BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Contrarius ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Contrarius ♦   Jeu 20 Juil - 21:52

Contexte

Spoiler:
 


Marianne se leva de bonne humeur, ce matin. Comme tous les matins, d'ailleurs. Elle se leva, s'étira gracieusement, se dirigea vers la salle de bain et entreprit de faire un brin de toilette. Elle n'oublia pas de mettre son uniforme parfaitement, nouant sa cravate rouge et or avec le plus grand des soins. Même si ce n'était pas une "élève modèle" - elle n'écoutait rien en cours et était de ceux qui faisait le bazar - elle portait fièrement les couleurs de sa maison. Gryffondor. Quelle magnifique maison... 
Une fois prête, elle descendit les escaliers, en direction de la salle commune. Quelques élèves s'y trouvaient. Elle en reconnut certains, à qui elle fit un vague et rapide geste de la main, accompagné d'un sourire franc.
Une fois dans la grande salle, elle déjeuna généreusement. Ni trop, ni pas assez. Elle décida ensuite de profiter de ce beau Samedi ensoleillé pour passer la journée dans un coin reculé du parc. 
Certains préfèraient le Quidditch, elle, ne comprenait l'intérêt de ce sport. Elle préférait s'asseoir avec un bon livre, ou un carnet pour écrire. Elle ne savait pas dessiner et trouvait ça idiot. Comme le Quidditch. 
Elle s'assit contre une souche d'arbre, ouvrit son exemplaire de 13 reasons Why - qu'elle avait acheté cet été dans un village moldu- et commença à lire...

Précisions en plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Jeu 20 Juil - 22:06

Ce samedi matin, Myosotis s'était levée avant tout le monde, avait enfilé sa tenue de capitaine de Quidditch de l'équipe de Gryffondor et s'était rendue immédiatement sur le terrain. Elle s'était entrainée comme jamais, seule, sur son balais. A la voir ainsi voltiger, on aurait pu croire qu'elle était née avec cet objet de bois entre les jambes. Une fois qu'elle eut retrouvé la terre ferme, après des heures à voler, voyant au loin le soleil se lever, elle alla prendre une douche bien fraîche et enfiler l'uniforme de sa maison. Bien qu'il ne soit pas obligatoire de le porter durant les week-ends, la demoiselle aimait tellement cet ensemble qu'elle se faisait une joie de l'arborer. 

Elle se rendit ensuite à la volière pour écrire une lettre à sa mère et, surtout, à son cher et tendre père. Il n'y avait pas d'homme plus aimant sur cette base terre que Peter Wilkes, un homme respecté de tous et admiré par sa fille. Ses cheveux blonds et lisses -toujours admirablement bien coiffés- voletant derrière elle, ses yeux bruns observant avec amour les volatils qui hululaient à proximité d'elle, elle écrivit sa lettre et la confia à une chouette avant de dévaler les escaliers pour faire un tour dans le parc, son balais dans la main. Au loin, elle aperçut une fille de sa maison avec qui elle adorait discuter et tergiverser sur divers sujets. Myosotis était du genre à être amie avec tout le monde. Pimpante et souriante, comme toujours, elle s'installa à côté de Marianne après avoir déposé son balais à terre et demanda : 

"Alors, encore en train de lire ? Tu devrais vraiment te mettre au Quidditch... Rien de plus revigorant que de voler de bonne heure le matin !"
Revenir en haut Aller en bas
avatarAranwë Puddington
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Jeu 20 Juil - 22:34

Le Samedi, le synonyme parfait de grasse matinée pour moi, alors que je jetais mon réveil à même le sol et me recouvrit afin de me replonger dans un profond sommeil, des petites gouttes venaient s'exploser contre mon visage, m'empêchant ainsi de me recoucher, je ne puis retenir de grossiers gémissements.

-"Pourquoi les Serpentard sont dans les cachots, je déteste l'humidité".

