BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le parc et ses extérieurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Ven 30 Mai - 11:57

Molly descendit le parc de Poudlard énervée comme jamais.

*je suis folle, bien sûr ! c'est moi ! toujours moi ! jamais les autres !!!*

Du sang coulait dans son cou suite à sa blessure à la tête.

*Et puis ça aussi ça m'énerve !!!*


Molly enleva la cravate qu'Anya lui avait mise sur la tête, le sang coulant un peu plus.

La jeune fille trouva un arbre où se cacher du regard des autres. Elle s'installa et jeta des cailloux dans l'herbe...
Sa tête tournait... elle s'endormit en colère, cachée derrière son arbre, le sang coulant et coagulant sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Ven 30 Mai - 13:39

Molly était inconsciente, elle se sentait happée vers l'extérieur, elle sentait qu'on l'appelait mais c'était loin... trop loin...

La jeune gryffondor se débattait dans un rêve où se mêlaient Anya, Myosotis, des chauves souris, des canines rouges sang, du sang, beaucoup de sang.

Toutes ces images se répétaient, se mélangeaient, tourbillonnaient...

Les gens la regardaient, la pointaient du doigt, rigolaient d'elle.

Puis tout devint blanc, doux, cotonneux...
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Ven 30 Mai - 18:57

Winonna , fraîchement venue , décida de se promener .
Elle décida alors de faire un tour dans le parc .
Elle espérait voir des petits animaux . Elle voulait surtout profiter de ce beau temps.
Elle se posa dans l'herbe et contempla le paysage si paisible .Elle sortit un livre de son sac de cours et commença à le lire.
Elle ne pouvait se concentrer car l'idée même d'être à Poudlard l'exitait . Son oncle voulait l'envoyer à Beauxbâtons mais sa douce marraine avait triomphé dans le débat . Winonna a été donc inscrite à Poudlard .
Winonna se senti remplie d'une joie profonde , sourit et entama enfin sérieusement son livre.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Jeu 12 Juin - 8:43

Lorsque Winonna se réveilla , elle vit qu'il allait faire un temps splendide.Elle se dépêcha de se préparer , prit son sac camel  , et ensuite ne prit qu'un toast , et courut vers le parc.Le lever du soleil l'émerveilla
* cela fait longtemps que je n'en avait pas vu un *

Elle s'assit en tailleur dans l'herbe.Elle sortit de son sac camel , son fameux calepin qu'elle avait acheté chez Scribenpenne ainsi que ses crayons de couleur.

*Il faut que j'immortalise cet instant !*

Elle se mit à dessiner le lever du soleil , heureuse de participer à ce moment.En dessinant , elle espérait très fort de pouvoir voir sa marraine aux prochaines vacances, et elle se dit :

* je lui enverrai ce dessin*

puis elle continua à dessiner , avec un sourire de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Sam 12 Juil - 22:12

Molly descendit en courant presque la pelouse du parc et se dirigea vers la cabane du garde chasse de Poudlard : Hagrid.
 
Molly c'était liée d'amitié avec le demi géant dès son arrivée à Poudlard, plus précisément dès sa descente du train à la gare de Pré au Lard.
La jeune fille âgée de 11 ans à l'époque, s'émerveillant de tout ce qui l'entourait, du moindre détail qu'il soit quelconque comme le chariot de confiseries qui aurait dû crouler sous le poids des friandises, ou plus inhabituel pour une née Moldue comme le fait que les personnages des cartes de chocogrenouilles disparaissaient, était tombée nez à nez si l'on peut dire avec Hagrid. La jeune Gryffondor était sortie du train, et comme aux premiers instants de sa vie de sorcière regardait partout pour ne pas perdre une miette de la magie qui l'entourait, partout, sauf où elle allait.
Elle rentra donc en collision avec le garde chasse qui lui sourit gentiment  et lui procura un sentiment de confort et de chaleur humaine que jusqu'à lors elle n'avait pas ressentie. Une amitié venait de naître d'un simple regard, d'un simple sourire.
 
De nombreuses années s'étaient écoulées depuis ce jour, et Molly avait bien grandi mais ne s'arrêtait pas pour autant de s'émerveiller encore et toujours devant la magie.
C'est donc toute essoufflée qu'elle se rendit à la cabane de Hagrid.
La petite maison de bois, était commune vue de l'extérieur, et le potager s'étendait en longueur juste à côté de cette dernière où le garde chasse faisait pousser des citrouilles et autres légumes suivant la saison.
La jeune Gryffondor regarda à travers la fenêtre pour voir si son ami était chez lui. Pas un mouvement dans la maison ne pouvait faire penser qu'il s'y trouvait. La jeune fille regarda dans le potager, Hagrid ne s'y trouvait pas non plus.
Alors que la jeune fille allait rebrousser chemin, une tête hirsute, apparut à travers les arbres de la forêt interdite. Elle fit de grand signes dans la direction de la forêt et le demi géant arriva dans sa direction.
 
- Hagrid ! je voulais venir vous voir pour vous souhaiter de bonnes vacances !
 
- Ho merci Molly. Voilà une très gentille attention. Viens donc prendre le thé à la maison.
 
La jeune fille sourit et suivi Hagrid qui l'invita à entrer chez lui.
La maison était assez petite constituée d'une seule pièce, contenait un lit recouvert d'un plaid en patchwork dans un coin de la pièce, en face de ce dernier une cheminée dans laquelle était suspendu une bouilloire. Une table ronde dans un autre coin et des animaux plus bizarres les uns que les autres dans toute la pièce.
La Gryffondor prit place sur une chaise sur laquelle elle ne touchait toujours pas le sol malgré ses 15 ans, et s'installa autour de la table ronde.
Hagrid entreprit de faire chauffer de l'eau dans le feu de la cheminée, et servit à Molly une assiette remplie de cookies maisons, dont Molly connaissait la qualité. Si on voulait perdre toutes ses dents, il fallait mordre dans un de ces gâteaux. Elle en avait fait l'expérience lors de sa première visite chez le demi géant, et avait dû aller à l'infirmerie pour faire repousser ses dents.
 
-  Je voulais vous souhaiter de bonnes vacances.
 
- Tu rentres chez toi ? chez tes parents ?
 
- Non, je suis invitée à passer les vacances chez les parents de Happy.
Molly ne put s'empêcher de sourire, d'un sourire franc et sincère comme elle le faisait tout le temps.
 
- Ho oui ! c'est bien. Je suis bien content pour toi !
 
- Mais je ne vous oublierais pas, je vous enverrais Chouquette pour vous donner des nouvelles, et je sais qu'il sera plus que ravi de venir vous rendre visite.
 
Le garde Chasse rougit. Il avait pour habitude de gâter Chouquette en lui donnant des petites friandises et de petites attentions. Le hibou grand duc en était plus que ravi et rendait souvent visite à Hagrid, bien qu'il n'eu pas de courrier à livrer.
 
