BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarIvelin Akhar
Professeurs Professeurs

MessageSujet: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mar 14 Mar - 17:49

Ah Poudlard, et ses escaliers qui n’en faisaient qu’à leur tête. Voici bien quelque chose qui ne n’avait pas manqué lorsque j’ai quitté Poudlard il y a presque la moitié de ma vie.  Déjà ! Le temps avait passé si vite que j’avais avait encore du mal parfois à le réaliser. Je n’avais pas remis les pieds ici depuis 16 ans. L’école en elle-même me semble bien être restée figée dans le temps. L’équipe des professeurs en revanche avait bien changé depuis quelques temps.  Une équipe plus jeune et plus dynamique globalement. Je n’allais pas m’en plaindre –il y avait là de beaux brins de filles- probablement pas célibataires, ce serait trop beau.
 
Parcourant les couloirs, perdu dans ces escaliers que jadis je savais emprunter par cœur, je me disais bien que je risquais d’être en retard. Mes élèves avaient avoir une belle surprise en apprenant qu’ils allaient avoir cours d’arithmancie. Mon arrivée à Poudlard sonnait pour eux le glas de la fin des lundis soir où ils finissaient à 15h30. Dommage pour eux le programme s’annonçait chargé.
 
Un dernier escaliers et j’y étais enfin. La salle n’avait pas changé depuis le temps, elle était comme dans mes souvenirs. Il me restait seulement 10 minutes pour tout préparer. C’était juste mais suffisant. Vive la magie. En peu de temps j’alignais les tables. Sur chacune, j’y déposais un petit coffre à code.
 

Il ne restait plus qu’à tous les attendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarElana Deslandes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Lun 20 Mar - 15:25

Elana accéléra le pas, elle s'était encore perdue et un escalier l'avait mené dans la direction opposée.
Elle ne voulait pas se faire remarquer de nouveau en arrivant en retard.
La jeune fille arriva un peu essoufflée dans la salle pour s’ apercevoir avec soulagement que personne n'était encore arrivé.

Elle fit un grand sourire et lança un "Bonjour, professeur !" sonore à son enseignant, toujours teinté de son petit accent français.


Puis elle regarda l'ensemble de la salle et pris une place au 3ème rang . Un petit coffre était déjà présent sur la table.
Elle n'osa pas sortir ses affaires de suite, préférant attendre les instructions.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Lun 20 Mar - 19:06

Myosotis avait été dépitée d'apprendre qu'un professeur avait été trouvé pour prendre en charge les cours d'arithmancie. Elle se rendit donc au cours sans grande motivation. Tandis qu'elle marchait en direction de sa salle de classe, elle essayait de s'imaginer quel genre de professeur pouvait enseigner une telle branche. Un vieillard, sans doute, du même âge que Madame Raggio. Du moins, telle était l'hypothèse de la brune : pour Myosotis, il était impensable qu'un jeune puisse avoir pour envie d'enseigner l'arithmancie. Elle ne l'avait encore jamais vu, que cela soit dans les couloirs ou dans la Grande Salle, car cela faisait peu de temps que le nouveau professeur était arrivé à Poudlard, et il n'était pas rare que la Serpentard mange un peu après les autres. Mais, qui sait, peut-être que les cours seraient plus intéressants qu'elle ne le pensait ? Lorsqu'elle fit son entrée dans la salle, son regard se plongea dans des yeux bleus-gris. Elle s'arrêta net devant la porte. Rasé, blond, grand. 

"Woaw... Hum... Hey."

Elle avait lâché ces quelques mots totalement décontractée, les mains dans les poches de son manteau noir qu'elle n'avait pas fermé. C'est alors qu'elle se rendit compte qu'il ne s'agissait pas d'un élève, mais bel et bien de son professeur. Elle le regarda de haut en bas, ne semblant pas gênée le moins du monde par la situation. Remettant correctement sur son épaule la lanière de son sac qui commençait à glisser, Myosotis se remit en mouvement, tournant le dos au professeur pour passer entre les rangs. Elle lui jeta un regard par dessus son épaule, un sourire en coin. C'est qu'il était pas mal, le jeune homme. Elle alla s'asseoir à côté de la seule personne présente : la nouvelle. Elle retira son manteau, ne quittant pas le professeur des yeux, roula le manteau en boule et le fourra dans son sac. Elle lâcha alors celui-ci par terre, ce qui provoqua un bruit sourd. Détachant finalement son regard du blond, elle posa ses yeux bleus sur sa voisine de table. Lui tendant une main, elle lui lâcha : 

"Myosotis. Et toi tu es... ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatarElana Deslandes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mar 21 Mar - 12:19

Une autre jeune fille fit son entrée.
Elana ne pu s'empêcher de sourire lorsque la demoiselle ne put retenir un commentaire appréciateur sur leur professeur.
Il est vrai qu'il était plutôt mignon dans son genre, et effectivement il était rare de croiser des profs jeunes, enseignant cette matière.
Elle se rappelait encore de Mr Raguadou, qui devait avoir au moins cent ans, dispensant les cours à Beaubâton.
Difficile de suivre sa voix chevrotante pendant deux heures d'affilées.
A bien y regarder, c'est sûr que les cours allaient sans doute être beaucoup plus plaisants.

La jeune serpentard s'avança jusqu'à la table voisine d'Elana et se présenta :

"Myosotis. Et toi tu es... ?"

-Elana, enchantée !


L'accent français de la demoiselle était facilement décernable dans ses phrases, mais sa grammaire et son élocution était parfaite. Elle serra la main qui lui était tendue avec un sourire.

-C'est nous qui sommes très en avance ou il y a très peu d'élèves dans cette matière?
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Ven 24 Mar - 13:39

"Elana, enchantée !"


