BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Salle de repos élève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 17 Mai - 18:46

Les mains crispées sur son carnet de cuir, des larmes inondant son visage pâle et les yeux dans le vague, voilà l'image de la jeune Serdaigle quand elle entendit la porte de bois s'ouvrir.

*Non pas maintenant, pas tout de suite, un peu de calme s'il vous plaît!*

Cependant la personne qui ouvrit la porte ne fît pas demi tour, au contraire, elle vint s'installer en face de la bleu et bronze et ouvrit un livre. Ally n'était dupe, elle avec compris que cette jeune fille observait sa réaction ou plutôt son manque de réaction.
Au vu de son uniforme c'était une Griffondor, peut être en troisième année, elle était grande, blonde avec de grands yeux bleus.
Au bout de longues minutes elle posa enfin la question qui semblait lui brûler les lèvres depuis qu'elle était entrée dans cette pièce :

-"Heu… excuse moi, mais est-ce que tout va bien ?"

Puis, elle enchaîna rapidement une autre phrase comme une sorte de justification :

-"Parce que, si je peux me permettre, tu n'as pas l'air en forme..."

Ally n'avait pas forcément envie de répondre, elle souffrait horriblement de ce qu'elle venait d'écrire dans son journal mais la jeune fille en face n'était pas responsable.
Elle ferma son carnet de cuir, regarda fixement la jeune Griffondor, puis entreprit de lui répondre :

- "Ce n'est rien. Je vais bien."

Elle savait pertinemment que sa réponse n'était absolument pas crédible, mais pour le moment c'était le cadet de ses soucis. Elle se leva brusquement de son fauteuil et se dirigea vers une des nombreuses fenêtres, espérant retrouver une certaine contenance. Après tout ce n'était absolument pas prévu qu'une personne débarque par surprise et la découvre en train de pleurer.

-" Pardon, j'oublie les bonnes manières, je m'appelle Ally, je suis en quatrième année."  

La Serdaigle se tourna alors vers la jeune fille blonde et lui adressa un léger sourire (du moins elle essaya).
Pour la première fois elle venait de poser des mots sur sa douleur, tout se bousculait dans sa tête, les mêmes questions revenaient en boucle, elle venait, en quelque sorte de délivrer "sa boîte de pandore" et quelque chose lui disait que cela n'allait pas s'améliorer de si tôt.
Elle revient sur son fauteuil et regarda une nouvelle la Griffondor, le tableau était étrange :

*Pourquoi est -elle enfermée ici, alors que dehors le soleil brille et que tous les élèves profites de ce beau temps ?*

Il y avait de quoi poser la question, elle hésita quelques instants, avant de s'adresser à la jeune fille :

-"Dis moi pourquoi viens tu t'enfermer par un temps pareil ?"

Ally se dit qu'elle pourrait très bien lui retourner la question, elle ne savait si elle lui répondrait avec sincérité, après tout il est apparemment plus facile de se confier à des personnes étrangères. Le problème majeur était que depuis la mort de son meilleur ami les règles du jeu semblaient être inversées ... Elle vivait au ralentit, en marge de toutes relations sociales comme une sorte de punition.

* Il y avait beaucoup trop de fleurs, je suis restée, pendant des semaines, enfermée dans ma chambre, aucune paroles ne voulaient sortir de ma bouche, j'étais pétrifiée d'horreur et de tristesse, tout c'était écroulé en quelque minutes seulement. Je ne sais toujours pas si je suis un monstre. Je ne suis plus qu'une ombre, j'ai l'impression d'avoir encore son sang sur mes mains et sur mon visage...*

Encore une fois ses pensées venaient la torturer, il fallait impérativement mettre cette histoire au jour, retrouver les souvenirs perdues par le traumatisme, pour enfin espérer retrouver une vie. Elle était détermine tout en sachant qu'elle ne se trouvait, pour le moment, qu'aux portes des enfers... Le chemin allait être long !

La bleu et bronze rangea son carnet de cuir et sa plume dans son sac, prit un livre et commença une lecture plus ou moins paisible.
Finalement cela avait été bénéfique qu'une personne arrive à l'improviste, elle pouvait de nouveau gérer la situation.


#3333ff
3116 Caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Dim 17 Mai - 21:07

La jeune serdaigle referma rapidement son carnet et regarda d'un regard perçant la gryffondor. Juste au moment où cela devenait oppressant, elle déclara :
- Ce n'est rien. Dit-elle en se levant, Je vais bien.
 