Le temps défila et le soleil se couchait à l'horizon. Discutant de tout et de rien, les deux amis n'avaient pas vu le temps défiler.
Molly prit congé du garde chasse, ce dernier lui offrant quelques gâteaux "pour la route". Se remerciant l'un et l'autre la Gryffondor serra son ami et remonta la pelouse pour regagner le château.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Jeu 17 Juil - 13:35

Myosotis était en train de se promener dans le parc, voulant profiter des extérieurs pendant que ceux-ci étaient encore déserts. Enfin déserts… c’est ce qu’elle pensait avant d’arriver près du cercle de pierre. Elle comptait s’y rendre pour se poser à l’ombre de l’une des pierres et profiter de la légère brise qui parcourait le parc, pliant les hautes herbes sur son passage. Une élève se trouvait déjà adossée à l’une des pierre en train de lire un livre qui semblait captiver toute son attention. C’était Louanne une Gryffondor de quinze ans qui allait entrer en sixième année tout comme la Serpentard. Myosotis s’apprêta à faire demi-tour avant de se souvenir de quelque chose qui s’était produit quelques jours plus tôt dans le Grande Salle. En effet, Louanne avait rappelé à l’ordre certains élèves qui se permettaient une fois de plus de critiquer Myosotis. Elle devait la remercier mais pas seulement pour cela. Louanne avait entièrement nettoyé la salle de bain des Préfets qui avait été saccagée. La petite noiraude y avait fait un tour pour voir le travail de la Gryffondor et l’avait remercié intérieurement pour son geste. Il était désormais temps de la remercier de vive voix. Myosotis arriva silencieusement près de la pierre au pied de laquelle la jeune fille était assise. Elle s’adossa contre cette même pierre, bien assez grande pour garder les deux filles à l’ombre, et se laissa glisser jusqu’à ce qu’elle sente le sol sous ses fesses. Elle replia ses jambes pour être assise en tailleur. Pour s’asseoir, Myosotis avait dû sortir sa baguette de sa poche, pour éviter que celle-ci ne la dérange. Elle la tenait désormais entre ses deux mains, la fixant de ses yeux émeraude.

- Je voulais te remercier pour la dernière fois, dans la Grande Salle. Et merci aussi pour la Salle de bain… J’ai entendu dire que tu avais tout remis en état à toi toute seule. Mais… Pourquoi tu fais tout ça pour Anya et moi ? Tu es bien plus gentille avec nous que les autres Gryffondor. Peut-être est-ce à cause de l’animosité qu’il y a toujours eu entre nos deux maisons, mais il me semble que les rouge et or ne nous apprécie pas vraiment, nous autres Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Jeu 17 Juil - 15:47

Myosotis détacha ses yeux de sa baguette pour les poser sur la rouge et or. Cette dernière semblait très surprise par ses remerciements. Peut-être ne s’y attendait-elle pas ? Myosotis voyait aussi dans ses yeux qu’elle détestait pas dessus tout les ragots et les rumeurs, quelles qu’elles soient. Les oiseaux chantaient à gorges déployées et il arrivait parfois que des abeilles leur passent devant. Si la petite brise n’avait pas été présente, la chaleur aurait vraiment été insupportable. Pas pour Myosotis, bien évidemment étant donné que celle-ci ne ressentait pas les changements de température, mais pour Louanne. Ce jour là, Myosotis portait un short en jeans clair et un top blanc près du corps. A ses pieds se trouvaient une simple paire de ballerine noires. Elle avait attaché ses cheveux bouclés et noirs en une haute queue de cheval mais ceux-ci étant tellement long, ils lui arrivaient tout de même en dessous des épaules. Rapportant son attention sur Louanne, elle vit à nouveau cette lueur de haine au fond de ses yeux. Cette haine elle l’avait envers les rumeurs qui courraient le long des couloirs. Peut-être avait-elle développé cette haine à cause de -ou grâce à- son éducation ? Cette réflexion permis à Myosotis de formuler une question dans son esprit. C’est après quelques secondes de silence que la petite noiraude demanda tout sourire à la Gryffondor:

-En fait… Tu as des frères et soeur toi ? Et vous êtes tous des sorciers dans ta famille ? En fait, tu viens d’où ? Oups… désolée je te pose trop de question.

Après avoir dit sa dernière phrase, la noiraude plaqua sa main contre sa bouche comme si elle voulait se forcer à se taire de cette manière. Elle avait bombardé la pauvre Louanne de question sans le faire exprès. Une fois de plus, la curiosité de Myosotis avait pris le dessus. Il lui arrivait souvent de poser des millions de questions sans s’arrêter. Une petite abeille vint se poser sur la jambe de la noiraude. Myosotis chassa l’insecte d’un simple geste de la main. Tout en attendant la réponse de la rouge et or, la noiraude rapporta son attention sur sa baguette magique qu’elle tenait toujours dans ses mains. Elle passa un doigt sur le serpent en relief qui remontait le long du manche, comme s’il se dirigeait vers la pointe de la baguette. Les yeux émeraude du serpent brillaient comme deux petites flammes vertes au milieux du bois si sombre de la baguette. Bien qu’elle ait été taillée dans un bois de sapin, la baguette avait une couleur particulièrement foncée… Bien trop foncé pour être un bois de sapin, presque noir à vrai dire. Elle continua de faire tourner sa longue baguette entre ses doigts. Malgré que la noiraude soit petite, sa baguette était particulièrement grande. Elle détacha ses yeux émeraude de sa baguette pour les poser à nouveau sur la rouge et or. Elle attendait qu’elle réponde à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Lun 21 Juil - 23:59

Myosotis écouta la réponse de Louanne attentivement. Elle avait les yeux toujours fixés sur la jeune fille. Finalement, elle détacha ses yeux émeraude de la rouge et or pour les poser sur sa baguette mais elle la regardait sans vraiment la voir. Elle savait que Louanne allait lui poser des questions en retour et tout en l’écoutant parler, elle réfléchissait déjà à ce qu’elle pourrait lui dire. Devait elle lui révéler toute la vérité ? Ou alors lui mentir complètement ? Elle pouvait aussi lui dire les choses essentielles sans pour autant partir dans les détails ? Cette dernière option lui paraissait être la mieux adaptée aux circonstances. Elle répondit donc à la Gryffondor:

- Non je n’ai pas frère et soeur… À vrai dire, je vis chez ma tante et son mari. Ma mère est morte en me donnant la vie et mon père est parti avant ma naissance. Je ne sais pas où il est maintenant et vu que mes parents n'étaient pas mariés, je porte le nom de famille de ma mère.... Ma tante et mon oncle m’ont élevé comme leur propre fille, mais vu qu’ils sont tous les deux des moldus, ils avaient peur de m’envoyer dans une école de magie. Mais j’ai insisté pour y aller… Ils ont donc fini par accepter que j’apprenne l’art de la magie à condition que je reste près d’eux, ce qui explique pourquoi je ne suis arrivée que cette année. Notre maison se trouve dans un village moldu dans lequel habite également une famille de sorcier; celle de Volpe, un Serpentard… Je ne suis pas sûre que tu le connaisses car il est très discret ces derniers temps… Mais bon. Il y avait aussi un vieux professeur à la retraite, et c’est lui qui m’a appris tout ce que je sais. C’est un très bon professeur et je n’aurais pas pu espérer mieux ! Et pour ce qui est de ma baguette… elle est… spéciale. Elle contient non pas une simple plume de phénix mais une plume d’oiseau plutôt, comment dire… extraordinaire… Un phénix-colibri. C’est un oiseau extrêmement rare ce qui fait que ma baguette et particulièrement puissante. Et pour ce qui est du serpent qui se trouve sur le manche de ma baguette, c’est le symbole de la famille de ma mère… Chrysopelea est une espèce de Serpent et notre famille a cet emblème aussi loin que remonte notre arbre généalogique. Je ne sais pas s’il me donne de l’énergie, mais il est déjà arrivé qu’il me calme dans les moments de stresse. Mais il referme une certaine magie… Enfin… Il lui arrive de… frémir. Oui je sais, c’est étrange mais c’est un fait. Bref, je parle, je parle, mais je voulais te poser une dernière question mais j’ai peur qu’elle soit un peu indiscrète… Mais bon, je me lance; pourquoi tu n’es pas rentrée chez toi pour les vacances ?

