BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 En lisière de forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mer 23 Nov - 19:42


 Je n'ai plus peur . Les mots résonnent dans l'esprit de Kalis. Purée finalement, ne lui a t-il pas simplement menti ? Inconsciemment ? Il retrace le cours de sa vie dans sa tête. Lui même est dans une position délicate et tout ce qu'il cherche à éviter à son tour c'est... détruire . Kalis est instable, et il le sait. N'importe quand, il peut dérailler et faire des dégâts. Luvion est trop adorable, trop unique pour être victime de sa haine et de ses douleurs. Le serpentard garde le même visage cependant , et esquisse un petit sourire. Pour l'instant, il doit le prôtéger. Il n'a pas le droit au moindre faux pas.

«Je suis là, je vais te protéger. Si quelqu'un te fais du mal ... tu viens me voir. Ok ? » Ca sonne plus comme un ordre. Maintenant que Luvion est avec lui , personne ne doit le toucher. Une vague de douceur s'empare de lui. Plus rien ne compte plus que cet instant.

« Tu rougis beaucoup... C'est adorable. » Jamais il n'a prononcé un mot aussi sincèrement depuis Rory. Rory qui est toujours au fond de son esprit, pas loin. Mais maintenant c'est Luvion qui compte. Juste lui. Mais comme la foudre lors d'un orage, son visage , et son moral se refroidit. Tout s'estompe. A part cette petite lueur qui réchauffe toujours son coeur.

« Mais s'il te plaît Luvion. Promet moi de ne jamais pas partir. Pas maintenant. » Kalis est sérieux, si sérieux qu'il plante ses prunelles grises dans celles de son camarade. Parce qu'il ne veut plus d'au revoir aussi douloureux que celui qu'il a eu avec Rory... bien qu'ils n'en n'aient pas eu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 28 Nov - 13:59

Kalis sourit mais Luv était trop intelligent pour ne pas remarquer l'ombre préoccupée qui passait dans ses yeux.

- Je suis là, murmura Kalis, je vais te protéger. Si quelqu'un te fais du mal ... tu viens me voir. Ok ?

Luv ouvrit la bouche pour affirmer que personne ne lui faisait de mal, mais c'était faux. Il baissa la tête et rougit embarrassé par sa propre faiblesse mais également touché par l'attention de Kalis. Il avait l'impression de nager en plein rêve.

- Tu rougis beaucoup... C'est adorable.

Luv rougit de plus belle, maudissant sa peau blanche. Les mots de Kalis réchauffait son coeur farouche.

- Merci, fit-il d'une voix timide.

Kalis sembla alors se décomposer comme si une réalité atroce venait de s'imposer à lui. Luv s'agita, inquiet. Kalis planta ses yeux dans les siens, une intense détermination y transparaissait.

- Mais s'il te plaît Luvion. Promet moi de ne jamais pas partir. Pas maintenant.

Le jeune homme avait l'air triste, presque apeuré. Luv posa doucement ses mains sur les joues de Kalis et les caressa tendrement. Il rendit son regard à Kalis, ses yeux rouges brillant de la même détermination.

- Je te le promets.

Il était prêt à tout pour celui qu'il aimait. A tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 28 Nov - 22:25


Le "Merci" de Luvion est prononcé d'une voix si timide qu'un sourire éclaire naturellement le visage de Kalis. L'instant d'après, il est redevenu de marbre. Les mains glacées de Luvion le rassurent, et l'apaisent. Il lâche un petit soupir d'aise et ferme les yeux pendant qu'il parle. Il sait que même Luvion n'a aucune idée de l'avenir, et qu'il finira par partir un jour. Mais pourvu que ce jour tarde. Il y a eu trop de douleur dans son coeur ces derniers mois. Ne trouvant pas les mots, Kalis l'attire contre son torse et le serre très fort.

« Merci. » C'est un petit merci mais prononcé avec une grande sincérité. Et il resserre un peu plus son étreinte. Il en a besoin. Kalis s'est rendu compte de l'inquiétude de Luvion. Ce dernier sait parfaitement

« Ne t'en fais pas pour moi » Murmure t-il contre son oreille. Dans le ciel, la lune est plus majestueuse, plus brillante encore. C'est peut être le moment de rentrer , de partir. En espérant ne pas revoir cette fille là.. Ariane, sur leur chemin.

« On devrait rentrer, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mar 29 Nov - 8:38

Kalis se détendit lentement et un soupir d'aise lui échappa. Luv sourit en le voyant ainsi, les yeux fermés, un léger sourire flottant sur ses lèvres. Kalis attira soudain Luv contre lui. Le jeune sang-mêlé se laissa aller doucement contre lui, passant ses bras fins autour de la taille musclée de Kalis.

- Merci.

Un simple mot, si doux, si beau. Luv sourit et caressa du bout des doigts le dos de Kalis, il était si bien là. La bouche du plus grand des deux s'approcha de l'oreille de Luv.

- Ne t'en fais pas pour moi.


Luv se mordit la lèvre et baissa la tête, il pensait que son trouble était passé inaperçu. Il hocha doucement la tête, sachant qu'au fond de lui, une part de lui ne cesserait de s'inquiéter. La lune diffusait sa pâle clarté dans le sous-bois, Kalis se détacha de lui.

