BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 10 Fév - 16:54

Les vacances avaient été longues et difficiles pour le jeune professeur, à cause d'événements personnels imprévus. Mais les cours avaient repris depuis un peu plus d'une semaine, et même si il ne l'avait pas revue depuis, à part une fois dans les couloirs, il ne pouvait s'empêcher d'y penser. Il se rendit dans la salle de Défense en avance afin de coller toutes les tables d'un côté de la salle, pour garder une grande zone libre pour la partie pratique du cours. Il s'activa alors, déplacer des meubles manuellement, rien de tel pour se vider la tête! 

Il ajouta un tableau dans le bout des tables afin d'aider à la prise de note, le second, à droite du bureau allait quant à lui servir pour les explications pendant la pratique. William était organisé. D'un informulé, il protégea et fixa tous les meubles et objets sur les étagères qui se trouvaient dans la salle, puis se tourna vers les tableaux, s'apprêtant à noter l'intitulé du cours, mais se ravisa. Les élèves le sauraient en temps et en heure et cela éviterai que les premiers se renseignent dans leurs livres...

Informations importantes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaryliss Brown
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 10 Fév - 17:11

Maryliss se dépêcha de finir son café et son pain aux raisins qu'elle avait réussi à dénicher dans la corbeille de viennoiserie, à la table des Serpentard. Elle aimait arriver à l'avance en cours pour choisir sa place, si bien qu'elle quitta bien vite la grande table, piquant une barre de céréales et une pomme verte au passage avec discrétion qu'elle glissa dans son sac de cours.

Mary arriva bien vite devant la salle de Monsieur Turner. Elle rassembla ses cheveux en un chignon approximatif d'où quelques boucles blondes parvenaient à s'échapper, et resserra sa cravate avec application. Elle était visiblement la première à être arrivée  : elle avait fait beaucoup trop vite comme toujours...

Mais la porte s'ouvrit bien vite, laissant la jeune fille entrer.

- Bonjour professeur... La salle à bien changé, observa-t-elle rêveuse en parcourant la pièce du regard.

Mary remarqua que Turner n'avait écrit aucun titre sur aucun des deux tableaux qui se trouvaient dans la salle. De quoi allait-on bien parler... ? Maryliss rêvait de parler des Patronus, elle qui n'en avait jamais lancé malgré son année avancée. Légèrement dans la lune, elle alla s'assoir à la place numéro 13 où elle commença à sortir ses affaires, son carnet de notes, sa plume, son encrier et bien évidemment sa baguette aux deux bois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 10 Fév - 21:33

Ce jour là, Myosotis était, comme beaucoup trop souvent, dénuée de toute motivation. C'était l'un de ces jours où elle avait longuement hésité à faire l'école buissonnière... Elle avait pesé le pour et le contre, et avait finalement décidé de quand même se rendre aux cours, quitte à s'endormir sur la table ou se plonger dans diverses réflexions toutes plus étranges les unes que les autres. Il était maintenant 13 heures, et la motivation de la brune n'était toujours pas revenue : elle trainait donc des pieds en traversant les couloirs pour se rendre dans la salle de classe de défense contre les forces du mal. Avant cela, elle avait été se maquiller dans les toilettes des filles (car elle n'avait pas pris cette peine en se levant ce matin-là). Ses yeux étaient donc recouvert d'une épaisse couche de fard à paupière noir.

Elle avait oublié sa cravate dans la Grande Salle, portait sa cape sous son bras et sa chemise n'était pas fermée jusqu'en haut, laissant presque voir sa poitrine. Malgré son manque évident de volonté, elle fut dans les premiers à arriver dans la salle. Pas la première, non, car une de ses camarades de Serpentard était arrivée avant elle, mais elle décrocha la seconde place dans la liste des arrivées. Comme à son habitude, elle ne prit même pas la peine de saluer le professeur. Elle n'aimait particulièrement pas celui-ci : William Turner, le directeur de sa maison. A ses yeux, cet homme était du genre à péter plus haut que son c*l –pour employer les termes de la jeune demoiselle–. Myosotis pensa que, Professeur de Défense contre les forces du mal ou non, Adam n'aurait aucune peine à le battre en duel. 

Les tables avaient toutes été regroupées et formaient désormais une seule et grande table gigantesque. Cette disposition agaça la Serpentard qui se rendit compte qu'elle n'aurait ce jour-là pas l'occasion de somnoler à l'insu de tous comme cela lui arrivait souvent parfois... Arrivée à la place numéro 7 la demoiselle déposa bruyamment son sac sur la table de bois. Elle en sortit un vieux livre d'occasion de Défense contre les forces du mal dont la plupart des pages cornées se détachaient, deux feuilles blanches quadrillées et un stylo bille à l'extrémité mâchouillée. Myosotis n'était pas du genre matérialiste. On pouvait même clairement dire qu'elle n'était pas soigneuse du tout avec ses affaires. Elle s'affala sur la chaise tel le mollusque qu'elle était ce jour-là et pencha sa tête en arrière pour l'appuyer contre le dossier de sa chaise, les  yeux fermés. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Sam 11 Fév - 14:48

Janvier était bien avancé, et on était déjà arrivés pratiquement à la moitié du mois. Et début le début du mois, Lilion ne dormait pas beaucoup chaque nuit, non seulement parce qu’il travaillait dur pour essayer d’atteindre le niveau des autres, mais aussi parce qu’Ariane occupait un peu trop ses pensées à son goût. Au moins, la reprise des cours depuis une semaine lui avait donné l’occasion de moins penser à elle. Pendant qu’il se rendait au cours de défense contre les forces du mal, où il était inscrit au tout début de l’année scolaire, il songea aux hiboux qu’il avait reçus pendant les vacances, ou plutôt, à ceux qu’il n’avait pas reçus. Un dicton disait : pas de nouvelles, bonnes nouvelles, mais là, c’était plus inquiétant qu’autre chose à ce stade. Bien sûr, à défaut de la voir, il recevait régulièrement des nouvelles de sa grand-mère, comme il s’y était attendu, où elle disait par exemple regretter de ne pas pouvoir le récupérer pour les fêtes. Ce n’était pas de sa faute si son père avait obtenu la garde exclusive de Lilion. Personne n’y pouvait quoi que ce soit. A quoi bon, de toute façon. Ils ne fêtaient pas Noël, là bas, alors qu’il aurait été là-bas ou non n’aurait pas changé pas grand-chose. Ou si, plutôt. Il aurait pu revoir ses amis, moldus donc, de Mayotte. Et c’était à ceux qu’il pensait en franchissant les portes de la salle de cours en se dirigeant machinalement vers la droite de la salle alors qu’il n’y avait plus rien, rien qu’une zone vide.

