BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le parc, Le lac noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 16 Juil - 15:10

Le brun vit Anastasiya sourire et s’asseoir au bord du lac pour y tremper les pieds.

-J'aime cet endroit. Si calme, sereine.

Il ne lui répondit pas, pour ne pas casser le silence agréable qui venait de s'installer. Il garda juste son regard sur le lac, croissant les bras. Il perdit son regard sur l'étendus d'eau. Il entendit distinctement quelques Êtres aqueux chanter et sans vraiment sans rendre compte il se mit à les accompagner fredonnant la mélodie.
Les deux Serpentards restèrent ainsi un moment sans se parler à juste profité du calme et des derniers rayons de ce soleil d'été.
Puis les questions que Crépuscule avait refoulés revinrent sur le devant. S'arrêtant de chantonner, il reprit un visage neutre et une voix égale.


-Dit-moi, je sais que tu veux pas parler de tes problèmes et je ne te forcerais pas, mais... Est-ce pour cette raison que reste Professeur à Poudlard ? C'est vrai, tu es jeune, tu es douée, alors pourquoi ne va tu pas encore plus te perfectionner autre part ? Pas que je remette en doute tes tallents de professeur, loin de là. Mais je trouve ça étrange, étrange pour toi qui à l'air d'une personne si libre. Comme si tu cherchais une protection, bien que je sente que tu n'en n'ai pas vraiment besoin, et que Poudlard t'offrait justement cet échappatoire...

Il s'arrêta quand il se rendit compte que ses paroles avait légèrement, voir beaucoup, dépassés sa pensée. S'il n'avait pas été lui il aurait lâché un juron, mais ce n'était pas dans son caractère.

-Je suis désolé, mon esprit travaille tout seul et les mots m'échappent... Désolé...

Crépuscule garda son regard sur le lac. Étrangement il ne voulait pas voir la réaction d'Anastasiya, car il savait qu'il aurait envie dans s'avoir plus s'il apercevait le moindre changement, ou au contraire, aucun...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Jeu 17 Juil - 15:28

Le brun écouta Anastasiya lui répondre avec émotion, en fixant le lac. Il comprit alors ses choix cernant ainsi mieux sa personnalité. Il réprima un sourire en l'entendant parler des veines magique de la terre du château. Il ne les voyait pas non, il les entendait. Il entendait tous les êtres de la natures qui s'épanouissait dedans et dans l'ensemble de l’enceinte du château. Il avait d'ailleurs été surpris en arrivant ici par la quantité d'Elémentaires par rapport à celle de Beaux-Bâtons. Les années précédentes il avait prit l'habitude de parler avec eux mais ici, s'il ne faisait pas attentions, il pouvait se perdre. Et il n'était pas près à retenter l'expérience. Ça avait été terriblement dur d'en sortir... Tout les chants, toute la mélancolie, tout cet apaisement il l'avait quitter pour une seul personne. Son Aurore, encore et toujours, pour elle. Et c'était même elle qui était venu le chercher...
Sortant de ses pensées, il écouta quelque seconde le clapotis de l'eau qui renferme les paroles des êtres  d'eau, puis une nouvelle question franchit ses lèvres. Il fronça d'ailleurs imperceptiblement les sourcils et son regard se posa malgré lui sur Anastasiya.


-Tu n'en a pas parlé jusqu'ici, qui est Khal ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Jeu 17 Juil - 20:21

Crépuscule était, si on peut utiliser cette expression, sur le cul. Pour le coup, il ne s'attendait pas du tout à ça. Un dragon... Et en plus un dragon noir ! Il avait déjà entendu des choses à leurs sujets, toujours très vague mais suffisamment pour entretenir la légende. Et effectivement, il croyait que la race était éteinte.
*Et Anya est liée à l'un d'eux... Incroyable... Je comprends maintenant pourquoi une son aura était étrange et pourquoi les Elémentaires changent en sa présence... Elle est liée à un dragon... un dragon noir...*

-Je savais que... qu'il y avait toutes sortes de créatures dans la Forêt mais là... Je n'imaginais pas du tout... Par Salazar, c'est...

