BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Bureau de la Directrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Jeu 24 Juil - 0:41

Myosotis entra dans une pièce circulaire qui se trouvait dans une tour du deuxième étage; c’était le bureau de la directrice. Bien que ça soit le milieu de l’après-midi, Myosotis n’avait croisé personne dans les couloirs. Une fois qu’elle était arrivée devant la porte, la Serpentard avait prononcé le mot de passe qu’elle connaissait grâce à son statut de Préfète. La directrice n’était pas encore arrivée mais Myosotis alla tout de même s’asseoir sur l’une des deux chaises se trouvant devant le bureau en acajou massif. Elle vit le Choixpeau magique posé sur une étagère. Aucun feu ne brulait dans la cheminée se trouvant derrière le fauteuil directorial. Au dessus de cette même cheminée se trouvait un immense tableau représentant l’ancien directeur de Poudlard. Fermant les yeux un instant, la noiraude se remémora sa dernière visite dans cette même pièce.

Flash-Back.

La noiraude entra en trombe dans le bureau de la directrice. Elle était essoufflée mais elle avait besoin de lui parler d’une affaire urgente. Myosotis revenait tout juste du lac dans lequel elle, Anya et Tom avait fait coulé le cadavre calciné de Maxime Komaroff. La Serpentard avait eu bien assez de temps pour inventé une histoire de toute pièce pour expliquer l’état de la Salle de bain des Préfets. Elle n’avait pas encore dit à Anya comment elle expliquerait l’état de la pièce à la Directrice mais elle comptait le faire plus tard. Madame Dragonneau était d’ailleurs penchée sur des parchemins lorsque Myosotis fit son entrée dans la pièce. Fermant la porte derrière elle, elle se dirigea alors devant le bureau de la Directrice. Préférent rester debout, elle attendit que Madame Dragonneau enlève ses lunettes -signe que l’élève avait toute son attention- pour prendre la parole. Elle n’eut pas à attendre bien longtemps, la Directrice ayant relever la tête à son arrivée.

-Bonjour Madame je venais pour… pour vous dire que Mademoiselle Wolkoff et moi-même sommes tombées sur des oeufs de Serpentcendre dans la Salle de bain des Préfets… Nous sommes arrivées trop tard et ils ont eu le temps de mettre le feu à la pièce. A mon avis, le Serpentcendre en question a dû être attiré par le calme de la pièce plutôt que pas son éclairage sombre… Quoiqu’il en soit, nous avons tout de même réussit à les geler avant qu’ils ne mettent le feu à tout le château. Mademoiselle Wolkoff est d’ailleurs en train d’amener les-dits oeufs gelés dans son bureau. Elle va également chercher le feu magique qui a été laissé sans surveillance.

La directrice avait écouté tranquillement toutes les paroles de Myosotis mais ne semblait absolument pas dupe. Un sourire en coin, elle demanda de sa voix chantonnante:

-Et la vraie version, c’est quoi ?

Ne s’attendant absolument pas à cette réaction, la noiraude s’affala sur l’une des deux chaises derrière elle. Elle resta silencieuse une seconde. C’est à cet instant que la jeune fille se rendit compte que la Directrice n’était pas née de la dernière plus. Elle lui raconta alors:

-Un vampire. Un vampire étant aux trousses d’Anya a retrouvé sa trace. Il s’est introduit dans l’enceinte du château, la suivit jusque dans la Salle de bain et a tenté de la tuer. Je suis arrivée à temps et j’ai fait un Feudeymon, car comme vous le savez, seul le feu ou un pieu dans le coeur peuvent tuer un vampire. On s’est débarrassé du corps calciné et ne vous inquiétez pas, les élèves ne risquent pas de tomber dessus par hasard pendant les vacances ou en revenant au château à la rentrée scolaire.

Myosotis ne voulait pas parler de Tom pour ne pas lui attirer d’ennui. Elle ne voulait pas non plus donner les détails de toute cette sombre histoire et se rappela d’une chose qui lui était sortie de la tête; l’oeil de Komaroff se trouvait toujours au fond de la baignoire… Chassant cette pensée de son esprit en se disant qu’elle irait le rechercher tout de suite après, elle reporta son attention sur le Directrice toujours assise face à elle. Le sourire de cette dernière avait disparu au fur et à mesure que Myosotis racontait ce qui s’était passé.

-Mais… mais comment est-il entré dans l’enceinte du château ? Et pourquoi était-il à la recherche d’Anya ?

-Nous n’en savons strictement rien… Peut-être est-il entré par le trou qui s’est formé dans l’enceinte du château au milieu de la forêt… Personne n’y va jamais car c’est un endroit très dangereux… Mais qu’est-ce qui est plus dangereux qu’un vampire ? Rien… Absolument rien. Quant à la raison qui l’a poussé à venir jusqu’ici, je n’ai pas tout compris non plus. Mais d’après ce que je sais, il s’agit d’un simple règlement de compte, rien de plus. Bien sûr, il faudra étouffer l’affaire et faire en sorte que les tableaux ne disent rien aux élèves… A mon avis, la théorie du Serpentcendre pourrait être assez cohérente… Vous en pensez quoi?

-Je pense qu’en effet, c’est ce que nous allons raconter. Mais, comment va Anastasiya ? Est-elle allée à l’infirmerie ? Et où avez vous mis le corps ?

-Elle va très bien. Elle avait une potion énergisante sur elle, donc elle va bien. Bien entendu, il lui faudra un peu de temps avant de s’en remettre complètement. Et pour le corps… Il se trouve au milieu du lac, à des kilomètres de profondeur. On lui a lancé un sortilège de décomposition avancée, les poissons et le calamar géant vont s’occuper du reste…

-J’ai une dernière question à te poser, comment se fait-il qu’une élève de ton âge sache maitriser un sortilège tel que le Feudeymon ?

Un sourire espiègle se dessina sur le visage de Myosotis. Elle répondit simplement:

-Disons que mon ancien professeur a fait du très bon boulot…

-Je vois… Bon, Mademoiselle Chrysopelea, je vais devoir vous demander de partir. Je dois m’occuper de cette histoire. J’espère que vous vous rendez compte de la gravité de la situation ! J’espère juste que les sirènes ne feront pas de révolte à la suite de cette histoire.

Fin du Flash Back

Entendant un bruit, la noiraude rouvrit les yeux et se releva de sa chaise. La directrice se tenait face à elle, de l’autre côté du  bureau en bois massif. Remettant ses idées au clair, Myosotis se souvint alors de l’endroit où elle se trouvait. Elle ne s’était pas endormie -étant donné que les semis-vampires ne dorment pas mais qu’ils se reposent- mais elle s’était perdue dans la profondeur de ses pensées. Se levant en signe de politesse, la jeune fille aux yeux émeraude remit rapidement sa jupe en place. Sa cravate n’étant pas serrée complètement, elle entrepris de la remonter un peu mais arrêta son geste, se disant que c’était peine perdue. Elle n’aimait pas avoir un tel accoutrement en présence de sa Directrice, mais tant pis, il était trop tard. Après l’avoir saluée comme il se doit, la noiraude attendit que Madame Dragonneau s’assoit dans son fauteuil. Une fois cela fait, elle s’installa à son tour sur la chaise de bois.