Lune haussa les sourcils, mais ne dit rien. L'autre fille avait l'air de tout mais pas d'aller bien. En plus, elle semblait avoir pleuré. Elle tourna le dos à Lune, en feignant de regarder par la fenêtre.
*La réaction typique de quelqu'un surpris en train de pleurer… Se tourner et faire semblant d'être intéressé par quelque chose. Mais je ne peux rien dire, je fais exactement la même chose quand ça m'arrive… *
La fille se retourna soudain.
-Pardon, j'oublie les bonnes manières, dit-elle, en essayant de sourire. Je m'appelle Ally, je suis en quatrième année. 

Lune ferma son livre et répondit :
-Non, c'est moi qui aurait dû me présenter… Je m'appelle Lune, et je suis en deuxième année à Gryffondor.

De l'autre côté, Ally se rassit en face de Lune et l'observa pendant un court instant avant de poser une question.
-Dis moi pourquoi viens tu t'enfermer par un temps pareil ?

Un voile sombre passa sur le regard de la jeune gryffondor. La rencontre avec cette fille l'avait fait oublié pendant quelques minutes la raison de sa venue ici. Lune réfléchit longuement avant de répondre.

-Disons, que comme toi, je pense, je recherchais une certaine solitude…
Si tu me demandes quelque chose, il faut t'attendre à ce que je te retourne la question. Mais je ne suis pas sure que tu veuilles me parler de tes problèmes, alors je ne t'en parle pas non plus. Mais si jamais tu veux en parler, et que tu m'as justement poser cette question dans le but que je te la retourne, je peux t'écouter. Si tu me racontes des choses, cela restera entre nous. A toi de décider…


La jeune gryffondor ne savait pas si elle, ça lui ferait du bien de parler de ses problèmes... Enfin, ils devaient être moins importants que ceux de la serdaigle.


1512 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 18 Mai - 19:55

La jeune fille blonde venait de fermer son livre :

-"Non, c'est moi qui aurait dû me présenter… Je m'appelle Lune, et je suis en deuxième année à Gryffondor."

Ally était de nouveau assise en face de Lune, elle attendait patiemment la réponse de cette dernière sur le fait qu'elle restait enfermée par un temps pareil, cependant elle vit le regard de la rouge et or s'assombrir considérablement.

*Apparemment je viens toucher la corde sensible.*


Il fallut quelques minutes de silence pour qu'enfin une réponse retentisse à travers la pièce :

-"Disons, que comme toi, je pense, je recherchais une certaine solitude…
Si tu me demandes quelque chose, il faut t'attendre à ce que je te retourne la question. Mais je ne suis pas sure que tu veuilles me parler de tes problèmes, alors je ne t'en parle pas non plus. Mais si jamais tu veux en parler, et que tu m'as justement poser cette question dans le but que je te la retourne, je peux t'écouter. Si tu me racontes des choses, cela restera entre nous. A toi de décider…"


La Serdaigle ne pût s'empêcher de rigoler, elle savait que cela ne figurait nullement sur le tableau des bonnes manières mais la situation était tellement incongrue :

- " Excuse moi, ce n'est pas contre toi! A vrai dire je n'avais absolument pas vue la situation sous cette angle. Tu comprendras facilement que je ne souhaite pas en parler, du moins pas maintenant. Je ne cherche nullement à connaitre tes problèmes ou les raisons de ta présence, j'étais quelque peu étonnée, c'est tout."

Effectivement, elle ne souhaitait pas vraiment parler de ses problèmes, elle n'était pas vraiment du genre à se confier.

-"Quoi qu'il en soit, je suis ravie de faire ta connaissance Lune!
Qui sait, peut être qu'un jour on pourra se parler réellement, sans forcément aborder la question de la pluie et du beau temps, mais pas pour le moment c'est encore trop tôt, j'ai plusieurs choses à régler avant cela, peut être que toi aussi ? A ce moment là nous reprendrons cette discussion."


La bleue et bronze sourit à la Gryffondor, elle avait la réelle conviction que cela allait se produire tôt ou tard, alors pourquoi ne pas commencer avec une personne qui ne semble pas avoir de préjugés particuliers ?
Dans un soupir, elle reprit son livre et recommença à lire, le soleil était haut dans le ciel, l'après midi promettait être magnifique, pourtant, Ally ne s'était jamais sentie aussi bien qu'en cet instant précis, ici dans cette salle de repos.
Finalement, peut-être qu'une renaissance était possible? De plus elle sentait qu'elle venait plus ou moins inconsciemment de lier une relation particulière avec cette drôle de jeune fille.

