BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Gryffondor !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Sam 26 Sep - 20:40

Molly réussit à garder son sérieux pendant quelques instants avant d'exploser :


- Embrassés ! Vous vous êtes embrassés ! Voilà qui explique bien des choses ! Je pensais qu'il en pinçait pour toi, qu'il était jaloux, mais là clairement on est passé à l'étape supérieure ! C'était comment ? Il embrasse bien ? Ca devait être humide si tu as pleuré juste avant... Il était doux ? Il me faut TOUS, je dis bien TOUS les détails !
Quoi que remarque, pour que tu lui préfères le prof d'étude des objets magiques, ça ne devait pas être si bien que ça. J'espère que tu ne lui a pas dit ! Le pauvre, il serait sûrement fou de rage s'il venait à apprendre qu'il embrasse si mal...


Molly était partie dans ses songes, loin de l'instant présent et de ce que pouvait bien lui raconter Alice. La jeune femme venait de lui lâcher l'info du siècle ! La blondinette refit surface :


- Quel beau triangle amoureux ça fait ! Mais il faut que tu rendes le prof jaloux de Warren si tu veux l'avoir dans tes filets ! Oui, c'est le meilleur moyen de...


Molly était repartie dans ses stratagèmes. Elle imaginait tous les plans possibles et inimaginables pour que son amie, Alice, puisse rendre le Professeur Turner fou amoureux d'elle. Pour cela, il fallait faire entrer Warren dans l'équation, c'était obligatoire...

999 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mar 29 Sep - 1:01

Molly explosa littéralement, et je me rappelais ainsi pourquoi je ne lui donnais JAMAIS de détails. Regardant autour de moi, je lui intimai de baisser d'un ton, d'autre Gryffondor pouvait être dans la tour.

- Non, non, il n'embrasse pas mal du tout, mais c'était mon premier baiser, et ça m'a fait tout bizarre... Je ne sais pas si je suis amoureuse ou quoi, je l'aime bien, c'est certain, mais je ne suis pas sûre et puis je n'ai pas vraiment confiance en lui, c'est un Serpentard...

Dans ma tête, je réalisai que je préférai visiblement m'attaquer au Directeur même de la maison Serpentard. Réfléchissant un instant à la situation, j'éclatai de rire en me tenant les côtes.

- Je dis ça alors que je suis attirée par le Directeur des Serpentard, n'importe quoi, je suis malade!

Reprenant enfin mon sérieux, je baissa de nouveau la voix, partageant quelques ragots avec mon amie qui en était tant friande.

- Non, je t'avouerai que, même si je n'y connais rien, il embrasse plutôt bien d'après moi, mais je ne voudrais pas me servir de lui concernant Turner, tu imagines si il a des sentiments pour moi, ce serait super méchant et puis, c'est avant tout un ami, je ne voudrais pas perdre ce petit lien, je l'aime bien quand même. Et je crois qu'il est méga jaloux de William Turner, parce qu'il est pas bête le Serpy, il a capté comment je fonctionnais! Tu crois que je devrais faire quoi?
1075 caractères, validé par Alice
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Jeu 1 Oct - 11:52

Molly réfléchissait à toute allure après ce que venait de lui dire Alice.


- Je pense que tu es perdue, parce que les deux te plaisent. Mais lequel des deux tu préfères réellement, si tu en doutes, crois moi je sais que c'est Turner !
Tu es toute chose quand on parle de lui, tu rougis et tu perds tes moyens ! J'ose même pas imaginer ce que ça doit être quand tu es avec lui !
Warren, c'est un autre problème. Il ne fait clairement pas le poids face au Prof ! Il est jaloux, mais de toute façon, il ne sera pas heureux quoi que tu fasses. Si tu te mets à sortir avec lui, tu ne seras pas réellement ici, mais avec Turner, tu culpabilisera, vous vous engueulerez, et puis la rupture. Si tu ne fais rien, tu vas être malheureuse, te mettre en couple avec Warren qui aura de la pitié, et la rupture au bout du compte ! Si tu sors avec Turner, tu sera heureuse comme tout, et Warren sera jaloux. Dans tous les cas, le problème reste le même : Warren.


Donc, il faut que tu ailles le trouver, que tu lui dises que c'est mort avec lui, et que tu mettes les bouchées doubles avec Turner !
D'ailleurs tu le revois quand celui là ?


Molly allait droit au but. Elle n'aimait pas passer par quatre chemins, trouvant que c'était se compliquer la vie pour rien. Au moins, les choses étaient claires avec elle, que ça plaise ou non.

1010 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarAlice Skellington
Prefet Gryffondor Prefet Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mar 6 Oct - 3:04

Molly me fit un speech sans fin que j'eus du mal à suivre tellement elle débitait ses mots à une vitesse folle. Son raisonnement était bon, certes, mais ce n'était pas si simple.

- Oui, mais Turner c'est un adulte, un professeur qui plus est! J'ai une chance sur un million avec lui, c'est stupide, c'est facile de s'emballer, mais tellement difficile de revenir sur terre en cas de déception... Warren, lui, il est dans mes âges, il me plait. Je pense que je vais trop loin et que je devrais être raisonnable justement.

