BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Bureau du Professeur Wolkoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Lun 28 Juil - 18:19

Crépuscule parcourait les couloirs des cachots en regardant un petit bout de parchemin qui lui indiquait l'emplacement du bureau du Professeur Wolkoff. A la lueur d'une torche vacillante il s'arrêta, vérifia sa destination, puis continua son chemin tournant à gauche au prochain croisement.
Il avait quelque cours à rattraper, et on lui avait dit de s'adresser directement au professeur pour les matières qui nécessité une pratique. Et c'était son cas, notamment pour les premier cours de Potion  sur la potion d'Oeil Vif et le premier cours de Défense Contre les Forces du Mal, sur les épouvantards.
Bien qu'il est réussit ses Buses, il souhaitait se remettre rapidement au niveau avant d'attaquer sa sixième année, et vu qu'il était au château pendant les vacances, il avait du temps à consacrer à la pratique.
Il arriva rapidement devant la porte du bureau. Il remonta la bretelle de son sac en bandoulière et plaça ses lunettes sur le sommet de son crâne, coinçant les mèches qui lui tombait devant les yeux dessous, dégageant ainsi son regard. Puis il toqua enfin à la porte espérant que son professeur soit présente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Jeu 31 Juil - 21:20

Crépuscule sursauta en voyant apparaitre dans son champ de vision une main qui décrocha le papier accroché à la porte. Il n’y avait pas touché parce qu’après tout ce n’était pas ses affaires. Puis il entendit la voix d’Anastasiya Wolkoff dans son dos.

- Tu as quelque chose à me demander Aylen?

Il se retourna légerement pour voir la jeune femme lire le papier sans s’occuper de sa présence.

- Professeur, salua-t-il alors que cette dernière déverrouillait la porte de son bureau et rentra à sa suite. On m’a demander de rattraper mes cours dans certaine matière pendant les vacances. Dont deux de vos cours. La potion d’œil vif en Potion, et le cours sur les épouvantards en Défense Contre les Forces du Mal. Et je voudrais savoir quand vous auriez du temps dans votre emploie du temps pour me faire rattraper ses deux cours ?

Il s’arrêta devant le bureau de la professeur et remonta une nouvelle fois la bride de son sac en bandoulière qui lui tombait de l’épaule sous le poids des livres de runes qu’il devait rapporter à la bibliothèque. Il défroissa machinalement sa chemise puis il fixa la jeune femme dans les yeux attendant une réponse.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Ven 1 Aoû - 14:37

Le brun écouta attentivement les paroles de sa professeur. L’idée de travailler en même temps que Louanne ne le dérangeais pas, il aimait bien la jeune fille. Mais à savoir si ils à travailler ensemble, c’était une autre affaire. Le jeune homme était déjà quelqu’un de solitaire à l’origine, mais en cours il était ce qu’on pouvait qualifier de « tombe ». Aucun mot ne sortait de sa bouche sauf quand cela était nécessaire, soit pour répondre aux profs, soit pour lancer une formule…

- Au niveau de mes disponibilité, je suis libre toute les vacances également, alors le plus tôt serait sans doute le mieux et ça ne me dérange pas de travailler avec Louanne en potion.

Il s’arrêta quelque seconde le temps de remonter une nouvelle fois son sac sur son épaule.
*Il faut vraiment que j’aille à la biblio…*

- Et pour mon cours de Défense Contre les Forces du Mal ?

Il avait reporté son attention sur sa professeur, le visage inexpressif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Ven 1 Aoû - 17:47

Crépu hocha la tête pour faire comprendre à la professeur qu’il avait compris. Mais il ne savait pas vraiment quoi répondre. C’est vrai, il s’attendait à ce que le professeur Wolkoff lui donne une date et pas qu’il devrait en choisir lui-même…
*Ce n’est pas mon rôle après tout…*
Il commençait à se sentir gêné. D’abord par rapport au regard du professeur sur lui. Elle avait les iris extrêmement sombres et n’arrivait pas à savoir ce qu’elle pensait. Puis, surtout il n’aimait pas s’imposer, comme tous les Aylen, sauf peut-être Blue…
Le brun fit quelque pas à l’intérieur du bureau détournant son regard de la jeune femme et le promenant à l’intérieur de la pièce sans faire vraiment attention sur quoi il se posait. Il se passa une main sur la nuque en signe de gêne et remonta une fois de plus son sac sur l’épaule.


- … Euh… La semaine prochaine… J’aimerais bien avoir les cours… la semaine prochaine…

Il fit un temps d’arrêt avant d’ajouté précipitamment

- Si ça ne vous dérange pas, bien sûr.

Le brun prit dans sa main gauche la bride de son sac pour qu’il évite de retomber une nouvelle fois. Puis il attendit une réponse ne regarda ne regarda toujours pas Anastasiya.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Ven 1 Aoû - 23:12

-Très bien. Lundi, 15 heures donc. Et oui, j'ai rattrapé les notes des cours. Je vous souhaite une bonne fin de journée, professeur.

Son professeur lui retourna la politesse et il sortit du bureau en refermant la porte doucement derrière lui. Il souffla un bon coup avant de s'éloigner dans les cachots. Il ne savait pas pourquoi mais quand il se trouvait avec la professeur il avait l'impression d'étouffer...
Mais c'était aussi sans doute à cause de l'air des cachots et de la tension magique qui y régnait...

