BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Mer 30 Nov - 19:18

Le cours allait bientôt commencer. Plus que quelques minutes - vingt, plus exactement - et tout recommencerait. Lexy avait bien aimé sa première expérience, en tant que professeur. C'était tellement bon de se sentir utile ! Et puis, il y avait une bonne ambiance, les élèves participaient comme ils pouvaient et ça la faisait sourire. Elle regarda vite fait l'heure. Une dizaine de minutes... Les élèves allaient commencer à arriver. Avant chaques cours, elle était stressée. Elle espérait juste que son cours se passerait normalement, sans que ce stupide "physique de vélane" ne vienne lui jouer des tours. Espérons, cela marchera peut-être...
Elle manqua de sauter de joie quand les premiers élèves entrèrent. Elle se retourna, pour voir le tableau noir. Une quarantaine de minutes auparavant, elle y avait tracé un beau :

Les contes de fées moldus

Elle regarda sa tenue. Une longue veste grise, un jean et de grandes bottes noires. Typiquement moldue, comme tenue. Mais au moins, elle était en accord avec son cours, non ? Elle s'avança vers les quelques élèves, mais restant néanmoins assez loin d'eux, et ouvrit grand les bras, pour les accueillir comme il se devait.
- Re-bienvenue. J'espère que vous avez passé un bon week-end. Installez-vous, sortez vos affaires, le cours va commencer d'ici peu...


Dernière édition par Lexy Fear le Mer 30 Nov - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Mer 30 Nov - 19:35

L'entraînement de Quidditch, voilà une réelle bonne chose pour se "mettre en jambe" de bon matin! Dorea avait du peps, ce jour là. Une fois n'est pas coutume, le sommeil était venu la gagner assez tôt, et dépourvu de cauchemard, pour la première fois. En l'état actuel des choses, cela suffisait à expliquer sa bonne humeur. 
Elle n'avait pas traîné sous la douche, chose rare, ses camarades de dortoir pouvaient en attester, et était donc arrivée parmis les premiers au cours qui débutait cette  nouvelle semaine : Etude des Moldus. Les cheveux encore mouillés, la jeune Serdaigle avait répprimé plusieurs fois les frissons qui partaient du centre de sacolonne pour monter vers sa nuque. Le temps n'était plus à l'été indien depuis un moment.
Saluant la jeune professeur à son entrée, Dorea se dirigea vers le premier rang, pas particulièrement par comportement purement Serdaiglies. Enfin, si, un peu. Elle aimait ce cours, ce n'était tout de même pas grave?

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Mer 30 Nov - 21:42

C’est parti, une nouvelle journée commençait réellement après un entraînement de Quidditch bien mené, où Lilion s’était bien défoulé de bon matin, et il n’était toujours pas bien réveillé désormais, le froid de la mi-novembre aurait pourtant dû aider à la tâche. La raison de cette fatigue ? Une escapade imprévue dans la forêt interdite, à pas d’heure, par la faute d’une certaine Gryffondor. Cette fille le rendait fou. Définitivement. Il en avait fait des cauchemars.

Direction l’Etude des Moldus, son cours préféré, même s’il risquait de ne pas être très actif aujourd’hui.  Parce que oui, forcément, quand on avait vécu chez des moldus, ce genre de cours devenait tout de suite plus facile que pour les autres.

Il était tout de même impatient que le cours commence, ce qui n’allait probablement pas tarder. Il n’arriva pas le premier, mais pas le dernier non plus : Il n’était pas le seul à avoir entraînement de Quidditch juste avant, il fallait bien le temps de se changer et d’arriver. Il ne se rendit même pas compte, même pas lorsqu’il s’assit, qu’il avait enfilé sa cape à l’envers.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Mer 30 Nov - 22:18