-Je viens vous voir au sujet de la Salle de bain… Ou plus précisément ce qui s'y était produit. Vous avez fait passé le message aux tableaux pour qu’ils ne racontent pas la vraie version des faits, mais… J’ai bien peur que nous ayons omis un détail… Les Fantômes. Il me semble que l’un d’eux, Mimi Geignard, pouvait être présente au moment des faits… Après tout, elle est connue pour se balader dans les conduits d’eau, alors j’avais peur que… Qu’elle en ait parler à certains élèves. Je suis sûre d’une chose: Mimi ne sait pas tenir sa langue !


Dernière édition par Myosotis (Adjointe) le Mar 29 Juil - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Mar 29 Juil - 9:56

Après avoir observé son élève attentivement au dessus de ses lunettes, la Directrice reprit :

- Qu'est ce qui vous fait penser cela ? Avez vous entendu dire quelque chose ?

*Il est vrai que les fantômes sont incontrôlables, et je n'ai aucun moyen de pression les concernant..*

La Directrice laissait paraître ses soucis... C'est d'un ton grave qu'elle reprit :

- Il est impossible de contrôler les fantômes, sachez le Mademoiselle, et gare à vous d'essayer... Même si je connais vos compétences particulières, je vous défend d'essayer !


- A qui pensez vous que Mimi aurait pu parler ? S'agit-il d'une personne qui serait susceptible de répéter ce qu'elle aurait appris ? ou la personne saurait-elle garder ses informations pour elle ? 
A vous d'étudier le choix qui s'offre à vous, mais agissez en ayant pris le temps de bien réfléchir... Et si besoin, mettez la personne dans la confidence afin de vous assurer de sa confiance.

La Directrice se leva de son bureau et fit les cent pas en posant toutes ces questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Mar 29 Juil - 11:51

La noiraude avait écouté les questions de la Directrice sans broncher. Madame Dragonneau semblait soucieuse; elle s’était levée de son fauteuil et avait entrepris de faire les cent pas dans son bureau. Une fois que cette dernière eut finit de parler, Myosotis lui répondit en fixant la cheminée vide devant elle:

- Non je n’ai rien entendu dire pour l’instant en tout cas. Mais je sais que Mimi Geignarde se rend presque toujours dans la Salle de bain des Préfets à chaque fois qu’un élève s’y trouve. Elle ne s’y rend pas immédiatement pour laisser du temps à l’élève de se changer, mais elle y va toujours à un moment ou à un autre. Si deux élèves sont en train de parler, elle reste cachée dans les conduits d’eau. Elle était sûrement là. Je sais aussi que Mimi est très proche avec certains élève; notamment Molly, une élève de Gryffondor. Je pense donc que Mimi lui en a parler. Je vous le répète, je n’ai rien entendu dire…. ce ne sont que de simples suppositions.

Elle marqua une courte pause et reprit la parole:

- A vrai dire… je ne connais pas Molly plus que ça, mais je sais qu’elle se doute de ma vraie nature. Bien évidemment, je ne pense pas qu’elle puisse donner le terme exact de « demi-vampire », mais je suis sûre qu’elle est plus proche de la vérité que d’autres élèves. Pourtant je ne peux pas la mettre dans la confidence. Trop de gens sont au courant et c’est un miracle qu’il n’y ait pas encore eut de fuite. Je ne connais pas vraiment Molly, mais lorsque je parle avec quelqu’un pour la première fois, je sens immédiatement si cette personne est de confiance ou non, et je ne sais pas… Je n’ai pas ressentit avec Molly ce que j’ai ressenti avec d’autres élèves.

Myosotis s’arrêta une fois de plus; elle pensait à Crépuscule Aylen. Elle avait tout de suite senti qu’elle pouvait le mettre dans la confidence sans rien craindre par la suite. Revenant à l’instant présent, elle cligna de ses yeux verts avant de les poser sur la Directrice toujours debout. Elle reprit la parole:

- Je pense qu’une petite discussion avec Mimi s’impose. Je me suis toujours bien entendue avec elle, et si vous voulez mon avis; même si maintenant elle sait qui je suis, elle ne peut pas oublier toutes les fois où je lui ai remonté le moral. J’irai lui parler pour savoir si oui ou non elle était présente -ce dont je ne doute pas une seconde, mais mieux vaut en avoir la certitude- et si oui ou non elle en a parler à quelqu’un.. Si c’est le cas, et bien je lui dirai de ne plus le dire à personne, et je ferai semblant de ne pas savoir que Molly est au courant. Je pense que c’est la meilleure des solutions.. Vous en pensez quoi Madame ?

Elle attendit sa réponse en la fixant toujours de ses yeux émeraude.

Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Mer 30 Juil - 20:37

S'arrêtant de sa marche des cents pas, la Directrice regarda Myosotis qui attendait une réponse...
C'est alors qu'elle plongea son regard dans celui de la noireaude.

- C'est une bonne idée d'aller parler à Mimi, mais les fantômes sont incontrôlables comme je vous le disait... Et la connaissant assez bien, je doute qu'en lui demandant de tenir sa langue, ça ne la pousse à raconter à plus de monde ce qui c'est passé.
Cela la rendant d'autant plus intéressante aux yeux des autres, il risquerait d'y avoir la queue aux toilettes des filles jusque dans le couloir.



La Directrice repris ses cents pas, dans la pièce circulaire, les tableaux feignant de dormir, ronflaient trop bruyamment pour un sommeil naturel.

-Je compte sur vous tous pour ne rien ébruiter de toute cette histoire !


S'adressant au portrait d'un homme à la barbe et aux cheveux argentés la Directrice lui dit :
-Dumbledore, je sais que je peux compter sur vous pour veiller à ce qu'ils respectent ma demande.

-Bien, Miss Myosotis, je me chargerais des autres fantômes. Espérons que notre esprit frappeur n'aura pas entendu parler de cette histoire avant que je ne puisse lui en parler moi même...

Vous pouvez vous retirer Miss. Merci d'être venue, je compte sur vous à l'avenir pour continuer de m'avertir de tout autre fait, ou chose qui se passerait au sein du château, et cela sans essayer de me cacher la vérité comme vous avez essayé au début de notre entretien...