La noiraude avait détaché ses yeux de sa baguette pour regarder au loin lorsqu’elle posa sa question. Une fois celle-ci posée, elle plongea ses yeux verts dans le regard de son interlocutrice. Elle n’avait presque pas menti en parlant. Bien entendu, elle n’avait pas parler du fait que sa tante et Clément étaient des vampires, mais c’était trop risqué. Le secret est l’une des rares choses qui est moins bien gardé lorsqu’il a un plus grand nombre de gardien. Tout en attendant la réponse de Louanne, Myosotis écoutait les chants d’oiseau. Elle adorait vraiment cette saison et se demandait toujours comment les vampires faisaient pour vivre sans ne jamais voir le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Mer 24 Sep - 6:54

Réveillée de bonne heure, et de bonne humeur ce matin, Winonna avait décidé, en attendant que le petit déjeuner soit servi, d'aller prendre l'air. Une fois habillée, elle était sortie du château, et remarqua qu'aucun de ses camarades était encore levé.
L'automne s'était fait ressentir dès le premier jour, ici en Ecosse. Les feuilles commençaient à devenir rougeâtres, et un vent glacial soufflait entre les branches des arbres. Il ne faisait pas plus de cinq degrés. La jeune fille plaça son châle rose sur ses épaules, et se posa sur les marches qui permettaient de descendre chez Hagrid pour pouvoir contempler le ciel qui était entre chien et loup. Les dernières chauves souris s'empressaient à se réfugier dans leurs endroits sombres avant que le jour se lève.
Elle regretta bientôt d'être venue sans son calepin et ses crayons de couleurs car le lever du soleil était un moment magique : on assistait à un spectacle merveilleux offert par la nature. Les fleurs s'ouvraient petit à petit, les petits animaux sortaient de leurs maisons pour aller chercher à manger, et les oiseaux chantaient. Ce spectacle , Winonna y assista ce matin là. Une faible lumière apparut chez Hagrid : il était levé.
Mais la jeune poufsouffle dut quitter son occupation pour aller prendre son petit déjeuner : une grande journée l'attendait, et rater le petit déjeuner, ce n'était pas conseillé. Il parait même que c'est le repas le plus important de la journée.
Tranquillement, et un peu à contre-cœur, elle se releva, et marcha jusqu'au château, les chaussures à la main, pour que ses pieds puissent profiter de la rosée du matin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Lun 13 Oct - 12:16

Je n'avais pas cour ce matin là, entamant ma deuxième semaine dans cette fabuleuse école et je décidais de profiter que le beau temps soit revenu pour me balader dans le parc et découvrir les environs du château.
Je passa donc les grandes portes et me mit à avancer tranquillement je ne savais pas encore où en appréciant la brise automnale qui soufflait sur notre bonne vieille Ecosse et qui jouait dans mes cheveux détachés. La pelouse était encore humide de la rosée du matin et j'en humais le parfum avec un sourire nostalgique.

*Ah ! J'aime l'odeur de l'herbe coupée ... Ca me rappel quand je m'occupais du jardin avec papa et maman*

Je me fis violence pour ne pas sombrer et ne me raccrochais qu'au bonheur qui remplissait ces souvenirs. D'ici j'avais une belle vue sur le fameux lac noir de Poudlard et aussi sur la lisière de la forêt interdite. D'autres souvenir suivirent où mon père me racontait les bêtises de mon cher tuteur, de ces amis, et les siennes dans cette forêt si dangereuse.

Soudain j'aperçue une charmante petite chaumière dans un coin de la lisière du bois et je su qu'elle abritait de la vie en ce moment même car sa cheminée fumait et les fenêtres laissaient voir de la lumière.

*Tien ? Je me demande qui habite là ... Mais oui bien sûr ! Hagrid !*

- Et j'ai promis à Harry de passer le voir, c'est l'occasion !

Sans réfléchir plus longtemps je traversais le parc d'un bon pas pour rejoindre cette maison qui me paraissait très chaleureuse malgré sa pauvreté. En arrivant à proximité elle ne me parut plus si petite mais je ne m'en étonnais pas, celui qui habitait là était quand même un demi géant.
J'hésitais une minute en arrivant devant la porte mais fini par frapper doucement au battant en bois, je n'attendis pas longtemps que l'on m'ouvre et découvris le fameux Hagrid des histoires de mon père. Effectivement il avait une taille et une présente assez imposante mais son regard doux caché par une abondante chevelure brune et hirsute rendait justice son inoffensivité .
Il était très surpris de me voir car peu d'élèves venaient lui rendre visite et qu'il ne m'avait jamais vu :

- Bonjour miss, je peux t'aider ?
- Euh ... Bonjour vous êtes bien Hagrid ?
- Oui, Rubéus Hagrid.
- Je m'appel Victoria Lester et je venais prendre des nouvelles de la part de Harry Potter
- Ah ? Il va bien ? ... Mais entre, tu vas me raconter tous ça !

J'entrais avec plaisir et découvris un intérieur encore plus charmant que l'extérieur et rassurais d'un sourire le pauvre garde chasse qui me jetait un regard désolé.

- C'est bien ici ... C'est douillet.
- Merci ... tu veux du thé ?
- oui merci ... Mais Ron m'a dit d'éviter vos gâteaux !
- Ah ... Oui, je ne suis pas doué pour la pâtisserie.

J'avais sorti ça sur le ton de la plaisanterie mais il m'envoya un autre regard désolé que je fis disparaitre bien vite avec un autre sourire alors qu'il me servait une bonne tasse de thé fumante.