*Aurore ne supporterait sans doute pas...*
Secouant la tête, il chassa ses pensées et se hâta encore plus dans le couloir. Il n'avait plus qu'une direction en tête: la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Lun 4 Aoû - 20:30

Crépuscule était dans le dortoir des Serpentard allongé sur son lit. Il attendais que l'heure de son cours de Potion de Rattrapage. Il aurait put sortir pour profiter du soleil mais il n'en avait pas eut l'envie. En fait il pensait beaucoup trop à Aurore qui était enfermé dans une chambre blanche avec comme seul contact des médicomage. Bon son père se trouvait parmi eux, mais c'était seulement dans un cadre professionnel. Le brun n'avait donc pas trop le moral.
Il finit par se préparer, défroissant son tee-shirt bleu au motif argent et son short crème et enfilant ses chaussure montante noir. Il attrapa son sac qui était prêt depuis la veille et sortit du dortoir et de la salle commune. Dans les couloirs des cachots, il faisait frais mais c'était appréciable avec la chaleur qu'il y avait dehors.

En tournant dans le couloir qui menait au bureau du professeur Wolkoff il ne fut pas étonné de voir Louanne qui avait cours avec lui. Il l'avait tous de suite reconnu avec ses cheveux brun/dorés, par contre il fut surprit de la jeune femme qui l'accompagnait. Il l'avait déjà vu de loin à Poudlard, comme à Beaux-Bâton, mais elle ne faisait pas partie des personnes avec qui il avait parler que se soit ici ou là-bas. Elle ne faisait pas non plus partie des personnes qui le traitait de "fou" auparavant mais elle avait sans doute déjà entendu parler des rumeurs à son sujet...

*C'est bien ma veine... Mais je croyais qu'elle c'était suicidé... Ou alors je me troupe de personne...*
Pourtant le brun était sur de reconnaître Chat...
Il avait également entendue qu'elle était devenue amnésique récemment.


-Bonjour Aylen, comment tu vas ?

Détachant ses yeux de Chat, il regarda Louanne et un petit sourire apparut deux secondes sur son visage avant de disparaître.

-Bonjour Louanne. Bonjour Chat. Je vais bien.

Il reporta son attention sur la Serdaigle puis remonta ses lunettes sur son crâne et coinça ses mèches brunes en dessus pour dégager son regard. Il allait demandé comment allée les deux filles quand un bruit le coupa dans son élan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Mar 5 Aoû - 17:52

Crépuscule avait suivit ses camarades et le professeur Wollkoff dans la salle de cours. Il avait bien écouter les directives de la prof est c'était installé à une paillasse. Il sortit un parchemin vierge et commença à écrire les Règles des cours. Il avait vu Chat lui lancer plusieurs coup d'oeil mais ne s'en occupait pas pour l'instant. Tant qu'elle ne posait pas de question, tous allait bien...

"Règle 1 : Rester calme et ne pas faire de mouvement brusque dés que l'on rentre dans la classe.
Règle 2 : Ne rien jeter au travers de la classe ou dans le chaudron d'un de ses camarades sous peine d'exclusion immédiate.
Règle 3 : Respecter les consigne de préparation des potions.
Règle 4 : Avant toute préparation, vérifier que le matériel est propre et utilisable."


Une fois fait, il apporta le parchemin au professeur, comme avait fait Chat quelque seconde avant lui et se dirigea vers la réserve pour récupérer les ingrédient dont il avait besoin. Il retourna à sa paillasse et vérifia qu'il avait bien tous récupérer en regardant dans son livre de potion. Il l'ouvrit en page 14 et commença sa préparation de la potion d’œil vif. Très concentré et minutieux, il prit le temps de faire les choses correctement.
Il prit dans le sachet 6 crochet de serpent et les déposa dans le mortier. Il prépara ensuite les quatre mesures de l’ingrédient standard et les ajouta dans le mortier. Laissant ça pour le moment, il prit le flacon de dards séchés de Billywing et se mit au-dessus du chaudron. Il se concentra pour n’en faire tomber qu’une demi-douzaine puis alluma le feu sous son chaudron à la température intermédiaire. Il chronométra trente seconde à sa montre en jetant de fréquent coup d’œil à sa préparation. Il éteignit le feu puis regarda son livre pour être sûr qu’il suivait bien le protocole. Il attrapa le mortier et le pilon et commença à écraser les ingrédients. Une fois qu’il eut obtenu une poudre fine, il fit quatre nouvelles mesures et les versa dans le chaudron. Puis tourna trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Puis il regarda sa montre pour commencer le contre à rebours de 45 minutes pour la prochaine étape...


- Crépuscule ? Crépuscule Aylen ?

Ses yeux bleu roi se tournèrent alors vers la Serdaigle qui avait chuchoté.
*Reste calme, maître de tes émotions, tu ne sais pas de quoi elle va parlé alors ne stresse pas...*
Il garda son visage neutre et sortie son parchemin pour prendre quelque note tout en surveillant l'évolution de sa préparation.

-Oui Blade. Un soucis ?

Il la regarda dans les yeux pour déceler il ne savait pas trop quelle émotion. A Beaux-Bâtons, son nom était Dark...
*Finalement ce n'est peut être pas la même personne... Mais elle lui ressemble quand même beaucoup... Je ne sais pas trop quoi penser...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Jeu 7 Aoû - 14:05

Le brun avait vu les yeux de Chat tourner en direction de la porte lorsque des coups se firent entendre.  Détournant lui aussi la tête il vérifia l'état de sa potion. Il comprit que Rosemilia Nékochi se joignait elle aussi au cour du professeur Wollkoff.
Sans faire attention d'avantage à se qui l'entourait, il se mit à prendre quelque note sur l'un des parchemins qu'il avait sortis.
Après un certain temps, il vit un livre arrivé dans son champs de vision. Relevant la tête il vit que c'était Chat qui l'avait poussé vers lui. Fronçant un sourcil il regarda à l'intérieur et vit qu'elle avait écrit à l'intérieur, en français, un message qui lui était inévitablement destiné...


"Ça fait bisarre de m'entendre appeler Blade, mais c'est pas mal comme nom. Cependant, rien ne vaut le Dark de toujours. Qu'est-ce qui t'es arrivé pour que tu changes d'école ? La rumeur ?"