L'accent français que Myosotis décela dans les paroles de sa camarade la fit sourire. Apparemment, il n'était pas rare que des élèves de Beauxbâtons finissent leur scolarité à Poudlard. La brune ne parlait pas le moindre mot français. A vrai dire, elle ne connaissait aucune langue autre que la sienne, et elle appréciait toujours entendre les étrangers parler anglais. Elana serra la main de Myosotis et demanda ensuite si elles étaient tout simplement en avance ou si l'effectif d'élève dans cette matière était réduit. La brune croisa ses bras sur la table et après avoir parcourut la salle des yeux, son regard s'attardant longuement sur le professeur, elle regarda sa voisine de table et elle lui dit : 

"J'en ai aucune idée, c'est l'premier cours qu'on a. Y avait pas d'prof avant. Mais si on est que deux à suivre ce cours, moi ça m'dérange pas... Si tu vois c'que j'veux dire..."

Elle appuya ses derniers propos en lançant un bref regard en direction du professeur. Il était vrai que, s'ils étaient effectivement que peu d'élèves à suivre le cours, le professeur leur accorderait plus d'attention que si la salle était comble. Et Myosotis était bien décidée à marquer la mémoire de ce bel homme. Une pensée la frappa alors : il était fort possible que William Turner l'ait mis en garde à son sujet, et lui ait raconté les nombreuses fois où le comportement de Myosotis avait déplu aux professeurs et au Directeur... Elle se rassura en se disant que, peut-être, l'homme qui se tenait face à elle n'était pas du genre à se laisser influencer par les dires de ses collègues. Revenant à l'instant présent, la brune demanda à sa voisine : 

"Ca fait pas longtemps que t'es arrivée, j'me trompe ? T'arrives à t'y r'trouver, avec tous ces couloirs et ces salles ? Nan parc'que moi j'ai longtemps galéré, et parfois j'galère encore !"
Revenir en haut Aller en bas
avatarElana Deslandes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Ven 24 Mar - 16:31

Elana fit un grand sourire à Myosotis à l'évocation d'un cours en comité restreint.
Il est vrai qu'il n'y aurait rien de désagréable à suivre un cours ainsi.
Même si pour ça part, elle préférait un prof intéressant, passionné et compétent à une gravure de mode...

-Ca fait pas longtemps que t'es arrivée, j'me trompe ? T'arrives à t'y r'trouver, avec tous ces couloirs et ces salles ? Nan parc'que moi j'ai longtemps galéré, et parfois j'galère encore !


- Non, effectivement. Je suis régulièrement perdue et entre les escaliers qui bougent et j'en suis certaine maintenant, les couloirs qui changent de place, c'est un peu l'enfer... Tu es ici depuis ta première année? Si c'est le cas je n'ai pas fini d'en baver...



La jeune fille soupira, décidément, elle était bien loin de chez elle...
"Sauf que maintenant, chez toi c'est ici..."
Elle espérait se faire rapidement des amis afin de ne pas rester "la nouvelle" éternellement.

-Des conseils à me donner sur ici ? Elle montra de la main l'ensemble du château.
Elle ne voulait surtout pas faire de faux pas en raison d'une règle fumeuse et absconse qu'elle aurait ignorée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Sam 25 Mar - 17:37

A gauche … Non, à droite ... Et puis encore à droite. Mince alors, il venait de débouler devant ce qui semblait être un cul-de-sac ! Lilion allait arriver en retard si ça continuait comme ça. Il risquait de faire très mauvaise impression devant le nouveau professeur. Il n’y avait pas eu un seul cours d’arithmancie depuis qu’il était arrivé, et pour cause : Il n’y avait pas de professeur à ce moment-là. Après un demi-tour et après avoir tenté une autre porte, il arriva enfin à destination, essouflé. Il n’était pas en retard, il ne savait, mais c’était limite limite. Il rajusta sa cape et entra dans la salle, histoire de faire bonne impression.

« Bonjour professeur ! »

La salle était grande, les tables étaient alignées. Il s’installa à la première place venue, et regarda qui était arrivé. Deux Serpentard. La fille bizarre qui s’était fait virer de cours un beau jour par le professeur Turner … Et la nouvelle dont il n’avait pas retenu le prénom. Il y avait beaucoup de monde à Poudlard qui était arrivé après lui, mine de rien. Il n’y avait plus qu’à espérer que Myosotis n’ait pas une mauvaise influence sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Dim 26 Mar - 10:14

Je parcourus la classe des yeux pour voir les présents. A peine trois personnes en plus du professeur. Professeur que je saluai :

"Bonjour Monsieur," fis-je d'un ton calme.


Calme, pour une fois. J'étais fatiguée, et avec mon teint naturellement peu hâlé, mes cernes étaient plutôt visibles, assombrissant le tour de mes yeux gris perle. J'avais ce jour-là tressé plusieurs minuscules nattes dans mes cheveux d'un blond doré et enfilé des perles colorées sur deux d'entre elles. Le reste de ma chevelure était lâché sur mes épaules, comme souvent, plus par flemme que par choix esthétique. Je m'avançai vers les deux filles de Serpentard, non sans un regard froid envers l'une d'entre elles. Je saluai en revanche la deuxième avec un grand sourire.

"Salut ! Tu es Elana Deslandes. C'était plus une affirmation qu'une question. Moi c'est Marlène, je suis contente de te rencontrer."


J'avais prononcé la fin de ma phrase en français. La discussion risquait d'être courte, mais je voulais réellement faire connaissance avec Elana. Je fis un signe de la main joyeux vers Lilion avant de reporter mon attention sur ma semi-compatriote.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarElana Deslandes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Lun 27 Mar - 17:03

Les élèves commençaient doucement à arriver.
Elana vit tout d'abord un jeune homme blond aux yeux verts qui portait l'uniforme de "Poufsouffle" si elle se souvenait bien de ce qu'on lui avait indiqué.
Il faisait "jeune" et Elana se demanda un instant si il ne c'était pas trompé de cours...
Le garçon leur décocha un regard étrange, presque dubitatif et...bizarre.
Elana n'était pas sûr d'apprécier la manière dont il les avaient regardées.

