BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 5e année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: 5e année   Sam 14 Nov - 22:13

Les dortoirs des Gryffondor sont situés dans deux tourelles autour de la tour principale. Pour monter dans ceux des garçons, il faut emprunter l'escalier qui se trouve au fond à droite de la  Salle commune tandis que pour se rendre dans ceux des filles, il faut prendre l'escalier qui se trouve au fond à gauche. Dans chaque tourelle, un escalier en colimaçon permet d'accéder aux différents étages, correspondant au numéro des années d'études. Chaque palier débouche au centre d'une antichambre circulaire relativement grande percée d'une seule et unique porte qui s'ouvre sur le dortoir. Les antichambres sont faiblement éclairées par des bougies allumées voletant au dessus de la tête des élèves, comme dans la Grande Salle.

En ouvrant l'une de ces portes, vous entrerez dans une pièce en forme de trapèze arrondi presque toujours bien rangée. Le sol est recouvert d'un épais tapis rouge écarlate sur lequel on s'allongerait volontiers. L'air frais qui circule dans ces pièces est teintée d'un léger parfum vanillé qui n'est autre que du laurier. Les élèves dorment dans des lits à baldaquin recouverts d’édredons de soie rouge foncé. Dans chaque dortoir, un étagère remplie de livre est à la disposition des élèves. Entre les lits se dressent de hautes fenêtres qui offrent la même vue que les fenêtres de la Salle commune. Il y a également, en plus d'une table de nuit, un petit fauteuil brun à côté de chaque lit. Contrairement aux autre salle commune, il n'y a pas de grandes armoires que les élèves doivent se partager mais des malles en bois au pied de chaque lit. Une fois la nuit tombée, pas un bruit venu de l'extérieur ne vient déranger le repose des élèves ! Les dortoirs semblent être chauffés en permanence durant l'hiver. Ces chambres sont réputées pour être les plus reposantes de l'école !
Dans chaque dortoir il y a une petite salle de bain de au carrelage blanc contentant deux lavabos, des toilettes et une douche. Il y a également un tapis de bain rouge ainsi qu'une barre de fer, entre la douche et une étroite fenêtre, sur laquelle plusieurs linges chauds sont toujours suspendus. Les elfes de maison viennent remettre des linges propres à chaque fois qu'il en manque. Au dessus des trois lavabos se trouve un immense miroir en haut duquel une lumière blanche illumine la salle de bain. Les robinets ont la forme d'une tête de lion en train de rugir et l'eau jaillit de leur gueule grande ouverte. 
Venez profiter du calme relaxant qui règne en ces lieux chauds et douillets !


Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 8 Fév - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 14 Nov - 23:44

Arrivé dans le dortoir nous allâmes vers mon lit. Une foie à coté de ce celui ci, je posa ma baguette dans une rainure que j'avais gravé dans le bois de lit. Je retira ma cape à l'effigie de notre maison laissant apparaitre le teeshirt moulant que je portais, je déposa ensuite ma cape sur le bout de mon lit. Après avoir refermé deux des trois rideau de mon lit, je me tourna vers Elizabeth et dit avec un sourire:

- Viens, installe toi, ne sois si timide. Je n'ai encore mangé personne.

Ma petite boutade me fis émettre un petit rire * douteuse la blague, je devrais éviter * je repris mon sérieux et m'assis sur le lit. Je sortis de ma table de nuit un cierge blanc avec mon nom écris dessus ainsi qu'une boite d'allumette et posa dans un cercle de cire déjà présent sur ma table de nuit le cierge. J'alluma ce dernier puis regarda Elizabeth et l'invita à me rejoindre.

cody ff3300
Caractères : 682
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 1:25

En rentrant dans le dortoir, je vois que même si il ressemble un peu à notre dortoir, l'atmosphère n'y est pas la même. Cody m'accompagne jusqu'à un lit où il ferme deux rideaux sur trois et s'assoit sur le côté du lit où le rideau reste ouvert. Il prend un cierge, l'allume et m'invite à le rejoindre.