Le brun n'arrivait pas à former une pensée cohérente, pas plus qu'une phrase. En faite le peu qu'il restait de la retenue et de la carapace Aylen avait volé en éclats. Le sourire qu'elle lui avait adressé avait achevé de le désarçonner. Qu'est-ce qu'elle cachait encore? Qu'elle serait la prochaine révélation ?

-Khal est un dragon... d'accord. Myo l'a déjà vu... En même temps ça m'étonne même pas, marmmona-t-il, c'est vrai quoi, elle doit pas craindre grand chose au final. J'ai du mal à m'imaginé.

Il resta a regarder Anastasiya. Si ses yeux d'habitude trahissaient ses émotions, là s'était tous son corps. Il savait que dans son regard brillait la curiosité. Cette même lueur qu'il dévorait le regard de son frère chaque fois qu'il racontait ses voyages, cette même lueur qui irradié dans les yeux d'Aurore quand il lui parlait de ses cours. C'était juste dans cette étincelle de vie au fond de leurs pupilles qu'on pouvait les associer à la joie de vivre de leurs mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Dim 27 Juil - 19:32

- Ça, c'est les effets secondaires d'un lien avec un dragon noir.

Crépuscule n’en avait pas cru ses yeux quand il avait vu le glamour disparaitre. Par ce qu’il n’y avait pas à douter il s’agissait bien d’un glamour, quand il avait vu les tatouages apparaitre. Il avait tout de suite remarqué les runes à l’intérieur de ses poignets et ses chevilles. Il ne les connaissait pas et c’est sans doute pour ça qu’il les avait tout de suite remarqués, il était intrigué. D’autant plus en voyant les petites aspérités de sa peau au niveau des mains du cou et vers les pieds.
Il était prêt à rire nerveusement. Mais il se retient de justesse. A la place il poussa un long soupir et s’assit dans l’herbe non loin d’Anastasiya. Il ferma les yeux est se pinça l’arête du nez. Il essaya de se calmer pour ne pas céder à ses pulsions et poser des milliers de questions à la minute.

*Pourquoi faut-il toujours que je tombe sur des personnes aussi fascinantes… Déjà avec Myo je suis servis et maintenant Anastasiya Wollkoff… Qui est-ce que ce sera ensuite ?... Poudlard est vraiment plus captivant que Beaux-Bâtons sur certains points…*
Il ne put empêcher un sourire de s’afficher sur son visage malgré ses yeux fermés.

- J’ai l’impression que tu te fou de ma gueule et que tout ça t’amuse beaucoup… J’ai tort ^^?

Il rouvrit les yeux et les planta dans ceux de son aînée, cherchant des réponses dans les veines d’or parcourant son iris sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mar 29 Juil - 14:49

Le brun avait sourit un peu plus en voyant la réaction d'Anya.
Il aimait bien la sorcière, elle était mystérieuse avec tous ses secrets. Et pourtant elle lui parlait librement. Non, vraiment il ne regrettait pas de lui avoir adresser la parole. Elle était vraiment différente de l'image qu'il s'était faite d'elle. Bon bien sur il s'avait qu'elle était joueuse et n'hésiterait pas lui en faire voir de toutes les couleurs que se soit dans un cadre professionnelle comme le Quiddith ou les cours, ou que ce soit comme maintenant, avec ses révélations qui on réussit à percer sa Carapace...
Crépuscule s'allongea dans l'herbe, croissant les bras derrière sa tête. Il regarda le ciel qui commençait à s’obscurcir dangereusement. Il fixa l'étoile du Berger qui brilla de plus en plus fort.

* Toujours la première étoile qui apparaît dans le ciel *
Avec un soupire de plénitude il ferma les yeux. Laissant son esprit vagabondé dans ses conjecture et ses oreilles apprécier les champs de la nature.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Lun 4 Aoû - 22:24

-Crépuscule? Je rentre au château. A tout à l'heure si tu restes, sauf si tu rentres également.

