BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Salle commune Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 3 Mai - 0:19

Après avoir prononcé le mot de passe devant le mur de briques du cachot qui était en réalité l'entrée de la salle commune des Serpentard, Myosotis s'engouffra dans le trou qui s'était formé et ne fut pas surprise de voir que la pièce était totalement déserte. Elle avait des traces de larmes sur son visage mais effaça celles-ci d'un geste de la main. Il lui avait fallu utiliser ses dons de comédienne pour cacher son secret et il faut dire qu'elle n'était pas peu fière d'elle, car elle avait réussi à inventer une histoire de toute pièce qui tenait la route. Elle avait été tellement convaincante qu'elle-même aurait pu y croire si elle avait vu la scène de l'extérieur. Il faut dire que Rosemilia commençait à s'approcher dangereusement de la vérité... Un feu brûlait dans la cheminée, pourtant l'air de la pièce était quand même d'une étrange froideur. Elle était habillée d'une simple robe noire à bretelle qui lui allait magnifiquement bien mais elle n'avait pas froid dans cette tenue, à vrai dire, elle n'avait jamais froid étant donner qu'elle était à moitié vampire. Dans sa main gauche elle tenait une rose d'un rouge éclatant, presque aussi rouge que ses lèvres, qu'elle avait cueillie quelques heures plus tôt dans le parc. Elle observa un instant cette magnifique rose puis s'installa sur l'un des fauteuils de cuire noir après avoir déposé délicatement la fleur sur la table basse et ferma ses yeux verts, pensant pouvoir se reposer ainsi quelques minutes. Elle avait bien le droit à un peu de repos après le semaine si mouvementée qu'elle venait de passer. Elle avait obtenu d'excellentes notes ce qui ne pouvait que la réjouir et l'encourager à continuer de s'appliquer ainsi. Elle joua quelques instants avec son pendentif en forme de serpent dont elle ne se séparait jamais en le faisant glisser de gauche à droite sur sa chaine d'argent. Finalement, elle reposa lourdement son bras sur l'accoudoir du fauteuil de cuir. La petite noiraude entendait de temps à autre les ondulations de l'eau que les sirènes et les autres animaux marins provoquaient en passant devant les fenêtres de la salle commune. En dehors du crépitement que faisait le feu dans la cheminée, la salle commune était totalement silencieuse. Des bruits de ronflements s'échappèrent durant un cours laps de temps d'une chambre de première année, mais ceux-ci s'estompèrent au moment où leur propriétaire changea de position dans son sommeil. Ses respirations se faisant de plus en plus profondes, elle commença à s'assoupir peu à peu, revivant cette nuit inoubliable dans la forêt, cet événement qui l'avait changé à tout jamais et qui ne cessait de revenir hanter la jeune fille depuis quelque temps. Depuis le cours de Défense contre les forces du mal qui portait sur les épouventards pour être exact.

Myosotis marchait dans la forêt sombre qui se trouvait près de chez sa tante, elle avait alors dix ans. Une fillette de treize ans du nom de Samantha qui avait longtemps martyrisé Myosotis lui avait demandé de s'y rendre pour que les deux filles puissent "faire la paix" et peut-être même devenir amies. Samantha était une fille plutôt grande pour son âge, avec de petits yeux bleus et des cheveux lisses d'une blondeur aveuglante... Tout le contraire de Myosotis en fait. La petite noiraude voulait toujours voir le bien en chaque individu et avait appris à laisser une deuxième chance à toutes les personnes qui désiraient changer. Elle avait fini par se convaincre que ce n'était pas une si mauvaise idée et se rendait donc au lieu de rendez-vous. Arrivée au pied de l'arbre que Samantha lui avait indiqué, Myosotis s'arrêta. Elle voyait parfaitement clair malgré la nuit noire qui avait enveloppé la forêt. Elle releva brusquement la tête lorsqu'elle entendit un craquement anormal provenant de l'arbre. Une fois sa tête levée, de l'eau glacée lui arriva dessus, la mouillant de la tête au pied. Elle recula de quelques pas et des larmes de rages commencèrent à couler sur ses joues déjà humides. La petite noiraude se mordit la lèvre inférieure pour se retenir d'insulter la petite peste qui lui avait tendu un piège. Cette dernière était justement occupée à redescendre de son perchoir en gloussant après avoir lancé son sceau désormais vide en bas de l'arbre. Myosotis ne savait pas comment elle avait fait pour monter avec un sceau rempli d'eau sur cet arbre, mais elle s'en fichait ; la seule chose qu'elle voyait était que cette garce lui avait une fois de plus jouer un mauvais tour. Lorsque Samantha posa son pied sur une branche bien trop fragile pour supporter son poids, cette dernière céda et la jeune fille tomba à terre. La fillette était en train de tenir son bras, gémissant de douleur. La noiraude aux yeux verts s'approcha de la jeune fille blonde, oubliant sa rancune. La demi-vampire s'arrêta net lorsqu'elle reconnut une odeur qu'elle connaissait bien. Une odeur qu'elle adorait par-dessus tout... L'odeur du sang frais. C'était trop tard pour faire marche arrière, elle sentait déjà ses mains trembler d'excitation. Myosotis se rua alors sur Samantha et, après l'avoir plaquée au sol, elle enfonça ses canines dans le creux du cou de son ennemie jurée. Ses yeux prirent instantanément une couleur écarlate et elle savoura ces gorgées de sang qui était bien meilleur que le sang d'animaux ou le sang en pochette que sa tante la forçait à boire. La dernière image qu'elle vit avant de rouvrir les yeux était celle du regard bleu de Samantha, vidé de toutes expressions, son corps inerte allongé sur le sol froid de la forêt.

Myosotis se réveilla en sursaut sur son fauteuil de cuir. Elle était en sueur et ses mains étaient extrêmement moites. La jeune fille de quinze ans fixa alors les flammes brulant dans la cheminée, ne regardant même pas si quelqu'un se trouvait dans la pièce, bien trop occupée à tenter de se calmer en prenant de profondes respirations. Elle prit sa tête entre ses mains et repensa à la façon dont cette histoire avait fait le tour du village en fixant la rose rouge posée devant elle sur la table basse. Les gens du village racontaient qu'une bête féroce s'en était pris à la fille du Maire et l'avait vider de son sang. Personne en dehors de Myosotis, sa tante et Clément ne savait ce que Samantha faisait dans la forêt en pleine nuit. Bien évidemment la petite noiraude avait dû raconter toute l'histoire à sa tante et celle-ci avait fait de son mieux pour cacher la vérité. Après avoir entendu le récit de sa nièce, Nymphéa s'était précipitée dans la forêt pour cacher les indices qui pourraient trahir Myosotis, tel que le seau vide rester au pied de l'arbre. Mais le pire dans tout ça, c'était que Myosotis n'avait même pas honte de ce qu'elle avait fait, ni après l'accident, ni même aujourd'hui. Elle avait réussi à cacher son horrible secret durant tout ce temps, mais la jeune fille du nom de Rosemilia commençait à s'intéresser d'un peu trop près à elle. Bien sûr, elle ne découvrirait jamais l'acte horrible que Myosotis avait commis, mais elle était sur le point de découvrir sa vraie nature... Et c'en était déjà trop. Elle ne devait pas savoir. Ni elle. Ni les autres. En dehors de Volpe, Nala et Anya, aucun autre élève ne devait être mis au courant. Tel était son souhait et elle comptait bien le faire respecter, même s'il fallait pour cela qu'Anya use de son don de légilimencie. En effet, après qu'elle ait entendu les doutes qu'avait Rose quant à la probabilité qu'une personne de l'école soit douée de tels dons, Myosotis avait compris que c'était Anastasiya qui avait effacé les souvenir de la jeune Gryffondor. Elle avait aperçu son amie sortir de l'aile abandonnée avec le corps inerte de la jeune Rosemilia dans les bras, se dirigeant vers la bibliothèque. Mais toute cette histoire de légilimencie n'avait pas surpris Myosotis plus que ça... Après tout son amie était une sorcière très douée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mer 7 Mai - 19:15

