BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Salle de repos élève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 20 Avr - 17:39

Le garçon aux couleurs des bleu et bronze était très irritant pour la jeune femme. Il faisait preuve d'insolence et de suffisance et la rouge et or n'avait pas besoin de ça. Elle venait de quitter le terrain de quidditch, s'était défoulée, battue contre elle même, mais ce garçon avait un petit je ne sais quoi qui horripilait Molly. Tout dans son attitude montrait qu'il était un petit branleur, et la blondinette le voyait comme un moustique qu'elle aimerait écraser.

Depuis quelques jour, il semblait évident pour n'importe quel spectateur qui avait connu Molly quelques temps auparavant qu'elle prenait un chemin qui ferait qu'elle se tournait vers les ténèbres. Une rage auto destructrice c'était enclenchée. La jeune femme cherchait à se faire du mal pour exorciser le monde qui s'écroulait autour d'elle. D'abord Louanne qui ne lui parlait plus et semblait différente, James qui l'étouffait et l'empêchait de voir qui elle voulait...

Ce Serdaigle était le parfait défouloir. Et il était avec ce garçon à la réputation plus que douteuse. Ce Serpentard qui était mêlé à cette histoire de sang de vampire... Rien n'était plus parfait pour Molly en cet instant. Attendant de voir la suite des évènements, car les deux garçons avait l'attitude de quelqu'un qui prépare un mauvais coup ou qui en ont réussi un, elle alla s'installer dans un canapé à côté de Victoria.

- Salut...

Voyant son amie avec un verre de jus de citrouille, la Gryffondor lui dit en désignant le verre d'un coup de tête :

- Je peux en avoir un ?

Elle lui fit un sourire qui lui fit mal. La lèvre coupée, et l'arcade sourcilière ne manqueraient pas de se rouvrir à la moindre occasion... Sous le regard étonné de la Poufsouffle, elle lui dit avant même que celle ci ait pu lui dire quoi que ce soit la main tendue en un signe montrant qu'elle voulait parler:

- Pas d'inquiétude, je me suis fais ça toute seule. J'ai voulu essayer de voler... Mais mon vertige m'empêche d'avoir un contrôle total du balai.

* Mieux vaut cette excuse, que de lui dire que je fais ça pour me sentir vivante et me défouler...*
1638 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 20 Avr - 23:04

Perdue dans mes pensées je me remémorais la soirée de la veille que j'avais malheureusement passée en compagnie de Kalis et de son nouvel ami de Serdaigle. Tout comme il y avait quelques minutes où ma préfète de maison avait dû intervenir, cette soirée avait été mouvementée en bêtises pour un pauvre rideau et en émotions pour moi.

* Non mais vraiment ! Qu'est-ce qu'il lui a pris avec ce câlin stupide ! Il est pas censé être asocial comme tout le monde le dit ? … Bien sûr écouter les ragots ça m'arrange bien maintenant *

Toujours ailleurs avec un air gêné sur le visage , blottie dans mon pouffe préféré, je n'avais pas vu Miss Diggory partir mais l'arrivée de Molly Dawkins me sortit enfin de ma bulle. J'aimais bien cette fille et j'étais soulagée de ne pas encore me retrouver seule avec les deux garçons.
J'attendais de voir où Molly allait s'installer en espérant qu'elle vienne à mon secours et observais l'échange qu'elle eut avec la récente fine équipe. En entendant Molly se moquer de Rory avec un « triple buse » bien placé je ne pû empêcher un fou rire de me submerger que je cachais tant bien que mal dans un coussin. Une fois calmée je continuais de fixer Rory et Kalis qui finirent par le remarquer et par se tourner vers moi, me faisant rougir une fois de plus.

La minute d'après Molly s’asseyait enfin avec moi en me saluant et me fit un signe de tête vers le verre de jus de citrouille que je tenais dans les mains et que j'avais oublié, faute d'être trop occupée  avec une nervosité idiote.

- Je peux en avoir un ?

- Bien-sûr.

Tout en lui adressant un sourire amical je m'empressais d'accéder à sa requête et lui donnais un verre de ce fameux breuvage sorcier. Je ne remarquais que seulement la figure de Molly et les blessures qu'elle arborait et m'inquiétais immédiatement mais la Gryffondor me fit taire avant que j'ai pu émettre un seul mot.

- Pas d'inquiétude, je me suis fais ça toute seule. J'ai voulu essayer de voler... Mais mon vertige m'empêche d'avoir un contrôle total du balai.

- Si tu le dis.

* Elle est vraiment courageuse pour affronter sa peur comme ça *

Je lui lançais un autre sourire ravi et terminais mon verre avant d'attraper un muffin pour le grignoter tranquillement, enfin presque car Kalis en remit une couche dans l'atmosphère déjà pesante qui régnait dans la salle de repos.

- Bonsoir quand même.

- Ouais, c'est ça, bonsoir...

Molly et moi reportions notre attention seulement entre nous et je vis bien au regard noir de ma camarade, qu'elle était aussi exaspérée par les deux garçons que je l'étais. Ressentiment qui m’empêchait maintenant d'être nerveuse.
Mais cinq minutes plus tard alors que j'étais bien partie à discuter avec la Gryffondor, Kalis en remit une couche en m'interpellant avec un sourire qui se voulait troublant et le rouge me monta une énième fois aux joues sans que je puisse l'en empêcher. Juste après je me sentis toute drôle quelques secondes et instinctivement je me tournais vers les garçons pour voir le nouvel ami du Serpentard retenir difficilement un fou rire en faisant bien attention de ne pas regarder dans ma direction.

* Mais il a quoi à se marrer comme ça ??!! *

Je me penchais, très suspicieuse, vers Molly et murmurais juste pour elle.

- Ca sent la bêtise. Ces deux là ne me disent rien qui vaille.

Molly me regardait maintenant bizarrement, tout comme le reste de la salle qui se mettait à rire sans que je ne comprenne rien.

- Quoi ?


-Euh ... Victoria, tu as blonde.

* Mais qu'est ce qu'elle raconte ? *

Voyant que je ne la croyais pas, la jeune fille sortit un miroir de poche et me le tendit avec un air désolé. Je jetais un œil à mon reflet pour voir mon visage, non pas encadré de mèches châtains, mais d'un blond éclatant. Je relevais la tête avec un air profondément blessé vers Rory qui s'était finalement tourné vers moi et qui ne pu contenir plus longtemps son fou rire.
Son hilarité résonnait maintenant dans toutes la salle de repos et très vite mon humiliation se transforma en profond agacement. Plus le Serdaigle riait et plus il m'énervait et j'avais soudain une furieuse envie de lui faire ravaler son amusement collé à son visage encore enfantin. Tout comme la situation dans laquelle j'étais il y avait quelques jours dans ma salle commune avec mon préfet, je sentais la colère monter de plus en plus et effacer toute trace de timidité et de self contrôle en moi. Ainsi, comme cette fois là, j'attrapais insciemment ma baguette dans ma poche et avant que moi ou quelqu'un d'autre ne puisse réagir un sort fusa droit sur Rory.

* FURONCULUS *

Voyant, comme la dernière fois, ma main tendue et ma baguette pointée sur un Serdaigle boutonneux et purulent, je repris mes esprits et me calma instantanément. Tout le monde était tourné vers moi et chuchotait en se demandant se qui s'était passé, même Molly avait l'air étonnée sachant que j'étais incapable de jeter un informulé. C'était pourtant ce qui venait de ce passer involontairement. Je me tournais vers Rory qui ne riait plus et entamais des excuses avant de me souvenir de la façon dont il s'était retrouvé avec cette tête.

- Oh ! Excu.. Euh ... Jolie ta figure.

Je me mis à rire doucement, m'amusant à mon tour de ma petite vengeance imprévue même si je n'avais encore une fois rien contrôlé.
4156 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 21 Avr - 0:39

Molly se mit à rire franchement, le Serdaigle l'avait bien mérité... En effet, la jeune femme avait entendu les réflexions qu'il avait faites à son encontre alors qu'il parlait à son... quoi ? petit copain ? Les deux suintaient l'amour à plein nez... et la tension sexuelle... bah c'était juste indescent...
Tendant sa baguette en direction du visage de la Poufsouffle, Molly lança un finite et son amie reprit sa couleur naturelle.

