BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Premier cours de HDLM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Sam 20 Sep - 16:09

Ambre était assise les jambes croisées, écoutant calmement le discours de début d'année du professeur Wolkoff tout en notant mentalement la nouvelle organisation de la salle de classe. Droite et sereine comme à son habitude, celle-ci lança cependant une pique à l'intention de certains élèves :

- Bonjour à tous. Et bienvenue aux nouveaux. Je sais ce que vous vous dites. Histoire de la magie égal cours ennuyeux et soporifiques, et en plus, la ténébreuse et effrayante professeur Wolkoff remplace Miss Ness dès le premier jour. Quelle poisse ! Moi en tout cas, je verrais les choses ainsi.

Son ton monocorde contrastait cependant avec l'ironie de ses mots. Ambre ne réagit pas, n'ayant aucune réaction particulière à ce sujet, sauf les analyses habituelles qu'effectuait automatiquement son cerveau et auxquelles elle ne prêtait qu'une attention distraite.

* Ténébreuse et effrayante... C'est comme ça que certains élèves la perçoivent ou comme ça qu'elle veut paraître ou les deux ? *

Sans l'ombre d'un sourire, Ambre écouta le professeur Wolkoff demander des volontaires pour rappeler les notions vues l'année passée. Louanne leva la main pour répondre et fit un bref résumé de la vie de Gellert Grindelwald.

- Très bien Louanne, huit points pour Gryffondor. Vous pouvez vous asseoir, vous avez bien retenu votre leçon. Quelqu'un a-t-il autre chose à ajouter ?

Ambre leva la main d'un geste mécanique. Lorsque le professeur l'interrogea, elle ne bougea pas, se contentant de parler d'une voix calme, presque monocorde, mais qui restait tout de même claire et distincte de par son timbre métallique et froid :

- Louanne a dit le principal, mais permettez-moi d'y ajouter quelques éléments. Les Reliques de la Mort, que le célèbre Auror Harry Potter a possédées, comprennent la Baguette de Sureau et de la Pierre de Résurrection, mais aussi la Cape d'Invisibilité, dont il est inutile d'expliquer les propriétés, le nom étant assez explicite. Louanne a cité les pouvoirs de la Pierre de Résurrection. Je me restreindrai donc à la Baguette de Sureau, également appelée Baguette de la Destinée ou Bâton de la Mort. Elle est considérée comme la plus puissante des baguettes que les sorciers ont pu fabriquer jusqu'à maintenant. Oui, j'ai bien dit sorciers. Certains d'entre vous croient peut-être que la Baguette de Sureau a été créée par la Mort elle-même, comme Beedle le Barde le rapporte dans le Conte des Trois Frères, mais certains experts pensent qu'elle a tout simplement été fabriquée par des sorciers extrêmement doués. Sûrement les frères Peverell. Mais toujours est-il que cette baguette a connu une histoire sanglante et que sa funeste réputation a attisé la convoitise de Grindelwald. On sait également que celui-ci a fait de la rune symbolique des Reliques de la Mort son emblème personnel, qu'il gravait sur les murs de l'Institut Durmstrang.
C'est cette fascination pour le contrôle de la Mort qui l'a poussé à se rendre à Godric's Hollow, là où se trouve la tombe d'Ignatus Peverell. Les documents de son historienne de tante l'ont sans doute beaucoup aidé.
Je me permets de préciser que Grindelwald était un idéaliste dévoré par sa cause et profondément marqué par les traditions de Durmstrang. Sa volonté de mettre à la tête des gouvernements magique et non-magique des sorciers sages et avisés entraînait nécessairement la répression de la population moldue, ce pour quoi certains Mangemorts le considéraient comme un exemple, en plus de celui qui se faisait appeler Lord Voldemort. Mais aucune preuve n'a été fournie quant à son probable renversement de gouvernement.
Il est également utile de dire qu'avant d'être enfermé dans sa forteresse de Nurmengard, où il avait l'habitude d'emprisonner ses opposants et qui était réputée pour être impénétrable, Grindelwald a été jugé et condamné dans son pays natal en Europe de l'Est.


Ayant terminé, Ambre s'interrompit et posa un regard indéchiffrable sur son professeur, gardant une expression parfaitement neutre.