J’me suis fait réveillée à 9h40 en r’cevant une bouteille en pleine poire. Fait chier. Moi qui m’étais juré d’arriver à l’heure et d’suivre tous les cours, j’arrive même pas à m’réveiller l’premier jour où j’dois m’lever. Les filles d’mon dortoir ont bien tenté d’me réveiller, mais j’crois qu’j’leur ai balancé mon coussin à la tronche pour qu’elles s’la ferment. Elles ont dû finir par abandonner. Et pourant, quelqu’un m’a bel et bien jeté une bouteille vide à la tête, j’ai pas rêvé, elle était dans mon lit à mon réveil ! J’ai pas réussi à voir à quoi la miss r’ssemblait, parce qu’elle est pas rentrée dans l’dortoir. Elle devait être en r’tard elle aussi. Mais pourquoi ? Aucune idée. J’me suis levée en quatrième vitesse. J’ai mis la jupe plissée noire et la ch’mise blanche. Tant pis pour les collants : mes chaussettes basses f’ront l’affaire. J’ai oublié d’mettre le gros pull noir d’hiver au-d’ssus d’la ch’mise. Mais bon, j’ai pensé à prendre ma cravate et la cape aux couleurs d’ma maison, c’est d’jà ça. Bon okay, j’sais pas comment on noue une cravate, et du coup j’la laisse ouverte, mais c’est un détail, non ? J’ai dormi avec mes tresses, et j’ai pas eu l’temps d’me coiffer autrement. Mais du coup on voit mes piercing aux oreilles. Rho et puis m*rde, j’suis d’accord d’faire des efforts, mais y a des limites. J’ai aussi mes innombrables bracelets aux poignets, sauf que ça j’ai même pas pensé à les enlever. 

Une fois prête, j’ai attrapé mon sac à dos en cuire noire et j’suis sortie dans la salle co’ : la miss s’était d’jà barrée. Du coup j’ai dû courir pour essayer d’la r’trouver. J’connais pas encore très bien l’château et j’sais pas dans quelle classe a lieu l’cours d’études des moldus. J’ai fini par l’apercevoir : elle avait tourné à droite au détour d’un couloir. Du coup là j’suis en train de sprinter pour voir dans quelle classe elle va rentrer. Ca y est. J’la vois : elle s’apprête à toquer à la porte, mais elle le fait pas. Elle semble attendre que j’sois à sa hauteur. J’ralentis l’pas. Flemme d’courir plus. J’suis pas vraiment essoufflée, pa’c’que j’ai connu pire comme course. Avant même qu’elle toque à la porte, j’pose la main sur la poignée et la baisse. J’ouvre grand la porte, passe devant la miss qui s'est écartée pour pas s'prendre la porte dans la face et entre dans la salle sous les regards interloqués d’mes camarades. J'pose bruyamment mon sac sur l’une des tables du fond. Il est bientôt 9h55. J’ouvre mon sac et aperçois mon livre de…. Botanique. D’un rapide coup d’oeil en direction d’l’autre retardataire, j’vois qu’elle elle a son livre. Du coup j’me pose à la même table qu’elle. Cette histoire de bouquin m’a presque fait oublier la présence des autres et surtout… celle de la prof’. Presque. D’ailleurs, pourquoi elle me r’garde comme ça ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Mer 30 Nov - 22:20

Un thermos de café à la main, je me promenais dans les couloirs sans être encore tout à fait réveillée. La veille j'avais trouvé judicieux d'aller faire un tour dans la forêt en prévoyant de me rattraper ce matin. Mais c'était sans compter sur mes camarades de dortoirs qui avaient fichu le bazar en se préparant ni sur mon habitude de me lever tôt. Les idées encore dans le brouillard, je traversais un couloir en ricanant devant les portes des classes où des élèves avaient cours, contente de ne pas en avoir le lundi matin. 

Quand j'arrivais devant une énième salle de classe qui m'intrigua dès que j'aperçus un certain poufsouffle. Ma première idée fut de lui faire signe et de le narguer pour les heures de libre que j'avais et pas lui, mais ensuite j'en changea en m'approchant dans la salle et que je lu le sujet du jour au tableau. 

* Les contes moldus ? ... C'est un cours sur les non-maj ? ... Je ne me suis pas inscrite mais le sujet est intéressant ... Et puis il y a Lil' ... *

Pendant une seconde je me perdis dans mes souvenirs de la veille : Lilion, ma blague, les mots de Kalis. Soudain mon mal aise revint sans que je ne comprenne. Tout ce que je comprenais c'était que je voulais passer un peu plus de temps avec le poufsoufle, quitte à m'incruster dans un cours que je n'avais pas pris. Je secoua la tête pour effacer mon trouble, jeta un oeil à la prof qui n'avait pas l'air de m'avoir vu, et me glissa discrètement dans la salle pour rejoindre le jeune homme avec un sourire ravit. M'asseyant comme si tout était normal, je rangea mon thermos de café dans mon sac et en sorti plutôt ma plume et du parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Mer 30 Nov - 22:53

Le problème, avec le cours d’Etude des Moldus, pour Lilion, c’était qu’il ne connaissait toujours personne, ou presque. En tout cas, personne ne communiquait avec lui, et il avait fini par se faire une raison. Au moins, peut-être ne remarquerait-on pas sa fatigue ... A part peut-être la professeure. Celle-ci leur dit d’ailleurs de sortir ses affaires, ce qu’il fit. Il préférait ne pas croiser le regard de celle-ci, elle le troublait trop. C’était bizarre. Presque autant qu’Ariane, d’ailleurs. Oui … Presque. Et il ne pouvait pas se l’expliquer.