Myosotis entra dans la salle commune, son sac noir en bandoulière sur son épaule. Elle ne fut pas surprise en voyant que la pièce était vide ; ces derniers jours, les élèves préféraient passer leur temps libre à l'extérieur, aux alentours du château. Ce jour-là, la petite noiraude avait attaché ses longs cheveux bouclés en queue de cheval, une mèche rebelle s'en était échappé et ne cessait de passer sur les yeux de la jeune fille. Elle portait une simple robe aussi noire que la nuit, mais ce n'était pas la robe que la direction demandait aux élèves de porter. Ça faisait bien longtemps que Myosotis avait abandonné l'idée de s'habiller comme les autres. Elle portait l'uniforme réglementaire seulement pendant les cours de potions, car elle ne voulait pas risquer de tacher ses vêtements personnels. Les professeurs ne lui faisaient aucune remarque parce qu'elle avait pris pour habitude de s'asseoir au fond de la classe, par conséquent, ils ne se rendaient pas compte qu'elle ne portait pas les mêmes vêtements que ses camarades. Elle avait tout de même pris la peine d'épingler son insigne de préfète sur sa longue robe sombre. La jeune Serpentard s'approcha du centre de la pièce et déposa son sac au pied du fauteuil dans lequel elle aimait tant se vautrer. Elle s'y affala avant de se redresser, perplexe. Elle tendit sa main d'une blancheur de lait et écarta des parchemins qui trainaient sur la table basse. La rose rouge qu'elle avait laissée sur la table lors de son dernier passage dans la salle commune était toujours posée là où elle l'avait mise, entre les livres ouverts et les parchemins sur lesquels ses confrères de Serpentard avaient commencé leur devoir. Elle s'en empara et constata que celle-ci avait légèrement fané et que ses pétales avaient perdu de leur éclat rouge sang. Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant que personne n'y avait touché et s'empressa de sortir sa baguette en bois de sapin et plume de phénix de son sac. La baguette de Myosotis était joliment ouvragée, légèrement souple, très légère, mais était loin d'être sifflante. Elle posa l'extrémité de cette dernière sur les pétales de la rose rouge qui paraissaient renaître au contact du bois de la baguette. Elle approcha la rose rouge de son visage ; un sourire éclatant se forma alors sur ses lèvres écarlate, car la rose sentait aussi bon qu'au premier jour. Elle se rappela alors du jour où elle l'avait cueille... Ce jour-là, elle se trouvait vers le cercle de pierre avec Rosemilia et celle-ci n'avait pas cessé de s'intéresser d'un peu trop près à la vie privée de Myosotis. Les deux filles ne s'étaient plus adressé la parole depuis ce jour, mais la jeune Serpentard ne considérait pas cela comme une grande perte. Elle n'était proche que de quelques élèves dans cette école et ceux-ci se trouvaient tous dans sa maison. Peut-être que l'animosité qu'il y avait toujours eue entre la maison Serpentard et les trois autres y étaient un petit peu pour quelque chose...? Ce dont Myosotis est sûre c'est que les élèves de Poufsouffle sont faibles et que ceux de Serdaigle se croient plus intelligent de par leur maison alors qu'ils ne le sont pour la plupart pas. Mais ceux qu'elle supportait le moins étaient les élèves de Gryffondor... Ils se croient tellement courageux juste parce que le si célèbre Harry Potter avait autrefois été dans cette maison... Rien que d'y penser la jeune fille en avait des nausées. Le peu dont elle avait entendu sur le fils Potter était tout sauf positif. Des témoignages disent qu'il avait une grosse tête et qu'il se croyait supérieur en tout point... La jeune fille soupira en se disant qu'elle était plus que fière d'être tombée dans la maison aux couleurs vertes et argent. Elle posa ses yeux émeraude sur le feu de cheminée qui était éteint et agita imperceptiblement sa baguette qu'elle avait toujours en main ce qui fit revivre le feu. Elle ferma les yeux et repensa à son enfance.


Flash-back.

Myosotis et Volpe jouaient à la corde à sauter près de la lisière de la forêt qui longeait le village. Volpe avait alors onze ans, mais la petite fille n'en avait que dix. C'était la veille du départ de Volpe pour la célèbre école de sorcellerie Poudlard. Après avoir sauter durant une longue heure, les deux enfants se couchèrent côte à côte dans l'herbe pour admirer les diverses formes de nuage. Le jeune garçon parla en premier :

-Myo' tu crois que c'est quoi comme bête qui a tué Samantha, il y a un mois dans la forêt?

-Je n'en ai aucune idée... Un loup d'après ce que ma tante a dit...

-Ah oui c'est vrai, ta tante était la première sur place, en tant que Shérif c'est un peu normal!

La jeune fille préféra changer de sujet et se redressa alors avant de dire à son meilleur ami :

-Volpy... Je crois que tu dois savoir. Je ne peux pas aller à l'école de sorcellerie parce que...

Volpe, tout de suite intéressé, se redressa à son tour. Cela faisait un mois qu'il essayait de savoir pourquoi Myosotis avait pleuré en recevant sa lettre cachetée. L'enveloppe était la même pourtant celle de la petite fille semblait moins épaisse que la sienne. Ils avaient reçu leur lettre en même temps, mais celle de Myosotis ne semblait pas dire la même chose parce qu'elle n'avait pas sauté de joie comme Volpe l'avait lui-même fait. La jeune fille continua de parler de sa petite voix :

-Parce que... Je ne suis pas une sorcière à cent pour-cent... Je... Je suis à moitié vampire. Ma mère n'était pas une sorcière comme je te l'ai fait croire, c'était un vampire. Et le collier que je porte tout le temps me permet d'aller au soleil. Je t'en prie Volpe ne fait pas cette tête !

En effet, le jeune garçon avait ouvert sa bouche en grand. Il ne s'attendait pas à une telle révélation. D'un autre côté, il n'était pas si surpris que ça... Il n'avait jamais vu sa meilleure amie manger en sa présence. Et puis il y a tant de fois où Nymphéa avait accouru, complètement affolée, lorsque Volpe s'écorchait le genou... Tout coïncidait. Volpe avait fini par croire que Myosotis avait peur du sang. Le petit garçon éclata de rire et bombarda sa meilleure amie de questions diverses sur les vampires. Les deux enfants parlèrent de ça jusqu'à la tombée de la nuit. Le lendemain Volpe partit pour Poudlard et Myosotis apprit que le vieux monsieur qui habitait à côté de chez elle était en réalité un ancien professeur de Durmstrang.


Fin du Flash-back.


Myosotis éclata d'un rire sonore en se rappelant de la tête que Volpe avait faite lorsqu'elle lui avait révélé son plus grand secret. Elle rouvrit les yeux et fixa les flammes qui dansaient joliment dans la cheminée à cause des courants d'air qui traversaient sans cesse la salle, tout en restant plongées dans ses pensées les plus profondes. Elle avait beaucoup hésité à tout avouer à Volpe avant ce jour-là, mais ne savait jamais quand aborder le sujet... Ni comment. Elle avait bien entendu demandé la permission d'en parler à Volpe à sa tante et celle-ci avait longuement réfléchi avant de se rendre compte que ce jeune garçon avait tout de même le droit de savoir après tout le temps qu'il avait passé en compagnie de Myosotis. Il avait fallu que Nymphéa hypnotise à plusieurs reprises le jeune garçon pour que celui-ci ne se doute de rien... En effet à chaque fois qu'il s'écorchait le genou, les yeux de la jeune fille viraient immédiatement au rouge ce qui éveillait des soupçons chez son ami. Heureusement, Volpe n'avait jamais fait le lien entre le fait que sa meilleure amie soit un vampire et la mort si mystérieuse de Samantha. Myosotis avait été très triste en lisant la lettre de Poudlard qui lui annonçait qu'elle pouvait rejoindre l'école à la seule condition qu'elle sache se contrôler, car elle savait qu'elle n'en était pas capable et que sa tante ne la laisserait jamais partir. Elle avait donc passé 4 ans à apprendre la magie aux côtés de son vieux voisin. Au début, elle ne l'aimait pas, mais elle se rendit bien vite compte qu'il était bien plus gentil qu'il ne le paraissait. Celui-ci avait d'ailleurs fait un travail remarquable : après seulement trois ans d'entrainement, la jeune fille arrivait à jeter des sortilèges informulés à la perfection. Lors de sa quatrième année d'apprentissage, il lui avait enseigné de la très vieille magie qu'il tenait lui-même de son père ainsi que le sortilège du Patronus. Myosotis fut extrêmement déçue en voyant la forme que prenait le sien, mais son professeur était impressionné. La jeune fille aux cheveux noirs faisait apparaître un Patronus « in-comptable » ce qui veut dire qu'au lieu qu'un seul animal ne s'échappe de sa baguette en bois de sapin, c'était des centaines de petits papillons. Et oui... Aussi étrange que cela puisse paraître, le Patronus de cette jeune fille si froide et si distante avec les autres prenait la forme de petits papillons aux ailes bleutés. Elle aurait préféré qu'il prenne la forme d'un serpent : l'emblème de sa famille et l'emblème de la maison dans laquelle elle était tombée à Poudlard. Son pendentif était d'ailleurs très semblable à l'emblème de Serpentard ; les deux serpents étaient enroulés de la même manière et étaient tous les deux faits d'argent. En pensant à cela, Myosotis déposa sa baguette sur la table basse et commença à tripoter son pendentif de sa main libre, l'autre tenant toujours la rose d'un rouge magnifique. Ses pensées continuaient à virevolter dans son esprit, telles de petits papillons, tel son Patronus si « extraordinaire » aux yeux de son ancien professeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Dim 18 Mai - 16:37