Puis vint une autre élève, cette fois portant un uniforme aux tons bleus. "Donc....Serdaigle...enfin je crois..." La jeune fille avait encore du mal à s'y faire.
La demoiselle Serdaigle lança un regard si froid à Myosotis qu' Elana en eu des frissons.
 C'était la deuxième personne qui regardait sa voisine d'une manière peu appréciative.
Qu'avait il bien pu se passer? Myosotis était-elle en cause?
Il avait semblé à Elana que sa camarade de classe était plutôt du genre franche et sans ambages.
Et pour avoir connu le malheur d'être mise de côté pendant sa scolarité par des gamines, elle préférait se faire un avis par elle même avant de juger...
Elle sursauta quand Marlène lui adressa la parole et fut d'autant plus surprise lorsqu'elle termina sa phrase en français:
"Salut ! Tu es Elana Deslandes. Moi c'est Marlène, je suis contente de te rencontrer.

C'est en Français qu'elle lui fit sa réponse :
-Bonjour! Je suis également ravie de te rencontrer! Tu es aussi Française? C'est super chouette! Tu viens d'où?
Elana était ravie de pouvoir de nouveau entendre sa langue maternelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarIvelin Akhar
Professeurs Professeurs

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Jeu 30 Mar - 17:13

J'avais constaté au passage que la seconde élève arrivée ne semblait pas insensible à mes charmes. Et n'avait pas l'air de s'en cacher. Ca ne me déplaisait pas, c'était même flatteur que je puisse encore plaire à mon âge. 33 ans, ça commençait à faire pas mal, je me sentais toujours aussi en forme et fringant que quelqu'un qui en a 10 de moins !

Les élèves arrivaient les uns après les autres, et je les saluais les uns après les autres. Ils étaient bien peu nombreux comme je m'en doutais déjà de toute manière. C'était déjà le cas de mon temps, lorsque j'étais à la place de mes élèves. L'arithmancie était une matière passionnante, si seulement l'on se donnait la peine d'apprendre à la connaître et qu'on était prêt à travailler dur. Les listes, en tout cas, ne me paraissaient pas être à jour. Elles y faisaient mention d'un Gryffondor, qui n'était visiblement pas là, et pas de Serpentard. Il y avait pourtant deux Serpentard présentes dans la salle, mais aussi un Poufsouffle et une Serdaigle. Ce devaient être ces deux-là, Marlène et Lilion, les élèves des autres maisons.

Avec des élèves qui parlaient français, sans trop comprendre ce qui se disait, ils n'étaient pas au premier rang, j'avais un peu le sentiment d'être reparti à l'étranger. Je les avais laissés faire connaissance un peu, le temps de voir si d'autres arriveraient, puisque je ne savais pas qui viendrait dans mon cours au final. J'avais heureusement prévu la chose. En tout cas je ne devrais pas avoir trop de problèmes à gérer une classe avec peu d'élève. Ce serait l'idéal pour débuter.

"Bien, nous allons commencer, faites silence je vous prie".

Je leur laissais quelques secondes le temps de se taire.

"Bienvenue dans ce cours. Je suis le professeur Ivelin Akhar et serai chargé de vous enseigner l'arithmancie durant cette année scolaire, ou tout du moins ce qu'il en reste. Vous comprendrez donc que nous n'aurons pas le temps à perdre et que nous devrons aller droit à l'essentiel."

Je balayais la salle du regard.

"Sachez que le travail personnel à fournir risque d'être important également, vous devrez donc vous organiser en conséquence. Sachez également que je ne tolère ni les retards, ni les absences, ni ceux qui me voudraient me faire perdre mon temps."

Je préférais mettre les points sur les i tout de suite.

"Merci de faire une brève présentation de chacun de vous. Je veux au minimum vos nom et prénom, votre année, si vous avez déjà fait de l'arithmancie ou non, n'ayant pas la bonne liste des inscrits. Ils me seront utiles pour les différents cours."


Dernière édition par Ivelin Akhar le Mer 5 Avr - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Ven 31 Mar - 18:37

Arithmancie
Les autres & Kalis

Un crayon coincé derrière son oreille, Kalis traçait soigneusement le contour d'un symbole de Magie noire avec sa plume inscrit au coin de sa feuille. Aux dernières vacances, il avait lu et relu un bouquin sur le sujet des dizaines de fois afin d'imprimer les symboles et formules dans son esprit et les travailler à Poudlard. Un autre crayon était glissé entre ses lèvres, ses sourcils fronçés, sa mine songeuse. Un côté de sa tête était appuyé contre le creux de sa paume. Kalis leva les yeux et observa les divers élèves qui étaient rentrés pendant qu'il était concentré , la salle était déjà bien remplie.

Le cours commença rapidement, ce qui n'empêcha pas le serpentard de poursuivre ses petits dessins. Il sourit , reproduisant un symbole qu'il avait déjà dessiné une bonne dizaine de fois. Ses oreilles de leurs côtés, restaient attentives au professeur. Apparemment, comme il le disait, il n'aimait pas les retardataires ni les fouteurs de m****. Heureusement qu'il avait eu un petit aperçu de lui avant d'entrer dans cette salle, maintenant il savait précisément comment réagir face à cet homme.
Kalis machouilla le bout de son crayon et fut le premier à parler sans lever la main pour se présenter comme le voulait le premier exercice.

Kalis Antoy, septième année, serpentard et je n'ai pas fais d'arithmancie. Mais vous devez déjà savoir plus de la moitié maintenant , dit il.

Sur ces mots, il reprit ses dessins en griffonnant de nouveaux symboles de l'autre côté de sa feuille. Dans quelques minutes à peine, elle en sera couverte.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Sam 1 Avr - 1:11

Myosotis ne put s'empêcher de ricaner en entendant Elana dire qu'elle se perdait régulièrement dans le château. Ce n'était pas un ricanement insultant, mais plus une preuve qu'elle avait bien compris à quoi elle faisait référence : il était vrai que plus d'une personne arrivait en retard en cours juste parce qu'un escalier avait décidé de faire des siennes ou parce qu'un couloir avait eu une subite envie de bifurquer à gauche ce jour-là plutôt qu'à droite. Suite à sa réplique, Elana soupira avant de laisser un silence s'installer entre elles. Elle semblait s'être perdue dans ses pensées. Myosotis ne l'en tira point, profitant de cet instant pour lancer un énième regard à leur professeur et l'observer de haut en bas. Finalement, la nouvelle reprit la parole en faisant un vague geste pour désigner le château dans son entier. 

