BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Roseraie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Roseraie   Lun 17 Juil - 12:01




Exterieur






Un préfet plus qu'agacé vous a laissé sortir dans le parc. Vous avez été tout a fait surpris de sa version nocturne, à moins d'être un habitué des violation de règlement. Et après vous être un peu baladés, nouvelle surprise : un endroit auparavant inconnu vous est apparut près des serres : une immense roseraie.



Dès le début de l'année, la jeune professeur de Botanique a apposé un sortilège dissimulant une petite zone du parc aux yeux des élèves, y créant une roseraie réservée aux adultes. C'est l'infirmière qui a eu l'idée de l'ouvrir aux élèves le temps du bal.

Une allée principale en gravier est couverte par des arches blanches sur lesquelles grimpes lentement des rosiers rouges profond. Vers le centre de la roseraie, deux allée plus petite partent de chaque côté, sur plombées respectivement de roses roses et blanches. Aux quatres extrémités de cette croix formée par les allées se trouvent des petits bancs permettant de s'assoir, de discuter ou de juste profiter.



Codage de Louna©
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Roseraie   Lun 31 Juil - 19:30

[Rp libre]

J'aimais pas les bals. C'était ennuyeux, personne ne s'amusait réellement et il était certain que quelqu'un allait passer une des pires soirées de sa vie. L'an dernier, c'était moi qui avait gâché la soirée d'une fille. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'était bien fait pour elle. Elle ne méritait pas ça... Ce soir, j'éviterais de faire la même erreur.
Je ne serais plus la gâcheuse de fête...
Mais avant ça, il fallait se préparer. J'étais en "retard". Il n'y avait plus personne dans le dortoir. Je pris mon temps. J'avais pris ma douche bien plus tôt. Je m'étais occupé rapidement de mes cheveux. J'avais teint le boue en rouge avec de la craie. Demain, il n'y aurait plus rien. J'étais en sous-vêtements dans la salle de bain. J'enfilai rapidement mes baskets et sortais. La dernière étape...
Ma robe rouge et orange était suspendue en l'air, devant mon lit. Il suffisait juste d'un petit peu de courage... C'était une robe de ma mère. J'avais beaucoup de ces robes. J'y tenais tellement... Elle avait un corps qui ressemblait à celui d'une adolescente. Et vu qu'elle est... morte jeune...
Pfff... Allez, courage Mari...
Je sors un briquet de mon sac. Je souffle un bon coup, ferme les yeux et commence à l'allumer. Je sens le tissus brûler. J'entends le bruit des flammes grignotant le tissus. Les larmes montèrent. Le feu... je détestais ça... L'incendie...
Je refermais le briquet. La robe n'était plus que cendres. Qu'est ce que j'attendais d'autre, en fait ? Le tissus brûle, il ne va pas rester ainsi...
En soupirant, je sors le plan B. Une robe noire. Je prends un morceau de fusain et redessine mes larmes avec. Je prends un pinceau, le trempe dans de la peinture rouge, et entoure mes yeux avec. Je fais attention. Je mets un peu d'orange autour.
Prête à partir, je souffle encore. Je descends jusqu'à la Grande Salle. Je reste sur le pas de la porte, scannant les lieux. Pas de traces de Mary ou Adriel... Je ne les ai plus vu depuis tellement longtemps. Existent-ils réellement ?
Ne trouvant personne d'intéressant, je décide de sortir. Je erre sans but. Je pars par ici, par là... Il n'y a pas beaucoup de monde dehors. Mais un petit poufsouffle m'accoste et me demande :
- T'es quoi, toi ?"
Je trouve ça phrase très réductrice. Alors c'est ça ? Ce soir, nous ne sommes plus que des éléments ? Nous ne sommes même plus humains ? Et bien non, je ne rentrerais pas dans une case. Je ne ferais pas comme tout le monde.
Je le regarde vite fait. Un habit blanc. L'air.
- Le charbon"
Et je m'en vais. Le laissant là, perplexe, seul. Je me dirige vers les serres. J'ai toujours aimé cet endroit. Il était paisible... Mais ce soir, j'avais trouvé mieux. Une roseraie. J'étais pourtant sûre et certaine que cet endroit n'était pas là, avant... Etrange mais je m'en fichais.
Je marchais sur l'allée. Le gravier faisait du bruit sous mes pieds. Je passe sous l'arche et me dirige vers les roses blanches. Je m'assois au pied des fleurs, de leurs épines et de leur pétales. Ma robe s'accroche sûrement mais je m'en fiche. Et j'attends.

