BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le saule cogneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Lun 29 Juin - 14:41

Crépuscule était sorti dans le parc de Poudlard pour prendre l'air. Depuis son retour il y a quelques semaines, il avait beaucoup de mal à rester enfermé dans le château. Il avait plus que le temps de vagabonder après la quarantaine qu'il avait subit avec Aurore et il s'était un peu trop habitué à cette vie de voyage et de découverte. Un peu à l'image de Blue...
Marchant calmement sous le soleil d'été, il traversa le parc évitant le lac où il y avait trop de monde et la lisière de la forêt où la stèle en hommage à leur ancien professeur le plongeait dans des souvenirs un peu trop sombre. Le brun se laissa tout simplement guider par le vent qui lui chantonnait à l'oreille. Le Serpentard continua son chemin une bonne dizaine de minutes. Au fur et à mesure il croisait de moins en moins de monde jusqu'à se retrouver seul. Il avait toujours aimé la solitude, mais depuis quelques temps ce côté de Aylen ressortait. Celui qui faisait de lui la personne clef d'un réseau de connaissances. C'était un fait, tout le monde ou presque le connaissait à Poudlard et sans qu'il n'ait rien demandé. Mais il ne s'en plaignait pas, les mauvais moments étaient passés alors il pouvait bien faire des efforts.

Sans s'en rendre compte et perdu dans ses pensées, Crépuscule arriva près du saule cogneur. Il s'arrêta juste à temps. Il commençait à voir l'arbre s'agiter. Deux pas en plus et il était sur que le saule n'hésiterait pas à l'envoyer voler en l'air. Le brun s'assit alors dans l'herbe face à l'arbre. Il se mit à sourire vaguement en regardant les branches s'agitaient légèrement, peu sûres d'avoir un intrus sur leur territoire.
L'herbe haute lui chatouillait les mollets. Étrangement, il n'entendait pas d'oiseaux. Ces derniers fuyaient bien évidement l'arbre violent. Crépuscule se laissa alors tomber dans l'herbe, les jambes pliés. Il avait chaud. Il n'était plus habitué à la chaleur et sa peau qui n'avait pas encore retrouvé sa couleur halée naturelle le protégeait partiellement.
Il soupira et ferma les yeux. Il sentait les rayons de l'astre passer au travers de son tee-shirt gris. Il avait l'impression que ses lunettes posées sur son ventre pesaient une tonne. Il était en train de se remplumer lentement, mais sa perte musculaire il ne pouvait la récupérer qu'en reprenant le Quidditch...
Le vent souffla une bourrasque. Mais malgré le calme relatif de l'endroit, Crépuscule sentit quelqu'un arriver dans son dos. Il n'identifia pas tout de suite qui était cette personne, mais la laissa venir. Il n'avait presque rien à cacher à ses amis.




Rp avec Molly Dawkins
2032 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Lun 29 Juin - 17:57

Depuis "l'incident" dans la salle de repos des élèves, la rouge et or n'avait pas revu Garance. Elle voulait la voir, lui parler, essayer de dire... dire quelque chose de réconfortant ? Après tout, la sixième année verrait bien le moment venu, fallait-il encore qu'elle la trouve.
Après avoir réfléchi aux lieux où la blairelle aurait pu se cacher, Molly eu l'idée du saule cogneur. L'arbre majestueux avait un sale caractère, très peu de monde s'y trouvait donc. C'était une planque parfaite pour qui voulait être seul...

C'est donc en marchant d'une allure plutôt vive, que la jeune femme arriva non loin d'une silhouette qu'elle ne distingua pas tout de suite, le soleil l'éblouissant.

* Garance ?!*
- Garance ?! C'est toi ?

Ne cherchant pas à comprendre, la blondinette fonça sur la personne. Amaigri, mais toujours les yeux aussi bleus et ses lunettes d'aviateur sur la tête, elle reconnu alors Aylen, Préfet de la maison Serpentard.

- Aylen ?! Mais tu es revenu ? Depuis quand ? Tu étais passé où ?

La jeune femme sous le choc recula de quelques pas tandis que l'arbre commençait à bouger ses branches, furieux d'une présence dans son périmètre.

893 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Lun 29 Juin - 22:33

Une voix claire s'éleva derrière le serpentard.

- Garance ?! C'est toi ?

