BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les Banquettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Les Banquettes   Mar 3 Jan - 19:54



Les banquettes




Opposé au comptoir, les banquettes sont un peu la zone confort du pub. Collés aux murs, elles peuvent accueillir jusqu'à six personnes, tant que celles si ne sont pas trop imposantes. D'un cuir rouge sombre, les banquettes sont très confortables, mais surtout offre un peu d'intimité, un luxe que les autres tables ne proposent pas aussi bien.



/

Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Les Banquettes   Lun 26 Juin - 20:35

[Première semaine de Décembre, Samedi 17h30]



T'aurais pas ma commande par hasard ?
Rp avec Marianne Tylerson



J'entrai précipitamment dans les Trois Balais, me sortant ainsi des températures glaciales extérieur. Nous étions samedi après-midi, et pourtant le gel avait envahi l'Angleterre pour ne plus la quitter avant un bon moment. C'est donc tout naturellement que le bar de Pré-Au-Lard se retrouvait noir de monde, mélange d'élèves venu se réchauffer avec une bonne bieraubeurre et de sorciers en tout genre. Avec un léger sourire en pensant à l’après-midi qui se présentait prometteuse, je zigzaguais habilement entre les tables pour atteindre le comptoir, habituée des foules et du brouhaha inhérent au lieu tel que ceux-ci.

Le serveur au comptoir courait d'un bout à l'autre de celui-ci, enchaînant les commandes de façon frénétique en tentant de ne pas perdre le rythme. Il était difficile d'attirer son attention, mais c'était sans compter sur mon impatience, aussi lassé de l'appeler sans résultat, je décidai de passer à quelque chose de plus rapide. S'hisser sans peine sur le comptoir quand on faisait moins d'un mètre soixante n'était pas chose facile, mais ça ne m'empêchait pas de le faire. A peine avais-je réussi cet exploit que le serveur accourait vers moi comme s'il avait un hippogriffe au fesses, pressée de prendre ma commande, mais avant tout de me faire descendre.

- Ha bah quand même, la prochaine fois jte préviens jme sers moi même hein ! Bon, ce sera un Rhum-groseille pour moi. Et pas un verre de lutin steup.

Je prenais mon temps pour descendre tandis que le commerçant repartait dans son ballet de service frénétique. L'attente ne fut cependant pas très longue, sûrement parce que le jeune homme avait peur que je ne recommence mon manège, ce qui était d'ailleurs un peur méritée quand on me connaissait un tant soit peu, moi et mon caractère. Malheureusement, le liquide que j'avais devant moi était loin d'être le rhum-groseille que j'attendais, et l'autre abruti était déjà reparti de l'autre coté du comptoir sans ce soucier de son erreur. Etant donné la situation, il avait sûrement dû confondre ma commande avec une autre proche, aussi cherchais-je maintenant à qui ce verre mystérieux pouvait-il bien appartenir...



(A toi de jouer Mari *^*)


Code de Tori




Dernière édition par Tori A.Blake le Mar 27 Juin - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Les Banquettes   Lun 26 Juin - 21:38

J'étais aux Trois Balais avec Lyssa. Elle avait, encore une fois, teint ses cheveux. Cette fois-ci, ils étaient bruns/noirs. On s'étaient installées sur une banquette. Il y avait foule, ce jour-là... Le serveur dansait. Ah non, il faisait des aller-retours pour essayer de servir tous les assoiffés et autres alcooliques kleptomanes. Surtout que là, il y a une folle qui vient d'escalader le comptoir... 
- T'as vu ça ? Ils sont fous, ici ! En France, ça arriverait pas, ce genre de trucs !
Je rigole et me tourne vers Lyssa.
- Tu vas pas me dire que tu regrettes Beauxbâtons ?! 
Elle semble hésiter, ouvre la bouche, la referme, puis change de sujet -même si elle ne s'adressait pas vraiment à moi :
- Elles arrivent quand nos bièraubeurres, là ? Ça doit faire une heure qu'on a commandé !
Apparemment, le serveur l'a entendue, puisqu'il revient - après avoir fait descendre la fille du comptoir - avec nos boissons. Il les pose devant nous, on trinque, et on commence à boire.
Je recrache tout. C'est pas que c'est mauvais, mais je ne m'attendais pas à ça. C'est pas de la bièraubeurre. C'est clair. Je perçois un goût de groseille... et de rhum...
Je me lève et hurle aussi fort que possible, pour qu'on ait une chance de m'entendre dans tout ce bruit.
- Quelqu'un aurait pas commandé un rhum-groseille et aurait reçu une bièraubeurre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Les Banquettes   Lun 26 Juin - 21:43



T'aurais pas ma commande par hasard ?
Rp avec Marianne Tylerson



- Quelqu'un aurait pas commandé un rhum groseille et aurait reçu une bièraubeurre ?

Alors que je scrutais la salle, je sursautais en entendant une miss hurlant à pleins poumons. Difficile de ne pas voir la demoiselle qui s'était levée pour l'occasion, certainement pour se faire repérer dans la foule. Sans plus de réflexion, je fondais sur elle pour récupérer mon bien, et lui rendre sa chope au passage. La chose ne s'avéra pas des plus aisée, et je pensais quelque instants à passer une nouvelle fois sur le comptoir pour naviguer plus rapidement jusqu'à destination. Mais l'idée de me faire sortir du bar me ramena les pieds sur terre, et c'est à l'aide d'une volonté sans faille que j'arrivais devant une jolie blondinette, légèrement plus jeune que moi de ce qu'il me semblait:

- Hey, jcrois que ce verre est à moi ma belle, et ça... C'est sûrement ta commande.