- Tu es pas mal comme ça triple buses... Mais je n'ai pas franchement envie d'avoir des projections de pue sur ma robe de sorcière...

Pointant sa baguette sur le Serdaigle, la blondinette lança à nouveau le sortilège afin que les furoncles et le liquide qui en sortait cesse aussitôt.

- Ha oui et sinon, prenez une chambre aux 3 balais tous les deux ! pas besoin de voir tout votre amour dégoulinant... Remarquez, vous formez un joli couple tous les deux... Triple buses et le garçon qui permet à Gryffondor de gagner la coupe des 4 maisons à coup de points en moins envers sa propre maison... C'est bien toi, le Serpentard à l'origine de ce trafique de sang de vampire... Les affaires sont bonnes ?

La jeune femme était fière de son coup. Non seulement elle vengeait Victoria, mais en plus, elle se vengeait. La colère qui émanait d'elle, l'aveuglait, se transformant en rage. Une rage inconsidérée et inexpliquée envers les deux garçons qui avaient l'attitude de petits branleurs...

Le Serpentard en question se mit à regarder la rouge et or d'un regard noir et plein de défi... Alors qu'elle repartait vers le canapé,  elle fit demis-tour se tournant de nouveau vers le brun ; Il n'en fallait pas moins à la jeune femme pour repartir de plus belle.

- Quoi ? t'aurais-je vexé ? Hahaha assumes un peu ! C'est pas un mioche comme toi de 3e année qui va me faire peur !

Le vert et argent se leva d'un coup et se posta devant la blondinette, la dépassant d'une bonne tête. Molly n'en menait pas large, mais ne laissa rien transparaître.

- Minus ? tu es sûre de toi là ? Je suis en 6e année figure toi !

- 6e année ? wahou le scoop !

Reportant son attention sur le Serdaigle, elle lui dit :

- Tu pourrais me remercier toi au moins ! A moins que ça ne t'arraches la langue ! Au fait, tu veux peut être savoir pourquoi triple buses ? vu ton niveau de sorcellerie, il faudra certainement que tu passes 3 fois tes buses avant de les réussir.

Fière d'elle, elle croisant les bras et attendit en regardant le triple buse, morte de rire, tandis que dehors tout paraissait calme.

1924 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 21 Avr - 12:30

Serenna avait passé sa journée dans la salle commune à allumer et éteindre le feu de la cheminée espérant trouver un moyen de calmer ses sombres pensées. Malheureusement rester dans cette salle commune vide à ne rien faire ne l’aidait pas vraiment. La jeune Serpentard décida de sortir afin de voir un peu de monde. Elle se dirigea alors directement vers la salle de repos des élèves. Cette pièce consacré au « repos » des élèves n’étais rien d’autre qu’une version réduite de la grande salle. Elle venait d’ailleurs tout juste d’ouvrir. De plus tous les élèves aiment la nouveauté et dans ce cas, Serenna pensa qu’il y aurait du monde.
La jeune fille arpenta alors tous les couloirs de Poudlard à la recherche de la porte d’entrée… l’orientation dans Poudlard était compliquée à acquérir, même après trois ans passés dans ce château.
Une fois arrivée devant la porte et après avoir croisé de nombreuses personnes qu’elle aurait préféré évité, Serenna entra d’un pas fantomatique, salua d’un léger signe de tête toute l’assemblée. Dans la salle de repos, seul Kalis, un de ses rares ami, Molly, la jeune fille qui avait assisté à la première attaque des centaures, Victoria, une Poufsouffle assez timide et un jeune homme vêtu aux couleurs de la maison Serdaigle, étaient présent.
Serenna s’installa sur un des fauteuils contre le mur et observa ce qu’il se passait dans la salle. Au début tout était calme, mais au fur et à mesure du temps tout dégénérait.

Pendant que le nouveau Serdaigle tentait une approche plutôt aimable, Molly lui répondait de façon sèche et désagréable à la plus grande surprise de Serenna.
*mais qu’est ce qu’il lui prend à elle, un jour elle veut devenir Auror et elle nous embête avec le règlement et là elle ose manquer de respect à un nouveau… qu’elle bonne leçon de vie.. D’ailleurs elle semble blessée, mais qu’est ce qu’elle a fait ?! Le monde ne tourne plus rond depuis quelques temps c’est affligeant*

Cependant le jeune Serdaigle au nom encore inconnu continuait.
*Il est tenace... intéressant*

Serenna prit l’un de ses carnets et se mit à relire les page les plus intéressantes, quand elle entendit une voix familière. Il s’agissait de Kalis, qui semblait plutôt mécontent du manque de politesse venant de la rouge et or. Le nouveau se chargea de le calmer tout en s’amusant de la situation de Victoria. Serenna afficha un léger sourire et se replongea dans ses notes.
Cependant, quelques secondes plus tard, un nouvel événement vint perturber la Serpentard. Molly venait d’utiliser la magie.
Elle murmura : « euh mais qu’avez vous fais de la petite élève modèle ? »
Molly continuait d’énerver la jeune Serpentard en surnommant le nouveau de « triple buse » ou en pointant du doigts les problèmes antérieurs survenus dans la vie de son ami Kalis. Serenna tenta de se calmer en lisant et relisant les notes sur l’une des pages de son carnet.

2331 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 21 Avr - 14:24

* Mais quel merdeux !!! Sérieusement !!! *

Bouillonnant de rage, devant ce petit pédant qui pète plus haut que son cul, Molly sentait la colère la gagner. La petite blonde commençait à devenir rouge... Rouge de rage, de colère et de haine face à ces garçons qui au départ ne lui avaient rien demandé. Mais voilà, les jours étaient de plus en plus difficile pour la jeune femme qui voyait bien que les difficultés s'entassaient sur sa route, à tel point que la perspective de devoir redoubler devenait de plus en plus évidente pour la jeune femme. Pas de chance pour les deux, qui avaient croisé son chemin ce jour là, alors qu'elle venait de s'échauffer les nerfs sur le balais... Elle était prête à exploser à tout moment. Elle voulait avoir mal, avoir mal physiquement pour ressentir de la douleur, quitte à devoir se battre car ses émotions semblaient éteintes. Elle ne ressentait plus rien d'autre que de la colère.

Voyant que triple buse s'en allait dans son coin en compagnie de son petit copain et de Serenna, Molly se retourna vers Victoria. Elle n'attendait qu'une chose : que l'un des deux garçon la regarde de travers pour repartir à la charge.

*Il vaut mieux pour Victoria qu'elle ne cherche pas à me parler, elle est gentille et je ne voudrais pas passer mes nerfs sur elle. Elle mérite bien mieux. Une meilleure amie que celle que je suis.*

Regardant la jaune et noire, Molly se servit un verre pour se donner de quoi s'occuper. S'asseyant à côté de la Poufsouffle elle lui murmura :

- Désolée pour toi... Je ne suis pas très fréquentable en ce moment, et ces deux là me mettent tout bonnement hors de moi...
1271 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 21 Avr - 15:18

L'atmosphère devenait tendue et je n'aimais pas ça du tout, ce début de dispute était tout bonnement infantile et commençait à dégénérer sérieusement. Malgré le fait que tout le monde soit retourné chacun dans un coin les regards noirs et haineux restaient affichés sur les visages de tout le monde sauf de moi qui était d'un naturel calme.

Molly se servit un autre verre et je devinais que c'était surtout pour garder contenance face à cette situation incontrôlable. Même si j'aimais bien la Gryffondor et que j'avais commencé à apprécié le Serpentard, je n'osais pas dire à la jeune fille qu'elle avait peut être tort de s'emporter ainsi.

- Désolée pour toi... Je ne suis pas très fréquentable en ce moment, et ces deux là me mettent tout bonnement hors de moi...

- C'est pas grave Molly. Et moi aussi je les trouve insupportables ... Enfin surtout l'autre ...


