BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le parc, Le lac noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 16:03

Molly avait envie de prendre l'air. Bien que c'était le premier week-end à Pré au lard, la jeune fille voulait un endroit un peu plus calme après toute cette agitation qu'il y avait au village.
C'est tout naturellement qu'elle se dirigea vers le lac. Cette vaste étendue d'eau était reposante, et permettait à Molly de se canaliser.
Elle vit Anya au bord de l'eau toute mouillée. Elle espérait que la jeune femme ne serait pas dérangée par la présence de Molly, et ne serait pas froide comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 16:27

Molly avait remarqué le sourire d'Anya. Elle décida donc de s'installer non loin de la jeune fille, espérant qu'elle reviendrait vers elle et qu'elles apprendraient à se découvrir.
Peut être se comprendraient-elles et s'apprécieraient ? Qui sait ?
C'est donc après cette averse que Molly attendit une réaction d'Anya.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 17:11

- Oui assez... tes cheveux sont tous mouillés ! Molly rigola à cette remarque.
Mais qu'est ce qui te fait penser que tu me fais peur ?
*hein mais je suis folle de lui dire ça ! c'est une déclaration de guerre ! je suis morte*
Espérant que ça ne serait pas pris dans le mauvais sens, Molly sourit.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 17:26

J'avoue que tes changements d'humeurs me troublent si on peut dire. Je n'aime pas les gens froids en général, ni les sautes d'humeur.
Je suis plutôt une personne chaleureuse, curieuse, tu l'auras remarquée je suis sûre... Tu analyses les gens. Je l'ai bien vu...
Après je n'approuve pas la forme de respect que tu penses obtenir, car je suis sûre que les gens te jugent. Peux-être n'en a tu rien à faire, sûrement même, je m'en doute à ta façon d'agir, mais je ne suis pas comme ça. Je suis plutôt franche, j'aime dire les choses telles que je les ressens, je les penses, et je n'aime pas m'excuser d'avoir à penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 17:40

Molly rigola devant l'ironie d'Anya. Elle n'appréciait pas trop ça, mais elle faisait avec.
Elle avait envie d'apprendre et de découvrir la jeune femme.
Tu es en septième année non ? bizarre que la directrice t'es nommée prof de potions...
tu es assez intimidante quand même... peux être ton masque froid que tu affiches tout le temps...
surement ton coté russe
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 18:52

oui je suis bien d'accord avec toi.
Molly s'allongea dans l'herbe tendre et regardait le ciel. Elle laissait son esprit vagabonder où il le souhaitait.
Tu as l'air d'être passionnante, pleine de secrets... j'ai envie de te percer à jour...
tu as l'air d'être une baroudeuse, mais sous tes allures de femme guerrière je suis sûre qu'il se cache quelqu'un de tendre. Tout cela n'est qu'un masque.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 20:41

c'est quoi cette poupée que tu caches tout le temps ?
Molly regardait ce que faisait anya. je vois bien que tu es bizarre en ce moment, si tu peux l'être plus...
Elle rigola à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 10 Mai - 21:08

Il me semblait pourtant que tu la cachais. Et tu parait émue à chaque fois que tu la sort.
Pourquoi tu la gardes avec toi ? Qui était-elle ? Qui était-elle pour toi ? Comment ça se fait que tu était à Ste Mangouste ?
Je veux TOUT savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Dim 11 Mai - 20:31

Myosotis était elle aussi sortie de la Grande Salle pour aller prendre l'air. L'ambiance qu'il y avait dans cette pièce au plafond magique ne la gênait point mais elle avait envie de se dégourdir les jambes malgré le mauvais temps. Elle avait toujours voulu goûter à ce que les autres appelaient "l'amour" mais rien que ce terme la rendait perplexe. A partir de quel moment peut-on dire que l'on est amoureux de quelqu'un? La jeune fille ne savait pas si le fait quel soit à moitié vampire rende son cœur plus impénétrable pour tout les sentiments qui ont un lien avec "l'amour". Peut-être que sa veritable nature rendait bel et bien la tâche plus difficile à cupidon et que seul le véritable amour pourrait adoucir le cœur de pierre de la jeune Serpentard. Une pluie fine tombait des nuages gris et avaient trempé les cheveux noirs de Myosotis en l'espace d'une minute. Lorsqu'elle vit une forme allongée dans l'herbe elle s'en approcha silencieusement mais rapidement. En l'espace de quelques secondes elle se retrouvait accroupie à côté de Louanne. Elle posa sa main droite sur le bras de la jeune fille pour faire sortir cette dernière de ses songes. La main de Myosotis était encore plus gelée que les gouttes d'eau qui tombaient du ciel grisâtre. Elle ne voulait pas lui faire peur mais la jeune fille aux yeux verts ne pouvait pas empêcher l'aura de dureté d’émaner d'elle. Son visage n'exprimait absolument rien et c'en était d'autant plus étrange. Elle parla alors de sa voix aussi glaciale que ses mains:

-Qu'est-ce que tu fais là, couchée sous la pluie? Je t'ai vue sortir de la Grande Salle mais je ne pensais pas que tu te rendais ici.

Elle avait bien vu l'expression presque apeurée qui était apparue sur le visage de Louanne, mais elle n'y avait guère prêté attention, attendant sa réponse. Beaucoup d'élève disaient de Myosotis et d'Anya qu'elles étaient faite pour entendre, et en effe; les deux filles avaient ce même aura qui émanait d'elles. Elles ne souriaient que très rarement mais cela ne les rendait pas moins magnifiques. Myosotis continuait de fixer la jeune Gryffondor de ses yeux émeraudes, penchant légèrement la tête sur le côté mais son visage ne laissant voir aucune émotion.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Lun 12 Mai - 16:59

Myosotis fut surprise par la question de Louanne car elle-même ne savait pas si cette ambiance la dérangeait. A vrai dire ce n’était pas l’ambiance dans la Grande Salle qui l’importunait, mais c’était tout ces battements de coeur qu’elle entendait. Depuis la veille, entendre le sang des humains couler dans leur veine rendait la jeune fille folle. Folle de ne pas pouvoir se nourrir. Elle avait d’ailleurs l’impression de les entendre encore plus maintenant qu’elle était ainsi privée de sang. Elle observa un instant la jeune fille couchée dans l’herbe mouillée et ses yeux émeraude glissèrent jusqu’au cou de Louanne. Elle se ressaisit après quelques secondes passées à observer le cou de la jeune Gryffondor et répondit à la question qu’elle avait préalablement posée:

-Oui… Oui c’est ça. Trop… d’amour dans cette pièce, ça me donne des nausées. Bon je suis désolée de t’abandonner, mais je commence à avoir froid avec toute cette pluie.

Les cheveux normalement bouclés de la jeune fille étaient devenus lisses et collaient à son visage et sur le dos de sa robe, mais elle n’avait pas froid. C’était la seule excuse valable qu’elle avait trouvée pour s’éclipser poliment, ne supportant même plus la vue d’un cou dénudé. Elle se releva alors et adressa un dernier sourire à Louanne avant de se diriger vers le château. Après avoir franchit la grande porte de bois, la petite noiraude se sécha d’un coup de baguette, ses cheveux reprenant leur habituelle forme bouclée. Elle soupira et se dirigea vers les cachots, bien décidée à aller dormir, pensant que cela libérerai son esprit de la soif qui la torturait. Ses lèvres et sa peau avaient perdu de leur éclat et elle se sentait fatiguée en permanence, alors qu’habituellement elle pouvait passer trois jours et trois nuits sans dormir et ne pas ressentir la moindre fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 11 Juin - 17:56

Molly avait envie de changer d'air ces derniers temps... C'est tout naturellement qu'elle proposa à son amie Garance, de l'accompagner faire un tour de balais.

Les deux amies se dirigeaient vers le lac. Le coucher de soleil se reflèterai dans l'eau avec des couleurs orangées et ocre, et le paysage avec les sapins qui bordaient le lac ferait du bien à la jeune Gryffondor, d'autant plus qu'elle serait accompagnée de son amie... Sa meilleure amie en fait.

Molly s'était changée pour être à l'aise pour cette balade, elle qui n'aimait pas trop voler sur un balais, mieux valait être à son aise. Elle s'était mis un débardeur noir, un jean et des petites tennis. Elle portait également un pull noir qu'elle avait attaché  à sa taille au cas où elle aurait un peu froid.