Tenue du petit charbon:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarRebekka Guttisdóttir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Roseraie   Sam 5 Aoû - 12:02

Une robe à petites bretelles bordeaux, simple et devenant bouffante à partir de la taille serrée. Voilà la tenue de la blonde qui avait fait pour l'occasion, une teinture d'un rose pâle afin de casser les codes "sociétaires". Ainsi, avant de se rendre au bal, la Poufsouffle s'était accordée un passage à l'extérieur, dans le parc. Un détail l'interpella : des fleurs. Jamais elle n'avait jamais rien vu de tel auparavant et par curiosité, elle rendit là-bas.

A pas de loup dans l'herbe lorsqu'elle fût arrivée, elle lança un "Eh Oh" sûrement pour se rassurer, mais rien ne lui parvenu aux oreilles. Alors marchant tranquillement dans les allées, elle aperçue des bancs mais le souvenir d'un endroit similaire lui vint en tête et tout en secouant la tête elle se rendit dans un autre passage.

Sur un coup de tête sûrement, elle s'allongea à même le sol, regardant les étoiles et se laissa relaxer par une telle vue. Puis tournant la tête de quelques centimètres regardant les roses blanches qui descendaient jusqu'au sol puis sursauta d'un coup. Il y avait une fille, en robe noire assise là. Comment avait-elle fait pour ne pas l'avoir remarquer ? Puis comme s'insultant intérieurement, elle grogna "Sale rhétorique". Evidemment qu'elle savait inconsciemment comme elle avait fait pour ne pas l'avoir vue : la pénombre.

Se relevant alors tout en étant gênée, elle s'excusa puis commença à partir en direction de la sortie de ce lieu si paisible. D'un certain côté, elle espérait sincèrement que la fille paraissant d'un certain blond, l'arrêterait pour avoir de la compagnie même si elle n'en était pas si sûre. Ainsi, Rebekka fit tout pour aller lentement vers la sortie puisqu'elle fit un détour par le carrée central des bancs.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Roseraie   Jeu 10 Aoû - 21:58

Après avoir attendu si longtemps, je m'étais repliée sur moi-même. Il commençait à faire un peu froid. Mais cela restait supportable. J'avais entouré mes jambes de mes bras, baissé la tête, contre mes genoux découverts et tremblant. Je n'avais pas froid. Ou plutôt je m'en persuadais.
Je sais pas ce que j'essayais de faire. M'effacer, peut-être ? Ne faire plus qu'un avec les roses ? Me transformer en ombre ? J'en ai aucune idée. Personne ne le saura jamais. Mais ça avait dû marcher, quoi que je tente, car une fille était arrivée et s'était allongée sans m'avoir vu, apparemment. Quand elle a remarqué ma présence, elle a bien sursauté, d'ailleurs.
Elle a grognée un truc que j'avais pas compris, s'est excusée et a commencé à partir. Et je sais pas pourquoi, ce soir, malgré mon envie extrêmement soudaine de solitude, je voulais que cette fille reste. Voulais ? Non, en fait, c'était plus un besoin. Alors, je me suis levée, ignorant mes articulations qui se manifestaient à cause de ce mouvement soudain et rapide. Je l'ai suivie et, oubliant un frisson, je lui ai pris le poignet.
- Attends..."
Je ne voulais pas lui faire peur. Je ne voulais pas qu'elle se sente mal à l'aise, ou je ne sais quoi à cause de moi. Je me sentais seule, et vu qu'elle était venue ici, je pense qu'elle aussi. Ou alors non. Je me trompais entièrement et cette fille était juste une de ces pimbêches populaires qui s'amusaient avec les garçons à des jeux idiots, qui se faisaient désirer pour ensuite bouder. Juste une hypothèse. Mais j'avais pas envie qu'elle parte. Qui qu'elle soit. Je l'acceptais, qui qu'elle soit.
La pénombre était sûrement l'une des meilleures conditions pour une rencontre. On ne pouvait presque pas voir l'autre. Pas de jugement. Que la mentalité. Je voulais connaître cette fille, alors je lui ai dit
- Reste"
Revenir en haut Aller en bas
avatarRebekka Guttisdóttir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Roseraie   Sam 12 Aoû - 21:00

Étonnée de sentir quelque chose, comme une force opposée sur son bras, Rebekka regarda et vit la jeune fille qui lui retenais tout simplement le poignet. Chassant des idées noires de sa tête face à la tenue de ce membre qui lui appartenait, elle secoua la tête tout en acceptant la proposition ou plutôt devrais-je dire, l'ordre qu'elle avait reçu de celle qui lui faisait face désormais.
Regardant un banc, elle enleva son attache et partie s’asseoir sûrement suivie par celle dont elle ne connaissait pas encore le nom. Cette scène lui rappela un peu le jour où elle avait rencontrer cette Serpentard... Myosotis si ses souvenirs étaient bons. Mais ne sachant pas de quelle maison elle appartenait et vu la pénombre ne permettant pas de distinguer son faciès, Bek ne pourra se baser sur rien d'autre que ce qu'elles se diront. Chose pas très rassurante d'ailleurs, ayant pour habitude de réussir à deviner le bon coeur ou non d'une personne en la voyant réellement.