La directrice regarda par dessus ses lunettes Myosotis en appuyant son regard, attendant une réponse de la jeune fille, avant que cette dernière ne dispose.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Mer 30 Juil - 23:26

Myosotis écouta sa directrice sans ciller, ses yeux verts fixés dans ceux de son interlocutrice. Elle afficha un sourire poli en l’entendant parler de la queue qui se formerait devant les toilettes des filles du deuxième étage si par malheur Mimi Geignarde ne tenait pas sa langue. Myosotis était presque sûre qu’elle avait été présente au moment des faits et qu’elle avait risqué un oeil hors du robinet dans lequel elle s’était sûrement cachée. Il fallait pourtant que Myosotis en soit convaincue… Mais comment faire pour parler à Mimi sans la brusquer ? Le fantôme de la jeune fille était tellement susceptible qu’il fallait bien réfléchir à deux fois avant de prononcer sa phrase. Un mot de travers et elle partait se cacher dans les cuvettes en sanglotant. Toujours assise sur sa chaise de bois, les mains délicatement posées sur ses jambes croisées, la noiraude écouta la Directrice s’adresser aux tableaux qui les entouraient. Pour la première fois depuis que la Serpentard se trouvait dans ce bureau ovale, elle s’attarda sur les portraits somnolant dans leur cadre. Leurs ronflements continus étaient parfaitement audibles mais pas plus dérangeants que ça. L’un des rares portraits qui ne faisaient pas semblant de dormir était celui d’un vieil homme grand et mince à la longue barbe et aux cheveux argentés. Ses yeux bleus posés sur la Directrice, on voyait très nettement son regard pétillant et pénétrant qui donnait la désagréable impression d'être passé aux rayons X. La petite noiraude savait de qui il s’agissait avant même que la Directrice ne s’adresse à lui. Elle le connaissait pour avoir vu des photos de cet homme a plusieurs reprises dans des livres ou dans des vieux journaux : Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore. Myosotis savait tout de ce grand sorcier et de son histoire… Chassant rapidement les pages entières de livre qui lui revenaient à l’esprit rien qu’en voyant ce portrait, la noiraude rapporta son attention sur Madame Dragonneau qui lui faisait à nouveau face. En l’entendant dire qu’elle se chargerait de parler de toute cette histoire aux autres fantômes, la noiraude fut rassurée… Mais qu’allait-elle leur dire ? La vérité ? Ou allait-elle leur bourré le crâne avec la fausse version jusqu’à ce qu’ils y croient ? N’en sachant pas plus, la noiraude préféra ne pas poser d’avantage de question à son interlocutrice. Elle soutint le regard de cette dernière sans détourner les yeux une seconde. Bien que le regard de la Directrice soit appuyé, il n’était pas pénétrant et ne donnait pas la même impression d’être passé aux rayons X que le regard de Dumbledore.

-Bien sûr Madame. Bonne fin de journée, et merci de m’avoir reçue dans votre bureau.

La petite noiraude avait parlé d’une voix calme et douce; cette voix que beaucoup d’élèves qualifiaient d’étrangement envoutante. Le fait qu’elle soutienne le regard de ses interlocuteurs n’était en aucun cas un signe d’agression ou de mise à l’épreuve: c’était sa façon à elle de montrer qu’elle avait bien compris toutes les consignes données par la personne avec qui elle parlait. Une fois qu’elle avait dit ce qu’elle avait à dire, la noiraude décroisa ses jambes et se releva. Myosotis se baissa pour ramasser son sac qu’elle avait déposé au pied de sa chaise et posa la bandoulière de ce dernier sur son épaule. Elle adressa un dernier sourire à la Directrice avant de lui tourner le dos. Elle défroissa élégamment sa jupe et retroussa les manches de sa chemise sur ses avants bras tout en se dirigeant vers la porte de bois du bureau. La Serpentard ouvrit cette dernière et disparu du champs de vision de la Directrice. Descendant rapidement l’escalier en colimaçon, elle sentait ses boucles noires se balancer dans son dos et bondir au rythme de ses pas. Arrivée en bas des escaliers, elle dû attendre un instant que le mur s’ouvre et que la gargouille gardant l’entrée se déplace. Myosotis ne pu s’empêcher de tousser lorsqu’elle respira une partie du nuage de poussière qu’avait produit la gargouille en se décalant sur la gauche. Le bruit qu’avait produit sa toux raisonna contre les murs du couloir vide qui s’étendait devant elle. Elle avança de quelques pas et s’arrêta, perdue dans ses pensées. Elle entendit le mur se refermer derrière elle et la gargouille reprendre sa place initiale. Myosotis partit en direction des toilettes se trouvant elles aussi au deuxième étage mais dans une toute autre aile. Tout en marchant, elle entreprit de s’attacher les cheveux en une haute queue de cheval. Elle entendait les armures grincer à son passage et voyait également les sourires qui s’affichaient sur les visages des portraits devant lesquels elle passait. Myosotis savait qu’ils connaissaient la vraie version des faits et arrivait sans peine à voir qu’ils la félicitaient intérieurement. Mais pourquoi la félicitaient-ils exactement ? Pour avoir sauver la vie d’une élève ? Ou pour avoir su gérer un sortilège si complexe ? Elle n’en savait rien, mais ce dont elle était sûre, c’était qu’ils ne lui étaient pas reconnaissant pour avoir détruit la Salle de bain des Préfets. Les portraits détestaient plus que tout la dégradation du matériel… Peut-être encore plus que Rusard. Quoiqu’ils en soient, ils n’avaient pas l’air de lui en vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 3 Aoû - 12:34

La Directrice commençait ses journées très tôt, afin d'organiser tout ce qui devait l'être au sein du château. Cela allait de voir ce que les elfes avaient prévus pour les repas du jour, à faire un petit tour dans le château pour vérifier que Rusard s'en sortait comme il le fallait.
Le concierge n'était plus de première jeunesse, avec ses bajoues flottantes, mais il savait se faire respecter et craindre des élèves les plus récalcitrants.
 
Mme Dragonneau était descendue aux aurores, pour prendre son petit déjeuné qui était la première étape de ses longues journées, et faisait son inspection en remontant jusque dans son bureau.
Arrivée au 7e étage, elle alla dire bonjour à Pompom et finit par regagner son bureau situé dans une tour, en passant devant la gargouille qui gardait son bureau.
 
- Dragées surprises


*Il faut que je pense à changer mon mot de passe, et à en avertir le corps professoral ainsi que les préfets...*
 
Arrivée dans la pièce circulaire, finement décorée de tables ouvragées, de bibliothèques bien remplies, la directrice alla se poser dans un fauteuil confortable dans la lumière orangée du petit matin pour prendre un thé bien chaud, avant que les ennuis dus à ses responsabilités ne commencent.
 
C'est quelques minutes plus tard, que l'on frappait à sa porte...
 
* Qui peut bien venir à cette heure ci ??*
 
Débarrassant d'un coup de baguette les traces de son thé, Mme Dragonneau alla s'installer derrière son bureau avant d'inviter la personne à entrer.
 
- Bonjour Madame la Directrice. Pardonnez-moi pour cette visite matinale mais je devais vous avertir d'un petit soucis.
 
Lui faisant signe de s'asseoir, Anya la préfète en Chef, vint s'installer sur une chaise en face de la Directrice et de son bureau.
 
- Bonjour Miss. Que c'est - il passé ?


*Ça commence tôt aujourd'hui...*
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Bureau de la Directrice   Dim 3 Aoû - 19:16

Après avoir écouté sa préfète en chef, la Directrice prit le temps de réfléchir.

