BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Un moment d'égarement ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarArfanas Courtduhaut
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Un moment d'égarement ...   Jeu 8 Sep - 21:34

Histoire indépendante

Marchant dans la plaine verte, le crépuscule dans l'horizon, une légère brise dans les cheveux. Mon grand manteau rouge bordeaux pris dans la brise laisse apparaitre mon teeshirt noir. Je m’arrêta soudainement, le vent avait tourné l’atmosphère c’était assombris. J'avançai mon pied droit de quelque centimètre, comme pour repartir, leva ma main droite bras tendus vers l'avant. Je souris légèrement:

- Je sais que tu es la sort et montre toi.

De ma main droite sortit des flammes marron qui entourèrent toute ma main. Le sol se mis a tremblé et un esprit en sortis en poussant un hurlement qui fis flancher l'herbe de la plaine. ramenant ma main droite vers mon épaule gauche je me pencha en avant prêt a courir vers lui puis je renvoya ma main en direction  de l'esprit en lui envoyant un flot de feu qui sortait de ma main. L'esprit l'esquiva en renvoyant la pareil. Esquivant l'attaque, je pris mon élan et sauta sur l'entité en lui affligeant une série de coup de poing de ma main enflammé. L'esprit enragea et pris un peu de recule poussa un hurlement et dans une flopée d’énergie elle se matérialisa en chimère. Elle avait l'apparence d'un lion humanoïde avec une aura de feu bleu. Debout, face a moi la créature me regarda, rugis puis se lança sur moi en essayant de faucher ma tête. Je fut projeté quelque mètre plus loin. Me relevant péniblement alors que la créature arrivait  je pose ma main droite sur le sol créent ainsi un cercle de glyphe autour de moi.

- Destinée, viens, je t'appel !!

Le sol se mis a brillé sous ma main que je relava doucement. au fur et à mesure que je relevais ma main une imposante épée sortis du sol. Je la saisie et esquiva la créature qui venait de me bondir dessus. Je m'élança en contre attaquant d'une attaque vertical qui fendit la chimère en deux. Le corps de cette dernière tomba au sol et à peine elle toucha le sol qu'elle se transforma en une multitude de luciole blanche qui s'élevaient vers le ciel orangé du crépuscule. Je planta mon épée dans le sol qui s'enfonça puis disparus dans une lumière blanchâtre. J'inspirai un grand coup et dit:

- Tout ce qui meurt, renait un jour sous une autre forme. Paix à ton âme.

Je remis ma correctement mon manteau et repris ma marche vers le couché de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
avatarArfanas Courtduhaut
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: L'effondrement du flan gauche   Jeu 22 Juin - 16:15

Durant une journée calme et paisible, j'étais assis comme à mon habitude, dans mon fauteuil de fortune en haut de cette falaise. A coté, sur ma droite, une petite table circulaire surplombé de mes jumelles et de mon café. Posé devant moi, mon sniper tenais compagnie à mon frère d'arme. Les yeux rivé sur le champ de ruine laissé par la guerre, à l'affut du moindre aléa qui pourrait arriver.

Soudain, alors que nous écoutions la musique de notre petite radio, nos talkiewalkies captèrent un semblant de phrase, la voie était paniqué. Cette voie venait de la sororité sur notre flan droit. Une grosse bombe était en direction de notre flan gauche, nous pouvions voir la trainer de fumé laissé par cette dernière. Mon frère d'arme se leva et se tourna vers moi et dit d'un air paniqué:

 - Sainte Mère la Terre ! Ça vas droit sur eux ! Ils vont tous y passé ! 

Mon frère n'avait pas tord, je lui répondit:

- Non on peut peu être les sauver, prend le sniper et préviens les autres, je cours à la CB pour prévenir le QG !

Ni une, ni deux  mon frère se jeta à terre en saisissant mon fusil et se mis à tirer sur les alarmes de nos positions avancé qui se trouvait en contre bas. Je me levai rapidement et partis vers notre tente attrapant au passage notre fusé de détresse que je déclencha dans la foulé. Entrant dans la tente, je dégagea la chaise qui se trouvais devant la CB, allumant la machine je saisis le micro et me mis a hurler:

- Alerte ! ici Observateur  275 ! Demande liaisons direct d'urgence avec le QG !

Tout en tripotant les boutons de la CB je continuai:

- Alerte ! Une bombe se dirige tout droit sur le flan gauche !


Paniqué je sortis de la tente et vis des centaines de fusé de détresse s'élever vers le ciel. La journée calme et paisible était terminé. On pouvait entendre les sirènes retentir dans tout le contre bas de la falaise.  Sur notre droite, les sœurs de bataille était déjà en route formant un grand convois vers le flan gauche, créant ainsi un déplacement de masse. Mon frère d'arme avais ramassé notre matériel de combat et en me lançant mon fusil dans les bras il me dit:

- Tien attrape ça, sept et demi, ils vont avoir besoin de nous.


puis il se tourna vers le paysage qui était a nos pied et finis:

- Le Général Nélech voudra se venger si le flan gauche tombe...
Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment d'égarement ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: Divers :: Crazyland RPs en folie-