais maintenant en tee shirt puisque j'avais oublié de mettre un pull et quand je repris ma route mes bras furent vite égratignés de partout. 


 rp avec Lilion et Kalis
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Lun 14 Nov - 14:04

Déjà que la forêt interdite faisait peur à Lilion de jour, cette nuit de novembre, c’était bien pire. L’un de ses cauchemars se réalisait. Bon sang, mais Ariane était totalement inconsciente, la forêt interdite, ce n’était pas le pays des bisounours à qui on fait des câlins, des bisous ! Elle risquait plutôt de se faire dévorer toute crue, oui, et encore, il imaginait déjà pire.
 
« Ariane ! »
 
Une fois dehors, à la lisière de la forêt, où il n’était encore jamais allé, il ne se sentait déjà pas très rassuré pour sa propre peau, et se sentit épié. Aucune trace d’elle, dans la lisière. Elle s’était sûrement dirigée au coin de la forêt. Il hésita l’espace d’un instant, après avoir lancé un lumos. Ce sentiment s’amplifia lorsqu’il s’enfonça plus profondément dans la forêt, tentant de compter lentement mentalement pour tenter de se défaire de cette peur qui le prenait aux tripes.
 
« YOUHOU ! »
 
Toujours pas l’ombre d’un élève à l’horizon … Rien que le bruissement du vent sur les feuilles, et de ces maudites ronces qui se dressaient sur son chemin. Heureusement qu’il était bien couvert !
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Lun 14 Nov - 14:51

Je cru entendre quelqu'un crier derrière moi et je me retourna avec un fort sentiment d'appréhension sans rien voir. J'étais à peine arrivée et je ne voulais pas me faire prendre si vite, j'espérais que ce ne soit que mon imagination. Mais quand je regarda autour de moi, je vis un faisceau lumineux entre les arbres à quelques mètres de là. 

Fronçant les sourcils, sceptique, je m'approcha le plus doucement et silencieusement possible en faisant attention à cacher mon propre faisceau lumineux et fis un grand détour pour voir de qui il s'agissait en restant cachée. Et je fus plus que surprise quand je reconnu le poufsouffle que je venais de quitter dans les couloirs de l'école quelques minutes plus tôt. 

* Mais qu'est ce qu'il fiche ?! C'est pas son genre de venir ici, il est trop trouillard pour ça ! *

Repensant à la plaisanterie que j'avais faites à Gustave le tout premier jour à propos de cette forêt, je retrouva mon sourire sournois avec l'envie d'en faire une à Lilion. Il avait eu envie de me suivre, peut être pour se faire des frayeurs, et bien il allait être servit. Sans éteindre ma baguette, car le coin était vraiment trop sombre et que je ne voulais quand même pas faire mourir mon camarade de peur, je me jeta sur lui en hurlant un "bouh !" magistral. Je me retrouva par terre, étalée sur Lilion dans les feuilles mortes, une fois de plus sans faire attention au fait que ce jeu n'était plus trop approprié à mon âge. Une de mes mains, appuyées sur son torse, tenait ma baguette et éclairait mon visage rieur quand je lui lança sur un ton moqueur :

- T'aurais mieux fait de retourner au lit comme je te l'ai dis Lil', c'est pas un coin pour toi ici. 


(désolée Ka j'ai suivis, j'avais trop envie de rp, mais dès que tu peux tu t'incruste)
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 20 Nov - 16:00

Ariane n’était toujours pas dans son champ de vision, et les minutes défilaient sans qu’il ne la trouve. Peut-être qu’elle avait rebroussé chemin, finalement ? C’est ce qu’il crut un moment, avant de voir un faisceau lumineux, brièvement, au loin. Non, ce n’était pas possible, elle était forcément encore là, mais elle ne répondait pas. L’avait-elle au moins entendu ?
 
Il allait l’appeler à nouveau, quand un nouveau bruissement se fit entendre. Il se figea, un frisson lui parcourant l’échine. Il n’avait pas vu ce qui venait de fondre sur lui. Il hurla de peur, en se retrouvant au sol sourdement, faisant tomber sa baguette au passage. Il … Il avait quelque chose sur lui. Et il n’avait plus rien pour se défendre. Non, il n’était décidément vraiment pas fait pour vivre ce genre d’aventures. Son cœur battait à mille à l’heure.
 