* Pire que Peeves ? mmhhh... je ne sais pas, mais il faut bien avouer que miss ChatBlade est un boulet... il faut bien le dire... Elle s'attire toujours les ennuis...  et puis qu'elle idée d'aller se fourrer dans la forêt interdite ? elle n'est pas interdite pour rien !*

* Elle ne serait pas parente avec la famille Londubat ? ça expliquerait des choses....*

*Il faut que je touche deux mots à ce vieux Choixpeau magique.... Il n'est plus tout jeune, il est possible qu'il fasse mal les répartitions... car soit elle est inconsciente, soit  c'est une Gryffondor  ou une Serpentarde qui s'ignore...*
 
Prenant un bout de papier, la Directrice trempa sa plume dans son encrier et marqua : interroger le Choixpeau.

* Le problème, c'est que bon nombre d'élèves sont rentrés chez eux, mais les personnes présentes pourraient bien l'aider...*
 
- Bien, Miss, merci. Veuillez donner le mots à vos collègues préfets de réunir tous les élèves restant de leurs maison respectives dans la grande salle. J'ai quelque chose à régler avant de descendre faire mon annonce.

 
Anya hocha la tête, et prit congé.

Une fois la porte refermée, la Directrice prit le Choixpeau qui dormait sur une étagère, le posa sur son bureau et retourna s'asseoir sur sa chaise qu'elle venait de quitter.
 

- Bien à  nous maintenant...
 
Ouvrant une bouche semblable à une déchirure dans le tissu, le Choixpeau s'anima. Les plis formant ses yeux remuèrent signe, que la Directrice avait toute son attention...
 
- Bonjour, je suis désolée de te réveiller si tôt, mais je me demandais, si tu avais fait le bon choix concernant une élève de Serdaigle... Miss ChatBlade pour être précise...
 
- Miss ChatBlade, Miss ChatBlade...

Oui elle est très bien à Serdaigle pourquoi ?
 
- Et bien elle ne cesse de s'aventurer dans la Forêt Interdite... Elle ne s'attire que des ennuis...

Alors je me demandais, si c'était par courage, ou par simple envie de défier le règlement qu'elle s'aventurait ainsi la nuit en dehors du château...


- J'avoue avoir eu du mal à la répartir... Mais ses qualités l'emportaient sur Serdaigle !
 
- Tu es sûr ? tu ne te ferais pas un peu trop vieux par hasard ?
 
Prenant un regard sévère, s'il pouvait en être ainsi, vu qu'il s'agissait d'un chapeau, ce répondit :
 
-Moi ? Vieux ? je connais encore mon métier Madame ! En plus de 100 ans d'existence je ne me suis jamais trompé ! Miss ChatBlade à des traits de personnalité qui aiment défier les règlements  voilà tout ! Certainement quelques ancêtres ont dû avoir une personnalité proche de celle de Salazard...
 
Se renfrognant, le Choixpeau ne dit plus un mot.
 
- OK. Excuse moi.


La Directrice remit le Choixpeau sur son étagère avant de sortir de son bureau et de diriger vers la Grande Salle où les élèves présents pendant les vacances attendaient son annonce.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Lun 13 Oct - 11:54

La Directrice était énervée de ce qui c'était passé dans la grande salle. Cet élève de Serpentard filait un mauvais coton, et Mme Dragonneau, comptait bien le remettre dans les rangs.
Alors qu'elle s'installait derrière son bureau, on toqua à la porte :

- Entrez !

Kalis entra, la capuche sur la tête, cette dernière baissée, et d'une démarche qui n'évoquait nul respect.

- M. Kalis Antoy ! Sachez que lorsque vous entrez dans mon bureau, ou lorsque vous êtes dans le château, il est exclu de mettre une capuche, et encore moins de montrer aussi peu de respect envers autrui ! Je vous invite donc à ôter cette capuche, à relever la tête et à faire honneur à la maison Serpentard !

Une fois que le jeune homme eu enlevé sa capuche et relevé la tête, la Directrice reprit :

- Bien. Vous pouvez venir vous asseoir.

D'un geste de la main, la Directrice l'invita à s'asseoir sur un fauteuil devant le bureau de cette dernière.

- On m'a fait part de votre comportement, qui est inqualifiable ! Vous n'avez aucun respect pour vos professeurs, ni vos camarades, vous portez toujours cette fichue capuche sur la tête, et vous lisez des livres de magie noire !

Cher M. Antoy, cette discipline n'est pas enseignée dans ce château, si cela vous déplais, libre à vous d'aller faire vos études ailleurs, mais si vous restez dans l'enceinte de Poudlard, il est strictement interdit, sauf autorisation exceptionnelle de votre Directrice de maison, Miss Wolkoff, et de la mienne bien entendu, de lire de tels ouvrages !

Sachez que je vais être sur votre dos, jeune homme, vingt quatre heure sur vingt quatre !

Les murs ont des oreilles, et ne vous déplaise, vous suivrez mon règlement ou vous partirez de gré ou de force !

Pour que vous preniez bonne mesure de ce que je vous dit, 50 points seront retirés à Serpentard, et vous serez en retenue tous les samedis après-midi pendant 2 mois !
Vous devrez vous renseigner auprès de votre Directrice de maison, Miss Wolkoff, et si elle est indisponible, vous viendrez me voir !

Vous pouvez disposer M. Antoy, au revoir.


La Directrice se saisit de sa baguette, ouvra la porte d'un sortilège informulé, et vit Kalis sortir de son bureau la mine dépitée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Ven 24 Oct - 23:03

Alors que la Directrice s'apprêtait à quitter son bureau pour retrouver sa famille, on frappa à la porte...

* Qui peut bien venir à cette heure ci ? *

- Oui ? entrez !

Alors que Mme Dragonneau invita ses visiteurs à entrer, elle reconnut la préfète en chef des Rouges et Or, accompagné d'un élève qu'elle avait déjà puni quelques jours plus tôt.


- M. Antoy ! Que me vaut le déplaisir de votre visite à cette heure tardive de la nuit dans mon bureau ? Car j'imagine, que pour être accompagné d'une préfète en chef, à cette heure ci, vous devez avoir enfreint le règlement ?

Se tournant vers la jeune femme qui accompagnait le Serpentard, la Directrice attendit les faits.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Sam 25 Oct - 11:26

- Bien ! Miss Louanne, veuillez raccompagner M. Antoy devant son dortoir, nous ne voudrions pas qu'il lui reprenne l'idée subite de sortir dans la forêt. Vous demanderez également au Préfet de la maison Serpentard de venir me voir, et... Vous donnerez ce mot à Miss Myosotis.

La directrice griffonna un mot sur un parchemin qu'elle scella d'un coup de baguette, demandant à l'élève en question de venir le lendemain dans son bureau. Elle avait besoin d'éclaircir certaines choses...

- Vous pouvez disposer, et je vous remercie Miss Louanne. Quand à vous, M. Antoy...