- On devrait rentrer, non ?

Luv acquiesça avec un sourire et saisit la main de Kalis. Il rajusta sa casquette du bout des doigts, comme par réflexe et sourit à son ... ami ? Petit ami ? Il ne savait pas vraiment, n'avait pas envie de savoir. Ce qui s'était passé lui suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 9 Jan - 14:30




Lundi 8 janvier.


  Un merveilleux croissant de lune éclaire le domaine de Poudlard et ses alentours. C'est une nuit calme et douce malgré la saison, qui les attends. Pour une fois, il ne fait pas trop froid, le vent est bon et l'air pas trop froid. La capuche de sa cape noir rabattue au-dessus de son visage ,  les mains gantées au fond de ses poches, Kalis a préféré voir Luvion avant le couvre feu pour ne pas risquer de lui attirer des ennuis, et pour ensuite rejoindre la Grande Salle pour le dîner.

C'est rare une nuit comme ça, avec un ciel aussi dégagé. Ces derniers temps, il n'a fait que pleuvoir — et non, il ne s'en plaindra pas parce qu'il adore ça.
Alors qu'il descend les escaliers en direction de la cabane du garde-chasse, le serpentard esquisse un sourire : Comme prévu, Luvion n'est pas encore là. Soufflant un bon coup, il observe la fumée de sa bouche qui s'évapore dans les airs. Finalement, peut être qu'il fait plus froid que prévu. Ses yeux se perdent dans les profondeurs de la forêt , et un instant, il écoute le silence, se sentant irrésistiblement attiré par les arbres, l'odeur, et les cris des animaux nocturnes de la nuit.


La présence de son .. copain ? se fait attendre. La chance, Kalis est particulièrement patient. Il sort sa baguette pour s'amuser à enflammer une fleur à deux pas de lui, avant de faire de nouveau disparaître les flammes. Et il recommence. Une, deux, trois fois. Au milieu de son geste, le jeune homme perd son regard dans la neige et se met à chantonner. Sa voix brise le silence nocturne. Il lui manque plus que Luv près de lui, et tout ira bien.

Rp avec Luv et Saw.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 9 Jan - 14:48

Luv attrapa ses chaussures et les enfila rapidement sans prendre le temps de nouer ses lacets usés. Il sortit sa vieille valise de sous son lit et en sortit une vieux tee-shirt rouge et noir qu'il mit. Il ferma les rideaux de son lit pour retirer sa casquette et vérifier l'état de ses cornes, il serait dommage qu'elles cassent par accident. il remit son couvre-chef et sauta du matelas. Il prit sa cape qui trainait sur une chaise et de sa chambre à pas de loup. Il courut jusqu'à la sortie et se glissa dehors avec un frisson de plaisir. Il se dirigea rapidement vers la cabane du garde-chasse où était censé l'attendre Kalis, son ... petit-ami ? Rien n'avait clairement été dit entre eux, mais cela avait bien peu d'importance. Il l'entendit chanter avant de le voir et sourit. Il s'approcha timidement de lui, n'osant interrompre sa mélodie. Un sourire tranquille était peint sur ses lèvres, il se sentait juste bien, là, avec Kalis.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 9 Jan - 16:01


La silhouette du serpentard apparaît devant lui et comme un déclic, la mélodie s'éteint doucement. Kalis l'observe quelques secondes, puis finit par sourire, à la fois amusé et moqueur. Il se redresse et sort une clope qu'il met derrière son oreille avant de se pencher vers lui pour l'embrasser sur les lèvres. A présent, le vent est plus fort, comme le coeur du jeune homme , qui s'affole discrètement. Est ce vraiment ça qu'on appelle l'amour ? Les papillons dans le ventre, les frissons, le coeur qui bat plus vite que la normale ? C'est une sensation que Kalis rencontre à chaque fois qu'il voit Luv.

«Tu es en retard... presque » lui reproche t-il d'un ton narquois, sourire aux lèvres. Ses yeux atterrissent sur ses chaussures, ou ses lacets ne sont même pas noués, ce qui le fait sourire un peu plus. Puis ils remontent au niveau de son visage. « Tu n'as pas trop froid ? Je peux te passer mon écharpe si tu veux. »

Le serpentard ne sait pas trop pourquoi il a dit ça, mais il le trouve vraiment adorable ce soir. Tous les jours en fait. Sans attendre qu'il réponde, Kalis l'attire contre lui et frictionne vigoureusement son dos pour le réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mer 11 Jan - 8:38

La voix de Kalis s'éteignit doucement comme une bougie que l'on souffle. Il posa ses yeux bleu glacé sur Luv. Il finit par sourire avec ce mélange si particulier, moqueur et amusé, qui caractérisait si bien Kalis. Il sortit un clope et la cala nonchalamment derrière son oreille. Kalis se pencha alors pur déposer un léger baiser sur les lèvres de Luv qui rosit et sourit. Il avait cru sentir le coeur de Kalis accélérer.

- Tu es en retard... presque, fit-il avec un ton narquois.

Luv se tortilla, mordillant sa lèvre, il n'avait pas vu l'heure et s'était endormi. Le regard de son camarade tomba sur ses lacets défaits et cela lui arracha un sourire. Il finit par revenir se fixer sur son visage.