 « Ariane ! Tu voulais me faire faire une crise cardique ou quoi ?! »
 
Ce n’était qu’elle … Seulement elle. Juste elle. Il avait peur, mais d’un côté, à ses côtés, sa présence le rassurait … Et le troublait dans le même temps.
 
Surtout qu’ils se retrouvaient dans une drôle de position, tous les deux, elle allongée et appuyée sur lui … Il frissonna, conscient de cette soudaine proximité, qui le troublait plus encore.

 « Je ... Tu ... »
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 20 Nov - 17:12


Deux autres élèves ont quittés leur dortoir bien après le couvre feu. Cette nuit là est particulièrement sombre et glaciale. Mais la lune est magnifique, et le ciel est parsemé d'étoiles , une occasion idéale d'aller les observer au fond d'une clairière baignée dans la Lumière nocturne. Ces temps ci, la fatigue gagne rapidement Kalis mais il ne cesse de lutter contre elle pour ne pas rompre ses activités de la nuit. Après tout, même épuisé, il trouve rarement le sommeil. Il est minuit passé quand il atteint la lisière de la forêt. Cette nuit encore il finira peut être , enfin, à s'endormir au clair de lune. Le début de sa marche est plutôt calme et il ne faut que quelques minutes à peine pour rejoindre le coeur de la forêt, qui est particulièrement éloigné du bord.Soudain , il s'arrête, entendant un cri. Pas un cri de détresse. Juste un "bouh" prononcé dans la nuit , dont l'écho se faufile parmi les arbres. Et c'est un élève, c'est certain - une fille plus précisément. Une fille vraiment stupide , qui n'a aucune idée de ce qu'elle peut créer comme problème en criant. Kalis accélère et rejoins bientôt la source du bruit...puis un autre retentit. Il jure à voix basse , arrive au point J... et tombe sur un spectacle assez comique, qui le fait sourire.


Le faisceau de sa baguette vient éclairer deux élèves, l'un sur l'autre, allongés sur le sol. Une fille et un garçon en l'occurence, ce qui pourrait laisser penser plus de choses que prévu... Le serpentard ne peut se retenir de se mordre la lèvre violemment avant de lâcher un rire qui résonne dans le noir. Ariane et Lilion. L'élève a qui il a proposé de faire visiter la forêt.


«Est ce que par hasard, j'ai interrompu... quelque chose ? » ricane t-il d'un ton moqueur. Il fait glisser la Lumière sur eux, pour les observer entièrement. Peut être est ce le fruit du hasard, toujours est il qu'ils doivent être aussi gênés l'un que l'autre, ce qui n'est absolument pas son cas - indifférent d'avoir put créer une quelconque situation de malaise. Il s'intéresse à Lilion.


« Bonsoir Lilion, je vois que tu n'as pas tardé pour venir ici. L'endroit te plaît ? Et toi ca va , Ariane ? » Il fait semblant d'être naturel, juste question de les narguer un peu plus. Pendant ce temps, Kalis s'est adossé à l'arbre le plus proche de lui, et sa baguette est toujours pointée droit sur eux, les illuminant dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Lun 21 Nov - 9:42

- Ariane ! Tu voulais me faire faire une crise cardiaque ou quoi ?! 

J'éclatais de nouveau de rire sans bouger pour autant et m'amusa encore en entendant le jeune homme bégayer et rougir. Ce n'était pas la première fois et je commençais sérieusement à penser que c'était moi qui le troublait comme ça. Mon flic de père disait toujours que dans une enquête il n'y avait pas de coïncidence, encore plus quand un évènement se répétait trois fois au moins. Et si je comptais bien, ce soir ça devait faire la 3e fois ... Alors quoi ? Lilion était perturbé par ma folle plaisanterie ou par moi tout simplement ? Cette idée me troubla à mon tour sans que ça ne se voit, mais l'arrivée d'une 3e personne dans ces bois et la remarque qui résonna dans la nuit n'arrangeait rien. 

- Est ce que par hasard, j'ai interrompu... quelque chose ?

Dans un bond, je sursauta pour m'éloigner de Lilion et me retrouva assise par terre à coté de lui face à un Kalis amusé qui m'agaça. A mon tour je répondis sans arriver à sortir ma phrase aisément, comme si j'avais été surprise par mon propre père ... Qui possédait une arme. 

- Euh ... Non ... Pas du tout ... N'importe quoi !