----------

Le temps que je resta ici en attendant que mes cours commence je le passa en très bonne compagnie, buvant du thé, ne mangeant pas les biscuits trop cuit et parlant de tout et de rien avec ce garde chasse si amicale. Nous parlions de Harry et Ginny, de Ron et Hermione, de leurs enfants respectifs, un peu de mon histoire ... Et riions souvent des anecdotes que Hagrid se souvenait de mes parents et des autres de leur temps à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Dim 19 Oct - 10:37

Ce matin là, Molly était réveillée de bonne heure et de bonne humeur. C'était le week-end, pas de cours, temps libre toute la journée... En plus il faisait un magnifique soleil pour un mois d'octobre. La jeune femme, s'était levée sans réveiller ses camarades de dortoir, s'était habillée et était sortie tout aussi doucement. Personne n'avait remarqué qu'un membre des Gryffondor était debout à une heure si matinale, même les portraits ronflaient encore dans leurs tableaux.
Molly décida de rester au 7e étage, et prit la direction de l'infirmerie. Il y avait dans ce couloir, un accès pour descendre par la grande horloge, et la rouge et or était sûre qu'elle ne serait pas dérangée. Elle dévala les marches en bois, atterrit dans la cour pavée qui donnait accès à la grande porte de bois, mais aussi au terrain de Quidditch par le pont couvert, et marcha en direction du parc. Son objectif ? Rendre une petite visite à son vieil ami, Hagrid.
 
La petite cabane, toute proche du chemin qui serpentait autour de la montagne qui menait au terrain de Quidditch, fumait d'un feu dans la cheminée, tandis que son propriétaire était dehors en train de mettre du produit sur ses citrouilles.
Marchant d'un pas rapide, baguette à la main, les gouttes de rosée humidifiaient le bas de son jean tandis que Molly salua le garde chasse à la chevelure hirsute, et aux yeux noirs et enfoncés et qu'un sourire s'étira sur ses lèvres.
 
- Vous traitez les citrouilles ?
 
- Oui tu as vu comment elles sont grosses ? Elles seront parfaites pour décorer la grande salle le jour J.
 
Molly ne put s'empêcher de partager l’enthousiasme du demi géant.
 
- Mais il n'est pas un peu tôt pour me rendre une visite ?
 
- Si, mais je voulais être un peu seule dans le château, les autres ne vont pas tarder à se lever, et j'aime bien avoir ma petite tranquillité matinale. Et puis j'adore le petit matin quand la rosée s'est déposée, que le jour est coloré de couleurs si particulières. Et puis j'avais envie de venir vous voir.
 
On pouvait reprocher à Molly d'être une pile électrique, de parler sans s'arrêter, mais bien souvent, c'est parce qu'elle était passionnée.
Le garde chasse, sorti de son petit jardin clôturé, et invita sa visiteuse à entrer.
La cabane n'avait pas changée au fil des années, toujours aussi douillette et chaleureuse. Toujours cette même table en bois ronde dans un coins, un lit couvert d'un vieux patchwork mangé par les mites au fil des années, et de drôles de créatures dans tous les coins et recoins...

Sortant thé et petits gâteaux, caramels maison et autres pâtisseries préparées par le garde chasse il reprit :

- Alors dis moi, qu'est ce qui t'amène ici ?

- Ben rien, je venais aux nouvelles. Je sors avec James. Il m'a avoué qu'il était amoureux de moi depuis 3 ans environ... 

- Ha bah il était temps !!

- Comment ça ? qu'est ce que vous voulez dire ?

- Ben c'était comme le nez au milieu de la figure si tu veux mon avis. Ça se voyait qu'il en pinçait pour toi. Et toi, tu ne le voyais même pas...

- Ça se voyait ? Mmmph

- Et comment tu t'en es aperçue ?

- Bah, Maël et Louanne étaient au courant depuis bien longtemps... Ils l'ont poussé dans ses retranchements, et James m'a tout avoué.

- Mais tu es contente au moins ?

- Oui oui ! mais, j'ai peur qu'il ne se lasse de moi, car moi je n'étais pas amoureuse de lui, quand il l'était de moi.

- Mais tu l'es ?

- Oui, je pense que je commence à le devenir... Il est gentil, doux, sensible, prévenant *bien qu'un peu trop...*, il a les yeux bleus les plus beaux qui soient, ses bras sont réconfortants...

La jeune femme commença à rougir.

- Ne rougit pas Molly. Tiens mange plutôt un gâteau. A mon avis, il t'aime sincèrement et ne risque pas de se lasser de toi. Surtout avec toutes les bêtises que tu fais.

- Oui ça c'est sûr ! et en plus, il tient à m'accompagner !! je lui ai dit qu'il risquait gros, mais il s'en fiche. Il m'a dit que maintenant qu'on était ensemble, il ne voulait plus me lâcher. Du coup, ben je l'embarque souvent dans mes aventures.

- Tant que tes aventures restent dans le château ça ira. Mais ne va pas dans la forêt... J'auraisjamaisdudireça...

- La forêt ?

- Ça ne te regarde pas ! c'est un problème qui regarde la directrice ! J'auraisjamaisdudireça...

S'empourprant, et ne voulant pas gaffer d'avantage, Hagrid prit très vite congé de Molly, et la jeune femme se retrouva vite à l'extérieur de la cabane.

- Hagrid ! ma baguette !

Le garde chasse entrouvrit la porte et lui tendit sa baguette, sans rien montrer d'autre de sa personne.

Remontant la pelouse du parc, Molly se dirigea vers la grande salle pour prendre son petit déjeuner... Il était clair, que le demi géant lui cachait quelque chose, mais il le cachait assez mal.


Dernière édition par Molly (Directrice) le Dim 19 Oct - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Dim 19 Oct - 14:04

Molly revenait du parc. Elle était toute chamboulée par la discussion avec Hagrid, et la jeune femme avait trouvé le demi géant un peu brusque de l'avoir chassé de chez lui ainsi.

* Il y a quelque chose dans la forêt... et ça ne regarde que la Directrice... ça doit être plutôt important comme problème...*

La rosée avait commencé à s'évaporer, et Molly n'en fut pas mécontente, son pantalon ne serait pas trempé. La rouge et or avait mit la capuche de son sweet sur sa tête et marchait tête baissée. Arrivée dans la cour, elle ne se rendit compte qu'il y avait quelqu'un que quand elle arriva à 2 mètres de la personne. Relevant la tête, Molly reconnut tout de suite Noëlle, son amie de toujours, avec qui elle avait fait les quatre cent coups avant d'arriver à Poudlard pour la première fois.

- Tu es déjà debout ? Comment ça se fait ?