Myosotis venait de passé une journée d'enfer. Son état s'était détérioré heure par heure à partir du cours de sortilège. Ses forces l'avaient quittées peu à peu et désormais elle n'était plus que l'ombre d'elle-même. Elle se déplaçait lentement et beaucoup de jeunes élèves se retournaient sur son passage, comme apeuré par la pâleur de sa peau. Lorsqu'elle arriva devant la mur du cachot qui menait à la salle commune des serpentard, elle était essoufflée. Il lui fallut quelques temps pour reprendre son souffle avant de prononcer le mot de passe de sa voix faible. Le mur s'ouvrit devant elle et elle entra à pas lents. Après avoir passé la porte, elle lâcha son sac de cours au pied d'un canapé dans un bruit sourd et s'affala dans un fauteuil de cuir noir. Elle ferma un instant ses yeux verts voilés avant de les rouvrir. Anastasyia se trouvait penchée sur un parchemin et semblait absorbée par son travail. Myosotis toussa pour montrer qu’elle était là et après que son amie ait relevé la tête, elle parla d’une voix fatiguée, lasse, éteinte:

-Tu en as? Tu as réussit? Pas que j’en doute, loin de là… Mais tu as sûrement d’autres choses à faire que de courir après des animaux dans la forêt.

Sa voix était tellement faible qu’elle n’avait pas peur que les élèves de troisième année qui se trouvaient sur la table au fond de la pièce l’entendent. Les yeux de la jeune fille avaient perdu de leur éclat et ses lèvres n’étaient plus écarlate, mais d’un rouge pâle presque terrifiant. Sa peau n’était plus claire, elle était blanche. Sa main droite tremblait légèrement au bout de son bras mollement posé sur l’accoudoir du fauteuil sur lequel elle était assise. Sa tête la faisait souffrir et elle avait continuellement froid. Ses cheveux, qui en temps normal étaient brillants, semblaient ternes et ses boucles noires avaient perdues de leur ressort. Elle tenta de sourire mais abandonna bien vite cette idée; bien trop affaiblie pour un tel geste. Sa tête était appuyée contre le dossier du fauteuil, tournée vers Anya en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Dim 18 Mai - 21:11

Myosotis avait suivit Anya dans le dortoir des septièmes année et s’était installée lourdement sur le lit. Elle s’empara de la poche de sang qu’Anya lui tendait et mit quelque temps avant de parvenir à l’ouvrir. Elle approcha ses lèvres de la pochette et commença à boire. Elle ferma les yeux pour mieux sentir le sang couler lentement dans son oesophage. Lorsqu’elle les rouvrit, ils avaient pris une couleur écarlate et sa pupille s’étaient rétractées pour ne devenir plus que deux petits points noirs au milieu de ses iris rouges. Un sourire se dessina sur ses lèvres qui reprenaient peu à peu leur couleur rouge sang et sa peau redevenait elle aussi d’une jolie couleur lait. Elle vida la poche petit à petit, temps durant lequel ses cheveux redevenait brillant et soyeux. Lorsqu’elle eut finit de boire, ses sens étaient redevenus comme avant la pénurie de sang. Un sourire apparut sur ses lèvres, une goutte de sang coulant du coin de sa bouche. Elle s’affala sur le lit et murmura un:

-Merci Anya… Merci infiniment! Ca n’a pas  été trop dur ?

Elle attendit sa réponse en regardant le plafond au dessus d’elle, ses yeux rouges fixant un point invisible. Pour la première fois depuis le début de la semaine, Myosotis se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Jeu 12 Juin - 16:07

Crépuscule entra d'un pas pressé dans la salle commune, sans courir néanmoins pour ne pas déranger les autres occupants, et monta dans le dortoir des gars de cinquième année. Il se pencha au dessus de sa malle et pris un coffret en bois de chêne rouvre sculpté et orné de runes de feu.
Le brun s'installa à une petite table ronde à l'écart et ouvrit son coffret. Il prit son contenu délicatement entre ses doigts et referma la boîte avant de l'éloigner un peu. Il retira le satin bleu nuit qui recouvrait l'objet et le mit aussi de côté. Puis il installa le petit miroir à pied rectangulaire face à lui sur la table. Il n'eut pas beaucoup le temps d'admirer les entrelacs d'argent de la structure que déjà deux yeux bleu roi semblable aux siens l'observaient.

Passant sa main dans ses cheveux pour se donner une constance, il sourit tendrement à son presque reflet. Face à lui se trouvait sa jumelle qui lui souriait avec des étoiles dans les yeux, encadrer par ses long cheveux brun ondulé. Crépuscule eut un léger pincement au cœur en voyant de légère cernes et son teint pâle malgré sa peau halée, mais ne lui montra pas. Il savait qu'elle ne voulait qu'il s'inquiète pour elle.


-Bonsoir mon Aurore.
-Mon Crépu !
-J'ai une bonne nouvelle.
-Quoi donc ?! Dis moi ! Ne fait pas durer le suspense !
-Je suis pris dans l'équipe de Quidditch. En tant que gardien bien sûr.
-C'est génial ! Je suis fière de toi mon Crépu. C'est Père et Mère qui vont être heureux. Tu sais, ils se font un peu de soucis pour toi, depuis que tu es à Poudlard.
-C'est sûr que c'est différent de Beaux-Bâtons, mais tu peux les rassurer. Je vais bien et j'ai bien pris le rythme, et puis tout le monde est vraiment sympa.
-Je suis heureuse pour toi mais tu me manques...
-Toi aussi tu me manques. C'est sur que ça change des années précédentes. Avant on pouvait se voir tout les week-end, mais à Poudlard je ne peux rentrer que pour les vacances...
-Oui... Heureusement qu'on a ce miroir à double sens, sinon je sais pas comment je ferais sans toi... Au fait tu as prévenus Blue et Zénith ?
-J'ai envoyé Equinox à Zen, et Père devrait recevoir un hibou de l'école ou j'ai expliqué plus de chose et leurs demandant de prendre contact avec Blue.
-Il va être heureux.
-Ouais. Et toi comment vas tu ?
-Ça va. Enfin... J'ai eus des vertiges ce matin, mais c'est parce que je suis restée trop longtemps dehors hier soir pour étudier les étoiles...
-Aurore...
-Je sais Crépu... Je sais... Mais c'est plus fort que moi.
-Tu veux pas te contenter d'étudier la faune et la flore magique tranquillement à la maison dans les grimoires ? Pour me faire plaisir. En plus, Mère t’achète tout les livres que tu as besoin. Ou les runes, c'est bien aussi les runes.
-Crépu... C'est bon. Je vais bien.
-...
-Hé... Fais pas cette tête. Mère s'occupe très bien de moi.
-Je sais. Mais je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter, surtout que je peux pas être près de toi...
-... Père vient de rentrer Crépu, il faut que j'aille prendre mes potions. On se revoit vite.
-Bien sûr, prends soin de toi !
-Mais oui.
-Je suis sérieux.
-Je sais... Bisous mon Crépu.
-Bisous mon Aurore...


Le visage d'Aurore disparut et il se contenta de regarder son reflet d'un œil humide. Reprenant le velours il rangea le miroir dans sa boîte et referma le couvercle. Crépuscule caressa le bois du bout des doigts et serra des dents quand il sentit deux larmes rouler sur ses joues. C'était tellement dur d'être aussi loin d'elle...
Baissa le tête et essuyant ses larmes, il resta assit à sa table plongé dans ses pensées.