Arrivée au bord de l'eau, Molly enfourcha son nimbus 2013 - un balais qu'elle avait acquis 1 an auparavant qui n'était pas une nouveauté, mais qui restait dans ses moyens vu que ses parents ne voulaient plus entendre parler de leur fille sorcière- tapa le sol d'un coup ferme, et s'envola en profitant de l'air frais qui fouettait son visage. Un sentiment de liberté inégalable l'envahie.
La jeune fille se retourna pour voir son amie qui venait de décoller à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
avatarGarance D
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 11 Juin - 18:26

Garance arriva au parc avec Molly, sa nouvelle meilleure amie avec Louanne dans cette école.
Elle était équipée de son Foudre IV et de sa tenue de Poufsouffle, la robe en moins. Elle n'avait gardé que ses collants fins d'été, sa jupe, ses petites chaussettes, ses chaussures noires vernies, sa chemise grise et son pull qu'elle avait attaché autour de son cou, comme elle avait pris l'habitude de le faire. Elle ne pouvait plus se séparer des vêtements de sa maison, de ces couleurs qui, si elles ne sont pas disposées en rayures, sont parfaitement bien accordées et qui, depuis son admission à Poufsouffle, faisaient parti de ses couleurs préférées.
Molly était à côté d'elle, son Nimbus 2013 dans la main. Le soleil commençait lentement à tomber, à couler dans l'eau profonde et si vaste du lac noir de Poudlard. Le vent était calme, la chaleur assez élevée, le temps somptueux, et l'atmosphère détendue. Arrivées au bord du lac, Molly enfourcha son balai et tapa du pied le sol avant de commencer à s'envoler. Garance, juste derrière elle, enfourcha son balai et s'envola dans les airs, se mettant au même niveau que son amie qui l'attendait ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Dim 15 Juin - 17:21

Winonna décida d'aller au bord du lac.Alors , elle se dirigea vers la sortie du château , d'un pas tranquille.Arrivée près du lac , elle se posa , assise en tailleur.Elle contemplait la vue au delà du lac.Alors , elle se mit à farfouiller dans son sac , et en sortit son calepin vert et ses crayons de couleurs.

*Encore un paysage à immortaliser *

Et elle se mit à dessiner.Il faisait beau , et il faisait moins chaud que le reste de la semaine , Winonna était donc heureuse de pouvoir sortir prendre l'air.Elle pensait à Luke qu'elle n'avait pas vue de la journée.Puis elle pensa à sa marraine , et enfin aux vacances.Les vacances... Elle était pressée de rentrer chez elle à Loutry ste Chaspoule.Un sourire se dessina sur ses lèvres.Un peu de vent fit envoler ses précédents dessins , qu'elle avait sortit à côté d'elle.Elle se releva et couru les rattraper.Elle les rangea dans son calepin , et se reposa dans l'herbe , pour terminer son œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Jeu 19 Juin - 17:40

Lorsque Chat lui avait proposé de l'accompagner, Ambre avait accepté, ayant besoin de se changer les idées. L'évocation des duels lors d'une conversation l'avait tendue à l'extrême et elle devait se détendre . Elle ne prendrait sa baguette pour combattre quelqu'un qu'en cas de nécessité. Elle avait dû refuser les propositions et s'assurer qu'on ne les lui refasse plus.

La jeune Serdaigle attendait donc Chat à la porte qui menait à l'extérieur, se demandant ce qu'elle faisait. Lorsqu'elle parut, un sac à la main et protégée par une longue cape, elle ne s'arrêta pas et lui décocha un grand sourire en passant. Ambre la suivit en silence, légèrement troublée par ce sourire auquel elle n'était pas habituée. D'habitude, elle aurait lancé un commentaire sarcastique, mais en ce moment, elle était trop nerveuse pour cela. D'ailleurs, si elle avait été dans son état normal, elle aurait tout simplement refusé l'invitation. Lorsque le lac fut en vue, Chat se mit à courir, dévalant le talus avec une joie presque palpable.

* Elle n'avait pas une côte cassée ? ... Elle a dû prendre une potion. *

Ambre descendit à sa suite, ses cheveux noirs volant au vent et s'arrêta derrière elle, à moins d'un mètre de l'eau. Elle leva un sourcil surpris lorsque Chat détacha sa cape, dévoilant une combinaison noire moulante. Après lui avoir indiqué ce qu'elles allaient faire, elle lui en proposa une, similaire. Ambre hésita un instant, mais finit par accepter.