Le dénommé rouvrit les yeux et regarda Anya partir vers le château. Il se redressa et la suivit de loin, sans lui adresser un mot et sans la rejoindre.
La nuit allait bientôt tomber maintenant. Et il aimait la nuit, il avait l’impression de revivre d’être vraiment lui. Celui qu’il était avant la mort de Matt, quand il regardait la lune tous les trois avec Aurore tard le soir, en faisait attention qu’elle ne prenne pas froid.
Il souriait dans le soir tombant… Il avait de bon souvenir de ses moment-là, mais après, ce n’était pas pareil… Une fois que Mathéo ne fut plus à leurs côté, il n’y avait plus eu de nuit passé à regarder la lune. Même la lune faisait peur à Crépuscule, jusqu’à ce qu’il passe le trou noir de sa vie. Maintenant, il voyait l’astre plus comme un lien. Un lien accroché au souvenir de son meilleur ami. Comme une protection.
Il arriva aux grandes portes du château. Il se retourna regarda la lune qui perçait tout juste derrière les falaises. Il sourit tendrement avant de se retourner et de se retrouvé dans le hall, le visage neutre caractéristique des Aylen…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Dim 10 Aoû - 17:36

Depuis son retour de Pré au Lard ce matin, Serenna était resté dans la grande salle du château à cause du mauvais temps. Les vacances étaient longue dans la solitude. Quelque fois elle trouvait des personnes a qui parler dans la grande salle mais la plupart était parti en vacances. Sa meilleure amie était au chaudron baveux. Elle aurait bien voulu la rejoindre le temps d'un week end mais aucun train n'allait au chemin de traverse. Elle se contenta de lui écrire quelque fois.


Au milieu de l'après-midi, le soleil réapparut. La jeune serpentard en profitait alors pour courir hors du château. Elle descendit alors dans le parc du château.
Tout était encore humide. L'orage avait été long et violent. L'air était frais. La pluie avait fait chuté la température.
Elle avait alors enfilé sa cape noir pour lui tenir chaud.


Arrivée au fond du parc, Serenna sorit de son sac son ancienne cape qu'elle n'avait pas enlevée et la mit sur le sol. Elle s'installa dessus et se mit à penser.

* Cela fait un petit moment que je n'ai pas eu de nouvelle de maman, de papa et de mon cousin Ernie... Je devrait peut être leur écrire une lettre. Mais qu'est ce que je pourrais leur dire. Que je me suis fait punir ? non sa serait bête de ma part, que j'ai enfin vu des licornes... euh non on oubli, dans ce cas là il faudrait que je leur dise des trucs banales tel que " tout se passe bien, le temps et changeant.. etc.. non je leur écrirait seulement s'ils m'écrivent.

Serenna adorait sa famille mais elle ne savait jamais quoi écrire dans une lettre..

* Je les verrais bientôt *

Elle s'allongea sur sa cape et regarda le ciel encore un peu gris. Elle aimait beaucoup regarder le ciel, surtout lors de pleine lune.
Elle sentait le vent souffler dans ses cheveux.
Elle regardait les rayons de soleil traverser les gouttes d'eau posées sur les feuilles des arbres.
Elle écoutait les différentes créatures qui vivaient dans la foret, dans le parc,...

Elle ferma les yeux afin de ressentir tout se qui l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mar 12 Aoû - 7:50

Serenna sentait l'eau, le vent frais, sur elle. Mais soudain Serenna entendit des sons tel que les craquements de branche. Serenna n'ouvra pas les yeux.

Ensuite elle sentir la présence de quelqu'un à côté d'elle. Elle ouvra les paupières lentement, se releva doucement et remarqua la présence de Ever.

Un sourire de posa sur les lèvres de Serenna.

-Bonjour Ever, toi aussi tu es venu profiter de ses quelques rayons de soleil ? lui dit-elle d'un voix douce et paisible.

En attendant la réponse de son amie, la jeune Serpentard posa son regard au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Mer 13 Aoû - 16:24

Serenna ferma doucement ses yeux bleus. Le vent lui passait sur le visage. Elle adorait sentir le vent s'engouffrer dans ses cheveux d'or. Elle posa sa main à son cou où était accroché le collier secrètement envoyé par un inconnu.
Serenna posa son autre main à coté de sa cape déchirée, sur le sol encore humide. Elle prit une grande respiration.