En repensant à Kalis qui s'était moqué de moi, et avait affiché un regard noir suite à mon informulé accidentel, je ne pu m'empêcher de rougir encore un peu. Cependant la cause de mon de mon rougissement était aussi due à la honte de ne pas lui être insensible contrairement à Molly qui n'était pas d'humeur à l'entendre.
Jetant un dernier coup d'œil aux garçons postés de l'autre coté de la salle de repos pour oublier ce trouble idiot, je fixais Rory, mon agacement revint comme je le souhaitais. Je me tournais une dernière fois vers la jeune fille avec un sourire et un air sombre destiné au duo infernal.

- Excuse moi je préfère partir. C'est pas contre toi mais je n'aime pas l'ambiance qu'il y a ici aujourd'hui. On se voit plus tard ?

N'attendant pas spécialement qu'elle me réponde je me levais, avec tout de même un air désolé de la laisser seule ici. Mais elle était assez grande pour s'en aller si elle le voulait et je n'allais pas la forcer à venir avec moi dans le cas contraire. Je regagnais la sortie avec un dernier signe de la main pour la blonde et me mis à sourire, franchement de bonne humeur en me disant qu'en peu de temps j'avais réussis deux informulés. Imprévus, certes, mais informulés quand même.
1646 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mer 22 Avr - 14:13

Dans la pièce, tout dégénérait. Serenna commença alors à se concentrer sur la rouge et or qui semblait avoir envie de faire mal.
Molly lança d'une voix assez sèche mais qui montrait une certaine fierté des mots agressifs :

- Ha oui et sinon, prenez une chambre aux Trois Balais tous les deux ! Pas besoin de voir tout votre amour dégoulinant... Remarquez, vous formez un joli couple tous les deux... Triple Buse et le garçon qui permet à Gryffondor de gagner la coupe des 4 maisons à coup de points en moins envers sa propre maison... C'est bien toi, le Serpentard à l'origine de ce trafique de sang de vampire... Les affaires sont bonnes ?
Quoi ? t'aurais-je vexé ? Hahaha assumes un peu ! C'est pas un mioche comme toi de 3e année qui va me faire peur !


Serenna lança un regard noir à la Gryffondor. *je ne suis pas d’humeur, si tu continues… non calme toi Serenna*
Elle murmura d’une voix presque inaudible :
-Mais ferme-la sale…
La jeune fille ferma les yeux et pris une grande inspiration afin de se calmer.

Les regards noirs fusaient et la situation se compliquait. La jeune Serpentard vit son ami Kalis se crisper et s'énerver d'avantage.
*Kalis ne fait rien qui pourrait tourner à ton désavantage*

Elle le fixa avec instance comme pour lui montrer son soutient.

Malgré la réplique de Kalis, la rouge et or n'en démordait pas. Désormais, voyant qu'elle avait fait une erreur, la Gryffondor s'en prit au nouveau Serdaigle.
*Elle n'a aucun honneur cette fille*
Voyant Victoria dans un moment d'impasse, Serenna la regarda partir. Cette fois-ci nous nous retrouvions à quatre dans la petite pièce remplie de fauteuils et autre accessoires permettent de créer une bonne atmosphère.. Enfin sur le moment rien ne montrait cette bonne atmosphère.
Les répliques se multipliaient, les mots devenaient de plus en plus secs et donc ridicules. La situation devenait grave. La colère montait, la tension était au beau fixe. La question était de savoir qui allait craquer en premier.
Dans un moment de silence, Rory sortit un livre qui intéressa instantanément la jeune Serpentard. Elle se rapprocha donc de Kalis et du nouveau Serdaigle.
Serenna observa le livre avec intérêt. Kalis vint prendre Rory, et Serenna dans ses bras et énonça :

-Le trio des fouteurs de merde!
La jeune fille se mit à sourire, puis s’arrêta encore une fois sur la couverture du livre que tenait le jeune homme.
-Où as tu trouvé ce livre ?
- Je l'ai piqué à mon père.
-Tu as bien fais, il à l’air vraiment intéressant.
Avec un moment d’hésitation.
-Au fait nous nous sommes jamais rencontré avant, comment t’appelles tu ?
-Rory. Et toi ?
-Serenna enchantée.

Par la suite, Kalis se mit à jouer avec les cheveux en bataille de Rory. La jeune fille esquissa un large sourire avant d’être interpellée par un regard persistant dans leur direction. Il s’agissait encore de Molly qui devait sûrement bien se moquer intérieurement.
*Qu’est ce qu’elle m’énerve elle*
Puis pour combler le blanc Serenna s’adressa à nouveau au jeune Rory :

-Excuse moi mais tu me prêterais ton livre ?
Cependant cette phrase passa inaperçue dans cette tension.
Molly continuait de se moquer ce qui déplaisait énormément à la jeune Serpentard. Elle se leva et leur demanda de se calmer. Evidemment aucun d’entre eux ne l’écouta. Le « débat » continuait, Serenna s’énervait de plus en plus. Elle haussa le ton :

-OH ON SE CALME !
Molly rétorqua instantanément :
-Hoho ! Ferme-la ? ! Tu me dis ça à moi ? Minus ? T'es en quoi 3e année ? Et tu oses parler comme ça à une 6e année ?
Mais là ce furent les mots de trop. Serenna bouillonnait intérieurement depuis quelques temps mais là c’était trop, elle ne pouvait rester là sans rien faire. Kalis repris la parole.
-Minus ? T'es sûre la ? Je suis aussi en 6 ème année figure toi!

-Et alors tu te prends pour qui avec tes grands airs ?

-Ha ouais, je vois, c'est toi le crétin qui nous fait gagner la coupe à coup de points en moins dans ta maison ? Ta réputation te précèdes.
-Tu sais, Molly, j'ai justement expliqué en cours de soins aux créatures magiques, que le respect était quelque chose de réciproque... pas à sens unique... si tu veux qu'on te respecte, commence par respecter les autres...
Serenna serre le bras de Kalis pour prévoir le moindre débordement et se mit à hurler :
-STOOOP
En voyant Molly se moquer Serenna devint aussi sèche et méchante que la Gryffondor.
-Tu dis être en sixième année mais tu te comporte comme un enfant, tu es vraiment pitoyable !
-Arrête de rire Molly, tu me donnes juste envie de te frapper!
-Tu oserais frapper une femme ?
*une femme non, une garce comme toi oui, tout le monde le ferait*
-Hey ! Je croyais qu'il y avait l'égalité chez les sorciers
-Haha tu n'as donc pas plus d'honneur qu'une bouse de dragon !
Serenna lança un regard à Kalis.
*Respire, ne fait rien qui pourrait te porter préjudice*
-Si t'oses frapper un mec, l'inverse doit être possible aussi… Et au passage, une bouse de dragon a toujours plus de classe que toi... répondait le Serdaigle sans lever les yeux de son livre.
La jeune Serpantard se rapprocha d’un pas lent mais assuré de la rouge et or.
-Bon on va faire simple, tu vas te calmer et retourner à tes petites affaires ok !
Mais Molly s’avança baguette en main du jeune Roranicus. Kalis lui demanda alors de baisser sa baguette mais la coléreuse rouge et or n’en fit rien. Serenna sortit alors rapidement sa baguette et désarma la sixième année avant qu’elle n’ai eu le temps de lancer un sort à l’aide du Stupéfix.
- Tu oses m'insulter ? Toi ? Le 4e année qui va rater ses buses ?
*Mais qu’elle se taise !*
-Apprends le mot "réciprocité", jeune fille... Tu m'insultes, tu insultes mes potes, alors il est normal de se retrouver insultée à son tour...
-Molly je te jure que si tu touche ne serait-qu’a un cheveux de l’un deux, je continuerais !
-Et si je tentais le sortilège doloris sur toi ?
*Kalis non ! pas toi*
-Un sortilèges impardonnable ? Tu oserais ?
- Bien sûr.
Serenna lui lança un regard noir avant de porter son attention sur la rouge et or.
-c'est ce que je dis tu n'a pas d'honneur
-Kal, s'il te plaît, respire... Elle n'en vaut pas la peine. Se prendre une retenue pour avoir profité d'une soirée c'est une chose, en gâcher une pour une fille pareille, c'est inutile.... va prendre un jus de citrouille.
-T'a pas plutôt du whisky pur feu?
Molly récupéra sa baguette.
-Bande de nazes !
*bande de nazes... quelle insulte de fou* Serenna continuait de jouer avec sa baguette et prit une grande inspiration avant de s’effondrer dans un fauteuil. Sa baguette tomba au sol. De nombreuses pensées toutes plus sombres les unes que les autres vinrent perturber la jeune fille.
*Enlève ces pensées de ta tête, range ta baguette et va marcher* Sa vision se troublait, Serenna devint légèrement pâle. Elle mit sa capuche et s’enferma dans sa bulle. Même les rires de Kalis et Rory ne lui permirent pas de se ressaisir. La jeune fille se leva alors difficilement du fauteuil et tenta de marcher vers la sortie. Serenna en oublia même sa baguette adorée. Elle se redressa pour ne pas trop attirer l’attention sur cette faiblesse et leur adressa quelques mots.
-Hum, je vais aller me reposer, la journée fut longue.
La jeune fille se dirigea vers la sortie et disparue derrière la petite porte de bois.