Après avoir désespéramment souhaité que cela cesse, plusieurs élèves firent un boucan pas possible, je daignais donc à me lever, je me débarbouillai légèrement le visage, m'habilla avec des affaires décontractés, et sortis en direction de la grande salle afin de prendre un déjeuner seul, mais bon, je n'étais pas très friand de la nourriture faites par les elfes de maison. Je sortis à l'extérieur du château afin de pouvoir m'éloigner de la foule qui gémissait de partout. J'avais donc décidé de m'exiler un peu vers l'ombre d'un arbre. Ma solitude fut de courte durée quand j'aperçus au loin deux élèves de Gryffondor qui portait fièrement l'uniforme rouge et or, je ne pouvais comprendre ces élèves qui même en week-end gardait sur elle les vêtements qui étaient obligatoires la semaine.
Apparemment, l'une d'elle était une joueuse de Quidditch car elle portait encore son balai dans sa main, un sport où un élève doit récupérer une genre de grosse bille en or avec des ailes pour gagner, ce genre de sport était futile à mes yeux. Et l'autre élève semblait être une lectrice avérée, la dernière activité auquel je souhaiterais participer.

-"Peuh, après le Quidditch, la lecture, les élèves de cette école sont bizarres quand même". 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Jeu 20 Juil - 22:59

En voyant une de ses camarades de maison approcher - elle ne distingua pas de qui il s'agissait, au premier regard, juste la couleur de sa cravate - elle sourit à la nouvelle venue. Blonde, bien coiffée, un balais dans les mains... il s'agissait sans aucun doute de Myosotis, une de ses seules amies. Car oui, Marianne n'était pas du genre à se faire des amis. Elle préférait avoir peu de gens, sur qui elle compterait pleinement, plutôt qu'une ribambelle de soit-disant amis.

La Rouge et Or replaça son marque-page, ferma son livre et le posa sur ses genoux. L'objet était froid, contre sa peau. Ce qui la fit frissonner, même avec la chaleur de la journée. La chaleur, d'ailleurs, se voyait sur le front de Marianne. Un peu de sueur coulait sur son front, comme après un exercice physique quelconque.
Une brise passa et les cheveux courts de Marianne - d'un roux flamboyant - s'envolèrent. Elle prit soin de les replacer derrière ses oreilles.
- Alors, encore en train de lire ? Tu devrais vraiment te mettre au Quidditch... Rien de plus revigorant que de voler de bonne heure le matin !"
Marianne sourit. Elle regarda Myosotis dans les yeux, réfléchissant, avant de lui répondre
- Voyons, Myo... j'ai le vertige, tu le sais non ? Et puis... tu sais bien que je n'aime pas me lever tôt. Je préfère sincèrement muscler mon esprit plutôt que mon corps. Et tu devrais peut-être faire de même, quelques fois... non ?"
Elle ricana sur ses derniers mots. Elle se cacha la bouche, comme si elle ne voulait pas qu'on la voit rire.
- D'habitude, je ne sors pas. C'est déjà beaucoup que je sois dehors, donc... Mais, il faisait tellement chaud, dans la salle commune... Et ce feu qui continuait de brûler... ça me donnait envie... de... *sentant qu'elle s'était emportée et avant de dire une bêtise, elle changea de sujet* c'est bizarre, de ne pas voir de Serpentards, aujourd'hui... tu crois qu'ils hibernent à cause du soleil ? "
La rousse éclate de rire en se tenant le ventre. Mais quand on parle du serpent...
-Peuh, après le Quidditch, la lecture, les élèves de cette école sont bizarres quand même"
... on voit la queue de celui qui râle. Marianne passe alors en mode furie - le mode réservé aux Serpentards et aux hommes politiques à la télé.
- Il a quoi, le serpent ?! Nous, au moins, on fait quelque chose ! On ne passe pas notre temps à nous plaindre ou à déprimer ! Et, tu devrais lire, un peu... ça ferait du bien à ton cerveau en manque de matière grise..."
Elle fronce les sourcils. Elle s'énerve toute seule, mais elle n'aime pas les Serpents, et encore moins ceux qui se plaignent sans raison. Pfff, vilains serpents...
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Ven 21 Juil - 12:18

Je respecte pas la loi:
 