- Tu n'as pas trop froid ? Je peux te passer mon écharpe si tu veux.


Luv n'eut pas le temps de répondre que déjà, les bras de Kalis l'entourait et le frictionnaient. Luv lâcha un rire léger comme un clochette.


- Ça va tu sais, je ne ressens presque pas le froid. 

Il blottit néanmoins sa tête dans le cou de Kalis, respirant son odeur à pleins poumons. La nbuit était calme pourtant l'ouïe sensible de Luv perçut des pas au loin, il ne s'en inquiéta pas, pensant à sa précédente fausse alerte avec Myosotis.
Revenir en haut Aller en bas
avatarSawal Azel
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mer 11 Jan - 9:40

Sawal passa une main sur les côtés de sa tête nouvellement rasés et sortit de son dortoir. Il n'arrivait toujours pas à dormir et avait besoin d'air. Il marcha rapidement dans les couloirs et finit par arriver dehors. Il faisait froid et son souffle dessinait des volutes dans l'air. Il jetait des regards de tous les côtés, ne voulant pas se faire surprendre. Il décida finalement d'aller près de la forêt pour être en sécurité. Arrivé à une centaine de mètres, il vit deux silhouettes face à face, curieux, il s'approcha discrètement. Il fut surpris de reconnaitre son camarade de divination, Kalis Antoy. Il avait sur les lèvres, un sourire qui ne lui correspondait pas, apaisé et tendre presque ... En face de lui, se trouvait un garçon plus petit coiffé d'une large casquette en cuir. Sawal reconnut le Serpentard albinos dont on parlait dans les couloirs. Ils se prirent dans les bras, c'était tellement mignon, adorable. Sawal grimaça, il ne put résister et sortit de sa cachette.


- Comme c'est mignon ! Un rendez-vous au clair de lune !

Il fixait Kalis d'un air narquois, fier de remporter le premier point de ce défi qu'ils s'étaient tacitement lancé l'un l'autre : découvrir les secrets de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mer 11 Jan - 14:25


Kalis prend un malin plaisir à adresser un sourire moqueur à Luvion tandis que celui ci se mordille la lèvre, gêné par tant de tendresse dont il ne doit pas être non plus très habitué. Une fois dans ses bras, le petit serpentard lui tient un peu plus chaud et Kal' aime bien l'avoir près de lui, sentir son odeur,  caresser ses cheveux... Il ferme les yeux et plonge son nez dans ses mèches blondes avant de relever le menton. Ça va tu sais, je ne ressens presque pas le froid. Kalis attends un instant avant de répondre, comme pour vérifier qu'il ne ment pas.  « Tant mieux, alors. » Et ils restèrent là quelques instants , ce qui sembla être pour Kalis une éternité toute entière. Inconsciemment, il a fermé les paupières - fatigué sans doute- voulant profiter au maximum de Luvion.

Soudain, une mauvaise onde gravite tout près d'eux et il les rouvre, rapidement, comme piqué au vif. Une réplique cinglante fend l'air.

Comme c'est mignon ! Un rendez-vous au clair de lune!

Sawal. Le serpentard tourne rapidement sa tête vers lui et déserre son étreinte. Il fusille le serdaigle d'un regard si froid que n'importe qu'elle personne censée voudrait s'enfoncer six pieds sous terre. Bizarrement, son cœur ralentit, peut être sous le choc d'avoir été enfin aperçu. Il voulait retirer ce putain de sourire sur les lèvres de son camarade , le faire disparaître même, pour ne plus le voir. Le jeune homme ne réplique pas sur le coup , ses traits sont crispés, mais son regard toujours le même.

« Qu'est ce que tu fais là, Azel ? » Lui lance t-il d'une voix étonnement calme ; ne voulant pas le laisser crier victoire tout de suite. Il refuse même de lui montrer qu'il a gagné un point — ca, ça sera pour après. « Enlève moi donc ce sourire de vainqueur , et on ne t'a donc jamais appris qu'espionner les gens pour aucune raison apparente , c'est mal ?  »

Il contourne Luvion, mais reste à une distance raisonnable, devant lui, au cas ou il aurait besoin de le protéger. Kalis croise ses mains dans son dos , ou il a rangé sa baguette dans la poche arrière de son pantalon, facilement accessible. En aucun cas il ne compte s'en servir. En aucun cas, à part s'il s'en prend à Luvion ou si ça dégénère.  Vaut mieux que la situation reste calme. Il en profite d'être face à Sawal pour lui jeter un regard du genre: "Tu le touches, t'es mort".


 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Jeu 12 Jan - 8:50

Les doigts de Kalis redressèrent le menton de Luv comme pour sonder son regard. Il finit par acquiescer et serra le jeune sang-mêlé dans ses bras. Luv passa ses bras sous son manteau et le ramena contre lui, simplement heureux d'être là. Luv se tendit soudain, les pas qu'il avait entendu se rapprochaient, et l'odeur qu'il sentait était indéniablement humaine. Kalis sentit l'ambiance changer, se refroidir considérablement.

- Comme c'est mignon ! Un rendez-vous au clair de lune!