Je marquai un temps de pause, ne souhaitant lui révéler que je voyais le beau professeur quelques jours plus tard seulement. D'un ton détaché, je répondis un vague:

- Et puis Turner, je dois le voir bientôt mais je sais pas trop quand, j'attends des nouvelles...
606 caractères, validé par Alice
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mar 6 Oct - 18:32

Le couloir semblait s'étirer un peu plus à chacun de ses pas. Il était pourtant d'une longueur bien modeste, mais pour Ridwen, il représentait une distance interminable. La jeune fille était habitée par un étrange sentiment de lassitude dont elle ignorait l'origine; peut-être était-il du au mauvais temps et à la pluie battante qui frappait contre les carreaux.
Arrivée devant le portrait de la Grosse Dame, elle prononça le mot de passe -
"Branchiflore" -  avec nonchalence, sans laisser le temps à celle-ci de terminer la question qu'elle connaissait par coeur depuis des années. Elle n'était vraiment pas d'humeur.
S'enfouffrant dans l'étroit passage menant à la salle commune, Ridwen pria pour que celle-ci ne soit pas trop bondée. La foule et les discussions animées lui étaient insupportables. Par chance, il y avait encore peu de monde â cette heure-ci. Elle entra donc dans la pièce chaleureuse et se dirigea immédiatement vers une petite table à côté de la fenêtre, les autres fauteuils étant déjà occupés. Elle sortit de son sac
Théorie des stratégies de défense magique de Wilbert Eskivdur, dont elle ne se séparait plus. Ce livre la passionnait. Bien qu'étant très épais, il ne lui restait plus qu'une infime partie à terminer. La jeune fille se plongea bien vite dans sa lecture, tout en entreprenant de défaire le chignon haut qu'elle arborait toute la journée. Il n'y avait qu'ici que l'on pouvait l'admirer sans toutes ses mèches tirées en arrière; le verbe admirer était le plus approprié, malgré le fait que peu de personnes en vérité remarquaient cette ombre systématiquement cachée derrière un ouvrage volumineux. En effet, Ridwen paraissait bien plus belle ainsi - bien qu'il soit impossible, en règle générale, de la qualifier de laideron. Les douces ondulations qui encadraient à présent son visage ôtaient à celui-ci toute froideur et sévérité; seul un air réservé qui lui était propre subsistait encore sur ses traits fins.

Ridwen: #ccccff 
RP avec Molly
1572 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Jeu 8 Oct - 11:48

[réponse à Alice]

Alice semblait perdue dans ses sentiments, une chose que Molly comprenait parfaitement et ne pouvait tolérer pour la suite des opérations. La sixième année était bien décidée à faire en sorte que ça marche entre le prof et Alice.
C'est avec un sourire d'ange, que la jeune femme se fit compatissante :


- Je comprends très bien tout ça Alice, mais n'oublie pas une chose : Turner te plais. Peut importe Warren, il vient semer le trouble dans ton esprit. Tu dois revoir le Prof ? Pas de problèmes ! Attends de le voir pour savoir. Tu verras comment il réagit, ses gestes, ses attentions...
Et une chance sur un million reste UNE chance ! Ne pars pas défaitiste, en plus ce sera certainement la bonne !


Molly sourit à Alice. Elle devait lui changer les idées et lui proposa alors d'aller manger dans la grande salle. Le repas devait être servit.

662 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Ven 9 Oct - 19:30

[réponse à Ridwen]

Molly descendait de son dortoir pour profiter un peu de la cheminée après s'être changée. Elle avait pris l'habitude de porter des pantalon slim qui moulaient tout en mettant son corps gracieux qu'elle avait travaillé toutes ces années. Il fallait dire que courir après les potins et les rumeurs demandait une certaine condition physique. Elle associait ces pantalons à des bottes à hauts talons fins ou à des escarpins qui avaient eux aussi les talons fins et haut. Elle adorait arborer se look de prédatrice qui est à l'affût de toutes les infos du château.
C'est en passant un élastique dans ses cheveux que la jeune femme s'arrêta au bas des marches. Elle avait reconnu Ridwen qui ne relâchait sa masse brune que dans la tour des Gryffondor. Une habitude qui piquait la curiosité légendaire de la lionne.
L'air de rien, elle alla s'asseoir dans un fauteuil à côté de la jeune femme, et croisa ses jambes longues et fines.


- Et bien Ridwen, comment vas-tu ?


La pauvre jeune femme allait être cuisinée à la sauce Molly...

820 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Sam 10 Oct - 16:10

L'une des qualités les plus intéressantes de Ridwen était sa capacité à retenir une quantité d'informations importante en peu de temps. La jeune fille était avantagée par une excellente mémoire; ainsi, le temps consacré à ses révision n'était guère étendu, d'autant plus qu'elle lisait très vite. Le livre qu'elle était actuellement en train de terminer voyait ses pages défiler à une vitesse impressionnante. Il ne lui en restait plus qu'une fine couche avant qu'il ne soit définitivement refermé. Absorbée comme toujours par sa lecture, Ridwen n'entendait plus la rumeur des conversations et avait presque oublié où elle se trouvait; son attention était uniquement focalisée sur son livre. Naturellement, elle ne remarqua pas Molly Dawkins qui s'était assise à côté d'elle.

- Et bien Ridwen, comment vas-tu ?

La jeune fille releva la tête et dévisagea sans gêne son interlocutrice. Il lui fallut quelques secondes pour redescendre sur terre et analyser la situation. Elle avait relevé l'un de ses sourcils sombres dans une expression mêlant ahurissement et dédain, lui donnant un air presque comique.  

* Depuis quand elle me parle, elle ? *

Ridwen connaissait la Gryffondor de vue - qui n'en avait jamais entendu parler ? - mais s'arrangeait toujours pour se tenir à distance. Elle ne supportait pas cette fouineuse, comme elle la désignait dans ses pensées. Plus que les gens superficiels, elle tenait en horreur tous ceux qui étaient à l'affût du moindre ragot traînant dans les couloirs. Bien que s'isolant constamment des autres élèves, Ridwen ne pouvait échapper à ces rumeurs détestables et était consciente d'en avoir été la cible: quelques camarades l'avaient catégorisée comme une fille désagréable et hautaine et proféraient des propos peu élogieux à son égard. Ces histoires l'agaçaient au plus haut point mais elle s'efforçait de ne pas leur accorder plus d'attention qu'elles n'en méritaient.  
Molly était donc installée à côté d'elle, les jambes croisées comme une journaliste prête à l'interviewer - ou à lui faire passer un interrogatoire, du point de vue de Ridwen.