Dernière édition par Aylen le Jeu 12 Juin - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Jeu 12 Juin - 18:19

Myosotis entra dans la Salle commune des Serpentard dans laquelle l’air était agréablement frais, une pile de livre dans les bras. En ce magnifique jour ensoleillé, la jeune fille aux yeux émeraudes portait une robe, non pas noire ni verte comme à son habitude, mais blanche. Un blanc neige qui mettait en valeur le peu de bronzage qu’elle avait réussit à avoir et la noirceur de ses cheveux. Le soleil étant revenu, la peau de la jeune demie-vampire était désormais d’un joli teint pêche mais elle savait pertinemment que son bronzage n’irait pas plus loin quelque soit le temps qu’elle passe au soleil; le sang de vampire qui coulait dans ses veines l’empêchait de bronzer plus que ce qu’elle l’était à ce moment-là. Il faisait une chaleur suffocante à l’extérieur comme à l’intérieur du château et le seul endroit où la température était plus ou moins agréable était les cachots. La salle commune était totalement déserte mais cela n’étonna pas Myosotis; les autres élèves devaient sûrement être en train de nager dans la lac. Les cinquièmes années étaient en période de BUSES et la plupart d’entre eux faisaient des révisions de dernière minutes à la bibliothèque ou à l’ombre des serres. La petite noiraude enleva la bandoulière de son sac et posa ce dernier sur la table basse avant de déposer le plus délicatement possible sa pile de livre fraîchement empruntés à la bibliothèque sur la table de verre. Elle s'arrêta un instant, tendant l'oreille en direction des dortoirs à sa gauche; les dortoirs des garçons. Elle écouta attentivement la voix masculine qui s'échappait d'une porte mal fermée mais ne pu rien entendre de plus qu'un "...mon Aurore...". La jeune fille de Serpentard ne savait pas à qui appartenait cette voix grave mais se contenta de hausser les épaules. Myosotis finit par s'asseoir dans le fauteuil qui se trouvait derrière elle et soupira. Elle appuya sa tête contre le cuir noir et ferma ses yeux verts entourés de longs cils noirs. Elle avait terriblement soif mais ne pouvait pas risquer de se rendre dans la forêt tant que le soleil ne s’était pas encore couché, au risque d’y croiser un élève. Elle repensa au meurtre qu’elle avait commis dans cette même forêt: Tom Helmock… Un garçon de septième année bien sympathique qu’elle considérait désormais comme une simple erreur de parcours. La directrice et le Ministre avaient fait de leur mieux pour étouffer l’affaire, mais les élèves de l’école continuaient d’avoir des soupçons… Elle continua à se remémorer les derniers instants de la courte vie de Tom, remettant à plus tard ses dernières révisions pour les BUSES. Elle porta machinalement sa main à son pendentif d’argent en forme de serpent, triturant ce dernier de ses jolis doigts fins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Ven 13 Juin - 23:28

Se levant finalement, il rangea son coffret délicatement dans sa malle et referma avec un soupire. Il remonta ces lunettes d'aviateur sur le sommet de son crâne coinçant quelques mèches brunes dessous, dégageant son visage. Il attrapa son livre de runes qu'il avait dans son sac avec un rouleau de parchemin, plume et encre, et descendit dans la salle commune qu'il pensait vide vu le beau temps dehors.
Néanmoins il vit une jeune femme assise dans un fauteuil. Les cheveux noirs, les yeux d'un vert éclatant, elle semblait pensive et jouait avec un pendentif en argent. Ne voulant pas la déranger, il ne parla pas et cessa de la regarder. Il l'avait déjà vu dans certain cours, mais ne la connaissait pas et ne se souvenait plus de son nom. En fait, il ne connaissait presque personne vu qu'il était arrivé que récemment...

Il alla s'asseoir dans le canapé près de la table basse et commença à réviser ses runes en prenant des notes de temps en temps. Il ressentait une aura étrange parvenir de la jeune fille assise près de lui, mais n'y fit pas plus attention et se concentra, essayant d'oublié momentanément les soucis de santé de sa sœur.
Un moment passa, puis un mouvement attira son attention.


Dernière édition par Aylen le Sam 14 Juin - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 14 Juin - 0:40

Sans s'en rendre compte, la petite noiraude avait rouvert lentement ses yeux verts et fixait la cheminée vide qui se trouvait face à elle. Elle fût tirée de ses pensées par le doux grattement d'une plume glissant sur un parchemin. Myosotis tourna légèrement la tête sur sa droite et vit qu'un élève était occupé à griffonner sur un parchemin, un livre ouvert devant lui. Elle en déduisit que cet élève devait sûrement faire ses devoirs et observa un instant le dos du jeune homme sans bouger, continuant de triturer distraitement son pendentif. Myosotis étant de bonne humeur, elle décida de s'amuser un peu à sa façon. Elle arrêta de jouer avec son collier et profita de sa rapidité surhumaine pour prendre place sur le bord de la table occupée par le garçon, les jambes croisées. Dans un premier temps elle n'adressa aucun regard au jeune homme mais Myosotis savait pertinemment que son apparition avait dû le surprendre. Elle fit mine d'être en pleine inspection de ses ongles durant un court laps de temps mais finit par détacher ses yeux verts de ses mains pour les poser sur le jeune homme. Il avait de magnifique yeux bleus mais son regard fut attiré par les lunettes qu'il portait sur le sommet de son crâne: des lunettes d'aviateur. Myosotis jeta un rapide coup d'oeil au livre ouvert et compris bien vite que l'élève en question était en cinquième année, tout comme elle. Pourtant elle était certaine qu'il était présent depuis moins longtemps qu'elle. Elle fût quelque peu perplexe face à ses étranges lunettes mais rabaissa tout de même son regard sur les yeux du jeune homme. Elle parla alors de sa voix mélodieuse:


-Je m'appelle Myosotis. Myosotis Chrysopelea. Enchantée!

Elle tendit sa main droite au jeune homme sans penser un instant que la température glaciale de celle-ci pourrait l'effrayer. C'est alors que plusieurs questions virent à l'esprit de la jeune fille: Est-ce que ce jeune homme avait entendu les rumeurs qui circulaient à son sujet? Est-ce qu'il avait entendu parler de la mort de jumeau? Pourtant Myosotis ne laissa rien paraitre de ses doutes, souriant chaleureusement au jeune homme, son regard pétillant de malice. La main toujours tendue vers son camarade, elle attendit que celui-ci lui réponde en se perdant dans la contemplation de ses yeux bleus roi et vit alors que ceux-ci semblaient étrangement humides... Avait-il pleuré ou cela n'était-il qu'une simple impression ?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 14 Juin - 17:33

En tournant la tête, Crépuscule vit la noiraude assise sur la table basse, les jambes croisés, près de lui et qui regardait ses ongles. Tellement perdu dans ses révisions, il ne l'avait pas entendus se déplacer. Il la regarda sans rien dire jusqu'à ce qu'elle pose ses yeux émeraude sur lui. Il ressentit de nouveaux une aura particulière en se sentant transpercer de part en part par ce regard, presque hypnotisant. Puis avec un sourire elle tendit la main et se présenta.

-Je m'appelle Myosotis. Myosotis Chrysopelea. Enchantée!

Il considéra la main tendue puis la serra. Et dès qu'il eut touché sa peau, il comprit.
...Le temps s'arrêta l'espace d'une seconde...
En une seconde ses sens s'étaient emballés. Il avait vu beaucoup de chose dans sa courte vie, et ce n'était pas en lisant des livres qu'il connaissait toutes les langues qu'il maîtrisait. Il avait été plus d'une fois en contact direct avec des êtres magique, ses sens s'aiguisant. Et la personne qui se trouvait face à lui avait un autre sang mélangé à du sang de sorcier, il en donnerait son corps à un démon du feu tellement c'était évident. Rien que l'étrange fraîcheur de sa peau et cette aura mystérieuse flottant autour d'elle, en était des preuves...
...Puis le temps reprit...
Il serra la main de Myosotis, le visage aussi inexpressif que d'habitude avec un sourire naissant sur le bord des lèvres.


- Je m'appelle Crépuscule Aylen. Enchanté également.

Il était persuadé qu'elle voyait toute la confusion qu'il y avait dans son esprit au travers de ses yeux. Toutes ses interrogations et tout ses doutes. Il brûlait d'envie de lui poser des milliers de questions, mais il tint bon et força sa curiosité à se taire. Un trait de caractère qu'il partageait avec Aurore, et bien sûr avec Blue. *Lui et son éternel attirance pour le danger.*
Dans toutes ses sensations, il en avait presque oublié les soucis de sa soeur et ses révisions.
Se rendant compte qu'il fixait depuis un petit moment la noiraude, il détourna le regard et s'adossa au canapé.


-Il me semble qu'on partage certain cours, non ? Je suis désolé de ne pas m'être présenter plus tôt. Je suis arrivé de Beaux-Bâtons que récemment, et avec les examens qui approche, j'ai un peu de mal à m'acclimater au château et au cours.