La mâchoire de Crépu ce contracta alors qu'il fixait les mots de Chat, elle savait qui il était. Il avait donc raison, Dark et Blade ne font donc qu'une. Et cette question... "Qu'est-ce qui t'es arrivé pour que tu changes d'école ?" Et ce simple mot : rumeur...
A quel point avait-elle oublié son passé ? Et elle lui posait des questions alors qu'il aurait aimé oublier en partie le sien...
Néanmoins il comprenait sa situation, alors il décida de lui dire plus ou moi la vérité le concernant et essayer dans savoir plus sur elle. Il pris un second parchemin et écrit à son tour en français.


"Te rappelles-tu de Mathéo Deumarcs ? Il est mort lors de notre Quatrième année au Palais. J'ai été accusé alors j'ai profité de la mutation de mon père pour venir à Poudlard l'année dernière.
Mais qui es-tu toi ? Ici, on t'appelle Blade. Mais tu me confirmes que tu viens de Beaux-Bâtons, tu me connais et je te connaissais effectivement sous le nom de Dark. Mais -excuse-moi ces mots qui peuvent être sans doute dur- à Beaux-Bâtons, Dark est morte. Des circonstances troublante et jamais expliqué, du moins aux élèves. Que c'est-il passé ? T'en souviens-tu ?"


Le brun, plia le parchemin et le glissa dans le livre. Pour lui, il était déjà impensable d'écrire à dans un livres, mais alors dans celui de quelqu'un d'autre.
Il repoussa le livre vers Chat. Il vérifia une nouvelle fois l'évolution de sa potion et tourna le regard vers sa camarade pour voir ses réactions.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Jeu 7 Aoû - 15:02

Myosotis devait absolument parler à son amie et Professeur de potion Anastasiya Wolkoff. Elles ne s’étaient pas revues depuis la nuit de pleine lune qui datait de trois jours. Elle avait entendu dire que Chat avait reçu un coup sur la tête de la part d’un loup-garou qui devait sûrement être Mathias. Les rumeurs disaient également que la personne qui avait ramené Chat à l’école n’était autre qu’Anya. C’est pour cette raison que Myosotis voulait parler à son amie. Elle savait qui se cachait derrière le loup-garou et elle avait prévu d’aller voir ce jeune homme dans la semaine si elle arrivait à avoir l’autorisation de la Directrice. La noiraude comptait proposer à Anya de l’y accompagner ce que cette dernière s’empresserait sûrement d’accepter. Myosotis traversait rapidement les couloirs, sa jupe courte mais ample bondissant sur ses jambes à chacun de ses pas. Elle s’était d’abord rendue dans la salle des professeurs à laquelle elle avait librement accès depuis qu’elle occupait le poste de professeur remplaçante en botanique et en étude des objets magiques mais comme elle s’en doutait, Anya ne s’y trouvait pas. La Directrice qui était occupée à papoter avec la bibliothécaire dans la salle des professeurs avait informé Myosotis que le professeur Wolkoff était en train de donner un cours de rattrapage. La noiraude s’était alors empressée de se rendre dans son bureau. Arrivée devant la porte, elle toqua deux coups et entra. Personne ne se trouvait dans le bureau mais des bruits se faisaient entendre derrière une porte entrebâillée. Myosotis s’approcha de la-dite porte et la fit pivoter sur ses gonds. Elle fut surprise de voir qu’autant de personne étaient présentes dans la salle de classe. Comment allait-elle faire pour parler à Anya sans que celle-ci n’ait besoin de quitter la salle de classe ? Une idée lui vint en tête.

-Anya, le loup-garou qui attaquait Chat est un ami à ma personne. Il habite Pré-au-Lard. On va le voir ensemble ?

Myosotis avait attendu près du bureau qu’Anya donne du travail à Rosemilia et s’était adressée à elle dès qu’elle l’avait rejoint. Elle avait parler lentement et… en Russe. Etudiant cette langue depuis peu, elle ne savait plus comment dire « moi » alors elle contourna le problème à sa façon. Elle avait également accordé le verbe « attaquer » au mauvais temps. Bien évidemment, elle ne s’en était pas rendue compte mais elle savait que son amie avait très bien comprit ce qu’elle venait de dire malgré ses quelques fautes. Elle le voyait dans les yeux sombres de son interlocutrice: elle avait réussit à se faire comprendre ! Myosotis s’était contentée de faire des phrases courtes et claires. Elle était sûre d’une chose; personne dans cette salle ne parlait le Russe. Elle savait que Crépuscule et Chat parlaient Français, mais elle doutait qu’ils sachent parler le Russe. Les deux Français étaient d’ailleurs occupés à s’écrire des mots qu’ils se glissaient mais cela ne semblait pas déranger Anya plus que ça. Il y avait également deux Gryffondor dans la salle: Rosemilia et Louanne. Les deux filles semblaient particulièrement concentrée sur leur recette et Myosotis doutait que l’une d’elles ait remarqué sa présence. La noiraude, bien qu’elle ait prit la peine de s’adresser à Anya en Russe, avait parlé à voix basse pour ne pas déranger les élèves. Les feux sous les chaudrons crépitaient joyeusement et on entendait de temps à autre une personne rajouter un ingrédient dans sa mixture. D’un simple coup d’oeil, Myosotis identifia rapidement les potions préparées par les élèves: Chat et Crépuscule faisait la Potion de l’oeil Vif. Louanne quant à elle préparait la potion Oculus. Rosemilia n’ayant pas encore commencer son travail, la noiraude ne savait pas quelle potion elle allait devoir préparé. Rapportant son attention sur Anastasiya, elle attendit sa réponse avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Jeu 7 Aoû - 23:07

Myosotis étouffa un rire lorsqu'elle entendit la réponse de son amie. Elle ne voulait en aucun cas déranger les élèves en train de travailler. Elle remarqua qu'elle avait beaucoup plus de facilité pour comprendre cette langue que pour la parler. La noiraude avait en partie appris le Russe pour Anya, mais ce n'était pas la seule raison. En effet, elle avait remarqué que beaucoup d'élèves avaient été transférés de Durmstrang et de ce fait, parlaient russe. La moquerie que lui avait faite son amie ne l'avait absolument pas vexée ou quoi que ce soit; elle avait bien compris que c'était pour rire. Concentrée, elle avait écouté sa réponse plus sérieuse. Comme elle l'avait espéré, la Dressseuse de Dragon avait accepté de l'accompagner à Pré-au-Lard. Elle comprit également que c'était Anya qui avait frappé le loup-garou et non pas Chat comme Myosotis l'avait pensé durant une fraction de seconde. Elle lui adressa un sourire resplendissant et lui répondit toujours en russe:

-Ok on ira demandé à la Directrice le droit pour aller dehors.