5672 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mer 22 Avr - 15:45

- Une crétine tu dis ?

Molly changea alors de cible et pointa sa baguette sur la gorge de triple buse, le tenant par le col et approchant son visage du sien, tandis que Kalis, étonné regarda tour à tour, les deux blonds.
 
- Ah ouais, tu parles d'honneur et de respect, et maintenant tu pointe ta baguette sur une personne désarmée ?
 
Fusillant du regard la Gryffondor, Kalis reprit en défendant son copain :
 
- Tu ne le touche pas
 
Adressant moins d'un regard à Kalis, la discussion entre Molly et le Serdaigle reprit :
 
- J'hésite entre le ridicule et le pathétique...

- Tu me cherches on dirait ? Triple buse et, ho comme c'est mignon... Ton petit copain vient te défendre.

Répondit la Gryffondor avec toute la hargne et la moquerie qu'elle pouvait insuffler dans ses mots

- Je ne te cherche pas, je n'ai pas de baguette pointé sur toi, moi ! Et qu'est-ce que tu vas faire, hein ?

- Tu m'insultes ! C'est tout comme ! Hum... voyons voir... que pourrais-je bien te faire...

- Je ne t'insulte pas, tu es pathétique, c'est un fait... et Kal, arrête, je sais me débrouiller tout seul ! Ne t'attire pas d'ennuis avec une fille qui n'en vaut pas la peine !


-  Je ne te permets pas de me juger ! Tu n'es rien ! Personne ! Tu ne me connais pas ! Tu ne sais pas ! Tu ne sais rien ! Tu n'es qu'un enfant à l’ego surdimensionné.

- J'en suis certain, Kal, éloigne-toi et toi, jeune fille meilleure que les autres, tu ne me juge pas sans rien connaitre de moi.

- Ho non ! Pas besoin ça se voit sur toi qui tu es ! Tu dégouline d'amour pour ce vaurien

- Tu n'as pas d’ego surdimensionné ?  Enfin, remarque, si tu n'avais ne serait-ce qu'un peu d'estime pour toi-même, tu éviterais de pointer ta baguette sur un plus jeune désarmé...
  
Sentant un regard bouillonnant de rage sur elle, Molly s'adressa au vert et argent relâchant triple buse sans pour autant le quitter des yeux :
 
- J'ai tout perdu, alors me cherche pas le mioche compris ?
 
Ricanant, le bleu et bronze reprit

- Tout perdu ? Tu n'en sais pas plus sur la vie que les autres, admets-le... Tu es simplement ridicule et pathétique... Qu'est-ce que tu attends pour me jeter un sort ? Peut-être qu'une fois que tu m'auras fait souffrir tu réaliseras que tu as encore bien plus à perdre ?
 
Avec un regard plein de dégoût, elle lui dit :

- Tu n'en vaux pas la peine
1722 caractères validé par Molly


Dernière édition par Molly Dawkins le Mer 22 Avr - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mer 22 Avr - 16:36

Triple buse ajouta alors quelque chose qu'il n'aurait mieux fait de ne pas dire :

- Tu ne l'as pas fait parce que tu n'en n'as pas eu le COURAGE ou que tu t'es rendue compte que finalement, t'en avais peut être, des choses à perdre...

Se levant rageusement, la jeune femme ne perdit rien de sa fougue, et telle une tornade, répondit au Serdaigle si peu malin :

- Du courage ?! Du courage ?! Je suis à Gryffondor ! J'ai du courage à revendre ! Mais me mettre à ce niveau pour quelqu'un comme toi ! Ou lui ? Jamais !

Semblant fier de lui, le bleu et bronze devait penser quelque chose comme :

*Tapé dans le mille ! je le savais bien qu'elle en avait encore dans le ventre, la peste*

Malheureusement, suite à cette dépense d'énergie imprévue, la blondinette se sentit mal, tandis que Roranicus souriait à mesure que Molly faiblissait. Elle se rattrapa à une chaise, et le garçon triomphant lui dit :

- T'es bonne pour l'infirmerie, là, je crois si tu y vas, je te promets que je rends ta baguette à madame Pomfresh.

- Mais bien sûr ! Et je vais te croire ?
*la pièce tourne... ou bien...*
- C'est toi qui voit...

Clignant des yeux, la lionne reprit d'un air mal assuré :

- Je... je...

Sentant la victoire très proche, triple buse l'air hautain répondit :

-  Si le prochain mot qui sort de ta bouche n'est pas "désolée", je garde ta baguette.

La suite était brouillée dans l'esprit de la jeune femme. Elle se rappelait voir Kalis s'approcher d'elle, lui demandant si tout allait bien. Elle tenta de le repousser sans force, la main contre son torse avant de tomber par terre, évanouie.
Les derniers mots qu'elle entendit avant de tomber dans un océan de cauchemars où James et toutes ses peurs la poursuivaient furent :

-Et merde! Rory appelle l'infirmière !
1328 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Jeu 23 Avr - 19:42

Ambre marchait dans les couloirs d’un pas rapide en se dirigeant vers sa salle commune. Elle grimpait les marches d’un escalier secret dissimulé sous une tapisserie lorsqu’elle se sentit comme traversée par un énorme glaçon. Esquissant une grimace discrète, elle se tourna vers la silhouette blanchâtre qui flottait à deux pas d’elle :

- Sir Nicholas.

- Oh, bonjour Miss Rosier ! Sans vouloir vous interrompre dans vos occupations, je vous conseillerais d’aller jeter un coup d’œil dans la salle de repos. Il y a un certain chahut qui n’augure rien de bon, et cela ne m’étonnerait pas que vous y trouviez des élèves prêts à se battre.


Poussant un soupir, Ambre fit volte-face pour descendre les escaliers qu’elle venait juste de monter.

- Merci, Sir Nicholas. Passez une bonne fin de journée.

- Mais de rien, Miss. Il est de mon devoir d'aider les professeurs et les préfets.


La Serdaigle reprit son chemin en sens inverse en direction du deuxième étage, avec son habituel  visage impassible. Lorsqu’elle arriva devant la porte, plus aucun bruit ne se faisait entendre à travers, mais Ambre décida tout de même de rentrer pour vérifier le matériel. Sa main actionna la poignée de la porte et ses yeux gris sombre balayèrent l’intérieur de la salle de leur regard froid, se posant d’abord sur un garçon de Serdaigle  qui pâlissait à vue d’œil, puis sur une Gryffondor à moitié inconsciente, l’arcade sourcilière ouverte, la lèvre fendue et le visage gonflé par des hématomes. Ambre arqua un sourcil étonné et esquissa un sourire glacé qui dura une fraction de seconde.

- Bonjour à vous. Voilà qui est… intéressant.

La Serdaigle s’interrompit quelques secondes pour observer les deux élèves avant de reprendre d’un ton plus sec :

- Vu son état, Dawkins devrait être amenée à  l’infirmerie. Et assez rapidement de préférence.

C’est à ce moment-là que la porte s’ouvrit une nouvelle fois pour livrer passage à Madame Pomfresh, sourcils froncés et regard sévère.