Dernière édition par Ambre (Préfète) le Dim 21 Sep - 15:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Sam 20 Sep - 22:22

- Alors? J'attends? Pas de volontaire? Ne me dites pas que vous ne savez rien sur le grand et illustre Albus Dumbledore, ce serait un terrible mensonge! 

Le ton ironique de Mademoiselle Wolkoff venait de me tirer de la rêverie où j'étais plongée depuis que le cours avait commencé. Je m'étais pourtant assise au premier rang, bien décidée à suivre pour une fois sérieusement cette matière. Après les premières phrases de présentations -par ailleurs surprenantes vu que le professeur avait débuté en qualifiant l'histoire de la magie comme une matière ennuyeuse et soporifique, puis elle même comme une personne ténébreuse et terrifiante. *D'accord avec la première affirmation. Pour la deuxième j'aurai plutôt dis charmante et accessoirement meneuse de gladiateurs. Ash tu commences à délirer après 5minutes de cours, c'est mauvais signe*
Après les premières phrases de présentations donc, -pendant lesquelles elle avait affirmé vouloir rendre le cours plus vivant et interessant / pure propagande, cela va de soi, elle avait demandé un résumé sur le dernier cours. Soit j'étais absente, soit j'étais là sans être vraiment là, toujours est-il que je n'en avais aucun souvenir. Une Gryffondor pris alors la parole, résuma pendant ce qui me paru une éternité des évenements en rapport avec Gellert Grindelwald -un mage noir, non ? Et je perdis peu à peu le fil, plongeant dans une douce torpeur où parfois un mot énoncé à voix plus forte me parvenait.
Reliques
Albus


- Alors? J'attends? Pas de volontaire? Ne me dites pas que vous ne savez rien sur le grand et illustre Albus Dumbledore, ce serait un terrible mensonge!
Émergeant, je remarquai alors que la dénommée professeur Ness était désormais présente et que les deux jeunes femmes attendaient une participation. Evermoon prit alors la parole.
*A une minute près je le faisais. Pour une fois que j'étais prête à participer pour ce cours.*
Au moment au la jeune fille s’arrêta, la gorge sèche d'avoir tant parler, je fis un unique rajout.
- Et c'est à cette époque, alors qu'il est professeur de Métamorphose que Albus Dumbledore fait la connaissance de Tom Jedusort.
J'avais un peu intervenue en vrac mais bon, elle voulait un cours vivant et puis si je ne participe pas, je dors.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Dim 21 Sep - 0:00

Myosotis était assise au milieu de la salle, à une table proche des grandes fenêtres transparentes qui donnaient sur le lac. Elle n’appréciait pas spécialement cette place, trouvant qu’il y avait beaucoup trop de lumière à cet endroit là, mais c’était la seule table vide et pas trop proche du bureau professoral qu’elle avait trouvée en entrant dans la salle. La noiraude écouta les réponses de ses camarades, ne disant absolument rien. Ce jour là, la Préfète portait l’une des tenues autorisées durant les cours; une jupe plissée noire, une chemise blanche et la cravate aux couleurs de sa maison. Ses longs cheveux noirs étaient retenus en une haute queue de cheval. Son visage était totalement impassible et il était impossible pour quiconque de voir le combat intérieure qui venait d’éclater dans la tête de la jeune fille. Lever la main ? Ou ne pas la lever ? Ses lèvres rouges closes, ses yeux verts fixés devant elle, elle tenta de se raisonner; elle ne devait pas lever la main, même si elle en mourrait d’envie. Elle savait que si elle commençait à répondre aux questions du professeur, elle n’arriverait plus à s’arrêter, ressortant mot à mot ce qu’elle avait lu dans les livres. Myosotis hésita un instant à prendre sa plume et à retranscrire phrase après phrase ce dont elle se souvenait, mais ne le fit pas. Le grattement que provoquerait sa plume contre le parchemin dérangerait les autres élèves et elle se ferait remarqué inutilement. Prenant son mal en patience, elle se mordit la lèvre inférieure pour ne pas craquer et débiter toutes les choses qu’elle savait au sujet de Dumbledore. C’était très difficile pour la jeune fille de se retenir, mais il le fallait. Les élèves de Poudlard avaient déjà trop de doute, beaucoup trop de doute, à son sujet. Respirant profondément, elle tenta de se concentrer sur autre chose. Un fil décousu, un bouton de chemise décroché, les bruits de pas à l’extérieur de la salle de classe, une mouche volant au fond de la pièce, une mèche de cheveux rebelle de la fille assise devant elle, une odeur de parfum particulièrement agréable, des regards d’élèves quasi apeurés à l’idée de se faire interroger alors qu’ils ne savaient pas quoi dire de plus au sujet de Dumbledore… Et pourtant il y avait tellement de chose à dire. Le problème dans ce genre de cas, c’était de savoir s’arrêter. De ne pas partir dans les détails de la vie d’une autre personne qui entre en scène. Savoir faire la part des choses. Myosotis attendit de voir comment la suite du cours allait se dérouler, essayant d’oublier l’envie d’écrire qui la rongeait de l’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Dim 21 Sep - 12:04

