BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Jeu 22 Mai - 13:42

Molly était entrée dans la salle de classe.
Elle s'était mise à une table au milieu de la classe. La pièce était ensoleillée et chaleureuse, c'était agréable.

Après avoir fait son introduction, où elle présentait le nouveau professeur d'histoire de la magie, Molly esquissa un sourire.
Elle préférait Miss Snow comme professeur d'histoire que Miss Anya, car la première était plus chaleureuse.

Molly prit quelques notes, elle avait vaguement entendu parler de Grindelwald, et Voldemort, et bien sûr connaissait tout sur Dumbledore.
Née Moldue, la jeune fille avait rassemblé tout ce qu'elle pouvait savoir sur l'école où elle était entrée il y a maintenant 2 ans.

C'est donc avec quelques bribes de souvenirs, que Molly leva la main pour répondre à son professeur :


- Professeur ? Il me semble que Grindelwald était un jeune homme qui c'était allié à Dumbledore dans le but de rassembler les reliques de la mort.

Rougissant d'être intervenue, Molly baissa la main et se tue attendant que quelqu'un d'autre ajoute quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Jeu 22 Mai - 15:11

Myosotis écouta distraitement ce que racontait Molly et Louanne, trop occupée à sortir sa plume et un parchemin vierge pour leur accordé toute son attention. La petite noiraude avait lu une fois un livre entièrement consacré à Gellert Grindelwald et sa mémoire surdéveloppée lui permettait de se rappeler de chacunes des phrases qu’elle avait lues. Elle commença alors à griffonner sur son parchemin:



Pour le plus grand bien.

Gellert Grindelwald qui a vécu de 1882 à 1998 était considéré comme l'un des plus puissants mages noirs de tous les temps, juste derrière Tom Elvis Jedusor (plus connu sous le nom de Lord Voldemort). Il a été formé à l'Institut Durmstrang jusqu'à son expulsion. Lors de son séjour à Godric Hollow, il a eu une amitié avec Albus Dumbledore. Durant ce séjour, il vivait chez sa grand-tante, Bathilda Tourdesac . Les deux garçons avaient rédigé des plans pour trouver les Reliques de la Mort et pourvoir ainsi profiter de leur nouveau pouvoir en tant que Maîtres de la mort. Ils avaient prévu de chambouler le système politique et de faire une révolution. Leur partenariat s'est effondré après l’implication des deux garçons dans la mort d’Ariana Dumbledore, petite soeur d’Albus.

Grindelwald quitta donc la Grande-Bretagne et vola la Baguette de Sureau , afin de procéder seul à la révolution que lui et Dumbledore avaient prévu. Il établit ensuite une base de pouvoir en Europe continentale dans une forteresse du nom de Nurmengard . Grindelwald était un personnage complexe et très idéaliste. Il n'était pas un tueur insouciance, déréglée ou même un bourreau, mais lui et ses partisans (des alliés qui devaient pour la plupart être des personnages peu recommandables) commirent de nombreux crimes, y compris plusieurs meurtres connus. En 1945 , à l'apogée de sa puissance, Dumbledore confronta Grindelwald et le vainquit dans un légendaire duel . Grindelwald a ensuite été emprisonné dans sa propre forteresse pendant des décennies. Il a finalement été tué par Lord Voldemort en 1998 quand il a refusé de donner des informations sur la Baguette de Sureau.

Gellert Grindelwald est né en 1882 , peut-être en Hongrie ou en Europe de l'Est. Il a étudié à l' Institut Durmstrang, où il a excellé et absorbé une grande partie de la culture de cette école connue pour son enseignement de la magie noire. Comme tout élève de Durmstrang, il a appris que les forces du Mal sont un moyen pour parvenir à ses fins. Se sont ses expériences tordues qui ont été la raison de son expulsion de Durmstrang. Gellert Grindelwald était passionné par l’histoire et les traditions. Il devint donc fasciné par les Reliques de la Mort , au point de s'approprier leur rune symbolique comme « emblème personnel » qu’il gravait sur les murs de Durmstrang avant son départ.