- Qu’est-ce qu’il se passe encore ? Vous, les élèves, avez un don pour vous blesser comme vous vous bavardez !

L’infirmière se rapprocha de Molly pour l’examiner sous toutes les coutures avec des gestes experts, puis sortit sa baguette et la fit léviter avant de la déposer délicatement sur un brancard apparu par magie.

- Miss Rosier, je vous laisse gérer le reste, mais toute cette histoire ne me dit rien qui vaille.

La porte se referma derrière Madame Pomfresh, laissant Ambre et Roranicus seuls dans la salle.

- Roranicus Júrekson. Je crois que ce que j’ai vu suffit pour que je t’emmène dans le Bureau de la directrice.

La voix froide d’Ambre résonna sur les murs de la salle, puis celle-ci continua avant que Roranicus puisse protester, plongeant ses yeux gris acier dans les siens :

- Non, je ne veux rien entendre pour l’instant. Je ne veux pas savoir si c’est toi qui l’as blessée ou si tu n’as rien fait d’autre qu’essayer de l’aider, tu t’expliqueras devant la directrice. A présent, suis-moi.

Son ton n’admettait aucune objection. La préfète ouvrit la porte et laissa passer Roranicus avant de la refermer derrière lui.


(Suite du RP dans le bureau de la directrice)
2487caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 26 Avr - 13:47

La journée avait été longue et j'étais prise d'une lassitude qui me courbaturait les épaules depuis déjà un moment. Mais par chance la cloche venait de sonner et je m'étais précipité dans les couloirs pour rejoindre la salle de repos que Mme Dragonneau nous avait installé depuis peu.

J'aimais tant m'asseoir dans ces poufs et me laisser aller avec un bon jus de citrouille. Ou alors, me caler l'estomac avec les muffins, entassés sur les tables basses, après mes séances d'entrainement de quidditch.

Donc aujourd'hui encore, j'entrais avec un petit sourire las, impatiente de me laisser tomber dans mon pouf préféré. Dans le coin de la pièce que je m'étais appropriée, juste à coté d'un pilier derrière lequel il m'arrivait de me cacher pour être tranquille.
Mais arrivée à mi-chemin de ma destination je vis quelqu'un que je ne voulais pas croiser en ce moment. Malheureusement le jeune homme m'avait vu entrer et partir si vite serait idiot de ma part.

* Après tout, la salle est pour tout le monde et elle est bien assez grande pour nous deux *

Bougonnant dans ma barbe en repensant à la blague de Rory que je trouvais de très mauvais goût, je m'installais quand même dans mon pouf alors qu'il ne faisait déjà plus attention à moi. Une chose en entraînant une autre j'en vins à penser à Molly, dont j'avais eu vent de son passage à l'infirmerie et de la convocation du Serdaigle par la Directrice. Il était vrai que je ne me sentais pas à l'aise avec mes petits dérapages, et depuis des jours j'attendais d'être convoquée à mon tour.

Ne tenant plus, je fini par me lever, agacée par tout ça, et allais me planter devant Rory avec les poings sur les hanches et un air noir.

- Bon alors ! Tu sais quand Est-ce que la dirlo va me convoquer oui ou non ?!

RP Libre.
1384 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 26 Avr - 14:39

Rory avait l'air plus ennuyé par mon attitude qu'autre chose, ce qui m'irrita un peu plus, et me répondit sur un ton impatient.

* Mmrrrh ! Ce qu'il peut m'agacer celui là ! *

J'étais quand même surprise par ses paroles car il n'avait l'air vraiment au courant de rien. Pourtant j'étais sûre que j'avais fait une bêtise et qu'il m'avait dénoncée. De même pour Molly qui était plus qu'irritable ces derniers temps. Je n'imaginais pas que quelqu'un puisse mentir ou omettre quelque chose à la Directrice, et dans ma logique j'avais des problèmes avec la direction.

Voyant le Serdaigle m'ignorer et s'occuper plutôt d'un livre sorti de son sac, je ne m'avouais pas vaincue et me mis à taper du pied avec impatience.

- Tu te fiches de moi ? Tu ne vois pas pourquoi ? Je t'ai jeté un sort ! je ne l'ai pas voulu mais c'est interdit quand même ! Et moi, je ne vois pas pourquoi tu te serais gardé de me dénoncer !

Je soufflais à mon tour de lassitude,  ma journée avait été longue et je voulais juste savoir à quoi m'en tenir avec cette histoire.
799 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 26 Avr - 15:46

Au fur et à mesure que Rory se défoulait sur moi, ses dires m'atteignaient en plein cœur comme des couteaux, les uns après les autres. Il avait raison, je ne m'étais pas assez inquiétée pour Molly, mais à ma décharge nous étions à peine des camarades de classe et je gardais mes peurs paniques pour Roxane, Lune, Melinda et Amy. Raison aussi de dire que mon inquiétude était idiote mais tout ça me faisait peur. Et si un jour je faisais vraiment du mal à quelqu'un ?

Je me décomposais petit à petit, mes bras tombant le long de mon corps et, après deux bonnes minutes à rougir de honte, je m'écroulais dans le pouf près du jeune homme. Mes mains se mirent à trembler sur mes genoux alors qu'une phrase qu'il m'avait balancée en pleine figure résonnait dans ma tête.

** ... avec toutes ces affaires de centaures ... **

J'essayais de ne pas me mettre à pleurer soudain apeurée, et m'agaçais moi-même de ma faiblesse, en m'adressant à Rory d'une voix tremblante.

- J'essaie justement de ne pas y penser ... Si tu savais comme j'ai.. Tout le monde à peur ... C'est plus facile de s'occuper de problèmes moins importants.

Revenant au sujet qui m'avait poussé à lui parler aujourd'hui, je me tournais vers Rory avec un visage déformé par les larmes que je retenais malgré tout.

- C'est vrai que je ne t'ai pas fais de mal ! Mais je ne contrôle rien ! Imagine que la prochaine fois ce soit pire !!!

Baissant la voix et le regard, honteuse de passer encore une fois pour une égoïste alors que je ne pensais qu'aux autres dans cette histoire, je terminais :

- Je ne veux pas faire subir à quelqu'un d'autre ce que j'ai vécu ... Excuse moi de t'avoir embêté.



1265 caractères, validé par Ambre


Dernière édition par Victoria Lester le Dim 26 Avr - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 26 Avr - 16:51

J'écoutais le nouveau discours du Serdaigle qui me fit oublier les larmes qui menaçaient de déborder, et un nouvel élan d'agacement me prit. Au moins pendant que j'étais énervée je ne risquais pas de fondre en larmes comme une idiote. Et tant que ce nouvel aplomb me donnait du courage, je lui balançais une nouvelle réplique sur un ton cinglant.

- Non mais tu crois que je parle des centaures ? Tu n'étais donc pas là quand la directrice nous l'a annoncé ?! Je sais très bien ce qu'il y a de pire dans cette foutu forêt ! Ils m'ont prit 3 ans de ma vie ! Alors oui je suis nulle en magie ! Et si une guerre éclate encore ce sera le problème de tout le monde !


Après coup je me rendis enfin compte de ce que j'avais laissé échapper et ma main s'abattit sur ma bouche comme pour m'empêcher de parler plus encore. Un regard paniqué s'imprima une fois de plus sur mon visage. Je réussis à me calmer rapidement, tenant le choc de mieux en mieux et me levais pour rejoindre mon pouf. La meilleure chose à faire était d'arrêter cette discussion puérile et surtout stérile avec ce gamin qui n'y comprenait vraiment rien.

Soufflant d'exaspération contre moi-même, j'attrapais rageusement un muffin pour le grignoter le temps de calmer ma colère. Par chance je savais que ma bourde n'allait pas sortir de cette pièce puisque, comme l'avait si bien dit Rory, mes histoires lui étaient complètement égales.


1102 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 26 Avr - 22:24

Une bonne heure était passée et j'avais fini par me calmer en continuant mon petit goûter dans une meilleure humeur. N'ayant rien d'autre à faire, j'avais tourné et retourné ma "conversation" avec le Serdaigle dans ma tête et ce qu'il en ressortait ne me plaisait pas beaucoup.

