BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Une table classique dans un angle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Une table classique dans un angle   Mar 3 Jan - 13:32



Une table classique dans un angle




Cette table est en tous points semblables aux tables émaillant le bar, dans un bois plus fin que celui de la table centrale, les mêmes chaises l'entourent. les dessous de verres sont pour certains en verre véritable, alors que d'autres sont en carton, décorés de dessins mouvants 
ventant les mérites de la bierraubeurre de noël de 2024, voire encore plus anciens.


/

Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 10:26

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis


Un encrier.
Une plume usée sortie tout droit du fond d'une armoire.
Kalis ne savait pas exactement en quoi consistait sa mission mais ce qu'il avait compris c'est qu'il devait recopier tout un tas de formules de magie noire sur un vulgaire bout de papier et les apprendre ensuite. Finalement, c'était donc plus un plaisir personnel qu'une simple corvée de recopiage.

Sortir en ces temps avec un livre tel sous le bras et s'arrêter dans un bar pour en apprendre la moitié des pages n'était pas recommandé mais le serpentard avait réussi à passer outre le danger et la peur. Il le faisait même plus qu'occasionnellement ces dernières semaines. En ce début de soirée, les sorciers étaient particulièrement nombreux et agités, et la salle remplie. Un bon moyen de se fondre dans la masse sans attirer les soupçons. Mais un autre pour attirer plus de regards. Lui s'était déniché une table tout au fond à un angle, afin d'être tranquille et ou il pourrait doucement s'abandonner à l'idée croustillante que tous les sorciers présents pensent qu'il est simplement occupé à faire ses devoirs ou à bosser un peu.

quand le serveur, qu'il commençait à bien connaître maintenant, déposa sa chope de whisky pur feu devant lui, il mordillait machinalement le bout de sa plume et avant les deux jambes étendues sur la table, l'une sur l'autre. Son bouquin de magie noire avait attiré deux ou trois coups d'oeils mais pas plus. Il était caché sous une épaisse couverture marron qui dissimulait les curieux et sa vraie nature.  Le serveur s'arrêta un instant, le temps de l'observer - avec un petit rictus , à croire qu'il avait deviné la supercherie-. Avec Kalis, ils leur arrivaient d'échanger quelques mots quand il venait ici. Les réponses du serpentard s'arrêtaient toujours à des "Hm" ou des "Je vois", bien représentatifs et une fois que le serveur se rendait compte que ce qu'il disait ne l'intéressait guère, il finissait par s'éloigner avec un « Il faut être plus extraverti et plus ouvert dans la vie mon petit, sinon tu finiras tout seul » , et Kalis souriait.

ce soir, le serveur du bar eu le droit à un léger sourire et le garçon déposa d'office l'addition sur la table, ayant déjà rabattue sa capuche au-dessus de son visage.


Rp avec Stephen
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 11:00


Ce soir là, la solitude commençait à peser sur le moral endurci de Stephen. La première idée qui lui vint en tête fut de rédiger un courrier qu'il aurait pu envoyer à sa mère Fenella. Mais au moment de s'asseoir devant sa plume à papote quelque peu abimée, il se rendit compte que son inspiration était réduite à néant. Ecrire pour ne rien dire n'était pas son genre, c'est pourquoi il abandonna cette idée. Après un long soupire de lassitude, il eu soudain envie de boire. Son placard prévu pour les bouteille d'alcool étant vide, il n'avait d'autre choix, à cette heure tardive, que de se rendre au bar le plus proche. A Londres ce n'était pas ce qu'il manquait... Néanmoins, côté Moldu, Stephen avait peur de devoir se coltiner de la musique électronique et des conversations enjouées de jeunes adultes saoules. Le mieux pour lui serait de se rendre au Chaudron Baveur, le bon vieux Pub sorcier toujours bondé de monde mais toujours calme et convivial.

Après avoir enfilé une longue cape noir par dessus son pantalon en lin et son sweat bleu foncé, Stephen saisit sa baguette et transplana dans une ruelle sombre qui donnait dans la rue du Pub. Il s'assura que personne ne le vit pour s'afficher à la lumière du réverbère. Là, il poussa la porte dans un grognement de bois et se dirigea sans hésitation vers le comptoir pour commander rapidement sa boisson.

Un vin de Sureau je vous prie, demanda-t-il au serveur qui d'un geste de la main ordonna aux bouteilles et à un verre de s'exécuter. Merci bien.

Sans s'attarder, il paya le barman et se retourna afin de trouver un coin isolé et tranquille où il pourrait déguster son verre sucré et alcoolisé. La foule l'empêchait de voir distinctement les tables mais vu du comptoir elles avaient l'air toutes prises. Heureusement pour lui, il n'avait pas l'air d'y avoir quelqu'un qui aurait pu le reconnaitre et venir lui parler du bon vieux temps. Stephen fit un pas de côté pour dégager sa vue et c'est là qu'il repéra une table ronde presque vide de monde. En fait un seul jeune homme qui ne devait pas avoir 18 ans occupait cet emplacement. Il avait l'air très concentré dans un livre ce qui ne déplaisait pas au littéraire qu'est Stephen. Néanmoins la position assez inapproprié du jeune homme cagoulé qui en plus semblait boire du whisky interpella l'homme. Le sourcil droit froncé, et le cou tendu par la curiosité qui l'animait, il s'avança vers le jeune homme jusqu'à arriver à sa table. Il espérait le surprendre dans sa lecture érudite.