Ariane ... Il ne pouvait pas s’empêcher de penser à elle, de nouveau, alors même qu’elle n’était même pas dans ce cours. Il secoua la tête, comme pour chasser ses pensées, et vit devant lui, de dos bien sûr une fille qu’il ne connaissait pas. Etrange ... Pourtant, il ne s’était pas trompé de cours, ils étaient bien en Etude des Moldus. Il ne fut pas au bout de ses surprises quand, un instant plus tard, quelqu’un s’était assis à côté de lui. Il tourna la tête, écarquilla grand les yeux de surprise, et se frotta les yeux. Elle était toujours là, bien sûr. Surpris, oui, mais heureux à la fois. Il chuchota, ne pouvant réprimer un sourire niais.

« Ariane !? Tu t'es inscrite en Etude des Moldus maintenant ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Jeu 1 Déc - 9:41

Mon sourire s'étira d'avantage en entendant l'exclamation du poufsouffle et je me tournais vers lui avec un air malicieux. Je me pencha même sur Lilion pour murmurer et éviter par là de me faire remarquer par la prof

- Chuuut ! Non c'est la première fois que je viens, je suis une clandestine. Tu vas me dénoncer ? 

Je me doutais que lui aussi était content de me voir, comme moi d'être là, et qu'il n'allait pas dire au professeur qu'une élève qui ne devrait pas y être s'était incruster dans son cours. Mais pour jouer le jeu après ma remarque amusante, je lui jeta une moue triste avec des yeux de chien battu comme quand Didi et moi faisions du chantage affectif à papa. 

- Le cours à l'air simpa, et ... 

* Et je t'aime bien mais je ne sais pas dire ces choses là ... *

Arrêtant mon manège, je me redressais à ma place en pensant que c'était bien bête de ne pas arriver à dire à quelqu'un qu'on l'aimait bien. Ce n'étais pas parce que c'était lui, mais même avec Winonna, Alice ou Marlène j'avais du mal à dire tout simplement que je les appréciais. Je me demanda même pendant une minute si Lilion se doutait qu'au fond j'étais là pour lui ... Enfin en partie.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Jeu 1 Déc - 18:21

Je venais de rentrer de l'entraînement de Quidditch. Je ne pensais pas que ce serai si dur, d'être capitaine... Mais je vais m'y faire, il faut juste s'habituer. 
Donc, je disais, après l'entraînement, j'avais dû me changer. Et, pour être franche, j'avais bien pris mon temps. Après tout, c'était juste étude des moldus, pas de quoi se presser ! Si je devais revoir Adriel... Non, je préférais retarder ce moment au maximum. Je sortais de la salle de bain, les cheveux trempés, quand je vis une fille, encore endormie. Elle devait avoir mon âge. Donc, avoir cours, normalement. 
J'avais encore ma bouteille d'eau à la main, mais, merci aux entraînements, elle s'était retrouvée vide en moins de deux secondes. Alors, c'est idiot, je sais, mais je lui ai lancé dessus. J'ai récupéré mon sac gris à bandoulière, qui contenait mes cours, et je suis partie en courant, à moitié habillée.
Je me suis retrouvée à sautiller dans la salle commune, à essayer d'enfiler mes collants. Ils étaient à l'envers mais je m'en foutais. J'ai enfilé mes bottes noires, encore boueuses de la veille, ma chemise - il me semble que je l'ai mal boutonnée, d'ailleurs... - et mon pull, noué autour de la taille. La cravate a fini par se retrouver autour de mon bras. Je trouvais que ça faisait sympa et j'avais franchement la flemme de la mettre autour de mon cou.
Je me suis débrouillée pour qu'elle ne me voit pas de tout le chemin. C'était comme jouer à cache-cache avec Troy et Bryan : rester près de l'adversaire sans qu'il ne vous voit.
A un moment, j'ai cru qu'elle m'avait paumée. J'ai cru voir Sonny sortir de derrière un mur. Je me suis frotté les yeux, mais il n'était plus là. Et j'ai entendu la fille arriver. J'ai tourné, mais trop tard. Elle m'avait vue. Je me met face à la porte où a lieu le cours. Je n'entre pas, j'attends.
Quand elle arrive à ma hauteur, je n'ai pas le temps de toquer qu'elle ouvre la porte. Juste le temps de me décaler. Elle entre, je la suis. Je vais m'asseoir à ma place habituelle : tout au fond. Elle s'installe aussi au fond. Tiens tiens... Une autre personne... comme moi ? Ca m'étonnerait... 
J'ouvre mon sac, pose mon livre, sort mon cahier de dessins et ma trousse et commence à représenter toute la classe. J'étais tellement concentrée que je 'ai pas entendue se rapprocher. Je ne la regardais même pas. Je ne parlais pas fort.
-T'étais en train de dormir. Alors je t'ai réveillée. Mais... - regarde la prof - Pourquoi elle nous regarde, la nouvelle ? Qu'est-ce qu'on a fait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Dim 4 Déc - 13:34