Assise vers le milieu de la classe de Madame Wolkoff, Miss Diggory écrivait sur un parchemin les propos de ses camarades de classe.
Lorsque Winonna entendit sa camarade, Miss Blade, parler du tournoi des quatre sorciers, la jeune poufsouffle cassa la mine de son crayon de papier en prenant des notes. Elle ne pouvait entendre parler du tournoi sans faire le lien avec Cedric. D'après ses camarades, c'était un garçon tellement brillant, et plein de gentillesse. Mourir si jeune... Winonna en voulait au ministre de l'époque de ne pas avoir cru au retour de Voldemort.
Sa camarade serdaigle termina son récit pour permettre à d'autres de répondre.

- " Je me permets de continuer Madame. Dumbledore partit à la recherche des Horcruxes " - la poufsouffle fit une parenthèse pour rappeler ce qu'était un horcruxe - " c'est un objet issu de la magie noire permettant à un sorcier qui le veut, de séparer son âme en deux et d'enfermer son âme dans un objet, un être..." Winonna reprit la présentation sur Dumbledore " Dumbledore découvrit la bague des Gaunt, famille de Lord Voldemort. Mais cette bague contenait un sortilège puissant, que Dumbledore subit lorsqu'il la mit à son doigt. Le maléfice, qui avait été ralenti par le professeur Rogue, avait quand même programmé la mort de Dumbledore. Le médaillon de Serpentard fut récupéré par Harry Potter et le Professeur Dumbledore la même année dans une caverne. Lors de l'affrontement dans la tour d'astronomie, le trente juin 1997, Rogue tue le professeur Dumbledore. Albus Dumbledore savait qu'il allait mourir, et il avait demandé à Severus Rogue de le tuer.
Dès la mort du professeur, Harry Potter, très ébranlé par ce décès, décida de trouver tous les horcruxes, et ainsi finir ce que Dumbledore avait commencé. Il est enterré dans l'enceinte de l’établissement. Il fut aussi un des propriétaires de la baguette de sureau. "

La jeune Diggory en resta là dans sa présentation. Elle regarda autour d'elle si un de ses camarades souhaitait ajouter un détail que la poufsouffle avait certainement oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Dim 21 Sep - 15:36

Ambre avait écouté sans réagir tout ce que ses camarades savaient sur Albus Dumbledore en prenant des notes sur une feuille de parchemin. Elle retint un sourire en remarquant la motivation de Chat pour gagner des points. La somme des précisions qu'elle avait apportée était assez impressionnante, mais Ambre garda une mine sombre pendant que les autres élèves débitaient tout ce qu'ils avaient appris sur le vieux sorcier. Elle connaissait aussi l'histoire de l'ancien directeur de Poudlard, mais elle en connaissait une version particulière. Entre les louanges de Zephyr et les persiflages haineux des autres Blackburn, sa famille maternelle, et de ses parents, elle préférait se taire et rester neutre. "L'homme le plus admirable et du siècle dernier et l'un des plus courageux de tout les temps" ou "Le vieillard sénile qui excellait pour donner l'impression nauséeuse d'aimer tout le monde avec une niaiserie à faire se pâmer un dragon" ? Elle n'en savait rien.

- Mais c'est très bien tout ça ! Nous avons apparemment des fan d'Albus Dumbledore dans cette salle! Pour en savoir autant, allant jusqu'à connaître les dates, et les petits secrets de l'ancien Directeur, vous devez être accro à ce vieux citronné.