Bonsoir, jeune homme... lança-t-il de sa voix grave et basse. Je ne savais pas que Tom distribuait du Whisky pur feu aux adolescents. Je peux ? demanda-t-il sans attendre de réponse en désignant d'un signe de tête la chaise vide qui faisait face au garçon.

Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 11:24

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis


Le flou intense qui enrobait peu à peu les yeux de Kalis s'immisçait doucement dans son esprit. Il n'y avait pas cinq minutes qu'il venait de copier une vingtaine de formules dans le désordre et le revoilà perdu dans ses pensées, en fait entièrement concentrées sur le contenu de son bouquin. La noirceur de ce livre, que n'importe qui pourrait ressentir en le tenant entre ses mains s'amusait à le torturer un peu, et lui, comme depuis des années, tentait de la repousser, et de se contrôler, du mieux qu'il pouvait. Autour de lui, les conversations ne ressemblaient plus qu'à de simples charabias dont il n'en comprenait plus le sens, et la Lumière des lampes, lentement, avait diminué. C'est alors qu'une voix brisa le cours de son imagination et se détacha de toutes les autres. elle était si proche, juste en face, et il sursauta à peine, se mordit douloureusement l'intérieur de la bouche et ferma les yeux.

Sans bouger de position, et occupant ainsi toute la table de ses pieds, il releva ses prunelles azur sur l'homme qui venait d'arriver et lui demandait poliment la permission de s'asseoir. Kalis conserva prudemment son visage sous la capuche, pour masquer ses cernes et ses joues creuses, signe d'un manque de sommeil évident. Mais il n'y avait pas que ça. Les Ténèbres avaient souvent raison de lui ces derniers jours. Et lui aimait parfois qu'elles le contrôlent. Il ôta ses deux jambes de la table à contre coeur, non sans cesser de jouer avec sa plume , et repoussa son encrier sur le côté.

C'est parce que je ne suis plus un adolescent , rétorqua t-il d'une voix amère. Maintenant qu'il pouvait enfin exhiber son statut de jeune adulte. Asseyez vous, je vous en prie.

Il recula légèrement sa chaise, et se mit entièrement face à lui afin de cacher ce que l'homme pouvait voir de côté : quelques formules griffonnées et de multiples notes de magie noire. Sans attendre de réponses, il fixa ses yeux dans les siens et but une longue gorgée de whisky pur feu sans ciller. Oui, un adulte, paraît il. Mais n'ayant pas beaucoup dormi la nuit dernière et très peu mangé dans la journée, sa tête se mit déjà à tourner.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 11:43

Lorsque le jeune sorcier libéra la table en bois et donna son approbation, Stephen repoussa sa longue cape pour la plaquer sous ses cuisses avant de s'asseoir dessus, face à son interlocuteur. Sa réponse lui avait paru quelque peu surprenante, mais c'est surtout le morceau de parchemin froissé et jonché de mots à peine lisible qu'il avait pu voir juste avant de s'installer qui retint son attention. Désormais il ne pouvait plus le voir. En posant son verre à vin sur la table, Stephen tentait d'apercevoir le visage dissimulé du jeune homme dont il avait cru voir les yeux bleu clair. A priori il ne connaissait nullement cet individu et puisqu'il n'était plus un adolescent d'après ses dires, Stephen ne le verrait pas non plus à Poudlard à la rentrée.

La curiosité étant une des caractéristiques de l'homme brun, il se retint de parler en avalant une longue gorgée de son nectar piquant, jusqu'à ce que sa langue craque et que sa bouche s'ouvre sans qu'il ne puisse se contrôler.

Qu'êtes vous en train de recopier ? Il marqua une rapide pause. Puisque vous n'êtes plus un adolescent j'imagine que vous n'êtes pas en train de rédiger un devoir de vacances...

La couverture marron d'une large épaisseur empêchait Stephen de savoir de quoi parlait cet étranger ouvrage. Le jeune homme avait l'air totalement absorbé dans la lecture de ces lignes et le côté gros lecteur de Stephen était tout à fait intéressé par un livre aussi addictif que celui-ci. Néanmoins il savait que chacun avait des goûts différents en matière de lecture et même si lui adorait les romans noirs fictifs, ce garçon pouvait très bien être en train de dévorer une nouvelle comique.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 11:54

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis


Les gestes de Kalis cessèrent tous d'un coup. Sa plume se souleva dans les airs, légèrement, et ses yeux se mirent à dévisager l'homme qui lui faisait face. Ce qu'il recopiait ? Il ne répondit pas de suite, généralement à l'aise pour mentir, et pour inventer des excuses mais cette fois ci, il avait l'esprit trop embrouillé pour réfléchir correctement et trouver un mensonge assez valable ne lui semblait pas concevable. Mais il devait. Jouant avec le bord d'une page, il cacha sa main sous la table, et ferma à nouveau les yeux. De l'autre, il ôta sa capuche mais ne rouvrit pas les paupières.