Rouvrant les yeux, Crépuscule vit alors la chevelure blonde de la Gryffondor arriver dans son champ de vision. Se redressant sur son séant, il passa une main dans ses cheveux bruns. Il regretta un moment leur courte longueur avant de passer au problème actuel. Il replaça ses lunettes sur le haut de son crâne et regarda de nouveau la rouge et or.

- Aylen ?! Mais tu es revenu ? Depuis quand ? Tu étais passé où ?

La jeune femme recula de quelques pas le visage complètement déformé par la surprise. Le saule cogneur s'agita sentant un peu plus de monde proche de lui, mais ce n'était pas assez pour déclencher ses foudres.
Un petit sourire s'afficha sur le visage du Serpentard avant qu'il ne baisse la tête et qu'il ne s'efface. Il s'appuya sur l'une de ses jambes et fini par relever le regard vers la Gryffondor, son visage aussi inexpressif que lors de ses premiers jours au château britannique.
Son retour était passé presque inaperçu avec la nouvelle qu'avait apporté la directrice deux semaines plus tôt lors de la cérémonie. La mort de Louanne. Encore un drame en cette fin d'année. De ce fait seul quelques personnes avaient remarqué la présence nouvelle du Serpentard. Il n'avait pas non plus cherché à attirer l'attention, restant discret.


- Bonjour Molly. Oui je suis revenu, il y a deux semaines pour la cérémonie... J'étais... Avec ma soeur.

Il avait hésité à dire la dernière chose connaissant le caractère de Molly Dawkins. Elle voudrait en savoir plus, mais il ne pourrait en dire plus. Alors il préféra donner le peu qu'il le pouvait. Crépuscule fit alors diversion pour orienter la conversation  sur une autre personne :

- Et toi comment vas tu ? Tu cherches Désier ?

1388 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Lun 29 Juin - 23:24

La blondinette savait que Aylen n'aimait pas parler de sa famille... voir parler de lui tout court, et savait donc pertinemment que pour obtenir des réponses à ses questions, elle devrait ruser. Le Serpentard essayait même de changer de sujet de conversation espérant que la sixième année lâcherai l'affaire...



* C'est pas à Ollivander que t'apprendra à faire des baguettes !*


- Garance ? ouais je la cherche ! Figure toi que McCall n'a rien trouvé de mieux que de chercher à se venger de moi en la séduisant... Mais ce pathétique minable n'a pas sût jouer son rôle jusqu'au bout, et il a tenté de m'embrasser ! Crois moi, si ma main est pas marqué à vie sur sa joue, elle l'est dans la chair ! Et la pauvre Garance est partie en pleurs... 
T'aurai vu ça... Elle s'était fait belle, maquillée et pomponnée comme jamais ! C'était clairement un premier rendez vous pour elle !
Enfin... J'espère que l'Américain ne saura pas ce qui s'est passé, ou McCall va finir l'année à l'infirmerie...


Fatiguée de la chaleur qui commençait à être insupportable, la lionne s'assit dans l'herbe le brun l'invitant à se joindre à lui... S'il mordait à l’hameçon, il baisserait sa garde et lui poserait des questions. Elle pourrait en retour lui en poser sur la santé de sa sœur et sur ce qui s'était passé là où il avait été... D'ailleurs où était-il passé ?


1029 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Mar 30 Juin - 17:16

Crépuscule avait entendu parler dans les couloirs des embrouilles entre la blonde et l'ex-batteur. Et d'après ce qu'il avait compris, et malgré le ses différents avec McCall, il était plus de son côté que de celui de la Gryffon. Sans doute à cause de son éducation un peu vieux jeu de sang-pur. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir prévenu le rouge et or sur sa jalousie excessive et sur l'étouffement dont il avait fait preuve.
Enfin, il n'avait pas à juger les frasques des autres. Le brun écouta alors la blonde pester contre le monde. Crépu tendit alors la main à la blonde pour qu'elle vienne s'asseoir à ses côtés. Avec un sourire elle le fit et ils se retrouvèrent tout les deux à fixer le saule cogneur dans un silence relatif.
Le préfet sentait la rouge et or bouillir à ses côtés. Elle semblait à la fois avoir très chaud et être à la fois déterminée à poser mille et une questions.
Crépuscule préféra néanmoins reprendre l'initiative de la conversation.