Alors qu’il salua la professeur et prit place à la place 2, il songea que ce n’était pas normal de ne pas avoir reçu de leurs nouvelles. Pourtant, il s’était arrangé avec son géniteur pour qu’il lui fasse parvenir leur courrier jusqu’à Poudlard. C’était étrange. Pas de nouvelles de lui non plus d’ailleurs. Mais ça, ça ne lui faisait réellement ni chaud ni froid, en vrai, parce qu’il le connaissait bien trop peu pour y être attaché.

Il fallait vraiment qu’il se sorte tout ça de sa tête, parce que là, ça n’allait plus du tout. La preuve, il avait fait exprès de choisir cette place pour qu’Ariane ait deux possibilités pour s’installer : Soit elle l’aurait juste lui à côté d’elle, soit entre lui et quelqu’un d’autre. Pour rien, puisqu’ils n’avaient même pas ce cours en commun ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Jeu 2 Mar - 13:17

Winonna arriva en cours de défense contre les forces du mal. Elle salua Monsieur Turner puis remarqua que trois élèves étaient déjà installés dont Lilion. La préfète fût étonnée de la réorganisation de la classe mais elle approuva ce choix. La poufsouffle décida de s'installer à la place 1, à côté de son camarade Lilion. Elle luit fit un grand sourire puis commença à sortir ses affaires.

Cette place était parfaite, elle lui permettait de bien voir les deux tableaux et d'avoir une vue sur toute la table. Ainsi que sur la porte. D'ailleurs, le cours allait bientôt commencer et ils étaient maintenant que quatre à être prêts pour étudier la leçon du jour, qui était encore inconnue. Si les autres arrivaient en retard, ils allaient se faire gronder par Monsieur Turner. Ce prof était gentil mais il ne fallait pas exagérer, car il pouvait être sévère.


Lilion avait l'air un peu perdu dans ses pensées, était-ce à cause d'Ariane ? La jaune et noire se rappelait bien de la fois où le jeune homme avait accourut au chevet de la gryffon.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Jeu 2 Mar - 15:56

Lilion avait les yeux rivés droits devant lui, sur la zone vide, en attendant que le cours commence et en se demandant pourquoi une telle réorganisation. Il n’avait rien de mieux à faire de toute façon, il ne connaissait pas bien les deux filles de Serpentard. Lorsqu’il vit que Winonna était arrivée et qu’elle s’était assise à côté de lui, il en fut instantanément soulagé. Il craignait toujours un peu de se retrouver assis à côté de quelqu’un qui ne l’appréciait pas, ce qui n’était pas le cas avec la préfète de sa maison, bien sûr. Le Poufsouffle l’aimait bien. Comme le cours n’avait pas commencé, il lui parla à voix basse.

« Salut Winonna ! Comment tu vas ? »

Au moins, en discutant un peu, cela ferait peut-être passer le temps plus vite. Et lui faire penser à autre chose qu’Ariane.

Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 3 Mar - 20:00

J’aimais bien le cours de défense contre les forces du mal. En même temps, qui n’aime pas savoir se protéger ? Le seul problème que j’avais avec cette matière, c’était cette façon manichéenne qu’avait certaines personnes de présenter la magie. La magie, qu’elle soit blanche ou noire, reste uniquement de la magie ; elle n’est pas responsable du mauvais usage que des individus en font. Si tous les sorciers possédant un Nimbus se mettent à braquer des banques, cela voudra-t-il dire que le Nimbus est un balai de voleur ? Bien sûr que non ! Et pour justement éviter que les gens en fassent un mauvais usage, on devrait leur apprendre ce que c’est, les effets et expliquer clairement pourquoi son usage est banni. Parce que nous laisser avec juste une sorte de loi suprême stipulant que la magie noire est très très mal, diabolique et corruptrice, et qui en interdit purement et simplement l’utilisation donne précisément envie à certaines personnes de braver ladite loi.
Enfin bon je n’étais qu’un élève et j’avais sûrement tort. Peut-être…

La disposition de la salle était surprenante, mais cela promettait d’être intéressant. Adressant un signe de la main à Maryliss et à Winonna, j’allais m’assoir à la place 16 ; juste en face de la ravissante nouvelle arrivante de Serpentard. Affalée sur sa chaise, on pouvait dire qu’elle savait se mettre en valeur…
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 3 Mar - 20:52

Le troisième élève à arriver dans la salle de cours était un Poufsouffle. Il se plaça du même côté de la table que la Serpentard, laissant entre eux quatre chaises libres. L'altercation qui avait eue lieu entre Myosotis et le Professeur Turner était désormais connue de tous : depuis un mois maintenant, la demoiselle entendait des chuchotements sur son passage, chuchotements souvent réprobateurs, mais surtout radoteurs. Cela expliquait peut-être pour quelle raison personne ne souhaitait plus s'asseoir à côté d'elle... Personne, ou presque. Une fille de Poufsouffle entra ensuite. Elle se plaça à la gauche de son paire. Le cinquième élève à faire son entrée dans la salle était de loin plus intéressant que les autres aux yeux de Myosotis : il s'agissait d'Anton, un Serpentard de septième année. Lorsqu'il prit place en face de la brune, cette dernière se redressa sur sa chaise, croisant ses jambes sous la table et ses bras au-dessus. Se penchant légèrement en avant pour que son binôme de potions l'entende, écrasant au passage sa poitrine contre ses bras croisés, elle lui demanda en lui souriant : 

"Hey, ça va ?"