2090 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Salle de repos élève   Ven 22 Mai - 21:23

La serdaigle éclata de rire, suite à ce que Lune avait répondu. Celle-ci fronça les sourcils. Qu'avait-elle dit de marrant ? Est-ce qu'elle se moquait ? Non, ça n'avait pas l'air. Cela ressemblait plutôt à un rire nerveux qui faisait sortir toute la tension accumulée.
Quand la jeune fille s'arrêta, elle s'expliqua et s'excusa :

- " Excuse moi, ce n'est pas contre toi! A vrai dire je n'avais absolument pas vu la situation sous cet angle.
*ha. Bon d'accord.*

Tu comprendras facilement que je ne souhaite pas en parler, du moins pas maintenant. Je ne cherche nullement à connaitre tes problèmes ou les raisons de ta présence, j'étais quelque peu étonnée, c'est tout."

* donc elle ne veut pas en parler. Mais si elle me demande qu'est ce que je fais là, elle demande la raison de ma présence… Bon passons. *
Lune hocha la tête pour acquiescer et dire que c'était d'accord, qu'elle comprenait. La serdaigle continua.

-"Quoi qu'il en soit, je suis ravie de faire ta connaissance Lune!
Qui sait, peut être qu'un jour on pourra se parler réellement, sans forcément aborder la question de la pluie et du beau temps, mais pas pour le moment c'est encore trop tôt, j'ai plusieurs choses à régler avant cela, peut être que toi aussi ? A ce moment là nous reprendrons cette discussion."


-Enchantée moi aussi, répondit-elle en souriant. Et oui, j'espère que la prochaine fois qu'on discutera, se ne sera pas dans des circonstances identiques.

Ensuite, Ally commença à lire. Lune voyant qu'elle n'avait pas envie de continuer la conversation fit de même. Durant sa lecture, elle jetait quelques fois des regards vers l'autre fille qui semblait aller de mieux en mieux. Elle réfléchit aussi à ses problèmes qui, avec un peu de recul n'était que des petits soucis.

Au bout de quelques heures, elle se sentait bien et avait envie de faire un petit tour dehors. Peut-être même rencontrerait-elle les filles. La jeune gryffon avait décidé d'aller parler, dès qu'elle le pouvait à Roxane et ne pas couper tous les ponts avec les filles. Certes, elle avait comme projet de se faire de nouveaux amis de son âge, dans la mesure du possible, mais elle resterait amie avec Ria, Roxy et Amy, ses premières vraies amies à Poudlard.

Lune ferma son livre et sortit en saluant Ally d'un geste de la main.
-Salut, moi j'y vais. Je suis contente que tu ailles mieux. A la prochaine fois !


fin du rp
1838 caractères  validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarGarance D
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 22 Juin - 19:40

Assise devant une vieille petite coiffeuse en bois, Garance se regardait une dernière fois dans le miroir : le fond de teint était uniforme, le rouge à lèvres rose pâle était bien posé, et le mascara noir de jais mettait en valeur ses beaux yeux marrons. Le maquillage qui lui avait été prêté par ses camarades avait fait des miracles sur l'adolescente, qui n'en mettait jamais. Elle voulait se faire belle, et même si ce make-up naturel l'embellissait, Garance ne se trouvait toujours pas jolie.

*Rien à faire …*

Le rendez-vous aux Trois Balais de James McCall et de Garance la semaine précédente s'était merveilleusement bien déroulé. Le jeune homme avait su trouver les mots pour réconforter et amadouer la petite Poufsouffle, qui avait séché ses larmes et oublié Chord. De retour au château, en train de rire et avec une demi-heure de retard, James ayant passé un bras autour des épaules de la blairelle, ils s'étaient souhaités bonne nuit et s'étaient donnés rendez-vous la semaine suivante, le même jour, à quinze heures, dans le hall de Poudlard. Et voilà comment apprivoiser une pauvre petite Poufsouffle frêle et fragile : une situation de base qui affaiblissait la fille, un regard bienveillant, deux mots réconfortants, une invitation aux Trois Balais, une ou deux bièraubeurres, et ils étaient complices comme des amis de longue date !

*Rien de plus simple !*

Se mettant debout, Garance admirait sa jolie robe rose poudré aux détails de dentelle blanche. Des petites manches volantées transparentes laissaient deviner les épaules de la jeune fille et peaufinaient le coté romantique de la robe. Un décolleté point trop plongeant laissait paraître la peau pâle de l'adolescente. Des petites chaussures blanc-crème aux talons de six centimètres aux pieds, un ruban rose noué dans ses cheveux légèrement ondulés pour l'occasion, Garance se glissa dans le couloir étroit des dortoirs de Poufsouffle, passa rapidement à travers la salle commune, tenant à se faire la plus discrète possible, et en sortit, telle un boursouf se faufilant à travers une foule monstre de géants ou de trolls. Ajustant une dernière fois sa jupette et ses cheveux, la Poufsouffle se demanda si elle n'en avait pas trop fait pour une fois.