Cette fois encore, Myosotis n'ayant pas entièrement fini de lire le dictionnaire elle ne savait pas comment dire "sortir du château" et ne connaissait pas le mot "permission". Mais elle vit une fois de plus qu'elle avait réussit à se faire comprendre et c'était le principale. Elle commença à reparler dans sa langue natale:

-Tu as besoin d'aide ? Si j'ai bien compris, ils sont là pour rattraper leur retard... Si tu veux je peux te donner un coup de main ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Ven 8 Aoû - 15:44

" Je ne savais pas qu'on t'accusait pour lui. Le dernier souvenir que je garde, c'est le jour où ma soeur a été empoisonnée. Mais ça s'arrête là. Cependant je pense que ma pseudo mort a un rapport avec les cicatrices que j'ai sur les poignets. Après,pourquoi j'ai fait ça je pense l'avoir comprit mais par pur déduction. À savoir si c'est exact... Mon hypothèse est que certains voulaient se venger de moi et que pour leur échapper, j'ai manigancé cette petite stratégie pour venir en Angleterre sans qu'ils le sache. Désolé si ma question t'as gêné. "

C'était ce que lui avait réécrit Chat. Regardant la Serdaigle quelque instant il chercha des réponses dans ses yeux puis regarda ses poignets. Toutes les pièces de puzzle se mettaient doucement en place. Dark avait disparut un peu avant la fin de la quatrième année, il était encore "conscient" à cette époque. Et les marques corroboraient avec ce qu'elle disait.
Il reprit le parchemin et recommença à écrire à Chat. Il se fichait bien qu'il y ait de plus en plus de monde dans la pièce.


" Ta question ne m'a pas gêné, c'est juste que je n'aime pas trop me rappeler la mort de Matt. Tu ne te rappelles plus quand tu es parties de Beaux-Bâtons ? Au palais Dark à disparut à la fin de la Quatrième année, des circonstances étranges comme je l'ai écrit avant. Tu ne t'en rappelle vraiment pas ? De quelques éléments ou personne qui t'aurait parlé ? Pour confirmer tes hypothèses et-"

Crépuscule s'arrêta d'écrire là. Il regarda sa montre et laissa le mot et le livre pour le moment. Les 45 minutes étaient presque arrivés à leur terme et il sélectionna les deux plus beaux brins de Tue-loup dans la botte qu'il avait ramener de la réserve. Une fois que le temps fut écoulé il ajouta les brins à la préparation et tourna trois fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour terminer la potion. Il vérifia encore une fois la texture, qui lui sembla bonne. Satisfait il tourna la tête vers Chat qui avait elle aussi terminé sa potion et il appela le professeur Wolkoff. Il prit quelque note, le temps qu’elle arrive jusqu’à eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Ven 8 Aoû - 20:34

-Compte sur moi !

A peine Myosotis avait-elle prononcé cette phrase qu’un bruit d’agitation se fit entendre derrière elle. C’était Chat qui rangeait son livre à toute vitesse. La noiraude esquissa un sourire et s’approcha de la Serdaigle. Arrivée près de Crépuscule, elle s’empara de son couteau et du petit bout de parchemin sur lequel il avait écrit sans qu’il s’en aperçoive. Elle se pencha sur son chaudron et donna son verdict après un court instant de réflexion:

-La texture de ta potion est bien trop épaisse. Tu as sûrement oublié de coupé le feu après avoir laisser mijoter… Cette erreur te fera perdre un point. Et je t’enlève un demi point pour avoir converser par écrit avec ta voisine. C’est sûrement ça qui t’a déconcentré et heureusement que ton erreur n’ait pas été plus grande. Tu as donc 8,5/10. En espérant que tu ne réitères pas l’expérience, je te laisse mettre un échantillon de ta potion dans une éprouvette, inscrire ton nom sur cette dernière et la déposer sur le bureau du Professeur.

Elle avait parler tout en fixant le chaudron de Crépuscule. A aucun moment elle ne l’avait regardé dans les yeux. Après avoir finit son discours, la noiraude fit deux pas sur sa gauche pour s’approcher de Chat. Cette dernière n’avait pas eu l’occasion de voir le couteau et le minuscule morceau de parchemin plié en deux dans la main de Myosotis. La préfète regarda le contenu du Chaudron de la Serdaigle et prit la parole:

-Grosse erreur Chat… Tu as écrasé les ingrédients dans ton mortier pendant que tu attendais les trente secondes. Mais il fallait le faire après. Un point en moins pour cette erreur. Peut-être que si tu n’étais pas occupée à penser à autre choses, tu n’aurais pas fait cette faute. Quoiqu’il en soit, je vais me faire un plaisir de voir ce qui t’occupait tant l’esprit.