Sourire chaleureux, sourire dangereux. Myosotis n'était pas sans savoir qu'Anton était déjà sur un coup, du moins, c'est ce que les rumeurs qui courraient dans les couloirs du château prétendaient. Une Serdaigle, d'après ce que la demoiselle avait compris. Une sixième année, si elle ne se trompait pas. Elle ne parvenait plus à se rappeler de son nom... Charlène ? Madeleine ? Quelque chose dans ce genre là. Quoiqu'il en soit, la brune n'en avait rien à faire : elle jouerait de ses charmes autant qu'elle le voudrait sans se préoccuper de ce que pouvaient en penser les autres. Anton étant l'un des plus beau morceau (pour employer les terme de la brune), et Myosotis était bien décidée à le rajouter à son tableau de chasse, malgré le fait qu'il soit un peu jeune à son goût : c'était mieux que rien. En attendant la réponse d'Anton, Myosotis se redressa légèrement et releva l'un de ses bras, glissant son menton dans la paume de sa main et l'ongle de son auriculaire entre ses lèvres.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 3 Mar - 23:39

Waw. Non seulement elle se mettait en valeur, mais en plus il y avait matière à le faire. Se redressant immédiatement à mon arrivée, elle se penchait vers moi pour me demander si j’allais bien. J’essayais de ne pas trop baisser les yeux en direction de sa chemise, et avançais à mon tour la tête en sa direction pour lui répondre tout en soutenant son regard et en lui rendant son sourire.

- Salut ! Ça va, cette journée est pas trop mal, et le cours s’annonce… intéressant. Dis-moi petite vipère, comment as-tu fais pour faire péter les plombs à Turner ? C’est un exploit digne des plus grandes sagas nordiques… Tout le monde en parle mais j’aimerai entendre ta version. Et surtout je suis curieux de savoir comment tu as bien pu faire pour survivre aussi longtemps chez nous avec le directeur de maison sur le dos. Tu l’as hypnotisé ?


Le professeur avait bien été en couple avec Alice pendant un assez long moment, pourquoi n’aurait-il pas tout simplement recommencé avec une élève de sa propre maison ? Il s’était peut-être lassé de la Lionne et cherchait de l’exotique. En même temps, je n’allais pas le blâmer pour son choix. La brune avait des arguments à faire valoir… J’avais l’impression que c’était une sorte de jeu pour elle ; mais dans ce cas précis j’étais prêt à jouer au chat aussi longtemps que nécessaire…
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Sam 4 Mar - 0:12

Qu'est-ce qu'il pouvait être sexy quand il souriait... Telle fut la pensée de la brune lorsque les lèvres de son camarade s'étirèrent. Elle était comme ça, la demoiselle : elle n'abandonnait pas tant qu'elle n'avait pas obtenu ce qu'elle voulait, et délaissait totalement ce qu'elle avait longtemps désiré une fois qu'elle l'avait obtenu. Le surnom qu'il lui donna, ajouté à la question qu'il lui posa arracha un rire cristallin à Myosotis. Un rire pur, un rire clair, un rire dont on ne l'imaginait même pas capable. En riant, elle avait rejeté la tête en arrière, découvrant au passage ses dents blanches et alignées. Il lui demanda alors sa version des faits ainsi que la raison de sa survie. Elle croisa à nouveau ses bras et prit la parole d'une voix douce et posée, souriant tout en parlant :

"Hé bien... L'fait est que notre très cher professeur ici présent" dit-elle en faisant un bref regard en direction de William Turner avant de poursuivre. "... a jugé que dire d'une question qu'elle était "un peu con" justifiait que je me fasse virer du cours. Bien sûr j'ai protesté, avec toute la politesse dont j'suis capable, enfin, presque toute, et cette enflure a envoyé sur moi une elfe qui m'a emportée avec ma chaise chez l'directeur. Faudrait qu'il voit pour détendre un peu son string, si tu veux mon avis. Et faut pas croire qu'il est gentil avec moi depuis cette histoire hein... Il s'comporte comme un éruptif qu'on provoque en permanence. Disons que plus d'une personne serait en train de s'terrer au fond de son lit pour ne pas avoir à le revoir, mais l'fait est que j'suis pas... comme les autres."

Elle accompagna ses dernières paroles d'un air entendu et d'un clin d'oeil rapide. Elle n'avait  pas pris la peine de chuchoter, sachant pertinemment qu'au vu de la distance qui les séparait du professeur, ce dernier ne pouvait pas les entendre, d'autant plus qu'une autre conversation, plus porche de l'endroit où se trouvait le professeur, avait lieu au même moment. Myosotis n'avait pas mentionné les cinquante points qu'elle avait fait perdre à sa maison, tout simplement parce que pour elle, il ne s'agissait que d'un détail. A ses yeux, le fait d'avoir été virée de cours était notable, la perte de points ne l'était pas. Cela était dû au fait que, pour la Serpentard, le système de point était une aberration des plus totales à laquelle elle refusait de se soumettre. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Sam 4 Mar - 10:10

Elle était belle, et en plus elle avait un rire magnifique. Tout pour plaire, sauf peut-être un sale caractère mais ça faisait son charme. D’après ce que je savais et vu son attitude en ce début de cours, je me doutais bien que toute la politesse dont elle était capable devait être assez limitée ; et plutôt explosive…

- C’est marrant parce que de loin, on dirait que c’est toi l’éruptif. Mais au final c’est peut-être tout simplement ta tête qui ne lui revient pas. T’es pas comme tout le monde, ça c’est sûr. Avoir quelqu’un plus… rock’n roll que le reste c’est sympa aussi pour l’ambiance. Si un prof enragé ne te fais pas te terrer au fond d’ton lit, qu’est-ce qui le peut ? Je suis déçu, j’aurai adoré voir la tête de Turner sur un épouvantard. Peut-être que t’as pendue un attrape-rêves à ton lit pour le chasser de tes cauchemars…  

Je laissais courir mon regard sur la brune et jetais un coup d’œil de chaque côté. Les autres étaient assez loin de nous et ne payaient pas attention à notre discussion. Je regardais Myosotis droit dans les yeux avant de continuer en diminuant le son de ma voix en affichant un grand sourire innocent :

- Tout de même… Il est fort regrettable qu’une personne comme toi se soit laissée emporter par une elfe sans réagir. Je te pensais plus coriace à vrai dire. Enfin si c’est de ça que tu as peur, c’est ton droit. Mais sachant qu’il y a des chances qu’on la revoie aujourd’hui, tu veux que je te ramène dans ton lit pour te border ?  
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Sam 4 Mar - 10:46