*Ce n'est qu'un rendez-vous entre amis …*

Arrivée dans le hall, les portes grandes ouvertes en ce début d'été, Garance sentit une légère brise fraîche passer sur ses mollets nus.

*J'aurais dû prendre ma cape au moins …*

James arriva en petite foulée à quinze heures comme accordé, vêtu simplement d'un jean et d'un t-shirt. Comme elle se l'était dit, elle en avait trop fait. Comme il se l'était dit, il n'avait pas pris ça assez au sérieux.
En découvrant Garance, James ne put s'empêcher de sourire : elle était radieuse et il était presque gêné de se servir de cette pauvre petite blairelle, voyant tous les efforts qu'elle avait fait pour être plus belle que jamais.
Le sourire de James troubla la jeune fille qui pâlit, un peu honteuse de s'être pomponnée comme une dame alors qu'il s'agissait juste d'un rendez-vous avec son nouvel ami. Toute gênée, et après un long silence pendant lequel James regarda des pieds à la tête la tenue de Garance, cette dernière demanda :


- Où va-t-on ?

- J'ai pensé à la salle de repos. C'est pas très fréquenté, on y sera tranquille, et tu y auras moins froid.

Garance sourit à la remarque de James, qui avait remarqué la chair de poule qui couvrait les bras de l'adolescente. Glissant un bras autour des épaules de la jeune fille, James l'emmena dans les couloirs, direction la salle de repos.

*C'est parti, la machine est en route …*

Les talons de Garance résonnaient sur le sol de pierre, ce qui la dérangea au plus haut point, mais James ne semblait pas y prêter attention : c'était mignon, elle s'était faite toute belle pour lui. Ce genre d'attention ne se refusait pas. Il en était touché, et se sentait alors coupable de se servir d'elle comme vengeance.

*Mais ce n'est qu'une amie de cette lionne, pas besoin de s'y attacher. Non il ne faut pas. Surtout pas.*

Arrivés à leur but, le trajet ayant été des plus silencieux, ils entrèrent dans la salle, qu'ils trouvèrent vide.

*Parfait !*

S'asseyant sur un des fauteuils bien moelleux telle une enfant, tout en volupté et en élégance, la petite Poufsouffle fit esquisser un autre sourire au beau brun : elle était si mignonne, et si petite dans ce fauteuil !

*Mais comment résister aussi !*

Secouant la tête pour se remettre les idées en place, James tira un autre fauteuil et s'assit près de la jeune fille, qui frissonnait encore. Ayant trop froid, elle se leva, s'excusa poliment et dit :


- Je reviens, je vais chercher ma cape et une écharpe, il fait trop froid !

- Attends !

Et la retenant par le bras, James l'attira à lui. Trop faible pour pouvoir résister à sa force, elle tomba sur lui et se retrouva contre son torse, blottie entre ses bras .

- Comme ça tu n'auras pas froid, et pas besoin de m'abandonner !

Il lui fit un de ses sourires charmeurs, à la fois doux et sexy, ce qui fit pâlir la petite Poufsouffle et la fit sourire, en retour, d'un sourire débordant de joie et d'amour.

*Faites qu'elle arrive maintenant, c'est le moment parfait !*

Sachant que les petites attentions toucheraient la Poufsouffle en plein cœur, et vexeraient encore plus Molly, James effleura la joue de la jeune fille d'un doigt, et appuya sur le bout de son nez, lui demandant :


- Alors, quoi de neuf ?

Il fallait bien entamer une conversation !

- Euh …

*Je me trouve cruche de m'être attifée comme une gourgandine parce que tu me plais et je crois que c'est réciproque, du moins je l'espère mais je n'en suis pas sûre, et j'aimerais rester dans tes bras une éternité tant ils sont réconfortants, même s'ils me rappellent ceux de Chord, mais je ne veux plus penser à lui, je préfère me concentrer sur toi et notre avenir, même si je redoute la réaction de Molly, en espérant avoir sa bénédiction.*

Pouvait-elle vraiment dire ça ?


- Rien de neuf ni d'intéressant. Et toi ?

Elle baladait timidement ses doigts sur le bras musclé du jeune homme, hésitante, se demandant si ce comportement était respectable. Il ne semblait pas l'arrêter, alors elle continuait, ses joues devenant de plus en plus pâle.

- Rien de bien passionnant non plus.