- Désolé de te demander ça, mais qui est "l'Américain" ?

A peine avait-il posé sa question que Crépuscule la regretta. En voulant orienter la discussion sur ça, il avait pointé du doigt ses lacunes dues à son absence prolongée. Une chose que ne lui aurait pas pardonné son père. Néanmoins, il n'en montra rien et attendit que la petite pile électrique saute droit dans cette ouverture avec un sourire.

1087 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Mar 30 Juin - 20:50

La rouge et or fut étonnée de voir que Aylen ne savait rien de toute l'histoire. Peut être n'avait-il pas lu le torchon de l'école ?


- Tu sais pas qui est l'Américain ? Ben c'est mon petit copain...


Rougissant à la seule pensée qu'elle avait remplacé James par un autre, elle ne se démonta pas pour autant et plongea son regard noisette sur le visage du Serpentard.
Elle allait avoir besoin de toutes les émotions, même aussi fugaces soient-elles qui lui permettraient de sonder le garçon.


- Mais dis moi, tu étais où pendant tout ce temps pour pas être au courant ? Tout le château n'arrête pas d'en parler...
Je veux bien que tu étais avec ta soeur, mais c'est vague... Comment va-t-elle d'ailleurs ?


La blondinette savait très peu de choses sur le sujet, mais elle les tenait du vert et argent qui se tenait devant elle. Reprenant telle la pile électrique qu'elle était elle ajouta :


- Tu as maigri... Ça ne te va pas du tout...


714 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Ven 3 Juil - 14:39

- Tu sais pas qui est l'Américain ? Ben c'est mon petit copain...

Ça ne répondait pas tellement à la question de Crépuscule mais le Serpentard n'eut pas le temps d'affiner sa question que Molly enchaîna.

- Mais dis moi, tu étais où pendant tout ce temps pour pas être au courant ? Tout le château n'arrête pas d'en parler...
Je veux bien que tu étais avec ta soeur, mais c'est vague... Comment va-t-elle d'ailleurs ?
Tu as maigri... Ça ne te va pas du tout...


Le regard de Crépu devint alors perçant et il détourna ses yeux des deux noisettes de la Gryffon. Il fixa le saule quelque seconde avant de répondre de sa voix grave et profonde.

- J'ai coupé tout contact avec Poudlard ces derniers mois donc je n'ai que les rumeurs que j'entends pour savoir ce qu'il s'est passé à Poudlard. Je préfère écouter que lire le journal, j'ai perdu confiance en la presse depuis un bout de temps. Alors il y a beaucoup de choses dont je ne suis pas au courant...
Pour en revenir a ta question initiale, j'étais avec ma sœur. Tout ce temps. Pour la simple et bonne raison qu'elle avait besoin de moi à ses côtés...


Il garda le silence quelque instants puis enleva ses lunettes. Il passa une main dans ses cheveux courts et réprima une grimace, il avait hâte qu'ils repoussent naturellement. Crépu commença alors à jouer machinalement avec le cordon de ses lunettes avant de poursuivre.

- J'ai eu du mal à me l'avouer, mais j'avais aussi besoin de prendre un break. Par rapport à ma vie et à ce qui c'est passé ici, à Poudlard. Être séparé d'Aurore presque un an m'a détruit petit à petit intérieurement, sans que je m'en rende compte. Et j'ai eu besoin de temps pour me reconstruire. Beaucoup plus de temps que prévu. A la fois pour prendre soin d'elle, mais aussi soin de moi. Pour pouvoir me blinder et fabriquer une carapace plus épaisse pour mon retour ici. Et j'espère avoir atteint ce but, sinon...

*sinon je partirais de nouveau pour ne plus revenir cette fois.*

Crépu le savais, son lien de gémellité était bien plus fragile et puissant qu'il l'avait cru. Et jamais il n'avait pensé souffrir autant à cause de ça. Pas depuis qu'il était arrivé à Poudlard.

1663 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Ven 3 Juil - 23:30

Molly écouta sans interrompre le brun. Cependant, sa dernière phrase arracha un sourire à la jeune femme et ne pouvant retenir la barrière de ses pensées, elle lui dit :

- Sinon ta vampire de petite amie en profitera pour te pomper tout ton sang...