Bon ok, à m'énerver sur la fin, je n'étais pas crédible. Mais c'était bien la première fois qu'une telle situation me troublait autant et je me jura à l'instant qu'on ne me reprendrait plus à sauter sur un garçon ! J'avais enfin compris que ce n'était plus de mon âge. Mais mes états d'âmes n'avaient pas l'air d'intéresser le serpentard qui reprit sans quitter son sourire agaçant. 

- Bonsoir Lilion, je vois que tu n'as pas tardé pour venir ici. L'endroit te plaît ? Et toi ca va , Ariane ?

Je retrouva rapidement mon assurance, oubliant le mal aise précédent, et me leva avec un sourire narquois pour répondre la première à la question de Kalis sur un ton moqueur : 

- Oh ! Tu sais communiquer sans menacer ? Première nouvelle. 

Mais n'étant pas si rancunière que ça, surtout devant l'inattendu simpathie du serpentard, je repris mon ton amusé habituel et un sourire plus amical. 

- Comme tu vois, ça va, je prends l'air. 

D'ailleurs j'en frissonna car j'étais toujours en tee shirt et l'air en question était frais ce soir. Pire que ça même car il se mit soudain à pleuvoir à verse. Tout aussi soudainement, mon sourire s'agrandit et s'illumina, amusée par cette intempérie qui me fit grelotter encore plus. Je leva les bras au ciel en riant doucement et passa mes mains dans mes cheveux pour les lisser en arrière à l'aide l'eau qui tombait drue. Je leva mon visage vers le ciel que l'on voyait à peine en fermant les yeux, pour apprécier la douche que je prenant de force. J'aimais la pluie et les odeurs qui s'en dégageaient soudain dans ces bois, comme si elle réveillait les arbres, la terre, et tout le reste. 

J'aimais tant cela que j'en oubliais une minute les garçons près de moi. Et quand je baissa enfin les yeux sur eux, j'eus un sourire malicieux et déclara sur un ton joyeux. 

- Oui j'aime la pluie, prenez moi pour une folle, m'en fiche. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Mar 29 Nov - 20:19

Oh bon sang ... Et voilà que quelque chose, ou quelqu’un qui fondait vers eux, maintenant. Et si c’était un préfet ? Ou pire, un professeur ? Pour le coup, il ne songeait même pas aux créatures qui peuplaient potentiellement la forêt interdite, qui n’était pas interdit pour rien. Mais non, lui, il pensait ... A qui pourrait les découvrir ! Bonjour la logique !

Un troisième faisceau de baguette apparut alors, et Il fut quelque peu rassuré en voyant que ce n’était que le Serpentard qui lui avait proposé de l’emmener dans la forêt. Pour le coup, c’était un peu loupé, Lilion venait de s’y rendre sans guide, et il se dit que tout de même, il avait fait une sacrée bêtise de venir ici. Tout inquiet qu’il avait été pour Ariane, il n’avait pas pensé à sa propre peur, et celle-ci le rattrapait.

« Pas du tout, elle a juste voulu me faire peur. »

Il n’eut pas à se détacher d’Ariane, puisque celle-ci s’était décalée d’un bond en entendant Kalis. Lilion se mit à rire doucement en voyant qu’Ariane était peut-être bien aussi troublée que lui, finalement. Ca ne lui ressemblait pas. Il resta allongé sur le sol, regardant le ciel.

« Salut ! Ben … Pour l’instant, c’est surtout sombre, quoi. »

Communiquer sans menacer ? Lilion ne comprenait pas du tout pourquoi elle disait cela. Lui n’avait pas eu de souci pour communiquer avec lui, en tout cas.

Lilion sentit une goutte d’eau tomber sur son visage. Puis une autre, et encore une autre. En moins de temps qu’il ne fallait pour dire ouf, il pleuvait déjà à verse.

« Tu aimes peut-être la pluie, moi aussi, mais tu ferais peut-être mieux de te couvrir avant de tomber malade, non ? Prends ça, au moins. »

Il était un peu inquiet pour elle, oui, peut-être. Elle était si peu couverte ! Il enleva sa veste blanche et allait la poser sur les épaules d'Ariane quand il remarqua les nombreuses écorchures sur ses bras.