Mon journal intime.

Allez hop, une grosse c*nneries balancée à tout va sur un coup de tête. Comme si l'homme, qu'il ne connaissait pas mais qui paraissait des plus intelligents allait le croire, ne serait ce qu'un micro instant. Il but une nouvelle gorgée et réajusta la couverture marron qui en cachait une autre, de couleur plus sombre et qui pourrait tout révéler. Le moindre faux geste, et n'importe qui pourrait voir de quoi il s'agissait.

Mais vous savez, si vous voulez avoir une vraie discussion avec quelqu'un, vous feriez mieux de rejoindre les sorciers de la table là bas - Il désigna une table au hasard, pourvu qu'elle ai l'air assez remplie - Je ne suis ni intéressant ni bavard.

Et il replongea dans sa lecture, et dans son recopiage par la même occasion. De toute façon, son encrier était bientôt fini lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 13:41

La réaction à la fois douteuse et mollassonne du jeune sorcier ne faisait qu’attiser la curiosité de Stephen. D'abord il s'arrêtait d'écrire comme si l'homme venait de le braquer avec sa baguette et ensuite il mentait sans conviction. Le journaliste y voyait là une opportunité de découvrir quelque chose de louche. Avait-il volontairement recouvert ce gros livre d'une couverture opaque afin que personne ne puisse se douter de ce qu'il lisait ? Si c'était le cas, il ne pouvait pas cacher un milliard de sujets... Le sexe, la drogue ou la magie noire étaient les seules choses polémiques qu'il voudrait dissimuler du public.

Stephen posa d'un geste lent et précis son verre à demi rempli de vin de sureau sur la table et s'adossa totalement au dossier de sa chaise. Désormais le garçon ne devait plus trop distinguer son visage ni son cou à cause de l'obscurité. Stephen croisa les bras sur son torse d'un air songeur en regardant le garçon à présent découvert. Il avait un look semblable à beaucoup de jeunes sorciers de sa génération, bien qu'il avait tendance à dégager quelque chose d'assez sombre.

Détrompez-vous, je ne suis pas venu là pour discuter mais au contraire car j'étais persuadé que vous seriez silencieux. Cependant... ma curiosité est parfois plus forte que ma discrétion.

Son ton énigmatique se voulait un peu menaçant. En effet Stephen n'avait pas l'intention d'abandonner toute tentative permettant de découvrir ce que renfermait ces pages. Quand le jeune homme reprit son activité, le brun ne cessa de l'observer en espérant déceler un indice.

Je m'excuse d'insister mais je suis un écrivain et comme tout écrivain j'aime la littérature. Peut-être pourrais-je savoir ce que vous êtes en train de dévorer des yeux ? Je sais pertinemment qu'il ne s'agit pas là de votre journal intime.

Tout en parlant, Stephen n'avait pas bougé d'un cil. En restant ainsi dans l'obscurité, sans montrer son envie irrésistible d'arracher le livre des mains du jeune homme, il pensait pouvoir plus aisément soutirer des informations à son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 15:48

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis




Kalis savait ; il savait qu'il ne pouvait pas reprocher à cet homme d'être curieux. Lui même aurait fait ça. Il serait resté planté à cette table sans bouger jusqu'à avoir une réponse. Il savait aussi qu'il pourrait ne rien lui dire aussi longtemps qu'il le voulait mais restait à savoir jusqu'ou ou cet homme serait prêt à aller pour avoir une réponse.

- C'est un livre que j'aime beaucoup. Si vous êtes un réel bon écrivain, il ne vous plairait pas, j'en suis sûr.

Sur ces mots, il ferma l'ouvrage et le déposa sur la table, tout en gardant un bras dessus. L'homme serait il assez intelligent pour résister à la tentation ? Allait il sentir la moindre once de magie noire s'échapper du roman ? Il guetta ses réactions en coins puis reprit une gorgée de son verre en le fixant intensément. Cette fois ci, le whisky était réellement fort et puissant, et le mélange des deux avec l'éprouvante lecture qu'il venait de faire ne marchait pas.

- Je vais aller boire de l'eau.

D'un coup de baguette discret, il transforma le bouquin camouflé en simple livre de cours. Va savoir si l'écrivain serait assez rusé pour s'en rendre compte ; et se leva, pour revenir cinq minutes plus tard, comme prévu. Du bar, le temps que son verre arrive, il pourrait l'observer.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 16:11

Ce garçon semblait jouer avec Stephen pour le dissuader de découvrir ce que cachait ce fichu livre. Cependant il avait un soupçon de défi dans la voix que n'importe qui aurait pu déceler. Voulait-il que Stephen apprenne la vérité ? En tout cas, l'envie de tout savoir ne faisait que d'augmenter chez l'homme aux cheveux de jaie et il ne comptait pas partir maintenant. Au moment où le jeune homme ferma l'ouvrage, Stephen ne pu s’empêcher de suivre le mouvement des yeux comme si quelque chose allait s'en échapper pour lui donner la réponse. Pour cacher son avidité, Stephen s'approcha de la table et se saisit de son verre de vin. Il bu deux gorgées avant de reposer son verre aux trois quarts vide. Le sucre et l'acidité piqua un instant ses lèvres retroussées, ce qui l'empêcha de réagir à la déclaration du jeune homme qui se leva avec vivacité.