La blondinette espérait bien que Aylen vendrait la mèche, ou aurait une réaction sur laquelle enchaîner. Au pire des cas, il sourirait à cette remarque pensant certainement que la lionne cherchait à lui remonter le moral en faisant de l'humour... C'était pourtant la vérité, mais faute de preuves, la jeune femme ne pouvait pas le dire à voix haute. Pour le moment elle était simplement prise pour une paranoïaque... Mais, têtue comme elle l'était, elle savait qu'elle arriverait à ses fins, et prouverait ses dires à tous ceux et celles qui se moquaient d'elle actuellement.


Heureusement, Carter, était bien plus préoccupé par sa relation intense avec Molly pour se soucier de ce qu'elle préparait ou pouvait bien dire au sujets des élèves de l'école.


C'est en s'allongeant dans l'herbe que Molly regarda le brun et pensa que ses changements physiques ne lui apportaient rien de bon...


905 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Sam 4 Juil - 12:45

- Sinon ta vampire de petite amie en profitera pour te pomper tout ton sang...

Crépuscule se contenta d'un vague sourire, alors que la Gryffondor s'allongeait dans l'herbe à côté d'elle.

- Vampire, hein ? J'avais eu le droit à Vélane, Harpie et j'en passe des meilleures. Mais une suceuse de sang, on ne me l'avait pas encore craché à la gu**le... Mais bon, je suppose que tout le monde connait mieux Myosotis que moi ? Après tout je me suis fais ensorcelé...

Sa voix était égale, mais dans ses mots transpirait la colère. Il en avait assez de toutes les rumeurs qui courraient après eux, après leur couple qu'on disait factice surtout depuis qu'il était revenu.
Depuis l'époque de Beaux-Bâtons, Crépuscule avait eu à subir des quolibets quotidiens, et même si depuis qu'il était à Poudlard ça avait diminué, il devait ici aussi subir les potins et autres ragots sur sa personne, sur celle de Myo ainsi que sur eux deux...
Crépuscule se leva sous un coup de sang. Ses lunettes serrées dans l'une de ses mains, sa baguette dans l'autre, le regard fixé sur le saule. Il fit un ou deux pas en plus vers le tronc de l'arbre et ce dernier commença sérieusement à s'agiter. Molly était hors de portée des branches mais plus le Serpentard. S'il continuait à jouer avec le feu, ça pourrait lui coûter cher.

* T'es complètement barré !" ... Ta gu**le Matt...*

Le regard déterminé, le Préfet fit un pas de plus. Les branches fouettèrent l'air encore plus fort, mais il resta planté à sa place. Il reprit alors sa conversation comme si de rien n'était. Comme s'il n'était pas en train de jouer à un jeu suicidaire.

- Et qu'est-ce qui vous fait donc penser que ma Myo est un vampire ?


1297 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Sam 4 Juil - 13:33

Molly qui était allongée fut surprise de la réaction du Serpentard. Il semblait énervé, et s'était rapproché de l'arbre de façon dangereuse.


* Il aurait au moins pu le prendre avec humour au lieu de se renfrogner ! *


Hésitant à mentir en disant que Myosotis lui avait dit la vérité, la blondinette préféra dire :


- Ho t'inquiètes pas, il n'y a que moi qui dise qu'elle en est un. Les autres me prennent pour une folle... Mais toi comme moi savons que j'ai raison... Cependant, ce n'est pas une raison pour mourir aujourd'hui...


Se levant, la Gryffondor alla se mettre face à Aylen afin de le ramener là où ils étaient quelques instants plus tôt. Un bruit de branches, de craquements se fit entendre, signe que l'arbre ne tarderait pas à réagir... Ou était-il déjà en train de bouger ses branches pour chasser les intrus ?
La lionne n'en savait rien, elle tournait le dos au saule cogneur pour faire face au vert et argent en essayant de le ramener en terrain sûr...


747 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Sam 4 Juil - 15:37

Fasciné, le Serpentard n'écoutait plus la blonde. Il se fichait bien de ses explications. Il savait quelle position adopter face aux questions.


