BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Infirmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Infirmerie   Mar 16 Juin - 2:23

Nous entrâmes dans l'infirmerie, Warren me portant toujours et moi inconsciente. Le jeune Serpentard interpella l'infirmière avec vivacité, ne mettant pas trop les formes dans ses propos, mais il expliqua tout. Le tour était assez vite fait, alors que je travaillais mon cours de sortilèges, j'avais palis de  plus en plus au fur et à mesure que le temps avançait et Warren l'avait bien remarqué. Ma concentration ultime pour mon sortilège informulé m'avait valu un malaise. Bon dans son explication il manquait clairement le détail de la migraine qui perdurait depuis le réveil, mais cela il ne pouvait pas le deviner.

Warren me posa délicatement et sans plus attendre sur un lit vide, parmi les nombreux présents, et attendit le verdict de Madame Pomfresh. Il précisa tout de même que je n'avais subi aucun choc, pas même lors de ma chute puisqu'il m'avait retenue.
J'étais étendue là, inerte, inconsciente... enfin quasiment, car je ne l'étais qu'à demi... lorsque Mme Pomfresh arriva à petits pas pressés. Elle me regarda attentivement, écouta ma respiration, palpa mon poignet puis mon front. Elle regarda Warren comme pour lui demander ce qu'il s'était passé, sous-entendu qu'il comprit tout de suite.

-Nous étions en cours de sortilèges avec le professeur Morgane, nous travaillions sur le sortilège Aelusionem, et Skellington l'a très bien réussit, mais lorsqu'elle a essayé en informulé elle est tombée dans les pommes. Elle n'avait déjà pas l'air bien en début de cours...

-A-t-elle reçu un choc en tombant ?

-Non, je l'ai retenue... Vous pensez qu'elle ira bien ?

-Ce ne doit être qu'une migraine, une très grosse migraine ! Un peu de tanacetum parthenium et elle devrait allée mieux. Si c'est une migraine, une trop grande concentration est tout à fait une possible cause de perte de connaissance !

Madame Pomfresh partit dans son bureau, on pouvait entendre des cliquetis de bouteilles de verre, sûrement fouinait-elle dans une armoire à pharmagie. Elle revint avec une espèce de gros bol en terre rempli d'une espèce de bouillasse absolument immonde qu'elle entreprit d'étaler sur mon front, allant d'une tempe à l'autre, ainsi que sur l'intérieur de mes poignets et sur le haut de ma poitrine. L'effet fut immédiat, mes yeux s'entrouvrirent assez soudainement, la lumière m'aveuglant au passage.

-Bonjour Mademoiselle, vous êtes à l'infirmerie, vous vous sentez mieux ?

-Hein ? Mais qu'est-ce qui s'est passé ?

-Vous avez perdu connaissance, êtes-vous sujette aux migraines ?

-Oui, oui c'est fréquent, mais là j'ai plus mal, comment ça se fait?

-Un onguent à la camomille, n'hésitez pas à venir me voir lorsqu'elles commencent, je peux même vous en faire un pot.

-Oh oui, merci beaucoup Madame Pomfresh !

Je me levai doucement, essuyant la boue à l'aide d'un chiffon sec que l'infirmière m'avait donné. Warren m'aida à me relever et me proposa de me raccompagner jusque devant le portrait de la grosse dame. Il se tourna vers Roranicus et lui lança :

-Je te laisse prévenir Morgane, je l'emmène dans la tour des Gryffondor, je compte sur toi d'accord ?


RP unique
2433 caractères validé par Alice
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: infirmerie   Dim 12 Juil - 14:09

Crépuscule entra à l'infirmerie. Ça faisait longtemps que le brun n'était pas rentré dans l'antre de Pomfresh. La dernière fois, c'était quelque jours avant le bal de Noël et l'infirmière lui avait déjà passé une savonnette. Là, il n'imaginait même pas ce qu'elle pourrait lui dire.
Une fois les portes en chêne passées il repéra bien vite l'infirmière qui s'occupait d'un jeune serdaigle de première ou deuxième année allongé sur un lit au fond de la pièce. Il resta donc en attente le temps qu'elle le prenne en charge. Le Préfet n'eut pas longtemps à attendre avant que la vieille dame remarque sa présence.

-Prenez place ici M. Aylen. Je suis a vous dans quelques instants.

Pomfresh passa devant lui en indiquant un lit vide puis disparut dans son office. Elle en ressortit rapidement et retourna vers son patient alité. Avec précaution, le serpentard s'assit sur le lit son bras gauche toujours en travers du torse. Puis il attendit. La veille dame avait apparemment fort à faire avec le petit Serdaigle.
Après dix minutes, elle tira enfin un rideau et revint vers le Serpentard.

- Alors ? Que vous arrive-t-il M Aylen ?

Le regard sévère de l’infirmière le dissuada de monter quelques balivernes.

- Je me suis pris un coup de Saule Cogneur.
- Je vous demande pardon ?

Elle avait très bien entendu et sa colère n'était que plus grande. Imperturbable, Crépuscule soutenut le regard de la femme face à lui.