« Mais tu es blessée ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Mer 7 Déc - 15:48


Avec le temps, Kalis réussit à ignorer toutes les remarques que les autres élèves peuvent bien lui lancer. Après tout la plupart se sont déjà fais une idée précise de ce qu'il est, et personne n'essaye vraiment de le connaître. Le serpentard lui adresse simplement un sourire narquois en arquant un sourcil. Tous les deux essayent de trouver une excuse et même si Kalis sait qu'ils disent la vérité, il aime bien les titiller. Il se tourne vers Lilion avec un petit sourire.

«Ne t'en fais pas. Je te ferai découvrir cet endroit. A moins que tu préfères...rester avec cette fille pour continuer...ce que vous faisiez. » Ajoute t-il à mi-voix.

Il a à peine terminé sa phrase qu'il se met à pleuvoir averse. Tout comme Ariane, le serpentard lève le menton , laissant les gouttes glacées glisser le long de son visage. Ca fait vraiment du bien un peu de fraîcheur. Il esquisse un sourire discret. Du coin de l'oeil, il aperçoit Lilion qui pose sa veste sur le dos d'Ariane. Kalis ricane doucement, trouvant ce geste adorable. Décidément, il aime bien les embêter ces deux là. Soudain, il l'entend s'exclamer. En effet, les bras de la gryffondor sont couverts d'égratignures... rien de grave.

« Ouuuh, elle a fait la guerre celle là. Fais gaffe à pas te vider de ton sang » se moque t-il en secouant la tête. Non franchement, il ne sait pas si c'est une bonne idée de passer sa soirée avec elle. Il est temps d'avancer. « Bon le pouffy, tu viens avec moi ou la guerrière ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Jeu 8 Déc - 11:59

En jetant un oeil aux garçons il me semblait remarquer un sourire discret aux lèvres du serpentard et supposa que lui aussi devait apprécier cette pluie. Mais alors que j'étais prise dans mes pensées, j'en fus tirée par Lilion qui me posa sa veste sur les épaules. Il cria en voyant mes bras et Kalis enchaina par une moquerie. Fronçant soudain les sourcils mais en souriant tout de même d'un air amusé, je leur répondis sur un ton faussement agacé :

- Rrooh ! Mais vous avez finis ! Même mon père me couve moins ! 

Je tira la veste du poufsouffle de mes épaules et la lui jeta à la figure pour qu'elle lui atterrisse sur la tête. Ensuite, pendant que j'entendais Kalis parler de guerre et de sang, je fis l'aller et retour jusqu'aux buissons où j'étais quelques minutes avant pour récupérer mon sac à dos. En revenant je ramassa ma baguette, restée au sol à l'arrivée du serpentard, et m'adressa au blond sur un ton taquin, en repensant à une certaine fois dans la salle de repos.

- Lil', t'as pas de cartes explosives sur ton île. T'as pas non plus de bois pleins de ronces ? Un jour faudra vraiment que tu me dise à quoi tu t'amusais là bas.

Mon sac à dos accroché sur une seule épaule et prête à repartir, j'entendis notre camarade vert et argent poser une question intéressante, et j'y répondis en le fixant avant même que le concerné n'ouvre la bouche. 

- Déjà, je lui avais dis de ne pas me suivre. Mais puisqu'il est là et qu'apparemment tu lui avais proposé, je te le laisse. 

Faisant un coucou de la main aux garçons et sans attendre, je me sauva en courant pour aller explorer un autre coin, seule. Si Lilion voulait vraiment me suivre il devait se décider vite, même si le faisceaux de mon lumos pouvait l'aider à me rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Ven 16 Déc - 21:43

« Il n’y a rien à continuer … Rien du tout ! »

Il se sentait un peu honteux d’avoir été vu en mauvaise posture avec la Gryffondor sur lui. Si sur le coup Lilion n’avait pas compris de quoi il parlait, par la suite, il avait compris le cheminement mental du Serpentard, et ça en était devenu encore plus gênant pour le Pousfouffle, qui n’avait jamais eu ce genre de pensées derrière la tête.

Mais il chassa très vite cela de sa tête. Ariane venait de lui balancer sa veste sur la figure. Ca, il s’en moquait. Mais pas le fait qu’elle soit blessée.

« Chez moi, c’est plutôt lagons et plages, désolé de te décevoir, alors on partait plutôt nager avec les poissons ! »

Sur son île déserte, au moins, on ne risquait pas grand-chose. A part de chuter !