* Pitié... *

Ridwen était exaspérée rien qu'à la vue des talons hauts que la jeune femme semblait chérir et qu'elle portait toujours en complément d'un pantalon moulant. Peut-être y avait-il une part de jalousie dans cet agacement, car bien que Ridwen ait un beau visage, son corps manquait cruellement de courbes féminines et lui donnait une allure trop fluette à son goût. Elle enviait sans se l'avouer son physique élancé.  
La jeune fille hésita entre subir le supplice en osant répondre, et se lever immédiatement pour rejoindre son dortoir et échapper à la lionne. Cependant, elle jugea cette dernière solution trop lâche et impolie et se jeta à l'eau.


- Je vais bien.

La réponse avait lancée sèchement et brièvement, sans laisser la place à un "merci" ou un "et toi" que l'on glissait habituellement dans les conversations entre gens sociables et civilisés. Mais Ridwen dédaignait ces conventions - elle se replongea immédiatement dans sa lecture en essayant de chasser l'anxiété qui commençait à la gagner.


RP avec Molly
Ridwen: #ccccff
2499 caractères validé par Molly

Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Lun 12 Oct - 10:49

Molly sourit car de toute évidence Ridwen voulait échapper aux questions de la jeune femme.


- Allons, allons Ridwen... Dis moi tout. Quels secrets se cachent derrière ses boucles brunes et ces joues roses ?


Molly se pencha vers Ridwen, curieuse comme jamais. Cette fille était trop solitaire pour être normale, la blondinette en était sûre.
La jeune femme n'avait pas non plus relevé le fait que le ton employé par Ridwen n'engageait pas à la conversation. Elle y était habituée depuis le temps, faisant face à des ronchons et autres réactions de ses "victimes".
Si la brune espérait s'en sortir comme ça, c'était mal connaître la lionne qui était plus que tenace, et ne laissait jamais tomber, quoi qu'il arrive. Par chance, elle ne s'était encore jamais pris de sortilège ou de maléfice, mais les petits cadeaux (crèmes, potions et autres) qu'elle recevait, elle les jetaient tous sans ménagement, ne voulant pas risquer quoi que ce soit.

747 caractères validé par Molly


Dernière édition par Molly Dawkins le Jeu 15 Oct - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Lun 12 Oct - 16:04

Rien ne semblait pouvoir ébranler la volonté et la curiosité avide de Molly Dawkins. Celle-ci s'était penchée vers Ridwen en affichant un sourire insupportable.

- Allons, allons Ridwen... Dis moi tout. Quels secrets se cachent derrière ces boucles brunes et ces joues roses ?

Comment pouvait-on à ce point désirer de percer l'intimité des autres ? Ridwen était sidérée par l'indiscrétion de la Gryffondor. Elle lui répliqua sur un ton cinglant et tourna sèchement la page de son livre.

- Les secrets ne sont pas faits pour être révélés, sinon à quelques personnes de confiance, et j'ai le regret de t'annoncer que tu n'en fais pas partie.

L'envie de quitter sa chaise la torturait de plus belle, mais elle jugea qu'il serait trop faible de sa part de se dérober ainsi. Elle décida d'affronter le regard perçant de Molly avec dignité.

Ridwen: #ccccff
663 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Jeu 15 Oct - 12:03

Molly n'était pas du genre à se démonter ou se laisser impressionner par ce genre de réponse dont elle avait l'habitude. Un sourire en coin, la jeune femme lança une pique à Ridwen :


- Parce que tu as des personnes de confiance ? Toi ? Ridwen la solitaire ? Tu sais, tu ne pourras pas éternellement garder pour toi tes secrets, au risque de finir par craquer et d'aller à Ste Mangouste...


La jeune femme se retint d'ajouter qu'elle pourrait en demander un rayon à Victoria de Poufsouffle. Les coupures des journaux qu'elle avait empruntés cet été s'étaient révélées très instructives pour la lionne et ses enquêtes.
Souriant à la brune, la sixième année ajouta quelque chose qui, elle le savait, allait avoir son petit effet sur sa proie :


- Tu ne pourras pas te cacher Ridwen... J'ai des yeux et des oreilles partout dans ce château, et nous sommes toutes les deux de la même maison...

694 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Ven 16 Oct - 11:19

- Parce que tu as des personnes de confiance ? Toi ? Ridwen la solitaire ? Tu sais, tu ne pourras pas éternellement garder pour toi tes secrets, au risque de finir par craquer et d'aller à Ste Mangouste...

La discussion - si l'on pouvait appeler ainsi cet étrange échange - était en train de se transformer en un cruel jeu de répliques piquantes. Ridwen décida de s'en amuser plutôt que s'en agacer éternellement. C'était d'autant plus une excellente occasion de remettre La Fouineuse à sa place. Il fallait absolument lui apprendre à se mêler de ses affaires. Tandis que Ridwen préparait sa réponse avec un soin méticuleux, Molly reprit la parole, son sourire insupportable toujours aux lèvres.

- Tu ne pourras pas te cacher Ridwen... J'ai des yeux et des oreilles partout dans ce château, et nous sommes toutes les deux de la même maison...

* Et c'est ainsi qu'elle compte m'intimider ? *

Ridwen haussa les sourcils, guère impressionnée. Cependant, elle ne comprenait pas la raison pour laquelle cette demoiselle s'obstinait à lui tirer les vers du nez. Était-ce là son unique but ? La jeune fille songea qu'à ce point, cela devenait inquiétant. Elle la regarda en arquant l'un de ses sourcils sombres, comme si son discours lui inspirait une certaine pitié mêlée à de l'amusement. Elle lui rétorqua, en imitant avec une ironie amère le ton employé par la Gryffondor:


- C'est donc ta seule occupation ? Passer tes journées à courir après les potins et les ragots ? J'ignore ce que tu recherches en voulant à tout prix m'ouvrir la bouche mais, crois moi, tu perds ton temps. Vois-tu, avec moi, tes tentatives ne pourront qu'être vaines.