- Mais qu'aviez vous dans la tête M. Aylen ? Je serais votre directrice de maison, je vous enlèverais cinq point pour manque de discernement ! Le Saule Cogneur est dangereux, combien de fois faudra-t-il le répéter pour que vous arrêtiez de jouer avec votre vie-
- C'était pour sauver quelqu'un.
- Voyez vous ça ? Et à qui vous avez servi de bouclier humain ?
- A quelqu'un qui est sauf.
- Bien. Mais cela n'excuse pas votre conduite ! On ne doit pas s'approcher du Saule pour quelque raison que ce soit ! Enlevez votre tee-shirt et allongez vous, que je voie les dégâts.

Crépuscule s’exécuta pendant que la vieille femme installait des paravents autour d'eux. Quand elle revint elle ne put s’empêcher de faire un commentaire sur son apparence physique.

- Vous avez beaucoup perdu de masse musculaire M. Aylen. Il va falloir vous refaire. Le traitement que vous avez subi pendant votre absence n'explique pas tout. Il faut reprendre des habitudes de vie saines et reprendre le sport. Sinon même le plus petit Cognard vous brisera les os.

Pendant qu'elle parlait elle avait promené sa baguette au dessus du torse de Crépuscule. Sur celui-ci on pouvait voir une grande ecchymose violette qui commençait à s'étendre sur toute la largeur.

- Vous vous en sortez bien, M. Aylen, vous n'avez qu'une côte fêlée. Ne bougez pas je reviens dans une minute.

Elle repartit dans son office. Le Préfet avait vu Pomfresh se radoucir en voyant son état. Bien sûr son hospitalisation avait été marquée dans son dossier médical dont l'infirmerie possédait un exemplaire. Le report magique des notes des médicomages de Ste Mangouste n'avait pas échappé à l'infirmière de Poudlard, et par extension à l'administration.
Elle revint et posa une fiole sur la table de chevet avant de montrer une boite ronde en fer au couvercle vert au Serpentard.


- A appliquer matin et soir sur l'étendue de votre ecchymose. Quand elle deviendra jaune, arrêtez et ramenez moi la boîte. Compris ?
- Compris.

Pomfresh ouvrit alors la boite et passa l'onguent sur le corps du Préfet. C'était froid, mais ça soulagea instantanément la brûlure qu'il ressentait. Une fois appliqué, Crépu pu se redresser et remettre son tee-shirt. Il dut alors boire la fiole de potion brune pour ressouder son os fêlé. La mixture était immonde mais il n'en montra rien.

- Vous pouvez y aller M. Aylen et-
- Il y a autre chose.

L'infirmière se redressa alors et le fixa froidement. Elle avait cru que c'était enfin fini mais il semblait que ce jeune homme avait décidément décidé de lui en faire voir de toutes les couleurs en cette journée.
Crépuscule leva alors son poignet gauche et avec précaution enleva son bracelet de cuir. Il ne put réprimer une grimace quand le cuir lui arracha un peu les croûtes que la brûlure avait commencé à former en dessus.


- Par Merlin !

Choquée, elle repartit au pas de course dans son office et en revint avec un nécessaire de nettoyage et une nouvelle boîte ronde au couvercle bleu.

- Vous êtes pas possible M. Aylen ! L'artefact que vous portez est très puissant, vous aurez pu être plus gravement brûlé ! Vous avez été inconscient en achetant ce bracelet sans en connaitre les propriétés !
- Je ne l'ai pas acheté. C'est un héritage et il a été ensorcelé pour moi. Je sais très bien comment il agit. Il filtre et canalise la magie autours de moi, pour que mon hypersensibilité ne soit plus mise à mal, et c'est également un bouclier de feu, qui me protège quand je suis en danger. Le seul inconvénient de cette dernière fonction, c'est que ça me brûle la peau du bras pendant l'utilisation.
- C'est quand même un objet très puissant ! Vous devez y faire plus attention ! Par Morgane, M. Aylen, votre famille possède des ressources aussi surprenantes que dangereuses.

Crépuscule ne répondit pas. Effectivement les Aylen savaient toujours rebondir sur n'importe quelle situation. L'infirmière continua à nettoyer le poignet meurtri du Préfet avant d'appliquer le baume de couleur bleue.

- Vous appliquerez celle-ci trois fois par jour jusqu'à la résorption complète de la brûlure. Gardez bien cette boîte ! Je ne veux pas vous voir revenir pour cette blessure ! Maintenant, filez ! Et par Merlin et Morgane réunis, ne vous approchez plus du Saule Cogneur M.Aylen !

Avec un hochement de tête, Crépuscule sortit de l’infirmerie avec les deux crèmes et son bracelet passé au poignet droit. Sous la bande blanche il laissait agir le produit. Ça ornerait pendant quelques temps son poignet gauche.


RP Unique
Caractères : 4666 validé par Ambre
Crépuscule : #3366ff
Pomfresh : #9933cc
Revenir en haut Aller en bas
 
Infirmerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-