Ainsi, la blonde toucha ses mèches roses et se dit que cette couleur lui ferait le plus grand bien et sûrement avec une nouvelle coupe. Elle avait besoin que les choses changent enfin dans sa vie. Ne sachant pas de quoi parler avec cette inconnue, elle ne sortie qu'un mot de sa bouche ou plutôt devrais-je dire, d'un prénom.

"Rebekka"

L'attente d'une réponse fût longue et la nuit se faisait froide désormais, ce qui la fit grelotter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Roseraie   Dim 13 Aoû - 14:37

J'avais réussi à la retenir, apparemment. Bonne chose. Ou peut-être pas ? Qu'allait-il se passer ? Si je disais une chose qui n'allait pas ? Et puis... peu importe, on verra. Ce qui se passera est imprévisible. Et c'est sûrement mieux comme ça.
Que se serait-il passé, si la fille était partie quand même ? Si je ne l'avais pas rattrapée ? Si elle n'était pas venue ? Quelqu'un d'autre aurait été là. Ou j'aurais pu rester seule... seule dans ce froid étonnant, à me faire mal avec les épines des rosiers.
Elle a l'air de se tourner vers un banc. Elle s'en approche, mais c'est à peine si je la devine, dans le noir, s'éloignant de moi. J'ai l'impression, pendant une seconde, qu'elle est partie, qu'elle m'a abandonnée. Ca ne ferait qu'une personne de plus...
Et puis je l'entends. Sa voix me tient chaud, dans ce froid. Telle une lumière dans le noir, sa voix dit un mot. Un seul. Que je ne saisis qu'au vol, après quelques instants, afin de le comprendre pleinement. Rebekka...
La seule et unique fois où j'ai eu vent de ce si joli nom, c'était en primaire. En France. C'était le nom de la fille de la prof. Elle ne faisait pas partie de la classe, plus jeune d'un an. Mais elle était souvent là. Je n'ai jamais su pourquoi...
Je m'approche d'elle, du banc, guidée par la lumière de son prénom. Je m'assois à côté d'elle, tâtant les alentours, pour ne pas me cogner quelque part.
- Marianne"
J'ai envie de lui parler, de la connaître, de... tout. Mais si j'allais trop loin ? Si je dépassais la limite ? Si... Oh ! Et vous savez quoi ? Au diable, les limites !
Après un peu de temps, le temps de trouver que dire, j'ouvre enfin la bouche.
- Pourquoi t'es là ? Je veux dire... la fête, c'est dedans, tu dois avoir des tas d'amis qui te cherchent, alors pourquoi tu te cache ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatarRebekka Guttisdóttir
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Roseraie   Sam 26 Aoû - 21:00

Lorsque cette "Marianne" lui posa la question du fait qu'elle n'était pas à la fête, elle se mit à rire nerveusement. Pourquoi ? Consciemment elle ne le savait pas trop puisqu'elle voulait s'essayer à ça, elle n'en ayant jamais fait réellement. Mais bizarrement inconsciemment, elle redoutait le visage d'un Serpentard. Du Serpentard. Le sosie de son cousin. Non, même à elle-même elle ne pouvait prononcer son nom, c'était trop tôt. Après toutes ces années, c'était encore trop tôt, malgré toute les phrases qu'elle pouvait se répéter.

Mais ne voulant pas tellement répondre à sa question, elle décida d'ignorer tout simplement la requête de la fille en répondant seulement :

"Ne crois pas aux apparences Marianne, elles sont souvent trompeuses.
Comme ce que tu viens d'avancer avec le soit disant tas d'amis que je pourrais avoir. Détrompes-toi.
"

Poussant un soupir long et fort sans trop le vouloir, elle regarda la robe qu'elle avait mise. Pourquoi en porter une, si elle-même ne se rendait pas à la fête. Elle aurait très bien pu rester dans sa salle commune ou bien se promener dans le parc en pyjama. Après tout, ça n'aurait pas choqué quiconque puisque tout le monde se trouvait à la fête de fin d'année.

Reportant son attention sur Marianne, elle lui posa la question "de base" :

"Et sinon, tu es de quelle maison ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Roseraie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roseraie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Eté 2033 :: Bal de fin d'année 2033 :: A la belle étoile-