Elle ponctua son discours d'un petit sourire faussement innocent, accentuant son cynisme.
Sur ce, elle referma son livre et le fourra dans son sac. Elle s'apprêtait à se lever, mais savait que Molly ne lâcherait pas l'affaire et ne la laisserait pas partir sans avoir réagi à ses paroles.


Ridwen: #ccccff 
RP avec Molly
1578 caractères
Validé par Azel Grace
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mar 27 Oct - 8:58

La brune était une proie difficile, mais rien d'insurmontable pour la blondinette. Elle avait déjà fait craquer plus dur que la Gryffondor à qui elle s'attaquait, et le temps n'était pas un problème, seul le résultat comptait.


- Oui Ridwen c'est une de mes occupations préférées, et tout le monde a ses petits secrets qui sont dévoilés tôt ou tard, tout n'est qu'une question de temps Ridwen...
Fuir, ne te protégera pas de moi ou de mes oreilles... Mais va, je comprends que tu veuilles fuir... Tu n'es pas faite pour être à Gryffondor, sinon tu affronterai les choses.


Molly s’esclaffa avant de se lever, voyant la brune lui jeter un regard noir et de s'en aller certainement dans son dortoir.
La pauvre jeune femme ne savait pas que la blondinette avait tous les fantômes du château dans sa poche y compris Peeves, l'esprit frappeur.

658 caractères validé par Molly 
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mar 27 Oct - 16:46

Revenant du bureau du Directeur, mon cher père, je marche à grand pas, fulminant après lui et déçue par son attitude. J'ignore comment ma mère réagirait, et le savoir m'aiderait certainement, mais à quoi bon. J'arrive devant le protrait de la grosse dame, et instinctivement je lance:

- Capharnaüm!

- Erreur jeune fille!

Je lève les yeux ne m'attendant pas à cette réponse. Mais oui, je suis devant le portrait de la salle commune, pas devant la gargouille...

- Branchiflore...

La grosse dame pince du bec, visiblement outrée que j'ai pu faire une telle erreur, mais je n'en tiens pas compte et j'entre. Décidément, les rencontres avec mon père ne m'aident pas à aller mieux. Je ne regarde même pas les personnes présentes, puis je me dirige vers un fauteuil vide, et m'avachis dessus. Ce n'est pas dans mon habitude, j'ai toujours été coquette, alors je me redresse, fièrement, comme si tout allait très bien.
RP LIBRE QUI VEUT!
709 caractères
Validé par Azel Grace
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 28 Oct - 11:15

- Oui Ridwen c'est une de mes occupations préférées, et tout le monde a ses petits secrets qui sont dévoilés tôt ou tard, tout n'est qu'une question de temps Ridwen...

* Elle a pris Rita Skeeter comme idole ou quoi ? *

- Fuir, ne te protégera pas de moi ou de mes oreilles... Mais va, je comprends que tu veuilles fuir... Tu n'es pas faite pour être à Gryffondor, sinon tu affronterais les choses.

Sur ce, l'exaspérante blonde - du point de vue de Ridwen, mettons les choses au clair - se leva à son tour en ricanant. Ridwen, quant à elle, décida finalement de rester. Elle s'était rendue dans la salle commune pour en profiter et non pour se réfugier encore une fois dans son dortoir. Les dernières paroles de Molly résonnaient encore à ses oreilles dans un écho insupportable. La jeune fille ne s'en sentait pas blessée, du moins elle ne voulait pas l'admettre - elle avait trop d'orgueil pour accepter cela; elle était surtout très irritée.

"Tu n'es pas faite pour être à Gryffondor, sinon tu affronterais les choses..."

Comment cette fouineuse pouvait-elle se permettre de remettre en cause la dignité de son appartenance à la maison Gryffondor ?


- J'en ai affronté des choses, ma cocotte, et certainement bien plus que toi, répondit-elle dans un murmure rageur. Mais j'ai d'autres priorités que de me confronter à une pimbêche comme toi.

Ridwen ignorait si Molly l'avait entendue. Elle l'espérait, au fond d'elle-même. La jeune fille se rassit et rangea dans son sac Théorie des stratégies de défense magique, qui reposait sur la table depuis tout à l'heure. À présent, elle n'avait plus rien à lire. Elle songea à commencer un croquis de la salle commune, mais elle se sentait lasse rien qu'à l'idée de devoir sortir son matériel à dessin.
Une élève entra dans la pièce et, sans accorder un regard aux gens qui l'entouraient, s'assit immédiatement dans un fauteuil reculé, non loin de la table à laquelle Ridwen était installée. Celle-ci lui jeta un bref coup d'oeil et remarqua - avec un peu d'amertume - qu'elle était très belle, avec ses grands yeux et ses longs cheveux d'encre. Elle ne lui prêta pas plus d'attention et plongea dans ses méditations habituelles, soutenant sa tête en appuyant ses coudes sur la table dans une attitude mêlant subtilement grâce et nonchalance, car elle se tenait parfaitement droite tandis que son beau regard vert se perdait dans les flammes qui dansaient dans l'âtre.


#ccccff
Fin du RP avec Molly
RP libre
1898 caractères
Validé par Azel Grace
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 11 Nov - 17:59

Apres  l’événement de la salle de repos des élèves, je m'étais assis dans l'un des magnifiques fauteuils rouge et or de la salle commune de notre maison. Assis près du feu, je me remémorais les événements de la veille, la blague qui a mal tourné. Je me revoyais encore, la baguette pointée sur le directeur afin de défendre cette fille à coup de magie noire. Cette fille qui était la sienne!