- Merci

Elle examina la combinaison d'un rapide coup d'oeil. Elle devrait lui aller. Elle l'enfila par dessous sa robe noire qu'elle retira ensuite et posa ses affaires sur le sol après avoir jeté un sort de protection dessus.

- Je te suis.

Un léger sourire se dessina sur les lèvres d'Ambre en attendant que Chat plonge dans une eau qui devait être assez froide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 21 Juin - 18:09

Ambre plaça sa baguette dans sa manche et entra dans l'eau à la suite de Chat. Elle constata que la combinaison la protégeait bien du froid. La jeune Serdaigle savoura un instant la caresse des vaguelettes contre ses jambes, les yeux mi-clos, avant de s'immerger derrière Chat. Elle s'enfonça lentement dans l'eau et se redressa pour commencer sa nage. Chat avait pris de l'avance, se propulsant à l'aide de ses membres à une vitesse étonnante. Ambre se demanda quel entraînement elle avait suivi pour acquérir une telle puissance physique, d'autant plus qu'elle paraissait apprécier de bouger. Chat connaissait le trajet exact pour aller là où elle voulait tout en éviter les Strangulots. Elle avançait selon une ligne précise qu'Ambre suivait avec le plus de justesse possible, accélérant afin de rattraper son retard. Après un quart d'heure de nage, elles arrivèrent près d'une paroi rocheuse et abrupte couronnée par des arbres de la forêt. Chat s'arrêta et la prévint que la partie la plus difficile les attendait. Ambre inspira profondément et plongea à sa suite entre les rochers. Peu à peu, un tunnel se précisa entre les cailloux, quasiment invisible. La jeune fille ne l'avait remarqué que parce que Chat s'y était dirigée. Elles s'y enfoncèrent en une nage rapide, mais Ambre constata avec une légère inquiétude qu'elle manquait de plus en plus d'air.

* Pas de crainte à avoir, un sortilège de Têtenbulle fera l'affaire au cas où. *

Rassurée, la jeune Serdaigle continua dans le tunnel qui s'élargit soudain. Elle remonta à la surface, suivant la forme imprécise de Chat à travers l'eau sombre, et se hissa sur une bande de terre à sa suite, les sens en éveil. Elle tourna rapidement sur elle-même pour parcourir les lieux du regard. Un filet de lumière filtrait dans une petite grotte aux parois irisées par les reflets de l'eau. Ambre sourit dans l'atmosphère irréelle de cet endroit. C'était comme une bulle perdue au milieu de la réalité, isolée du cours normal du temps. La jeune fille se tourna vers Chat, une lueur brillant dans ses yeux d'acier.

- Cet endroit est vraiment magnifique, murmura-t-elle. Mais je me demandais comment est-ce que tu l'avais trouvé... acheva-t-elle d'une voix plus forte.

En attendant la réponse de Chat, Ambre fit quelques pas légers sur le sol de la grotte, intriguée par cette endroit.


Dernière édition par Ambre Rosier le Lun 23 Juin - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Lun 23 Juin - 18:32

Ambre s'assit et appuya son dos contre la paroi froide de la grotte, ramenant ses jambes contre elle. Elle écouta la réponse de Chat, laissant son regard errer sur ses cheveux d'un bleu que l'on ne pouvait en aucun cas qualifier de banal. Un imperceptible sourire étira ses lèvres à l'évocation du sort de Chat parmi les poissons et le Calmar géant si elle n'avait pas pu se défendre contre les Strangulots. Mais c'était en effet une excellente retraite, un lieu difficilement atteignable, et pratiquement impossible à localiser. Un moment de silence s'ensuivit ensuite, à peine troublé par le léger bruit des vaguelettes. Tous les sons résonnaient dans cette grotte, se répercutant longuement contre les parois. C'est alors que la voix de Chat s'élevant, lui posant une question. Ambre réfléchit un instant, attendant que les échos s'atténuent, apaisée par l'atmosphère de ce lieu.

- Un lieu pour ne pas que l'on te trouve... Pourtant tu viens de m'y conduire. Qui te dit que tu peux me faire confiance ? demanda-t-elle d'une voix à peine audible.

L'habitude d'éluder toutes les questions personnelles qu'on lui posait avait pris le dessus, mais Ambre reprit la parole après un instant de silence, d'une voix plus forte.

- Un endroit rien qu'à moi ? Il y en a eu plusieurs, mais ils ont changé au cours de mes déplacements. Pour l'instant, je dirais un coin de bibliothèque désert. Ce n'est pas aussi particulier que cet endroit, mais cela me convient très bien.