James scrutait chaque morceau de son visage : ses lèvres rosies par un rouge à lèvres, ses yeux sublimés par une touche de mascara, son teint parfait par la poudre blanche. Elle ressemblait à une de ces poupées en porcelaine avec lesquelles les jeunes filles jouaient dans les années 1950 dans le monde moldu. Le jeune homme osait à peine la toucher, tant on croyait qu'elle allait se fissurer au moindre contact. A travers le fond de teint, James devina que l'adolescente pâlissait.

- Ça va ? Tu m'as l'air drôlement blafarde.

Un air d'inquiétude, légèrement surjoué, couvrait le visage du jeune homme, tandis que la jeune fille lui répondait :

- Oh non ça va, ne t'inquiète pas ! Je … je me demandais si ça ne te dérangeais pas que … que je te caresse le bras comme je le fais.

Un rapide sourire parcouru le visage de Garance, qui baissa la tête, n'osant regarder James dans les yeux. Celui-ci releva le visage de la blairelle, afin qu'il voit son doux sourire lui répondre :


- Non pas du tout. Ça ne me dérange pas.

Ils ne parlaient pas. Ils restaient blottis l'un contre l'autre, sans rien se dire, juste en profitant de l'instant présent.
C'est vrai que la situation était un peu surprenante, et étonnante même, pour Garance. Aller si vite avec ce garçon qu'elle connaissait à peine, et l'ex de Molly, sa meilleure amie ! Vraiment, ce n'était pas très respectueux ou même respectable …
La jaune et noire arrêta ses gestes de tendresse assez brusquement et se redressa lentement, s'éloignant du corps du bel Apollon.


- Je ne sais pas si je peux lui faire ça.

- Elle ne dira rien.

- Elle va me détester …

- Elle ne peut pas s'opposer à nous.

Des bruits de pas se faisaient entendre dans le couloir.

*Probablement ceux de Molly*

Espérant que l'occasion de rendre Molly folle de rage et de jalousie, James attira la Poufsouffle contre lui et lui colla un baiser dans le cou.



rp avec Molly Dawkins
couleur Garance : 330099
couleur James : ff0000
6379 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 23 Juin - 11:44

Molly cherchait Garance pour lui parler. Elle avait entendu son ex petit ami parler d'une vengeance dont la Poufsouffle serait l'outil principal.
Cette conversation avait eu lieu quelques jours auparavant alors que l'ancien batteur se croyait seul avec Maël. La blondinette, qui raffolait des secrets et potins avait alors gravit les marches des dortoirs et s'était cachée dans ces escaliers.
La conversation qui s'en était suivie avait mit la Lionne dans un état de rage, que l'américain avait eu du mal à calmer...

Ainsi, elle avait apprit que son ex cherchait à la faire souffrir en séduisant Garance, et jetterai cette dernière une fois qu'il déciderait le moment opportun.
La rouge et or dont l'amitié était indéfectible envers ses amis, voulait absolument prévenir la blairelle qui était fragile ces derniers temps.
C'est donc, habillée en tenue moldue pour le week end (tunique, jean et baskets de villes) que la jeune femme arpentait les couloirs à la recherche de son amie.



La blondinette avait écumé la bibliothèque, avait été voir vers les cuisines pour demander aux poufsouffles présents si Garance se trouvait dans leur salle commune, avant d'aller voir en salle de repos. Si jamais elle ne s'y trouvait pas, Molly irait faire un tour dans le parc, irait même jusqu'à Pré-au-Lard car coûte que coûte, il fallait qu'elle parle à son amie, qu'elle la prévienne.


C'est donc en poussant la porte de bois de la salle de repos, située à l'étage au dessus de la grande salle, que la rouge et or fit une découverte qui l'estomaqua et la figea sur place incapable de parler.


L'ancien batteur tenait fermement Garance dans ses bras, la tête enfouie dans le cou de la jeune fille. Elle, était habillée comme pour un premier rendez-vous, pomponnée comme rarement elle le faisait.
C'est alors que la vérité s'imposa dans l'esprit de Molly : il s'agissait bel et bien d'un premier rendez vous !


Après quelques secondes de silence qui lui parurent être une éternité, la sixième année réussit à dire :


- Je vois que tu ne perds pas de temps James. Ton plan à peine établi en salle commune tu te dépêche de le mettre en application ! Et toi Garance... ! 


Ne trouvant de mot assez forts, assez puissant pour dire toutes les choses qui se bousculaient dans sa tête, la blondinette secoua la tête dépitée, regardant le sol, et tourna les talons...