Et quelle fille, extraordinaire, son visage doux et agréable couvert de ses jolis cheveux bruns. J'aime bien le contact avec les filles mais elle, elle m'a perturbé, elle m'a déstabilisé à l'instant où elle a voulu me retenir face à son père. Elle a posé ses mains sur mon torse et j'ai sentis la légère caresse que ses mains ont faites après leurs impact sur mon torse pour m'arrêter. Cela a suffit à me perturber suffisamment pour interrompre l'informulé de magie noire que je m'apprêtais à exécuter. Ses yeux, gris-vert, m'ont tout de suite attendris. J'ai vu ou du moins ressentis la supplication dans son regard à ce moment précis, je ne pouvais lui refuser ce qu'elle me demandait.

Mes pensées furent interrompues par des éclats de voix de deux élèves de Gryffondor qui se disputaient à coté. Le directeur, Monsieur  Peverell,  m'avait collé pour une durée indéterminée, chiant mais sympa de sa part tout de même, j'étais sur le point de le tuer. A cette pensée, je fis un petit sourire, j'étais presque devenu comme mes parents et la plupart des membres de ma famille. Je hais cette partie sombre de moi c'est, disons, le coté Greengrass de mon être. Je souris à nouveau suite à cette pensée. Je me rappelai la dureté de Damon avec cette petite poufsouffle qu'il avait brisé ce soir la. Cela m'avais fais mal au fond autant de méchanceté, faudra que je dise à Damon d'être plus cool avec toutes les filles, peu importe leurs maisons.

En cette instant une fille entra furieuse dans la salle commune. Elle avait un jean moulant taille basse noir et un petit débardeur rouge, comme le rouge de notre maison, ces cheveux noir et lisse tombaient sur ces épaules, sont regard était noir de rage. Je n'avais pas vu de regard aussi noir et triste depuis la mort de Lord Voldemort. Ma mère, Daphné Greegrass, avait eu ce regard à l'annonce de cette nouvelle pas si mauvaise.

La jeune fille vint s'avachir dans le fauteuil qui se trouvait à côté de moi sans me remarquer, ni moi, ni les deux Gryffondor qui se disputaient. Mon coeur se mis à s'exciter violemment dans ma poitrine de manière semblable au moment où, la veille, cette fille Elizabeth a posé ses mains sur mon torse. Je regardais la jeune fille se redresser comme si elle n'était pas furieuse et qu'elle ne s'était jamais avachie de sa vie dans ce fauteuil. Je souris à la vue de cette scène et souris de plus belle quand je réalisais que cette jeune fille était Elizabeth.

Je m'installais correctement les mains tremblantes puis lui souris pour me faire remarquer, mais rien à faire, elle ne me remarqua pas. Vexé et blessé dans ma fierté, je me pencha légèrement en avant et lui dis:

- Bonjour,  Elizabeth, c'est bien ça ? Tu es la fille que j'ai defendue face au directeur hier soir, ça va mieux  ?


cody     FF3300
2487 caractères
Validé par Azel-Grace
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 11 Nov - 20:11

- Bonjour, Elizabeth, c'est bien ça ? Tu es la fille que j'ai defendue face au directeur hier soir, ça va mieux ?

Je sursaute, ne m'attendant pas à entendre cette voix tout particulièrement. Je reprends vite contenance, mais il a forcément vu mon sursaut.

- Oh! Cody! Oui, oui c'est ça, Elizabeth, la fille du Directeur qui t'a collé... Je suis désolée, j'étais ailleurs, je reviens de son bureau justement, et ça ne s'est pas bien passé. Tu vas bien depuis hier?

La veille, nous nous étions quitté silencieusement, avec un vague bonsoir de la tête bien timide, dans cette même salle commune. A-t-il remarqué mon attitude en rentrant? Si je lui en parle, il risque de savoir que son sort me préoccupe. Un jeune Gryffondor de sixième année qui en pince pour moi s'approcha:

- Bonjour Elizabeth, je ne te dérange pas? Je voulais t'inviter à sortir un de ces jours.

- Désolé Ronan, je ne préfère pas, ne le prends pas mal, mais...

- Non, non pas de souci, je comprends c'est pas grave, bonne journée.

Voilà qui me met dans l'embarras. Ma popularité risque de me jouer des tours. Que va en penser Cody? Qu'il n'a aucune chance peut-être? J'espère qu'il a suffisamment confiance en lui pour se rendre compte qu'il a clairement du potentiel à mes yeux, plus que beaucoup d'autres ici d'ailleurs. Je crois que je suis en train de tomber sous le charme...
1031 caractères
Validé par Azel-grace
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 11 Nov - 22:34

Le fait que je l'aborde ainsi semblait l'avoir surprise. En effet son air étonné ne trompait pas. Elle me dit qu'elle revenait du bureau de son père ce qui me déplu. Cela a du se voir, car je ne pu m'empêcher de froncer les sourcils. Je commença à me demander quel sort je pourrais utiliser pour le pulvériser, ce maudit directeur mais la douce voix d'Elizabeth m'interrompit dans ma pensée avec une question a laquelle je lui répondis avec un sourire:

- Oui ca va depuis hier, merci.

Avant de pouvoir enchainer sur autre chose, Ronan arriva et demanda de manière maladroite à Elizabeth de sortir avec elle. Sa demande m'amusa, * oh mon pauvre ami, de cette manière tu vas te prendre un mur * aussitôt penser aussitôt prit. Je n'avais même pas finis de penser qu'Elizabeth avais dit non gentiment à ce pauvre Ronan qui coupa court aux excuses maladroites de celle-ci et s'éclipsa. Elizabeth semblais embarrassée mais elle était tellement populaire que le fait qu'elle subisse ce genre d'intervention ne m'étonnait même pas. Moi même je me faisais accoster, draguer et inviter à longueur de journée. Je souris a Elizabeth pour lui faire comprendre que je n'avais pas été dérangé par l'intervention de Ronan. Je sortis un parchemin de ma poche sceller par le sceau de ma chevalière et dis:

- Heu cela est peu être précipiter mais cette nuit j'ai eu un peu de mal à dormir et pour être honnête je n'ai cessé de penser à toi et un peu aussi à l'altercation avec ton père mais surtout à toi !