Myosotis, un sourire en coin, haussa les sourcils lorsqu'elle entendit le jeune homme dire que, de loin, c'était elle plutôt que Turner qui semblait être un éruptif. Elle sourit de plus belle lorsqu'il confirma ce qu'elle avait dit auparavant : elle n'était pas comme les autres.  Il lui demanda ensuite ce qui lui faisait peur. C'était une bonne question : elle n'en savait rien. Elle parviendrait sans doute à faire oublier au jeune homme sa question grâce à un habile changement de sujet. Heureusement pour la brune, elle n'eut même pas besoin de réfléchir à la manière dont elle pouvait éviter de donner une réponse, car Anton poursuivit en disant qu'il était dommage qu'elle ne se soit pas défendue lorsqu'elle s'était faite emportée par l'elfe. Il continua à parler en souriant innocemment, lui proposant de la ramener dans son lit pour l'y border, la fixant droit dans les yeux. Soutenant le regard de son camarade, elle prit la parole : 

"Comment voulais-tu que j'réagisse ? J'étais clouée sur ma chaise, emportée dans un transplanage inévitable et imprévisible. A part en m'débattant inutilement dans les galeries de la distance, prenant au passage le risque de m'faire désartibuler, je vois pas trop ce que j'aurais pu faire d'autre... Et non, je n'ai pas peur des elfes... Quoique. Si l'fait que j'en aie peur te mène à me border, comme tu l'dis si bien, je pourrais peut-être bien en avoir peur, finalement..."

En disant cela, elle lui lança un regard plein de sous-entendus : le genre de regard qui ne trompe pas. Ce cours s'annonçait fortement intéressant, du moins, si les deux Serpentard continuaient à jouer ainsi au chat et à la souris... S'ils ne partaient pas avant même que le cour commence, bien entendu. Myosotis était bien du genre à quitter une salle de classe avant le début du cours, juste sous le nez du professeur. D'autant plus si le nez en question appartient à William Turner. Ou comment sécher de manière discrète. Un immense sourire au lèvre, elle ramena son épaisse chevelure en arrière d'un geste de la main, se redressant avant de s'appuyer contre le dossier de sa chaise. Elle croisa les bras, et détourna le regard. Tournant légèrement la tête, elle observa un instant les deux Poufsouffle toujours en pleine conversation avant de rapporter son attention sur le Serpentard. Elle aimait jouer, lui aussi, apparement
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Sam 4 Mar - 14:39


Kalis n'était jamais surpris quand il voyait les salles de cours pratiquement remplies à chacune de ses arrivées. Il faisait parti des élèves qui arrivaient le plus souvent en retard même si c'était aussi vrai qu'il faisait pas mal d'efforts. Ce jour là , comme tous les autres, il n'avait pas la moindre envie de bosser ou de faire le moindre effort mais s'était tout de même résigné à bouger de sa place à la Grande Salle pour rejoindre la bonne salle. Non sans soupirer, il attrapa son sac et le balança sur une de ses épaules.

Comme il s'y attendait, la plupart des gens étaient déjà là. Pratiquement au bout de la table, il aperçut Myosotis et Anton déjà en grande conversation. Kalis remarqua immédiatement la tenue de la jeune fille , la manière dont elle se comportait avec son camarade, dont elle le regardait. Leur discussion semblait intéressante, et il s'approcha d'eux, prenant la place 8 , précisément celle à côté de Myosotis. Posant son sac sur la table silencieusement, il tendit une oreille attentive dans leur direction.

Apparemment, Myosotis parlait actuellement de ce qu'il s'était passé dans un autre cours avec le professeur , et Anton l'accompagnait dans ses moqueries contre Turner. Aurait elle enfin trouvé un partenaire pour jouer ? Lui aussi aimait ça, mais il le faisait seul la plupart du temps. Aussi il s'affala sur la table et posa sa tête au creux de sa paume.

—  Si vous voulez mon avis, je suis persuadé que Mr Turner sera flatté d'entendre tout ce que vous avez à dire sur lui. Si vous avez des choses à lâcher qui pèsent trop sur votre coeur, la meilleure solution est de le dire à la personne concernée, pas de parler dans son dos comme des hypocrites  , lâcha t-il sans cesser de sourire et assez fort pour que Turner l'entende.

Gardant son visage moqueur, Kalis sortit un morceau de parchemin et une plume qu'il posa devant lui.

Oh et Myosotis si tu continues de regarder Anton comme ça, tu vas finir par le bouffer, ca serait regrettable.  Il jeta le même regard à son ami.   Toi fais gaffe, tombe pas dans le panneau de cette belle brune , elle n'est pas celle qu'elle prétend être. Vous êtes adorables en tout cas. Tous les deux. 

Par là, il voulait dire qu'il savait pertinemment que Myosotis ne faisait que jouer. Combien de garçons étaient déjà tombés dans son panneau en croyant avoir réussi à la charmer ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Lun 6 Mar - 1:21

Le regard qu’elle m’envoyait ne laissait pas de place au doute. J’avais intérêt à être prêt à la border un jour ou l’autre si je ne voulais pas passer pour un clown. Et ce n’était pas mon genre de me défiler devant un défi ; enfin surtout lorsque ledit défi possédait de tels… atouts en sa faveur.


- C’est bien dommage…  Si t’avais été désartibulée je serais allé veiller à ton bon rétablissement une fois à l’infirmerie… Ma proposition n’est pas valable uniquement pour la peur des elfes, elle concerne toutes les angoisses possibles, du poisson rouge au dragon en passant par la licorne ou le troll.

Sur ces entrefaites Kalis finissait lui aussi par arriver en cours de défense, et venait s’installer tout droit vers nous. Il se joignait à la discussion et tentait même de me mettre en garde contre Myosotis. Mais peut-on réellement aider quelqu’un qui n’a pas envie d’être aidé ?

 - Salut Kalis, tu tombes mal mais je suis content d’te voir. On était bien là. A deux. M’enfin on t’aime quand même… Et puis c’est toi qui nous parle d’hypocrisie ? Remarque c’est vrai que tu connais bien le sujet… Et contrairement à certains, disais-je en regardant tour à tour les deux autres Serpentards, j’évite d’affronter ouvertement ceux qui peuvent me rendre la vie plus compliquée qu’elle ne l’est actuellement. Tu dis que la petite vipère ici présente essaye de me bouffer. C’est certainement vrai, mais je ne risque rien. Je suis un morceau assez coriace, et elle n’a pas l’appétit nécessaire pour m’avaler entièrement… Je rendais alors son regard plein de sous-entendus à Myosotis avec un petit sourire. Je m’adressais encore à Kalis en gardant les yeux rivés dans ceux de la brune. Et sache mon très cher ami que le meilleur moyen de désamorcer un piège est encore de l’activer.