* Pffff j'ai encore été idiote ! Après tout je ne dois pas être la seule à avoir eu affaire aux Mang.. Bref, il est peut être jeune mais ça ne veut rien dire, sa famille a peut être souffert aussi ... J'aurais dû chercher à savoir au lieu de l'enfoncer et de me focaliser sur ma peine ... Et puis tiens ! C'est une façon de supporter la mienne si je faisais un peu attention à celle des autres ! C'est bien beau d'écouter et de soutenir mes amies mais j'ai oublié les autres ... Ah il doit avoir une bien piètre opinion de moi ce gam.. Garçon. Et il a raison je suis égoïste ! Papa et maman auraient honte ! Et les Potter aussi ! ... Aller arrête de ruminer et trouve quelque chose pour arranger les choses avec Rory ! *

Contente du résultat de mes réflexions, je me remettais à sourire vraiment en remarquant enfin qu'entre temps, la salle s'était remplie d'autres camarades ayant eux aussi finit leurs cours. D'ailleurs quelqu'un s'asseyait soudain à coté de moi et je fus surprise de croiser Jérémy pour la deuxième fois de la journée.

- Re bonjour Jérémy !
- Re bonjour toi ! Je me suis dis qu'on pourrait commencer nos révisions.
- Oh non ! s'il te plait ! Pas maintenant ! J'ai eu une longue journée.

Pour souligner à quel point j'étais éreintée, je m'allongeais presque dans mon pouf, sous le rire moqueur du Poufsouffle qui acceptait que nos révisions soient pour une autre fois. Son rire diminua et je le sentis ailleurs, alors que je relevais la tête pour voir le brun regarder Rory.

- Qu'est ce que tu as ?

- Je me demandais si je ne devais pas le remercier pour le coup de main dans la coupe des quatre maisons.
- Jérémy !
- Je plaisante ! ... Tu n'écoute pas les rumeurs ?
- Sûrement pas !

Jérémy me sourit en coin, me faisant comprendre qu'il me trouvait bien trop gentille ou naïve à propos des racontars de couloirs de cette école.

- Tu sais, tu en apprendrais beaucoup à te fier aux ragots. Tu saurais par exemple que c'est à cause de Kalis que les sorties à Pré au Lard ont été interdites en début d'année.
- Je - m'en - fiche !
- Même pas qu'il sort avec lui ?

Le Poufsouffle désigna le Serdaigle d'un coup de menton et m'adressa un regard parleur, désapprobateur malgré lui.

- Qu'est ce qui te gêne ? Qu'un Serdaigle se mélange à un Serpentard ? Ou que deux garçons se mélangent ?
- Euh ... Non ! Je ... Excuse-moi.

Le brun se sentait soudainement bien bête et me promit à l'avenir de moins faire attention aux bruits de couloirs. Juste après, je décidais que je serais bien mieux allongée sur mon lit et me levais pour partir. Mais je tentais une dernière approche avec Rory. Arrivant vers lui en restant debout, prête à repartir, je murmurais juste à son intention :

- Rory ? Tu t'en fiche peut être mais ... Merci quand même de n'avoir rien dit. Et ... Excuse-moi encore d'avoir été "gamine". Bonsoir.

N'attendant pas de réponse de sa part et ne voulant surtout pas l'ennuyer plus longtemps, je tournais simplement des talons pour attraper mon sac et sortir de la salle de repos.

fin rp pour Victoria
2510 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 3 Mai - 12:58

-" Une heure de pause ? Parfait."

Après être sortie de son cours de divination, la préfète des noirs et jaunes se dirigea vers la salle de repos des élèves pour s'avancer dans ses devoirs. Elle aurait bien voulu travailler dans le parc mais ce jour de printemps était pluvieux et frais, elle se résigna donc et décida d'étudier dans une salle. Qu'elle surprise elle eut lorsqu'elle entra dans la pièce réservée aux élèves : un bazar monstre. Mais qui avait pût mettre la salle dans cet état ? Aucun élève n'était présent.

-" Est ce difficile de ranger lorsqu'on est un sorcier ? Remettre de l'ordre est la moindre des choses, où ont ils été élevés ? Le font ils exprès ou quoi ? "

La jeune fille avança vers un pouf où elle posa son sac de cours et enleva sa cape de sorcier. Winonna prit sa nouvelle baguette et utilisa une formule de rangement. Ni une ni deux, les objets en vrac récupérèrent leurs places initiales. La jeune fille regarda l'arabesque gravée sur le bois de charme qu'elle avait dans les mains. Si délicate, si raffinée. Cette baguette avait vraiment de l'allure. La préfète rangea le morceau de bois dans sa poche puis reprit son sac qui était sur le pouf pour en sortir des parchemins et des manuels. Elle installa ses affaires sur une table puis se posa sur un des tabourets qui l'entouraient. Winonna commença à travailler silencieusement.

Rp avec Serenna
1077 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 3 Mai - 16:35

Honnêtement, Serenna ne faisait plus trop attention aux cours depuis le décès de sa maman. Elle y allait sans s'y intéresser réellement. Pourtant, la jeune fille était plutôt du genre curieuse d'apprendre de nouvelle chose mais cette curiosité c'était éteinte depuis ce drame. Depuis ce jour, la jeune fille dormait très mal. Elle était donc constamment fatiguée, essoufflée, affaiblie. Le fait d'oublier certains repas ne l'aidait pas non plus. Le corps déjà frêle de la jeune fille s'amaigrissait de jour en jour, les cernes se dessinaient sous ses yeux.Heureusement, comme elle le disait souvent, le maquillage et la magie faisaient des merveilles.
De plus ayant perdu sa baguette, la jeune fille ne pouvait plus assister aux cours de sortilèges... entre autre... Ainsi, elle passait ses journées à déambuler dans les couloirs à la recherche de cette chère baguette magique. Ceci n'était pas très palpitant mais pendant ce temps elle ne pensait à rien d'autre. Enfin... tout était relatif vu le plan que Rory, Kalis et elle avaient prévu..
La journée s'écoulait lentement et la jeune fille en avait encore oublié de manger. Elle alla faire un petit tour dans les cuisines à la recherche de quelque chose à grignoter avant de se diriger vers la salle dite de "repos" des élèves. Tout était encore relatif. Cette pièce avait connu, depuis son ouverture, de nombreuses choses qui s'éloignaient au plus loin du repos.
Serenna ouvrit la porte de bois et jeta un coup d'oeil dans la pièce qui semblait calme. Elle aperçu sa meilleure amie concentrée sur ses livres. La jeune Serpentard s'approcha lentement de son amie avant de s'installer sur un fauteuil non loin de Winonna.
Elle la regarda quelques instant avant de soupirer de fatigue. Serenna lui adressa un sourire avant de prendre la parole d'une voix douce.

- Coucou W, comment vas tu aujourd'hui ?

Serenna croqua dans une pomme qu'elle venait de prendre discrètement dans une corbeille de fruit de la cuisine du château.



1585 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 4 Mai - 13:09

Miss Diggory avait bien avancé dans ses devoirs. Elle avait eu peur de ne pas avoir assez de temps pour travailler en seulement une heure. Elle regarda sa montre, attachée à sa main droite et pût constater qui lui restait une vingtaine de minutes avant le prochain cours. Alors qu'elle réfléchissait, une voix qui lui était très familière la sortit de ses pensées.

-" Coucou W, comment vas tu aujourd'hui ?"

La jeune préfète se retourna et vit sa meilleure amie, Serenna Macmillan, élève de Serpentard, assise près d'elle. La jeune serpy était en train de manger un encas. La jaune et noire n'avait pas entendu la jeune fille entrer dans la salle de repos des élèves. Winonna se leva puis elle se dirigea vers sa meilleure amie, posa un baiser sur la joue de celle ci puis prit une chaise pour se mettre à côté de la vert et argent.

- " Je vais bien merci. Et toi comment vas tu ? Bon appétit en fait. "

La blonde sourit à sa camarade, tout en lui prenant délicatement sa main gauche.