Voila les amis comment paraitre c*n en dix secondes * oulala mon gars tu fais pas mieux que Ronan * Je me sentis rougir et mon cœur accélérer. J'avalais ma salive que je n'avais pas et dis avec timidité:

- Comme j'arrivais pas à dormir j'ai écris quelques lignes pour toi.

Je brisais le sceau de cire et lui tendis le parchemin où il y avait écrit:

Chere Elisabeth,

Moi j’ai traversé tout Poudlard pour atteindre mon bel amour
Équipé de l’espoir, de mon cœur et un jour
J’ai trouver mon amour, p’t’etre un fou, p’t’etre heureux
Je suis parmi tant d'autres un simple sorcier amoureux  
Je regarde ton visage avec mes yeux éblouis
Je traque le moindre sourire et j'en rêve même la nuit
Je savoure chaque instant pour continuer le cour d’ma vie
Il m'arrive même de t’regarder jusqu'au milieux de la nuit
J'ausculte les étoiles qui se trouvent dans les cieux en pensant à toi
Tout comme ton sourire cela me remplit de joie
Je vide mon esprit dans le grand brasier de l’élément feu
Pour trouver de l'inspiration, j'suis un gars amoureux
Ça m'a pris petit à petit en te voyant dans les couloirs
J'me suis dit écrire ce parchemin, cacherai mon côté noir
Et puis ton sourire transforme les cœurs de glace
Ta joie, ton bonheur c’est le plus efficace
Quand je vois ton visage, pour moi plus rien n'existe
Je suis le plus heureux des sorciers plus rien n’est triste
Alors j'en veux plus, je veux qu'on se retrouve tout les deux
Je suis parmi tant d'autres, un simple gars amoureux

Je regardais ces yeux gris-vert lire mon parchemin. * Elle va pas aimer, c'est trop romantique pour elle * Le stresse m'envahi peu à peu, je redoutais un refus surtout après l'intervention de Ronan.

2482 caractères
couleur rp ff3300
Validé par Azel-Grace
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 11 Nov - 23:53

Cody semble presque compatissant pour le garçon. Ais-je été si dure? Il me sourit tout de même, me montrant que cela ne lui posait pas de problème, une chance. C'est alors que les choses prennent une tournure imprévue.

- Heu cela est peu être précipiter mais cette nuit j'ai eu un peu de mal à dormir et pour être honnête je n'ai cessé de penser à toi et un peu aussi à l'altercation avec ton père mais surtout à toi ! Comme je n'arrivais pas à dormir j'ai écris quelques lignes pour toi.

Il me tend un parchemin qu'il dégrafe au passage. Il semble long, écrit de façon manuscrite. Mais qu'est-ce que cela peut bien être? Je prends le parchemin encore à demi fermé. Je prends le temps pour l'ouvrir, m'inquiétant un peu au fond, observant les détails, observant le seau révélant les lettres C et G sur de la cire rouge, un seau qui n'était pas sans rappeler sa chevalière à laquelle je jette un vague coup d'œil au passage.

Tremblante, je commence à dérouler le parchemin. Il a une jolie écriture penchée pour un garçon. Il s'est appliqué visiblement, je dois donc prendre cela au sérieux quoi qu'il arrive. Le texte est long, je commence à le lire.

Chere Elisabeth,

Moi j’ai traversé tout Poudlard pour atteindre mon belle amour
Équipé de l’espoir, de mon cœur et un jour
J’ai trouver mon amour, p’t’etre un fou, p’t’etre heureux
Je suis parmi tant d'autres un simple sorcier amoureux  
Je regarde ton visage avec mes yeux éblouies
Je traque le moindre sourire et j'en rêve même la nuit
Je savoure chaque instant pour continuer le cour d’ma vie
Il m'arrive même de t’regarder jusqu'au milieux de la nuit
J'ausculte les étoiles qui se trouvent dans les cieux en pensent à toi
Tout comme ton sourire cela me rempli de joie
Je vide mon esprit dans le grand brasier de l’élément  feu
Pour trouver de l'inspiration, j'suis un gars amoureux
Ça m'a pris petit à petit en te voyant dans les couloirs
J'me suis dit écrire ce parchemin, cacherai mon côté noir
Et puis ton sourire transforme les cœurs de glace
Ta joie, ton bonheur c’est le plus efficace
Quand je vois ton visage, pour moi plus rien n'existe
Je suis le plus heureux des sorciers plus rien n’est triste
Alors j'en veux plus, je veux qu'on se retrouve tout les deux
Je suis parmi tant d'autres, un simple gars amoureux



Je reste pantoise. Les yeux fixant les écritures, je ne sais pas quoi dire. Il faut que je parle et vite, je sens son regard peser sur moi et il a très certainement remarqué que je ne lis plus. Je m'attendais à tout sauf à ça. C'est une véritable déclaration d'amour! Rougissant à n'en plus finir, heureusement mon fond de teint limite les dégâts, je souris, touchée, et me tourne enfin vers mon interlocuteur. J'ouvre la bouche, toujours souriante, puis la referme sans dire un mot. Je suis complètement interloquée. Je déglutis, baisse les yeux puis le regarde de nouveau.

- Woaww... J'avoue que je ne m'attendais pas à ça c'est... surprenant! Et très touchant je dois dire... Pourtant j'ai l'habitude de ce genre de trucs, et d'habitude je trouve ça crétin et cucul, mais là... ça me touche énormément, je ne sais pas pourquoi, mais venant de toi... enfin voilà, ça me fait énormément plaisir...