Dorea se leva avec entrain ce matin là : elle était de ces gens toujours très énergiques dès le réveil. Elle fouilla quelques temps dans son placard avant de s'habiller, s'apercevant alors qu'elle avait encore prit du poid : sa robe de sorcière la serrait un peu trop. Tant pis. La Gryffondor aimait trop manger pour faire attention, et puis elle n'avait personne pour qui essayer de maigrir, alors ses bourlets lui convenaient très bien !
D'ailleurs, c'était l'heure du petit déjeuner. Dorea s'y rendit, impatiente : le samedi matin elle avait tout le temps qu'il lui fallait pour manger le plus possibles de trucs sucrés et bons. Elle était très grande pour une fille donc avait un peu plus de marge de manœuvre concernant le poid. Ses cheveux blonds platines étaient tout lisse et ne demandaient pas trop d'entretien : ils se démêlaient très facilement. Sa peau, d'un blanc presque translucide, était la première à prendre des coups de soleil même quand celui-ci était caché derrière de gros nuages noirs, et elle n'aimait donc pas trop sortir, préférant rester enfermer encore et toujours. Mais ce jour là elle choisit tout de même de lettre le nez dehors, parce que ses résultats en Botanique étaient vraiment pourrit, et qu'il lui serait peut-être plus facile de travailler dehors. En fait, Dorea était très mauvaise en cours, surtout en théorie car elle maniait la baguette assez habilement. Mais elle n'était pas intelligente, pas du tout. Sa matière préférée était les potions, car elle avait un certain talent de ce domaine, mais c'était les seules notes au dessus d'Acceptable qu'elle pouvait ramener.
Même si elle 'était pas très travailleuse, elle se rendit donc dans le parc pour faire ses devoirs, et s' assit aux côtés de Marianne et Myosotis, deux filles de sa maison. Un Serpentard était non loin, et Dorea le salua avec réserve, avant de se tourner vers les deux filles et leur sourire avec plus d'entrain.

-Tu reviens de l'entraînement ?

En effet, la talentueuse Capitaine de leur équipe était en tenue intégrale de Quidditch. Dorea aussi jouait, mais était bien plus impulsive que réfléchie, et fort heureusement que Myosotis était là pour lui passer des consignes, même si frapper dans le Cognard n'était pas une chose qui nécessitait l'usage de beaucoup de neuronnes.
Dorea n'était pas proche de la fille Tylerson, fréquentant plus son frère Troy ( ) mais savait qu'elle n'aimait pas trop le Quidditch, aussi elle se promit de détourner la conversation si elle durait trop.
Voyant que le Vert et Argent était toujours là, Dorea se tourna vers lui :

-Je suis Dorea Smith et toi ?


Smith était le nom de ses parents, deux sorciers anglais travaillant au Ministère.

Mes impressions :
 

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Ven 21 Juil - 13:58

[Vouiiiiii une joueuse de plus Very Happy ! J’adore ta blonde, Dory x) Par contre, Myo n’est pas en tenu de Quidditch : elle a été se changer après avoir pris une douche.... Elle porte son uniforme ! (oui un Samedi, trop d’amour pour cet accoutrement...)]

« Voyons, Myo... j'ai le vertige, tu le sais non ? Et puis... tu sais bien que je n'aime pas me lever tôt. Je préfère sincèrement muscler mon esprit plutôt que mon corps. Et tu devrais peut-être faire de même, quelques fois... non ? » répondit Marianne avant de rire, se cachant la bouche de sa main. 

Il était vrai que la blonde n’aimait pas lire, et encore moins pour les cours : jamais Myosotis ne s’était posée plus d’une heure avec un bouquin pour s’instruire. Elle avait énormément de soucis en Potions et en Sortilèges, mais avait des capacités surprenantes en Divination, en Astronomie ainsi qu’en Histoire de la Magie. Elle aimait bien plus la théorie orale (celle faite par les professeurs lors des cours, et non pas celle lue dans les livres) à la pratique, mais en soit elle n’avait pas trop de peine, ayant même pas mal d’avance dans la plupart des branches. Myosotis s’apprêta à répliquer, ma sa camarade reprit la parole :

« D'habitude, je ne sors pas. C'est déjà beaucoup que je sois dehors, donc... Mais, il faisait tellement chaud, dans la salle commune... Et ce feu qui continuait de brûler... ça me donnait envie... de... » ne terminant pas sa phrase, elle changea totalement de sujet : « C'est bizarre, de ne pas voir de Serpentards, aujourd'hui... tu crois qu'ils hibernent à cause du soleil ? »