 
772 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 4 Mai - 14:33

Serenna observa sa meilleure amie qui ne l'avais pas encore remarqué. Enfin, elle se retourna et s'approcha de la jeune Serpentard avant de déposer un bisou sur sa joue. Serenna lui adressa un sourire et la regarda prendre une chaise pour s'installer à ses côtés. La jeune préfète lui répondit alors.

- " Je vais bien merci. Et toi comment vas tu ? Bon appétit en fait. "
- Je vais bien.

Serenna esquissa un léger sourire et hésita avant de se reprendre.
- Enfin, je crois.

Son regard était comme vide. Quelques secondes s'écoulèrent.
- Et merci, si tu veux je dois avoir un petit sachet de patacitrouilles dans ma poche, enfin je crois...
La vert et argent prit le sachet et se mit à compter le nombre de friandises encore présent dans l'emballage. Elle les posa sur la petite table non loin de Winonna afin qu'elle se serve. Serenna lui fit un sourire avant de regarder dans le vide.




691 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 5 Mai - 14:18

- " Je vais bien. Enfin je crois."

L'amie de la poufsouffle avait une vie de famille pas évidente en ce moment. Elle s'était éloignée un peu de son grand frère, Maël, puis elle avait cessé de fréquenter Kai, puis il y a quelques temps, avait perdu sa maman. La jeune serpentard avait été bouleversée et avait préféré s'isoler un peu. Cela se comprenait et Winonna ne lui en voulait pas. Même si miss Diggory trouvait que Kalis et Roranicus faisaient un peu trop de bêtises, elle pensait qu'ils étaient vraiment bénéfiques au bonheur de sa meilleure amie. Serenna pouvait s'amuser et penser à autre chose en étant avec ces deux garnements.

-" Je suis là si tu as besoin, tu sais que tu peux compter sur moi."

La préfète fit une pause. Serenna lui proposa des patacitrouilles mais la jaune et noire refusa poliment.

-" Je pense que tu as besoin de vacances et que ce séjour aux caraïbes cet été va te faire du bien. Tu pourras souffler un peu."  


738 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 10 Mai - 9:44

-" Je suis là si tu as besoin, tu sais que tu peux compter sur moi. »

Serenna la regarda et lui adressa un léger sourire.
*Oui je sais Winonna, je le sais. Et heureusement que tu es là.*

-" Je pense que tu as besoin de vacances et que ce séjour aux caraïbes cet été va te faire du bien. Tu pourras souffler un peu. »
-Je te remercie de m’avoir invitée, ça m’évitera de repasser toutes mes vacances à Poudlard deux années consécutives et ça nous permettra de se voir un peu.

Elle pouffa de rire et se rendit compte de sa situation quelque peu ridicule. Serenna évitait son père tout en s’éloignant de son grand frère. Tout changeait. Elle changeait. Serenna ne savait pas vraiment dans quelle direction elle allait mais elle avançait. Pour elle c’était le principal.

Serenna continua de grignoter tout en regardant sa meilleure amie.


658 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 11 Mai - 14:12

-Je te remercie de m’avoir invitée, ça m’évitera de repasser toutes mes vacances à Poudlard deux années consécutives et ça nous permettra de se voir un peu.

-" De rien ! Tu sais que tu es la bienvenue à Loutry Ste Chaspoule même pendant les petites vacances. Je suis contente qu'on puisse se retrouver un peu. L'année dernière sur le chemin de traverse nous n'avons pas beaucoup pût profiter d'être ensemble, il y avait Côme, la rentrée scolaire à préparer etc ... "


Winonna soupira puis regarda sa meilleure amie qui continuait de grignoter puis tourna son regard vers la table où elle avait laissé ses affaires de cours. La préfète se leva doucement pour aller les ranger. Elle regarda sa montre. Son  heure de pause était presque écoulée, elle allait devoir quitter la salle de repos pour aller en cours. La jaune et noire rangea ses affaires dans son sac puis se redirigea vers sa meilleure amie.

-" Je suis désolée, je vais devoir y aller, j'ai cours. A plus tard Serenna ! "

Winonna embrassa sa meilleure amie sur la joue et sorti de la salle.



Fin du rp pour Winonna
828 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 11 Mai - 15:37

-" De rien ! Tu sais que tu es la bienvenue à Loutry Ste Chaspoule même pendant les petites vacances. Je suis contente qu'on puisse se retrouver un peu. L'année dernière sur le chemin de traverse nous n'avons pas beaucoup pût profiter d'être ensemble, il y avait Côme, la rentrée scolaire à préparer etc ... "

Serenna vit sa meilleure amie se lever et récupérer son sac près d'une des chaises en bois de la salle de repos. A ce moment là, sans savoir pourquoi, La jeune fille sentit une douleur prononcée au niveau de sa tête. Elle se massa les tempes. Après avoir rassemblé toutes ses affaires la jaune et noir se rapprocha de Serenna.

-" Je suis désolée, je vais devoir y aller, j'ai cours. A plus tard Serenna ! "
La jeune préfète s'éloigna de la Serpentard avant de disparaitre derrière la lourde porte de bois sombre.

Serenna fronça les yeux de douleur. Elle se leva doucement avant de prendre également le chemin qu'avait emprunté sa meilleure amie.
La Serpentard prit ses affaires et sortit de la salle de repos, tout en se massant le front, et marchait en espérant que la douleur s'atténuerait.


Fin du RP
867 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Sam 16 Mai - 20:04

Encore une journée banale, les cris, les cours, les repas etc. La seule différence était le changement du temps : Aujourd'hui il pleuvait, le ciel pleurait pour on ne sait quelle raison.
Quoi qu'il en soit cela ne changeait pas grand chose dans le quotidien de la bleu et bronze, les journées s’enchaînaient et se ressemblaient toutes. Affalée dans un des nombreux fauteuils de la salle de repos, Ally était, comme à son habitude, en train d'écrire dans son carnet de cuir. Les choses étaient plutôt calme en ce moment, plus de cauchemars, de sensations étranges, elle pouvait respirer normalement.
Avec le plus de recul possible elle commença à noircir une nouvelle page de son carnet, étrangement, la jeune fille n'avait pas besoin de réfléchir sur la façon dont s'étaient passés les événements :

"Comme les choses sont étranges, en réalité il n'y avait pas de raison particulière pour que cela arrive, mais voila, il se trouve que nous ne décidons pas toujours de notre destin.
Au début je ne voulais pas le faire, c'était une mauvaise idée, finalement comme d'habitude je l'ai l'écouté. Nous sommes rentrés dans cette étrange salle aux miroirs (encore aujourd'hui je me demande pourquoi ma grand mère a une pièce aussi étrange dans sa maison, je ne peux pas lui demander...), nous avons rapidement mis de la musique : Bach, suite pour violoncelle numéro 1. C'était bien, enfin je pense, à vrai dire je ne suis plus sûre de rien.
J'avais une affreuse robe bleue marine que j'ai d'ailleurs déchirée depuis. A vrai dire je n'aime pas parler de cette histoire mais je me rend compte que les choses doivent être dites. Alors voilà, on était là, dans cette salle aux miroirs que je maudirais pour le reste de mes jours; la musique filait lentement, il y a eu une valse (affreuse), je ne suis vraiment pas bonne danseuse mais maintenant cela n'a plus d'importance puisque je me suis interdite cette activité pour le moins frivole.
Au bout du compte tout allait bien, le silence était de mise, pas besoin de paroles, après tout c'était mon meilleur ami. Tout était tranquille, il y avait cette danse un peu idiote (sorte de danse rituelle), aujourd'hui je ne supporte plus la valse, mais tout s'est brisé en quelques fractions de secondes :

- " Je vais mourir aujourd'hui."

C'est étrange, je me rappelle de tout, dans les moindres détails, je me souviens avoir brusquement arrêté de valser, d'avoir regardé son visage en cherchant désespérément un indice, qu'il me dise que ce n'était qu'une mauvaise blague, qu'il était désolé.
A place j'ai trouvé un regard déterminé et un visage pâle, il semblait avoir vieillit d'un seul coup de plusieurs années. Le pire c'était qu'il n'y avait absolument aucun tremblements dans sa voix, je me rendais compte, avec horreur, que sa décision était prise depuis longtemps. (Combien de temps exactement ? je ne sais pas, une heure, un jour, une semaine, un mois ? ).
Tout se bousculait dans ma tête, une terrible tempête venait de s'y installer. Moi, comme une idiote j'ai juste pu sortir la phrase la plus nulle du monde dans cette situation :

- "Arrêtes tes conneries! T'es pas drôle tu sais ?"