Connaissant James, elle savait qu'il n'allait pas en rester là. Elle savait ce qui allait se passer : il lâcherait Garance pour foncer droit sur elle, la plaquant contre le mur le plus proche une main sur chaque épaule, collant son visage contre le sien, ses yeux brûleraient de rage tandis qu'il lui parlerait, ou plutôt lui crierait dessus.
Garance quand à elle, essayerait sûrement de le calmer, pleurant à chaudes larmes, essayant de le tirer par le bras...


Telle une action de quidditch vue au ralenti grâce à des multiplettes, ce que Molly avait prédit se produisit. James la tenait maintenant fermement contre un mur, tandis qu'elle avait le souffle coupé par la brusquerie dont il avait fait preuve. Sa tête avait rebondie contre les pierres sombres, et la jeune femme sentit une douleur lancinante à l'arrière de sa tête. Un fluide chaud se répandait là où elle avait mal, mais pas assez pour que ce flux soit important, et nécessite des soins...
Elle regarda donc James droit dans les yeux avec une envie de lui cracher au visage attendant de voir ce qu'il allait bien pouvoir lui dire.

2736 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarGarance D
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 23 Juin - 15:18

Il la tenait fermement contre le mur, ne lui laissant aucune possibilité de s'échapper. Son coup de vengeance était raté, à son plus grand désespoir. Il l'avait définitivement perdue, c'était fini. Il ne savait plus où il en était, ni quoi faire de plus. Il la regardait, droit dans les yeux, perdu entre sa haine et sa rage, entre sa peine et sa douleur. Il comprit que c'était définitivement terminé entre eux. Dans un dernier élan d'amour, désespéré et aveuglé par ses sentiments envers la Gryffondor, il plaqua ses lèvres contre celles de la rouge et or, qui se débattit et réussit à échapper au baiser fougueux du jeune homme. A ce moment, Garance sortit de la salle de repos, espérant retrouver James en train d'expliquer à Molly qu'elle se trompait, qu'il aimait vraiment la blairelle et qu'avec elle c'était fini. Mais ce n'était pas ce qui se produisait. Il tentait de l'embrasser alors que quelques minutes plus tôt il roucoulait avec l'adolescente. Choquée par le geste de James envers la jeune femme, et comprenant qu'elle n'avait été, comme l'affirmait Molly, qu'un stupide et vulgaire objet utilisé par James, elle ne dit rien et s'en alla en pleurant, courant aussi vite que ses talons blancs le lui permettaient.

974 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 29 Juin - 17:48

Frappant James de toutes ses forces dans une baffe qui lui laissa une belle marque rouge sur la joue, et une douleur cuisante dans la main, Molly le regarda droit dans les yeux lorsqu'elle lui dit :


- T'es le pire des idiots ! Vouloir te venger de moi en séduisant Garance pour m'embrasser, et essayer de me récupérer devant elle ?
Tu es minable !



Se dégageant de la prison que formaient les bras de l'ancien batteur, Molly ne lui jeta même pas un dernier regard quand elle quitta la salle.
Elle courut dans les couloirs à la recherche de Garance, interrogeant au passage toute âme, vivante ou non qui se présentait sur sa route.
Ainsi, Sir Nicholas lui dit qu'il avait vu la jeune fille partir vers la tour d'astronomie, un groupe d'élèves de Serdaigles lui dirent qu'elle était partie chez Hagrid, et le Baron Sanglant ne lui avait même pas répondu.


Arrivée devant la porte en bois de la petite cabane, Molly avait frappé, mais même Crokdur n'avait pas aboyé, signe que le demi géant devait être certainement parti dans la forêt en compagnie de son fidèle ami.


Laissant tomber les recherches pour le moment, la jeune femme savait qu'elle aurait bien l'occasion de la voir, la blairelle ne pourrait pas rester dans son terrier indéfiniment.

Fin du rp
988 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Mar 28 Juil - 23:12

Crépuscule et Eric marchaient silencieusement depuis le hall. Le blond était bien silencieux ce qui contrastait fortement avec sa personnalité habituel. Les mains enfoncées dans son Jeans troué, il faisait traîner ses pieds. A ses côté Crépuscule avait son visage inexpressif habituel, ses lunettes d'aviateur rebondissaient sur son torse à chacun de ses pas.
Ils arrivèrent dans la salle de repos désertée de tout élèves. Un silence étrange régnait dans ces lieux. Lentement, Eric se dirigea vers les fenêtres donnant sur le lac et s'affala dans un gros pouf. Son regard vert fixa le ciel et il soupira de nouveau. Le brun poussa du pied un pouf dur et rond vers son ami. Il s'assit dessus et étendit ses jambes. Tournant le dos aux fenêtres, il s'appuya contre le mur pour pouvoir voir le Poufsouffle.
Il ne dit rien, le Serpentard laissa le temps à son ami de prendre la parole quand il en aurait envie.
Un long moment passa. Le soleil montait de plus en plus haut dans le ciel. Midi approchait et l’Empereur se mit à parler.