Myosotis montra à Chat… le livre sur lequel elle était assise quelques instants auparavant. Il était désormais dans l’une des mains de la Préfète. Tout en parlant, elle avait fait une entaille plutôt grande dans le tissus du sac de Chat. Des fils pendaient lamentablement de la déchirure faite au couteau. Le-dit couteau était désormais sur la table de Chat. Avant que la Serdaigle n’ait pu riposter, Myosotis la pétrifia à l’aide d’un simple sortilège qu’elle murmura, sa baguette pointée dans le dos de Chat. Elle l’avait sortie de sa poche à l’aide de sa main libre. La Serdaigle ne pouvait désormais plus rien bouger en dehors de ses yeux.

-Alors… Voyons voir ce que Mademoiselle Blade tenait tant à cacher.

Tout en disant cela, Myosotis rangea sa baguette et ouvrit le livre. Elle esquissa un sourire en voyant la recette de la bouillabaisse et claqua des doigts. C’est alors que les mots changèrent les un après les autres. De fil en aiguille, elle vit alors la conversation écrite que Chat avait eu avec Crépuscule. Sortant le morceau de parchemin qu’elle avait subtilisé quelques instants plus tôt au jeune homme de Serpentard, Myosotis de déplia et commença à lire rapidement leur conversation.

-Mais c’est du foutage de gueule ! Et pour CA tu nous chies une pendule ?!

Le ton de sa voix avait été calme… beaucoup trop calme pour ce genre de parole. C’était encore plus effrayant que si elle s’était mise à crier.  Alors que la noiraude parlait à Chat, cette dernière pu reprendre le contrôle de ses membres. Myosotis ferma violemment le livre ce qui provoqua un bruit sourd. Heureusement, aucun élève n’était en train de mettre des ingrédients dans son chaudron à ce moment là. Ses yeux verts fixés sur Chat, Myosotis reprit la parole toujours sur le même ton.

-Chat, tu me déçois. Comment pouvais-tu penser qu’on allait pas pouvoir récupérer ce livre ?! Premièrement, on écrit pas autre chose que des recettes de potion dans un livre de potions. Alors je te retire un point de ta note. Je t’en retire un autre pour t’être agitée alors que tes camarades n’ont pas encore terminé leur potion. Et un dernier point pour avoir essayé de cacher le livre et pour ton insolence. Ça te fait donc une notre de… 6/10.

Cette fois encore, Myosotis n’avait pas élevé la voix. Elle partit sans dire à Chat qu’elle devait suivre les même instructions que Crépuscule. En partant, la noiraude avait emporté le livre de Chat et le parchemin du Serpentard. Elle avait par contre laissé le couteau sur la table de Chat et n’avait pas pris la peine de réparer son sac. Arrivée devant Anyastsiya. Elle lui tendit le livre et  le parchemin.

-Discussion inintéressante au possible. Crépuscule Aylen a eu une note de 8,5/10. Quant à Chat, je lui ai mis 6/10.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Sam 9 Aoû - 13:55

Crépuscule vit Myo se diriger vers eux à la place du professeur Wolkoff. Mais il vit tout de suite qu'il n'avait pas affaire à son amie mais au professeur Chrysopelea. Il écouta les commentaires sur sa potion puis ça note. Il avait perdu un demi point parce qu'il avait parler avec Chat par écrit. Bien qu'il trouve ça parfaitement injuste il ne dit rien et ce contenta d'acquiescer. La noiraude ne l'avait pas regardes une seul fois dans les yeux et il trouvait ça... étrange, compte tenu de se qu'il connaissait de la jeune femme.

Après avoir reçu sa note, il entendit les commentaire du Professeur sur la Potion de Chat. Il avait été plus que surprit et choqué du fait que Chat se fasse pétrifié par Myo, mais n'en montra rien bien sûr gardant sa carapace bien en place. Il ne voyait pas en quoi leurs conversations été quelque chose de mal. Certes elle avait écrit dans un livre, mais elle cherchait juste à savoir qui elle était, se rappeler son passé, retrouvé la mémoire.

Quand le professeur Chrysopelea alla faire son rapport au professeur Wolkoff, Crépuscule ne regarda pas Chat. Après tous, elle lui avait dit qu'elle lui enverrais un hibou.
Il prit une éprouvette écrivit son nom et le nom de la potion dessus et la remplie de potion. Il l'apporta sur le bureau de la professeur de Potion.
Puis il retourna à sa paillasse est récura ses ustensiles correctement, ainsi que son chaudron. Il rapporta le reste des ingrédients dans la réserve et retourna s'asseoir à sa place. Il devait demander au professeur Wollkoff quand il prendrait son court de Défense Contre les Forces du Mal. Mais ne voulait pas la déranger tant qu'elle n'avait pas finis le cours avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Mar 12 Aoû - 0:32

Pendant que Myosotis tendait le livre à Anastasiya, elle entendit très nettement Chat étouffer un rire derrière elle. Elle hésita un instant à se retourner et à enlever des points en plus à la note de Chat, mais ne le fit pas. La noiraude avait bien vu la lueur d’amusement dans le regard de son interlocutrice pendant qu’elle lui avait donné sa note mais ne lui avait rien dit. Myosotis mettait ce manque de respect sur le compte de l’amnésie de la Serdaigle. Peut-être cette dernière ne la trouvait pas assez qualifiée pour noter une potion ? Si c’était ça, et bien elle se trompait amèrement. Myosotis glissa le livre de Chat dans les mains d’Anya, avant qu’un mouvement derrière elle la fit se retourner. C’était la Serdaigle qui se trouvait désormais face à elle. La noiraude l’écouta sans broncher. Lorsque Chat eut fini de parler, Myosotis lui répondit du tac au tac:

-En effet nous sommes les maîtres du jeu, et vu que tu sembles aimer jouer, alors jouons. Tu vas aller chercher une fiole, inscrire ton prénom dessus et y mettre un échantillon de ta potion. Tu déposeras ensuite cette fiole sur le bureau de ton Professeur. Si cette dernière estime que j’ai eu raison de t’enlever un point, alors ta note sera de 5/10. Oui oui tu m’as bien entendue, 5/10, et non pas 6/10 et encore moins 7/10. Pourquoi est-ce que je viens de t’enlever encore un point ? Tout simplement pour le manque de respect évident dont tu as fait preuve pendant que j’évaluais ta potion et ton petit rire limite hystérique. Si au contraire, elle te donne raison, alors tu garderas ta note de 6/10. Que le jeu commence.