Remarquant que Noëlle avait mis son pull à l'envers, Molly d'un air toujours aussi renfrogné reprit :

- Tu as mis ton pull à l'envers... Tu m'as suivie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Jeu 30 Oct - 20:59

La jeune Poufsouffle  était arrivée tôt ce matin. Sa se posa sur la poignée de la porte du château qui menait au parc. Amy avait plus que hâte de découvrir le décor qui se cachait derrière cette fameuse porte. Une fois sortie, elle ne sut que dire ni que faire. Le parc était tout simplement sublime.
Amy avait du mal à respirer tant sa surprise était grande. On lui avait décrit ce parc comme magnifique, mais en réalité, on ne pouvait le décrire tant il avait d'atout pour plaire à ses visiteurs. Amy regarda autour d'elle, vit le lac et ne pu s'empêcher de réprimer un sourire. Un lac. Oui un lac, magnifique comme tout ce qui l'entourait. Mais son sourire s'effaça aussi rapidement qu'il était arrivé.  Il devait y avoir des...créatures dans le lac. Amy s'en rappelait maintenant. Des créatures dangereuses...Elle ne pourrait donc pas y faire de la voile. Et de toute manière, bien qu'elle n'ai pas peur de ces fameuses créatures, elle n'aurait sans doutes pas la permission de voguer sur ce lac. Et d'ailleurs, ou se trouverait elle un bateau? Et, même si elle savait en construire, la jeune fille ne savait ou trouver des matériaux. Non, elle ne pourrait pas voguer. Elle observa ce lac, et décida qu'il ne servait plus à rien d'y penser, sinon à se rendre triste...
Amy se diriga donc à contrecoeur vers le saule cogneur, mais resta tout de même à une bonne douzaines de mètres de lui. Elle l'observa, songeuse. Elle ne pouvait pas chasser le lac de sa tête.
Finalement, ne pouvant s'abandonner à la contemplation du parc.
Elle s'en fut donc vers le lac, mais sur le chemin, se pris les pieds dans sa robe de sorcière et s'affala sur le sol. Elle soupira et tout en se relevant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Ven 31 Oct - 10:44

Juste avant de quitter le parc,Amy vit la préfète en chef arriver, et une bande d'élèves la suivre jusqu’à un cercle de pierres. Intriguée, elle se joignit à eux.
Louanne fit face aux élèves qui l'avait suivit, ou qui commençaient à arriver et se mit à parler. Amy, curieuse, l'écouta attentivement:


-Bonsoir à tous... Bon normalement la formule c'est joie et bienvenue, et vous êtes censé me répondre Bon Samain, unité, mais on s'en fiche pour cette première fois..

La jeune Poufsouffle se demanda se qu'était le Sermain. Elle n'avait jamais entendu ce terme de sa vie. Elle redoubla alors d'attention afin de ne pas perdre une miette de ce que disait la rouge et or:

Le Samain était une fête celtique, elle est aussi appelé Saman ou Samonios par les gaulois.
Cette fête marque le début et la fin de l'année celtique, et annonce le début du Temps Noir. En effet Samain n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de rencontrer les défunts. Et elle permet aussi aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers. On situe ce jour au premier Novembre de notre calendrier. Mais comme toutes les principales fêtes celtiques, Samain compte trois jours de solennités : le premier est consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième est livré aux réjouissances populaire et familiales marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes qui pouvaient se prolonger pendant une semaine.
La veille de la nuit de Samain, avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu. Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré. Ils allaient ensuite allumer de grands feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants. Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de sa maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année.
Dans la nuit du 31 octobre – les fêtes celtes commencent à la tombée de la nuit -, on croyait que le monde des morts, des fées et des sorcières entrait en contact avec celui des vivants. On croyait ainsi que les âmes des défunts revenaient errer autour des maisons des vivants c' est pourquoi on laissait la porte entre ouverte et une place à table et on plaçait des lanternes sur les chemins pour les guider.
La tradition de Samain n’a pas complètement disparu ni avec la romanisation de la Gaule, ni avec le développement du catholicisme. Et c’est sans doute par référence à cette fête celte que le pape Grégoire IV décida, en 840, de faire du 1 er novembre, le jour de tous les saints. La référence à Samain devenait encore plus claire lorsque, trois siècles plus tard, à la fête des saints et des martyrs, on adjoignit la fête de tous les morts.
Avec la fête américaine d’Halloween largement entretenue par les médias et la publicité moldus, est apparu Jack O’ Lantern, un personnage tiré d’un conte irlandais. Ivrogne invétéré et avare, Jack réussit à tromper le diable à deux reprises.
Bien, j'espère ne pas avoir été trop rapide. Avez-vous des questions, dois-je revenir sur certains points ?


Amy était fascinée. Comment Louanne avait-elle réussit à expliquer clairement quelque chose d'aussi complexe sans y passer des heures. La Poufsouffle était tout simplement impressionnée. Elle avait beaucoup de peine à entendre le nom de Jack sans hurler. Elle se retint pourtant. Il ne fallait pas qu'elle craque. Elle n'en avait juste pas le droit. Personne ne savait qu'elle se sentait si mal. Mais elle n'avait pas envie de se confier. Néanmoins, elle se senti pâlir et trembler. Amy respira un grand coup pour ne pas pleurer, et se concentré sur ses éventuelles questions. Non, la jeune fille ne pensait pas en avoir.

*Bon, Amy, ce n'est pas le moment de craquer, ça tu peut le faire dans ton lit lors ce que tout le monde dort.(et encore tu ne peut pas crier...)  Ou bien toute seule dans le parc.Mais pas en présence de tout ce monde. Ce serait déraisonnable. Appelons Jack: Mr O'Lentern...
Comme ça, aucune chance de me laisser aller. Pff je deviens ridicule à force de me parler à moi même. Heureusement que ce n'est que dans ma tête, par ce que si quelqu'un me voyait ainsi, en plein dilemme intérieur....Je n'ose pas imaginer ce qu'il pourrait penser! Rho la la! Je m'égare moi. Bon aller on se concentre ma petite Amy! On écoute la préfète en chef et on...Bon la il faut vraiment que j'arrête...ça devient grave serieux*


Sur ces étranges pensées, Amy se concentra sur la rouge et or. Elle en profita aussi pour observer ses camarades, et chercher des visages familiers.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Ven 31 Oct - 11:48

Nous étions le trente et un octobre ce soir.Une fête était organisée dans le parc du château , par Louanne , la préfète en chef des Gryffondor.Cette fête était le Samain , fête celtique en relation avec les morts.Winonna connaissait bien cette fête , ces ancêtres sorciers du côté de sa grand mère maternelle, venus d'Irlande , organisaient cette fête tous les ans.La tradition s'était malheureusement perdue depuis deux ou trois générations.C'est avec bonne humeur que la jeune fille s'était préparée pour cette festivité.Elle avait enfilé un jean , un haut bariolé, ainsi qu'un gros cardigan en laine bleu marine.Et c'est avec ses cheveux blonds au vent qu'elle descendit dans le parc , accompagnée de ses camarades de toutes les maisons.Ils s'étaient installés autour de Louanne , et celle ci entama ses explications sur la fête , pour informer ceux qui ne la connaissait pas.
Beaucoup de ses camarades regardait la préfète en chef avait des yeux émerveillés.Ils découvraient cette fête magique.Placée entre Adrian et un serpentard , Winonna écouta les paroles de sa camarade.

-" [...] Dans la nuit du 31 octobre – les fêtes celtes commencent à la tombée de la nuit -, on croyait que le monde des morts, des fées et des sorcières entrait en contact avec celui des vivants. On croyait ainsi que les âmes des défunts revenaient errer autour des maisons des vivants [...] "


* Si seulement maman et papa pouvaient revenir juste quelques heures .*


Winonna regarda autour d'elle , et elle vit Amy , la poursuiveuse de son équipe.Elle lui fit signe.Mais elle ne savait pas si sa camarade l'avait remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Sam 1 Nov - 9:28

Serenna n'était pas arrivé en meme temps que les autres pour célébrer Samain. Elle avait prit le temps de vérifier si son hibou était déjà rentrer mais non.
Apres quelques minutes d'attente, Serenna se dirigea capuche repliée sur la tête vers le cercle de pierre du parc.
Du haut du parc elle perçu l'ombre de tous les élèves de Poudlard.