Toujours de marbre, alors que le jeune sorcier avait quitté la table depuis presque une minute, Stephen se décida enfin à bouger. Les mains posées sur la table, il lui suffit de tendre les bras pour toucher le livre marron. Sans trop le déplacé il ouvrit la couverture pour laisser apparaitre deux pages du livre au hasard. A l'envers il pouvait lire des formules magiques digne d'un cours de 7ème année. Il devait s'agir d'un manuel scolaire de Sortilège. Cependant cette découverte si peu attrayante laissa un gout amère dans la bouche de Stephen. Il tourna alors une autre page mais ne découvrit rien d'anormal non plus. Restant persuadé qu'il s'agit d'une cachoterie, Stephen sorti de sous sa cape sa longue baguette magique.
__________________________


1 : Stephen découvre ce que cache le livre
2 : Stephen n'arrive pas a découvrir ce que cache le livre
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 16:11

Le membre 'Stephen Hill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 2 faces' : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 17:16

En prononçant la formule Revelio, Stephan posa sa baguette sur les pages beiges du livre qui se prenait pour un manuel de sortilèges. Dans un froissement de papier, l'ouvrage prit une teinte soudainement beaucoup plus sombre tandis que les mots à l'encre bleu était remplacés par une écriture tout en longueur. Stephen sourit de contentement en découvrant qu'il n'avait pas eu tord de se méfier de ce garçon peu commode. Il se pencha davantage sur le gros livre pour le tourner dans son sens. C'est à ce moment qu'il senti une vague déstabilisante l'envahir. Son sourire s'effaca aussitôt, comme si l'onde de la magie noire était aussi efficace qu'un Détraqueur d'Azkaban. Aussitôt, il repoussa l'ouvrage d'un geste vif et s'enfonça dans sa chaise en bois avant d'avaler tout ce qu'il restait de vin de sureau dans son verre en espérant que cette négativité soit remplacée par l'allégresse que peut provoquer l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Lun 31 Juil - 19:49

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis


La foule des gens qui s'était entassé devant lui l'empêchait de voir distinctement l'homme qui lui tenait à présent compagnie à sa table. Il adressa un sourire forcé au serveur quand celui ci lui apporta enfin son verre d'eau demandé. Il se rapprocha calmement de sa place, la tête inclinée et ralentit arrivé devant l'inconnu. Il lui sembla plus pâle , plus renfrogné, et découvrit avec effarement son bouquin qui avait repris sa forme normale et avait même changé de place. Kalis s'immobilisa, et son souffle accéléra peu à peu. Le changement de couleur sur le visage de l'homme était évident et il se rassit lentement.

Vous auriez pu me faire cramer , dit il d'une voix glaciale à son adresse. Il ramena le bouquin contre lui et le serra contre son torse, comme s'il s'agissait d'un doudou qu'il voulait garder à tout prix.

Et il le serra si fort que ses phalanges blanchirent. Il ignorait tout de cet homme , il n'avait même pas eu la présence d'esprit de lui demander son nom et il avait accepté comme un idiot qu'il s'assoit à sa table. C'était peut être un homme du ministère, qui se disait écrivain mais qui ne l'était pas.

Je ne connais rien de vous. Dites moi votre prénom.

Sa voix avait retentit comme un ordre mais il ne s'en voulait pas. Il avait pris trop de risques à présent pour le laisser s'en aller, comme ça, sans rien dire. Au pire, il allait devoir trouver le moyen que l'homme ne parle pas, se taise sur ses activités ou lui jeter un oubliette, ce qui était sans doute plus compliqué de le faire sans qu'il ne s'en rende compte. Discrètement, il fit donc glisser sa baguette entre ses doigts, sa main sous la table et ses yeux posés sur la foule. A son côté, l'homme tenait toujours la sienne.

Et rangez votre baguette. Rassurez vous , je ne suis pas encore dangereux.

Le "encore" signifiait qu'il ne l'était pas, mais qu'il pourrait -ou pas d'ailleurs- le devenir. Pour le moment, il n'était rien de plus qu'un adolescent perdu dans un monde trop grand pour lui, ignorant tout de son passé et cherchant désespérément quelque chose, un chemin, qui le mènerait à la vérité ce qu'il avait toujours voulu savoir. L'oubliette était peut être trop fort pour le moment. Sa main tremblait même légèrement sous la table. Il allait tenter quelque chose. Mais il réfléchissait encore à quoi. Pourvu que personne ne le voit...

Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 1 Aoû - 8:41

Stephen fut abasourdi de voir le jeune homme se défendre au lieu de reconnaitre ses tords. A peine était il assis à nouveau en face de lui que l'auteur se recula dans sa chaise par méfiance. Il avait appris à reconnaître chez les autres le sentiment d'impulsion qui poussait certains sorciers à attaquer, et ce jeune homme là avait l'air sûr de lui. Cependant, dans ses mouvements vifs et maladroits il décelait de la panique. Stephen venait-il de surprendre un fanatique de la magie noir ? Un partisan des Panseurs ?