Je sortais mes propres affaires de mon sac en continuant à parler :

- Sois pas jaloux hein ! Tu restes mignonne quand même !
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Lun 6 Mar - 10:55



Cours surprise
Cours de DCFM



Allongée dans l'herbe je finissais une poire avant de m'endormir tel un ours en plein hiver. Pour une fois en ce mois de Janvier, le temps était clair et ensoleillé. Bon, c'était pas encore le genre de météo pour se mettre en maillot de bain, mais le soleil réchauffait doucement mon visage et j'avais noué mon pull autour de mes hanches pour profiter de celui ci sur mes bras et mon cou. Sauf qu'avec tout ça, je me réveillait pile à l'heure de la reprise. Les cheveux emmêlés en boucles légères, le pull toujours à ma taille, la cravate pendante et mon sac accroché sur une épaule je me retrouvais donc à courir dans le château pour arriver à l'heure, ou du moins pas trop en retard.

Arrivée quasiment à la porte je muais mes cheveux en un noir bleuté en entrant, ayant complètement zappé ce "petit" détail dans ma course. Toujours en mode fusée, je balançais mon sac sur le coin de la table en entrant et m'asseyait sur la place à coté, numéro 17, la chaise tanguant dangereusement quand je m'asseyait ayant été un peu trop rapide. Je soupirais un bon coup, enfin posé après un réveil forcé plutôt désagréable.

C'est alors que je remarquais que les places autour de moi était prise, et forcée de constater aussi qu'ils étaient apparemment en pleine conversation. Les yeux d'abord légèrement écarquillés de surprise (bon c'était pas le truc du siècle non plus mais je m'y attendais pas), je faisait glisser mon sac jusqu'à moi pour sortir un carnet. Puis, histoire de dire quelque chose je finissais par lâcher:

- Je dérange ? Pas grave. J'bouge plus maintenant déjà que j'ai couru jusqu'ici pour un cours quoi... Sinon s'lut !

En rabattant les mèches plus courtes qui tombait devant mon visage, j'observais les élèves autour : Il y avait Myo que j'avais déjà rencontrée dans un bar, à époque elle n'était pas à Poudlard, depuis combien y était-elle ? Anton qui semblait d'ailleurs très intéressé par les atouts de la brune, et Kalis. Tout ce que je connaissais de ce dernier était qu'il y avait pas mal de bruits de couloir sur lui, dans le genre grand méchant. En tout cas si c'était un panseurs, il payait pas de mine.




Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Lun 6 Mar - 23:36

Le jeu entre Myosotis et Anton se poursuivit. Il lui répondit que n'importe quelle peur justifierait qu'il la borde. Elle allait rétorquer qu'elle le tiendrait au courant si elle découvrait ce qu'elle redoutait, mais leur conversation fut stoppée par une intervention non-attendue et, surtout, non-désirée : celle de Kalis. Myosotis l'avait aperçut s'asseoir à côté d'elle sans vraiment y faire très attention. Elle n'aurait pas su dire depuis quand il était là, mais apparemment il avait entendu ce que la brune avait dit au sujet du professeur car il se fit moralisateur. Il parlait fort, sans doute volontairement, pour que William Truner puisse l'entendre... Mais était-il seulement attentif à ce qu'il se passait dans sa classe, ou s'était-il perdu dans ses pensées ? Myosotis n'en savait rien, mais ce dont elle était sûre, c'est que son Objectif du moment (l'objectif en question étant Anton, vous l'aurez compris) avait une répartie du tonnerre. 

Le Serpentard n'hésita pas à dire à son camarade qu'il tombait mal. Il poursuivit en disant que, lui, contrairement à d'autres, il ne cherchait pas à affronter ceux qui pouvaient rendre sa vie difficile. Comprenant que cette remarque lui était adressée tout aussi bien à elle qu'à Kalis, Myosotis haussa un sourcil, un sourire en coin ; elle était amusée. Anton déclara ensuite être "un morceau assez coriace", prétendant que la brune n'aurait jamais "l'appétit nécessaire pour [l']avaler entièrement". Il s'agissait clairement d'un appel au défi, et la Serpentard y répondit avec un clin d'oeil qui reflétait ses arrière-pensées : le jeu avait officiellement commencé. Sans quitter Myosotis du regard, Anton termina sa tirade en disant que le meilleur moyen de désamorcer un piège était de l'activer. La brune aimait bien ce dicton. Il lança pour finir que Kalis était mignonne et qu'il ne devait pas être jaloux. 

Avant même que la Serpentard n'ait pu dire quoi que ce soit, une autre élève de leur maison fit son arrivée : il s'agissait de Tori. Elle s'installa à côté de Anton, juste en face de Kalis. Elle demanda alors si elle dérangeait avant de faire comprendre que, même si c'était le cas, elle ne changerait pas de place. Après, et seulement après, elle salua ses camarades. Myosotis lui fit un rapide signe de la main, levant seulement quelques doigts, puis observa la manière dont les élèves s'étaient assis autour de la table : les Poufsouffle étaient réunis d'un côté de la table, les Serpentard de l'autre. Si les Serdaigle et les Gryffondor –qui n'allaient sans doute pas tarder– continuaient à suivre cette règle qui s'était tacitement mise en place, la tablée risquait d'être très intéressante à observer. Tournant finalement la tête pour poser ses yeux sur Kalis, elle répondit à la remarque qu'il avait faite un peu plus tôt : 

"Dis-moi Ka'... Est-ce que ça s'rait pas un peu hypocrite de ta part d'nous cacher ton lien avec les Panseurs ? Non parc'que sans déconner, quand une personne réagit comme tu réagis quand on sous-entend que tu es un Panseur, c'est qu'elle a quelque chose à cacher, non ? Regarde, si maint'nant j'dis à tout l'monde qu'Anton est un Panseur, il va pas péter un plomb, c'qui prouve que c'est faux. Alors dis-nous, mon Panseurounnet d'amour, comment ils sont, tes amis ?"