Myosotis détestait elle aussi le feu. Elle était bien plus attirée par le calme de l’eau et pouvait passer des heures à observer le lac sans s’en lasser. Il n’y avait rien de plus beau que la sérénité aquatique, parfois perturbée par un poisson qui sortait la tête de l’eau. En entendant ces mots, la blonde éclata de rire, dévoilant ses dents toutes droites à l’exception de ses deux insisives latérales du haut qui étaient légèrement tordues, lui donnant parfois l’air d’un vampire selon l’angle sous lequel on la regardait*. Le fait que sa machoire ne soit pas correctement placée -lorsqu’elle serrait sa machoire, les dents inférieures disparaissaient totalement sous les dents supérieures- n’aidait pas à lui donner un air moins vampiresque. La Gryffondor rousse ria elle aussi, se tenant le ventre. Leur amusement fut interrompu par une ronchonnement non loin de là où elles étaient posées. 

« Peuh, après le Quidditch, la lecture, les élèves de cette école sont bizarres quand même... »

Ceci avait été dit par un Serpentard avec qui Myosotis partageait quelques cours. Ce garçon était tout sauf timide : il prenait la parole dès qu’il le pouvait, disait sans cesse ce qu’il pensait et surtout, il ne s’excusait jamais, même lorsqu’il était en tort. La blonde ne l’aimait pas, tout comme elle n’aimait pas l’intégralité des Serpentards. Pour elle, les élèves de cette maison étaient tous pareils : sournois et méchants. Myosotis était remplie de préjugés, et elle ne s’en rendait même pas compte. Son avis était bien souvent basé sur les rumeurs qu’elle avait entendues sur tel ou tel élève et elle ne cherchait jamais à savoir si ledites rumeurs étaient fondées ou non. Marianne, qui n’aimait pas non plus les Serpentards, prit la parole : 

« Il a quoi, le serpent ?! Nous, au moins, on fait quelque chose ! On ne passe pas notre temps à nous plaindre ou à déprimer ! Et, tu devrais lire, un peu... ça ferait du bien à ton cerveau en manque de matière grise... »

Myosotis, n’étant pas du genre à dire ce qu’elle pensait à voix haute, se contenta d’opiner du chef, lançant un regard noir à Aranwë avant d’apercevoir au loin Dorea Smith, l’une de ses camarades de Gryffondor, approcher. La blonde, étant très expressive facialement parlant, fit un large sourire en voyant la demoiselle à la peau blanche venir vers leur groupe. S’adressant à Myosotis, elle lui demanda si elle revenait de l’entraînement. 

« Oui, un petit entrainement perso’ toute seule... Les joies d’être capitaine ! Et n’oublie pas que cet après-midi l’entraînement de l’équipe à été décalé d’une heure ! »

Le Vert et Argent se trouvant toujours à proximité d’eux, Dorea se retourna pour se présenter. Apparemment, elle ne le connaissait pas. Ignorant la discussion qui s’engagerait sans aucun doute entre la Gryffondor et Aranwë, Myosotis rapporta son attention sur son balais, l’observant de ses yeux bruns. Elle remarqua alors qu’un peu de terre s’était posée sur le manche. Elle attrapa l’objet et entreprit de le nettoyer. La blonde était plus que soigneuse avec ses affaires, et détestait qu’elles soient sales ou mal entretenue. Tout en astiquant vigoureusement le manche à deux mains, faisant des va-et-vients à répétition, elle s’adressa à Marianne : 

« Pour répondre à ta question d’avant... C’est vrai que je devrais peut-être lire un peu plus... Mais c’est teeeeellement barbant ! Comment tu fais pour rester des heures assises alors que tant de possibilités de faire du sport s’offrent à toi ? »

En effet, la blonde dont les cheveux couleur miel n’étaient pas aussi clairs que ceux de la tignasse platine de Dorea adorait plus que tout faire du sport. Elle courrait très volontiers, escaladait dès qu’elle le pouvait, faisait souvent de l’équitation et nageait dès que le soleil pointait le bout de son nez. Il lui arrivait même de faire de la box ou de participer à des cours d’arts martiaux. Grande sportive comme elle l’était, ses longues jambes étaient musclées, ses bras également (peut-être même un peu trop pour une fille), et ses abdos étaient visibles sous sa peau bronzée. Ayant finalement réussi à faire partir la totalité de la terre séchée du manche de son balais, elle cessa de l'astiquer et le reposa à ses côtés, tendant ses jambes bronzées devant elle. 