Je désignais alors la chope dans ma main avant de la poser lourdement sur la table à ses cotés. Après un coup d’œil au verre dont elle avait parlé, je remarquais que celui était à moitié vide, puisqu'elle avait certainement dû le goûter avant de se rendre compte de la bourde du serveur, ce qui ne m'arrangeait pas des masses pour le coup. Je décidais alors de carrément mettre les pieds dans le plat, mes finances n'étant pas vraiment dans le vert:

- Dis moi par contre, le verre était pas vraiment comme ça quand on te l'as servit nop ? Parce que du coup, c'est pas vraiment cool tout ça...

Avec cette phrase j’espérais que le sous-entendue serait assez clair, sans vraiment en être sûre. Tandis que j'attendais une réponse, un sorcier à l'air joviale s'écarta du bar, et j'en profitais pour prendre sa place rapidement avant que quelqu'un ne prenne la place. Les banquettes étaient des places stratégiques, plutôt prisée, surtout aujourd'hui semblait-il.




Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Les Banquettes   Mer 28 Juin - 10:20

- Hey, jcrois que ce verre est à moi ma belle, et ça... C'est sûrement ta commande"

Une fille étrange arriva accompagnée de... Ma choppe ! Merlin, elle était là ! J'étais prête à lui arracher des mains quand elle la posa sur la table en mode bourrin. Pendant une seconde, j'ai eu peur qu'elle ne se fissure et que tout son contenu ne se déverse sur mes belles bottes (piquées à Lyssa, je tiens à préciser).
Je me dépêchais de me saisir de mon verre et de boire une longue gorgée de son contenu ambré. Histoire de passer le goût atroce de l'autre boisson mal préparée.
Et puis je voyais la fille qui lorgnait sur son verre. Roooh ça va, j'avais à peine bu une gorgée et elle était ressortie fissa, direction le sol.
- Dis moi par contre, le verre était pas vraiment comme ça quand on te l'as servit nop ? Parce que du coup, c'est pas vraiment cool tout ça..."
Je lançais un regard à Lyssa. Cette fille attendait vraiment ce à quoi je pensais ?
- Euh..."
- C'est moi qui ait payé. Et je n'ai plus rien, désolée... je dois avoir encore cinq noises. Maximum"
Je remerciais intérieurement ma meilleure amie de toujours vouloir me payer des choses. Au moins, ça aide... Je faisais mon plus beau (faux évidemment, mais elle n'avait pas besoin de le savoir) sourire à la fille et proposai :
- Bois une gorgée de ma bièraubeurre et on sera quitte, sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Les Banquettes   Mer 19 Juil - 23:37



T'aurais pas ma commande par hasard ?
Rp avec Marianne Tylerson



Le blondinette lança un coup d'oeil à sa copine à mes mots, et ce fut elle qui me répondit, arguant qu'elle l'avait payé mais qu'il ne lui restai plus rien. Je songeais un instant à forcer la demoiselle à payer, sans trop savoir de quelle manière j'allais m'y prendre. Si seulement ma forme était un grand type de deux mètres avec une cicatrice, tout serait plus simple. Mais malheureusement, ce n'était pas le cas et je doutais fort qu'un excité aux cheveux bleus de moins d'un mètre cinquante soit terrifiante au point de se faire dessus.

Plongée dans mes pensées, je revins pourtant vite sur terre quand la miss reprit la parole avec un immense sourire qui était tout sauf vrai, me proposant de boire une gorgée de sa bieraubeurre pour faire table rase. J'avais souvent vue ce genre de sourire sur le visage de Père, et si sa bouche souriait, ses yeux eux restaient en revanche froid et calculateur. D'une voix qui était presque un murmure tant elle était basse, je répliquais presque pour moi même:

- Ouai, j'vois le genre...

La jeune fille en face de moi n'avait pas l'air aussi inhumaine évidemment, mais le fait est que ses yeux, eux, ne souriait pas. Baissant le regard sur la chope que je venais de lâcher sur la table, j'haussais un sourcil. Œil pour œil, dent pour dent, et avec un sourire tout aussi large et faux que le sien, j'attrapais la pinte et buvais deux longue gorgée, laissant l'équivalent de ce qui restait dans mon verre de rhum groseille. Mon méfait accompli, je chopais rapidement le rhum sur la table, laissant la chope à la place. M'accoudant sur le bois d'une propreté douteuse, je regardais tour à tour les deux sorcières sans me démonter.

- On va dire que pour cette fois ça ira mon chou !

Maintenant que toute cette aventure était passée, je regardais un peu autour de moi. Pas mal de sorciers avaient terminés leurs verres, et on respirait à présent plus facilement dans la Salle principale, toujours remplie mais pas bondée. Le serveur me jeta un regard noir, sûrement encore fâché de ma petite escapade sur son comptoir. Il aurait sûrement réagi autrement si c'était pour le rejoindre, mais ce n'était plus la question, et je me retournais bien vite sur ma table.



Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Banquettes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Banquettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Ailleurs dans le monde :: Pré au Lard :: Les Trois Balais (Pub) :: Le Pub-