Je reste un moment debout face à lui, mais je finis par m'approcher doucement, un vague sourire un peu timide sur les lèvres. Les mains jointes devant moi, me tordant les doigts, je m'assieds à ses côtés, un peu tremblante. J'ai les mains moites et de nombreux frissons. Je me suis assise à quelques centimètres de lui, cinquante peut-être. Je me soulève légèrement et me rapproche un peu plus, n'osant croiser son regard. Je ne sais pas comment réagir, ni agir en fait. Je le regarde, je ne sais pas quoi dire, mais son bras droit, posé en arrière sur le lit me laisse une ouverture simple qui ne nécessite pas de parole.

Une boule grandissante dans le ventre, je m'approche délicatement et pose ma tête sur son épaule, à moitié dans le creux de son cou. Il sent bon, et sa peau est douce et chaude. Je ferme les yeux, mon coeur bat fort, mais je me sens bien. Je ne suis pas tout à fait contre lui non plus, ce qui montre ma timidité. Je n'ai jamais osé me rapprocher tant d'un garçon, encore moins d'un garçon rencontré la veille.

Je reste un moment comme ça, ne sachant pas comment il va réagir, si il va me serrer dans ses bras, ou s'écarter de moi. J'ai un peu peur de m'ouvrir ainsi, mais j'ai enfin décidé de laisser parler mon coeur. Je n'ai pas dit un mot, mais je n'en avais pas d'assez fort...
1237 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 2:05


Elizabeth m'avais rejoint timidement c’était mignon à voir. Elle avait mis sa tête dans le creux de mon cou. Mon cœur battais si fort qu'elle devais surement sentir mon pouls avec son front. Son front chaud et doux, je l'enlaça délicatement avec mon bras droit et je vins caresser son doux visage de ma main gauche. C'est romantique enfin dans ma tête ça l’était parce que ma main gauche tremblait. mes caresses étais douce mais maladroite traduisant mes sentiments que j'avais pour elle. J'inspirai un bon coup et expira lentement et me détendis en serrant Elizabeth un peu plus contre moi. *elle est là, pourvu qu'elle ne parte jamais * je ferma les yeux afin de profiter de l'instant et au fil des caresses je visualisais son visage qui se dessinait sous la paume de ma main. j'aurai aimé que cet instant ne se termine jamais. De multiple questions fusais dans ma tête je ne comprenais pas pourquoi il m’étais aussi dur d’être avec elle. Peu être parce que c'est la première dont je tombe vraiment amoureux, les autres n’étais que de l'amusement. * Pourrons nous nous aimer ? * là étais la question qui me travaillait. Je redressa Elizabeth et la regarda dans les yeux, je regarda son visage, ces beau cheveux brun. Tout en lui faisant une caresse je plaça ma main gauche le long de sa mâchoire et leva légèrement sa tête dans le but de l'embrasser. je me sentis rougir. je ferma les yeux en me penchant vers ces douces lèvres et l'embrassa avec douceur. j’espérai qu'elle ne me repousserai pas.


Caractères : 1185
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 2:38

Après un long moment de douceur parfaite, il s'écarte légèrement en me caressant le visage. Je rouvre les yeux, doucement, et c'est à ce moment qu'il se rapproche et qu'avec délicatesse, ses lèvres rencontrent les miennes, douces, tièdes, tendres. Inspirant lentement, je ne veux faire qu'un avec lui, répondre à son baiser. Ma main droite cherche sa nuque, et ma main gauche le creux de son dos.

Je réponds volontiers à son baiser, m'abandonnant totalement à lui, sans m'en rendre compte. Je me sens bien en cet instant, complète, heureuse. J'oublie absolument tout le reste et le serre un peu plus contre moi, laissant ma main courir le long de sa colonne. Je sens ses muscle légèrement saillant sous son T-shirt. Je lui donne le plus que je peux lui donner, bien que je ne connaisse pas cela. L'amour, cela m'est encore inconnu. Je pense que je découvre en même temps que lui.

Après un long échange d'une tendresse extrème, je glisse ma main droite sur son torse pour me détacher de ses lèvres, douloureusement à mon sens.

- Je ne comprends pas ce qui m'arrive, je n'ai jamais ressenti quelque chose de similaire... Je ne sais pas pourquoi, ni comment m'y prendre, je n'ai jamais vraiment... aimé...