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAranwë Puddington
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Ven 21 Juil - 17:01

- Il a quoi, le serpent ?! Nous, au moins, on fait quelque chose ! On ne passe pas notre temps à nous plaindre ou à déprimer ! Et, tu devrais lire, un peu... ça ferait du bien à ton cerveau en manque de matière grise..."

"En manque de matière grise", c'est bien ce que je pensais, les élèves "modèles" emploient toujours des mots à la hauteur de leur insignifiance. Cependant, j'avais à faire avec deux filles bien différentes, l'une qui passe son temps à lire et qui n'hésite pas à répondre quand on lui dit quelque chose qui pourrait la déplaire, tandis que la seconde me regardait avec une froideur qui aurait pu me mordre, mais j'avais l'habitude que l'on me regarde comme ça, surtout durant les cours. Je tapa du pied une pierre se trouvant au sol, mis mes mains dans mes poches et leva la tête vers le ciel afin de mettre court à la discussion avec ses Gryffons qui m'étaient pour moi sans intérêt.

-Je suis Dorea Smith et toi ?

Une autre jeune fille à la peau blanche et aux cheveux dorés apparut, elle portait également la tenue de Gryffondor mais semblait un peu plus boudinée que les deux autres *Jamais deux sans trois pfou*

-Hein, moi, c'est Aranwë. Tu devrais faire attention à ta ligne, toi.

Je partis m'allongé un peu plus loin tout en gardant un oeil sur le trio féminin spéciale Gryffondor.

*Ce sont de sacrés spécimens ces Gryffons*

Heureusement:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarianne Tylerson
Capitaine de Quidditch Serpentard Capitaine de Quidditch Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Sam 22 Juil - 12:44

[Pas gentille, Dory !!! Au cachot, Dory !
Mais parce que t'as changé plein de trucs et que t'es venue,
je on te pardonne  ]


♦️♦️♦️


La rousse n'avait pas vu Dorea arriver avant qu'elle parle. Elle sursauta, dû à la surprise. Elle n'entendit pas ce qu'elle dit - et de toute façon, elle s'en fichait, car cela ne la concernait point. Dorea n'était pas une de ses amies. Elle ne la connaissait que par ses frères. La blonde traînait souvent avec Troy, et seul Merlin savait ce qu'ils faisaient ensembles... Dans tous les cas, Marianne n'aimait pas Dorea. Elle la trouvait trop proche de Troy, SON frère.
Myosotis répondit à Dorea, parlant de Quidditch. Marianne ressentit un petit pincement au coeur, en voyant les deux blondes parler. Marianne ? Jalouse ? Pas le moins du monde ! 
La blonde s'adressa au Serpentard, sans haine apparente, ce qui énerva un peu plus la rousse. 
- Je suis Dorea Smith et toi ?"
- Tiens... Smith... Quel déplaisir de te voir ici !"
Puis son amie entreprit de nettoyer son balais. Et s'adressa à elle. Tiens, elle s'était désintéressée de Dorea la blondasse ? (désolée)
-
Pour répondre à ta question d’avant... C’est vrai que je devrais peut-être lire un peu plus... Mais c’est teeeeellement barbant ! Comment tu fais pour rester des heures assises alors que tant de possibilités de faire du sport s’offrent à toi ?"
Marianne sourit. Elle ne savait pas elle-même comment elle faisait. Elle le faisait, voilà tout...
- Si tu lis un de mes livres, alors tu auras le droit de me faire faire du sport... Tu pourras peut-être comprendre comment je fais ?"
Elle entendit vaguement la réponse du serpent, pendant qu'elle parlait à Myo. Seulement quelques mots. Et la fin, qu'elle comprit.
- Et toi, faire attention à ce que tu dis. Ca va te retomber dessus, un jour !"
Après un énième roulement d'yeux, elle reprit son activité. Il ne lui restait qu'une vingtaine de pages. Elle soupira, ferma le livre - oui, quelques secondes après l'avoir ouvert - et porta son attention sur le monde alentour. C'était assez ennuyeux, mais une source d'excitation pouvait arriver à tout moment...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Lun 24 Juil - 14:09