Un jeune homme émerge de l'ombre, un Serdaigle. Luv le reconnait, il avait les cheveux blancs l'année passée. Mais là, ils étaient bruns, son regard était dur et à la fois si triste. Luv se tendit et toucha sa casquette, craintif. Kalis le fusilla du regard, ce qui ne sembla pas ébranler ! Il se plaça devant Luv comme pour le protéger, celui-ci était perdu et paniqué. Ses yeux volaient du Serdaigle à Kalis sans comprendre.

- Qu'est ce que tu fais là, Azel Enlève moi donc ce sourire de vainqueur , et on ne t'a donc jamais appris qu'espionner les gens pour aucune raison apparente , c'est mal ?

Azel, Sawal Azel. Il s'en souvient maintenant, l'excentrique de Serdaigle. Luv voit la baguette de Kalis dans sa poche arrière et se mord la lèvre. Connaissant son camarade, il sait que cela peut dégénérer. Il glisse doucement sa main dans celle de Kalis, la massant doucement pour le calmer. Pourtant son coeur bat à cent à l'heure et ses joues sont rougies par la peur, la honte, la colère ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarSawal Azel
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Ven 13 Jan - 10:48

Sawal ricana en sentant le regard froid de Kalis. Un autre que lui aurait frissonné mais après des années à défier son père, ce genre de regard ne lui faisait ni chaud ni froid. Il lui offrit un sourire encore plus insolent. Le copain de Kalis, le p'tit blanc, semblait apeuré et tendu. Kalis, lui, paraissait particulièrement énervé et cela ne fit qu'accroître la jubilation de Sawal.



- Qu'est ce que tu fais là, Azel ? cracha Kalis. Enlève moi donc ce sourire de vainqueur , et on ne t'a donc jamais appris qu'espionner les gens pour aucune raison apparente , c'est mal ?


Sawal haussa les épaules.

- J'me baladais et j'ai vu des gens, un heureux hasard. Je ne vous espionnais pas, vous pouvez continuer.


Sawal le fixa de ses yeux vairons avec intensité. Kalis avait décrété qu'il découvrirait tous ses secrets et il était hors de question pour Sawal de le laisser faire. Et le hasard avait fait qu'il pouvait couvrir ses arrières. Kalis, en preux chevalier qu'il était, se plaça devant son petit ami en lançant un regard plus qu'explicite. Sawal sourit, c'était beaucoup trop mielleux pour quelqu'un comme le Serpentard. Le p'tit blanc sentit la tension et vint glisser timidement sa main dans celle de Kalis. Sawal le dévisagea, ses yeux rouges fuyaient et sa poitrine se soulevait rapidment. Il avait peur. Le Serdaigle s'en fichait royalement. Il posa une main sur sa poche, prêt à sortir sa baguette. 

- Vous allez si bien ensemble, pourquoi vous cacher ainsi ?


c'était plus fort que lui, il ne pouvait s'empêcher de le provoquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Ven 13 Jan - 12:31


La première chose qui calme sa colère intérieure, c'est la main de Luvion, qui vient se glisser dans la sienne. Ensuite, c'est le fait de se dire que finalement, c'est pas si grave. Il sonde Sawal d'un regard sombre, impénétrable , avant de relever le menton pour soupirer. S'il ne considère pas la situation comme dramatique, il se doute que Luvion doit penser tout le contraire.

« Oh nous allons attendre que tu ai disparu avant de continuer, Azel » réplique t-il en dissimulant un petit ricanement dans ses paroles. Leurs yeux, après cela, se défient l'un et l'autre ,et ils s'observent  pendant quelques instants, intensément. Du coin de l'œil, il aperçoit la main du serdaigle qui rejoint sa baguette , tout aussi prêt que lui à attaquer.

La violence ne vaut rien face au dialogue, et Kalis en a toujours été persuadé mais contre  un ennemi -Même Si Sawal n'en n'est pas véritablement un- il faut s'attendre à tout. Vous allez si bien ensemble, pourquoi vous cacher ainsi ? - La question est provocatrice et réveille chez le serpentard de l'agacement, et de la lassitude. Il grince des dents, pour s'empêcher de lui cracher le venin qui brûle sa langue.


« Qu'est ce qui te fais dire que nous sommes ensemble, Azel ? » Mis à part l'étreinte, et les petits sourire qu'il a du voir, rien, pas le moindre indice ne peut lui préciser qu'ils sont en couple, même si c'est visible. Kalis ne laisse rien paraître en dehors de son masque de fer devant son visage. Aucun sourire ne l'éclaire, aucune émotion. « De plus, la raison pour laquelle nous traînons ensemble en secret ne regarde personne d'autre que nous. » Il serait tenté de lui demander poliment de partir, mais rien ne pourrait lui garantir que Sawal ne les espionnera pas encore une fois éloigné. Lâchant la main de Luvion, il s'approche du serdaigle et s'arrête à quelques centimètres, yeux dans les yeux.

« Maintenant dégage Azel. Je n'ai pas envie de jouer avec toi ce soir. » Son ton est étrangement calme, mais rempli de mépris. Tout se passait bien ce soir, même le clair de lune était au rendez vous. Mais celui ci s'est caché derrière d'épais nuages au début de la dispute. Peut être qu'il va pleuvoir finalement.




Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Dim 15 Jan - 12:40

La main de Luv dans la sienne sembla calmer Kalis un petit peu. Le jeune homme releva le menton et soupira. Il n'avait pas l'air si tendu que ça. Luv en revanche, était prêt à fuir pour protéger son secret à la moindre occasion. Trop de monde était déjà au courant. Sawal et Kalis se défiaient du regard, chacun la main au-dessus de sa baguette.

- Vous allez si bien ensemble, pourquoi vous cacher ainsi ? 

Luv serra les dents. Ce gosse ne savait rien ! Il n'avait pas le droit de dire ça. La colère prenait peu à peu le pas sur la peur. Une colère brûlante, dévorante. Luv avait toujours eu beaucoup de mal à dissimuler les émotions fortes qui se saisissaient de lui. Surtout la colère. 

- Qu'est ce qui te fais dire que nous sommes ensemble, Azel ?

La colère se mua en déception, mais Luv n'en montra rien. Il savait qu'ils ne pouvaient pas hurler au monde entier qu'ils étaient ensemble. L'étaient-ils ? Sûrement. Luv l'espérait. Kalis lâcha la main du jeune sang-mêlé pour s'approcher de Sawal. Il s'arrêta à quelques centimètres de son visage. Les deux garçons se fixaient avec animosité.

- Maintenant dégage Azel. Je n'ai pas envie de jouer avec toi ce soir.

Ils "jouaient" ? Luv sentit le mépris dans la voix de Kalis. Cela lui rappela que le Kalis qu'il connaissait était habituellement caché sous une armure incassable. Il fronça les sourcils et prit une grande inspiration. Prenant son courage à deux mains, il s'interposa entre les deux garçons. 

- Ça suffit ! cria-t-il et sa voix aiguë parut décalée dans l'atmosphère tendue.

Son coeur battait la chamade, et ses poings fermés tremblaient. Il fixa Sawal, la respiration saccadée par la peur et la colère.

- Pars, t'as rien à faire ici. Laisse nous !

Sa voix était rauque d'avoir crier et ses yeux rouges lançaient des éclairs. 

- Je sais pas à quel jeu vous jouez mais il ne me concerne pas ! Alors allez le faire ailleurs !

Sa hargne et son courage le quittaient, ne laissant plus qu'un garçon, tendu, terrifié et perdu. Il sentait ses yeux le piquer et les larmes affluer. Il avait juste voulu oublier tout ce qui le hantait en passant quelques heures avec Kalis et voilà que c'était pire. La fatigue avait eu raison de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatarSawal Azel
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 16 Jan - 8:54

La main du p'tit blanc dans celle de Kalis parut le détendre un peu. Sawal eut une moue déçue. Il aurait voulu pousser l'ancien préfet à bout devant son petit copain, rien que pour voir sa réaction.


- Qu'est ce qui te fais dire que nous sommes ensemble, Azel ? 

Sawal se tendit l'entente de son nom de famille et jeta un coup d'oeil au p'tit blanc. Rien n'était visible sur son visage mais il sentait que la phrase de Kalis ne l'avait pas laissé de marbre. Cela dit sourire Sawal. Kalis semblait impassible mais il pouvait toujours le toucher à travers son ami.
en dehors de son masque de fer devant son visage. Aucun sourire ne l'éclaire, aucune émotion.

-  De plus, la raison pour laquelle nous traînons ensemble en secret ne regarde personne d'autre que nous.

Donc il admettait que c'était un secret. Pourquoi ? La curiosité du jeune homme était piqué au vif. Il passa sa langue sur ses lèvres, faisant s'entrechoquer ses piercings. Kalis s'approcha de lui et le toisa de toute sa hauteur. Sawal soutintson regard avec un sourire tranquille. Ses yeux vairons brillaient d'une assurance tranquille. Il se sentait étrangement vivant dans ce "jeu", oublié les remords ... 

- Maintenant dégage Azel. Je n'ai pas envie de jouer avec toi ce soir.

Son ton était chargé de mépris. Sawal ricana. 

- Mais on ne choisit pas d'arrêter de jouer. 

Il s'apprêtait à continuer quand le p'tit blanc s'interposa entre eux. 

- Ça suffit ! cria-t-il.

Sa voix était fluette et tellement ... "mignonne" dans cette atmosphère tendue. Il se tourna vers Sawal et celui-ci ne put s'empêcher d'être déstabilisé par la force de son regard. Les émotions s'y lisaient avec facilité. 

- Pars, t'as rien à faire ici. Laisse nous ! Je sais pas à quel jeu vous jouez mais il ne me concerne pas ! Alors allez le faire ailleurs !

Il paraissait épuisé mentalement et physiquement. Sawal eut, comme un flash, cette image de lui, dépérissant lentement dans son lit, et cela réveilla sa colère. Il fixa le p'tit blanc avec méchanceté, s'approchant de lui. Il le détailla de haut en bas avant de lui lancer, goguenard :

- Dans ce cas-là, mon petit flocon, t'as mal choisi ton copain. 

Il jeta un coup d'oeil moqueur à Kalis.