Alors que je savais pertinemment qu'il ne plaisantait pas, il y a eu ce geste, il m'a prise dans  ses bras, ses mains étaient glacées, j'étais en train de le perdre pour toujours et je ne pouvais absolument rien faire de plus. Encore aujourd'hui j'ai cette sensation de vide et de frustration mélangés. Dans un simple souffle de voix il me dit :

-"Tu sais que je ne plaisante jamais Ally, je suis désolé mais ne me retiens pas."

Je me retrouvai comme une petite fille, j'avais perdu l'usage de la parole, je ne pouvais m’accrocher qu'à ses vêtements.

-"S'il te plaît, sors de cette pièce, attends dans le salon et récite ton poème pour moi."

Je fît non de la tête désespérément résolue à rester avec lui quoi qu'il m'en coûte, à ce moment là je ne voulais pas réciter mon poème, je voulais le maintenir en vie.
Ma grand mère était partie pour le week end , mes parents étaient absents comme d'habitude et j'étais complètement désemparée.
A ce moment précis, il s'éloigna de mon corps tremblant, doucement il augmenta le volume de la musique, il s'assit à même le sol et sortit de sa poche un poignard d'argent. Sans m'en rendre compte, mes larmes commençaient déjà à couler le long de mes joues, dans une dernière supplique je lui demandais de renoncer :

- " Ne fais pas ça, ce n'est pas la solution, tu es égoïste sur ce coup là ! Réveilles toi ! "

Un drôle de sourire se dessina sur ses lèvres, il ne me répondit pas directement :

-" Tu es certaine de ne pas vouloir sortir ?"

En cet instant je me suis demandé si il ne se moquait pas de moi ouvertement, et je dû prendre sur moi une nouvelle fois ne voulait pas sortir de cette salle. Après un long silence il enchaîna donc :

- " Peux tu me réciter ton poème une dernière fois?"

Sérieusement qu'est ce que j'aurais pu faire exactement ? Hurler, pleurer ? Je ne savais plus rien, j'aurai à peine pu prononcer mon prénom à ce moment là. Je me suis agenouillée prés de lui, il a posé sa tête sur mes genoux, j'ai regardé le poignard briller, je ne pouvais plus supporter la musique et à ce moment précis je le haïssais du plus profond de mon être.
J'ai fermé les yeux quelques instants. Quand j'ai pu de nouveau voir la scène, le poignard était immaculé de sang, la blessure était profonde, pourtant il n'y avait aucune trace de douleur sur son beau visage, il y avait seulement du soulagement.
Il respirait encore. Quand j'y repense avec précision, il s'est tout simplement infligé une longue agonie juste pour un fichu poème. Je ne pouvais pas retenir mes larmes, je ne pouvais plus respirer, l'odeur du sang était insoutenable, il m'a alors regardé et m'a supplié du regard, je n'ai pas pu faire autrement :

-" Si par un matin d'été, le songe pouvait revenir me hanter. Dans un élan désespéré, prendre le large et tout oublier, il ne faut pas m'en vouloir, j'envie les oiseaux dans le ciel, j'aimerai pouvoir voler et t’emmener avec moi. Cela est un beau rêve d'espoir et de chimère, pardonne moi de n'être pas réellement comme cela, pardonne moi... Les oiseaux sont magnifiques en cette saison de renouveau ..."

Sa respiration était de plus en plus faible et puis tout simplement cela s'est terminé.
Ce jour là je n'ai pas pu finir mon poème, d'ailleurs je m'emploie à l'oublier mais je n'y arrive pas.
Un sourire est resté sur son visage trop blanc, mes mains étaient pleines de sang, je ne pouvais pas arrêter de pleurer, je crois avoir hurlé , je ne suis pas sûre.
J'ai levé la tête mais l'image était macabre, il y avait tous ces miroirs qui ne pouvaient me renvoyer que la simple réalité. Mon visage était rouge lui aussi.
Je suis restée là pendant des heures, son corps dans mes bras avec ces miroirs aussi sadiques les uns que les autres : Il était mort, moi j'étais vivante et couverte de sang, je n'ai pas sût trouver les mots. J'étais un monstre et reste un monstre.
Ma grand mère est alors arrivée dans la pièce. Après je sais plus, je revois seulement l'enterrement, il y avait beaucoup trop de fleurs, beaucoup trop de couleurs dans un monde où tout était devenu noir et gris"


Ally reposa sa plume, le carnet de cuir était inondé de larmes, elle pleurait, ne pouvant plus s'arrêter, elle venait de poser les ultimes mots de sa douleur.
Elle resta sur son fauteuil, immobile en attendant désespérant et inconsciemment de l'aide.


RP Libre
5794 Caractère
s validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 17 Mai - 14:28

Lune était rentrée au château. En regardant sa montre, elle vit qu'elle était restée une demi-heure dehors. Le temps passait vite. Elle ne savait pas quoi faire et naturellement ses pas la dirigèrent vers sa salle commune. Mais arrivée devant la grosse dame, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas envie d'aller là. Elle ne voulait pas croiser Roxane, car elle avait tellement honte de ce matine, mais d'un autre côté, elle ne puvait pas rester comme ça et l'éviter. Elle voulait aller lui parler et lui expliquer ce qu'était son cadeau et essayer de rendre sa journée d'anniversaire la plus belle possible. N'était-ce pas le rôle des amies ? Oui, mais Lune n'en avait pas le courage. Pas maintenant. La gryffondor devait la détester. Elle n'avait pas l'air d'avoir aimé le livre… Et sans compter Amy et Victoria qui devait la prendre pour.. pour quoi ? Pour une folle ? Une déprimée ? A moins qu'elle pensait que ce n'était qu'un caprice de petite fille ? Elles n'avaient pas tout-à-fait tort.

La jeune gryffondor se détourna du portrait et descendit les marches. Elle espérait que la salle de repos serait vide, car presque tout les élèves étaient sortis dehors pour profiter du beau temps.
Elle prendrait le livre qu'elle avait commencé la dernière fois et lirait. Jusqu'à ce qu'elle se sente mieux. N'y avait-il pas une citation qui disait « Il n'existe aucun chagrin qu'une heure de lecture ne saurait apaiser » Oui, c'était quelque chose du genre.

Lune était arrivée devant la salle de repos. Elle poussa la porte et jeta un coup d'oeil à l'intérieur. Non, la pièce n'était pas vide. Une fille était assise sur un fauteuil, un carnet sur le genoux.
Lune hésita, sur le pan de la porte. Mais l'autre fille l'avait aperçue, donc, elle ne pouvait pas repartir. Et puis pour aller où, hein ? Lune entra, et salua d'un geste de tête la jeune fille.

*Une serdaigle. Troisième ou quatrième année, je crois*
La jeune gryffondor prit son livre sur l'étagère et alla s'asseoir sur un fauteuil, à quelques mètres face à l'autre jeune fille. Par dessus le roman, Lune jeta un coup d'oeil à l'autre occupante de la pièce. Elle était assise, immobile dans un fauteuil identique à celui de Lune et elle serrait un petit carnet en cuir sur ses genoux. Elle semblait crispée et Lune crut voir le reflet d'une larme dans ses yeux.

*Bon, il n'y a pas que moi qui ne vais pas bien*

Quelques minutes plus tard, Lune releva à nouveau la tête et constata que la jeune serdaigle était toutjours dans la même position. Elle hésita longuement à intervenir et finalement déclara :

-Heu… excuse moi, mais est-ce que tout va bien ?
Et ajouta, pour justifier ses propos :
-Parce que, si je peux me permettre, tu n'as pas l'air en forme...





#cc0000
rp avec Ally
2121 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Salle de repos élève   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de repos élève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-