*la renaissance du feu vas bientôt commencer*

Elle marcha alors pour rejoindre les autres d'un pas lent mais certain.

Dès qu'elle arriva elle vit tout le monde assis vers les morceau de bois. Louanne, la préfète en chef était assise au nord pour être vu de tous.
Serenna alla s'asseoir dans une coin où les rayons de lune ne pouvait l'atteindre. Louanne avait déjà commencé à parler.
Mais Serenna était arrivée juste au moment de l'explication.

- Le Samain était une fête celtique, elle est aussi appelé Saman ou Samonios par les gaulois.
Cette fête marque le début et la fin de l'année celtique, et annonce le début du Temps Noir. En effet Samain n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de rencontrer les défunts. Et elle permet aussi aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers. On situe ce jour au premier Novembre de notre calendrier. Mais comme toutes les principales fêtes celtiques, Samain compte trois jours de solennités : le premier est consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième est livré aux réjouissances populaire et familiales marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes qui pouvaient se prolonger pendant une semaine.
La veille de la nuit de Samain, avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu. Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré. Ils allaient ensuite allumer de grands feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants. Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de sa maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année.
Dans la nuit du 31 octobre – les fêtes celtes commencent à la tombée de la nuit -, on croyait que le monde des morts, des fées et des sorcières entrait en contact avec celui des vivants. On croyait ainsi que les âmes des défunts revenaient errer autour des maisons des vivants c' est pourquoi on laissait la porte entre ouverte et une place à table et on plaçait des lanternes sur les chemins pour les guider.
La tradition de Samain n’a pas complètement disparu ni avec la romanisation de la Gaule, ni avec le développement du catholicisme. Et c’est sans doute par référence à cette fête celte que le pape Grégoire IV décida, en 840, de faire du 1 er novembre, le jour de tous les saints. La référence à Samain devenait encore plus claire lorsque, trois siècles plus tard, à la fête des saints et des martyrs, on adjoignit la fête de tous les morts.
Avec la fête américaine d’Halloween largement entretenue par les médias et la publicité moldus, est apparu Jack O’ Lantern, un personnage tiré d’un conte irlandais. Ivrogne invétéré et avare, Jack réussit à tromper le diable à deux reprises.
Bien, j'espère ne pas avoir été trop rapide. Avez-vous des questions, dois-je revenir sur certains points ?


La jeune serpentard regarda alors sa meilleure amie un instant.
*Malhaureusement ce ne sont que des croyances*

Serenna enleva sa capuche et se rapprocha avant de prendre la parole.

- Mais pour la cérémonie du 31 il fallait bien plus que des lanternes. Les gens utilisaient différents encens généralement de pomme. Ainsi que comme pour les fêtes d'Halloween modus : des citrouilles,des courges, un chaudron.
Mais le plus important restait les invocations aux dieux. Dont Hecate la protectrice des sorciers et fées.


Serenna s'arrêta un instant et tourna son regard vers les autres élèves qui semblaient perdus et surpris des propos de la jeune serpentard.
Elle regarda alors Lou pour lui signaler qu'elle avait terminé.

*Il y a tellement de chose à dire sur Samain mais je vais encore paraitre bizarre alors c'est mieux ainsi*


Dernière édition par Serenna le Dim 2 Nov - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Sam 1 Nov - 11:12

La jeune Poufsouffle aperçut Miss Diggory. Celle ci lui fit un signe de la main auquel Amy s'empressa d'y répondre. Une Serpentard se dirigea vers le feu et pris la parole:

- Mais pour la cérémonie du 31 il fallait bien plus que des lanternes. Les gens utilisaient différents encens généralement de pomme. Ainsi que comme pour les fêtes d'Halloween modus : des citrouilles,des courges, un chaudron.
Mais le plus important restait les invocations aux dieux. Dont Hecate la protectrice des sorciers et fées.


Amy leva alors la main, intriguée:

-Mais, j'ai toujours entendu dire que Hécate était la déesse aux trois visages. Pour être plus claire, elle le matin, c'était une petite fille, l'après midi une femme, et le soir une personne âgée. Et je n'ai jamais su qu'elle avait un rapport avec les fées. Enfin ma question, car oui c'est une question, est: Vous nous parlez d'Hécate, tout le monde ou presque la connait de nom, mais à mon avis certaines personnes (dont je fait parti) ont des connaissances assez vagues de ses fonctions. Pourriez vous nous éclairer la dessus s'il vous plait?
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Sam 1 Nov - 11:47

Serenna avait rejoint Winonna juste avant que Louanne commence.La poufsouffle savait que sa meilleure amie aimait beaucoup cette fête , et qu'elle s'y intéressait de très près.C'est souvent qu'elle la voyait à la bibliothèque lisant des livres sur les fêtes et traditions du monde des sorciers.Miss Handerson répondit au signe de main que Winonna venait de lui adresser lorsque Serenna s'avança et parla :

-" - Mais pour la cérémonie du 31 il fallait bien plus que des lanternes. Les gens utilisaient différents encens généralement de pomme. Ainsi que comme pour les fêtes d'Halloween moldus : des citrouilles,des courges, un chaudron.
Mais le plus important restait les invocations aux dieux. Dont Hecate la protectrice des sorciers et fées. "


* Elle aime bien être précise sur ce sujet , et elle adore la déesse Hécate.Cela ne m'étonne pas qu'elle ai prit la parole pour en parler.*

La jeune poufsouffle regarda à nouveau autour d'elle , la célébration de Louanne avait capté leur attention.Il faisait nuit noire , et le bruit dans les buissons de quelques animaux rendait cette soirée encore plus intrigante.Amy prit la parole :

-" Mais, j'ai toujours entendu dire que Hécate était la déesse aux trois visages. Pour être plus claire, elle le matin, c'était une petite fille, l'après midi une femme, et le soir une personne âgée. Et je n'ai jamais su qu'elle avait un rapport avec les fées. Enfin ma question, car oui c'est une question, est: Vous nous parlez d'Hécate, tout le monde ou presque la connait de nom, mais à mon avis certaines personnes (dont je fait parti) ont des connaissances assez vagues de ses fonctions. Pourriez vous nous éclairer la dessus s'il vous plait ? "

Winonna regarda la préfète en chef , elle ne savait pas si Louanne voulait bien que la soirée tourne autour d'Hécate , après tout , la gryffondor avait peut être prévu de parler elle même de la déesse , ou de continuer la célébration autrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Mar 4 Nov - 19:06

Après les interventions de Serenna et d'Amy , Louanne parla d'Hécate et de ses fonctions.Winonna crut entendre un bâillement provenant de la bouche d'Anatole , qui se tenait derrière elle , durant les explications de la rouge et or.Et oui , l'heure avait tournée , il se faisait tard maintenant et nombreux ceux qui avaient cours de bonne heure le lendemain matin.