Les yeux rivés sur les mains crispées de l'adolescent, qui tenait à présent ce livre noir comme la nuit, Stephen se laissait interroger sans jamais répondre. Si la gamin croyait qu'il obtiendrait ce genre d'information aussi facilement et après un coup pareil en plus, il se fourrait sa baguette dans l’œil. Aux aguets, il tourna rapidement la tête des deux côtés et constata avec stupéfaction et soulagement que personne n'avait entendu le changement d'ambiance qui avait lieu à leur table. Stephen pris de l’assurance et se pencha en avant, la main toujours fermement fermée sur sa propre baguette.

Je te conseil de te rendre ou de m'expliquer ce que tu fais en possession d'un tel objet car je n'aurai pas de mal à en informer les autres et le Ministère en entendra très vite parler...

Stephen avait prononcé ces mots d'une voix lisse et bien audible, sur un ton monocorde. Malgré la menace du jeune homme Stephen ne pouvait pas se résoudre à lâcher sa baguette pour laisser fuir ce mauvais sorcier. Il continuait de se montrer infaillible en espérant que son interlocuteur flanche. Il préféra laisser ce garçon réfléchir à sa décision plutôt que de lui mettre la pression. Ainsi il aurait plus l'impression d'avoir le contrôle sur les événements.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 1 Aoû - 10:05

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis



Une merde infaillible. Noire comme la cendre. Les mains crispées autour de son roman, Kalis tenait toujours sa baguette dans sa direction sous la table.

- Je vous conseille de lâcher votre baguette monsieur. Regardez si j'avais voulu vous attaquez, je l'aurais dejà fais. C'était vrai.

Sa main tremblait vivement mais jamais, jamais il n'allait lâcher la seule vraie arme qu'il possédait pour se défendre. Il était face à un adulte, sans doute bien plus expérimenté que lui et il allait devoir être rusé s'il voulait sortir indemne d'ici.

Il ne pouvait pas parler en présence d'autant de personne. Et il ne pouvait pas non plus contrôler son  coeur ; celui ci étant en train de battre à toute allure. D'un trait, il finit rapidement son verre. Kalis fit un signe de tête discret à Stephen pour lui indiquer la porte des toilettes. Ce n'était pas très glamour mais c'était plus sûr. Il se leva sans attendre et repoussa violemment un ivrogne qui attendait juste devant avec un « Dégage » significatif de son agacement et de sa panique qu'il cachait. Par chance, l'endroit était vide et il s'avance jusqu'au milieu de la pièce, toujours avec le grimoire, avant de se mettre dos à Stephen pour qu'il voit à la Lumière quand il l'aura rejoins.

De son autre main, il tenait toujours sa baguette. Quand enfin il entendit la porte s'ouvrir dans son dos, il dit sans hésiter:
- C'est un vieux livre de famille que j'ai trouvé au grenier de ma maison. J'ai simplement été trop curieux.

Et il espérait que Stephen allait le croire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 1 Aoû - 14:28




De plus en plus animé par l'envie d'arracher le livre des mains de ce fripon, Stephen était mentalement en ébullition. Il espérait au fond qu'aucun sort n'ait à sortir du bout de sa baguette. Il prenait néanmoins plus confiance en lui, d'autant plus qu'ils étaient entourés de monde et ainsi il savait que le jeune homme n'oserait pas se mettre à découvert au risque de se faire attraper pour comparaitre devant les Aurors. Stephen ne pouvait se résigner à ranger ça baguette malgré les circonstances qui lui étaient favorables. Mais peut-être était-ce le seul moyen de gagner la confiance du garçon. De ce fait, le grand brun se leva très lentement, ce qui fit craquer sa jambe artificielle tout en glissant sa baguette dans la poche intérieure de sa longue cape noire.

Quand le garçon se leva d'un bond, Stephen le suivit du regard par peur qu'il prenne la fuite comme un voleur. Il lui emboita le pas dès qu'il s'engouffra dans la foule de sorciers joyeux. Juste après que la porte des toilettes fut retombée devant lui, le brun la poussa à nouveau et rejoignit son adversaire. Il avait l'air plus pacifique mais pas moins paniqué. Stephen écouta attentivement le jeune homme comme pour déceler le vrai du faux dans ses paroles. Il semblerait que même si ces propos n'étaient pas tout à fait justes, il l'étaient quand même.

Si c'est le cas alors vous allez pouvoir remettre ce manuscrit, à moi ou à un sorcier du Ministère, dit-il très sérieusement et sans une once de menace dans la voix. Mais dites-moi, dans quelle genre de famille vivez-vous pour que trainent ce genre d'ouvrage à l'intérieur ?