La fille à côté d’laquelle j’me suis posée commence à m’parler. Elle parle pas fort, genre presque en chuchotant. Elle m’explique qu’c’est elle qui m’a réveillée. Cette information était complètement inutile, j’avais bien compris qu’c’était elle : pas b’soin d’être un génie. C’est alors qu’elle m’demande pourquoi la nouvelle nous r’garde. J’comprends pas tout d’suite de qui elle parle. J’détourne donc les yeux d’la prof’ qui nous fixe toujours pour j’ter un r’gard à ma voisine de table. Elle r’garde la prof’. Donc, d’après c’que j’ai compris, la prof’ est une nouvelle… J’réponds pas tout d’suite. J’commence par sortir un stylo d’mon sac et commence à chercher des feuilles. J’en ai pas. Génial. J’prends l’stylo d’une main et commence à le faire tourner entre mes doigts. J’dis à ma voisine en faisant à peine l’effort de parler doucement :

« La prochaine fois évite de viser ma tronche, ça s’rait cool. Et j’sais pas c’qu’on a fait moi… T’as qu’à lui d’mander ! »

J’rapporte mon attention sur la prof’ qui nous r’garde toujours comme si on était venues à po*l. C’est vrai qu’notre accoutrement laisse plus qu’à désirer, mais on porte des vêt’ments… C’est d’jà ça ! J’continue à faire tourner mon stylo entre mes doigts. Certains élèves se sont retournés sur leur chaise pour nous r’garder. Est-ce que c’est à cause d’mon maquillage ? C’est vrai qu’hier soir j’me suis pas démaquillée, ni c’matin en fait. Du coup mon eyeliner s’est un peu atténué et a coulé en d’ssous d’mes yeux… Mais pour ceux qui m’ont d’jà vue, à savoir presque personne dans c’te classe, ils sauront qu’ça change presque pas d’mon maquillage habituel… L’autre fille r’garde toujours la prof. Moi aussi. La prof nous r’garde à tour de rôle. Beaucoup de r’gards, pas d’paroles… Le calme avant la tempête. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Dim 4 Déc - 17:47

Je regardais à nouveau vers la fille. Je n'étais même pas étonnée en voyant qu'elle n'avait pas de feuilles. Ce qui m'étonnait, par contre, c'est le fait qu'elle avait un stylo. Un stylo ! Pas une plume, non, un stylo. Et elle n'avait pas de parchemins ou quoi que ce soit... Elle fait tourner son stylo entre ses doigts. Ca me faisait vaguement penser à Troy, pendant les cours particuliers, en primaire. 
- La prochaine fois évite de viser ma tronche, ça s’rait cool. Et j’sais pas c’qu’on a fait moi… T’as qu’à lui d’mander !
Elle ne prenait même pas la peine de parler à voix basse ! Cette fille était un boulet... Mais c'était sympa, d'être à côté d'elle. On se marrait bien. Mince... je venais à peine de me rendre compte qu'on ne connaissait toujours pas le nom de l'autre.

Je regarde la prof à nouveau. Elle nous regarde tour à tour. Je regarde ma tenue. Non, ce n'est pas si choquant, pourtant. J'ai remarqué que d'autres personnes nous regardaient. Je regarde l'autre boulet sans comprendre. Je regarde la prof, me tourne vers mon sac, déchire une feuille et prends un fusain - c'était la première chose que j'avais sous la main !