"Des conseils à me donner sur ici ?"

Myosotis fit un sourire moqueur avant dans lâcher un simple : 

"Survis."

Elle reprit la parole en commençant par dire "Plus sérieusement..." mais elle ne put pas en dire plus, car elle fut interrompue par une Serdaigle qui venait de se planter devant leur table en s'adressant à Elana. Myosotis n'avait même pas calculé le regard noir que lui avait lancé Marlène. L'habitude d'être regardée de travers ou tout simplement un désintérêt total ? Peut-être les deux. Elle ne s'intéressa pas à ce que se disaient les deux filles. Elle ignorait superbement la conversation qui s'était engagée en Anglais et qui avait tourné au Français pour attraper son sac au sol et en sortir une feuille quadrillée coincée sous son manteau et un stylo bille qui traînait au fond de son sac. Le cours débuta alors sans que Myosotis n'ait fait attention à la manière dont la discussion s'était terminée entre sa voisine de table et la Serdaigle. 

Le professeur commença par demander le silence. La brune s'accouda à sa table, glissa son menton dans sa main, croisa ses jambes et glissa le bout de son stylo entre ses lèvres pour le mordiller. L'homme souhaita la bienvenue à ses élèves et se présenta. Il les mit ensuite en garde sur divers points puis finit par demander aux élèves de se présenter rapidement. Le premier à prendre la parole fut Kalis. Myosotis l'observa du coin de ses yeux avant de rapporter son attention sur son professeur. Kalis ayant de toutes évidences terminé de se présenter, la brune retira son stylo d'entre ses lèvres, croisa ses bras sur la table et prit la parole à son tour : 

"Myosotis Wilkes, j'ai jamais fait d'arithmancie, j'suis en cinquième année, et célibataire."

Elle avait ajouté cette dernière information avec un sourire empli de sous-entendus. Elle décroisa ses bras pour glisser à nouveau son stylo entre ses dents sans ajouter un mot de plus. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Lun 3 Avr - 22:26

Une autre élève était arrivée après Lilion. Une Serdaigle, et il reconnaissait ce visage. C'était Marlène, la soeur jumelle de Merwin, l'un de ses camarades de chambrée, une fille très sympathique au demeurant. Lorsqu'elle lui fit un signe, il fit un grand signe accompagné d'un grand sourire. De là où il était, il n'entendait pas trop les conversations, alors il se contenta de regarder autour de lui, et vit Kalis à qui il fit signe aussi. Il ne l'avait pas vu arriver. Lilion allait se lever pour présenter à la nouvelle quand le professeur prit la parole. Flûte, déjà ?

Il n'avait pas l'air commode du tout, le professeur Akhar. Non, pas qu'il ressemble à une commode (au contraire, il ressemblait plutôt à un mannequin de magazine de mode, un peu comme ceux que lisaient certaines de ses camarades moldues quand il allait au collège) mais il sentait que ce n'était pas le genre à bien réagir s'il donnait un nom et prénom ridicule dans le but de faire marrer les autres. Bon. Tant pis. Le Poufsouffle ne put s'empêcher de ricaner quand il entendit Myosotis dire qu'elle était célibataire. Ca ne l'étonnait même pas.

« Je m'appelle Lilion Elenwë, Monsieur. En cinquième année. J'ai déjà fait de l'arithmancie. Mais pas dans l'ordre du programme officiel. »

Eh oui, aussi surprenant que ça puisse paraître, sa grand-mère lui avait enseigné aussi ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatarElana Deslandes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mer 5 Avr - 18:35

Elana avait esquissé un sourire à la mention de "survie" de Myosotis.
Elles furent interrompues dans leur échange par l'arrivée de la demoiselle de Serdaigle. Elana avait été enchantée de pouvoir parler dans sa langue natale.
Mais l'intervention de leur professeur mis un terme à la discussion entre les deux "françaises" .
Elana fit un petit signe à Marlène, et articula silencieusement un "on en reparle après le cours?" du bout des lèvres.
Elle se tourna un instant vers Myosotis qui semblait avoir pris une attitude presque éteinte.
Elana avait elle dit ou fait quelque chose qui aurait pu la blesser? Un rapport peut être avec l'intervention de Marlène.
Mais la jeune serpentarde retrouva le sourire lorsqu'elle se présenta .
Elle n'avait pas pu s'empêcher de rajouter sa situation amoureuse, Elana en fut amusée et en même temps presque choquée. Elle n'aurait jamais osée parler ainsi à un professeur ...
D'autres étudiants se présentèrent et quand vint son tour, elle se leva; plus par habitude d'éducation (c'est ainsi que l'on prenait la parole en cours à Beaubâton) que par soucis de se faire remarquer.

- Elana Deslandes, 7 ème année, j'ai déjà fait 1 an d'arithmancie à Beaubâton.

Puis la jeune fille pris conscience qu'elle s'était levée et se rassit rapidement avant d'attirer plus que ça l'attention.
Elle retourna sagement à l'observation du coffre qui occupait son bureau. Il ressemblait à priori comme deux gouttes d'eau à celui qui ornait celui de sa voisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Jeu 6 Avr - 14:07

Je souris.


"Je suis née en région parisienne, mais j'ai passé la plupart de ma vie en Bretagne... même si j'habite à Bristol depuis mes dix ans."


Je prenais un réel plaisir à parler français, mais il fut écourté par la nécessité de m'installer à ma place, ce que je fis à côté de Lilion... qui lui aussi était francophone, d'ailleurs. Le hasard me fit esquisser un sourire. J'observai le petit coffre devant moi avec beaucoup de curiosité, et mis un peu de temps avant de réaliser qu'il était à mon tour de me présenter. J'arrondis un peu nerveusement un mèche derrière mon oreille avant de renseigner :

"Je m'appelle Marlène Lenoir, je suis en sixième année à Serdaigle, et je n'ai jamais fait d'arithmancie avant."