Ambre écoutait distraitement le professeur Wolkoff jusqu'à ce que l'expression "vieux citronné" la tire de ses pensées. La froideur du sourire de la Directrice des Serpentard ne trompait pas. Son avis était sûrement loin des louanges de l'Histoire de la Guerre du XXIe siècle. Cette conjoncture fut confirmée par les paroles qui suivirent.

- Si je recommence à parler sur ce sujet, je ressemblerais à une vipère.

Ambre eut un bref sourire en coin au mot "vipère". Une lueur amusée dansait au fond de ses iris gris foncé.

* Ah ? Je serais curieuse de savoir si elle est capable de faire pire niveau sarcasmes que la société aristocratique conservative pro-Sang-Pur qui me sert de famille et que je fréquente plus que ne le recommanderait mon instinct de préservation. *

Ambre observa les deux professeurs d'Histoire de la Magie, attendant les prochaines directives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Lun 22 Sep - 19:08

Lune arriva avec un groupe d'élèves de quatrième année. Elle passa la porte et salua assez timidement la professeur. Celle-ci fit un signe de tête accompagné d'un léger sourire. La jeune gryffondor alla s'asseoir à une place libre et commença à sortir ses livres et cahiers. Et elle sortit son stylo-plume de la poche de sa robe noire de Poudlard. La plupart des élèves préféraient porter des jeans et des t-shirts mais Lune aimait l'uniforme de Poudlard. Elle le portait volontiers, cela l'amusait même. Une longue robe noire portée sur un pantalon noir, une chemise et une cravate rouge, jaune, verte ou bleue selon les maisons.

Quand le professeur prit la parole, les bavardages cessèrent et tout le monde se prépara pour le cours. Le professeur Wolkoff déclama son petit discours d'introduction et demanda ce qu'on avait appris l'année dernière en HDLM (Bonjour la nouveauté !). Louanne répondit et ensuite la prof annonça que le sujet du cours d'aujourd'hui était la vie de Dumbledore. Plusieurs élèves racontèrent son histoire et Lune prit des notes au vol.

Le professeur Ness débarqua juste quand le professeur Wolkoff annonça qu'il était inutile de rajouter quoique ce soit, qu'on avait tout dit. Lune commençait à ranger ses affaires, pensant que le cours serait bientôt fini.

En effet peu de temps plus tard, le professeur annonça que le cours était clos et que les élèves devraient rendre deux parchemins sur la vie de Dumbledore pour la semaine prochaine. Ce qui reçut beaucoup de soupir et de grimace de la part des élèves.

*Pfff, deux parchemins!! Dès le premier cours !! Et bien heureusement que j'ai pris des notes.*

Lune nota dans son agenda le devoir, glissa ses affaires dans son sac et sortit de la salle.


Dernière édition par Lune Roverside le Mar 23 Sep - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Lun 22 Sep - 19:58

Lorsque le professeur Ness annonça la fin du cours avec une violence peu commune, Ambre rassembla calmement ses affaires et se leva en époussetant sa jupe noire réglementaire. Elle mit son sac sur son épaule et se dirigea vers la sortie en compagnie des autres élèves qui arboraient tous une mine peu réjouie. Deux parchemins en une semaine, cela faisait beaucoup avec les autres devoirs, et la perspective de travailler jusqu'à tard le soir n'enchantait personne. En passant devant le professeur Wolkoff, Ambre ne put s’empêcher de murmurer avec ironie :

- Vieux citronné, n’est-ce pas ? C’est la première fois que j’entends cette expression. Pourtant, j’en ai entendu de nombreuses dans ce genre-là, et des belles, croyez-moi.

Ambre se tourna pour observer la réaction de son professeur avec un sourire en coin. Celle-ci arborait également un sourire amusé, légèrement moqueur, qui poussa la jeune fille à se décaler sur le côté pour laisser passer la file d’élèves avant de s’immobiliser et de poser lourdement ses affaires sur une table voisine.

- Je serais curieuse de connaître votre point de vue sur le sujet, si vous ne jugez pas ma demande mal placée. Mais il me semble que l’utilisation du mot « vipère » et de l’expression « vieux citronné » n’a pas pour objectif de masquer son opinion, mais plutôt d’attirer des questions.