- Sortir avec un Panseur c'est risqué de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 16 Jan - 11:44


Le serpentard s'attendait à une quelconque réaction de la part de Sawal , mais celui ci fit pire que l'attaquer en retour. Le sourire qui apparut sur son visage ne fit qu'augmenter la colère qui bouillait en lui ; déformant ses lèvres fines d'un rictus haineux. Même s'il redoutait que Luvion s'interpose entre eux, il était rassuré que celui ci se soit manifesté pour l'empêcher de foutre son poing dans la gueule de ce sale petit morveux de serdaigle... Même s'il arrive encore à se contrôler, Sawal a intérêt à arrêter son petit jeu parce que ça ne saurait tarder. Pars, t'as rien à faire ici. Laisse nous ! Je sais pas à quel jeu vous jouez mais il ne me concerne pas ! Alors allez le faire ailleurs ! 

Les yeux remplis d'une profonde colère, Kalis continuait d'observer Sawal, qui semblait à présent plus tendu, comme si les paroles de son copain avaient enclenché un déclic au fond de lui. Même s'il jouissait intérieurement de la haine qui s'était installé à travers le regard du serdaigle, Kalis ne laissait rien paraître.

Il réagit instinctivement en voyant Sawal se rapprocher de Luvion. Kalis recula et s'interposa rapidement devant lui , comme pour l'arrêter , une main levée dans sa direction pour le dissuader d'avancer davantage. Son regard devint menaçant , et cette fois ci, ses doigts attrapèrent le fin manche de bois de sa baguette dans son dos. Dans ce cas-là, mon petit flocon, t'as mal choisi ton copain.  

Cette remarque le piqua au vif, mais il n'en fit rien ; mettant ça sur la connerie de Sawal. Il tentait vainement de se contrôler, et ses efforts portaient leurs fruits mais plus le serdaigle lançait ses répliques , plus il se sentait dépasser la limite rouge. Sortir avec un Panseur c'est risqué de toute façon.

En un instant, Kalis perdit entièrement le contrôle. Il ne savait pas exactement à quel moment, et comment, mais son poing atterrit violemment dans la mâchoire de Sawal , d'une telle force qu'un éclair de douleur lui traversa la main. Après cela, les idées un peu plus clair, le souffle haletant, il dégaina sa baguette et la pointa dans sa direction.

Tu n'es qu'un ignorant, Azel. Un ignorant et tu ne sais rien de moi, oh dieu , tu ne sais rien et tu ne cesses de dire des conneries. Tu es comme les autres finalement... un mouton, un mouton qui écoute les rumeurs et qui y croit, sans savoir si elles sont vraies ou pas.

Sa voix était chargée de haine, de colère, et il crachait ses mots d'un ton venimeux avec un tel mépris dans ses yeux qu'il en viendrait presque confondre Sawal avec un ennemi. Ce qu'il n'est pas réellement ... Parce que le serpentard sait qui sont les véritables ennemis.





 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mer 18 Jan - 23:17

Sawal parut déstabilisé un instant par le regard de Luv. Il se tendit avant de s'approcher de lui, menaçant. Il le foudroya du regard avant de sourire, moqueur. En voyant le Serdaigle approcher, Kalis s'interposa entre eux, une main sur la baguette. Luv se tendit, apeuré.

- Dans ce cas-là, mon petit flocon, t'as mal choisi ton copain. Sortir avec un Panseur c'est risqué de toute façon. 

Luv avait déjà entendu les rumeurs, il n'y croyait pas. Mais jamais il n'avait pensé qu'on les lui lancerait à la figure. Il n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps. Sawal avait dépassé la limite. Tout se passa très vite. Le poing de Kalis percuta le Serdaigle à la mâchoire. Luv poussa un cri et ses yeux se remplirent de larmes.

- Non non non non non non non, murmurait-il en boucle, paniqué. 

Mais personne ne l'entendait. Kalis était penché sur Sawal, la baguette pointée sur son torse.


- Tu n'es qu'un ignorant, Azel. Un ignorant et tu ne sais rien de moi, oh dieu , tu ne sais rien et tu ne cesses de dire des conneries. Tu es comme les autres finalement... un mouton, un mouton qui écoute les rumeurs et qui y croit, sans savoir si elles sont vraies ou pas.

Sa voix tremblait de haine et de mépris. Luv recula, tremblant. Les larmes dévalaient à présent ses joues. Il avait peur. Peur de Sawal et de ses piques trop bien placées. Mais surtout peur de la haine et de la violence de Kalis.
Revenir en haut Aller en bas
avatarSawal Azel
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Jeu 19 Jan - 19:41

La réaction de Kalis fut immédiate. Il décocha un violent coup de poing dans la mâchoire de Sawal. Celui-ci recula de quelques pas. Sa lèvre était fendue et le goût métallique du sang emplissait sa bouche.

- Tu n'es qu'un ignorant, Azel. Un ignorant et tu ne sais rien de moi, oh dieu , tu ne sais rien et tu ne cesses de dire des conneries. Tu es comme les autres finalement... un mouton, un mouton qui écoute les rumeurs et qui y croit, sans savoir si elles sont vraies ou pas.

Sawal éclata de rire. Un rire froid et faux, teinté de désespoir pourtant si vif.