Quelque secondes s'écoulèrent entre les paroles de son amie et la réponse de Serenna.
Les mots d'Ever avait fait sourire Serenna.


- Les modus ne savent pas dans quel monde ils vivent. Il ne savent pas que nous les côtoyons, ils ne savent pas que nous les dupons, ils ne savent... rien. Serenna soupira et se mit à sourire encore plus.


- Les moldus sont aveugles et ne veulent pas voir leur réalité.


Pensant passer pour une sadique Serenna s'arrêta de parler. Elle détacha son collier.


- Tu vois cette objet ? Il est très utilisé dans leur monde mais celui-ci est particulier, il contient une sorte de "protection" pour la personne boira cette goutte.


Ne voulant pas en dire plus pour le moment, Serenna s'allongea en attendant une réaction de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 23 Aoû - 22:39

Serenna regardait Ever en souriant mais se posait toujours la même question. Qui aurait pû lui envoyer ce pendentif ? peut être son frère.. Non il lui aurait envoyé une lettre en lui disant pourquoi il le faisait. Peut être son cousin ? Non plus il était trop à cheval sur les règles.
Pour la jeune serpentard ce devait être une personne qui savait que Serenna était allé dans la forêt. Mais pourquoi de la veine de venus ? Anya lui avait dit que cette substance pouvait la protéger contre les vampires mais Serenna ne comprenait pas. Elle montrait tout de même fièrement son pendentif à Ever.
Revenant à la conversation Serenna regarda son amie en lui disant:

- On m'a dit que c'était de la veine de venus. Et j'ai utilisé le terme de "protection" car il paraît que si je bois cette substance et qu'un vampire m'attaque il sera très vite repoussé. Par contre je ne peux t'en dire plus... Serenna avait un regard admiratif envers ce pendentif.
Les rêves pleins la tête Serenna continuait de réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Ven 10 Oct - 22:19

Serenna avait besoin de prendre l'air, la semaine avait été longue et chargée en émotion.
Elle décida alors de sortir de l'établissement afin de rejoindre doucement le lac noir. Elle le trouvait si beau.
Elle se dirigea alors vers la grande porte et l'ouvrit. Elle fit un pas dehors et regarda immédiatement le ciel.

*le ciel est dégagé et claire comme le montrait le plafond magique*

Elle avançait lentement dans la cours, traversa le parc. Elle profitait de se moment pour appeler Demon son hibou noir. Dès qu'il apparu ils avancèrent tous les deux. Après quelques minutes, Serenna arriva enfin au lac noir.

Elle adorait cet endroit. Elle pouvait le voir du dessous quand elle allait dans la salle commune. Elle aimait beaucoup regarder les silhouettes des créatures se reflétant sur les pierres de la salle co. Mais dès la nuit tombée, Serenna profitait de la lumière apportée par les étoiles pour aller toucher leurs reflets.

Serenna s'avança vers le bord de l'eau est posa sa cape de laine noire sur le sol afin de s'asseoir confortablement. Son hibou s'était posé sur une branche d'un arbre non loin d'elle. Il la surveillait, en quelque sorte.

Une fois assise, la jeune serpentard replia ses genoux vers le haut de son corps. Elle posa sa main sur le sol et le caressa.
Elle soupira.

- Tu vois Demon, l'endroit et calme à cette heure.
L'animal de bougea pas. Il la fixait.

- Quoi tu n'es pas d'accord ?

Le hibou ne réagissait pas.

*évidement je parle à un hibou*

- Je sais que tu comprend ce que je dis, dommage que tu ne puisses pas me répondre.
Elle se mit à sourire.

Elle regardait les ondulations qui naissait à chaque mouvement d'une créature ou à chaque souffle du vent. Toutes ces choses qui pouvaient être anodine aux yeux de certains était merveilleuses au yeux de Serenna. Elle s'émerveillait de tout.