Durant tout son discours, la noiraude avait fixé ses yeux verts dans ceux de Chat. Son regard était encore plus perçant qu’en temps normal. Elle avait parlé calmement et doucement. Le ton de sa voix était doux et presque monocorde. Myosotis esquissa un sourire en prononçant sa dernière phrase et tourna le dos à Chat pour faire face à Anastasiya. Elle n’attendit même pas de voir la réaction de la Serdaigle, ni même de savoir si elle exécutait les ordres qu’elle venait de lui donner. Myosotis se contenta de faire un clin d’oeil à Anastasiya. Elle ne lui avait pas laissé le temps de dire quoi que ce soit, mais elle savait pertinemment que son amie ne lui en voudrait pas. La petite noiraude se réjouissait juste de connaître le verdict d’Anya. Elle savait au plus profond d’elle que la Prof’ aurait noté Crépuscule et Chat exactement comme elle l’avait elle-même fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Mer 13 Aoû - 15:19

Crépuscule avait regardé l'échange entre sa camarade de Serdaigle et les professeur d'un oeil neutre et désintéresser. Ce ne fut que lorsque Miss Wollkoff s'avança vers lui, alors qu'il attendait calmement devant sa paillasse parfaitement rangé, qu'il se redressa un peu et fixa sa professeur s'adresser à Chat et à lui.

- Vous êtes ici tout les deux pour rattraper vos cours manqués. J'acceptes les discussions uniquement lorsqu'elle concerne le sujet du cours et pour vous entraider. Vous n'êtes pas ici dans un salon de thé. Vous avez tout reste de votre temps pour discuter. Si je vous reprend à parler ou à vous envoyer des mots qui ne concernent pas le cours, je vous refuserez l'accès à mes cours pour un moment indéterminé. C'est mon dernier avertissement. En dehors de tout ça...

Anya prit une voix plus forte pour s'adresser à tout le monde.

- Vous avez très bien travaillé aujourd'hui, vous tous. Je suis fière de vous. Continuez ainsi et vous verrez vous même vos progrès. Mettes bien tout dans des fioles et vous pourrez sortir une fois tout nettoyé.

Puis le professeur de Potion retourna son attention sur le brun.

- Je ne changes pas ta note pour avoir bavardé avec ta camarade. Je suis assez stricte lorsqu'il s'agit de préparer des potions en ma présence. Mais tu as fais du très bon travail. Fais juste attention à bien éteindre ton feu. Ta potion est un peu plus épaisse de ce fait et moins efficace. Avant que tu partes, as-tu d'autres questions?

Crépuscule hocha la tête pour signifier à la fois son respect envers son professeur et aussi pour montrer qu'il avait comprit ses erreurs. Puis il planta ses yeux bleu roi dans ceux presque noir de Miss Wollkoff.

-Oui, j'ai une question concernant le cours de Défense Contre les Forces du Mal que je dois rattraper. Je voulais savoir quand vous souhaitiez me le dispenser ?

Il continua à fixer sa professeur attendant une réponse. Il savait que la jeune femme avait beaucoup d'obligation et de travail, mais il espérait qu'elle aurait un moment à lui accorder avant la fin des vacances. Sinon, tant pis, il reviendrait à la rentée en lui demandant un cours particulier.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Dim 17 Aoû - 11:19

Myosotis écouta les paroles d’Anastasiya sans bouger. Elle ne savait absolument pas comment réagir… Devait-elle oui ou non en vouloir à son amie de l’avoir contredite ou non ? Respirant profondément, elle ferma un instant les yeux. Une fois qu’elle les rouvrit, une chose étrange se produisit: tous les bocaux se trouvant sur l’étagère à proximité explosèrent en même temps. Les différents contenus des bocaux se déversèrent sur le sol au milieu des débris de verre. Ce n’était pas la première fois qu’un tel phénomène se produisait lorsque la noiraude s’énervait, mais c’était à chaque fois assez surprenant. Myosotis se tourna vers la porte en bois sans jeter de regard aux personnes présentes. Cette dernière s’ouvrit à la volée sans qu’elle n’ait besoin de tourner la poignée. Elle passa la porte en marchant relativement vite. Une fois qu’elle fut sortie, la porte se referma violemment derrière elle ce qui provoqua un bruit digne des pires bêtises de Peeves. Myosotis ne le savait pas, mais les vitres de la salle de classe qu’elle venait de quitter s’étaient fissurées à cause de la force avec laquelle la porte avait été fermée. Une fois dans le couloir, la noiraude passa à côté de Rosemilia sans la regarder. La rage qui s’était emparée de la fille était telle qu’elle ne prit même pas la peine de remercier la Gryffondor lorsque cette dernière s’était poussée contre le mur pour laisser la Serpentard passer. Myosotis se rendit immédiatement au bord du lac pour se changer les idées. Peut-être y trouverait-elle Matt ? Matt était un élève qui allait passer en septième année et avec qui la noiraude s’entendait plus que bien. Le Serpentard n’était autre que le neveu de la Directrice et il avait demandé à la noiraude de l’aider à plusieurs reprises pour ses devoirs. Myosotis n’avait pas encore révélé à Matt sa véritable nature… Mais c’était entre autre pour cette raison qu’elle aimait se retrouver en présence du jeune homme; elle pouvait oublier l’espace de quelques heures sa véritable nature et s’amuser comme une humaine de bientôt seize ans le fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Lun 18 Aoû - 12:07

Tout le monde était partis pendant qu'il attendait la professeur Wolkoff. La dernière était Myo qui avait l'air passablement énervé. Il était entrain de poser sa question quand les bocaux d'ingrédient explosèrent. Il regarda perplexe le restes d'ingrédient au sol. Il entendit alors le noiraude quitter la salle en claquant la porte se qui déclencha un horrible craquement. Il reporta son attention sur la jeune femme qui lui faisait face et vit ses yeux, habituellement noir, gris. Il ne savait pas à quoi s'attendre mes à la vue de ses réactions, elle devait être vraiment énervée elle aussi.