- Tant que tu m'appelleras Azel, je ne cesserai de te considérer comme un Panseur. Je me fiche de savoir si ces rumeurs sont vraies ou pas. Simplement, en parler te fait réagir. Et ça, ça n'a pas de prix.

Sa voix était basse et sourde, exaltée. Il jeta un regard à Luv, tremblant dans le dos de Kalis. Il lui adressa un coin d'oeil moqueur.

- Désolé flocon, mauvais endroit, mauvais moment, il fit une pause calculée et son regard dévia sur Kalis, mauvaise personne.

Il ne put s'empêcher de ressentir un pincement au coeur devant la détresse de ce petit être, mais il fut vite balayé par la colère des souvenirs et le besoin constant de provoquer pour se sentir en vie. Il se tourna vers Kalis.

- Va t'occuper de lui, il a besoin je crois, fit-il goguenard.

Sawal tapota la joue de Kalis et fit volte-face, partant d'un pas léger. Sa mâchoire le lançait douloureusement mais il s'en fichait.

[Fin de RP pour moi :3]
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Ven 20 Jan - 21:25

Bordel, Azel fait vraiment tout pour le foutre à bout. Si Luvion n'était pas là , Kalis l'aurait déjà éclaté. Même malgré la petite voix dans sa tête qui essaye de le persuader du contraire. S'il te plaît réveille toi Ka, c'est pas toi tout ça, ... Il prend le temps de respirer pour se calmer , pour ne pas retomber dans cette ronde insupportable de ses sentiments qui n'en font qu'à leur tête.

Pas un seul instant il ne détourne ses yeux de Sawal qui continue de sourire de cet affreux sourire goguenard qui lui fait péter les plombs.  

Va t'occuper de lui, il a besoin je crois.

Le serpentard reporte son attention sur son copain et son cœur panique. Il a l'air complètement effrayé , ce qui réveille en lui une tristesse incontrôlable et une profonde culpabilité. Sawal tapote sa joue avant de s'éclipser. Il recule légèrement pour esquiver son geste, des larmes de rage dans les yeux, le visage crispé par la douleur.

Je suis désolé... Luv. J'ai dérapé.

Ses mots sont remplis de regrets et il se dépêche de cligner des yeux pour faire disparaître les perles brillantes sous ses paupières. Il espère de tout cœur que celui ci ne reviendra pas sur ce qu'à dit Sawal. Ca serait la cerise sur le couscous.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 23 Jan - 14:58

Luv n’entendait plus ce que les deux autres disaient. Les larmes brouillaient sa vue. Il tremblait doucement. Il comprit que Sawal était parti quand il entendit Kalis à côté de lui.



- Je suis désolé... Luv. J'ai dérapé.




Luv porta ses yeux agités sur lui, il vit Kalis retenir ses larmes et cette vision le bouleversa au plus profond de lui. Il s’approcha timidement du jeune homme et le serra dans ses bras, de toute la force de ses bras frêles. Des sanglots nerveux secouaient ses épaules et des larmes venaient imbiber le pull de Kalis.



- Je ne t’en veux pas j’en serai incapable …


Il se redressa et, calmant lentement sa respiration saccadée lui offrit un sourire qui se voulait rassurant. Il s'était tellement attaché au Serpentard, c'était la première personne qui l'ai jamais accepté.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Ven 27 Jan - 19:50

Comment peut il réagir comme ça, aussi simplement ? Comment peut il lui pardonner ? Kalis se revoit encore face à Sawal, baguette levée, prêt à faire une connerie.  Il ferme les yeux très fort pour oublier cette horrible vision de lui même. Lui qui avait promis de faire des efforts. De ne pas répéter le même scénario du passé.

—  Luvion. Kalis recule et se met à sa hauteur, ses yeux plantés dans les siens. Luvion s'il te plaît, promet moi d'oublier ce qu'a dit Sawal. C'est hyper important  promet le moi.

Malgré qu'il essaye de rester calme, sa voix tremble, littéralement. Il est térrifié à l'intérieur de lui à l'idée que ses foutues rumeurs traversent les murs du château et atteignent le château, quelque soit le moyen. Et là, il n'ose pas imaginer ce qu'il deviendra. Ce qu'il prendra en guise de punition. Mais là, il a plus peur pour Luvion que pour lui même , et ça, c'est indéniable.

Je ne veux pas qu'il t'arrive du mal...

Il ne s'en ai pas rendu compte, mais ses paroles reflètent la vérité, et tout ce qu'il a à cacher. Si son copain arrive à s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Lun 6 Fév - 14:51

—  Luvion. Luvion s'il te plaît, promet moi d'oublier ce qu'a dit Sawal. C'est hyper important  promet le moi.


Kalis recula et fixa ses yeux bleus dans les iris écarlates de Luv. Il ne comprenait pas l'empressement de son camarade. Et cela lui faisait peur. Une peur sourde et menaçante, distillant le doute dans son cœur. Et si ce qu'avait dit Sawal était vrai ? Non, ce n'était pas possible ... mais il y avait cette part d'ombre en Kalis que Luv n'avait jamais pu percer à jour. Kalis tremblait, il avait peur. De qui ? Pourquoi ? Les doutes se firent plus pressants encore.



Je ne veux pas qu'il t'arrive du mal...