Soudain un bruit survint derrière elle. Son imagination inonda ses pensées.
*Il y a peut être quelqu'un, ce n'est pas un loup-garou la pleine lune est déjà passé. Mais peut être que c'est mon frère, ou un monstre encore inconnu..à trois je me retourne un, deux,...trois*

Elle s'arrêta et regarda derrière elle.
*et bien non ce n'était que toi petit oiseau*

Elle se mit à rire.
- Je pars vraiment loin parfois..

Serenna regarda Demon et sorti de son sac son fameux carnet vert ainsi qu'une plume.
Elle commença a dessiner l'oiseau qui comptait le plus à ses yeux, son hibou, son partenaire, son allié,
son ami.
Elle inscrivit tout d'abord dans une marge soigneusement tracée la date.

"Vendredi 10 Octobre"

Puis elle se mit à tracer les contours de l'arbre sur lequel était posé Demon. Puis elle prit le temps de regardé, d'observer comment était posé Demon. Ceci lui prit quelques minutes. Elle dessina, traça, reproduisit tout ce qui entourait Demon à l'aide sa grande plume et de son encre noire.

Serenna respirait enfin, le stress de toute cette semaine redescendait petit à petit.
-Heureusement que tu es là mon petit hibou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Ven 10 Oct - 23:48

Serenna entendit à nouveau un bruit...
*encore un oiseau*

Elle se retourna et vit Kalis dans l'ombre de sa cape accompagné de son loup. Démon c'était envolé à la vu du Loup de Ka.

- Non Demon reviens...!
Elle soupira

- Depuis quelque temps Demon, mon hibou s'enfuit à la moindre occasion.. Il me parait distant... ça m'inquiète....
Je sais je parle de mon hibou mais... Tu veux t'asseoir ?


Serenna changea rapidement de sujet. Elle observa alors le loup de Kalis.

*qu'il est beau !*
Elle se figea devant la beauté du loup. De nombreuses pensées lui venaient tête comme souvent.
Serenna liait ses paroles ses pensées et se rendit compte qu'elle devait paraitre "bizarre" aux yeux des autres.
A vrai dire elle n'avait jamais fait attention à ce que disait les autres sur elle. L'aimaient-ils ? La haïssaient-ils ? Serenna n'y avait jamais porté attention. Peut être était-est ce mieux ainsi..

Elle repensait alors à tout se que les autres disaient de Kalis, elle avait bien remarquée qu'il aimait rester seul et préférait se cacher mais les élèves qui parlaient de lui ne le connaissaient pas alors pourquoi porter un jugement sur une personne qui leur est inconnue ?
Le pire dans tout cela était que plusieurs élèves subissait ça à Poudlard.

Serenna émerveillée par le loup se mit à chercher son hibou..

*Demon où es-tu ?*
Elle regarda, chercha du regard le moindre petit coin où pourrait être Demon. Il ne la laissait jamais seule, il n'était jamais loin d'elle, il gardait toujours un oeil sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 14:47

*mais où te caches tu ? Je sais que tu es là...*
Elle cherchait son hibou, après quelques minutes Kalis essaya de lancer une conversation.

- Alors ça va toi ?

Les yeux de Serenna se tournaient alors vers lui.
- Oui ça va merci... Et toi ?

Serenna était assez contente de savoir que Kalis était vers elle. Elle allait enfin pouvoir décrypter l'un des serpentard les plus mystérieux.
Elle cherchait toujours son hibou mais en reposant ses yeux sur Kalis elle perçut quelque chose. Il lui semblait que le serpentard cherchait quelque chose. Peut être voulait-il savoir quelque chose de spécial sur elle.

*Que veux-tu Kalis ? Que cherches-tu ?*
Un sourire se figea sur ses lèvres.

Depuis quelques temps, Serenna se cachait sous sa robe de sorcier. Elle mettait sa capuche et passait presque inaperçue dans les couloirs de Poudlard. Dans certains cours, les professeurs avaient la chance d'entendre la voix de la jeune serpentard. Elle s'installait généralement dans l'ombre tout comme Kalis.