 - " Vue l'heure tardive et n'étant que de simples élèves, nous ne pouvons pas faire la cérémonie de Samain entièrement. Pour honorer nos défunts, je vais allumer le feu qui selon les druides éloignait les esprits malfaisants et était signe de renouveau pour chaque personne. Selon la tradition, comme je l'ai dis précédemment, chaque villageois ramenait des braises pour protéger leur demeure. Et dans le respect de cela, je demanderais à chaque préfets et préfètes de prendre une bûche de bois derrière moi avant que j'éteigne le brasier et de la ramener dans leur maison respectives. Chacun des ses homologues acquiesça, et aller chercher une bûche afin d'être prêt. Très bien.."

La préfète en chef lança un sort qui enflamma les bûches de bois.Winonna observait avec concentration , la combustion des morceaux.Le feu donnait naissance à des ombres , qui accentuaient le côté festif et mortel de la cérémonie.

- " Parfait maintenant, mes amis préfets et préfètes je vous demanderais de raccompagner vos camarades dans vos maisons respectives. Bonne soirée tout le monde, merci pour votre présence. Bon Samain, et unité... "

- " Bon Samain et unité " répéta doucement la jeune fille.

Elle espérait vivement pouvoir apercevoir ses parents autour du feu mais il ne se passa rien de la sorte , à son grand regret.La jaune et noir s'approcha donc de ses préfets , qui étaient en train de regrouper la maison , et la petite famille de jaune et noir remonta jusqu'au château pour rejoindre leur dortoir douillet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Dim 9 Nov - 11:53

Aujourd’hui le temps était nuageux. Les nuages étaient gris,épais,... ils assombrissaient le ciel. La température était assez basse.
Serenna avait envie de sortir un peu. Malgré le temps la serpentard décida d'aller se balader dans le parc. Elle avait comme toujours sa cape de sorcier ainsi que sa capuche sur la tête.
En arrivant devant la grande porte d'entrée de l'école, Serenna appela son hibou afin qu'il sorte un peu.
Le petit hibou au plumage sombre et aux yeux clairs arriva très impatient vers la jeune fille.
Serenna ouvrit alors la porte afin que Demon puisse prendre son envol.
Le son des battements d'ailes du petit hibou résonnèrent dans le hall de Poudlard avant d'être étouffés par le souffle du vent.
Serenna se précipita alors dehors. Elle ferma la porte. Le vent enfin enlevait la capuche des cheveux de la serpentard. Ses cheveux s'envolèrent dans un mouvement de liberté.
Serenna prit une grande inspiration avant de courir après son hibou, tant aimé, en direction du parc.

-Attends moi !

Serenna se mit à rire. Elle se sentait bien.
Apres quelques minutes de course, les deux arrivèrent dans le parc. Demon se posa sur la branche d'un arbre où était Louanne, un préfète en chef Gryffondor.

Serenna se stoppa net dans sa course. Elle regarda la rouge et or et sourit.

*mais que fait-elle ici toute seule ?*

Elle se rapprocha alors d'elle et ne se fit pas attendre pour s'asseoir à ses côtés.

- Bonjour Louanne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Dim 9 Nov - 22:59

Serenna s'étant assise dans l'herbe encore mouillée regarda la rouge et or.

-Je me permet de m'assoir.
Elle fit un sourire.

Louanne avait tourné son visage vert la jeune vert et argent avant de prendre la parole.
- Salut Serenna.. Tu es bien matinal pour venir dans le parc. Comment vas tu ? Un peu en meilleur forme que la dernière fois ?

En écoutant les mots de la préfète, Serenna ne se fit pas attendre non plus pour répondre.
- Je pourrais te dire la même chose. Que fais tu ici de si bonne heure, seule ? Et pour ta question je pense que tu te moque de mes petits tracas personnels. Mais pour tout te dire rien ne va mieux mais je sourit, ça fait plaisir aux autres et ça évite les questions.
Serenna afficha un sourire faux.
Donc je me dois de te retourner la question. Et toi, comment vas tu ?
Au fait rien à voir mais j'ai beaucoup aimé la cérémonie de la résurrection du feu l'autre soir. Je tenais à te le dire.


Serenna était très bavarde pour une fois. Elle se surprenait elle même de parler autant.
En attendant une quelconque réponse de Lou, la serpentard chercha du regard son hibou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Jeu 13 Nov - 9:34

-D'une enlève-moi ce sourire forcé de ton visage, tu n'es pas très crédible pour le coup... Sache jeune fille, que si je pose la question c'est que l'état de la personne m’intéresse. Sinon je ne m'emmerde pas à faire la faux-cul et questionner mon interlocuteur !! Ensuite... si je suis là c'est parce que le silence et la solitude ne font pas de mal de temps en temps. Il y a toujours une telle effervescence au château que j'ai besoin d'avoir des moments rien qu'a moi. Des moments sans avoir à me justifier, surveiller ou réprimander. Et je vais bien, je vais toujours bien...

A ces mots Serenna afficha un sourire, un vrai sourire. La rouge et or avait l'air quelque peu énervée.
*et bien restes dans le silence*
Puis Louanne continua.

-En tout cas je comprend que tu souries, les gens sont moins lourds comme ça, ils ne se posent plus de questions, car ils s'arrêtent à la façade qu'on leur montre. Seulement je t'ai vue ces derniers jours, ton sourire n'atteint pas ton regard, comme ça devrait le faire normalement. Tu ne bernes que ceux qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez, ou qui sont trop centrés sur eux-même pour le remarquer...  En tout cas je suis contente que la petite cérémonie de la résurrection t'ait plu. C'est dommage que je n'aie pu laisser le feu brûler plus longtemps mais.. J'avais ordre de ne pas vous laisser dehors trop tard. Et je trouve dommage qu'il n'y ait pas eu plus de monde que ça.. Peut-être qu'un jour les jeunes sorciers ne se poseront plus de questions et le feront chaque année ne serait-ce qu'ici...

Ne faisant pas attention à toutes les paroles de Louanne, Serenna se concentra sur ses dernières paroles.

-Oui en effets ce serait bien que tous les élèves se souviennent de Samain, malheureusement je penses que tu seras obligé de répéter ce qu'est réellement cette cérémonie. Quand j'étais assise parmi les autres je les ai observé, et pour tout te dire les trois quarts s'endormaient. Malgré quelques uns qui paraissaient intéressés la plupart n'attendaient qu'une chose : "rentrer".
Je dis pas ça pour te décourager mais le jour où tous les élèves s'intéresseront vraiment à ce que représente Samain n'arrivera peut être jamais.

Sur ses mots Serenna se mit à regarder au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Sam 15 Nov - 21:26

Tout en regardant au loin dans le parc, Serenna écouta Louanne. La discussion était enfin porté sur un sujet moins personnel.

- Moi aussi j'ai remarqué que certains n'écoutaient pas réellement. C'était à prévoir, ils avaient pour une fois le droit de rester un peu plus longtemps dehors, ils en ont profité. Et tu dis que je devrais réexpliquer, mais il ne me reste qu'un an a faire ici.. De plus je ne sais pas si l'année prochaine on aura l'autorisation de le refaire. Et encore moins si ce sera moi qui présidera la cérémonie. En parlant de ça, tu me sembles assez calé sur le sujet.. Je pourrais très bien te passer le flambeau, comme dises les moldus.