D'une mine dépitée, la Directrice ouvrit la porte pour libérer ses visiteurs. Elle se dirigea alors vers son bureau et s'assit derrière. Elle ouvrit un des flacons, en senti le contenu. L'odeur de sang, était parfumée d'une odeur particulière, une odeur florale... Celle des vampires... Prenant une goutte sur le bout de son doigt, elle en examina la texture, la couleur, l'épaisseur, les reflets, et reconnut tout de suite, le sang de demi-vampire...


*Du sang de vampire ! Nous avons une personne dans le château qui pourrait en être à l'origine...*

La Directrice vida le contenu des fioles, sauf une qu'elle garda pour son entrevue avec Myosotis, d'un coup de récurvite. Il était hors de question que ses fioles ne tombent entre de mauvaises mains, la Directrice s'en assurerait, le sang de demi vampire était une drogue dont on tombait vite accro.


Dernière édition par Molly (Directrice) le Ven 14 Nov - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Ven 7 Nov - 18:16

Myosotis se tenait face à une porte de bois sombre qui était fermée. Son titre de Préfète lui permettait de connaitre le mot de passe permettant de libérer le passage secret qui menait au bureau de la directrice. Après l’avoir prononcé, elle avait monté les escaliers en colimaçon. Elle se tenait donc là, en haut des marches, ses yeux verts rivés sur la poignée de la porte. La jeune fille ne savait plus à quoi penser. Crépuscule ? Kalis ? Anya ? Le philtre d’amour qu’elle avait préparé le jour même en cours de potion ? Le trafic de sang de vampire qui avait lieu au sein même de Poudlard ? Ou encore au moment inoubliable qu’elle avait passé la veille avec le Gardien de l’équipe de Quidditch de Serpentard, Crépuscule Aylen. Respirant profondément, elle essaya de se concentrer sur le problème qui la forçait à se rendre dans le bureau de la directrice; le trafic de sang de vampire, et par conséquent, Kalis. Elle s’occuperait plus tard de ce drôle de phénomène qu’elle avait vécu au cours de potion. Levant son poing fermé, elle tapa trois coups rapides mais distincts contre le panneau de bois. Après avoir entendu la voix chaleureuse de la directrice lui intimer l’ordre d’entrer, Myosotis poussa la porte. Une fois dans l’immense pièce, elle ne s’attarda pas sur la contemplation du lieu étant donné qu’elle l’avait déjà fait bien assez de fois pour connaitre cet endroit dans ses moindres détails. La jeune fille aux cheveux noirs joliment ondulés s’avança après avoir refermer la porte derrière elle. Arrivée devant le bureau directorial, elle attendit que Madame Dragonneau lui permette de prendre place sur l’une des deux chaises de bois.

-Vous pouvez vous asseoir Miss.

La Serpentard exécuta l’ordre sans attendre une seconde de plus. Assise bien droite sur la chaise, elle prit la parole.

-Vous vouliez me voir Madame ?

La Préfète savait très bien ce que la Directrice pensait. Ou l’avait pensé à un moment donné en tout cas… Après tout, toutes personnes normalement constituée aurait pensé cela: Myosotis était le vampire qui fournissait son sang. Mais c’était faux. Absolument faux. Son sang était bien plus puissant qu’un simple sang de vampire, mais très peu de personne savaient faire la différence entre ces deux types de sang. Même les employés du ministère se trompaient à de nombreuse reprise et avait fini par ne plus vouloir faire la différence entre les deux. La Serpentard savait qu’au moins deux des sept semi-vampires fournissaient leur sang à des revendeurs, mais elle n’en faisait pas partie. Leur sang était bien plus dangereux qu’autre chose lorsqu’il était pris en grande quantité. Lorsqu’elle avait pris la parole pour s’adresser à le directrice, Myosotis avait parlé calmement, gardant un ton aussi neutre que possible. Ses pensées n’arrêtaient pas de s’échapper du côté de Crépuscule, mais elle faisait tout son possible pour rester concentrée. Les jambes croisées et ses mains gelées posées sur ses cuisses, elle attendit impatiemment d’entendre le récit de Madame Dragonneau et ce qu’elle avait à lui dire au sujet de cette affaire. Avant de venir à ce rendez-vous, la Serpentard avait enfilé sa jupe noire ainsi qu’une chemise blanche propre. Elle sortait d’un cours de potion et elle ne voulait tout de même pas finir la journée dans des habits sales. La fille aux yeux verts n’avait pas été convoquée en même temps que l’autre préfet de sa maison, mais cela ne l’étonnait guère; La directrice voulait sûrement s’entretenir d’abord avec elle pour éclaircir cette histoire, ce qui était tout à fait logique.

Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Sam 8 Nov - 19:14

- Merci d'être venue Miss. Vous n'êtes pas sans savoir à mon avis, qu'il y a un trafic de sang de vampire au sein de Poudlard... Je voulais donc vous voir, pour savoir si vous aviez eu vent de certaines informations qui nous aideraient à éradiquer ce problème, vu que vous êtes plus ou moins concernée par votre ADN.

La Directrice montra alors les fioles que lui avait apporté la Préfète en Chef des Gryffondors.

- La personne concernée qui me pose problème tout de suite, est M. Antoy, de votre maison. Vous devez également le savoir... J'ai donné pour mission à la Préfète en Chef Gryffondor de raccompagner M. Antoy à sa salle commune, mais vous devez le savoir, car votre présence ici, m'indique que vous avez croisé Miss Louanne.
Mais ne dévions pas de sujet voulez vous. Que pouvez vous m'apprendre concernant cette affaire Miss ?

En attendant une réponse de la Serpentard, la Directrice écrivit sur un parchemin :

Jusqu'à nouvel ordre, les sorties à Pré au Lard sont suspendues.


Mme Dragonneau.

La jeune femme lança un sortilège de gémini sur le parchemin pour le dupliquer en 4 exemplaires, qu'elle afficherait dans les salles communes. Un dernier serait affiché à l'entrée de la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 9 Nov - 18:33

"Merci d'être venue Miss. Vous n'êtes pas sans savoir à mon avis, qu'il y a un trafic de sang de vampire au sein de Poudlard..."

*En effet...*
"Je voulais donc vous voir, pour savoir si vous aviez eu vent de certaines informations qui nous aideraient à éradiquer ce problème, vu que vous êtes plus ou moins concernée par votre ADN."

*Plus ou moins.... Elle pourrait tout aussi bien dire qu'elle me soupçonne, ça reviendrait au même*
Les pensées de la jeune fille aux cheveux noirs se stoppèrent lorsque la directrice posa sur son bureau deux fioles contenant du sang. C'était un sang d'un rouge presque bordeaux, qui semblait être extrêmement liquide. La jeune fille s'empara de l'une des deux fioles et la regarda de plus près. Elle n'avait pas besoin de l'ouvrir pour savoir si son contenu provenait d'un semi-vampire ou d'un simple vampire. Elle s'y connaissait bien assez pour différencier les deux sortes de sang sans avoir besoin de les gouter, ou même de les sentir. Leur aspect en disait déjà bien assez long. Alors qu'elle observait la fiole, la Directrice reprit la parole:
"La personne concernée qui me pose problème tout de suite, est M. Antoy, de votre maison. Vous devez également le savoir... J'ai donné pour mission à la Préfète en Chef Gryffondor de raccompagner M. Antoy à sa salle commune, mais vous devez le savoir, car votre présence ici, m'indique que vous avez croisé Miss Louanne."