Il avait posé cette question avec intérêt. Il espérait ainsi déresponsabiliser le garçon pour qu'il veuille enfin admettre quelques vérités.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 1 Aoû - 15:03

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis



L'homme ne lachait pas prise. Pire, il s'accrochait davantage et Kalis avait eut la très mauvaise idée de se mettre de l'autre côté de la sortie. Quand Stephen l'eut rejoint, il verrouilla la porte d'un sortilège et enchaina sur un silencio. Il recula de nouveau ensuite, lui faisant toujours face. Cette fois ci, avant d'être victime d'un sortilège -qui sait- , Kalis planqua le livre dans son dos et planta carrément ses ongles dans la couverture de cuir. Il ne voulait pas s'en separer pas simplement parce qu'il y tenait mais parce qu'il était de la propriété des Panseurs. Et s'ils s'en rendaient compte, et qu'ils ne le retrouvaient pas ou qu'au ministère, impossible qu'il en ressorte vivant.

- Je .. Je ne peux pas.

Il lanca à l'homme un regard à glacer le sang. Il serra davantage sa baguette entre ses mains et la leva inconsciemment vers lui. Celle qui tenait son arme tremblait violemment. Il ne voulait pas l'attaquer mais il ne pouvait pas -il n'avait pas le droit- de le laisser ressortir indemne.

- Je n'en sais rien. Je l'ai juste trouvé au grenier. Reculez maintenant. S'il vous plait.

Il était doué en magie mais surement pas assez face à un homme comme lui. Kalis recula contre le mur du fond. Il pouvait transplaner. Mais l'homme connaissait son visage maintenant.

- Ne parlez pas du ministère , cracha t-il.

Kalis n'avait rien contre eux. Mais quand il se sentait en danger, pris dans d'énormes filets comme ceux ci, il ne pouvait pas bien réagir étant allié de panseurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 1 Aoû - 15:24


Tout ce que le garçon bredouillait trahissait un mensonge bien plus terrifiant que Stephen aurait pu imaginer avant de venir à la rencontre de celui-ci. Maintenant il savait que tout cela était louche et méritait une attention particulière. Cependant, il était coincé là et il ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre qu'il craque ou le laisser partir... C'était malheureux d'échouer devant une opportunité pareille de changer un peu le monde des sorciers. Mais Stephen ne laisserait pas tomber, quoiqu'il arrive.

Très bien... Tu préfères me mentir, comme tu voudras. Tu n'as qu'à partir, mais nous nous reverrons, et j'ai une très bonne mémoire.

Ce n'était que partie remise. Mais le fait était que le jeune sorcier semblait prêt à lancer un sortilège et Stephen étant désarmé, le mieux pour lui était de faire profil bas. De plus il pouvait sentir la rage incontrôlé de son interlocuteur qui paraissait quasiment possédé par cette magie noire qu'il ne cessait de tenir dans sa main. Stephen savait à quel point cette forme de magie pouvait nous rendre mauvais et le mieux pour éviter cela c'était de ne pas pas provoquer celui qui lui faisait face.

Je ne parlerai au Ministère que lorsque j'aurai des informations complètes et sûres. En attendant... réfléchissez bien à ce que vous êtes en train de faire. Stephen avança d'un pas lent vers son adversaire. Menacer un sorcier deux fois plus vieux que vous dans un lieu public est un aveux de culpabilité. Il fit un autre pas de plus avant de s'arrêter net. Si vous vous enfuyez maintenant, vous fuirez toujours.

Il avait parlé avec une intensité peu commune pour être sûr d'être écouté. Le ton tragique qu'il avait employé était destiné à faire revenir le jeune sorcier sur ses actes. Il craignait un peu sa réaction, mais l'ancien Gryffondor ne manquait pas courage.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 1 Aoû - 15:57

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis



Sans arrêt Kalis perdait les commandes ces derniers temps. Sans arrêt il se rendait compte ne plus réussir à mentir du tout et cela le mettait toujours dans une merde noire, parce qu'il marchait sans arrêt sur des oeufs. L'homme s'approcha de trois pas, et contre toute attente, un peu perturbé par la courte distance qui les séparait, il baissa sa baguette mais pas ses yeux qui fixaient ceux de l'homme.

Son souffle était court, son livre toujours caché dans son dos. Il savait que la meilleure solution était de parler. Et il voulait. Mais d'un autre, sans doute pas assez. Partir maintenant était tout aussi risqué que partir plus tard ; là, Kalis avait le temps de s'assurer que l'homme ne parlerait vraiment pas.

- Si vous parlez de tout ca a qui que ce soit, je suis mort.
Il murmurait, pour ne pas être entendu. Et le mot mort n'était pas simplement utilisé pour en camouflé un autre. Il avait appuyé son ton dessus pour lui en montrer l'importance.

- Je ne fuis pas, c'est bien plus compliqué , répliqua t-il d'une voix plaintive en ramenant le livre contre son torse. Tout mais pas le ministère ni personne. Je ferais tout ce que vous voudrez.

Kalis avait du mal à s'entendre dire ca mais c'était le meilleur choix à faire. Il se calma peu a peu tandis que la distance entre lui et l'homme semblait de plus en plus étouffante.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mer 2 Aoû - 8:54




En voyant la jeune homme baisser sa baguette Stephen sentit un courant plus positif lui effleurer la peau. Peut-être avant-il enfin réussit à le faire redescendre d'un étage. Il allait parler, dire au moins une chose encore avant de filer. Plus il restait là et plus le grand brun récoltait des informations. Tout ce qu'il voulait c'est faire le bien. Et si par la même occasion il pouvait aider quelqu'un il le ferait, et en l’occurrence ce garçon avait besoin d'aide. Cependant la mise en garde qu'il fit ne laissa pas Stephen de marbre.