De la pure provocation. Dire cela à Kalis, c'était comme allumer une allumette à côté d'un carton rempli de pétards en attendant de voir à quel moment il allait exploser. Le pire, dans cette histoire, c'est qu'elle savait pertinemment comment ils étaient, les Panseurs : pour en avoir rencontré deux, Myosotis pouvait dire sans crainte qu'ils n'étaient rien de plus que des sorciers ordinaires. Sans doute que le fait qu'elle soit la colocataire de l'un des sorciers les plus redoutés, dont les rumeurs disaient qu'il était le descendant de Gellert Grindelwald, faisait que la brune ne voyait pas les sorciers dits "puissants" comme les autres. Pour elle, ils ne seraient jamais assez puissants. Jamais assez redoutables. Sans même détourner le regard, les yeux rivés sur Kalis, elle laissa ses lèvres s'étirer en un large sourire. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Mer 8 Mar - 15:53




Jaloux ? Anton croyait il vraiment ce qu'il avançait ? Kalis aimait moyennement être considéré comme un hypocrite ; car il l'était rarement et jamais méchamment. Vrai, il était plutôt du genre à balancer à la gueule des gens ce que les autres pensaient tous bas. Kalis adressa un sourire forçé à Anton, sourire qui se transforma en soupir. Il roula des yeux en voyant Tori qui s'installait juste devant lui. Il était étonnée que Myosotis n'ai pas encore répondue à ses provocations ; il avait remarqué sa tendance à toujours vouloir pimenter la chose et à remuer le couteau dans la plaie quand elle avait l'occasion de s'amuser. Quand finalement elle tourna ses yeux sur lui, il retint son regard sans ciller tout en conservant son expression habituelle.



" Dis-moi Ka'... Est-ce que ça s'rait pas un peu hypocrite de ta part d'nous cacher ton lien avec les Panseurs ? Non parc'que sans déconner, quand une personne réagit comme tu réagis quand on sous-entend que tu es un Panseur, c'est qu'elle a quelque chose à cacher, non ? Regarde, si maint'nant j'dis à tout l'monde qu'Anton est un Panseur, il va pas péter un plomb, c'qui prouve que c'est faux. Alors dis-nous, mon Panseurounnet d'amour, comment ils sont, tes amis ? "



Il lui sembla qu'un silence assourdissant venait de s'abattre dans la salle. Les murmures s'estompèrent suite aux paroles de la serpentard, et Kalis, quant à lui, incapable de bouger, avait carrément arrêté de respirer. Pas de peur non, il la méprisait la peur, mais de colère. Elle bouillait de plus en plus au fond de lui, de plus en plus dangeureuse , de plus en plus forte. Le visage de Myosotis, à quelques centimètres du sien, son sourire qui l'ornait et le rendait plus lumineux, ses yeux pétillants , amusés, et sa posture provocatrice à cet instant, tout chez elle était en danger.


Avant même qu'elle ne puisse réagir, le serpentard se redressa rapidement , lui flanquant une gifle qui claqua, mémorable.


Que les choses soient claires pour tout le monde une bonne fois pour toute , cracha t-il d'un ton haineux en s'adressant à la fois à Myosotis et au restant de la classe. Je ne veux plus entendre quelqu'un mentionner que je suis un panseur, ou divulguer des rumeurs à mon égard sans me connaître , vous êtes tellement naïfs et tellement faibles que je pourrais vous écrasez sans même avoir besoin d'en être un. Vous ne me connaissez pas et vous ne me connaîtrez jamais.

Ses yeux brillaient d'une lueur féroce et sauvage. Il pourrait tout défoncer autour de lui si seulement il n'avait pas cette petite d'once d'humanité qui l'obligeait à rester calme et à se contrôler un minimum.


Jamais il n'avait voulu en arriver jusque là mais pour une fois, la colère avait été plus forte que la raison. Il ne pouvait plus supporter ces rumeurs, vraies certes, mais qui le menaçaient sans cesse. Si les panseurs apprenaient ce qui était raconté à Poudlard sur lui, ils seraient persuadés qu'il a merdé volontairement quelque part pour les dénoncer. Partout .




Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Jeu 9 Mar - 22:14

Elle soutint le regard de son camarade même lorsque celui-ci fut traversé par un éclair de démence. Elle le soutint malgré qu'elle avait vu au fond de ses yeux qu'il s'apprêtait à répliquer physiquement. Elle le soutint, parce que pousser le Serpentard à bout était ce qu'elle cherchait à faire. Myosotis savait qu'il allait s'en prendre à elle avec un coup : elle l'avait vu. Au fond de son regard. C'était une lueur qu'elle avait si souvent vue au fond des yeux de son géniteur qu'elle avait finit par les voir même chez les sorciers dits "stoïques à toutes épreuves". Elle aurait pu éviter le coup en retirant sa tête, mais elle ne le fit pas. Myosotis était étonnée que son camarade ne lui ait mis qu'une claque : elle s'attendait à un coup de coude, voire un coup de poing. La vitesse et la force avec lesquelles avait été mise la baffe avait fait tourner la tête de la brune de cent-quatre-vingt degrés. Sa chevelure recouvrait son visage, cachant sa réaction aux yeux de tous. 

Kalis s'adressa à toute la classe, sa voix tremblant légèrement sous le coup de l'émotion. Une rage folle émanait de lui, semblant se propager dans tout son corps à la vitesse de la lumière. Il mit en garde ses camarades qu'il ne voulait plus jamais que quiconque lance une quelconque rumeur à son sujet. Il fit ensuite une remarque comme quoi il parviendrait à tous les écraser s'il le souhaitait sans même avoir besoin d'être un Panseur. Finalement, il lâcha une dernière phrase qui résonna contre les murs de la salle. Le corps de Myosotis était pris de secousses incontrôlables. A la voir ainsi, presque recroquevillée sur elle même, sa tignasse cachant son visage rougit par la baffe, on aurait pu comprendre qu'elle pleurait. Ce n'est qu'après être restée dans cette position une longue minute qu'elle dégagea ses cheveux d'un geste de la main et découvrit son visage hilare. Son rire qui s'était fait silencieusement jusque là sortit de sa bouche. Elle se tenait les côtes et avait les yeux fermés, la tête rejetée en arrière, et la bouche grande ouverte pour laisser s'échapper son fou rire. Une fois son calme presque retrouvé, elle s'adressa à Kalis en le regardant, riant encore à moitié : 

"Maint'nant qu't'as fini ton speech, tu peux t'rasseoir... Panseurounet chéri."