*Bonne déduction Scherlock'*
"Mais ne dévions pas de sujet voulez vous. Que pouvez vous m'apprendre concernant cette affaire Miss ?"

La Serpentard détacha ses yeux émeraudes pour les poser sur sa directrice. Myosotis attendit quelques secondes que Madame Dragonneau ait fini de griffonner sur son parchemin et qu'elle en ait fait plusieurs exemplaires. Une fois que l'attention de la dame aux cheveux roux se porta à nouveau sur elle, la jeune fille parla calmement, d'une voix profonde et apaisante:

-J'imagine que vous avez longuement examiné ce liquide pour en déduire qu'il s'agissait du sang d'un vampire, et vous avez sûrement remarqué qu'il ne s'agit donc pas du sang d'un semi-vampire... D'ailleurs, une seule goutte du sang d'un demi vampire peut vous rendre accro et vous mettre dans un état que vous ne pouvez même pas imaginer, ce qui n'est pas le cas avec le sang d'un simple vampire; il en faut bien plus pour en devenir indépendant et les effets sont nettement moins puissants. Je ne sais absolument pas d'où provient ce sang, et j'en suis navrée. Si vous voulez mon avis, Monsieur Antoy n'est sûrement pas le seul à s'en être procurer mais peu d'élève trempent dans ce genre d'affaires. Si vous interceptez d'autres fiole contenant du sang, je me ferai un plaisir de l'identifier mais il ne faut surtout pas le goûter. Dans le cas où il s'agirait du sang d'un semi-vampire, les conséquences pourraient être terriblement graves. Aviez-vous d'autres questions à me poser, Madame ?

Assise toujours aussi droite sur sa chaise de bois, Myosotis n'avait pas détourné le regard une seule fois. Elle attendit la réponse de sa directrice pour savoir si oui ou non elle pouvait disposer.


Dernière édition par Myosotis (Adjointe) le Ven 14 Nov - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Ven 14 Nov - 21:43

La Directrice avait sourit en entendant la jeune vampire imaginer qu'elle avait dû goûter ce sang. Mme Dragonneau n'était plus une novice depuis bien longtemps, et savait qu'il ne fallait jamais goûter une substance inconnue. Les conséquences pourraient être dramatiques.
Mais la jeune femme laissa son invitée continuer son discours.

Ainsi, elle apprit que Miss Myosotis ne savait pas qui était la personne qui vendait ce sang aux élèves, car oui, il ne s'agissait plus d'un seul élément isolé. Si Mme Dragonneau ne faisait rien, bientôt, ce serait tout Poudlard qui serait touché. Il en était hors de question.

- Je vous remercie, Miss pour ces renseignements, et je compte sur votre vigilance pour m'avertir de toute information susceptible de nous aider dans cette affaire...

La directrice déplaça des documents et laissa apparaître l'espace de quelques secondes un document écrit en runes. Ce document était une lettre adressée à la Directrice de la part du chef des centaures. Apercevant le regard de Myosotis qui s'était attardé quelques secondes sur ladite lettre, la Directrice cacha rapidement cette dernière sous une liasse de documents espérant secrètement que la vampire n'avait pas étudié les runes et ainsi décodé le contenu du courrier.

- Je vous remercie Miss. Je vous recontacterai si besoin, et à votre tour, n'hésitez pas de me tenir informée de la moindre chose qui pourrait m'intéresser.

Se levant, Mme Dragonneau invita la verte et argent à sortir du bureau. La Directrice souhaitait à présent s'entretenir avec Aylen le préfet de la maison Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Sam 15 Nov - 16:38

Crépuscule se dirigea rapidement vers le bureau de la directrice, à midi après la fin de son dernier cours. Ce matin il n'avait pas eut le temps après la discussion avec Molly et son embrouille avec James. Il avait donc assisté à ses cours et espérait que la directrice soit toujours dans son bureau à la pause. Il n'avait pas envie d'attendre encore trop longtemps pour réglé cette sombre affaire.
Le serpentard s'arrêta devant la gargouille, donna le mot de passe qu'il connaissait en tant que préfet et grimpa les marches en pierre une fois que la voie fut dégagé. Il s'arrêta devant la porte en bois, réajusta sa tenue pour être le plus présentable possible puis toqua à la porte. Il attendit une réponse en espérant que la directrice ne serait pas encore descendu au banquet du midi. Il eut de la chance car on l'autorisa à entrer dans le bureau.

C'était la première fois qu'il venait dans ce bureau seul. La seule fois autre fois ou il était venu ici, c'était l'année dernière avant son admission dans l'école. Il était venu avec son Père, sa Mère et Aurore. C'était dans cette même pièce que lui et sa jumelle avaient étaient répartis à Serpentard, bien qu'elle n'ait vu de Poudlard que cette pièce. C'était la Directrice elle-même qui avait demandé à Aurore si elle voulait mettre le Choixpeau bien que l'inscription au Château ne la concernait pas. Elle avait hésité quelque seconde puis avait excepté. Elle avait serré la main de son frère tout le long du dialogue silencieux entre elle et l’artefact, puis elle lui avait sauté dans les bras juste après qu'elle avait sut qu'elle aurait été dans la même maison que lui, en d'autre circonstance.

Fermant la porte derrière lui, Crépuscule se dirigea vers le bureau sur la droite. Son regard se posa bien évidement sur le portrait du précédent directeur mais également sur la bibliothèque. C'était un fait, le Serpentard aimait beaucoup les livres. Il se présenta debout face au bureau, son sac en bandoulière calé sur son épaule. La directrice le fixait et il prit la parole.


- Bonjour Madame. Louanne m'a prévenue que vous vouliez vous entretenir avec moi. Je suppose que  cela à un rapport avec Kalis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 23 Nov - 15:08

La Directrice invita le Préfet Serpentard à s'asseoir sur l'une des chaises qui faisait place devant le bureau de Mme Dragonneau. Elle s'assit à son tour après avoir vérifié que rien ne trainait, ou n'était visible qui ne concernait pas l'entretien qu'elle souhaitait avoir avec le vert et argent, ne voulant pas que la scène qui c'était produite avec Miss Myosotis ne se reproduise.

- Bonjour Madame. Louanne m'a prévenue que vous vouliez vous entretenir avec moi. Je suppose que  cela à un rapport avec Kalis ?