Sa voix avait toujours sa pointe de froideur habituelle, teintée d'un léger accent métallique, mais elle n'avait pas cette dureté qui l'accompagnait parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 25 Juin - 19:40

Ambre ferma ses paupières et sourit, ses autres sens en éveil.

- Eh bien, nous verrons plus tard si tu peux te fier à tes intuitions. Je ne prévois pas l'avenir, malheureusement. Pour ma part, j'ai toujours essayé de mettre mes impressions de côté de peur qu'elles faussent mes jugements. Mais c'est mon point de vue.
Pour le fait que je reste lire dans mon coin, comme tu dis, je répondrai que j'aime la solitude. Pas que je ne supporte pas la compagnie, mais disons que je préfère être seule que mal accompagnée. C'est ce que les moldus disent, je me trompe ? Quant à ce que je lis...
poursuivit elle avec un petit rire.  Je lis de tout et de rien. Sortilèges, métamorphose, potions, créatures magiques... Tout ce qui est susceptible d'accroître mes connaissances.
Pour ce qui est de mieux se connaître, il suffit simplement simplement de poser une question. Je ne connais personnellement pas de meilleure solution, Chat.


Ambre rouvrit ses paupières, dévoilant ses iris gris foncé. Elle était pensive, absorbée dans quelques souvenir lointain.

* Les mêmes situations se renouvellent. Ferai-je la même erreur que les dernières fois ? Ferai-je la même chose, tout en sachant pertinemment ce que j'obtiendrai en fin de compte ? Non, plus jamais. Et pourtant, c'est ce que je pensais aussi la dernière fois. *

La jeune fille posa sa main sur l'une des aspérités de la roche. Ses fins doigts serrèrent la pierre dure et froide. Ses jointures blanchirent, mais elle ne paraissait pas s'en soucier.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 2 Juil - 17:11

Molly avait envie de prendre l'air...
Ça faisait un petit moment qu'elle n'était pas sortie du château, et elle proposa tout naturellement à son amie Louanne de l'accompagner.
Il faisait beau et une chaleur agréable filtrait à travers les nuages. Une brise chaude et légère soufflait légèrement.

- C'est agréable hein ? Il fait beau, pas trop chaud et on est enfin en vacances !!
- Tu veux te poser au bord de l'eau ? on verra peut être le calamar géant nous faire un petit coucou ^^
Au fait, je ne t'ai pas dit !!! je vais chez ma sœur pour les vacances !! ses parents ont acceptée que je reste chez eux tout l'été et on ira au chemin de traverse ensemble.
- Tiens on pourrais se retrouver là bas ? tu en dis quoi ? on ira prendre une glace chez Florian Fortarôme, et on pourrait faire un tour chez les Weasley...
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Ven 4 Juil - 10:48

- ok cool ^^ on ira ensemble au chemin de traverse !!! on verra quelles nouveautés il y aura, on ne sait jamais...
- Tu ne m'as pas dit au fait ? tu fais quoi cet été toi ?

Molly rejoignit louanne dans l'eau. C'était agréable de se laisser aller...
Le calamar géant faisait sortir paresseusement ses tentacules hors de l'eau. Ce moment aurait pu durer une éternité sans que Molly s'en inquiète car elle se sentait bien, les derniers rayons du soleil chatouillant son visage, les pieds dans l'eau et une brise fraîche qui faisait remuer les feuilles des arbres environnants.

Molly les yeux fermés, levés vers le ciel, attendant une réponse de son amie rouge et or.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Lun 7 Juil - 10:20

- Ha ok. Sympas tes réunions de familles !
*je ne pense pas que ça puisse être pire qu'avec mes parents....*

Alors que Molly avait parlé un peu fort, un groupe d'oiseaux s'envola en pillant, protestant contre ce bruit inattendu.

- Oups. Molly rit doucement. J'avais oublié que le lac transportait les sons et les amplifiait...
- Ben écoute, demande à happy si jamais ses parents acceptent de t'héberger pour les vacances. On serait toutes les 3. Mais, je te dis ça, mais demande à Happy, c'est chez ses parents...

Molly sortit ses pieds de l'eau et retourna dans l'herbe. Le soleil commençait à se coucher et la jeune fille commençait à avoir vraiment froid. Elle se sécha les pieds et remis ses chaussures.