- Nous en reparlerons plus tard, sors vite d'ici.

Le ton froid et cassant de la professeur le fit se braquer. Il avait toujours eut ce problème avec l'autorité. Il n'aimait pas qu'on le mène à la baguette. Alors il resta devant Anya sans bouger le visage complètement inexpressif jusqu'à se qu'il prenne véritablement conscience qu'il se passait quelque chose d'anormal lorsqu'il entendit un nouveau craquement d'une vitre près d'eux.

- TOUT DE SUITE!

Cette fois si il ne discuta pas. Il attrapa la bride de son sac et courut jusqu'à la sortie. Il parcourra tout aussi rapidement les couloirs des cachots.
*Mais qu'est-ce qu'il vient de se passer ? ... Qu'est-ce qui c'est passé avec Myosotis ? ... et Anastasiya?...*
Ces questions tournaient en boucle dans sa tête avec d'autre. Il avait vraiment besoin d’extériorisé ses émotions. Mais sa soeur n'était pas la...

$ Viens avec nous...$
$ Retrouve nous...$
$ Rejoins nous... ça fait si longtemps...$


Les voix des Elementaires de la Terre avaient transpercé les murs. Il entendait souvent leurs chants quand il se promenait dans les cachots. Mais n'avait jamais chercher à rentrer en contact avec eux. Avec les être des Cieux, ceux de la Terre étaient les plus dangereux, du moins pour Crépuscule... Lors de la période noire...
Il ferma les yeux pour se concentrer sur autre chose et pris rapidement une décision.


$ Je viens... $

Il entendit les Elémentaires rire et chanter de plus belle. Il sortit donc du hall et traversa le parc pour aller se perdre au milieu des falaises. Dans un coin reculé ou personne ne viendrait le déranger. On il pourrait observer les Elementaires qui voudraient bien se matérialisé devant lui. Il avait besoin de se perdre... Et d'être lui-même, juste quelque heure... Et parler librement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Sam 20 Sep - 15:26

Crépuscule était devant la porte du bureau du Professeur Wolkoff, indécis. Il devait rattraper son dernier cours de DCFM sur les épouventards ça c'était une certitude, mais il ne s'avait plus quoi penser d' Anastasiya Wolkoff.
Elle avait été, il lui semblait, son amie et également son professeur l'année dernière. Mais maintenant la situation était plus compliqué. Amie ? Professeur ? Directrice des Serpentard ? En une soirée, elle avait revêtue les trois aspect et ne savait pas comment réagir face à elle. Et l'histoire avec ses lunettes lui était resté en travers de la gorge depuis le soir de la répartition. Réaction absurde ? Peut-être pour les autres, mais pas pour lui. Puis il avait assisté à plusieurs cours du Professeur et il ne lui avait rien dit, ce contentant de les suivre assidûment. Derrière la Carapace Familiale.

*Foutu sang Aylen...*
Aurore aurait été avec le brun, ça ferait un moment qu'elle lui aurait tapé derrière la tête et qu'elle lui aurait dit d'arrêter de se poser des questions aussi absurde. Mais sa soeur n'était pas là. Elle n'avait jamais parcourut les couloirs du château et ne les parcourrait sans doute jamais...
Secouant la tête pour sortir de ses pensées. Il rebraqua son regard sur le bois face à lui puis il toqua à la porte.
Il ne savait pas comment réagir et alors ? Pour sa soeur il était près à faire n'importe quoi, alors pourquoi pas pour ses amis ? Ça avait été le cas avec Mathéo. Alors pourquoi pas avec d'autre...
Avec le visage neutre, ses cheveux maintenue par ses fameuses lunettes et ses yeux bleu roi perdu dans ses réflexions, il attendit de voir si quelqu'un viendrait lui ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Sam 20 Sep - 19:19

-Entrée

Le brun poussa alors la porte et entra dans le bureau du Professeur. Il y était déjà venu une fois et rien n'avait véritablement changé. Il referma la porte derrière lui et s'approcha du bureau remontant son sac sur son épaule. Elle était là, assise à son bureau avec une drôle de créature dans les bras. Le Serpentard la détailla quelque seconde la trouvant adorablement mignonne à s'agripper comme ça à la directrice des verts et argents.
Finalement, il releva la tête et la regarda dans ses yeux noirs.


- Bonsoir Professeur, excusez-moi de venir vous voir à l'improviste, mais il me reste encore un cours à rattraper de l'année dernière. Le cours sur les Epouventards et le sortilège de Ridickulus. Je me demandais quand vous seriez disponible pour me le dispenser.

Il resta debout devant le bureau du professeur encore plus indécis que lors qu'il était devant la porte. Il se haïssait des fois, de ne pas savoir faire la part des choses, ou alors de justement trop la faire. Son attention fut détourné par la créature noir aux reflets dorés qui s'agita doucement dans les bras de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Dim 21 Sep - 15:25

- Si vous êtes disponible, nous pouvons rattraper votre cours maintenant, Mr. Aylen.

*Mr. Aylen... Au moins les choses sont clairs pour le moment...*
Il regarda se déplacer dans la pièce. Il avait bel et bien affaires au Professeur Wolkoff et à personne d'autre.

- Cela me convient, professeur.