Dois-je comprendre que quelqu'un fait pression sur vous ?

Stephen laissa le garçon reprendre la parole pour lui en dire davantage. Il voyait bien son malaise dans sa façon de se tenir et dans son ton craintif. Stephen devint alors plus compatissant.

Pensez-vous que je puisse vous aider ? S'il s'agit d'adeptes de la magie noire, il y a une bonne façon de s'en débarrasser vous savez ? Ils ne sauront pas que vous êtes derrière tout ça, et le monde des sorciers sera débarrassé de vermines.

Quelque chose de plus fort que lui avait pris la place de la seule compassion et du réconfort qu'il laissait paraitre dans sa voix. Voilà que Stephen ressentait de la haine lorsqu'il imaginait que des fanatiques de Voldemort et ses partisans vivaient peut-être en toute liberté afin d'élaborer un plan diabolique pour faire plonger le ministère anglais et les autres. Sans se le cacher, Stephen aurait adoré pouvoir mettre d'autres avortons de ce genre en cage, à la merci des Détraqueurs. Ce jeune sorcier était peut-être la clé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mer 2 Aoû - 11:57

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis




Kalis resta muet comme une carpe. L'homme devant lui analysait chacune de ses paroles et il ne semblait rien pouvoir lui cacher. Il l'observa ; longtemps. Avant de secouer lentement la tête. Il ne pouvait pas dénoncer les panseurs, surtout Jasper, a qui il tenait.

- Personne ne peut m'aider. Et si vous voulez mon avis vous feriez mieux de faire comme si vous ne saviez rien de tout ca..

Kalis était sincère. Il ne voulait pas qu'il arrive du mal à cet homme qui finalement, ne cherchait qu'à l'aider. Mais s'il savait de quoi il parlait, s'il savait qu'elle genre de vie vivait il au manoir. Kalis n'osait pas imaginer le désastre qu'il se passerait si les panseurs venaient à être mis au courant de tout ca.

- Rentrez chez vous monsieur, faites attention à ceux que vous aimez, ne revenez jamais sur ce qu'il vient de se passer. Nous serions tous les deux condamnés au pilori.

Il baissa la tête et les yeux sur ses chaussures. Il ne pouvait plus croiser son regard.

- Si vous tenez ne serait ce qu'un minimum à votre vie et à celle de votre famille, je vous conseille de garder pour vous ce que vous savez là. Ne parlez de moi à personne.

Les panseurs avaient de maigres chances de s'en sortir s'ils étaient pris mais lui, l'homme l'avait vu et ils conversaient depuis plus de vingt minutes dans cette salle. Il n'en avait donc aucune. Encore une fois, il voulait s'assurer de son silence, puis il partirait. Il sentait toujours sa baguette près de lui.


Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mer 2 Aoû - 14:23




Stephen fronça les sourcils, retroussa ses lèvres en signe de mécontentement. Cette réponse refusant toute aide ne lui convenait pas. Ce garçon venait d'avouer qu'il vivait chez des êtres abominables mais il refusait qu'on les enferme. Stephen commençait à se demander si ce sorcier ne se plaisait pas dans le mal. Peut-être avait-il été emmené dans cette maison de Panseurs de force mais il avait parfois l'air d'y avoir pris goût ou du moins d'avoir adopté ce mode de vie.

Je ne peux me résoudre à devenir complice de telles choses... répondit Stephen sincèrement. Et en vous laissant partir ainsi je serai presque autant coupable que vous ou vos hôtes.

Ne souhaitant pas un duel, Stephen sortit pourtant sa baguette hors de sa longue cape noire. Même s'il avait l'air menaçant, le garçon n'avait rien à craindre. Le brun avait bien compris la situation. Les Mages noirs avait fait de ce jeune homme une sorte de prisonnier puis un partisan. Il n'était pas mauvais au fond mais il était comme possédé. Alors, Stephen avait trouvé une solution de passage en attendant de pouvoir régler le problème. Il tandis la baguette droit sur la tête à présent baissée de son interlocuteur.

Allons mon garçon, ce n'est pas la fin du monde. Je sais ce que j'ai à faire alors vous allez m'écouter à présent, dit Stephen en haussant le ton. Il espérait que le sorcier relève la tête et le regarde. Je ne peux me résigner à rentrer chez moi et faire comme si tout cela ne nous pendait pas au nez. Vous allez coopérer. Dites moi votre nom et nous pourrons ainsi correspondre par hibou. L'homme sentait sa jambe gauche bouger nerveusement. Oui, vous avez bien entendu, je vais vous laisser partir pour que vous remettiez ce livre, il désigna l'objet caché dans le dos du sorcier, à sa place et que les Mages noirs ne s'en apercoivent pas. Mais je vais vous écrire et vous allez coopérer avec moi en me donnant des informations sur eux, tout ce que vous pouvez dès que vous le pouvez. Je ne parlerai pas au Ministère de notre entrevue, ni de vous d'ailleurs, c'est notre marché.
Stephen se mit alors à reculer sans lâcher le sorcier des yeux. Il recula jusqu'à ce que son dos heurte la porte verrouillée des toilettes. En se tenant si loin du jeune homme, la baguette baissée mais toujours en main, Stephen espérait montrer qu'il était un homme de parole.