- Tu te rappelle cette nuit ? Cette fameuse nuit ou la Directrice à rassembler tout les Préfets et les Professeurs dans son bureau. Pour retrouver Louanne. J'était avec eux, mec. Je ne voulais pas que Wino soit mêlé à tout ça... Alors j'y suis allé, un peu sans réfléchir. Chrysopelea et Rosier se sont portés volontaire. On c'est retrouvé dans la fôret... face aux centaures et...

Alors Eric ce mit à raconter. Tout ce qui c'était passé dans la forêt. Crépuscule n'était pas au courant de tous les fait. Même Myosotis ne lui avait pas donner des détails. Elle était assez forte pour surmonter cette épreuve. Mais pas le Poufsouffle, il n'avait pu en parler à personne ou n'avait pas trouver la bonne personne.
Crépuscule lui avait besoin de comprendre tout. Ce qui c'était passé là bas et le pourquoi du changement de caractère de Myosotis.
Maintenant il comprenait mieux certaines choses...

-... Et... Ces images me rendent fou... Je n'arrive pas à les sortir de ma tête... Toutes les nuits, je me réveille en sursaut... Je fais comme si tout allait bien... Avec les autres ça passe, mais pas avec Clive... Et encore moi avec Toi...

Un sourire triste se dessina sur le visage du blond alors que ses yeux se reposèrent sur le visage de Crépuscule. Celui-ci avait fermé les yeux et croisé les bras. Mes ses sourcil étaient froncé. Il remarqua alors à quel point le Serpentard avait changé en quelques mois. Il était plus fin, malgré sa carrure toujours imposante. Soudainement, il remarqua le regard bleu roi fixé sur lui. Ce regard puissant qui caractérisait tellement bien le Serpentard. Le blond se surprit alors à trouver des larmes sur ses joues.
Ce redressant il cacha alors son visage dans ses bras. Crépuscule regarda son ami, sans rien pouvoir faire. Il le laissa pleurer il n'y avait que ça à faire. Laisser sortir les émotions. Se penchant vers son ami il lui passa juste la main sur son épaule pou lui montrer qu'il était avec lui. Eric accrocha sa main et la serra.


Dans ce silence relatif, le soleil brillait dehors. Les quelques élèves qui restaient fuyaient la chaleur et les murs du châteaux avait l'avantage de garder le frais à l'intérieur. C'était le premier jour de deux mois de vacances.

Rp unique - Fin du RP
Caractères : 2558
Crépuscule : #3366ff
Eric (f) : #9933cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Ven 28 Aoû - 19:19

- Molly... Ne m'en veux pas je... Rah nan ça craint ça. Molly écoute... Je suis... Pfff qu'est-ce que je vais lui dire p***ain. J'ai pas envie de partir moi.

Torse nu face au miroir de la salle de bain du dortoir des garçons, il ne savait comment annoncer à son amante ce qu'il venait d'apprendre la veille. Un hibou blanc comme neige lui avait déposé une vieille enveloppe jaunie au pied de son lit. A son plus grand étonnement, celle-ci venait de sa mère. Lui qui avait toujours pensé qu'elle était moldue, il aurait du se douter qu'il avait du sang sorcier dans les veines. Dans sa lettre elle lui expliquait qu'elle n'était pas bien. Qu'elle allait très mal même. Elle n'avait pas assez d'argent pour couvrir l'hôpital. Apparemment son addiction à l'alcool n'avait fait qu'empirer. En même temps avec un fils qui a fugué il y a de cela bientôt cinq ? Six mois ? James s'en était mordu les doigts toute la nuit et avait même refusé de dormir avec Molly alors que c'était devenu leur petit rituel de toujours s'échauffer tous les deux sous la couette. Elle devait se douter que quelque chose n'allait pas. Il y avait mûrement réfléchi et avait jugé préférable de retourner voir sa mère. Au moins le temps qu'elle se rétablisse. Puis il pourrait reprendre ses études. Et puis il allait devoir trouver un travail pour payer les soins médicaux dont sa mère avait besoin. En soupirant il enfila un débardeur et sortit de la salle commune avec son jean délavé et ses Timberland habituelles. Il avait donné rendez-vous à la belle blonde dans la salle de repos pour lui annoncer la mauvaise nouvelle. Il faisait les quatre cent pas et attendait son arrivée, une expression dénuée d'espoir sur son visage. Les cours allaient bientôt reprendre, mais ce serait malheureusement sans lui.