" Arrête de les regarder et ils arrêteront de te regarder aussi.
Prends une feuille, fais semblant d'écrire et tais-toi.
Fais comme si de rien n'était et arrange un peu ta tenue.
Ca devrait suffire... "

C'était idiot, mais j'ai quand même dessiné un serpent vert en bas de la feuille avec "ALLEZ LES SERPENTARDS !" écrit en vert en dessous. J'ai fait mine de chercher un truc dans mon sac et j'ai reboutonné ma chemise, mis ma cravate avant de me relever, comme si de rien n'était. J'ai souris à la prof et aux élèves. Je n'ai pas regardé si l'autre faisait pareil, mais ils se sont tous retournés peu à peu. 
Je me suis essuyé les mains sur ma chemise... qui s'est retrouvée pleine de fusain, génial... Quand c'est pas votre journée...
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Dim 4 Déc - 18:03

Comme tout le monde sans doute, Dorea n'avait pas loupé l'entrée un peu tardive de deux Serpentard, dont Mari. Qui ne l'avait elle pas vue et était allée s'installer au fond. Soupirant, elle se réinstalla, tête sur la main et coude contre la table. Y'avait du grabuge, derrière, et un coup d'oeil suffit à la Serdaigle pour comprendre que la tenue pas forcément réglementaire des deux filles du dernier rang faisait parler d'elle. Ridicule. Ils n'avaient pas mieux à faire, tous? La vie de la plupart des élèves ici était si morne qu'une simple chose pouvait attirer leur attention : un percing mal dissimulé, une cravate pas nouée... Dorea ne s'était pas retourné suffisamment longtemps pour observer l'apparence des deux Serpentards plus en détails : elle s'en foutait, en fait.
Sans doute le fait qu'une nouvelle arrive en cours d'année avec son nom dans un journal, enfin, le nom de son père, accompagné d'un titre peu flatteur, devait encourager les étudiants à s'intéresser à elle.

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Dim 4 Déc - 19:09

J’vois ma voisine de table r’garder mon stylo comme si elle était surprise d’en voir un. Elle regarde la prof, pis sort une feuille et c’qui semble être un fusain. C’est vrai qu’se balader avec un fusain dans son sac c’est beaucoup plus logique que d’se balader avec un stylo à bille, c’est clair’. Elle griffonne un truc sur un bout d’papier qu’elle a sorti d’son sac. Pis elle me tend l’papier. J’lis vite fait c’qu’elle y a écrit. « Tais-toi » ? Elle est sérieuse ? Elle se baisse alors en direction d’son sac, faisant comme si elle cherchait quelque chose pour « arranger sa tenue » comme elle l’a si bien écrit. Elle se r’dresse. Moi j’ai pas bougé. Après tout j’peux rien fait d’plus, j’sais pas faire un noeud d’cravate, et à vrai dire j’m’en contrecarre. J’pourrais limite reboutonner le dernier bouton d’ma ch’mise, mais j’le fais pas. On est pas dans un Couvent à c’que j’sache ! 

Blasée, j’m’affale un peu plus sur ma chaise, l’dos appuyé contre le dossier, le r’gard rivé sur l’bout d’papier qu’l’autre m’a r’filé. J’le retourne alors et commence à écrire tout en haut d’la feuille le sujet du cours : Les contes de fées moldus. Ca s’annonce palpitant… Ou pas. Tout l’monde sait qu’les contes ont plusieurs versions, parfois trash, et souvent des sens cachés. Le p’tit Chap’ron Rouge typiquement… Nommez-moi une personne saine d’esprit sur cette base terre qui s’fout à po*l dans l’même lit qu’sa grand-mère… Bref. J’vais pas vous faire un dessin. Bon okay, c’est pas un conte de fées mais c’est presque la même chose, non ? Conte de fées ou pas, les versions trash et messages cachés existent. La Belle est la Bête ? Syndrome de Stockholm. BOUM. Enfance détruite. Une fois qu’elle a terminé d’se faire belle, la miss aux ch’veux blonds vénitiens se r’dresse. Elle sourit à tout l’monde. Silence. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   Lun 5 Déc - 15:14

« Moi, te dénoncer ? Jamais de la vie ! »
 
Lilion chuchotait toujours, bien sûr, afin de justement ne pas qu’elle se fasse remarquer . Mais il ne pouvait pas s’empêcher de lui parler, ça, c’était impossible, c’était comme demander à un chat de ne pas miauler.
 
« Tu es étrange des fois, tu sais ? Moi, à ta place, je serais enroulé comme un sushi bien au chaud dans mon lit et je dormirai à poings fermés ! »
 
Il n’avait bien sûr pas compris que si elle était là, c’était aussi … Pour lui. Mais il était bien content, en tout cas, qu’elle soit là.
 
« Surtout pour des histoires de contes de fées. »

C’était des trucs de petite fille, ces choses-là. Ca le surprenait d’ailleurs qu’ils allaient en parler en cours. Son attention se reporta alors ailleurs. A priori, Ariane n’était pas la seule clandestine, en quelque sorte, ici. Une Serpentard avait débarqué après elle, et elle en revanche il ne la connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude des moldus l lundi 15 novembre l 9h37
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Etude des Moldus-