Il tourna de nouveau son visage vers l'endroit ou se trouvait Myosotis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 17 Juin - 16:42

Serenna énonça le mot de passe devant le mur de briques avant d'entrer dans la salle commune de sa maison. La salle était assez grande, des fauteuils en cuir noirs y étaient disposés. Au fond elle aperçu une grande cheminé ouvragée qui rendait l'endroit chaleureux.
La seule source de lumière outre les petites lampes était le soleil traversant le lac. Ainsi a chaque saison la salle s'illuminait de différente manière.
Serenna contemplait chaque recoin de la pièce avant de poser son sac à côté du premier fauteuil qu'elle voyait. Son sac était tellement lourd qu'elle fût soulagé de le poser. Elle revenait de la bibliothèque où elle avait emprunter plusieurs livres afin de rattraper son retard en cours.
Elle s'installa dans ce fauteuil avant d'ouvrir son grand sac vert brodé d'un serpent argenté. Sa tante venait de lui envoyer.
Elle prit un livre intitulé Manuel de métamorphose à l'usage des débutants

il faut commencer par le commencement se dit elle
j'ai tellement hâte d'être a ce week end !! Mais il faut que je lise se livre avant..

Ainsi elle se plongea dans son livre avec l'intention de rattraper son retard.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 17 Juin - 20:57

Myosotis ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire. Elle avait bien vu la surprise au fond des yeux du français venu de Beauxbâtons pourtant celui-ci ne lui avait posé aucune question. Après tout, tant mieux pour elle. Elle tourna la tête en direction de la porte qui venait de s'ouvrir. C'était une jeune fille se prénommant Serenna qui venait de faire son entrée dans la salle commune. La petite noiraude n'arrivant pas à savoir si elle aussi l'avait remarquée préféra rapporter son attention sur le jeune homme. Elle s'apprêta à parler lorsqu'elle fut à nouveau interrompue; cette fois par Evermoon. La dernière fois qu'elle avait entendu parler de la jeune fille, les rumeurs disaient qu'elle se trouvait à l'infirmerie. Elle lui adressa un petit sourire poli avant de se tourner à nouveau pour faire face au jeune homme. Son amie Anya lui avait déjà parler de lui en lui expliquant qu'il avait postulé pour être gardien de l'équipe de Quidditch de Serpentard. Cela n'étonnait point Myosotis maintenant qu'elle se trouvait face à Crepuscule car celui-ci lui semblait plutôt bien bâti. Elle commença alors à parler d'une voix douce, profonde, presque envoutante:

-Oui en effet il me semble qu'on s'est vu plus d'une fois en cours. Et ne t'inquiète pas, je suis arrivée que cette année, alors je sais ce que ça fait... Ah oui! Je voulais te dire, je suis préfète de notre maison, alors si tu as des questions sur quoi que ce soit, n'hésite pas. Tu peux aussi demander à l'autre Préfète, Anastasiya. C'est elle qui s'occupe du Quidditch, mais il me semble que ça tu le sais déjà... Elle m'a dit que tu avais postulé pour le poste de gardien. Oups... désolée, une fois de plus je parle, je parle, mais je ne m'arrête pas! Je vais te laisser te remettre à ton travail. On se reparlera sûrement une autre fois Crépuscule Aylen.

La petite noiraude avait accompagné ses dernières paroles par un clin d'oeil avant de se lever de la table sur laquelle elle se trouvait. Elle tourna le dos à Crépuscule et partit en direction de son dortoir. Arrivée devant la porte dans le bois de laquelle était inscrit le numéro cinq, Myosotis soupira. Elle poussa la porte et ne fût pas surprise de voir que son dortoir était vide. Les autres filles de cinquième année qui partageaient ce dortoir avec elle étaient sûrement en train de réviser pour les BUSES. La petite noiraude s'approcha de sa valise après avoir soigneusement verrouillé la porte derrière elle. Elle l'ouvrit et en sortit un thermos argenté qu'elle ouvrit avec précaution. Elle se redressa et s'approcha de la fenêtre de sa chambre tout en dévissant le bouchon de son thermos. Une fois devant la fenêtre, la petite noiraude se retourna promptement pour lancer le bouchon du thermos sur son lit. Faisant à nouveau face à la fenêtre elle commença à boire lentement le contenu du thermos. Ses yeux prirent instantanément une couleur écarlate. Tout en buvant, la petite noiraude remarqua qu'elle avait perdu la bague qu'elle portait habituellement à sa main droite. C'était une petite bague en argent dans laquelle une émeraude était incrustée. Elle arrêta de boire, soupira en espérant retrouver bientôt cette bague qui n'avait qu'une simple valeur sentimentale pour la jeune fille et commença à triturer nerveusement son pendentif en forme de serpent qui pendait à sa chaine d'argent.

*Bon... ça aurait pu être pire... J'aurais pu perdre mon collier. Mais tout de même! C'était la bague de ma grand-mère! Mais où est-ce que j'ai bien pu la perdre... Je sais que je l'avais lorsque j'étais entrée dans la salle commune. Pas de doute là dessus. Raf, elle doit sûrement être posée sur le fauteuil dans lequel j'étais assise... Ou peut-être qu'elle est tombée pendant que je parlais avec le nouveau. Rho je verrai bien, de toute façon il faut que j'aille rechercher mon sac que j'ai oublié en bas. Mais pas maintenant... Pas tant que mes yeux seront rouges.*

Toujours perdue dans ses réflexions, la petite noiraude regardait les créatures nager devant sa fenêtre. Elle faisait dos à la porte et espérait que personne n'entrerait. La directrice avait trouvé un hôpital sorcier qui acceptait de fournir du sang en échange d'un peu de pus de Budobulb. Cet hôpital se trouvant plus loin que le précédant, il arriverait sûrement que les provisions soient parfois à court et que Myosotis doive à nouveau aller chasser dans la forêt. Elle espérait que cela ne se produirait pas car elle préférait de loin le sang d'humain à celui des animaux. Mais elle appréciait tout de même certaines choses dans la chasse comme cette impression de liberté qui l'envahissait. Lorsqu'elle chassait, la jeune fille aux yeux émeraudes pouvait enfin courir sans retenue entre les arbres, sauter à des distances et à des hauteurs inimaginables et tout cela, à une vitesse époustouflante. Elle aimait aussi hypnotiser les animaux... Chose qu'elle ne pouvait pas faire avec les élèves car ceux-ci consommaient tous de la Veine de Venus; même s'ils ne le savaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mer 18 Juin - 20:39

Aujourd'hui Serenna avait appris plusieurs éléments sur sa plus grande peur. Elle voulait alors revoir cette créature aux apparences meurtrières qui cachait cependant une âme et un cœur humain. Les loups garou étaient encore présents dans la forêt interdite. Bien que la forêt porte ce nom, Serenna avait l'envi d'y aller. Elle devait alors préparer son plan. Après avoir poser de nombreuses questions à Anya, elle eu l'idée de commencer à se préparer.

Après avoir prononcé le mot de passe de la salle commune de sa maison, elle entra. Il y avait déjà Aylen le jeune qui semblait être convoité.. A ses côtés Serenna aperçu Sasha qu'elle venait à peine de rencontrer. Elle lui paraissait sympathique. Au fond de la salle il y avait aussi Myosotis. Elle la regarda en souriant Smile

Cependant elle avait quelque chose à faire. Elle devait préparer son excursion dans la forêt à la prochaine pleine lune. Elle s'installa dans un fauteuil à côté de la majestueuse cheminée. Elle posa ses affaires sur la petite table ,qui se trouvait à côté du fauteuil en cuir noir sur lequel elle se trouvait, et prit son agenda afin de voir quand était la prochaine pleine lune.

le week end du 12-13 juillet tiens... Juste avant mon anniversaire ahaha dit elle

Elle prit son carnet vert et écrivit la date aussitôt sur une page consacrée a cette excursion.
Ensuite elle prit ses notes sur les loups-garou et essaya de trouver par tous les moyens comment s'en éloigner autrement que comme elle l'avait fait étant enfant. Elle commença a se creuser les méninges mais rien ne lui venait.. Il fallait quel cherche, pose des questions et se documente.
Elle jeta un œil à se qui de passait autour d'elle et repris ses recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Jeu 19 Juin - 19:02

Crépuscule regarda Myosotis s'éloigner, avant de se replonger dans ses révisions de runes. Il avait vu deux autres serpentardes rentrer pendant que la noiraude lui parler et elles vaquaient maintenant à ses affaires.
Après quelques minutes, il releva la tête et vit un bijou sur le fauteuil près de lui. Il l'attrapa et l’examina. C'était une petite bague en argent avec une émeraude incrusté.
* Elle doit appartenir à Myo.. Je lui rendrais quand elle redescendra... *
Il la posa à côté de son livre et recommença à travailler.


-Bonjour, je ne sais pas si tu te souviens de moi, je suis dans l'équipe de quidditch.

Le brun releva la tête et regarde la jeune fille qui lui faisait face. Elle lui souriait et semblait gênée. Il dégagea quelques mèches devant son visage et la regarda le visage inexpressif.