Les Moineaux@ suivent pas les règles :
 

J'étais appuyée à un tronc, sans bouger. Je pouvais passer des heures sans bouger. Un groupe avait approché de mon arbre et je fronçai leurs sourcils. Je n'étais pas du genre à papoter - encore moins avec des Gryfondor et encore moins avec Dorea Smith. En tant qu'attrapeuse ¹ j'étais souvent sa cible. Ses cheveux blonds étaient plus clairs que les miens, dont j'étais assez fière - en fait j'étais parfaitement bien dans ma peau, même si mes yeux gris étaient un peu étranges. ² Je saluai simplement le garçon de ma Maison d'un petit signe de la main avant de reporter mon regard noir sur l'anglaise.

"Smith. Que me vaut le déplaisir ?" dis-je avec une bonne dose de mépris dans la voix.

J'étais assez rancunière et de toute façon, la seule vue de cette fille m'horripilait, je ne pouvais pas la sacquer, c'était viscéral. Les autres, je ne les détestai pas spécialement, mais je ne fréquentais pas les gens des autres Maisons, encore moins les Gryffondor.


Notes et commentaires :
 

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAranwë Puddington
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Lun 24 Juil - 18:01

- Et toi, fait attention à ce que tu dis. Ca va te retomber dessus, un jour !"

Je ne comprenais pas pourquoi une personne pouvait défendre une autre personne uniquement parce qu'elles prétendaient se connaître, alors qu'elles se connaissaient juste parce qu'elle faisaient parties de la même maison. Je ne pris plus attention à ses propos, mais lâcha cependant d'une voix glacial.

-Ecoute, ma jolie, c'est toi qui doit faire attention, il n'est jamais bon de jouer les héroïnes.

Quelques minutes après, alors que j'étais assis au pied d'un arbre et que j'avais le regard bas, une fille de ma maison me fit un signe de la main, je crois que c'est Marly.
Je lui répondit d'une main levée pour finir de la saluer, même si je ne l'aimais pas particulièrement, elle était juste pour moi plus facile à vivre car premièrement, elle faisait partie des Serpentards et deuxièment, elle n'appréciait pas particulièrement bavarder.

"Smith. Que me vaut le déplaisir ?" 

Je me mis à sourire discrètement tout en gardant les yeux rivés vers le groupe de filles en face de moi, j'attendais avec impatience la réponse de Dorea.

Sérieusement?!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Mar 25 Juil - 11:15

"Si tu lis un de mes livres, alors tu auras le droit de me faire faire du sport... Tu pourras peut-être comprendre comment je fais ?"

Myosotis fit mine de réfléchir un instant avant de tendre sa main à Marianne, déclarant en souriant : 

"Marché conclu !"

Les deux Gryffondor se serrèrent la main. Bien trop absorbée par la conversation qu'elle entretenait avec sa camarade de Maison, la blonde n'avait pas entendu la totalité de ce qu'avait dit le Serpentard. Elle avait entendu tout juste assez pour savoir pour quelle raison Marianne lui lâcha : 

"Et toi, faire attention à ce que tu dis. Ca va te retomber dessus, un jour !"

Suite à cette réplique, la rousse tenta de se replonger dans sa lecture, mais n'y parvint apparemment pas, car elle referma son bouquin. La blonde quant-à-elle s'était levée d'un bon et avait enfourché son balais, disparaissant bien rapidement de la vue du groupe réuni dans un coin reculé du parc. 

*Il s'amuse à insulter une fille de ma Maison ? Bah il verra de quel bois j'me chauffe !*

En effet, la demoiselle n'aimait pas que les Serpentard s'en prennent aux gens de sa Maison. Concernant ce qu'avait dit Ara... Elle ne pouvait pas réellement le critiquer sur ce qu'il avait dit, car il lui arrivait à elle aussi de critiquer telle ou telle personne sur son physique, mais uniquement lorsqu'elle cherchait à blesser quelqu'un qui avait été désagréable avec elle.

*Ces Serpentards sont vraiment tous des sal*uds !*

Sa rancoeur n'avait donc pas grand chose à voir avec l'insulte en elle-même, mais c'était surtout le fait qu'elle venait d'un Serpentard. Lorsque la blonde revint, elle transportait sur le manche de son balais un immense seau rempli d'eau du lac et d'algues vertes, seau qu'elle avait été chercher à l'embarcadère. Elle voleta un instant au-dessus du Serpentard et vida l'entièreté de l'eau sur le jeune homme. 