Elle avait ajouté ce surnom mielleux par pure provocation. Elle n'était pas du genre à faire profil bas, même si elle venait de se prendre une gifle digne de ce nom. La main du Serpentard se devinait presque sur la joue de la brune. Le côté du visage où elle s'était pris le coup était écarlate et étrangement chaud. Elle avait connu tellement pire dans sa vie que cette simple attaque ne lui avait même pas arraché la moindre larme. Si quelqu'un d'autre que Myosotis s'était pris une telle baffe, sans doute cette personne serait-elle en train de pleurer, tirailler entre la rage de s'être fait frapper et la douleur provoquée par le coup. Mais elle n'était pas "quelqu'un d'autre". Elle était Elle. Et elle avait encaissé tellement de coup dans sa jeunesse que cette baffe n'était qu'une pâle agression physique comparée à ce qu'elle avait déjà subit. Ses lèvres étaient étirées en un large sourire : ses yeux, quant à eux, fixaient Kalis, attendant de voir sa réaction qui, elle l'espérait, serait explosive. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Sam 11 Mar - 10:52

“ Je vais bien et toi Lilion ? “

Anton et Kalis arrivèrent quelques instants après. Winonna fit un signe de la main à son ami. La nouvelle, Myosotis, faisait encore des remarques sur tout et rien. La victime du jour était Turner. Winonna ne disait rie et ne faisait qu'écouter. Kalis intervient et expliqua sa façon de pensée à la rebelle serpentard. Anton, comme à son habitude, était dans le sarcasme et la provoque. Heureusement qu'elle le connaissait bien, sinon il aurait écopé de plusieurs heures de retenues. Tori, une autre nouvelle, avait pris place elle-aussi.

Tout bascula lorsque Myosotis fit allusion à la relation de Kalis avec des panseurs. Winonna regarda attentivement son ami, attendant sa réaction. Il réagit vite, prônant haut et fort qu'il n'en était pas un. Winonna vit que son ami était vexé mais elle ne voulait pas intervenir pour ne pas rajouter de l'huile sur le feu. Myosostis lança une dernière pique à Ka'. La préfète espérait qu'il allait l'ignorer. La poufsouffle espérait vivement l'intervention de Monsieur Turner. 

Elle se retourna vers Lilion et lui lança :


“ Quelle belle journée n'est-ce pas ? Ils sont en forme aujourd'hui. “
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Lun 3 Avr - 22:54

« Impec' ! Et ça ira mieux quand j'aurai digéré un peu ! »

L'effet cours après les repas, c'était terrible. Lilion n'était jamais au meilleur de sa concentration lorsqu'il venait de manger. Il avait d'ailleurs pris un peu de poids à force de se gaver de délicieux repas à toute heure du jour ... Et parfois de la nuit. Bah, il avait les fêtes moins de deux semaines avant, c'était l'excuse idéale pour se trouver des excuses pour couvrir sa gourmandise.

Il restait un peu de temps avant le cours, et il comptait bien en profiter pour continuer à discuter tant qu'il le pouvait. Etre assis à côté de Winonna, ça lui changeait un peu d'Ariane. La salle était encore calme et propice à la discussion, mais pas pour longtemps. Il ne comprit ce qui arrivait, mais apparemment une discussion s'envenimait entre deux Serpentard. Certains ne savaient vraiment pas comment se tenir. Et puis, c'était quoi, d'abord, un Panseur ? En tout cas, ça n'avait pas l'air de faire plaisir à Kalis, en tout cas, vu la claque qu'il avait administrée à celle qui avait insinué qu'il en était un. Mais alors pas du tout. Peut-être que c'était une insulte ?
Il chuchotta à Winonna.

« Ben dis-donc, on m'avait dit que le mauvais temps pouvait rendre les gens maussades, mais à ce point-là ... »

Il décida de ne pas se mêler à leurs petites histoires. Ca ne le regardait pas. Et puis c'était le boulot de leur professeur, ça. Professeur dont plusieurs autres élèves attendaient d'ailleurs l'intervention.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 21 Avr - 15:01

Lilion fit une petite remarque. Winonna rigola doucement puis chuchota à son camarade :

“ Vivement que le cours commence, l'ambiance est vraiment tendue. “

Winonna examina attentivement la salle en attenant. Elle commençait sérieusement à s'ennuyer. Le château était figé depuis le début de l'année, rien ne se passait et les cours étaient routiniers. Il fallait un peu d'ambiance pour remonter le moral des troupes. Mais que faire ? Le directeur n'était pas commode … La préfète se sentait tellement impuissante, conditionnée. Finalement ses vacances en Irlande lui avait permis de s'échapper un peu.


“ Il manque encore des élèves ? J'espère qu'on va bientôt commencer à étudier.”


Elle gribouilla des petite formes géométriques son un coin de son parchemin pour patienter.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarWilliam Turner
Directeur Serpentard Directeur Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 26 Mai - 15:12

Les élèves entrèrent un à un dans la salle qu'il avait ouverte en avance. Ne prenant pas vraiment garde à ce qui se passait, il continuait son installation, installant une rangée de guéridons (petites tables en bois à trois pieds) le long du mur opposé aux tables, sur lesquelles il posa des coupelles en métal. La plupart des élèves étaient polis et lui avaient dis bonjour, et c'était sans étonnement qu'il constata que l'une d'entre elle l'avait snobé. Il n'y fit pas attention et laissa tout le monde s'installer. Il était bientôt l'heure de commencer le cours et quelques élèves manquaient encore à l'appel. William se rendit à son bureau, fouina dans ses papiers puis entendit les propos de Kalis, cherchant à faire attraper sa comparse sur des propos concernant le professeur, mais William savait qu'elle ne le portait pas dans son coeur, pas le moins du monde. 

Il les regarda, d'un oeil amusé, c'était à ce genre de gamineries qu'on reconnaissait les adolescents. Et dire qu'il en avait fait partie quelques années auparavant... Myosotis répondit de la même façon puérile, cherchant cette fois à faire sortir le jeune Antoy de ses gonds, le clamant panseur suffisamment fort pour le mettre dans l'embarras. Turner se redressa, se dirigeant calmement mais fermement vers la table d'où provenaient les propos, mais il ne fut pas arrivé que Kalis se leva, flanquant une giffle à la jeune fille:

- ANTOY! Qu'est-ce que c'est que ces manières? Miss Wilkes, vous allez bien?

La gifle avait tellement résonné qu'elle en avait été très impressionnante, mais à en juger par les éclats de rire de la jeune fille qui se redressait à présent, elle ne l'avait pas vraiment dérangée, bien que William avait ressenti de l'amertume venant de la jeune fille, mais il ne dit rien. Il reporta son attention sur Kalis:

- Monsieur Antoy, j'enlève cinquante points à Serpentard, et je vous prierai de sortir de mon cours! Et vous viendrez me voir dans mon bureau ce soir après les cours!