-Tu es, si je me souviens bien, Sacha ? Tu voulais être attrapeuse mais tu es finalement poursuiveuse, c'est ça ?  Je me souviens de toi, tu joue plutôt bien et tu es habile ! J'ai hâte qu'on s’entraîne ensemble.

Il savait qu'à cet instant ses yeux brillaient d'envie d'aller voler et de se laisser porter par l'air. Et un petit sourire lui échappa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 28 Juin - 15:05

Crépuscule tiqua à la proposition de Sacha, ses yeux devenant un peu plus sombres et brillants.

*J'ai pris de l'avance dans mes révisions, je peux bien prendre une pose pour aller m'entraîner un peu... Pour me dérouiller.*

Le brun accepta alors la proposition de sa camarade et s'excusa pour aller mettre ses affaires de Quidditch. Arrivé dans son dortoir il rangea ses affaires de cours et déposa son balais avec le plus grand son sur son lit. Il fouilla dans sa malle et en sorti un paquetage. Il enfila rapidement son pantalon cendre avant de mettre en place ses protège-tibias aussi noir que l'ébène. Il enfila ensuite sa tunique grise, ajouta son plastron qui accentua encore un peu plus sa carrure et enfila sa robe de Quidditch argentée. C'était celle qu'il utilisait à Beaux-Bâtons. Il en avait commander une aux couleurs de sa nouvelle maison, mais pour l'instant il devait se contenter de celle-ci.

*Heureusement qu'elle est argenté et non bleu comme les uniformes, sinon je n'aurais jamais pu la porter, on m'aurait pris pour un Serdaigle... L'argenté est la deuxième couleur de Serpentard, alors... je risque moins de me faire remarquer.*

Il mit ensuite ses protections d'avant bras, et ses gants toujours aussi noir. Il se regarda d'un oeil critique, jeta un sort sur son ancien blason pour transformer en un Serpent, réajusta ses lunettes d'aviateur sur le sommet de sa tête, saisit son ballais et descendit d'un pas souple dans la salle commune.
Il n'attendit pas longtemps Sacha qui était-elle aussi partis se préparer.


- On n'y va ? demanda-t-il avec un presque sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 28 Juin - 16:32

Après avoir fini le contenu de son thermos et attendu une dizaine de minutes que ses yeux reprennent leur habituelle couleur émeraude, Myosotis nettoya son thermos avec un sortilège de récurage. Elle le rangea ensuite dans sa valise et sortit de son dortoir. Elle descendit les escaliers à pas lents, encore perdue dans ses pensées. Une jeune fille descendait également les escaliers juste devant Myosotis, il s'agissait de Sasha. La jeune fille portait sa tenue de Quidditch et la petite noiraude se rappela alors que Sasha avait obtenu l'un des trois postes de poursuiveuse. Arrivée au milieu des escaliers, Myosotis entendit Crépuscule s'adresser à Sasha qui venait de descendre la dernière marche.

- On y va?

Arrivée en bas des escaliers, elle vit ses deux camarades sortir de la salle commune. La table sur laquelle Crépuscule avait précédemment travailler étaient désormais totalement vide. Myosotis se précipita vers le fauteuil sur lequel elle s'était reposée. N'y retrouvant pas la bague argentée qu'elle avait perdue, elle soupira. Quelqu'un avait dû l'emporter... Elle espérait du plus profond de son cœur que cette personne la lui rapporte. Voulant se changer les idées, Myosotis décida de se rendre sur le terrain de Quidditch pour voir Crépuscule et Sasha s'entrainer. Elle ne prit pas la peine de se changer, se disant que si elle voulait s'amuser sur son balais, elle le ferait avec sa robe blanche.

*De toute manière ce n'est même pas sûre que j'enfourche mon balais aujourd'hui. Et puis au pire, ce n'est pas si grave si je ne porte pas ma tenue de Quidditch, ce n'est pas moi qui risque de tomber.*

Elle eut un petit sourire en pensant à cette possibilité. Son balais se trouvait dans son casier attitré; chaque joueur en possédait un mais Anastasiya n'avait pas encore eu le temps de distribuer les casiers à tous les joueurs. Elle se dirigea donc vers le mur qui marquait l'entrée de la salle mais elle s'arrêta à mi-chemin. Elle fit demi tour pour se rendre vers la table de verre sur laquelle elle avait posé son sac et la pile de livre qu'elle avait emprunté à la bibliothèque. Elle s'empara de son sac mais laissa la pile de livre là où elle était, se disant qu'elle la récupérerait plus tard. Elle sortit ensuite de la salle commune, quittant la fraîcheur de ce lieu pour aller s'installer sur les gradins du stade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Dim 29 Juin - 11:19

Aujourd'hui, Serenna était vêtu d'un petite robe verte ornée de broderie argentée représentant un petit serpent du côté de son cœur. Sa maman lui avait fait faire lors de son arrivée à Poudlard. Elle avait des ballerines argentée discrète et portait ses cheveux bouclés lâchés. Elle avait mis sa robe de sorcier qu'elle aimait tant pour compléter sa tenue.

Ce matin en arrivant dans la salle commune de sa maison, Serenna s'aperçut que personne n'était présent. Les fauteuils et canapés noirs étaient vidé ainsi que les chaises autour de la table qui sont souvent prises.
L'imposante cheminé était la seule à faire un peu de bruit. Celle ci rendait cet endroit chaleureux aux yeux de La jeune fille. Elle adorait cet endroit.
Dès qu'elle le pouvait elle allait s'installer dans le fauteuil à côté de la cheminée. C'était un peu comme sa place favorite.

Ainsi quand elle arriva dans la salle, après avoir regardé par les fenêtres donnant sous le lac, elle s'installa sur le fameux fauteuil noir en cuir et sorti de son sac son petit carnet et une plume. Elle regarda ses notes. La salle était tellement calme. Elle prit ses différents livres sur le sujet qui l'intéressait et commençait à écrire.
Après une dizaine de minute elle décida d'aller dans la grande salle voir qui était là.
Elle rangea ses affaires et sorti de la salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 17:17

Crépuscule entra dans la salle commune le visage complètement inexpressif. Il parcourra rapidement la salle du regard, constata qu'elle était vide et alla s'installer dans un fauteuil près de la cheminée.
Il fixa son regard sur les flamme et ne bougea plus.
Il était fatigué. Serrant la lettre de sa mère dans sa main, il ne s'était encore jamais sentit aussi mal à Poudlard. Il comprenait maintenant pourquoi il n'avait pas réussit à joindre sa soeur avec son miroir depuis trois jours...


*A l'hôpital... Putain ! Pourquoi il faut toujours qu'il lui arrive quelque chose quand je suis loin d'elle...*

La culpabilité s'abattait sur ses épaules, et jamais les lunettes de son grand-frère autour de son cou ne lui avaient parus aussi lourdes et sur le points de l'étouffer.
Il savait que se n'était pas sa faute. Il savait qu'il ne pouvait rien faire pour sa soeur et que s'inquiéter ne ferrait qu'empirer son état.


*Mais merde! C'est ma soeur !*

Beaucoup de personne ne comprenaient pas ce lien qui les unissaient et ce n'était pas pour rien que Crépuscule avait été placé à Serpentard. Il ferait tous pour protéger sa soeur. Absolument tous. Pour son Aurore.
Il continua à penser à sa soeur pendant un long moment. Aussi figé qu'une statue, son regard se perdant dans les flammes. Il ne sentit pas une unique larme couler le long de sa joue. En fait, il ne sentait plus rien. Ni ses ongles qui s'enfonçaient dans ses paumes jusqu'au sang, ni la chaleur des flammes, ni les bruits qui l'entourait. Il s'était enfoncé dans son monde, le prénom de sa soeur au bord des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 18:59

-Euh...tout va bien..? Enfin...il y a un problème..?

Le brun releva légèrement la tête et retrouva la vision, devant lui se trouvait une jeune fille qui le regardait avec un air inquiet sur le visage. Il retrouva alors toutes les fonction de son corps. Il la regarda, surprit, puis relâcha toute la pression qu'il avait dans les bras, relâchant la lettre qui tomba au sol et découvrant les coupures qu'il avait dans les mains.
Encore plus confus, il découvrit des larmes sur son visage. D'un mouvement brusque il les effaça avant de reprendre un visage inexpressif. Il retourna alors ses yeux bleus roi, un peu plus sombre que d'ordinaire, sur sa camarade. Étrangement, il se souvenait de son nom.


- Il n'y a rien, Charm... Rien, je vais bien...

Il se leva et passa devant elle, se plantant devant la cheminée et croisa les bras, essayant de reprendre ses esprits, oubliant ses mains en sang.

