BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Séances de rattrapage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Séances de rattrapage   Ven 10 Oct - 18:20

Crépuscule arriva dans la salle de cours de DCFM avec Chat et son professeur. Il referma la porte qui avait claqué contre le mur à leurs arrivé et prit place à côté de la Serdaigle, et croisa les bras.
Anastasyia se tourna alors vers eux avec un drap dans la main, dévoilant une armoire au fond de la salle.


-Bien. Nous allons pouvoir commencer. L'épouvantard se trouve dans l'armoire mais avant de passer à la pratique, la théorie. Que savait vous de l'épouvantard, du sort Riddikulus et surtout, comment le jette t'on?

- Riddikulus. Pour parler du sort, faut-il peut-être parler de l'épouvantard. Un épouvantard a la capacité de prendre l'apparence de la chose en quoi la personne en face de lui a le plus peur. La faiblesse d’un épouvantard, c’est le ridicule, d’où le sortilège riddikulus. En effet, pour vaincre sa peur, il n'existe rien de mieux que de rire un bon coup. Alors, face à un épouvantard, il suffit se concentrer un minimum sur quelque chose de drôle et de faire un geste de la baguette à l'encontre d'un épouvantard tout en prononçant la formule pour qu'il ai l'air con. Et une fois qu'il y a des rires, la peur ne fait... plus peur.

-Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce qu'à dit Blade. Pour jeter le sort Riddikulus sur un épouvantard, il ne faut pas se concentrer un "minimum" sur quelque de drôle. Un épouventard affecte nos peurs les plus profondes et souvent cachés, mais chaque être vivants, sorciers, est différent. Nos peurs aussi sont donc différentes, que ce soit dans leurs formes que dans leur intensité émotionnelle. Ainsi, selon les personnes, il faut quand même avoir un niveau de concentration plus ou moins élevé. Si il fuissait juste de penser à quelque chose de drôle pour combattre un épouventard, ça ferrait longtemps que les petits sorciers n'aurait plus peur dans trouver dans leur placard.

Décroissant les bras, Crépuscule déposa son sac en bandoulière par terre, en appuis sur ses jambes. Il regarda Blade, avant de se tourner vers le professeur Wolkoff.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Séances de rattrapage   Mer 29 Oct - 11:28

Crépuscule tourna le regard sur Chat pour lui laisser la place, mais la sus-nommé avait le regard perdus dans ses pensées. Laissant tomber sa galanterie, le brun sortis sa baguette de chêne rouvre et s'avança vers l'armoire le visage lise.
L'armoire tremblait à cause de l'épouventard coincé à l'intérieur, et ce calma peu à peu dés qu'il s'approchait. Anastasiya finit par ouvrit la porte de l'armoire et ce fut sans surprise qu'il entendit un râle avant de voir la forme de l'épouventard. Sans s'en rendre compte sa mâchoire se contracta.
Aurore venait de sortir de l'armoire. Mais pas sous n'importe qu'elle forme, c'était celle d'un fantôme. Elle a alors une apparence squelettique, le visage fatigué comme ravagé par la maladie.


-C'est de ta faute ! C'est de ta faute si je suis morte ! Tu devais me protéger ! Tu l'avais promis à Mathéo ! Je suis morte Crépuscule ! Je suis morte parce que tu n'as pas sut me protéger ! Tu m'as laissé crevé comme tu l'as laissé crevé ! Et tu n'as même pas respecter ta promesse ! C'est de ta faute si je suis comme ça ! C'est de ta faute si je suis morte ! J'étais seule ! Toute seule ! Et je suis morte ! Ou étais-tu toute ses années ! Qu'a tu fait pour moi ! Je suis morte ! A cause de toi ! De ton égoïsme ! De ta lâcheté ! Regarde-moi ! Et vois ce que tu m'as fait ! Tu m'as abandonné !...

Le spectre de la jumelle de Crépuscule continua de proférer tout un tas d'insalubrité au Serpentard, qui avait les doigts crispés sur sa baguette. Tandis qu'elle parlait et se rapprochait de plus en plus du brun, il fit le vide dans son esprit en se rappelant des cours qu'il avait déjà eut à Beau-Bâtons. Levant sa baguette sans aucune hésitation sur l'épouventard, il prononça distinctement la formule.

- Riddikulus !

L'effet fut immédiat et un bout de papier jaune vint ce coller au visage de sa soeur qui arrêta de parler surprise. Un autre vint se coller se qui fit commencer à sourire le Serpentard en voyant le fantôme se débattre avant quelle ne soit complètement recouverte de papier jaune prenant la forme d'une grosse piniata en forme de poussin qui criait d'une voix de crécelle "Tapez-moi". Elle finit par explosé par terre donnant ainsi de multiple poussin de toute les couleurs qui reprirent le même refrain que le plus gros. Un petit sourire apparut sur les lèvres de Crépuscule avant qu'un petit rire arrive puis laissant tombé la carapace qui retenait ses émotions se mit à rire à en pleurer.
Il ne s'avait pas si il avait réussit correctement l'exercice du point de vue de son professeur. Mais en invoquant une piniata magique, il était sure de toujours rire et d’anéantir les pouvoir de l'épouventard.
D'un simple coup de baguette, Anya remit l'épouventard dans l'armoire. Crépuscule essaya de se calmer et remit partiellement sa carapace en attendant le verdict de sa professeur.  
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Séances de rattrapage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: Les cours :: Défense contre les forces du mal-