Sans m'en rendre compte, je me suis avancée dans mon fauteuil, à tel point que mes genoux sont presque contre les siens, me rapprochant pour ne pas me faire entendre des autres. Je chuchote même tant on est proche. Là tout de suite, j'aimerai qu'il m'embrasse et qu'il m'embrase. Je ne dois pas penser comme ça, ce n'est pas bien... et pourtant je n'y peux rien.

- Je comprends tes mots, je... je... je les ressens...

Je baisse un peu plus la voix.

- Je t'ai dit revenir du bureau de mon père... j'ignore pourquoi, mais je me suis sentie mal que MON père TE donne une punition... J'ai essayé de lui demander de revenir sur sa parole, mais je n'ai pas réussi, il m'a punie aussi au final. Avant d'aller le voir...

Je m'apprête à dévoiler qu'en fait moi aussi j'ai de réels sentiments pour lui, un besoin de le voir. Reprenant mon souffle, je reprends.

- Avant d'aller le voir, juste après m'être levée... je suis retournée à la salle de repos... j'espérais t'y croiser avec un peu de chance. Hier soir... je serai bien restée avec toi un peu plus... Enfin, tu vois? Tu comprends? Pourtant on se connait peu, mais c'est comme ça...

[ Désolée, tu n'as pas décris le motif de ta chevalière, mais j'en ai conclus à tes initiales, si ça ne te convient pas fais-moi signe Smile ]
3325 caractères
Validé par Azel-Grace
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Ven 13 Nov - 17:29

Elizabeth prit le parchemin et le lu, je vis ces yeux lire chaque mot du contenue. Plus elle avançait dans sa lecture plus mon coeur battait fort et le stresse montait. * Tu vas te faire recaler * Plus cette pensée se répétait dans ma tête, plus l'espoir d'avoir un retour positif de sa part s'amenuisait. Quand elle eu finis de lire, elle me regarda et dit:

- Woaww... J'avoue que je ne m'attendais pas à ça c'est... surprenant! Et très touchant je dois dire... Pourtant j'ai l'habitude de ce genre de trucs, et d'habitude je trouve ça crétin et cucul, mais là... ça me touche énormément, je ne sais pas pourquoi, mais venant de toi... enfin voilà, ça me fait énormément plaisir... Je comprends tes mots, je... je... je les ressens... Je t'ai dit revenir du bureau de mon père... j'ignore pourquoi, mais je me suis sentie mal que MON père TE donne une punition... J'ai essayé de lui demander de revenir sur sa parole, mais je n'ai pas réussi, il m'a punie aussi au final. Avant d'aller le voir, juste après m'être levée... je suis retournée à la salle de repos... j'espérais t'y croiser avec un peu de chance. Hier soir... je serai bien restée avec toi un peu plus... Enfin tu vois? Tu comprends? Pourtant on se connait peu, mais c'est comme ça...

Cette réponse inattendu mais tant espéré me fis sourire, autant de par sa réaction un peu gêné et timide, que par le fais que ce n’était pas un  oui clair, ni un non ferme. Tout cela me soulagea et ma confiance en moi revint, je me leva du fauteuil devant Elizabethet, pris sa main puis me pencha en avants pour déposé un délicat baiser, tout doux, tout tendre, du bout de mes lèvres, tout en la regardant dans ces jolies yeux gris vert. Je me redressa en tirant légèrement sa main vers le haut pour l'inviter à se lever. Une fois debout, face à face, à quelque centimètre l'un de l'autre. Fébrile, je posa ma main gauche délicatement sur ces hanches douces et découverte puis leva ma main droite vert son front. Avec le dos de mes doigts je commença une caresse, lente et douce, le long de sa tempe. Caresse qui était rythmé par nos souffles rapide et court. Cette douce caresse continua le long de ces cheveux, déplaçant alors une petite mèche brune derrière son oreille, elle vins s'achever en douceur le long de sa douce mâchoire. Tout en lui faisant cette douce caresse, je lui dit alors:

- Tes yeux m'ont ensorcelé, Elizabeth, ton visage si doux m'apaise et ton sourire m'emplie de joie. Je dois avoué que prendre d’assaut les remparts de ton cœur afin de devenir ton prince m'aurai comblé. Ton cœur m'est trop précieux pour cela, c'est avec patience que j'attendrai que tu m'en ouvres les portes.

Je lui souris et continua:

- j'ai beaucoup apprécié ce moment passé avec toi à l'instant, comme celui d'hier soir, je regrette de t'avoir raté ce matin dans la salle de repos. Il se fait tard, tu sais maintenant que je t'attends patiemment, j’espère te revoir très vite...

Sur ces mots, je me dirigea doucement vers les escaliers du dortoir, * viens, je me sens tellement seul sans toi, ma belle et douce * l'espoir de l'avoir à mes cotés faisait tellement battre mon cœur que j'avais l'impression qu'il allait sortir de ma poitrine.

[ non la description est parfaite, c'est comme ça que je voyais la chevalière ]

cody: ff3300
Elizabeth: 00ccff
Caractères : 2448
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Sam 14 Nov - 19:44

- Tes yeux m'ont ensorcelé, Elizabeth, ton visage si doux m'apaise et ton sourire m'emplie de joie. Je dois avoué que prendre d’assaut les remparts de ton cœur afin de devenir ton prince m'aurai comblé. Ton cœur m'est trop précieux pour cela, c'est avec patience que j'attendrai que tu m'en ouvres les portes. j'ai beaucoup apprécié ce moment passé avec toi à l'instant, comme celui d'hier soir, je regrette de t'avoir raté ce matin dans la salle de repos. Il se fait tard, tu sais maintenant que je t'attends patiemment, j’espère te revoir très vite...

Sa main posée sur ma hanche m'étonne, et sa caresse le long de mon visage me fait frissonner. Un frisson agréable et surprenant. Il attend quoi? Que je le rejoigne? Que dois-je faire? Je sais au fond de moi que c'est une très mauvaise idée de rejoindre un garçon dans son dortoir lorsque l'on a quatorze et quinze ans, mais j'en ai tellement envie finalement que j'hésite.