...mais j'ai hâte de commencer. Complétais-je mentalement. Le professeur avait une discipline assez sévère, mais son cours devait vraiment être intéressant, et il ne semblait pas méchant personnellement.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarIvelin Akhar
Professeurs Professeurs

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Jeu 13 Avr - 11:31

Pendant qu'ils se présentaient à leur tour, je jetais un oeil sur la liste de tous les élèves de Poudlard, histoire de ne pas écorcher leur nom à l'écrit, j'avais besoin de l'orthographe exacte. Le premier à se présenter était Kalis Antoy, celui qu'il avait déjà vu plus tôt dans la journée. Avant cela, il griffonait quelque chose. Bon, c'était courant dans un cours, ça ne me dérangeais pas plus que ça, combien j'en avais vus faire de même quand j'étais à leur place. 
La deuxième, celle qui avait immédiatement attiré mon attention, était Myosotis Wilkes.

"Eh bien, mademoiselle Wilkes, vos camarades sont certainement ravis de le savoir", répondis-je d'un ton mi-charmeur, mi-moqueur à la fois. Message reçu.

Le gamin qui ricanait, c'était Lilion Elenwë. Pas très british comme nom ça, tiens, ça sentait les îles. Et pour son année, il faisait bien plus jeune. Sur le coup, je l'avais pris pour un première année.

Elana Deslandes ... Une nouvelle donc, qui venait tout droit de Beauxbâtons. Je connaissais assez de français pour savoir que c'était une coutume chez eux de se lever pour prendre la parole.

"N'hésitez pas à m'interrompre, mademoiselle Deslandes, si vous avez besoin que je reformule ou que je parle plus lentement."


Je lui souris, ce n'était forcément pas facile de débarquer d'ailleurs pour tout le monde.

La dernière, Marlène Lenoir, était visiblement française ou d'origine française. Décidément, Beauxbâtons devait avoir perdu en popularité au profit de Poudlard.

"Nous allons maintenant entrer dans le vif du sujet. D'abord, qu'est-ce que l'arithmancie ? Il s'agit à l'origine d'une technique de divination utilisant les nombres de 0 à 9. Bien sûr, cette définition est très loin d'être exhaustive. Dans mon cours, vous apprendrez d'abord à mieux vous connaître grâce aux nombres, vous vous intéresserez aux mystères qui les entourent, leur symbolique ... Mieux encore, vous apprendrez au cours du temps à briser des maléfices de plus en plus technniques, de plus en plus puissants, de plus en plus dangereux ... Des questions ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Dim 30 Avr - 1:05

Myosotis ne put s’empêcher de sourire lorsque le professeur lui répondit. Elle savait que la dernière information qu’elle avait glissée en se présentant n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd. En effet, la brune était certaine que sa situation amoureuse avait plus intéressé le jeune professeur qu’il ne l’admettrait sans doute jamais. Même si cela n’avait fait que rehausser l’estime de soi du nouvel enseignant, la Serpentard était désormais certaine que son assurance ne déplaisait pas au trentenaire. En effet, si cela lui avait déplu, pourquoi donc aurait-il sourit ? Il avait pourtant affirmé qu’il n’appréciait pas les gens qui lui faisaient perdre son temps, donc Myosotis en déduisit que son information complémentaire n’avait pas été considérée par Monsieur Akhar comme étant inutile, sinon il l’aurait sans aucun doute réprimandée. La suite des présentations des élèves se poursuivit totalement normalement. 

Plusieurs des camarades de Myosotis avaient semblé être amusés par la remarque de la Serpentard. Elle avait aperçu des sourires se dessiner sur certains visages et elle crut même entendre quelqu’un ricaner. Ce genre de réaction ne faisait qu’encourager la brune à poursuivre ce qu’elle considérait personnellement comme un jeu qui s’était engagé entre elle et Monsieur Akhar. Qui allait abandonner en premier ? Une fois que tout le monde eut pris la parole pour donner son nom, son année scolaire et son expérience dans le domaine de l’arithmancie, le professeur reprit la parole pour débuter son cours. La brune décida d’opter pour le comportement d’une élève modèle, chose qu’elle ne faisait que rarement, pour ne pas dire jamais. Pourquoi ? Bonne question. Myosotis commença donc immédiatement à prendre des notes sur sa feuille quadrillée. Voici ce qu’elle y a écrit : 

Arithmancie – Professeur Akhar
Cours du 28.02.2033


Déf. non-exhaustive  de l’arithmancie : Technique de divination utilisant les nombres de 0 à 9. 

Matière du cours : 
– Se connaître soi-même grâce aux nombres
– Les Mystères qui entourent les nombres
– La symbolique des nombres
– Briser des Maléfices à l’aide des nombres

Après que le professeur ait demandé si quelqu’un avait une question, le silence s’installa dans la salle. On aurait pu y entendre une mouche voler. Tout en terminant de griffonner sur sa feuille la dernière des choses mentionnées par le professeur Akhar, Myosotis répondit dans un murmure audible de tous :

« Vous êtes célib’ ? »

Ayant terminé d’écrire à l’instant même où elle finissait de prendre la parole, Myosotis releva ses yeux bleus qu’elle posa sur le professeur. Un sourire en coin, elle se demandait s’il allait ignorer cette question ou y répondre. Après tout, la brune se trouvait au troisième rang, donc le professeur pouvait tout à fait faire comme s’il n’avait jamais entendu la question. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Dim 30 Avr - 15:04

Je pris des notes sur un morceau de parchemin propre. C'était un peu archaïque mais moins onéreux que le papier et j'adorais écrire avec, et plus encore à la plume. Mon écriture n'était pas une calligraphie parfaite, mais je m'appliquais à bien écrire pour éviter de faire des taches qui rendraient mes notes illisibles. Le professeur parlait vite et je suivais tout juste, mais c'était mystérieux et intéressant... ne faisant qu'augmenter mon enthousiasme et mon impatience. Il nous demanda si nous avions des questions, et j'entendis l'une des deux Serpentard -et je ne parlais pas d'Elana- questionner le prof sur son statut marital. Je roulai des yeux et marmonnai entre mes dents, en Français :

"C'est pas possible, elle fait collection... Je levai la main et ajoutai, à intelligible voix et dans la langue de Shakespeare : Monsieur, l'arithmancie peut être utilisée comme une forme de divination et pour briser des maléfices ? Comment cette forme de magie peut-elle avoir deux usages si différents ?"