- Bon on rentre ? je vais me poser dans le fauteuil devant la cheminée.... hum....
Molly s'imagina dans le fauteuil moelleux, devant un bon feu de cheminée... Molly  adorait cet endroit, avec cette ambiance chaleureuse qui s'en dégageait. On ne pouvait qu'être bien dans cette pièce...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mar 8 Juil - 16:53

Ambre regarda Chat adossée contre la paroi de la grotte, silencieuse. Son visage était vidé de toute expression. Rien ne trahissait sa rapide réflexion intérieure. Lorsque Chat sortit sa baguette, un frémissement incontrôlé parcourut la colonne vertébrale de la jeune fille, mais elle resta parfaitement calme, surveillant ses gestes du coin de l’œil. Enfin, elle se décida à répondre.

- La franchise. Un simple mot pour ce qui va d'un banal aveu aux secrets les plus sombres de ce monde. Un mot de neuf lettres pour ce qui est la cause d'une simple réticence ou de la mise en péril de nombreuses vies. Alors non, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux. C'est ce qu'il y a de plus dangereux.
Mais puisque je t'ai proposé de poser une question, je vais te répondre. Les duels ne correspondent pas à mes principes. D'ailleurs, pourquoi des duels en temps de paix ? Pour s'entraîner dans l'éventualité d'une guerre ? C'est la meilleure façon pour en déclencher une. Initier de jeunes élèves au combat, leur donner la possibilité d'y prendre goût. Et après ?
Et maintenant, tu pourrais te poser une question. Ai-je été sincère ? Nul ne peut le savoir à part moi. Même si je t'affirme que je n'ai pas menti, qui pourrait le contredire ? Légilimancie, Veritaserum ? Quelqu'un qui tient absolument à protéger ses secrets sait se défendre contre toutes ces méthodes. Qui sait ? Je suis peut-être orgueilleuse au point de ne pas supporter l'échec, ou bien trop lâche pour me décider à avancer sur une estrade la baguette à la main... Oui, qui peut le savoir ?


Ses derniers mots avaient été prononcés d'une voix dure et froide, presque vibrante comme une mince feuille de métal. Puis, Ambre se radoucit et demanda, l'air de rien :

- Quelle heure est-il ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 9 Juil - 12:24

Ambre eut un petit rire qui coula comme une cascade de glaçons, résonnant sur les parois de la grotte. Elle attendit que les échos se dissipent avant de répondre, un brin moqueuse.

- Dilemme ? Vraiment ? Je crois bien que peu importe ce que je t'ai dit ou te dirai, tu te mettras en quête d'informations.

La jeune fille s'arrêta un instant, puis reprit en un murmure.

- Bien, si tu veux une réponse plus claire, je n'ai aucune raison de ne pas te fournir plus de précisions. Les duels ne rentrent dans mes principes, mes valeurs en quelque sorte. Ma famille a un passé... sanglant. Et les combats y font écho. Je ne veux plus rien à voir avec ça, Chat. Plus rien. Pas de duels, c'est trop douloureux. C'est comme une plaie ancienne qui se rouvre, cette douleur sourde que l'on a déjà ressentie et que l'on pensait disparue. Et qui revient, là, pour vous rappeler à la réalité des choses, vous montrer que rien n'a été oublié, que vous êtes dans l'impossibilité de tirer un trait sur ce que l'on a vécu. Vous pensez écrire votre histoire sur une nouvelle page, et voilà ces quelques lignes qui apparaissent sur la feuille blanche. Celles-là mêmes que vous vouliez effacer à tout jamais. Et elles reviennent. Inlassablement. Et je tente de les oublier tout en sachant que ce n'est pas possible. Alors je tiens et je persévère, jusqu'à ce qu'elles me rattrapent. Je ne peux pas faire autrement, c'est le seul moyen de rester humain.

Ambre contemplait les reflets brillants, les yeux dans le vide.

- Les étoiles des cavernes dans leur nuit de pierre... Quelque soit l'heure, leur forme et leur lumière, elles ne s'éteignent pas. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 9 Juil - 19:34

Ambre se tourna vers Chat, pensive. Elle répondit ensuite d'une voix douce, contrastant avec celle, froide et dure, de d'habitude.