*j’ai jamais vraiment compris cet expression, ils ont tout de même des expressions étranges ces modus…*

- Enfin si tu te tiens à carreau. Sinon sa n'ira pas..

- Pour en profiter, ils ont profité...

*même si nous devons respecter le couvre feu ça ne nous empêche pas de sortir ahahah, on en fait des choses à Poudlard*
Apres cette pensé la vert et argent vit son visage se fondre dans se qui deviendra très vite de la nostalgie.

- Ah oui tu vas partir, c’est dommage mais heureusement l’école ne dur pas éternellement...
Mais on refera une cérémonie, s’il le faut je passerais avec des petits prospectus dans chacune des salles communes de Poudlard.

*j’ai toujours voulu aller visiter les autres salles communes*

- Et ça serait drôle que je préside la cérémonie, imagines une quatrième année, parce que je serais en quatrième année, présider l'assemblée. Mais ça serait un honneur.
Serenna éclata de rire.

- Non je rigole j’ai une réputation de mauvaise élève à tenir.
Serenna afficha un sourire machiavélique.

- Sinon oui je connais pas mal le sujet, on le fêtait tous les ans avec ma famille.

Serenna savait très bien que sa derniere phrase n’avait que peu d’importance après les mots qu’elle venait de dire mais sa l’amusait énormément.
Tout en regardant Louanne, la serpentard commença à réfléchir à ce qu’il pouvait se passer dans le futur.

- C’est peut être indiscret de ma part mais que veux tu faire après Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Dim 16 Nov - 19:01

- Non ce n'est pas dommage, après tout on finit tous par partir de ce lieu. Moi ce que je trouve bien ici, c'est que l'on peut ce faire des amis, je parles de vrais amis, ceux qui seront la pour toi même dans la vie après poudlard. Et puis faut bien laisser la place au plus jeune. Ne croit pas pouvoir accéder aux autres salles communes, même moi je n'y ai pas le droit. Justement le faite que tu connaisses bien cette cérémonie te donne la possibilité de la refaire, et puis l'année prochaine je serais à tes côtés pour la présider, ce sera les années suivante que tu seras seule. Enfin si on la refait … Quand à ta réputation de mauvaise élève, je ne pense pas qu'elle soit existante, tu as juste été prise deux fois en faute, tu as encore de la marge...  Après Poudlard.... Je ne sais pas trop encore, je pense que je partirais.. Je vais voyager, je serais jeune, je ne sais pas si j'aurais une quelconque possibilité d'emploi.. Pour ça que je me dis un ou deux ans à parcourir le monde pourrait être pas mal.. Et toi ? Je sais que tu n'es qu'en troisième année, mais y a t-il une carrière qui t'attire pour après tes années d'études ?

Serenna acquiesça. Il est vrai que Poudlard ne pouvait se vivre à vie. Heureusement l'école finissait un jour.

*Mais si j'arriverais à visiter les salles communes ^^il suffit juste d'avoir les clefs d'ouverture*
Serenna souriait.

-L'ajout du "juste" devant le "deux" fois est quelque peu déplacer. J'ai été prise deux fois et c'est déjà trop... Mais comme on dit jamais deux sans trois... non je rigole !
Elle éclata de tirer à nouveau.
C'est vrai que voyager est l'une des meilleurs alternative contre l'ennui. On apprend beaucoup en voyageant. Mais le plus drôle reste de voyager chez les moldus. Ils sont drôle et assez étrange.
Mais il faut peut être réfléchir à ce que tu voudras faire après tes voyages non... ?
Quant à moi, je t'avoue que j'ai pleins d'idées et pleins de rêves mais j'attend que maman se rétablisse avant de décider.


La jeune serpentard était pleine d'envi, mais surtout pleine d'espoir. Ses yeux se remplissaient d'étoiles et brillaient de mille feux dès qu'elle parlait de futur mais une ombre cachaient ces nombreuses étoiles car elle ne savait pas dans quel état sa maman allait être demain.

Entendant le ventre de Louanne crier famine Serenna plongea alors aussitôt sa main dans sa poche.
Elle en sorti plusieurs chocogrenouilles et les tendit à la rouge et or.

- Tiens prend les.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   Jeu 20 Nov - 13:24

Serenna donna les chocogrenouilles à la rouge et or. La conversation continua.
La préfète semblait touché par la vie de Serenna, elle lui expliqua que tout le monde pouvait faire des erreurs.
La vert et argent comprenait ce que Louanne lui disait mais à quoi bon entrer dans un "moule" pour correspondre aux attentes de nos "supérieurs" alors que nous pouvons nous amusé.
Serenna était encore jeune, elle se cherchait. En écoutant le discours quelque peu moralisateur de la préfète elle n'avait qu'une seule envie... Crier et sauter partout dans le parc pour faire sortir toute cette pression et ce stress qui l'envahissait. Mais elle ne fit rien et resta statique en regarda Lou.

Ensuite, la préfète en venait à parler de son futur, afin de répondre à la question de Serenna qui avait été posé juste avant. Serenna avait eu des propose sur les modus qui l'a faisait énormément rire. Louanne avait alors immédiatement rétorqué en disant que les dis "modus" étaient plus ingénieux qu'autre chose.
Serenna n'était pas forcement d'accord mais elle acquiesça d'un signe de tête.

*ingénieux, ingénieux... pas tous et pas tout le temps, après tout personne n'est doté d'une intelligence suprême...*

Soudain la préfète en vint à une question qui ne s'installait dans une atmosphère de curiosité.  

-Et dis moi qu'elles sont toutes tes envies ? Enfin si tu as envie de mes les dire. Je ne vais te forcer..

Serenna rétorqua alors aussitôt en souriant, en lançant un pic. Elle ne le faisait jamais d'habitude mais l'atmosphère qu'elles baient crée était propice à ce genre de répliques.

-Nous savons toutes les deux que tu as envi de connaitre la réponse... pas la peine de rajouter ce "je ne vais pas te forcer".
Tout d'abord je pensais à un métier dans le domaine de l'astronomie, cela fait un longtemps que j'observe, note tout ce qu'il se passe dans le ciel... surtout la nuit d'ailleurs. J'ai toujours mon carnet vert sur moi au cas où il se produirait quelque chose.

Le fameux carnet vert de Serenna, du moins les innombrables carnet de Serenna étaient en effet des biens dont elle ne pourrait se séparer. Ils étaient emplis de tellement de recherche, dessin, croquis, notes, etc qu'ils constituaient une mine de pensées et réflexions. Elle continua.
Et depuis que je suis ici je me suis mise à m'interroger sur un domaine secret. Donc pourquoi pas approfondir mes recherches dans se domaine précis.
Mais si maman ne va pas mieux je m'orienterais vers la médecine de sorcier ou dans la recherche médicale.
Voila tu sais presque tout.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le parc et ses extérieurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parc et ses extérieurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Le parc-