Il la regarda fouiller dans ses papiers.  Il se concentra sur ce qu'il savait déjà sur les épouventards et comment les neutraliser. Ça avait été l'un des dernier cours qu'il avait suivit à Beaux-Bâtons, avant de... de sombrer... Il se rappelait grosso modo de se qui allait arriver si il se retrouvait devant un épouvantard et le moins que l'on pisse dire c'est qu'il redoutait ce moment...
Et sans s'en rendre compte son langage corporel se modifia. Il se détendit évacuant la colère mais la remplaça par du stress et un peu de peur. Les souvenirs flous qu'il lui restait de cette période ne l'aidait vraiment pas à calmer ses émotions bien trop puissante. Il se rendait de plus en plus compte qu'il n'était qu'un simple étudiant de sixième année et qu'il était vraiment, mais vraiment petit pour un monde qu'il l'avait que déjà trop solliciter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Jeu 25 Sep - 20:14

Crépuscule fut sortis de ses réflexions lorsqu'on toqua à la porte. Il se retourna et lorsque qu'Anya autorisa la personne à entrée, il reconnu immédiatement Chat.

- Bonsoir miss Wolkoff. Je me demandais... est-ce que ce serait... Heu, je ne vous dérange pas au moins ?... Salut Crépuscule !
-Miss Blade, que me vaut l'honneur de votre visite?

Le Serpentard recula de quelque pas pour les laisser discuter entre elle. Il pouvait bien patienter quelque minutes.

-Blade, saluat-il néanmoins

Chat était la seule qu'il avait choisit d'appeler par son nom de famille, et sans doute par pur esprit de contradiction. Parce que depuis qu'elle avait perdu la mémoire elle était plus Dark que Blade...
Sans se préoccupé de se que les deux femmes se disaient, il se reperdit dans ses pensées, songeant à ses années à Beaux-Bâtons, à Mathéo et bien sûr à Aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Ven 3 Oct - 23:17

Crépuscule n'avait pas vraiment écouté la conversation entre la Serdaigle et la Directrice de Serpentard. Mais il avait comprit néanmoins qu'il s'agissait d’ingrédient pour la préparation des potions. Ce que le brun vit surtout, c'était le changement d'humeur de Chat. D'abord elle avait eut l'air de Blade mais ensuite il avait compris que ce n'était qu'une apparence. Chat était Drak, depuis le début... Depuis un certain temps maintenant, et il avait l'impression qu'elle n'avait pas la moindre envie de redevenir Blade...
Soudainement la conversation des deux prit fin et le professeur se tourna vers lui.


- Bien, passons aux rattrapages. Suivez moi tout les deux, je sais où trouver un épouvantard.

Il vit le sourire se dessiner sur le visage de son professeur-directrice-amie mais n'en tient pas compte. Elle était comme ça peux importe quels "manteau" elle revêtait...
Sortant du bureau en même temps que la Serdaigle. Il attendit patiemment qu'elle sorte de son bureau et qu'elle les emmène au fameux lieu ou se trouvait l'épouventard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Mar 7 Oct - 20:31

Serenna était arrivée devant la porte d'entrée du professeur. Myosotis les avaient convoqué hier soir avec Kalis.
Serenna ne tenais pas à se faire renvoyer...
Elle avait un peu peur de ça... rien de penser être renvoyer la terrifiait. C'etait dans ses moments que Serenna se dévoilait. Pour rien au monde elle ne voulait quitter cette endroit.
Elle attendais Kalis avant d'entrer.

*Que fais tu Kalis ?!*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Mer 8 Oct - 20:35

Serenna attendait depuis un petit moment la venue de Kalis. Elle scrutait le moindre mouvement dans le couloir. Elle s'impatientait, elle stressait, elle avait peur. La Serpentard aperçue soudain une ombre sur les pierres. Elle vit enfin Kalis arriver.

*C'est pas trop tôt !!!! ça me stress tout ça. C'est ma deuxième retenue. Heureusement la première m'avait été donné par Myo. Comment va réagir le professeur ???*

Il s'avança doucement vers elle et lui fit un signe de tête en décrochant un seul mot.

-Salut.

Elle le fusilla d'un regard noir.

- Kalis je stress depuis un moment en t'attendant...

*aaaaaaarrrrrrrgggggggghhhhhh !!!! le stress m'envahit.. désolé Kalis je m'en prend à toi*

Le regard de la jeune serpentard commença à s'adoucir.

-Desolé Kalis... J'ai peur de se qui va nous attendre...

-Bon on y va !

Elle poussa la porte du bureau.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   Jeu 9 Oct - 19:58

Voyant Kalis laisser entrer son loup, Serenna décrocha quelques mots discrets.

-Kalis il est vraiment magnifique mais je ne pense pas qu'il soit accepté dans le bureau du Professeur Wolkoff...

*bon reste concentré, comment allons nous faire pour expliquer la situation... sans nous... enfoncer*

Ils entrèrent. La pièce était sombre. Y avait-il vraiment quelqu'un ?
Les yeux de Serenna suivaient le moindre mouvement dans le bureau. Elle percevait chaque ombre, mouvements. Son souffle s'amplifiait, les battements de son coeur s'accéléraient.
Elle avait peur. La jeune Serpentard n'avait jamais été convoqué dans le bureau de la directrice de maison. La seule punition qu'elle avait eu remontait à sa petite excursion dans la forêt interdite. Elle s'en souvenait très bien et en gardait une trace grâce au dessin qu'elle avait fait.
Serenna se plongea alors dans ses souvenirs.

*Elle était si belle, elle paraissait si pure. Elle était si calme !*
Cette pensée permettait à Serenna de se calmer. Elle prit une grande inspiration et regarda Kalis..

- ça va ?

Cette question pouvait paraitre banale mais Serenna avait besoin de se rassurer. Pourquoi était-elle aussi stressée, apeurée par ce qui allait l'attendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bureau du Professeur Wolkoff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau du Professeur Wolkoff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-