Voilà, je l'ai dit! Oh la vache! Je le regrette! C'est prématuré! Je le connais à peine! Oh mon dieu, il va prendre peur, et se dire que je suis une espèce de fanatique! Je le laisserai bien parler, mais je crains ses paroles, alors je replonge aussitot sur ses lèvres aussi délicatement que possible, la main droite sur sa machoire, mes doigts enfouis dans ses cheveux. Peut-être me coupera-t-il dans mon élan m'arrachant à ses lèvres pour me dire que je suis folle, ou au contraire me dire qu'il partage mes sentiments. J'essaie d'oublier mes paroles et l'embrasse encore.
1383 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 3:35

Alors que nous nous embrassions, Elizabeth  me fis part que c'est la première fois qu'elle ressent des sentiments aussi fort et que malgré cela elle n'a jamais vraiment aimé. Ça n'avait pas d'importance pour moi, car nous étions dans le même état l'un comme l'autre, je n'ai, tout comme elle, jamais vraiment aimé même si je charme à tout va. L’explosion de sentiment  qui était entrain de se produire dans ma poitrine semaient le chaos. Je ne savais plus quoi faire. Elizabeth  m'embrassa de nouveau et un feu d'artifice innommable explosa de plus belle dans ma poitrine. L'envie et le désir de la serrer contre moi grandissaient à chaque instant. Je glissa ma main droite délicatement dans son dos pour la serrer contre moi, plus encore qu'elle ne l’était. Nous nous embrassions avec tellement de fougue et de passion que nous tombâmes allongé sur le lit, dans les bras l'un de l'autre.  Le fougueux baiser pris fin et caressant son visage je lui dis:

- tu n'as peut être jamais vraiment aimé, rassure toi, je n'ai jamais vraiment connus le grand amour non plus. Je dois avouer que les sentiments que j’ai pour toi sont indéfinissable ou si il existe des mots pour dire ce que je ressent pour toi, je ne les connais pas. Ta présence m'apaise, avec toi je suis serein.

Sur ces mots je referma au trois quart le dernier rideau et nous nous retrouvons dans un cocon rouge gryffondor éclairer par le cierge. Je lui dis en retirant mon tee-shirt afin d’être plus a l'aise:

- j'ai chaud, je me demande pourquoi. Tu ne m'en veux pas si j’enlève mon tee-shirt pour être plus à l'aise ?

Aussitôt dis aussitôt regretté, je ne savais pas si ce brin d'humour serai bien vu. Je m'allongea au coté d'Elizabeth en lui présentant une belle place contre moi dans mes bras.


cody ff3300
Caractères : 1383
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 3:54

Après cela, nous tombons allongés sur le lit, nous embrassant toujours fougueusement. Il m'exprime enfin ses sentiments aussi réels que les miens. Alors il enlève son t-shirt, m'annonçant avoir chaud, mais là je commence à avoir un peu peur. Je ne sais pas ce que je dois en penser, ce que je suis censée faire, si je suis prête à quoi que ce soit de plus après toutes ces émotions imprévues. Je m'écarte un peu.

- Mais qu'est-ce que tu attends de moi au juste? Je ne comprends pas... J'ai peur que tu en attende trop de moi... et de ne pas pouvoir t'apporter ce que tu souhaite...

Peut-être que j'interprète mal ses gestes, et il y a même de fortes chances d'ailleurs, mais j'ai tout de même peur. C'est un garçon de quinze ans, il ne doit pas en être à sa première copine lui, alors peut-être espère-t-il quelque chose de plus? Mais même si mes sentiments sont fulgurants, je ne suis pas sûre de ce que je pourrais lui donner.

Tout en étant proche et en gardant malgré tout une certaine distance de "sécurité", je m'allonge, face à lui, ma main droite sur sa hanche. Ne sachant que faire de ma main gauche qui se trouvait sous moi, je recroqueville mon bras contre moi. Je ne ferme pas les yeux cette fois. Je le regarde, cherchant à comprendre ce qu'il espère ce soir. Attendant une réponse claire.
1003 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 4:12

Nous voila face à face. Je suis au ange, elle est la avec moi. J'avais remarqué une inquiétude sur son visage. * elle doit pensée que je veux coucher avec elle, elle n'a pas réalisé  les sentiments que j'ai pour elle. * Cette pensée me rendis un peu triste et pour clarifier les choses, je lui dis calmement:

- je ... je suis désolé tu dois t'imaginer que je veux que nous couchions ensemble ce soir. je te rassure je ne t'en demande pas tant. Pouvoir m'endormir avec toi dans mes bras me suffit amplement. Je tiens a ne pas bruler les étapes et encore moins à te brusquer. J'ai compris que tu m'aime et je tenais a te dire que je t'aime également. C'est pourquoi je ne te demande rien mis a part de dormir au creux de mes bras ce soir. Si cela ne te dérange pas...