Lilion se tourna vers le Serpentard, puis vers Ariane, et avant qu’il n’ait pas le temps de lui dire quoi que ce soit, elle avait déjà filé à l’anglaise, tandis que lui hésitait fortement, il ne savait pas qui suivre ... Cette fille dégageait décidément une force et une énergie qu’il ne possédait pas lui-même, mais quand même ...

« Hé ! Ariane ! Attends ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Sam 17 Déc - 0:03

Je n'étais pas aller très loin quand j'entendis Lilion me demander de l'attendre, il avait l'air d'hésiter encore à choisir qui suivre : moi ou le serpentard ? En même temps ça ne m'étonnerait pas si il me choisissait puisqu'à la base il était là pour moi, ou plutôt à cause de son inquiétude pour moi. Ne lui avais-je pas dis une fois que j'aimais sortir en forêt et me mettre en danger ? Soit il s'en souviendrait et voudra garder un oeil sur moi, ce que je trouvais inutile et stupide car il se mettrait aussi en danger s'il y en avait, soit il oublierait et suivrait Kalis. 

Je ne voulais pas non plus qu'il arrive quelque chose au poufsouffle au cas où il préfèrerait me suivre alors je décidais de m'arrêter au pied d'un arbre magnifiquement bien fait et tentant pour l'escalade. En attendant de voir si Lilion allait me rejoindre ou non et pour cacher que finalement je l'attendais, je sortis un élastique et me fis un chignon pour être moins gênée par la pluie qui tombait toujours à verse. Ensuite je monta sur une branche basse et commença à grimper de branches en branches. Elles étaient si bien situées que c'était un vrai régale d'escalader cet arbre et j'avais tellement l'habitude de se genre d'activité que j'avançais rapidement. Bien sûr avec la pluie mon pied glissa plusieurs fois mais rien de méchant et je me rattrapais très bien à chaque fois. 
Arrivée tout en haut je trouva une bonne place où je m'installa à califourchon, posant le dos contre le tronc, pour admirer une vue magnifique que j'avais sur l'école. Les tours et les remparts étaient éclairées par les torches, suffisamment pour que je puisse distinguer le château dont la silhouette sombre se découpait sur le fond bleu de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 25 Déc - 15:45

Ils étaient marrants, eux, très à leur aise dans la forêt et prêts à s’y balader tranquillement pendant que Lilion mourrait de trouille au moindre bruissement de feuille qui lui paraissait anormal. Entre Ariane qui semblait l’attendre et Kalis qui lui imposait un choix qu’il ne voulait pas faire, se disant qu’on pouvait mieux se défendre à trois qu’à deux, il se sentait perdu. Lui, tout ce qu’il voulait, c’était que tout le monde retourne en sécurité à Poudlard, lui y compris.
 
« Bon … Très bien … D’accord. Vous savez quoi, je retourne au château ! »
 
Sa voix était mal assurée, on voyait bien qu’il ne pensait pas une seule seconde. Mais malgré tout, il commença à rebrousser chemin, et s’arrêta cependant très rapidement ... Et revint à pas de courses sur ses pas.
 
« Ariane, tu devrais descendre de cet arbre ... Tu sais, je n’ai pas très envie que tu tombes. »
 
Fausse excuse, il s’inquiétait pour elle, mais il ne voulait toujours pas l’avouer, et encore moins devant quelqu’un. Il avait une certaine pudeur, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Lun 26 Déc - 0:58

Quelques minutes étaient passées pendant lesquelles je n'avais cessé d'admirer la vue magnifique du château depuis mon perchoir. Quand une voix en bas, au pied de mon beau sapin, me tira de ma sieste pour me conseiller de descendre par peur que je ne tombe. Je me redressa sur ma branche, appuyant mes mains en avant, et souris d'un air amusé en voyant Lilion qui paraissait tout petit d'ici. Lui faisant ensuite coucou de la main, je lui répondis sur un ton moqueur :

- Mais moi aussi je n'ai pas envie de tomber !