*on se ressemble peut être plus que je ne le pensait*

C'est pour ça qu'elle venait ici de nuit. Le lac était un endroit calme et discret de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 16:28

Serenna se rendit compte que quelque chose n'allait pas. Les yeux de Kalis la fuyait. Il detrounait son regard.

- Je veux pas te rendre mal à l'aise mais es tu sur d'aller bien Kalis?

Elle le regardait serrer ses mains sur un papier. Et se demanda se que cela pouvait bien être, mais ne voulant pas le faire fuir comme la fois où elle lui avait demandé qui il était, Serenna ne prononça aucun mots.
La conversation entre les deux serpentard n'était pas très constructive mais un mal aise entre les deux c'était installé.
Soudain, Serenna entendit son hibou se poser sur une branche d'un arbre derrière elle.

- Je sais que c'est toi Demon, viens ici.
La jeune fille tendit son bras et l'oiseau l'écouta instantanément.
Il se posa alors sur son bras et ses yeux jaunes-orangés luisaient dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 16:54

Serenna caressa son hibou et regarda Kalis s'asseoir en face d'elle.
Il prit la parole et lui souriait.

-Parle moi de toi, Serenna! Ca fait longtemps que je t'observe, que je te suis, tu m'as toujours intrigué.

Elle le regarda d'un air surpris.

- Je t'intrigue ?!
Elle se mit à rire.

- Je pense que te raconter ma vie ne t'apportera rien..
Heureusement la nuit cachait sa gène. Serenna était surprise de la question de Kalis. Elle enfila sa cape et mit la capuche sur ses cheveux bouclés.

- L'autre jour je t'avais posé la même question et tu ne m'avais pas répondu...
Elle reprit confiance et un sourire presque imperceptible se dessina sur son visage. Seuls ses yeux bleus brillaient grâce aux étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 17:38

Une fois dehors, Ally respira de nouveau, tout était calme autour d'elle, les étoiles brillaient de milles feux et la lune était plus présente que jamais.
En face d'elle il y avait cet étrange lac sombre, la lune se reflétait sur l'eau et ce drôle d'ensemble donnait un magnifique tableau à graver dans son esprit.

Ally s'avança jusqu'au bord de l'eau et s'assit en tailleur, elle ferma elle yeux pour mieux apprécier le calme et la fraîcheur de cette nuit d’automne.

Soudain, elle entendit des fragments de voix, ses sens en alerte, elle chercha du regard les propriétaires de ces voix. Finalement elle aperçut deux silhouettes à travers les arbres...

Ally sourit, elle aimait beaucoup ce genre de situation, c'est dans ces moments là qu'elle essayait de comprendre le mieux possible le monde qui gravitait autour d'elle.

Elle se mit alors à apprécier les deux silhouettes....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 17:53

Serenna attendait une réponse de Kalis mais il ne répondait pas.
Elle le regardait en tentant de discerner une expression non contrôlée de sa part.
En effet Kalis s'était renfermé sur lui même. Il ne parlait plus.

Apres quelques instants, Serenna se rendit compte du mal être de Kalis.
*Je crois qu'aucun de nous n'a envi de parler de notre passé...*

Elle suivait son regard.
- Tu sais Kalis, je crois qu'aucun de nous n'a envi de parler de notre passé mais j'ai envi de te connaitre et je pend e qu'il est de même pour toi... Je me trompe ?

* il va bien falloir que l'un de nous se lance sur un sujet même quelconque *

Soudain elle entendit un bruit. Elle se retourna cherchant d'où il venait.
- Tu entends ? Quelqu'un nous observe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 18:15

Ally ne comprenait pas les paroles des deux silhouettes mais cela ne la dérangeait absolument pas.
Là, dans son esprit elle essayait d'imaginer le dialogue de ces étranges personnes.

Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais pour elle, ces étrangers étaient devenus tout de suite beaucoup plus familiers à ses yeux que n'importe quel autre élève de Poudlard.