William enrageait de voir les points de sa maison descendre comme de la neige qui fondrait en plein soleil, mais là c'était grave. Il y avait un mois, c'était l'insubordination de sa voisine qui avait couté à la maison vert et argent. Mais qu'avait les Serpentards depuis l'arrivée de cette fille? Ils prenaient le mauvais exemple, c'était très dommage, et William était déçu. Il se tourna vers la brune, une cravate de rechange à la main, et la posa devant elle:

- Mademoiselle vous êtes priée, s'il vous de boutonner correctement votre chemisier et de mettre une cravate, une tenue incorrecte pourrait faire perdre des points supplémentaires à notre maison. Et je demanderai à Miss Blake de resserrer sa cravate aussi s'il vous plait.

Il avait terminé sur un ton plus léger, cette dernière ne faisant pas vraiment de vague habituellement. Il retourna vers son bureau et s'adressa à l'ensemble des élèves déjà présents:

- N'oubliez pas qu'il est demandé dans le règlement une tenue correcte, composée de l'uniforme complet, chemise, cravate, pantalon ou jupe, et une cape noire, le directeur est formel là dessus, en cas de non conformité, des sanctions seront prises, et il serait dommage d'être sanctionné pour une telle raison, je regrette, il ne tiendrai qu'à moi vous pourriez vous habillé selon vos souhaits et la décence mais je n'écris pas le règlement. Nous avons des retardataires aujourd'hui, donc la porte restera ouverte en cas de retard... Aujourd'hui nous allons jouer avec le feu, j'en connais que cela va amuser! Nous sommes en défense contre les forces du mal, donc quels sortilèges de défense concernant le feu je pourrais bien vous apprendre aujourd'hui selon vous?


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Ven 26 Mai - 17:01

Cours de défense contre les forces du mal
Les autres & Kalis



Son coeur battait à une telle vitesse et d'une telle force que Kalis ne serait pas surpris de le voir sortir de son torse d'une minute à l'autre. Wilkes était un fléau et comme chaque fléau, il voudrait la faire disparaître. Alors que sa propre gifle lui avait presque déchiré la main, le professeur ne prit pas une seule seconde de plus pour réagir. La situation tourna instinctivement en la faveur de Wilkes. Quant la sentence tomba, le serpentard faillit répliquer mais décida de garder la réplique qui lui brûlait la gorge sur le bout de la langue.



Il n'arrivait pas à croire que c'était lui qu'on punissait alors que c'était juste cette jeune fille insupportable et sans scrupule qui s'amusait à le provoquer depuis dix minutes. Fusillant littéralement le professeur du regard, il attrapa néanmoins son sac et se retint de toutes ses forces d'en refoutre une à Myosotis en sortat. La vengeance est un plat qui se mange froid, voir glacial parfois. Mais il se mange toujours un jour ou l'autre. Wilkes ne pourra pas toujours s'en sortir indemne.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Mer 31 Mai - 21:49

Lorsque le Professeur Turner demanda à Myosotis si elle allait bien, celle-ci cessa finalement de rire, le regardant comme s'il venait de lui poser la question la plus inattendue et inappropriée du monde. Il aurait pu lui demander si elle aimait les kumquats qu'elle l'aurait regardé de la même manière. Elle était étonnée face à ce soudain intérêt du Professeur pour sa santé. Sans doute qu'il voulait tout simplement faire comme si son rôle d'enseignant passait avant la rancoeur qu'il avait pour elle. Toujours est-il qu'elle trouvait cela étrange. Peut-être essayait-il par ce geste à faire comprendre à la demoiselle que, malgré les quelques conflits qu'ils avaient eu, ils pouvaient cesser de se regarder en chien de faïence à chaque fois qu'ils se voyaient ? N'étant pas certaine d'avoir correctement comprit le geste de William Turner, Myosotis se contenta d'hocher la tête, méfiante. 

Après cela, le professeur retira 50 points aux Serpentard et mit Kalis à la porte. Ensuite, il demanda à la fausse brune de reboutonner sa chemise. Elle haussa les sourcils mais s'exécuta sans quitter le professeur des yeux. Il sortit alors une cravate aux couleurs des Serpentard. Mais d'où Diable la sortait-il ? Myosotis n'en savait rien. Elle observa un instant la cravate qui avait été déposée devant elle et s'en empara finalement avec nonchalance tandis que le Professeur retournait se placer derrière son bureau. Il rappela à l'ensemble de la classe ce qui était dit dans le règlement concernant les vêtements que devaient porter les élèves en cours. Tandis qu'il parlait, Myosotis lança un rapide regard à Anton. Elle leva les yeux au ciel pour montrer son désaccord face à cette stupide volonté de voir tous les élèves vêtus de la même manière avant de rapporter son attention sur Monsieur Turner. Trop occupée à ne pas écouter, la Serpentard n'entendit que ce qu'elle voulait bien entendre, à savoir "sortilège concernant le feu". Son étonnement prenant le dessus, Myosotis s'exclama : 

"Quoi ?! Vous allez nous apprendre à maîtriser un Feudeymon ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   Jeu 1 Juin - 15:19

Winonna souffla de soulagement. Monsieur Turner avait enfin réagit à tout ça. Il devait être occupé dans ses pensées car il réagissait plus vite généralement. Kalis fût exclu de cours. C'est vrai que c'était mal ce qu'il avait fait mais il n'était pas le seul fautif dans l'histoire. La préfète préféra se taire pour éviter les ennuis et écoute les explications du professeur de défense contre les forces du mal. Oui en effet, il y avait des retardataires. Ils allaient surement être punis ou pénalisés.


*Jouer avec le feu ? … *


Mademoiselle Wilkes réagit de suite. Elle parla de Feudeymon. Cela était peut-être un peu extrême comme sortilège. Maîtriser ce truc était faisable mais ce n'était pas un sort que le ministère apprécierait, enfin c'est ce que pensait Miss Diggory. La poufsouffle leva la main.



Je pensais à Incendio Monsieur. C'est un sort courant mais dangereux. Si on est pas assez attentif, il peut faire beaucoup de dégâts. “ 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h   

Revenir en haut Aller en bas
 
2ème cours de Défense contre les Forces du Mal, 13 Janv. 2033 à 13h
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Défense contre les forces du mal-