- Effectivement M. Aylen. Je tenais à m'entretenir avec vous de M. Antoy. Son comportement n'est plus tolérable au sein de Poudlard, et je voulais discuter avec vous, car vous avez certainement dû remarquer un quelconque changement chez notre cher ami qui pourrait expliquer ses actes, et peut être ainsi alléger la sanction que je lui ai prévue...
Voire même avez vous discuté avec lui et avez vous des informations concernant cette histoire de sang de vampire ?

Sachez également que les sorties à Pré au Lard ne seront plus à l'ordre du jour tant que cette histoire ne sera pas réglée... Ainsi, M. Antoy punit tous les élèves de 3e à 7e année qui souhaitent sortir de l'enceinte de ce château...

La Directrice vit le jeune homme porter son regard sur le tableau de Dumbledore avant de s'adresser à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Mar 25 Nov - 12:12

- Effectivement M. Aylen. Je tenais à m'entretenir avec vous de M. Antoy. Son comportement n'est plus tolérable au sein de Poudlard, et je voulais discuter avec vous, car vous avez certainement dû remarquer un quelconque changement chez notre cher ami qui pourrait expliquer ses actes, et peut être ainsi alléger la sanction que je lui ai prévue...
Voire même avez vous discuté avec lui et avez vous des informations concernant cette histoire de sang de vampire ?


Sachez également que les sorties à Pré au Lard ne seront plus à l'ordre du jour tant que cette histoire ne sera pas réglée... Ainsi, M. Antoy punit tous les élèves de 3e à 7e année qui souhaitent sortir de l'enceinte de ce château...

Crépuscule porta son regard sur le tableau du l'ancien directeur de Poudlard en soupirant intérieurement. Plus de sortie à Pré-au-lard... C'était la merde...

-Concernant le sang de vampire, je n'en sais rien de plus que ce qui en a été dit. Bien sur avec cette histoire avec Alexender puis avec Kalis, mes propres soupçons se porterait sur ma propre maison. Mais je n'ai aucune preuve concrète.

Crépuscule ne mesura ses paroles qu'une fois énoncé. Il avait déjà eut du mal à accuser sa propre maison, mais venait-il de livrer Myosotis sur un plateau d'argent ? Non. La directrice devait avoir son avis sur la question et puis de toute façon, si Myo était là c'était car la directrice l'y avait autorisé.

- Concernant maintenant plus précisément Kalis. Depuis que je suis arrivé ici, il a toujours été très effacer et beaucoup de personne l'appelle "le solitaire". Avec toute ses histoires, il semble de plus en plus se refermer sur lui même. Néanmoins j'ai pu remarqué qu'il essayait d'être plus attentif au cour et de faire de son mieux pour faire remonté les points à Serpentard. Récemment, il a reçu plusieurs lettres qui on sembler l'affecté émotionnellement, mais je n'en sais pas plus.

Crépuscule arrêta de parler et continua de regarder la directrice qui était en pleine réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Sam 29 Nov - 13:42

- Hum... je vois... je vous remercie M. Aylen. Je convoquerais M. Antoy pour lui attribuer une punition à la hauteur des faits.
Bien ! Vu que l'heure du repas est passée voulez vous vous joindre à moi ?

La Directrice se leva et montra de la main le petit coin aménagé d'un fauteuil et d'une bibliothèque. Quand Mme Dragonneau n'avait pas le temps de descendre dans la grande salle prendre son repas en compagnie de la centaine d'élève et des professeurs, elle mangeait dans son bureau.
D'un coup de baguette, elle fit apparaître un deuxième fauteuil pour le préfet Serpentard.
Souriant chaleureusement, elle attendit une réponse de l'élève, mais s'attendait malheureusement à ce qu'il refuse, car trop embarrassé de devoir déjeuner avec la Directrice...
Les journée de la jeune femme étaient bien longue, et elle se retrouvait bien trop seule à son goût.

La femme aux cheveux rouges s'assit dans le fauteuil proche de la bibliothèque, attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Sam 29 Nov - 22:25

- Hum... je vois... je vous remercie M. Aylen. Je convoquerais M. Antoy pour lui attribuer une punition à la hauteur des faits.
Bien ! Vu que l'heure du repas est passée voulez vous vous joindre à moi ?


Crépuscule aurait ouvert les yeux en grand s'il ne se cachait pas derrière la carapaces familiale. Dîner avec la Directrice, il n'aurait jamais cru ça possible pour aucun élèves. Le préfet était très gêné. Et sa réaction première aurait été de refuser.
Il la regarda s'installer dans le fauteuil proche de la bibliothèque. Et après une seconde d'hésitation il lui répondit.


- Ce serait avec plaisir, je vous remercie.

Il avait choisit de rester et prendre un repas convenable plutôt que de retourner en bas prendre à peine de quoi tenir la fin de la journée. De plus la moral familial lui intimé d'accepter cette invitation.
C'est donc légèrement tendu, qu'il alla s'asseoir en face de la femme rouse.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 30 Nov - 13:02

La directrice sourit. Elle avait douté que le préfet accepte, mais elle fut ravie et surprise à la fois. D'un coup de baguette supplémentaire, elle fit apparaître un deuxième couvert.

- Veuillez, m'excuser, mais avant que je n'oublie...

Mme Dragonneau écrivit une convocation pour M. Antoy, et la donna à son hibou grand duc. La jeune femme ouvrit la fenêtre et l'oiseau majestueux prit son envol. Enfin, la Directrice retourna s'asseoir en face du préfet.

- Que le repas, commence !

Les assiettes se remplirent de délicieux mets, et les verres de jus de citrouille.

- Comment se passe vos études M. Aylen ? J'ai entendu dire le plus grand bien de vos professeurs vous concernant. J'espère que vous avez réussi à vous intégrer au mieux à ce château malgré votre arrivée un peu mouvementée l'année précédente et votre histoire personnelle, mais je n'en doute pas.

La jeune femme aux cheveux rouges flamboyants lui fit un sourire chaleureux avant de continuer à manger le délicieux repas préparé par les elfes dans les cuisines de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 30 Nov - 15:46

La directrice partit écrire une missive, ce qui donna à Crépuscule le temps d'observer un peu la bibliothèque. Mais elle revenue vite après avoir donné la lettre à son hibou.

- Que le repas, commence !

Les assiettes et les verres se remplirent alors comme dans la grande salle. Bien que ce ne fut pas une nouveauté, le brun était quand même assez surpris, bien qu'il n'en montra rien. Les elfes faisait un travail remarquable.
Il commença à manger en silence. Mais la femme rousse face à lui en avait décidé autrement.


- Comment se passe vos études M. Aylen ? J'ai entendu dire le plus grand bien de vos professeurs vous concernant. J'espère que vous avez réussi à vous intégrer au mieux à ce château malgré votre arrivée un peu mouvementée l'année précédente et votre histoire personnelle, mais je n'en doute pas.

Le Serpentard avala sa bouchée avant de répondre d'une voix neutre.