- Effectivement. Ambre Evannah Rosier, fille d'Avalon Rosier, tué par les Aurors, lui même fils du Mangemort Evan Rosier, tué par Alastor Maugrey lors de la première guerre des sorciers en emportant un doux souvenir de son nez. Un passé de meurtres auquel je veux me détacher. De nombreux élèves ne regardent que ce nom et n'en retiennent rien d'autre. De quoi ont-ils peur ? Que je venge ma lignée ? Certes, certains ont perdu des proches de par la faute de mon grand-père, de mes parents, ou plus largement des Mangemorts et du Seigneur des Ténèbres. Mais les autres ? Qui sont-ils pour se proclamer juges ?
Et toi, Chat ? N'as-tu aucun secret à cacher pour te montrer aussi obsessionnelle et entêtée ? Et pire, pour annoncer haut et fort tes intentions ? Oh, contredis-moi si tu veux, mais je ne te croirais pas. Tout le monde a ses secrets.


A ces mots, un mince sourire étira les lèvres d'Ambre et elle se détourna de Chat pour contempler l'eau claire qui se traçait lentement son chemin sur le sol de la grotte.


Dernière édition par Ambre Rosier le Jeu 10 Juil - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Jeu 10 Juil - 20:11

Le sourire d'Ambre s'accentua en entendant la proposition de Chat, se teintant d'une légère ironie.

- J'ai déjà joué à ce petit jeu, Chat, si l'on peut appeler ça un jeu. Une question en échange d'une question. Un secret en échange d'un secret. J'ai posé une question la première. J'ai entendu un mensonge magnifiquement construit, mais c'était un mensonge. Les intonations de sa voix étaient trop parfaites, même si le langage est tellement trompeur qu'il est bon de savoir le maîtriser. Alors j'ai fait de même. Non, je ne veux pas vendre mes secrets alors que j'ai toujours le choix. Si je les révèle sans y être obligée, ce sera sans rien attendre en retour, avec une personne en qui j'aurais totalement confiance. Mais cela fait si longtemps qu'il y en a plus eu... Peut-être que qu'il y en aura plus jamais. Le problème avec nous, les humains, c'est que nous sommes humains, donc imparfaits. Et je ne veux pas me fier à l'imperfection. Je prends même de la distance par rapport à mes intuitions. Non, je ne suis pas tolérante, loin de là, je ne suis pas un modèle de perfection. Mais, peut-être qu'un jour, Chat Blade, je te livrerai tout ce que je sais sur moi sans mentir. Qui sait ? Seul l'avenir nous le dira.
D'ailleurs, écouter une personne parler est souvent révélateur. Pourquoi me parle-tu de ta soeur, du sang ou encore de la mort ? Pourquoi ces éléments-là parmi tout ce qui s'est passé dans ta vie ? Soit ce sont des sujets extrêmement importants pour toi, voire même liés à des secrets profondément enfouis, soit tu es une excellente manipulatrice. Je pencherai plutôt pour la première solution, mais mes intuitions ne veulent rien dire et je considérerai ces deux hypothèses avec une égale importance. Mais je n'ai pour l'instant aucune raison de vouloir aller plus loin et d'approfondir mes recherches. Alors, ne me pose pas de questions et je ne mentirai pas. C'est assez simple, en réalité.


Ambre se leva et se laissa glisser dans l'eau fraîche.

- Dans tous les cas, je te remercie pour cette petite excursion. Mais je crois que si tu n'as rien à ajouter, je vais devoir sortir de cette jolie caverne. Débattre plus longtemps pourrait envenimer la situation, et cela ne fait en aucun cas partie de mes intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mar 15 Juil - 22:29

Crépuscule arriva avec un sourire près du lac. Il n'avait plus qu'a le longer tranquillement pour remonter jusqu'au château. Le soleil rougeoyant envoyait ses rayons sur le lac noir. Les reflets miroitant se cassait lorsque qu'une des nombreuses créature du lac faisait surface.
Le brun aimait cette partie de la journée, pas seulement parce que c'était le Crépuscule, mais parce que ça correspondait un peu à son caractère. Il pouvait être aussi chaleureux que ces belles couleurs, mais aussi froid quand c'était l'hiver. Et puis ça se terminait toujours sur la nuit, impénétrable, comme l'était chaque Aylen, et noir, comme l'était quelque fois son âme.
Un petit sourire toujours sur le visage il se retourna vers Anya.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parc, Le lac noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Le parc-