Soudain, elle se sentit épiée à son tour, instinctivement elle se concentra sur ces deux silhouettes encapuchonnées, une des deux c'était tournée vers elle.

Devais t'elle prendre peur et fuir comme à son habitude ou bien l'occasion était peut être là ? L'occasion de comprendre enfin ses semblables !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 18:16

Serenna voyant le sourire de Kalis, décida de faire une petite blague à leur observateur.
Elle se leva doucement sans faire de bruits et alla se cacher derrière un arbre près de l'observateur. Elle regarda qui c'était avant de mettre en oeuvre son plan diabolique.

Il s'agissait d'Ally, une nouvelle serdaigle, venue de France.
Elle se mit à sourire. Elle jeta un regard avant de se diriger derrière Ally. Serenna avait apprit la discrétion ainsi Ally ne l'avait pas vu ni entendu. Elle posa alors une main sur l'épaule droite de la nouvelle et l'autre sur sa bouche.
Elle lui chuchota:

- pourquoi nous observes tu ?

Apres la question posée, Serenna alla aussitôt s'installer près de Kalis pour lui dire discrètement ce qu'elle voulait savoir.

- Qu'est ce qui te fait peur Kalis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 18:25

Ally était en train de peser le pour et le contre quand soudain elle sentit une main sur la bouche :

-Pourquoi nous observes tu ?

Ally était complètement figée, son cœur venait de louper un battement, mais avant qu'elle n'ai pu analyser la situation la main avait disparue et la silhouette aussi!

Elle comprit très vite que les deux étranges personnages avaient perçut son manège et elle ne pu s'empêcher de rire.

Alors, elle se leva et le plus lentement possible elle se dirigea vers les arbres....

Sans le savoir Ally se dirigeait vers son destin ....


Dernière édition par Ally le Dim 12 Oct - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 18:47

Serenna regardait Kalis quand il lui répondit.

- Peur de quoi ?

- Bah j'aimerais savoir ce qui te fais peur, ou quelque chose dont tu ne parles pas, quelque chose qui te hante au plus profond de toi.
J'aimerais savoir pourquoi tu parait si renfermé et pourquoi j'entend souvent dans les couloirs "oh voila le solitaire".


Serenna savait qu'elle allait devoir dire quelque chose sur elle à son tour mais quoiqu'il arrive elle lui faisait confiance.
Elle savait qu'elle pourrait tout lui dire même si c'était difficile alors elle espérait qu'il ferait et pensait la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 18:59

Ally s'avançait de plus en plus vers les arbres, soudain elle entendit :

- J'aimerais savoir pourquoi tu parait si renfermé et pourquoi j'entend souvent dans les couloirs "oh voilà le solitaire".

* Aïe! C'est un peu trop personnel tout ça*

C'est ainsi qu'Ally se décida à faire demi-tour mais malgré tout il y avait cette force,quelque chose d'incontrôlable qui la poussait à rester là et à engager une conversation avec ces deux étranges personnes.

Elle soupira de tout son être et décida de dépasser le dernier arbre qui la séparait des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 19:50

-Mon père est le sujet qui me tracasse le plus. Il m'as abandonner à ma naissance sans rien dire. Ma mère refuse de me parler de lui. Et ça me perturbe.

Apres la réponse de Kalis, Serenna ne savait plus quoi dire. Elle se sentait mal pour lui et avait envi de l'aider.
Comment faire pour aider Kalis à se libérer d'un mal-être aussi profond ?
Comment pouvait elle faire ?

Un silence complet fit son apparition.

*le pauvre, si seulement il pouvait retrouver son père, si seulement il pouvait le rencontrer ou au moins faire que sa mère lui parle. J'aimerais tellement l'aider*

- Je suis vraiment désolé Kalis. Dis moi si tu vue continuer à en parler. J'aimerais tellement t'aider..

Elle regarda en direction d'Ally.
Puis reposa ses yeux brillants sur Kalis.

- Je sais pas pourquoi mais j'ai envi de te faire confiance.. Et j'ai envi de t'aider. Le fait que tu m'ai dis ce qui semble te toucher au plus profond de toi me donne me prove que tu me fais confiance alors si un jour tu veux me parler de ton père sacha que je serais toujours là pour toi.