Après son expulsion, Gellert recueillit des informations sur les Reliques qui le menèrent tout droit à Godric Hollow en Angleterre, où le célèbre Ignotus Peverell (dont les rumeurs disaient qu’il était le premier titulaire de la Cape d’Invisibilité) avait été enterré. Sa grand-tante (la célèbre sorcière historienne Bathilde Tourdesac), qui y vivait lui permit de rester chez elle. Comme tous bons historiens qui se respectent, Bathilfa Tourdesac avait de nombreux livres et documents ce qui aida beaucoup Gellert dans ses recherches. C'est à Godric Hollow au début de l’année 1899 que Grindelwald a rencontré Albus Dumbledore. Les deux adolescents devinrent vite amis et partageaient beaucoup de choses en commun: ils étaient des intellectuels et des jeunes sorciers talentueux qui étaient idéaliste et ambitieux. Des rumeurs disent qu’Albus éprouvait plus que de la simple amitié envers Gellert. Cette affection romantique était à sens unique, mais il est clair que l’amitié qu’éprouvait les deux sorciers était sincère des deux côtés.

Les Reliques de la Mort ont tenu leur fascination pour de nombreuses raisons communes. Gellert voulait acquérir tous les pouvoirs du Maître de la mort. Il pensait qu’il ne pouvait faire confiance à personne et que le seul moyen d’arriver à ses fins était de prendre le contrôle par soi-même. À ses yeux, la seule façon de prendre le contrôle était par la force. Dumbledore était attiré par une relique en particulier: la Pierre de Résurrection. En effet, il croyait que cette pierre pouvait ramener à la vie ses parents décédés et d'autres proches disparus. Comme je l’ai dit avant, les deux garçons rêvaient également de mettre en place un monde à la tête duquel se trouveraient des sorciers et sorcières sages et puissants. Les deux garçons invétèrent ensemble la phrase qui devint plus tard e slogan de Grindelwald et la justification des atrocités qu’il commit par la suite: « Pour le plus grand bien»

Après de nombreuses recherches, Grindelwald découvrit l'emplacement de la Baguette de Sureau. Les rumeurs disaient que le célèbre Wandsmith Grégorovitch détenait la baguette et tentait de reproduire ses propriétés. Grindelwald fit dont irruption dans l'atelier de Grégorovitch et lui vola la baguette, devenant ainsi son nouveau maître. Il avait probablement eu l'idée que l'ancien propriétaire de la baguette ne devait pas obligatoirement être tué afin qu'il reconnaisse un nouveau maître. Grindelwald créa une forteresse, Nurmengard, pour servir de base. Cet endroit était apparemment tellement impénétrable qu'il a été emprisonné en elle. Mais il n'existe aucune preuve quant à sa probable réussite de renversement des gouvernements sorciers.

Albus Dumbledore hésita longuement avant d’affronter Grindelwald. Beaucoup pensait que Dumbledore était le seul assez habile pour pouvoir arrêter Grindelwald. Les raisons de son hésitation avaient peut-être un lien avec l’amour qu’il avait ressentit pour son ami. Mais il se peut que cette raison soit tout autre (par exemple la honte quant au rôle qu’il a joué dans la révolution de Grindelwald). Mais Dumbledore a finalement été importuné par des gens qui ont souffert des actions de son ancien ami. Des témoins oculaires ont déclaré que le duel entre Dumbledore et Grindelwald était le plus grand duel de tous les temps. Après que Dumbledore ait battu Grindelwald, il devint le maître de la Baguette de Sureau et envoya son ennemi vaincu dans son pays natal, où il a été jugé. Il a été condamné a un emprisonnement dans la cellule supérieure de Nurmengard , où il a passé le reste de sa vie.

Cinquante-trois ans après sa défaite, Grindelwald a été tué dans sa cellule de prison par Voldemort. Ce dernier avait été le questionner sur la Baguette de Sureau. Ce n'est que lors de la confrontation dans la cellule de Grindelwald que Voldemort a appris qu’Albus Dumbledore détenait la baguette depuis longtemps. Grindelwald. Voldemort a mis ainsi fin à la vie de Grindelwald avec le sortilège de mort en 1998 .