Les yeux de Luv s'écarquillèrent et il recula instinctivement. Alors, Sawal avait dit vrai. Sinon Kalis ne s'inquiéterai pas autant. Il refusait pourtant d'y croire. 

- Pourquoi ? C-c'est vrai ? demanda Luv d'une petite voix paniquée.

Les Panseurs n'aimaient pas les Sang-mêlés, probablement encore moins les monstres comme lui. Si c'était vrai, alors que faisait Kalis avec lui ? Il avait peur et avait besoin de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Mer 8 Fév - 17:05

Tout ce que Kalis avait redouté jusque là sembla prendre vie sous ses yeux. Le visage de Luvion qui paraissait simplement triste , prit des airs paniqués qui ne lui ressemblaient pas.

Son mouvement de recul le fit se redresser et ses muscles se crispèrent de nervosité, significative d'une colère endormie. Cette fois ci, si Luvion n'arrivait pas à le calmer , il allait refaire le portrait à ce petit crétin de Sawal.

Non je... C'est pas vrai, bien sûr que non... Et même si c'était le cas, je te voudrai aucun mal et tu le sais.

Bien qu'il s'efforçait de paraître le plus neutre possible, Kalis sentait sa voix dure et froide , comme un masque pour cacher ses tremblements. La colère était bien plus présente que la peur. Ils devaient s'éclipser le plus vite possible au château , qui sait ce que les panseurs pouvaient bien avoir inventés pour le surveiller.  Maintenant, même les arbres lui donnaient  l'impression de l'épier.

S'il te plait, m'abandonne pas.

Ses paroles ressemblaient à des bafouillements qu'il tentait de camoufler tant bien que mal. Si Luvion commençait lui aussi à le délaisser, il allait se retrouver  tout seul, face à ses démons et face à ceux qui l'empêchaient de vivre une vie dite normale. Depuis qu'ils étaient ensemble, Luvion était comme l'épaule sur laquelle il aimait s'accrocher , celui qui le réconfortait et l'aimait. Pas un seul instant il ne pouvait s'imaginer qu'il soit effrayé par lui ou qu'il refuse de l'accepter tel qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Sam 11 Fév - 22:24

Kalis parut soudain très nerveux et ses muscles se tendirent.

Non je... C'est pas vrai, bien sûr que non... Et même si c'était le cas, je te voudrai aucun mal et tu le sais.



"Même si c'était le cas" cette phrase résonnait inlassablement dans la tête de Luv. Le sang-mêlé avait passé des années à se cacher, à fuir les contacts pour se protéger du rejet et la seule personne à qui il s'était ouvert admettait que peut être, il faisait partie d'une bande de mages noirs. La voix de Kalis était froide et en colère. Luv ne comprenait sur qui cette colère était dirigée. Sur Sawal qui avait révélé des choses ? Sur lui qui posait trop de questions ? Il semblait tendu à l'extrême.

S'il te plait, m'abandonne pas.


La voix de Kalis semblait si sincère et le coeur de Luv se serra. Il était incapable d'en vouloir à son petit-ami car il l'aimait du plus profond de son être, seulement, quelque chose s'était brisé et il avait besoin de temps pour reconstruire cette partie de confiance détruite par la peur et le doute. Luv baissa les yeux, des larmes roulant silencieusement sur ses joues.


- Je ne t'abandonne pas, murmura-t-il, j'ai juste besoin d'un peu de temps je crois. Pardon.


Il tourna les talons et s'enfuit dans la nuit. Il retrouva son lit, haletant et sanglotant. Il se roula dans ses couvertures et ferma les yeux tentant de chasser les images de Sawal riant aux éclats et de Kalis à la fois en colère et brandissant une baguette éclairée de vert dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: En lisière de forêt   Dim 12 Fév - 0:05


La panique le rongeait de l'intérieur , le tiraillait, la peur lui retournant le ventre. Debout devant la lisière de la forêt qui l'appelait en criant, les yeux vides, le regard dénué d'expression, le visage impartial, Kalis attendait. Il attendait que Luvion revienne vers lui , qu'au lieu de s'éloigner, il s'approche. Mais rien. Plus les secondes passaient, plus la silhouette de Luvion s'éloignait en direction du château. Loin de lui, de la forêt, de ses bras, de son âme malade. Il sembla un instant qu'il était incapable de bouger, cloué sur place, paralysé.

Rien ne pouvait détacher ses yeux de son copain, s'il l'était toujours après ce qu'il venait de se passer. Rien à part une goutte glacée qui lui tomba sur le front, lui rappelant qu'il se trouvait dehors et que s'il ne voulait pas de problème, il devait rentrer. Mais il s'en foutait. Il voulait s'enfuir loin, très loin, ne plus revenir ni ici, ni au manoir. On ne gagne pas un combat en tournant le dos à son adversaire,le railla la voix dans sa tête. 

Franchement, ta g****  

, jura t-il à voix haute. Sur ces paroles, il prit le même chemin que son camarade et rejoignit la Grande salle, ou le repas les attendait. Sawal avait intérêt à ne pas pointer le bout de son nez avant un bon bout de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: En lisière de forêt   

Revenir en haut Aller en bas
 
En lisière de forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La forêt interdite-