Il avait finalement choisit de me suivre mais, même de si haut, je voyais bien à quel point il n'était pas rassuré depuis que nous étions sorti de l'école. Et j'avais bien envie de lui faire encore un peu peur car je trouvais ça tellement amusant que le coup de lui avoir sauter dessus dans le noir un peu plus tôt ne m'avait pas suffit. Pour apaiser un peu son inquiétude je descendis de quelques branches mais m'arrêtais à mi chemin pour mettre à exécution ma nouvelle idée. J'avais choisis pour ça une grosse branche bien épaisse sur toute la longueur et, malgré la pluie qui tombait toujours et le risque que ça engendrait, je commença à m'éloigner du tronc en écartant les bras. Tel un funambule dans un cirque d'acrobatie, je me mis à marcher, un pied devant l'autre, d'un pas assuré vers le bout de la branche, non sans oublier de regarder droit devant moi pour garder l'équilibre. Une fois arrivée le plus loin que je pu, je fis demi tour rapidement et revins tranquillement vers le tronc avant de jeter un autre coup d'oeil au poufsouffle.

- Tu vois ! Je ne craint rien ! Je fais ça tout le temps !

Ma petite frayeur faite, je décidais de descendre pour de bon de mon arbre et sauta d'une étape à l'autre pour aller plus vite. Mais arrivé à quelques mètres du sol, ce que Lilion craignait ce produisit et mon pied glissa sur le bois trempé par l'averse. Mon coeur manqua un battement, comme quand je manquais une marche dans un escalier, alors que j'eu le réflexe de m'accrocher à la prochaine branche pour ralentir ma chute. Mais la ralentir seulement car avec l'élan je continua de tomber et me pris la suivante en plein dans le ventre quand je lui tomba dessus. Et je glissa finalement de celle ci pour atterrir pitoyablement sur les fesses au pied du sapin, le souffle court.

- Je suis descendu ... Plus vite que prévu. Articulais-je difficilement d'une voix douloureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Ven 30 Déc - 21:33

Non seulement elle ne redescendait plus, mais en plus, elle se moquait de lui, la vilaine.
 
« J’espère bien ! Alors il vaudrait mieux que tu redescendes, la reine de la forêt ! »
 
Elle ne comprendrait sans doute pas la blague, mais ce n’était pas grave, ce n’était pas le plus important.  Une chanson française disait : Mon beau sapin, roi des forêts. Mais en l’occurrence, au sommet de son sapin, c’était plutôt Ariane la reine des forêts cette nuit. De sa baguette, il illumina l’arbre pour l’encourager à redescendre de là. Il crut un instant qu’elle allait descendre pour de bon, mais non. A sa grande stupéfaction, elle s’amusait à faire la funambule.
 
Cette fois, il lui cria de redescendre en la suppliant, mais elle ne broncha même pas. L’avait-elle seulement entendu ?
 
Cette fille n’était vraiment pas vivable, mais il tenait vraiment à elle. Elle avait beau être une tête brûlée, elle n’en était pas pour autant invincible.
 
Et paf, le pire se produisit, alors qu’elle avait dit qu’elle ne risquait rien, elle glissa, manqua une branche, se prit un coup et, manque de pot. il n’eut bien pas le temps de la rattraper héroïquement. Il s’agenouilla devant elle, inquiet.

« Ariane !! Rien de cassé ? Tu veux que je t’emmène à l’infirmerie ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Sam 31 Déc - 10:46

Lilion m'avait rejoint alors que je restais immobile en attendant que la douleur s'atténue, et quand ce fut chose faite au bout de quelques minutes, je releva les yeux pour voir toute l'inquiétude de mon camarade. Voir son visage si peu rassuré me fit éclater de rire alors que je tenais toujours mon ventre de mes bras, assise par terre comme une idiote, et je le rassura ensuite non sans le taquiner au passage.

- Mais oui ça va ! C'est pas ma première chute dans un arbre, pas la peine d'aller à l'infirmerie. Mais à voir ta tête ça valait bien le coup de tomber !

Rire comme ça m'était quand même légèrement douloureux et je me doutais que j'aurais un beau bleu sur les cotes demain matin. Je préférais tout de même vérifier que je n'avais rien de casser et me remis sur mes pieds en m'appuyant sur le tronc. Ensuite j'attrapais le bord de mon tee shirt et le releva à moitié pour m'assurer que ma douleur était superficielle en passant ma main sur mes cotes. Comme je m'en étais douté, je n'avais rien de grave et je le confirma auprès du poufsouffle pour le rassurer :

- Tu vois ? J'ai rien. Alors détends toi un peu !