Je jetai un coup d'oeil à Lilion, qui avait déjà pratiqué cette matière, me disant que cela serait à coup sûr intéressant de l'avoir comme binôme... sans compter que l'appréciais. On n'était pas vraiment amis, se fréquentant plutôt par connaissances interposées, à savoir mon frère et Ariane... qui, pourtant, ne se fréquentaient pas l'un l'autre.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarIvelin Akhar
Professeurs Professeurs

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Lun 15 Mai - 18:13

"M’est avis qu’au train où vont les rumeurs dans ce château et dans les journaux, vous le saurez bien vite, mademoiselle Wilkes. Si mes histoires de cœur vous passionnent tant, vous n’aurez qu’à les lire en dehors de mon cours."

Je me demandais bien comment ils faisaient pour savoir ce qui se passait à Poudlard ces rapaces du Véritassérum et de la Gazette des sorciers ; mais j’en avais appris de belles. En tant que nouveau professeur, je sentais que j’allais vite avoir droit à une multitude de hiboux de curieux. Moi, j’avais à garder mon contrôle sur mon cours et je ne comptais pas me laisser démonter par une élève aussi charmante soit-elle.

Pour l’instant, pour ceux qui n’avaient jamais pratiqué l’arithmancie jusqu’à maintenant, le contenu du cours devait ressembler à un véritable mélange de choses qui n’avaient absolument (à priori) rien à voir entre elles. Et pourtant, il y avait une logique, un fil conducteur au travers de tous ces enseignements, que j’allais devoir leur enseigner et j’en étais tout de même impatient. J’espérais parvenir à leur transmettre ma passion.

Une élève, Marlène Lenoir, venait de lever la main. Je hochai la tête pour lui signifie de prendre la parole. Voilà une question qui était intéressante, et conforme, au moins, au contenu du cours. Je ne voulais pas en dire trop avant d’entrer dans le sujet, nous allions donc commencer.

"Mademoiselle Lenoir, votre question est pertinente  car, voyez-vous,  en découvrant ce premier cours, qui sera une initiation, vous comprendrez aisément le lien qui relie ces deux disciplines qui peuvent paraître différentes au premier abord, grâce à … Ce tableau."

Je me décalais de devant mon bureau, je fis apparaître magiquement sur le tableau accroché au mur un tableau où étaient écrit des chiffres de 1 à 9 ainsi que les lettres de l’alphabet dans l’ordre.


"Selon vous, qu’est-ce que ceci ? N'hésitez pas à me dire tout ce qui vous vient par la tête concernant ce tableau."

Ma question s’adressait à tous, en particulier aux connaisseurs mais aussi également aux éventuels curieux qui ont pensé à regarder leur manuel avant de venir à ce premier cours. La question ne semblait pas passionner les foules, personne n'avait envie de répondre.

"Puisque personne ne sait visiblement de quoi il s'agit : C'est un alphabet de Tripoli, c'est la base de l'Arithmancie. Inventé en 1350 par Septimus Tripoli, il s'agit d'attribuer un chiffre à une lettre. Ces chiffres, additionnés entre eux jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un chiffre, permettent d'en dire beaucoup sur nous-mêmes. Regardez le tableau s'il vous plaît."

D'un coup de baguette, je fis afficher ceci :

I V E L I N          
9 + 4 + 5 + 3 + 9 + 5          
= 35
= 3+5
= 8

A K H A R
1+2+8+1+9
= 21
= 2+1
= 3

"Je vais demander à chacun de mettre sa main directrice au dessus du coffre. Sur le devant, vous voyez des chiffres de 1 à 9. Le code change de couleur. Il est blanc pour l’instant, je dois faire le réglage, ce qui est le cas pour l’instant. Rouge, vous  devrez indiquer votre PRENOM traduit grâce à l’alphabet de Tripoli, avec toutes les étapes bien sûr. Orange, c’est au tour de votre NOM. Vert, c’est bon, vous pouvez l’ouvrir. Noir, vous avez fait une erreur quelque part."

Je passais alors devant chacun, pour paramétrer les coffres.

"Oh, j’oubliais. Ne touchez pas aux coffres des autres, sinon ils se mettront à crier, et croyez-moi, ce n’est pas ce que vous voudrez entendre, mais alors pas du tout. Pour ceux qui n’ont pas compris ce qui est au tableau, demandez-le-moi avant de commencer. "

Spoiler:
 


Dernière édition par Ivelin Akhar le Mar 30 Mai - 19:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mar 30 Mai - 13:48

Lorsque le professeur répondit à la question plus que personnelle que Myosotis lui avait posée, cette dernière ne put s'empêcher de sourire. Elle l'aimait bien, ce professeur. Marlène Lenoir posa alors une question à laquelle le professeur s'empressa de répondre qu'elle apprendrait rapidement la réponse à sa question dans la suite du cours. Monsieur Akhar fit ensuite apparaître une grille comportant des chiffres et des lettres au tableu. Myosotis s'empressa de le recopier avec soin sur sa feuille, n'écoutant que d'une oreille distraite la question posée par le professeur. Elle l'oublia avant même qu'elle ait terminé la retranscription de la grille. Relevant les yeux pour voir si l'un ou l'autre de ses camarades connaissait la réponse à la question de Monsieur Akhar, elle vit que ce n'était pas le cas. Qu'avait-il demandé déjà ? Elle ne parvint pas à s'en souvenir avant que le jeune professeur ne se remette à parler, apparemment déçu face à la non-réponse de ses élèves. 