L'arbre commençait à déployer toute sa majesté maintenant qu'il était de plus en plus proche de lui. Il entendait juste les branches trancher l'air. C'était sec et rapide. Et la déchirure se refermait juste après le mouvement. Il pouvait presque voir le vent s'enrouler autour du bois et les craquements de l'écorce faisaient résonner les voix des plus vieux élémentaires qui se risquaient à se fondre dans cet arbre magique.
Mais Crépuscule pour une fois n'écoutait pas leurs voix enchanteresses. Il restait fixé sur cette beauté dangereuse... Dans son esprit, la voix de Matt l'avertissait, lui priait d'arrêter ses co***ries. Il ignora les avertissements, simplement. Il avait besoin de se rapprocher encore plus de l'arbre.
Ce fut à ce moment là, quand il voulu faire un pas de plus, qu'il se rendit compte que Molly était devant lui et essayait de le ramener en arrière. Baisant le visage sur la blonde, il sortit soudainement de sa fascination et prit conscience de leurs positions...


Un craquement sourd fit alors vibrer l'air figé autour d'eux et Crépuscule réagit instantanément aidé par ses réflexes de gardien. D'un geste habile du bras, il s'effaça de devant la blonde en la faisant passer derrière lui. Il la poussa alors violemment pour l'éloigner du périmètre d'action du saule. Ne prêtant alors plus attention à Molly qu'il savait sauve il se concentra dans sur sa propre situation.
Dans son mouvement de protection, il avait prit la place de la Gryffondor se rapprochant lui même de l'arbre. Le Serpentard eu alors juste le temps de se protéger le visage de ses bras en se baissant légèrement et de lancer un bouclier informulé, avant de sentir la branche le faucher. La force de la branche traversa rapidement le sort et le Serpentard la prit alors de plein fouet. Pendant que ses pieds quittaient le sol, il sentit son poignet gauche le brûler avant de voir une flamme s'en échapper. Le saule retira alors la pression sur son corps et le serpentard sentit son corps heurter violemment le sol.
Crépuscule eut le souffle coupé. Ses yeux encore ouverts pouvaient voir de légères flammes s'éteindre sur une branche du saule alors qu'elle battait l'air loin de lui. Se retournant sur le dos, il reprit sa respiration dans une légère plainte. Il avait mal au bras, au dos et au torse. Il sentait sa peau le brûler sous le cuir de son bracelet. Mais ça aurait pu être bien pire, Crépu en était conscient. Le bracelet ensorcelé d'Esha, l'avait protégé en dernier recourt...


Respirant difficilement, il essayait de calmer son coeur qui battait un peu trop vite dans sa cage thoracique. Fixant le ciel, il aurait put sourire s'il n'avait pas l'impression de s'être fait piétiner par un hippogriffe. Il avait eu un moment d'adrénaline comme ça faisait longtemps qu'il n'en avait plus ressentit. Il fallait vraiment qu'il se remette au Quidditch.


2401 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Sam 4 Juil - 18:37

Molly n'avait pas bien suivit le déroulement de la scène. Tout ce qu'elle avait réussi à comprendre c'était qu'elle ne se retrouvait plus là où elle se tenait quelques instants plus tôt...
Étalée de tout son long dans l'herbe, elle s'était retournée pour voir l'arbre s'agiter dans tous les sens avec une masse noire et verte accrochée à ses branches.


- Aylen !!!




Elle avait eu beau crier, le garçon n'avait pas semblé l'entendre. C'est après s'être fait lui même projeté, que Molly lui fonça dessus. Le brun était encore trop près du saule...
Elle lui attrapa les poignets et le tira sur quelques mètres avant de s'arrêter le souffle court, les mains sur les genoux.
La jeune femme plongea alors son regard dans celui acier du garçon qui la voyait à l'envers et elle lui dit :


- Si tu veux te tuer, je connais de meilleurs moyens ! Je te donnerai même toutes celles que j'ai tentées ces dernières semaines, mais s'il te plait ne le fait pas en ma compagnie ! J'aime Carter, et il est hors de question que je meurs parce que tu as décidé de te tuer quand j'étais dans les parages !


Alors la blonde se laissa tomber et dit en rigolant :


- Tu m'aurais dis il y a 1 mois de ça que je voudrais rester parmi les vivants, que je trouverai un moyen de me sentir revivre, jamais je ne t'aurai cru ! Et pourtant j'ai tout essayé crois moi !