Lui souriant de toutes mes dents, je rebaissa mon haut et mis mes points sur les hanches en ajoutant sur un ton espiègle, cherchant un nouveau jeu :

- On fait quoi maintenant ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 1 Jan - 11:32

Il protesta aussitôt, croisant les bras.
 
« Ce n’est peut-être pas ta première chute, mais moi ça ne m’amuse pas du tout de voir quelqu’un en qui je tiens se faire mal. »
 
Elle en avait de belles, Ariane. Lui dire de se détendre alors qu’ils sont très probablement à proximité de monstres assoiffés de sang et de plantes tueuses d’humain en tout genre.
 
Elle lui demandait quoi faire, maintenant. Elle était marrante, elle. Il ne risquait pas de lui proposer d’aller taquiner les dangereux animaux de la forêt interdite. Sa réponse fut donc immédiate et catégorique. Tout moyen pour retourner à Poudlard était bon à prendre. Il ne voulait pas rester une minute de plus dans cette forêt, on l’avait bien compris.
 
« On devrait rentrer. Il est tard, et on a cours demain, surtout ! »
 
Du moins, lui, il avait cours. Et tôt, en plus. Il s’imaginait déjà dans quel état il serait le lendemain, pour son cours, s’ils se sortaient sains et saufs d’ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 1 Jan - 14:07

Voir Lilion tout boudeur m'amusa encore plus jusqu'à ce qu'il me dise qu'il tenait à moi et me mette mal à l'aise. Je savais bien que se faire des copains et copines impliquait de s'attacher pour les deux cotés mais décidément j'avais encore du mal à m'entendre dire ce genre de chose. Et j'étais très loin d'arriver à le dire moi même aussi facilement que le poufsouffle ce soir, même si je le pensais aussi. Perdant mon entrain je baissa les bras sans savoir quoi faire ou dire et finis par lui lancé sur un ton qui se voulait enjoué :

- Et bah la prochaine fois ne regarde pas !

L'averse continuait de tomber mais je n'arrivais soudain plus à l'apprécier et pour une fois je fus contente que mon complice du moment - malgré lui - insiste pour qu'on rentre. Sans le savoir il m'offrait une porte de sorti pour échapper à mon mal aise qui diminua, soulagée de pouvoir fuir sans que ça en ai vraiment l'air. 

J'attrapais donc mon sac à dos pour la dernière fois, sourit de toutes mes dents en retrouvant mon enthousiasme et lui lança sur un ton malicieux :

- Ok ! ... Mais le premier arrivé au château est un hyppogryffe mouillé !!!

Et sans l'attendre je me mis à courir entre les arbres, éclairée de ma baguette, pour sortir de la forêt et rejoindre le château.
Revenir en haut Aller en bas
avatarCeelia Moonlight
Professeurs Professeurs

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 1 Jan - 14:57

motif de l'intervention:
 
Je resserrai ma cape autour de moi et augmentai encore la luminosité de ma baguette. Cette fichue discution avec les centaures ne pourrait plus attendre, malgré la pluie battante. Je respirai doucement l'odeur lourde qui s'élevait de la terre. C'était agréable, même si il faisait froid. Je m'enfonçais de plus en plus dans la forêt. C'est alors qu'une silhouette bougea non loin de moi. Fronçant les sourcils, je déviai de mon chemin et attrapai l'élève par le bras.

"Ariane. Je peux savoir ce que tu fais là ?"

La Gryffondor savait qu'elle était en tort, c'était certain. Je regardai dans la direction d'où elle venait.

"Suis-moi," fis-je d'une voix calme.

Je souris en voyant les garçon. J'étais sure qu'elle n'était pas seule. La présence de Kalis Antoy ne me surprenait pas tant que ça... En revanche, Lilion était un garçon plutôt sage. Je ne m'attardait pas là-dessus.

"Bon, et bien... Je vous retire 20 points chacun. Kalis... tu n'es pas censé rester à la lisière ? Je vais faire tomber Serpentard dans le négatif, si ça continue. Tu feras tes prochains visites dans la forêt sous surveillance. Et, vous êtes tous les deux collés/ Rendez-vous dans mon bureau mercredi prochain, je vous trouverais quelque chose à faire."


Je réfléchirais plus tard à leurs punitions respectives. Je me tournai vers le Pouffsouffle.