"Ca t'apprendra à t'en prendre aux gens d'ma Maison, s'pèce d'anguille d'eau douce !"

De rage, elle lui balança le récipient désormais vide à la tête. Elle s'en alla rejoindre le sol quelques secondes seulement après son geste. 

"T'en as vraiment qu'une toute petite !" lui hurla-t-elle sous le coup de l'énervement avant de se rendre compte à quel point ses paroles ne reflétaient pas ce qu'elle voulait lui dire en premier lieu. Elle se rattrapa comme elle le put : "De cervelle !" 

Se rasseyant en tailleur à l'endroit exact où elle se trouvait avant de partir, elle remarqua qu'un autre spécimen de la Maison des Verts et Argent se trouvait là : Marlène Lenoir. Elle lui lança un bref regard avant de porter son attention sur ses mains. Pour cacher le fait qu'elles tremblotaient, elle s'était mise à arracher l'herbe qui se trouvait devant elle. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Mar 25 Juil - 12:51

Dorea haussa les épaules quand le Serpentard émis ses moqueries : être un peu grosse n'avait jamais dérangé personne et au fond, que comptait l'avis d'un Serpent ? Elle n'avait pas énormément de préjugés en fonction des maisons, mais le garçon venait de lui prouver que lui correspondait à tout ceux qu'elle pouvait avoir.
Elle fut cependant surprise d'entendre Marianne Tylerson la défendre. Marianne Tylerson ! Cette fille ne l'aimait pas. C'était réciproque. Dorea était plutôt solitaire, à Gryffondor, tout en étant entourée. En gros, jamais seule mais personne à qui se confier - en dehors de Troy évidemment- et la rousse était un peu à l'inverse, solitaire mais très proche de ses frères et de Myosotis, les seules personnes qui n'indifféraient pas Dorea.
Perdue dans ses pensées -et non pas dans son devoir de Botanique- la Gryffondor n'avait pas vu Marlène Lenoir. Elle la remarqua seulement quand la Serpentard l'interpella, et haussa bien haut un sourcil, un masque d'indifférence sur le visage.

-Tu sais bien que je ne peux me passer de toi... Lenoir.

Son ton était ironique, mais il y avait un fond de vérité là dedans. Depuis longtemps, Dorea s'effarait de l'importance qu'avait la Serpentard pour elle, alors que Marlène était probablement de tout Poudlard la personne qui vouait la haine la plus viscérale envers elle. Peu l'appréciaient : pas féminine, pas belle, pas intelligente, sa seule qualité était son talent en tant que batteuse, mais là encore ça n'attirait que le mépris de ceux qui n'aimaient pas le Quidditch, et la défiance des joueurs des autres maisons.

Spoiler:
 

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAranwë Puddington
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Mar 25 Juil - 12:58

Alors que je me languissais de découvrir la suite des aventures de Marlène versus Dorea, la Gryffondor au balai prit son envol et s'en alla. Voyant que rien ne se passait pour l'instant, je me mis à roupiller dans mon coin. Je ne m'attendais pas à ce qu'il allait m'arriver. Pile au moment où je leva les yeux vers le ciel, je reçu de l'eau assortie d'algues vertes, et pour finir le sceau en lui-même.

"Ca t'apprendra à t'en prendre aux gens d'ma Maison, s'pèce d'anguille d'eau douce !"


Une rage folle me prit de tout au tout, et la sensation de l'eau dégoulinant sur mes habits en rajouta une couche. Je releva le récipient de ma tête et regarda d'agacement la Gryffondor.

-Hé toi, pour qui tu te prends à me jeter de l'eau dégoûtante sur moi, à cause de toi, mes habits sont sales maintenant, tu vas voir.

La Gryffondor s'en alla atterrir sur le sol et lâcha d'un coup sec: "T'en as vraiment qu'une toute petite !",elle se rattrapa "De cervelle !"

Cela avait le chic de m'agacer encore plus, je me doutais que cette fille n'était pas tout à fait "pure". Je la voyais arracher de l'herbe, je pris le sceau et lui balança dans sa direction.