Prise d'une crise nerveuse, la Gryffondor se mit alors à rire. Ils venaient d'échapper à la mort, Aylen ayant sauvé la pile électrique, et cette dernière le sauvant d'un dernier coup de massue de l'arbre.


1187 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Dim 5 Juil - 12:28

Encore sonné, le Serpentard finit par voir le visage de la blonde au dessus de lui. Trop dans les vapes, il se doutait grâce à son expression faciale qu'elle était en colère.
Puis elle disparut et éclata de rire. Crépuscule aurait voulu se retourner pour lui faire face, mais préféra rester quelques temps encore allongé.

- Tu m'aurais dis il y a 1 mois de ça que je voudrais rester parmi les vivants, que je trouverai un moyen de me sentir revivre, jamais je ne t'aurai cru ! Et pourtant j'ai tout essayé crois moi !


Le brun ne savait où la Gryffondor voulait en venir mais une chose était sûre, si elle n'avait pas été là, ils ne seraient pas dans cette situation. Le rire de la blonde continua, imperturbable.
Crépuscule revoyait la scène. Il ne risquait rien, avant que Molly n'intervienne. Il savait ce qu'il faisait. Il n'aurait pas eu une seule blessure, ses sens aiguisés l'auraient guidé et aidé. Mais au moment où la Gryffondor s'était glissée devant lui et qu'il avait perdu le contact visuel avec l'arbre tout avait dérapé. Elle avait fait écran. Et maintenant, il en était là. Au final c'était Molly qui avait été imprudente. On ne tourne jamais le dos à un Saule Cogneur, tout les sorciers le savent...


Après quelques minutes la blonde semblait s'être calmée. Tant bien que mal le Serpentard se redressa sur son séant ne pouvant réprimer une grimace en se tenant l'abdomen. Ça le lançait et le tirait mais il ne pouvait rien ni faire.


*Si seulement je n'avais pas perdu tant de muscles... Foutus traitements...*

La main avec laquelle il se tenait lui faisait mal également. Il savait son poignet brûlé en dessous du cuir de son bracelet. Mais il ne montra rien d'autre de sa souffrance à la blonde. Il se contenta juste de s'excuser bien qu'il ne se considérait pas fautif.

- Désolé. Pour cette galère...


Crépuscule finit par se lever. Il sentit ses os craquer mais n'en fit pas grand cas, il aurait juste quelque courbature pendant quelques jours. Par contre il imaginait très bien le sermon qu'il se prendrait lorsqu'il se rendrait a l'infirmerie.


1622 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Dim 5 Juil - 20:09

Voyant le vert et argent se lever, la sixième année sentit qu'il était temps de prendre congé.


- Bah, t'inquiète pas, j'ai déjà connu bien pire que ça. Tu devrais quand même aller à l'infirmerie...


Ne sachant pas trop quoi faire, ne sachant pas si sa présence dérangeait ou pire, si Aylen se fichait que la blonde l'accompagne ou non, Molly posa quand même la question.


- Tu veux que je t'accompagne ?


Restant là, à regarder le saule, la blondinette avait perdu un peu de son côté pile électrique. Il n'était clairement pas dans ses habitudes de ne savoir quoi faire. La jeune femme remplissant toujours les blancs, ou quand ce n'était pas elle, c'était l'Américain...
Elle se mit à penser à lui, et dû bien reconnaître que depuis qu'elle était avec lui, jamais elle ne s'était sentie aussi vivante.
Il lui laissait toutes les libertés dont elle avait besoin, mais était quand même très protecteur avec elle.


709 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le saule cogneur   Lun 6 Juil - 14:40

L'esprit encore un peu dans le gaz, c'est distraitement que Crépuscule entendit Molly lui répondre.

- Bah, t'inquiète pas, j'ai déjà connu bien pire que ça. Tu devrais quand même aller à l'infirmerie...


Le brun n'avoua pas que c'est ce qu'il avait déjà l'intention de faire, mais le fait qu'elle le propose prouvait qu'elle n'avait pas si changé que ça dans le fond.


- Tu veux que je t'accompagne ?
- Non, merci. Ce n'est pas la peine. En plus il me semble que tu étais à la recherche de Désier, donc je ne te retiens pas.


Crépuscule lui fit un léger sourire. Sourire de trois seconde marqué à la fois par la douleur, la fatigue, la pitié et la nostalgie.


- A plus tard.