"Lilion... c'est bien la première fois que tu fais quelque chose d'illégal ici. Fais en sorte que ce soit la dernière. Je ne te donne pas de punition, je pense que 20 points seront largement suffisants."
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 1 Jan - 17:09

« Je ne peux pas rester là les bras croisés pendant que tu mets ta vie en danger, Ariane. J’en suis désolé, mais c’est comme ça. »

Pour lui, c’était un peu comme l’idée de regarder un humain risquer de se faire bouffer par un lion sans réagir ... Totalement impossible. Elle ne pouvait pas lui demander de rester là les bras croisés sans rien dire en sa présence.

Lilion fut rassuré de savoir qu’elle avait fini par entendre raison et qu’elle était prête à rentrer. Mais si elle allait si vite, elle allait finir par le semer. Il ne la vit d’ailleurs rapidement plus, et un instant, la panique l’envahit. C’est donc surpris qu’il la vit revenir ... Accompagnée du professeur Moonlight. Et du Serpentard dont il ne connaissait pas le nom.

Oh bon sang … Ils étaient dans de beaux draps, tous les trois. Il ne dit mot, écoutant la sanction tomber. 20 points en moins chacun. Et une colle pour Ariane et Kalis. C’était donc son nom. On pouvait dire qu’il s’en tirait plutôt bien, mais pas sûr que cela allait plaire à ses camarades de Poufsouffle.

Lilion se contenta donc d’hocher la tête, tout penaud et résigné, mais au moins, il se disait qu’ils seraient plus en sécurité maintenant, avec un professeur dans les parages. Il n’avait plus qu’une envie, se glisser dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Dim 1 Jan - 17:27

Ma course fut soudain interrompu quand quelqu'un m'attrapa le bras et je me retournais sur mon professeur avec l'envie de pesté qui disparut en reconnaissant miss Moonlight. Le fait de m'être fait prendre hors de mon lit à une heure si tardive me coupa l'envie de dire quoique ce soit et qui plus est, au vue de l'endroit où nous étions, il n'était pas question d'aggraver les choses.

Je garda donc le silence quand elle attrapa aussi Kalis et qu'elle nous reconduisit où je m'étais amusée quelques minutes plus tôt, pour rejoindre Lilion. Et je ne parla pas plus quand elle nous enleva des points et nous donna une punition, après tout nous étions en tord et je n'avais rien à dire. Je ne m'en voulais même pas que le poufsouffle soit punit aussi, contrairement à d'autres fois où j'entrainais sans le vouloir quelqu'un dans mes bêtises, après tout je lui avais dis de ne pas me suivre. Sur ce coup là il ne devait s'en prendre qu'à lui même et je ne lui adressa pas un regard, ni aux autres d'ailleurs, alors que nous reprenions notre route pour rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   Lun 2 Jan - 4:00


Dans le dos du serpentard, les deux élèves discutent dans la nuit. La nuit calme, beaucoup trop. Il ne leur porte aucune attention, pas non plus quand l'imprudente gryffondor tombe de son arbre. Intérieurement, il ricane, moqueur. Il entend la jeune fille demander ce qu'ils veulent faire ? Comme il s'y attendait, le poufsouffle réplique instinctivement qu'il est temps de rentrer. Il ne s'attendait pas par contre à ce que la gryffondor accepte. Tant mieux, comme ça, il sera plus tranquille.

Il se délecte déjà de ce silence qu'il va entendre dans quelques secondes à peine. En effet, ils s'éloignent rapidement et le serpentard lâche son soupir retenu. Passant une main dans ses cheveux bruns, il lève le menton, pour profiter de l'air fraîs de la nuit. Quelques gouttes de pluie s'écrasent sur sa joue et se laissent glisser. Il sourit, calme.

Mais celui ci disparait de lui même quand dans l'ombre, l'échos d'une voix, qui n'est pas celle de Marianne, retentit. Il se retourne lentement , se doutant de la personne en question. Sans lui laisser le temps de s'expliquer, Moonlight lui lance la sanction sous le nez. Et encore des points en moins ! Et une retenue !

Le serpentard roule des yeux mais se contente d'un hochement de tête , l'air profondément las. Il conserve son air froid, impassible, sans même se préoccuper de ses deux autres camarades. Sans laisser à sa professeure la possibilité de l'attraper par le bras, il les dévance, et rentre au château. A ce moment là , la pluie se met à tomber encore plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: En plein coeur de la forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 
En plein coeur de la forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La forêt interdite-