Et puis ces mots... Ces doux mots qu'il m'a dit, et ce texte qu'il m'a écrit, tout, je fonds et cela ne me ressemble pas. J'ai un peu peur je crois, je ne connais pas ça. Serait-ce cela que l'on appelle le coup de foudre?

Je le vois avancer doucement, s'approcher un peu plus chaque seconde de cette ouverture que je risque de ne pas oser passer seule pour le rejoindre, mais j'ai peur. Je me lève soudainement, sans même que mon cerveau ne soit préparer, ce qui me donne un gros vertige. Je tends la main vers Cody, toujours sans réfléchir:

- Non attends! Pars pas! Est-ce que... est-ce que je peux... venir avec toi? Je ne veux pas rester là... seule...
1211 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Sam 14 Nov - 22:07

Alors que je marche lentement vert le dortoir, laissant derrière moi Elizabeth. Mes pensées ainsi que tout mon être espéraient qu'elle m'accompagne jusqu'au moment où le son de sa voix retentis dans mes oreilles

- Non attends! Pars pas! Est-ce que... est-ce que je peux... venir avec toi? Je ne veux pas rester là... seule...

Je me stoppa net, mon cœur, qui battait déjà fort dans ma poitrine, se mis à battre plus fort encore. J'avais chaud, trop chaud même. Je me retourna vers Elizabeth, la main toujours tendu vers moi. Je lui souris et tendis le bras pour attraper sa main. Délicatement je tira sa main à moi afin d'envelopper Elizabeth de mon bras droit et je lui dis:

- T'avoir à mes cotés m'emplira de joie.

Sur ces mots, je gravis les escalier du dortoir accompagné d'Elizabeth

[ suite dortoir garçon ]

cody: ff3300
Elizabeth: 00ccff
Caractères : 607
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 18 Nov - 10:22

Assis dans un fauteuil, je et m’inquiétant pour Glen, mon duc, je me remémorai l'instant  ou je lui avais confier la mission qu'il était entrain exécuter.

[ flash back ]

En entrant dans la volière du château, je me dirigea vers la cage ou se trouvais mon duc blanc. je l'ai nommé Glen, oui comme le wiskey Ecossai. Glen était tout content de me revoir, je dus lui faire minte caresses avant de pouvoir lui donner une friandise.

- Je sais je viens pas assez te voir mon ami mais les cours me prennent beaucoup de temps.

L'animal, la tête dans le creux de la main, me regardais d'un air suppliant.

- Je te promet de venir plus souvent mais avant j'ai une course pour toi et la route sera longue mon ami.

Glen se redressa comme pour dire " pas de soucis, je suis prêt! " ce qui me fis sourire.

- J'aimerai que tu portes cela à mon ami Roger de la joaillerie suisse Gemmyo. C'est une commande spécial et très importante.

Glen me regarda intrigué, je repris:

- C'est une bague spéciale, tu la verras quand il l'aura fabriqué, et tu me dira a ton retour ce que tu en penses.

Glen émis quelque hululement en guise de réponse et partis pour la suisse. * Vas mon ami, je t'en pris fais vite et fais attention à toi * Savoir Glen sur un vol m’inquiétais c'est donc le cœur serré que je sortis de la volière.

RP Unique
cody ff3300
Caractères : 989
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 18 Nov - 21:45

Rentrant du parc, main dans la main avec mon cher et tendre, je révasse. Je suis bien là, mais la réalité me rattrappe lorsque l'on passe le portrait de la grosse dame. Quelques élèves sont présents, et malheureusement le passage étroit ne nous laisse pas vraiment la possibilité de continuer à se tenir la main. Et puis ce devoir que j'ai à faire me tracasse, je n'ai pas beaucoup avancé et c'est pour dans deux jours.

Avant de monter dans mon dortoir, je fais un simple petit bisou tout doux sur les lèvres de mon prince charmant qui va aller lui aussi dans son dortoir. Nous prenons quelques sandwichs chacun en prévisions et nous nous quittons là, non sans amertume, mais parfois il faut savoir être raisonnable. Je n'en ai aucune envie, mais j'essaie de me forcer. Ma raison l'emportera-t-elle?

634 caractères
Rp unique (avec Cody)
suite dans le dortoir des filles
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Gryffondor !   Mer 18 Nov - 23:31


En entrant dans la salle commune, je vis plein de camarade de la maison mais pas de petite rebelle quelque fille se sont retourner suite a mon entrer. Je me dirigea vers un fauteuil prêt du feu où je m'y installa confortablement. Après avoir renvoyer deux ou trois greluche complétement nounouille je sortis une plume et un parchemin afin d’écrire un lettre d'amour pour ma petite rebelle. Je voulais une lettre qui respirai l'amour et la sincérité, une lettre qui lui ferai comprendre que je suis à elle, et cela pour toujours. Je commença:

Elizabeth, mon amour,

Je ne pu en écrire plus, mes yeux étaient noyer par des larmes. Le fais de ne pas l'avoir vu m'avais brisé le cœur. étais ce pour une nuit seulement? étais ce un simple jeu pour elle? tant de questions me trottaient dans la tête, après avoir tant aimé, il me serai douloureux de la perdre. Je n'ai pas osé lui dire je t'aime de peur de l'effrayer, aurai je du? ou au contraire ai je bien fais? tant de question sans réponse. Le moral bas et les yeux encore humide et chaud des mes larmes je rangea le parchemin et ma plume. Je remontai alors les escaliers que j'avais gravis la veille avec ma bien aimé petite rebelle.



RP UNIQUE suite dortoir garcons
Caractères : 934
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gryffondor !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gryffondor !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2031/2032 (2015/2016) :: Poudlard :: Salles communes-