Myosotis avait écrit à toute vitesse. On aurait pu croire qu’elle n’avait fait que prendre des notes et pourtant, son écriture était parfaitement lisible et ses phrases bien construites. Elle n’avait pas l’intention de le lire devant toute la classe ou même de le rendre à son professeur à la fin du cours. Non, la jeune fille avait rédigé ce parchemin pour elle-même. Sa plume avait glissé sur la feuille jaunie avec une facilité déconcertante. Myosotis se rappelait de chacun des livres qu’elle avait lu, phrase par phrase, mot par mot. Il lui suffisait d’une lecture pour connaitre des centaines de pages sur le bout des doigts mais préférait cacher cette particularité. Elle attendit les bras croisés sur sa poitrine que ses camardes ne donnent d’autres informations au sujet de Grindelwald ou que le professeur continue son cours.


Dernière édition par Myosotis (Adjointe) le Jeu 22 Mai - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Jeu 22 Mai - 22:02

Lorsque le professeur Wolkoff s’empara de son parchemin, Myosotis étouffa une plainte. Elle aurait pu arraché le parchemin des mains de son professeur mais ne le fit pas. Au fond elle s’en fichait… Qu’elle le lise son texte si elle le désirait! La petite noiraude finit donc par pousser un soupire et s’appuya à nouveau contre le dossier de sa chaise. Elle espérait simplement que le professeur Wolkoff lui rende son parchemin à la fin du cours, car après tout, il lui appartenait. Elle vit un sourire se dessiner sur le visage du prof’ lorsque cette dernière avait finit de lire le texte écrit par Myosotis. Elle balaya ensuite la salle de ses yeux verts pour voir ce que faisait ses camarades. La plupart prenait des notes mais certains d’entre eux se tournaient les pouces et dessinaient des petites fleurs ou divers arabesques dans le coin de leur parchemin. L’histoire de la magie était une matières enseignées à Poudlard très peu appréciée par les élèves. Myosotis avait toujours été très intéressée l’histoire et aimait se plonger dans des livres aussi gros que des encyclopédies durant des heures. Tant que les événements racontés dans ces livres ne s’étaient pas produit il y a trop longtemps, elle ne s’en passait plus. Elle aimait d’ailleurs se renseigner sur certains mages très connus; comme elle l’avait d’ailleurs fait avec Gellert Grindelwald. Elle resta silencieuse durant toute la fin du cours, une main posée sur son ventre et l’autre faisant glisser son pendentif en forme de reptile sur sa fine chaîne d’argent.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Lun 16 Juin - 15:21

Molly écoutait attentivement tout le cours.
Elle était une élève pour qui l'histoire de la magie, était ennuyeuse en temps normal, mais Happy savait captiver son auditoire sans aucun doute. Tout le monde la regardait ou prenait des notes.
La professeur, donnait les informations avec vie. C'était un moyen agréable de faire le cours, car au moins ce dernier n'était pas soporifique.

La jeune Gryffondor, regarda chat, qui semblait piquer du nez, et lui jeta un regard noir. Comment pouvais-t-elle s'endormir devant un prof si passionné par ce qu'il racontait !!

Ainsi, Molly écrivait tous les détails donnés par le professeur noircissant son parchemin au fur et à mesure, soulignant les faits importants, ou notant des mémos techniques pour tout retenir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Mar 17 Juin - 12:20