*Je ne doit plus me laisser aller... Pour Aurore !*

Il tourna un peu le visage pour voir la jeune femme. Elle avait l'air sincèrement inquiète et ça le touché. Il essaya de sourire, mais douta de sa réussite.

- Tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 19:36

- Ne te force pas a sourire si tu n'en a pas réellement envie..
Tu as le droit d'être mal..en tout cas...si tu as besoin d'en parler ou tout simplement.. envie...je suis là..


Le sourire du brun affaissa un peu. Mais après tout, elle n'avait pas tord. Il n'en avait pas envie. Pas avec se qui arrivait à Aurore.
Il reprit la lettre et la rangea dans sa poche avant de regarder ses mains.
Elle était en sang il retourna s'asseoir dans le canapé.


-Heu... Je sais qu'on se connait pas trop mais... Tu pourrais m'aider ?

Il lui montra ses mains avec dépit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 20:14

Il regarda Charm disparaître dans les étages.
Il avait perdu le contrôle, ça ne lui arrivait pas souvent, et il ne fallait plus que ça lui arrive.
Sa camarade redescendit des dortoirs. Elle s'installa devant lui et s'occupa de ses mains.
Il réprima une grimace quand elle lui passa l'alcool pour nettoyer les plaies. Il prit son mal en patience mais elle se débrouilla vite et bien.


-Voilà..c'est fini..

Il regarda le résultat et fut soulagé.

-Merci. Si... tu pouvais éviter de parler de ça à quiconque.

Il lui lança un regard, elle lui sourit et repartie avec sa mallette rouge.
Il se réinstalla dans le fauteuil et se perdu de nouveau dans ses pensées. Il ne fit pas attention au retour de Charm, mais sursauta quand il entendit un bruit près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 20:47

Le brun lui rendit son sourire et la regarda partir.
Il s'allongea dans le canapé, vu qu'il n'y avait personne et fixa le plafond.
Il ressortit la lettre et la relu une dizaine de fois. Il avait finit par la connaître par coeur.


*Reste fort, pour vous deux...*

Sa mère avait raison il devait rester fort. Pour Aurore.
Il posa la lettre un peu taché de sang sur son torse et glissa sa main dans sa poche.
Il sentit quelque chose et se souvint qu'il avait toujours la bague de Myo.


*Il faudra que je lui rende la prochaine fois que je la verrais...*

Il soupira à nouveau et regarda ses blessures. Charm avait vraiment fait du bon travail, mais ça n'allait pas être drôle pendant quelques jours. Surtout avec le Quidditch, Anya allait encore l’assassiné du regard.
Fatigué, il ferma les yeux.
Après un moment de silence, où il n'entendit que les flammes crépiter, il fut brisé par des pas rapide.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 22:01

Dans les couloirs sombres des cachots, Myosotis croisa une jeune fille qu’elle connaissait bien qui venait de sortir de la salle commune des Serpentard. Il s’agissait de Charm. Elle lui adressa un petit sourire poli mais préféra ne pas commencer une discussion avec elle car sa camarade semblait pressée. Une fois Charm repartie, la petite noiraude s’arrêta devant le mur de brique qui était en réalité l’entrée de la salle commune des Serpentard. Elle prononça le mot de passe et entra rapidement dans la pièce éclairée par des lampes vertes. Elle balaya rapidement la salle de ses yeux émeraudes. Personne ne se trouvait dans la pièce en dehors d’un garçon aux cheveux bruns allongé de tout son long sur un canapé,une lettre posée sur son torse. Il ne fallut que quelques secondes à Myosotis pour remarquer les pansements qui se trouvaient sur la main du jeune homme. Elle n'arrivait pas à voir l'autre main étant donné que celle-ci se trouvait dans la poche du brun. Il n’y avait pas de sang mais une légère odeur d’alcool chatouilla les narines de Myosotis. La jeune fille hésita un instant et finit par se diriger vers une table qui se trouvait sous l’une des fenêtres de la salle et sur laquelle étaient posés des tasses vides et une carafe. La petite noiraude s’empara de la carafe en verre et versa un peu de son contenu dans une tasse. Cette carafe avait pour particularité de garder le jus de citrouille frais ce qui était hautement apprécié par les élèves lors des jours d’été durant lesquels il faisait chaud. La chaleur régnant à l’extérieur comme à l’intérieur du château était suffocante et les élèves de Serpentard étaient bien contents de se trouver dans l’une des rares pièces fraîches du château. Une fois la tasse remplie de jus de citrouille, la petite noiraude réprima une grimace de dégout; le liquide contenait de la Veine de Venus. Myosotis se dirigea ensuite vers une autre table et s’empara d’un ciseau avant de retourné vers la carafe et la tasse. Elle s’ouvrit l’index à l’aide de la lame tranchante du ciseau et une goute de sang se forma immédiatement au bout de son doigt.

*Une goutte…. rien qu’une petite goutte pour refermer ses plaies.*

Elle plaça celui-ci au dessus de la tasse et attendit que la goutte tombe. Une fois la goute de sang tombée dans la tasse elle prit une cuillère pour mélanger le tout. La petite noiraude savait parfaitement que la Veine de Vénus ne changerait pas l’effet que son sang produisait sur les humains. La seule fois qu’elle avait fait boire son sang à Anya elle n’avait pas fait attention à la quantité bue par son amie et celle-ci avait fait une crise de démence peu après. Si le buveur avait été autre qu’Anya, il ne serait sûrement plus de ce monde. Mais heureusement que la Serpentard avait du sang de dragon qui coulait dans ses veines. La coupure au bout du doigt de Myosotis se referma une trentaine de seconde plus tard, phénomène qui allait sûrement se répéter mais avec les plaies de Crépuscule lorsqu’il aura pu le contenu de la tasse. Après tout, une petite goutte ne pouvait faire que du bien à ce garçon. Le sang de la jeune fille refermera les coupures qui se trouvaient sur les mains de son camarade, mais peut-être qu’il aura en plus l’effet d’une drogue sur lui pendant une dizaine de minutes, rien de plus… Après tout ce n’était qu’une goutte et non pas une gorgée. Myosotis prit la tasse et l’amena à son camarade de Serpentard toujours couché sur le canapé. Elle lui tendit la tasse et lui parla de sa voix envoutante et tellement convaincante qu’avec elle, Myosotis aurait pu faire sourire la personne la plus triste sur terre si elle le lui demandait:

-Bois, ça t’aidera sûrement.

La petite noiraude observa le jeune homme et attendit qu’il se redresse pour s'emparer de la tasse. Un sourire radieux aux lèvres, elle plongea ses yeux émeraudes dans ceux de Crépuscule. Après qu’il ait pris la tasse, Myosotis alla s’installer sur un autre fauteuil de cuire noir. Elle regarda distraitement les flammes danser à l’intérieur de la cheminée. Il faisait tellement frais dans les cachots de Poudlard que le feu de la salle commune des Serpentard était allumé même en plein été. Perdue dans ses pensées elle commença à triturer son pendentif en forme de Serpent sans s’en rendre compte. C’est alors que quelque chose lui revint à l’esprit: elle avait perdu la bague à laquelle elle tenait tant. Elle s’apprêta à demander à Crépuscule s’il ne l’avait pas vu mais elle ne le fit pas. Lorsqu’elle avait plongé son regard dans le sien, elle avait vu que le jeune homme cachait une profonde tristesse. Myosotis pouvait lire ce que les gens ressentait rien qu’en regardant leurs yeux, et elle avait vu dans les yeux de Crepuscule qu’il était énormément attristé. Attristé par quoi? Telle était la question. Elle préféra donc attendre. Peut-être pourrait-elle lui posé la question après qu’il ait fini de boire la tasse ? Elle commença à faire glisser son pendentif de gauche à droite sur sa chaine d’argent, les jambes croisées et ses yeux verts toujours fixés dans la cheminée. Les cheveux d’un noir de jais de Myosotis tombaient en cascade dans son dos. Ils n’étaient absolument pas épais malgré qu’ils soient bouclés ce qui évitait à la jeune fille d’avoir les cheveux en pétard et de ressemblé à un mouton. Les boucles brillantes ne ressemblaient pas à des ressorts et paraissaient extrêmement soyeux. Elle attendit sans un mot que son camarade finisse la tasse contentant le jus de citrouille. La chaleur que dégageait les flammes dans la cheminée ne parvenait pas à réchauffer les mains gelées de Myosotis. Mais depuis le temps, elle s’était habituée à la froideur de ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 22:49

-Bois, ça t’aidera sûrement.