RP w/ Molly Dawkins la plus belle
1437 caractères

Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Ven 28 Aoû - 23:14

Déjà la veille au soir, l'Américain avait refusé qu'ils dorment ensemble. Cette décision avait surpris et choqué la blondinette qui se doutait que quelque chose ne tournait pas rond du côté de son amant.
Pourquoi avait-il été si distant ? Si froid ? Avait-elle fait quelque chose de mal ?
C'est sans entrain que la jeune femme se rendit au lieu du rendez vous, une boule dans l'estomac.


A peine eut-elle poussé la porte qu'elle le vit à faire les cent pas. Son expression n'augurait rien de bon, ce qui fini de plomber l'estomac déjà bien lourd de la jeune femme. Qu'avait elle bien pu faire pour qu'il semble être autant en colère ? Leur relation avait connu des hauts et des bas, comme toute relation d'ailleurs, et à chaque fois, il y avait eu une solution, mais à en juger par l'air grave du brun, cette fois, il n'y en aurait pas...

647 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 31 Aoû - 16:05

Dès qu'il l'a vit il ne put s’empêcher de se jeter sur elle et de saisir délicatement son visage avec ses mains pour l'embrasser passionnément. Lorsqu'il se détacha d'elle, il conserva ses mains sur la douce peau de la demoiselle et appuya son front contre le sien en la regardant avec une intense expression. Il ouvrit la bouche pour émettre ces quelques mots qui allaient tout changer.

- Je pars Molly... Annonça-t-il dans un murmure suave. Ma mère est malade il faut que je...

Mais il ne put terminer sa phrase. La gorge nouée, il l'embrassa sur le front et recula. Sa valise était déjà faite et l'attendais à côté d'un fauteuil sur lequel tous deux avaient passés des moments bien agréables.

- Je t'écrirais. Tous les jours.

Mais il savait bien que cela ne serait jamais pareil. Leur relation était si fusionnelle qu'il se voyait difficilement vivre loin d'elle.

- Et dès que ma mère sera guérie je reviendrais. Pour toi.

727 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle de repos élève   Lun 31 Aoû - 16:34

Molly ne s'attendait pas à cet accueil, qui était tout en contraste avec ce que venait de lui annoncer l'Américain.
Une larme coulait sur sa joue droite, et bientôt elle fut rejointe par d'autres. Sans aucun bruit, sans autre réaction que l'eau qui coulait sur son visage, la jeune femme ne bougeait plus.
Elle pensait qu'il voulait rompre, mais c'était différent. Sa mère était malade, il devait aller à son chevet. Il disait qu'il reviendrait pour elle, mais le ferait-il ? Que deviendrait-elle sans lui qui était devenu le centre de son univers ?


Elle posa un regard sur ses valises, et dans un espoir vain de prolonger le peu de temps qu'il leur restait ensemble réussit à dire :


- Tu ne prends pas le train avec moi ? Tu pars maintenant ?


Voilà les seuls mots qu'elle pouvait prononcer, le coeur aussi lourd qu'une pierre, l'air s'étant échappé de ses poumons. C'était comme si elle se noyait, mais ne se débattait pas. Elle se laissait emporter par la profondeur du lac et de ses eaux noires.
James partit, elle n'aurait plus personne... Il y aurait bien Ludian, mais elle ne voulait pas que son meilleur ami fasse quoi que ce soit. Non, elle voulait sombrer, et ne revivre que quand l'ancien batteur reviendrait.

954 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Salle de repos des élèves   Lun 31 Aoû - 17:06

Molly commença à pleurer et James ne pouvait pas supporter de la voir dans un tel état. Il se rapprocha d'elle et lui essuya ses larmes avant de la reprendre dans ses bras. Il était vraiment désespéré lui aussi. Il avait l'impression qu'on lui arrachait le cœur et qu'il allait rester ici.

- Molly, ne pleure pas. Lui chuchota-t-il dans l'oreille en lui caressant les cheveux.

Il alla prendre sa valise et prit la demoiselle par la taille pour qu'ils marchent ensemble.

- Ne t'inquiètes pas je prend le train avec toi.

Et ils quittèrent ensemble ces tristes lieux. Le train allait bientôt partir et il avait tellement envie de pleurer. Mais il ne pouvait pas. Il devait rester fort pour elle.


RP Terminé
547 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Salle de repos élève   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle de repos élève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-