Ambre plongea ses yeux d’acier dans les pupilles sombres de son professeur. Son regard en déstabilisait plus d’un, de par sa dureté et l’impression qu’il donnait de sonder la personne jusqu’au fond de son âme, mais elle savait qu’Anastasiya Wolkoff ne reculerait pas devant cette pression.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Mar 23 Sep - 11:46

Contournant Ambre qui souhaitait discuter avec le professeur Wolkoff, je m'élançais vers la sortie avec soulagement après avoir rapidement salué les professeurs d'un signe de tête. Tête qui pour l'instant était gavée de dates, noms, événements historiques sans lien apparent pour une personne qui n'avait suivie le cours que d'une oreille distraite -ce qui était mon cas. Ce n'était pas de la mauvaise volonté, c'était... de la mauvaise volonté. Ce cours m'exaspérait, je n'y retenais rien, ce qui m'exaspérait encore plus, je mélangeais le peu d'infos apprises et je finissais avec une magnifique caricature de Dumbledore trouvant des chaussettes au lieu des livres habituels pour son Noël en guise de prise de note. Pas Glorieux. Sans compter que l'on gagnait un devoir pour la prochaine fois et que je ne savais strictement pas quoi mettre pour remplir les deux pages. Fabuleux.

*Et la prof qui me donne cinq points... c'est sympa de m'encourager mais pour cette matière je crois qu'il n'y a plus rien a espérer. Elle verra que je serai plus active dans ses autres cours. Rhaa elle a capté en plus que je suivais pas -en même temps je l'ai pas vraiment caché mais bon. Faudra essayer d'être un minimum attentive la prochaine fois.*

Et sur ces pensées absolument optimistes, je sortis de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Sam 4 Oct - 20:12

- Et vous Miss Rosier, quel est votre avis sur la question? Etes-vous d'accord avec ce que vous avez pu lire dans vos précieux livres ?

En entendant la question de son professeur, Ambre esquissa un demi-sourire sardonique qui disparut aussi vite qu'il était apparut.

- Répondre à une question en retournant la question. Tentative d'esquive basique. Mais soit dit en passant, c'est aussi un signe de prudence. J'avoue avoir souvent le même comportement... Remarquez tout de même la contradiction, puisque c'est vous qui avez donné l'envie de lancer le débat.

Ambre se recula et s'appuya le dos contre une table, jaugeant Anya du regard pendant quelques secondes.

- Mais soit, je vais commencer. Dumbledore... on m'a parlé de lui de deux façons complètement opposées, mais je crois avoir quand même réussi à former un avis sur ce personnage.

Elle baissa alors sa voix, qui se réduisit à un murmure infime, presque inaudible, sinuant dans la salle tel le sifflement d'un serpent.

- Un homme brillant et merveilleusement ingénieux. Même trop brillant pour se mettre au service de l'Ordre du Phénix. Il faut dire que ses plans étaient extrêmement efficaces, d'une efficacité à la limite du strict "Bien". Albus Dumbledore avait un don pour limiter le plus possible les pertes humaines dans ses rangs et je doute qu'Harry Potter ait vraiment eu le choix lorsqu'il s'est sacrifié pour détruire le dernier Horcruxe... Du moment que l'on est aussi désintéressé que lui et que l'on sait que se laisser assassiner est le seul moyen de sauver le monde du Seigneur des Ténèbres, je ne pense pas que l'on puisse se dérober sans perdre totalement son estime de soi. Et l'envoyer à la chasse aux Horcruxes était également la meilleure stratégie à adopter. Tant qu'à faire, cela ne coûte rien qu'il risque sa vie, puisqu'il doit mourir de toute façon, autant limiter les pertes humaines. Mais à savoir si c'est la stratégie la mieux adaptée aux valeurs de l'Ordre du Phénix, c'est une autre question. L'ingéniosité et la sens de la stratégie de Dumbledore sont d'ailleurs confirmés par ses autres plans. Celui sur la propriété de la Baguette de Sureau et sa propre mort était... brillant. Et incroyablement retors, par la même occasion, même si c'était pour la... bonne cause.

Ambre prononça des derniers mots avec une réticence teintée de sarcasme et parut se perdre quelques secondes dans sa réflexion.

- Mais j'arrête d'aller à l'encontre des éloges de nos "précieux livres". Et vous, quel est votre avis sur la question, professeur ?