"Puisque personne ne sait visiblement de quoi il s'agit : C'est un alphabet de Tripoli, c'est la base de l'Arithmancie. Inventé en 1350 par Septimus Tripoli, il s'agit d'attribuer un chiffre à une lettre. Ces chiffres, additionnés entre eux jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un chiffre, permettent d'en dire beaucoup sur nous-mêmes. Regardez le tableau s'il vous plaît."

Myosotis s'empressa de prendre des notes, bien décidée à ne pas prendre de retard sur ses camarades dans cette branche-là. Ensuite, le Professeur fit une démonstration de la manière dont il fallait utiliser la grille en se servant de son propre prénom et de son propre nom en guise d'exemple. Il donna ensuite les indications quant à la manière dont il fallait s'y prendre avec le coffre. Il passa ensuite dans les rangs pour régler les coffres, mettant au passage ses élèves en garde quant à ce qu'il se passerait s'ils touchaient le coffre de quelqu'un d'autre. Myosotis plaça sa main au dessus du coffre comme l'avait demandé Ivelin Akhar et attendit qu'il passe à sa table pour s'occuper de son coffre. En attendant, elle fixait la grille qu'elle avait retranscrite sur sa feuille et fit les calculs de tête. Ce n'était pas bien compliqué, en soit. Pour son prénom, elle arrivait au nombre 36, et par conséquent au chiffre 9. Pour son nom de famille, elle obtenait le nombre 25, et donc le chiffre 7. Deux chiffres fortement connotés magiquement parlant. Deux chiffres qui l'avaient toujours fascinée. N'étant pas certaine d'avoir compris ce qu'elle devait entrer comme chiffre, elle leva vaguement sa main gauche et prit la parole lorsque son regard croisa celui du Professeur. 

"Excusez-moi M'sieur, mais j'crois que j'ai pas bien compris quels chiffres ont devait indiquer... Quand vous dites qu'on doit donner les étapes intermédiaires, est-ce qu'on doit donner les chiffres qu'on additionne pour arriver au nombre ou seulement le nombre puis ensuite le chiffre que l'on obtient en additionnant les chiffres du nombre...?" demanda-t-elle en souriant, amusée par ses propres phrases difficilement compréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatarElana Deslandes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mar 30 Mai - 16:08

La question que le professeur avait posé n'avait pas suscité beaucoup d'engouement.
Elana n'avait pas osé répondre de peur de dire une bêtise.


Lorsque le professeur passa à l'exercice pratique elle retrouva ses reflexes dans cette matière;

Tout d'abord le nombre actif :
E L A N A 
5+3+1+5+1
= 15
=1+5
= 6
Puis le nombre héréditaire :
D E S L A N D E S
4+5+1+3+1+5+4+5+1
= 29
= 2+9
= 11
= 1+1
= 2

Puis par soucis d'équilibre le griffonna également sont nombre d'expression sur le côté à l'écart sur son parchemin, elle en aurait peut être besoin pour plus tard.
E L A N A  D E S L A N D E S
5+3+1+5+1+4+5+1+3+1+5+4+5+1
= 44
= 4+4
= 8


Elle reposa sa plume est attendit le passage de son professeur pour le "réglage" du coffre.
Elana ne put s'empêcher de sourire à la question de Myosotis, elle était délicieusement "tordue" .
Revenir en haut Aller en bas
avatarIvelin Akhar
Professeurs Professeurs

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mar 30 Mai - 20:20

Au moins, s’ils n’avaient pas répondu à la question, les élèves semblaient tout de même s’intéresser un minimum à ce qui se passait, alors que je procédais aux réglages. Il en voyait recopier le contenu du tableau, c’était une bonne chose. Il était essentiel, s’ils ne l’apprenaient pas par cœur, ils étaient mal partis dans ce cours. Je jetais un coup d’œil sur Wilkes. Elle aussi prenait des notes. Elle semblait déjà plus concentrée maintenant. Tant mieux. Deslandes, quant à elle, semblait déjà s’attaquer à l’exercice à l’écrit. C’était une bonne méthode.
 
Wilkes leva alors la main. Lorsque je la vis, je me demandai déjà ce qu’elle allait encore pouvoir dire. Je fus rassuré d’entendre que sa question concernait bel et bien le cours, cette fois.
 
"Bonne question, Mademoiselle Wilkes. Je vais détailler les étapes au tableau. Ce sera plus compréhensible pour tout le monde."
 
Exercice 1 : Nombre actif (Prénom)
 
Etape 1 : Au brouillon, traduisez dans l’ordre chaque lettre de votre prénom en chiffre en vous aidant de l’alphabet de Tripoli.
 
Exemple : IVELIN
I = 9
V = 4
E = 5
L = 3
I = 9
N = 5
 
Etape 2 : Tapez en guise de code les chiffres obtenus sur votre coffre les uns à la suite des autres.
 
Pour moi, 945395.
 
Etape 3 : Additionnez ensemble les chiffres obtenus (au brouillon)
 
Exemple : 9+4+5+3+9+5 = 35
 
Etape 3 : Entrez ce résultat comme code.
 
Ici, 35.
 
Etape 4 : Si vous avez obtenu un résultat entre 1 et 9, passez à l’étape 6. Si vous avez obtenu un résultat supérieur, comme moi, il va falloir additionner à nouveau les chiffres ensemble au brouillon.
 
3+5 = 8
 
Etape 5 : Entrez ce résultat comme code.
 
Donc 8.
 
Etape 6 : L’emplacement des chiffres doit devenir orange et pas noir.
 
Pendant que les exercices s’affichaient au tableau, j’expliquai en même temps :
 
"Le nombre actif nous donne des indications sur l’évolution d’une personne. Il est toujours entre 1 et 9. Chaque nombre a sa propre signification. Si vous faites une erreur en rentrant un chiffre, pas de panique, appuyez sur deux chiffres en même temps et vous pourrez recommencer l’étape. Réfléchissez bien ! Si je vous demande des étapes au brouillon et d’autres sur le coffre, c’est pour vérifier votre raisonnement et m’assurer également que vous n’avez pas fait une erreur sur le coffre alors que le résultat au brouillon est correct, et ce afin d’ajuster votre note au mieux."
 