Mon nom est Stephen Hill.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mer 2 Aoû - 16:25

Le Chaudron Baveur
Stephen & Kalis



Contre toute attente, Kalis releva ses yeux dans ceux de Stephen. Il découvrir presque sans étonnement une baguette, la sienne, pointée droit sur lui. La sienne étant à présent baissée, il ne pouvait pas prendre le risque de la relever au risque de provoquer un duel inutile.

- Je ne suis coupable de rien monsieur. Je ne fais rien. Je n'ai jamais rien fais.

A part garder le secret du véritable coupable qui avait tué Victoria l'an passé. Finalement, lui aussi était un peu coupable mais il ne pouvait pas se résigner à dire qu'il avait fait autant qu'eux. Maintenant, il se retrouvait coincé entre deux perches, dans un horrible piège et il ne savait pas comment en sortir.

Stephen lui parla d'un marché ; et il sentit la cage se refermer davantage. Il n'avait plus que deux choix, soit en parler aux panseurs, soit leur cacher et cela risquait d'être difficile.

- La correspondance par lettres... Risque d'être difficile... Ils.. enfin je ne suis jamais le premier à ouvrir mes lettres en général et je n'ai pas l'habitude d'en recevoir.

Il ne pouvait pas mentionner explicitement les panseurs c'était bien trop dangereux et révélateur. Evidemment il pouvait intercepter les lettres à son nom mais n'empêche qu'il allait devoir rester prudent.

- Et si je refuse ? tenta t-il en l'observant reculer contre la porte.

Maintenant, il ne pouvait plus fuir à moins de l'attaquer. Il s'approcha à son tour.

- Kalis.. c'est mon prénom , murmura t-il à voix basse.
Il avait volontairement évité de donner son nom de famille. Si son père était vraiment au Manoir, les lettres pouvaient peut être atterrir dans ses mains plutôt que les siennes ou alors ce Stephen pouvait aller faire des recherches. Et tomber sur lui, d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarStephen Hill
Adulte Adulte


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Jeu 3 Aoû - 14:22




Évidemment, Stephen savait que le jeune homme dirait cela parce qu'il avait imaginé que s'il était enfermé dans une maison pleines de sorciers adeptes de la magie noire, ce ne serait pas facile de jouer les espions. Tout le monde connaissait l'histoire de Severus Rogue, un sorcier qui a donné sa vie pour espionner le plus dangereux sorcier de tous les temps. Jusqu'à la mort il avait servit le bien et pour Stephen, Severus Rogue était bien l'exemple à suivre aujourd'hui, alors que les troubles venaient à nouveau hanter les sorciers. Il aurait bien raconté à ce jeune homme les aventures et la bravoure dont avait fait preuves le professeur Rogue, néanmoins il n'avait pas le temps et il préféra le laisser réfléchir par lui même. S'il choisissait le mal... en refusant catégoriquement d'aider Stephen, alors pour son bien il faudrait le dénoncer, le ramener devant un juré. De toute façon, le jeune sorcier se retrouvait bloqué, et il lui était impossible de fuir sans laisser derrière lui une forte présence magique du fait du transplanage. Mais Stephen cru voir une lueur de changement dans le regard craintif et bleuté du jeune homme.

Lorsque Kalis daigna enfin donner son prénom, Stephen rangea d'un geste vif sa baguette à l'intérieur de sa cape. Sans ajouter un seul mot, ni de remerciement, ni de menace, il se retourna sans crainte, d'un mouvement assez carré, vers la porte des toilettes.

Alohomora, prononça-t-il d'une voix lente et à peine audible. Un cliquetis confirma que la porte s'était déverrouillée. Dans la seconde même, Stephen poussa la porte pour sortir et laisser ainsi à Kalis la voie libre pour s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   Mar 8 Aoû - 16:26

Une table à l'angle
Stephen & Kalis

Quand Kalis entendit le cliquetis de la porte des toilettes, il soupira, soulagé et se rua presque au dehors.
Par chance, personne ne semblait s'être préoccupé de leur absence mais son verre avait déjà été débarassé et il renonca à en commander un autre.

Il rangea rapidement et prudemment son livre au fond de son sac et s'échappa à l'extérieur. Il ignorait si Stephen l'avait suivi ; il ignorait ce qu'il allait se passer une fois au Manoir. Après tout, il avait encore dépassé les horaires indiquées.

Le pire, il ignorait ce qu'il devait faire maintenant. En parler ou se taire ? Il avait encore du temps pour réfléchir. Mais en avait il assez ?



Fin du rp --
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une table classique dans un angle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une table classique dans un angle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Londres :: Le chemin de traverse :: Le Chaudron Baveur (Pub) :: Le Pub-