Espérant que mes mots l'ai rassurée, je tira alors la couette à nous afin que nous soyons confortablement installé pour dormir.

cody ff3300
Caractères : 687
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Dim 15 Nov - 13:00

- je ... je suis désolé tu dois t'imaginer que je veux que nous couchions ensemble ce soir. je te rassure je ne t'en demande pas tant. Pouvoir m'endormir avec toi dans mes bras me suffit amplement. Je tiens a ne pas bruler les étapes et encore moins à te brusquer. J'ai compris que tu m'aime et je tenais a te dire que je t'aime également. C'est pourquoi je ne te demande rien mis a part de dormir au creux de mes bras ce soir. Si cela ne te dérange pas...

Ses mots m'apaisent. Je le regarde dans les yeux, et mon soulagement doit certainement se lire dans mon regard, comme dans un livre ouvert. Il tire la couverture sur nous. C'est alors que je me retourne, dos à lui, et me glisse entre ses bras forts, rabattant son bras gauche par dessus mon bras, m'incrustant contre lui comme pour ne faire qu'un. Je sens la chaleur de son torse musclé à travers mon débardeur, et sa peau est presque brulante dans le haut de mon dos, là où ma peau est nue.

Je me sens bien, j'oublie les déboire avec mon père, cela me parait soudain anodin, voir meme ridicule. Je respire lentement, sereinement, et ferme les yeux pour vivre ce doux moment pleinement. Je ne sais pas si cela pourra se reproduire alors je profite. Sans m'en rendre compte, alors que je tiens ses bras bien contre moi, nous nous endormons.
996 caractères
fin de Rp
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Mer 18 Nov - 22:21

Je venais de quitter ma petite rebelle, pour aller rejoindre mon dortoir. En arrivant je constata que la couette avait été remis à la vas vite, ce qui me fis sourire. * Elle n'avais pas à faire mon lit, mais bon que veux tu mon gars, elle a des petite habitude surement. * Je m'assis pour me changer et quitter cet tenue d’écolier, confortable certes mais moche. A ce moment je me rendis compte que j'avais laisser  ma cape sur les petites épaules de ma petite rebelle. Un petit " oh le c*n ! " se fis légèrement entendre. j’enflai un jean un peu moulant ainsi qu'une chemise noir que je boutonna qu'au deuxième, cinquième et sixième boutons. *  au cas où si la rebelle a froid aux mains ... * Je refis mon lit correctement au cas où Elizabeth viendrait ce soir et sortis un nouveau cierge de ma table de nuit pour l'installer. Je mangea vite fais les quelques sandwichs que j'avais apporté et fis un passage vite fais dans la salle de bain afin d’être propre et présentable pour aller dans la salle commune dans l'espoir de revoir  ma belle petite rebelle. Avant de partir pour la salle commune je regarda par la fenêtre inquiet. * Pourvu que Glen aille bien j'ai hâte qu'il rentre. * Je repris un sourire et descendis les escaliers pour aller dans la salle commune.

suite salle co
cody ff3300
Caractères : 991
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Mer 18 Nov - 23:52

[ suite du RP UNIQUE  de la salle co ]

En arrivant j’ôtai ma chemise et la déposa sur la chaise qui se trouvais à coter de ma table de nuit. Je monta sur mon lit en prenant soin de replier la couette jusqu a mes pied puis m'effondra sur le lit. * j'aimerai tant qu'elle vienne * Je me repris et attrapa un livre sur les animaux magiques. C’était un gros bestiaire, que je potassais depuis mes dix ans. C'est dire que la chose était intéressante. * Pourquoi n'est elle pas venue ?* L'absence de ma petite rebelle  me fendais le cœur, même si je savais au fond de moi qu'elle avait des sentiments envers moi. D'où le fait de ma commande spécial chez Gemmyo, j'ai hâte qu'elle arrive et de lui offrir ce cadeau. * Je la verrai demain * ma pensée était des plus fausse au fond de moi  mon corps criai l'envie de la resserrer contre moi et je savais que si elle venait pas, la nuit serait longue, très longue...


cody ff3300
Caractères : 667
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 20 Nov - 15:18

Doucement, sur la pointe de mes pieds nus, je me dirige vers le lit de celui qui fait battre mon coeur. Tout le monde dort. Ses rideaux sont tirés, j'ignore si il dort lui aussi. Soudain, une crainte m'envahit. Et si il n'était pas seule? Lui qui aime tant draguer... Je m'enlève cette idée de la tête, mais je me prépare au pire au fond de moi. J'approche doucement, silencieusement.