Il tourna les tallons et s'éloigna de l'arbre. Molly avait changé, il l'avait remarqué. Elle était plus sombre, plus amer. Il ne savait pas tout ce qu'il avait put lui arriver pendant son absence, mais elle avait dû traverser des épreuves qui l'avait secouée. Elle n'était plus vraiment la petite pile électrique qu'il avait connu. Mais qui était-il pour blâmer les autres ? C'était normal d'évoluer. Lui-même avait changé, tout comme Myosotis. Mais ils avaient réussis à se retrouver...


Le Préfet traversa le plus rapidement possible la pelouse des jardins du château. Le bras gauche en travers du ventre il avait l'impression qu'il allait vomir à chaque pas. Il ne prêta aucun regard aux quelques personnes qui l’interpellèrent et s'engouffra dans le château en direction de l'infirmerie.



Fin du RP
1138 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Le saule cogneur   Ven 10 Juil - 14:50

Depuis le moment passé avec Aylen, Serpentard de 7e année et Préfet de sa maison au saule cogneur, Molly n’arrêtais pas d'y repenser. Il y avait dû s'y produire quelque chose pour que ces souvenirs reviennent sans cesse dans la tête de la blondinette...
Après plusieurs jours à réfléchir aux moindres détails, à repenser à tout ce qu'ils s'étaient dis, que ça soit au moment des repas, dans un des fauteuils rouge de sa salle commune, ou sous la douche, la décision fut prise : Elle devait retourner sur les lieux.
L'Américain n'arrêtait pas d'ailleurs de la faire redescendre de sa lune, ce qui les agaçaient l'un comme l'autre.
Ce fut lors du repas du midi que le moment fut décidé : Au lieu d'aller en métamorphose pendant les deux heures qui succéderaient, la sixième année retournerait voir l'arbre.

***


La file des élèves avançait pour entrer dans le cours de métamorphose. Elle n'avait pas pu fausser compagnie à sa sœur qui veillait sur elle comme un dragon sur son œuf...
Ce que Happy n'avait pas prévu, c'était que Molly fermerait la marche de cette file indienne d'élèves... Une fois Peter entré, -un garçon blond aux yeux marrons, des lunettes d'écailles sur le nez, et un physique plutôt frêle- la lionne se mit à courir dans la direction opposée.
Traversant la pelouse à grande enjambées, elle se faufila sous les arcades de pierres qui menaient au parc...
Après s'être assurée de ne pas être vue par quiconque, elle couru aussi vite que ses jambes et la chaleur le lui permettaient.
Une chose était sûre, personne n'aimait s'approcher du saule cogneur, dont la réputation n'était plus à refaire tant il avait envoyé de monde à l'infirmerie...
Le souffle court, des gouttes de transpiration coulaient de son front quand elle arriva au niveau du périmètre de sécurité du feuillu. La petite pile électrique laissa tomber son sac sans plus de cérémonie et commença à inspecter sous tous les angles, le moindre détail qui avait fait travailler son cerveau ainsi.


Non, il n'y avait rien, absolument rien ! Retournant s'asseoir là où elle avait posé son sac, la jeune femme ne comprenait pas. Elle ne voyait pas ce qui avait pu l'intriguer de façon inconsciente la première fois.
Fermant les yeux, les mains devant son visage, la tête dans les genoux, elle fit le vide. Soudain, une image frappa sa rétine comme un flash aveuglant... Une ouverture sous les racines de l'arbre...
Mais pourquoi ce détail en particulier ? Elle savait qu'elle avait lu quelque chose concernant l'arbre, et cette ouverture n'était pas sans lui rappeler quelque chose... Mais quoi ?
Laissant passer pour cette fois, la rouge et or, continuerait son enquête pour mieux revenir à la charge...


***


Les journaux étalés tout autour d'elle, Molly s'apprêtait à les ramasser pour les rendre à la bibliothécaire.
La jeune femme n'avait toujours pas réussi à trouver des informations concernant l'ouverture au niveau des racines du saule, mais elle le savait, il y avait quelque chose, quelque part qui devait en parler. Son instinct ne la trompait jamais ! Elle avait du flair pour ça !
D'ailleurs tout le monde lui disait qu'elle ferait une excellente Auror ou à défaut une excellente Journaliste.
Résignée, d'un coup de baguette, la sixième année rangea les journaux en une pile impeccable, classée par date de parution. Un petit bruit de déchirement se fit entendre et une page s'envola de dessous la malle aux initiales M. D. pour aller rejoindre un des cahiers du dessus. Il n'en fallait pas plus, une fois encore pour piquer la curiosité légendaire de Molly.
Elle entreprit donc de soulager la pile d'une vingtaine de journaux pour voir quel était le sujet de la page.