Lorsque la petite noiraude vit le professeur Snow retranscrire un texte écrit dans un énorme livre qu'elle avait ouvert devant elle, Myosotis ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire. Elle connaissait chaque mot, chaque virgule, chaque paragraphe et chaque date. Elle n'avait lu ceci qu'une seule fois dans sa vie, pourtant elle venait de le retranscrire parfaitement en l'espace de quelques minutes... Elle l'avait lu lorsqu'elle avait onze ans pour être exact. Elle espérait au plus profond d'elle que le professeur Snow n'essaie pas d'en savoir plus à son sujet... Seules la directrice et Anya étaient au courant de sa véritable nature. Les autres professeurs n'en avaient pas entendu parler. Elle regarda autour d'elle les élèves prendre notes sur leurs parchemins. Ne voulant pas refaire tout le travail une seconde fois, la petite noiraude se contenta de jouer avec l'une de ses mèches de cheveux, la faisant tourner entre ses doigts. Il semblait à Myosotis que les élèves écrivaient très lentement et aucun d'eux n'avaient terminé après une dizaine de minutes. Les premiers élèves à avoir fini posèrent leur plume après quinze minutes environ. Quinze minutes durant lesquelles Myosotis ne savait absolument pas quoi faire. Elle fermait ses yeux, les rouvrait, jouait à faire claquer ses ongles en rythme sur le bois de sa table et à faire d'autres choses totalement inutiles pour faire passer le temps. Elle vit Molly qui s'appliquait à tout ré-écrire, soulignant les choses importantes, puis Chat complètement fatiguée, qui était l'une des premières à avoir terminé et qui était occupée à se masser ses poignets douloureux, elle vit finalement Louanne qui relisait ses notes. La petite noiraude souriait, se demandant combien de temps il faudrait encore avant que les retardataires aient fini de prendre note.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Ven 27 Juin - 12:45

Winonna s'était installée vers les premiers rangs.L'Histoire de la Magie était un des cours qu'elle préférait.Elle lisait tout le temps des bouquins portant sur l'Histoire.Elle avait lu un nombre de fois infinies l'Histoire de Poudlard.Pour elle ,  l’histoire sert à éclairer le présent , pour comprendre notre passé , et améliorer notre avenir.

*L'histoire se répète toujours*
en se disant cela , elle pensait à la première guerre des sorciers , puis à la seconde, qui était inévitable.
Elle sert aussi à ne pas oublier ceux qui ont été victimes de l'Histoire , des esclaves cédant sous les coups aux victimes d'accidents , passant par les pauvres sorcières brûlées vives sur le bûcher.Et Cédric.Et tous ceux qui se sont battus pour leurs idéaux, pour sauver le monde d'une menace ténébreuse.Ce sont des héros.

*Ceux qui oublient le passé sont condamnés à le revivre.*

Winonna avait sorti un rouleau de parchemin , et de l'encre noire.Elle avait entendu le résumé , assez long , que Myosotis avait fait de Grindelwald.Biographie qu'elle approuvait.Puis elle commença à écrire le cours de Mademoiselle Snow.Une fois terminée , elle attendait avec impatience la suite , et se demandait sur quoi elle allait porter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   Ven 27 Juin - 22:08

Assise sur une chaise au troisième rang, Ambre observait le tableau d'un oeil légèrement incrédule. Elle ne s'était décidément pas attendue à avoir tout le cours recopié à la craie devant elle. La jeune fille finit cependant par hausser les épaules, faisant rapidement glisser sa plume sur le parchemin.

* Après tout, cela nous facilite la tâche. *

En prenant connaissance du contenu du texte, Ambre esquissa un demi-sourire. C'était la quatrième version de l'histoire de Gellert Grindelwald dont elle prenait connaissance. Elle ne s’était pas particulièrement intéressée au mage noir, mais elle en avait longuement entendu parler dans son entourage. La Serdaigle se souvenait de l’avis de ses parents sur ce sorcier : Un mépris teinté d’une légère admiration pour un homme certes brillant, mais qui s’était laissé vaincre d’une manière assez peu honorable. Zephyr, lui, gardait de l’estime pour les nombreuses expérimentations du mage en matière de magie, une estime vite contrebalancée par son engagement dans les forces du Mal. La dernière version en date après ce cours était tirée des écrits de Rita Skeeter, lesquels avaient d’ailleurs pour principal but de provoquer un scandale. Ils étaient donc plus centrés sur la vie privée du mage noir. Le cours du professeur d’Histoire de la magie était donc le récit le plus objectif qu’elle ait connu jusqu’alors sur Grindelwald.

* Histoire de la Magie ou comment essayer de dépersonnaliser le plus possible le récit d’un fait passé… *

Ambre reposa sa plume, et promena un regard circulaire sur la salle de classe en attendant que les dernières lignes des derniers élèves soient écrites.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS   

Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE DE LA MAGIE, 1ER COURS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: Les cours :: Histoire de la magie-