-Tiens attrape, on va voir si t'es vraiment douée en Quidditch.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Mar 25 Juil - 13:26

Je levai les yeux vers une des Gryffys, que je connaissais bien et pas que de vue. Marianne Tylerson, alias ma cousine. Elle était gentille et nos rapports n'étaient pas mauvais comme avec Bryan - qui m’insupportais - mais bien qu'on se connaisse depuis toujours, nous n'étions pas vraiment proches, de toute façon l'une comme l'autre étions calme et peu joueuses. M'agiter dans tous les sens, très peu pour moi ! Je me fendis d'un vague sourire et d'un :

"Salut, cousine."

Puis je me replongeai dans ma rêverie. Je n'avais aucune envie de lire, ou tous ces trucs. J'étais très travailleuse, mais uniquement avant les contrôles. En fait, tant que j'avais de bonnes notes, ça allait, donc j'emmagasinais des savoirs que j'oubliais très vite par la suite pour la plupart. Je roulai des yeux en voyant Myosotis arroser Aranwë. Les Gryffondor, tous des bourrins. Wilkes, c'était pas pareil, mais ça restait une Gryffy. En revanche, quand il lui lança le seau dessus, je l'intercepai par réflexe. Attrapeuse un jour... bref, je lâchai le seau au sol et jetai un regard à Wilkes avant de dire au mec.

"C'est pas parce que les Gryffondor sont des bourrins qu'il faut s'abaisser à eux. Et puis, t'a pas envie de la défigurer, non ?"

Ce serait dommage, c'est clair. Les joueuses de Gryffondor sont chiantes, ok, mais pas juste ça, jolies leur convient également. Enfin... pas toutes, hein. Et puis ça vaut pour les mecs aussi. Leifson est totalement mon type - même si je ne sortirais jamais avec, même pas en rêve.


[spoiler="commentaires bis "J'ai l'impression de blasphémer ! xDD Donc, le lien avec Mari est équivalent à celui avec Bryan, celui avec Bryan équivalent à celui avec TRoy et celui avec Troy plus ou moins comme avec Mari. Oui, c'est compliqué. De plus les cousines ayant découvert leur lien juste l'été dernier, ici, elles se connaissent depuis toujours ! Voilà pour les explications. ^^
Et sinon, j'adore Marly comme ça, c'est teeeellement bizarre. Quant Aranwë, c'est très drôle de te voir comme ça en fait !
Ah ! Et Dory, tu m'as donné une idée horible. C'est de TA faute, ok ? Mais c'est vrai, l'inverse de ce que ressent Marly envers Myo, c'est... plus ou moins ça, j'suppose.
Ah et là encore c'est toi qui m'a donné l'idée ]

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAranwë Puddington
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Contrarius ♦   Mar 25 Juil - 15:16

"C'est pas parce que les Gryffondor sont des bourrins qu'il faut s'abaisser à eux. Et puis, t'a pas envie de la défigurer, non ?"

*Ah Marly, Marly, je me demandais quand elle allait s'y mettre elle aussi*
Franchement, je ne comprenais pas les filles, elles ne s'apprécient pas pourtant elles s'entraident. Déjà qu'elle s'est interposée dans mon lancer franc, il faut avouer qu'elle a de bons réflexes quand même, c'est peut-être le fait qu'elles ont une activité commune le Quidditch qui fait qu'elles s'aident entre elles.

-Marly, pourquoi tu t'interposes, cela ne te regarde pas, et non, je ne veux pas défigurer un beau visage, mais cela n'empêche qu'elle méritait que je lui renvoi la pareil.

Elle n'avait pas tort en soi, il est vrai que je m'emportais assez vite, mais il était hors de question que je me laisse marcher sur les pieds. Je m'approcha de la jeune "jardinière", caressa son visage et dit:

-T'en as eu de la chance ma jolie, mais n'oublie pas, je ne compte pas en rester là.

Je repartis ensuite au pied de l'arbre sur lequel j'étais appuyé, j'aurais très bien pu aller me changer mais cela aurait été pour moi une défaite, et puis, le week-end ait fait pour se reposer et non pour réaliser un travail intellect ou manuel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Contrarius ♦   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrarius ♦
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: Divers :: Crazyland RPs en folie-