Encore un élève à l'infirmerie de Poudlard... Pourquoi y vont ils les uns après les autre ?


Cher lecteur, vous qui lisez ces pages, avez certainement un ou plusieurs de vos enfants à l'école de magie : Poudlard.
Sachez de source sûre, que bon nombre de nos chères têtes blondes se retrouvent de façon récurrente à l'infirmerie donnant un surcroît de travail à Mme Pomfresh.
Il serait bon que les enseignants et le Directeur du château, M. Flitwick, mène une enquête approfondie pour savoir ce qui attire les élèves auprès des bons soins de l'infirmière.


Intriguée, la lionne referma le journal pour en regarder d'autres. Connaissant La Gazette du Sorcier, le journal n'allait pas lâcher l'histoire aussi facilement...




Ce que font les élèves de Poudlard pour se retrouver à l'infirmerie


Nous savons ce qui passe par la tête de nos chers élèves ! Depuis que Harry Potter a quitté Poudlard, nombre de ses aventures ont été contées part le Survivant lui même ou par sa famille !
Il a été raconté à des élèves de nombreuses aventures concernant le célèbre homme à la cicatrice et les passages secrets du château. Les élèves, voulant retracer l'aventure de la célébrité, auraient entendu parler d'un passage secret qui se trouverait non loin du saule cogneur. Ainsi donc, le nouvel Auror ne laissera pas s'effacer ses traces de l'école de sorcellerie !


Une photo de l'arbre montrait le trou qu'avait vu Molly le jour où elle y était retournée.


* Bingo ! C'est sûrement le passage secret ! Bon, maintenant, il faut réfléchir à comment rendre inoffensif ce fichu saule ! Un sort d'immobilité devrait pouvoir faire l'affaire... Il faut que j'essaye ! *

***

Le jour et le moment opportun avaient tardés à se monter depuis la découverte de la Gryffondor dans son dortoir. Ne voulant pas être vue par quiconque, elle avait donc attendu, non sans mal LE moment.
Happy qui n'avait pas apprécié que sa jumelle lui fasse faux bond en métamorphose, s'assurait que sa sœur assistait bien à tous les cours. Et c'est donc un samedi soir, trois heures avant le couvre feu, que la lionne s'était rendue au pied du feuillu. Le crépuscule pointait son nez, assurant à la jeune femme de ne pas être vue, même du haut d'une salle commune, et pas une âme n'était présente dans le parc du château.


    * Prochain achat : une cape d'invisibilité ! Elle me rendra de nombreux services ! *


Arrivée sur place, Molly sorti de sa cape sa baguette, et la pointa sur l'arbre.

- Immobilus!

L'arbre qui avait commencé a agiter ses branches dans des craquements sourds, revint à sa place initiale, immobile comme n'importe quel arbre.


    * Super ! Ça marche !*


Ni une ni deux, la rouge et or se précipita vers le trou.


    * Bouché ? Bouché ?! Mais quelle bande d'idiots de s'essayer à accéder à ce passage pour ne même pas réussir à le déblayer ! Et puis, franchement, le sort pour rendre cet arbre inoffensif est pas bien compliqué !*



Préférant ne pas prendre trop de risques, Molly s'en tint là pour le moment. Inutile d'attirer les curieux. Elle garderait ça secret jusqu'au bout, et si quelqu'un essayait de lui voler son idée, ou essayait d'en tirer profit de quelque manière que ce soit, la jeune femme n'hésiterait pas une seule seconde à jeter un oubliette !


    * Je déblayerai pendant les vacances ! Personne ou presque ne reste au château, et foi de Dawkins, personne d'autre que moi ne s'y aventurera !*


Se relevant, la sixième année épousseta sa robe scolaire aux couleurs de sa maison avant de ranger sa baguette et de rentrer dans sa salle commune.


5648 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le saule cogneur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saule cogneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Le parc-