Serenna venait de dévoiler son côté sensible mais peu l'importait, Kalis semblait tellement mal. Elle devait lui remonter le morale, l'aider.

Elle ouvrit son sac et en sorti son carnet. Elle déchira une feuille. On pouvait voir une silhouette. C'etait celle de Kalis.

- Tiens Kalis, j'ai fais ça le jour où nous nous sommes fait prendre par myo dans la salle commune. Ce n'est rien mais je ne savait pas vraiment comment te faire retrouver se sourire qui te mets si bien en valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 20:04

Ally venait d'arriver au point de rencontre :

Elle ne pouvait rien faire à part regarder cette scène tellement humaine ?

- Je ne sais pas pourquoi mais j'ai envie de te faire confiance.

La confiance était un sentiment bien étranger à Ally depuis le jour où tout c'est terminé !

Elle s'assit en tailleur, comme elle l'avait fait devant le lac, elle savait que sa présence était tolérée, l'échange entre les deux étranges personnes continua :

- Ce n'est rien mais je ne savait pas comment te faire retrouver ce sourire qui te mets si bien en valeur.

Les étoiles brillaient, la lune était plus présente que jamais et c'est dans ce décor qu'Ally se retrouva avec les joues striées de larmes, ses premières larmes depuis des années... Devant des étrangers pourtant si familiers.

Il y avait dans ces paroles des sentiments perdus et une telle honnêteté, celle qui vous saigne, celle qui vous prend à la gorge et vous retourne. Une honnêteté que l'on appelle délivrance.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   Sam 11 Oct - 21:34

- Merci....Mais je ne sais pas ou il est et ma mère refuse de me le dire. De toute façon..J'ai abandonné ma mère et ma soeur.

Serenna le regarda un instants avant de lui répondre.
- Tu as une soeur ? Comment s'appel-t-elle ?

Un nouveau silence fit son apparition.
Quand elle lui tendit le dessin Kalis souriait. Serenna était vraiment heureuse de retrouver le sourire du jeune homme.
Serenna ne s'en rendait pas encore compte mais une amitié forte venait de naitre. Les deux Serpentards allaient enfin pouvoir dire ce qu'ils n'osaient pas dire aux autres, ce qu'ils cachaient au plus profond de leur coeur, ce qu'ils dissimulaient au plus profond de leur âme.
Ils allaient enfin pouvoir se libérer de ce qui leur fait mal, dévoiler se qui leur fait peur mais aussi partager ce qui les rend heureux.
Serenna allait peut être s'en rendre compte un jour, ou peut être que Kalis lui ferait remarqué à un moment. Mais il était aussi possible que les autres le remarques avant.

D'ailleurs, Ally était assise près des deux Serpentards. Elle semblait très touchée par les mots énoncés par Kalis et Serenna.
Cette derniere la regarda. Elle aperçut les reflets de quelques larmes sur les joues de la nouvelle Serdaigle.

Serenna se demandait pourquoi Ally avait pleuré.  Pourquoi c'était-elle mise à nu devant ces deux inconnus qui apprenaient eux-même à se connaitre ?
Cepandant, elle n'osait pas lui demander.
Peut être que la jeune fille allait décrocher quelques mots.

Serenna se mit à regarder le ciel étoilé.
Serenna enleva délicatement sa capuche pour sentir le vent caresser son visage. Une légère brise emportait ses longs cheveux d'or. La lumière de la lune et des étoiles s'y reflétait.
Serenna s'allongea délicatement sur le sol près du lac. Sa main pouvait toucher l'eau.
Elle pouvait alors sentir la fraicheur du lac sur ses doigts. Elle frissonnait.

Serenna prit alors de longues respirations et ferma ses yeux bleus dans lesquels nous pouvions percevoir les reflets des mille et une étoiles présentes dans le ciel.
Elle se sentait en sécurité dans ce lieu pourtant pas très rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le parc, Le lac noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parc, Le lac noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Le parc-