Ambre était devant le bureau professoral et tournait le dos au reste de la salle. Quelques minutes auparavant, pendant qu'elle parlait, elle avait eu l'impression d'entendre un bruit derrière elle, mais elle se faisait sûrement des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Mer 8 Oct - 11:36

J'étais arrivée pile a l'heure pour mon cour d'histoire et tout comme celui de soins aux créatures magiques je pris mon souffle et me recoiffa avant de suivre me camarades dans le salle. je m'installe aune place discrète pour éviter d'être interrogée par le professeur et pour prendre des notes.

le cour commença très vite et une gryffondor prit la parole pour nous faire le plus long exposé que j'eu entendu de ma vie, et ma plume commença sa course frénétique sur mon parchemin :

<<Gellert Grindelwald a vécu de 1882 à 1998 (...) formé à l'Institut Durmstrang (...) partit à Godric Hollow, chez sa tante : Bathilda Tourdesac (...) connaître Albus Dumbledore (...) trouver les Reliques de la Mort (...) révolutionner le système politique (...) mort d’Ariana Dumbledore, petite soeur d’Albus (...) voulait les pouvoirs du Maître de la mort (...) Dumbledore était attiré par la Pierre de Résurrection pour pouvoir ramener à la vie ses parents (...) Les deux garçons rêvaient également de mettre en place un monde à la tête duquel se trouveraient des sorciers et sorcières sages et puissants (...) « Pour le plus grand bien» (...) vola la Baguette de Sureau (...) 1945, à l'apogée de sa puissance, Dumbledore confronta Grindelwald et le vainquit dans un légendaire duel . Le mage noir fut emprisonné à Nurmengard (...) finalement été tué par Lord Voldemort en 1998 (...) refusé de donner des informations sur la Baguette de Sureau.

Une autre fille passa ensuite et fit un mon moins long discours ou ma plume ne s'arrêtait pas de noircir mon parchemin. Concentrée et intéressée par ce sujet je ne levais pas les yeux de ma prise de note.

enfin le cour se termina sur un devoir tout aussi long et je rangeais mes affaires en pensant au prochain sujet d'histoire.

*Est ce que ce serait tricher que de poser des questions directement a mon tuteur ? ... oh et puis je sais déjà tout : papa me racontait ses histoires tous les soir*

je soupira de nostalgie en y repensant et sortie a la suite de mes camarades pour rejoindre le prochain cour prise dans mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   Dim 19 Oct - 15:53

Ambre observa le professeur Wolkoff quelques secondes, un air pensif au fond des yeux. "Je suis désolée mais tout ça aurait pu être évité si on avait dit au moins la vérité à Potter." Elle oubliait parfois que la bienveillance existait chez certains. Ne voulant pas émette une remarque inappropriée voire compromettante, elle préféra rester silencieuse. Ambre n'avait jamais pensé au bien-être d'Harry Potter, à sa protection, au fait qu'il ait pu apprendre beaucoup de choses brutalement. Elle se contentait de réfléchir efficacement et rationnellement, comme la machine de guerre qu'elle était. Soit cela marchait le plus rapidement possible, soit cela échouait. Peu importaient les conséquences sur les autres, sauf si elles rentraient en compte dans son plan. De plus, la victoire de l'Ordre du Phénix la laissait de marbre. Ce n'était ni l'exaltation des Aurors, ni la rage sourde des Sangs-Purs déchus qui bouillonnait au fond d'elle, c'était une indifférence teintée de scepticisme qui tenait à distance le rêve d'anéantissement qui sommeillait en elle rien qu'à la pensée de la Bataille de Poudlard. Elle était née de la magie noire, imprégnée de son venin sournois. Mais cette cohabitation était loin d'être naturelle, elle la détruisait peu à peu de l'intérieur. Sous son armure de glace, une haine noire sommeillait, attendant le jour où sa résistance serait épuisée pour l'imprégner toute entière.

* Un jour... *

Sur ces sombres pensées, Ambre entendit un bruit au fond de la classe. Une élève venait d'entrer.

- Bonjours madame. Ceci est mon premier cours et je suis un peu perdue... J'ai cru comprendre que nous étudions Dumbledore. Pouvez-vous me dire ce qu'il faut faire ? Faut-il faire des recherches ?

Ambre arqua un sourcil amusé et se déplaça sur le côté pour laisser une ligne droite directe entre la jeune Gryffondor et la professeure d'Histoire de la Magie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Premier cours de HDLM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours de HDLM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: Les cours :: Histoire de la magie-