Les explications étaient données, ce devrait être déjà plus simple pour tous. Je finis de régler les coffres, et termina mon tour par Deslandes, qui ne notait plus rien et attendait sagement. Un coup d’œil sur le parchemin sans m’attarder sur les chiffres me suffit à voir que les cours de cette élève semblaient lui revenir.
 

Pour Elana:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mer 31 Mai - 10:48

Ah oui, c’était ça, l’alphabet de Tripoli. Lilion avait eu le nom sur le bout de la langue depuis qu’il avait vu le tableau affiché. Il avait eu de mauvais souvenirs avec ce maudit alphabet. Il était simple d’utilisation, facile à reproduire pour l’utiliser, mais non, il avait fallu que sa grand-mère le force à apprendre par cœur et il devait réciter les correspondances le plus vite possible de tête. D’un côté, maintenant, il pouvait la remercier pour ça. Il n’avait pas besoin de se référer au tableau pour transformer ces lettres de l’alphabet en chiffres.

Il chuchota à l’attention de Marlène avant de commencer ses calculs :

« Ca va, tu as compris ? »

Attendant sa réponse, il commença en même temps ses calculs et suivit les étapes une à une. Il nota sur le brouillon :

L I L I O N
3 9 3 9 6 5

Puis il observa le coffre un instant, histoire de ne pas se mélanger dans les chiffres et tapa 393965. A nouveau, il retourna sur son brouillon pour noter : 3+9+3+9+6 +5 = 35, après avoir fait le calcul de tête. Il entra donc 35. Puis il écrit 3+5 = 8 au brouillon avant de rentrer ce code. Il ricana tout seul un instant, constatant qu’il était tombé sur 35 tout comme le professeur Akhar comme étape intermédiaire puis il leva la main.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Mer 31 Mai - 21:04

Myosotis prit consciencieusement note de tout ce qui avait été rajouté au tableau par le Professeur. Elle aimait bien le fait qu'il prenne la peine de détailler ainsi chaque étape, juste parce qu'elle le lui avait demandé. On voyait qu'il était le genre de prof dont le but n'était pas simplement de leur déballer le programme de l'année, mais plutôt de faire en sorte que ses élèves comprennent ce qu'il leur enseignait. 

Exercice 1 : Nombre actif (Prénom)
 
Etape 1 : Traduire dans l’ordre chaque lettre du prénom en chiffre en s'aidant de l’alphabet de Tripoli.
 
M+Y+O+S+O+T+I+S
4+7+6+1+6+2+9+1

Etape 2 : Taper en guise de code les chiffres obtenus sur le coffre les uns à la suite des autres.
 
47616291
 
Etape 3 : Additionnez ensemble les chiffres obtenus (au brouillon) 

4+7+6+1+6+2+9+1=36
 
Etape 4 : Entrer le résultat comme code.
 
36
 
Etape 5 : Si un résultat entre 1 et 9 est obtenu, passer à l’étape 6. Si un résultat supérieur est obtenu, additionner à nouveau les chiffres ensemble. 
 
3+6 = 9

Etape 6 : Entrer le résultat comme code.
9

Etape 7 : L’emplacement des chiffres doit devenir orange et non pas noir.

La Serpentard avait d'elle-même corrigé l'erreur qu'avait fait leur professeur : en effet, il avait à deux reprises parlé "d'étape n°3" mais ne s'en était pas rendu compte. Voyant qu'aucun de ses camarades n'avait fait de remarque, Myosotis préféra ne rien dire.  Une fois qu'elle eut terminé de faire tous les calculs demandés, elle s'empara de son coffre et entra les chiffres des étapes 2, 4 et 6. Et c'est alors que... Rien ne se passa. L'emplacement des chiffres ne changea pas de couleur, restant rouge. Ne comprenant pas ce qu'il se passait, Myosotis se tourna vers sa voisine de table qui semblait avoir déjà fait de l'arithmancie dans sa vie, au vu de la rapidité avec laquelle elle avait compris l'exercice. Elle lui demanda alors : 

"Hey, tu saurais pas pourquoi ça reste rouge chez moi ? Faut laisser la main au dessus du coffre tout le long ? Ou alors faut appuyer sur un bouton pour dire qu'on a fini d'entrer tous les chiffres ? J'capte vraiment kedal j'crois..." Elle ajouta après avoir lorgné sur la feuille de sa camarade, pointant du doigt le 'nombre d'expression' de sa camarade : "Et c'est quoi ça ?"

Myosotis ne savait pas si Monsieur Akhar acceptait que ses élèves chuchotent entre eux lors du cours. Il fallait dire que les murmures se faisaient rares dans la salle, sans doute parce que le jeune professeur avait été clair en se présentant : il n'aimait pas les trouble-fêtes. La Serpentard ne serait pas surprise si l'homme interrompait la conversation entre les deux élèves pour savoir ce qu'il se passait. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   Sam 3 Juin - 16:17

"Ouais, je crois... Les nombres abstraits sont un peu creepy, mais si je le fais ça ira."

J'étais une littéraire plus qu'une matheuse, d'cidément. Je pris ma plume et griffonnai : M (4) A (1) R (9) L (3) E (5) N (5) E (5) = 32 = 5 sans plus détailler mes calculs, puis entrai à la suite les étapes sur le coffre. Tout d'abord, 4193555, puis je passai à l'étape suivante, 32 et enfin je saisis le dernier chiffre, 5. Ca avait l'air de fonctionner. Je souris et me tournai vers Lil.

"Je m'en sors mieux que ce à quoi je m'attendais, honnêtement."

Je croisai les bras sur la table et y posai ma tête, me laissant aller le temps que tout le monde finisse. Je sentais un début de migraine poindre et les vacances me manquaient déjà, j'étais épuisée ces temps-ci. Peut-être à cause de la difficulté à reprendre le rythme, et puis la tension politique hors de l'école, le quidditch... oui, il y avait de multiples raisons à cette lassitude.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1 : Le 28/02/33 à 17h00
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Arithmancie-