- Mes cours se passe bien, je vous remercie, bien que j'ai toujours quelque petit problème en métamorphose. Mais ça ne date pas d'hier, a Beaux-Bâtons c'était la même chose... Quant à mon intégration... Ça a été dur au début mais maintenant, ça va. J'ai réussit à me lier avec des personnes que j'estime et mon rôle de Préfet me permet d’interagir avec plus de monde. Je suis en quelque sorte plus sociable qu'avant.

Il fixa son assiette quelque seconde. Il n'avait pas encore pris conscience de ce fait, mais c'était indéniablement vrai. Il commençait à se tisser un réseau comme l'avait fait son frère, son père et ses ancêtre avant lui.
*Tout le monde connait les Aylens, mais personne ne sait qui ils sont réellement..."
Il releva la tête vers la Directrice est lui fit un sourire de dix centième de seconde avant de se remettre à manger.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 7 Déc - 12:44

- Je suis ravie de l'apprendre, sincèrement.

Mme Dragonneau lui fit un grand sourire et attaqua le dessert. Les plats, comme dans la grande salle disparaissaient au fur et à mesure qu'on n'en avait plus besoin.

- Un peu de compagnie me fait également du bien, car vous savez, être Directrice n'est pas un métier où l'on côtoie souvent les gens. Je dirais qu'on a plutôt tendance à nous fuir... Sûrement à cause de la menace que représente la fonction...

Alors qu'ils discutaient, la fin du repas était arrivée. La Directrice remercia le Préfet de lui avoir tenu compagnie, et le jeune homme sortit du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Le Bureau de la Directrice   Mar 9 Déc - 20:08

Le repas ce passa rapidement et comme dans la grande salle les déserts apparurent magiquement dans les assiettes. Crépuscule entama sa part de tarte à la mélasse pendant que la directrice continuait d'entretenir la conversation.

- Un peu de compagnie me fait également du bien, car vous savez, être Directrice n'est pas un métier où l'on côtoie souvent les gens. Je dirais qu'on a plutôt tendance à nous fuir... Sûrement à cause de la menace que représente la fonction...

Le préfet ne répondit rien, mais médita les paroles de la femme aux cheveux rouge en face de lui. Il n'aurait jamais pensé que le rôle de directeur de Poudlard puise représenter une menace, il ne voyait absolument pas en quoi en faite. Il c'était plutôt imaginé tous le contraire et pensait que la directrice était, au contraire, bien entourée et respectée. Comme quoi certaines apparences peuvent être trompeuses.
Le repas touchant à sa fin, le brun se leva en même temps que la directrice.


- Je te remercie d'avoir partagé ce repas avec moi. Tu peux prendre congé si tu le souhaites. A moi que tu n'aies une quelconque question ?
- Non, Madame. Et c'est moi qui vous remercie pour ce repas. Je vous tiendrais informé de mes moindres observations concernant les sujets qui nous préoccupes. Merci encore. Au revoir Madame la Directrice.

Crépuscule ayant déjà récupéré son sac, s'inclina devant la femme aux cheveux flamboyants et tourna les talons. Il ferma soigneusement la porte derrière lui et descendit en vitesse l'escalier en colimaçon. Une fois en bas, il consulta sa montre et soupira. Il avait eut raison d'accepter l'invitation, il était déjà l'heure de son prochain cours. Enlevant ses lunettes de son front, ses mèches brunes tombèrent devant ses yeux et, le pas vifs, il s'enfonça dans le couloir.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Dim 14 Déc - 13:20

- Entrez ! Ha M. Antoy ! venez vous asseoir !

A peine le jeune homme avait passé le pas de la porte, Mme Dragonneau prit une voix froide et glaciale. Elle n'avait jamais eu à le faire jusqu'à présent, mais les actes commis par ce jeune Serpentard étaient trop grave pour retirer seulement des points à toute la maison.
Alors qu'elle s'installait face au jeune homme, elle reprit :

- Vos actes méritent une punition à la hauteur de la gravité commise, M. Antoy. Cependant, je me suis renseignée sur vous, et j'ai décidé d'alléger un peu la punition prévue... C'est pourquoi, le ministère ne sera pas au courant de ce qui c'est passé, et croyez moi, je vous fais une fleur...


Tendant le bras vers le jeune homme la jeune femme aux cheveux rouges reprit :

- Veuillez me donner votre baguette...

Tandis que le jeune Serpentard commençait à prendre la mesure de ce qui lui arrivait, il tendit sa baguette, non sans remords à Mme Dragonneau qui la rangea dans la poche intérieure de sa robe. La jeune femme marquait un grand coup, et savait que le jeune homme se tiendrait à carreau, ne plus avoir sa baguette, c'était comme se sentir nu, mais la Directrice ne comptait pas s'arrêter là.

- Vous serez exclu du château pour une durée d'une semaine à compter de l'instant présent. Vous irez au Chaudron Baveur travailler. Vous serez aux cuisines, au ménage et à toute tâche que Tom vous assignera de faire. Ce temps, vous le mettrez à profit pour réfléchir à la gravité de vos actes M. Antoy, et vous me ferez un parchemin de 80 cm sur votre réflexion...
Quand à votre animal de compagnie, il restera au château, Hagrid, notre garde chasse s'en occupera avec soin, vous n'avez pas à vous en inquiéter.
Bien, veuillez me suivre s'il vous plait. Vos bagages arriveront quelques instants après votre arrivée au Chaudron Baveur. Tom est au courant de votre venue et s'occupera de vous.
Je viendrais vous chercher dans une semaine, et vous pourrez reprendre vos études à Poudlard, mais sachez que c'est le dernier avertissement avant une exclusion définitive !


Mme Dragonneau prit de la poudre de cheminette, et en mit dans le feu qui brûlait joyeusement dans l'âtre de son bureau. Elle y entra avec le jeune vert et argent et prononça la destination :


- Le Chaudron Baveur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   Sam 27 Déc - 20:09

Ambre marchait dans les couloirs d’un pas régulier, ses cheveux sombres se balançant au rythme du claquement de ses chaussures sur les dalles du sol. Elle portait la jupe noire réglementaire par-dessus des collants fins de la même couleur. Une chemise blanche était rentrée dans sa jupe et son insigne de Préfète-en-Chef y était accroché, reflétant la lumière à côté d’une cravate aux couleurs de Serdaigle. Une cape noire reposait sur les épaules d’Ambre, s’envolant au gré des courants d’air qui circulaient dans les couloirs tandis que celle-ci observait le sol de ses yeux gris d’un air absent. Enfin, elle arriva devant une imposante gargouille de pierre qui gardait une entrée dissimulée dans le mur.

- Dragées surprises, lança Ambre de sa voix claire et froide.

La gargouille s’écarta sans un mot et Ambre s’engagea dans l’escalier en spirales qui montait jusque au bureau de la Directrice. Devant la porte, elle perçut le bruit indistinct provoqué par les murmures continuels des tableaux de Directeurs accrochés aux murs à l’intérieur de la pièce. Ambre leva sa main repliée et, avec une légère inflexion du poignet, frappa deux coups nets sur le bois de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bureau de la Directrice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau de la Directrice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-