Le brun ouvrit les yeux et tomba nez à nez avec Myosotis. Cette dernière le regardait avec un sourire une tasse de jus de citrouille dans les mains. Il prit le temps de se redresser, rangeant la lettre de sa mère dans sa poche et prit la tasse en regardant les yeux émeraude de la noiraude.
Il but un peu du breuvage frais et reconcentra son attention sur Myo. Il voulait lui dire qu'il avait trouvé sa bague mais il eut comme un blocage. Une fois de plus, en regardant la jeune femme il trouva quelque d'étrange. Une aura mystique... Comme magnétiser, il la regarda jouer avec son pendentif, puis il sentit sa tristesse reprendre le dessus sur ses autres émotions. Il repensait à Aurore qui était à Ste Mangouste, enfermée dans une pièce blanche... seule...
Il se retrouva de nouveau soudainement noyé dans le jade pur des yeux de la jeune femme. Il reprit de la boisson pour se redonner un constance.
Il termina à son rythme sa tasse en pensant encore et encore à sa soeur. Les sentiments devenant presque étouffant. La gorge sèches malgré la boisson, il retira de son cou les lunettes d'aviateur et il passa une main dans ses cheveux pour dégager les mèches brunes qui lui tombait devant les yeux.
Il les déposa devant lui sur la table basse, avec la tasse. Puis il regarda, ses mains qui tremblaient et vit une goutte tomber dessus. Les portant à son visage, il sentit les larmes couler toutes seules de ses yeux comme si son chagrin voulait quitter son corps tous seul.
Ne comprenant plus grand chose à ce qui ce passait dans sa tête, il la baissa regardant le sol, attendant que son humeur se calme...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 8 Juil - 23:20

Lorsqu’elle entendit Crépuscule reposer la tasse sur la table, la petite noiraude tourna la tête pour regarder le jeune garçon. Elle fut surprise de le voir pleurer à chaudes larmes. Quand Anya avait goutté au sang de Myosotis, elle s’était mise à rire à plein poumons sans raison apparente. La jeune fille aux yeux émeraudes attendit quelques secondes avant de se lever et de se diriger vers le jeune homme. Elle s’agenouilla près de lui entre la table basse où était posée la tasse et le canapé de cuir noire sur lequel Crépuscule était désormais assis. Elle prit les mains de son camarades dans les siennes. La jeune homme allait sûrement être surpris par la température de la peau de Myosotis comme lors de leur première rencontre mais tant pis. Elle parla alors d’une voix calme, cette voix qui poussait ses interlocuteurs à se confier à elle:

- Hé… Pleure pas. Si tu veux parler, je suis là…

La jeune fille n’avait jamais été aussi douce avec une personne de l’école, mais la tristesse du jeune homme l’avait poussée à montrer son côté le plus tendre. Elle posa sa main droite sur la joue de Crépuscule et commença à nettoyé la trace de larme à l’aide de son pouce. Une fois cela fait, elle déposa sa main droite sur le genoux du jeune homme et essuya l’autre joue du Serpentard à l’aide de son autre main. Lorsqu’elle eut finit, elle plongea ses yeux verts dans ceux Crépuscule. Elle sentait que le jeune homme se calmait peu à peu. Myosotis était tellement focalisée sur les pupilles de son camarade qu’elle avait totalement oublier de vérifié si les plaies se trouvant sur les mains de celui-ci avaient disparues. Elle attendit sans bouger de voir s’il allait lui expliquer la cause de son chagrin.

*Ça ne peut pas être mon sang qui l’a rendu dans cet état… Mais… Et si mon sang se contentait d’augmenter les sentiments de la personne ? Oui… Oui c’est sûrement ça…*

Le feu crépitait dans la cheminée. Myosotis sentait le sang couler dans le veine du jeune homme. Elle entendait également les battements de son coeur qui semblaient ralentir peu à peu, ceux-ci ayant été particulièrement rapide lorsque Crépuscule s’était mis à pleurer. Derrière le Serpentard aux cheveux bruns, Myosotis pouvait apercevoir les différents êtres de l’eau passer et repasser devant les fenêtre de la salle. Quelques une des lumières qui dégageaient une lumière verdâtre clignotaient. La jeune fille aux cheveux noirs entendit des bruits de pas dans le couloirs. Il devait sûrement s’agir d’un professeur. Peut-être le professeur de potion qui rejoignait son bureau ? Rien en dehors des flammes dans la cheminée ne bougeait dans la salle commune. Myosotis attendait patiemment la réponse de Crépuscule, toujours à genoux sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mer 9 Juil - 16:36

- Hé… Pleure pas. Si tu veux parler, je suis là…

Crépuscule ne comprenait plus rien. Il ne pleurait jamais d'habitude, et surtout pas devant les autres... Sauf Aurore, bien sur...

La seule fois ou il avait du se reposer sur ses frêles épaules, c'était quand ils avaient perdu Mathéo...
Matt... son meilleur ami... mort par sa faute... Ce jour là, il n'avait pas seulement perdu un ami et le fiancé de sa soeur, non. Il avait aussi perdu un frère, un pilier qui le soutenait et qui soutenait aussi Aurore et sa santé fragile. Il avait toujours été à leurs côtés. Ils avaient grandit ensemble. Lui et Crépuscule avaient été à Beaux-Bâtons ensemble, jusqu'à la fin. Jusqu'à ce jour ou ils étaient tombés de cette falaise et ou Mathéo avait perdu la vie dans les bras de son ami, sans que ce dernier ne puisse rien faire. La dernière promesse qu'il lui avait faite venait le hanter à chaque fois qu'Aurore allait mal...
*"-Crépu...
-Parle pas, Matt !... Quelqu'un va arriver!... Quelqu'un va... Bouge pas !
-Crépu... c'est fini...
-NON ! Dis pas ça ! Tu vas t'en sortir ! Je te laisserai pas ! Quelqu'un va arriver...j'en suis sur...
-Crépu..scule...
-Me laisse pas Matt... Nous laisse pas...
-Prend soin... d'Aurore... d'accord... Quoi qu'il... arrive... pour moi...
-Mathéo...
-S'il te plait... promet...
-Je te le promet ! Mais tu vas la revoir !
-Arrête...
-Non...
-Merci... Pour toutes ces années... Merci... Crépuscule........
-Matt... Mathéo... MATHÉO !"*

Le cri déchirant qu'il avait poussé ce jour là résonna dans son esprit et il sentit deux mains froides passées sur son visage, et vit ensuite les yeux vert de Myo. La jeune Serpent s'était rapprochée de lui et le regardait.

*Matt avait aussi les yeux vert... Il aurait aussi fait un super Serpentard... comme Aurore...*
Il se calma peu à peu. La nouvelle de sa mère l'avait plus touché qu'il ne le pensait, pour en revenir à la mort de son meilleur ami il y a presque huit mois maintenant. Mais comment il pouvait tenir sa promesse s'il n'était pas près de sa soeur. Son coeur était parcourut de fissure qu'il n'arrivait pas à combler et il ne savait pas si il y arriverait à les refermer un jours.
Et sans qu'il s'en rende compte, il se mit à parler. Il ne savait pas pourquoi il le faisait, mais il sentit qu'il avait besoin de se confier...
Sa voix était rauque et il dut si reprendre à trois fois pour émettre un chuchotement audible pour Myo.


-Ma mère... m'a envoyé une lettre... Aurore, ma soeur, a été admise à Ste Mangouste. Elle a toujours eut la santé fragile, mais les années d'avant, quand j'étais à Beaux-Bâtons, je pouvais être à ses côtés quand ça arrivée. Mais cette année c'est différent. Poudlard est différent... Et je ne peux pas être près d'elle et veiller sur elle comme je l'ai toujours fait et je... je crois que je m'en veux parce que c'est mon rôle de grand frère et que je lui ai promis à elle, mais surtout à Mathéo, de prendre soin d'elle. Mais je ne peux plus et ça me tue d'être aussi loin de ma soeur et d'avoir fuit la France, laissant Mathéo derrière moi. De ne pouvoir faire quelque chose pour changer tout ça. Je n'ai pus rien faire dans un cas, comme dans l'autre. Je n'ai pus qu'être spectateur et ça me fait mal. J'ai l'impression qu'à chaque fois on m'enfonce un couteau dans le coeur... Je ne sais plus quoi faire... J'ai peur de perdre Aurore comme j'ai perdu Mathéo... je ne veux pas me retrouver seul... je ne survivrai pas...

Crépuscule ferma les yeux, sentant une nouvelle fois une pression de douleur dns sa poitrine. Parler de tous ça, l'avait trop remué émotionnellement et il ne n'arrivait pas à remettre sa carapace inexpressive. Alors il préférait enfermer ses émotions en fermant ses yeux et son esprit. Il devait rester fort...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle commune Serpentard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-