De ma main droite, j'empoigne le rideau, près de sa table de nuit. Je tire doucement, mais les anneaux de bois émettent un léger bruit qui parait atrocement fort dans ce silence complet. Je regarde autour de moi, rien, personne n'a bougé. Je reprends mon geste, afin de pouvoir passer derrière. Il dort.

Avant de tenter de m'installer dans son lit, je l'observe quelques instants. Il semble paisible. Il est encore torse nu, sa couette lui descend à la taille. Il est bien taillé pour un garçon de son âge. J'ai envie de sentir sa peau, et de l'embrasser. Il a les cheveux en bataille, j'aimerai y glisser mes doigts pendant un baiser fougueux. Il faut que je me reprenne d'urgence.

J'enlève la douce et grande cape noire, la plie, et la pose sur la table de nuit. Je me rends compte que je suis dans un pyjama très fin et très léger, un short et un débardeur en satin, tant pis, sous la couette il ne verra pas le satin. Je rélève alors le coin de la couette, y glisse une jambe, puis l'autre. Délicatement, je m'approche de lui et me blottis contre son torse. Je remonte la couette jusque sous mon bras pour ne pas avoir trop froid, et ne pas dévoiler mon petit pyjama.

1202 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 20 Nov - 15:57

Dormant comme un bien heureux, je rêvais de ma belle et douce rebelle qui me manquais tant. Elle était la avec moi riant de bonheur, dans mes bras, le regard charmeur, les cheveux soulevé par le vent. Son rire, douce mélodie, retentais dans mon rêve, ces main douce caressaient mon torse et mes jambes sentaient les siennes, si douce, entrelacer dans les miennes. Ces jambes douces qui se finissaient par des pied froid ... des pied froid ! je me réveilla soudain alarmé de la présence de quelqu'un dans mon lit. Ouvrant les yeux mais ne bougeant pas, je fis le point sur la situation * une fille dans mon lit ! et si ma petite rebelle se pointe alors que cette fille est la!? ça va faire des histoires, qu'elle est la garce qui a osé venir dans mon sans invitation? * très vite le parfum de la jeune fille me rappela celui de ma chère et tendre. Effectivement ma petite rebelle était venus se blottir contre moi, elle était jambe nue et avait un tout petit débardeur. A l'aide de mon bras droit que je fis glisser sous la couette je pris donc la cette dernière afin de la tirer jusqu’à ce qu'elle recouvre les épaules douce et fraiche de ma petite rebelle. Je glissa mon bras gauche lentement sous l'oreiller pour qu'elle sois bien contre moi, je glissa ensuite main droite le long de ces cotes et finis la caresse de ma main droite sur son ventre. Je sentais son souffle lent et calme, je la serra légèrement contre moi, déposa délicatement un petit bisoux sur le petit morceaux d’épaule qui dépassais. Tout en ignorant si elle dormait déjà où non je lui dis:

- Dort bien ma petite rebelle, je t'aime.

cody ff3300
Caractères : 1264
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 20 Nov - 17:26

Je sens un mouvement, je ne m'y attendais pas, j'ouvre les yeux. Je sens ses bras se lover autour de mon corps tout fin et fragile, qui ne demande que la sécurité de sa présence. Je sens son étreinte se resserrer doucement, et sa main glisser sous mon débardeur, sur mon ventre, mon petit ventre plat dont je suis si fière. Essayant de me blottir encore un peu plus contre lui, sentant la chaleur de son corps à travers mon pyjama. Je resserre mes mains autour de son bras qu'il a passé sous l'oreiller, et lorsqu'il me dit bonne nuit, je comprends qu'il est bel et bien réveillé.

Je me retourne doucement, restant tout contre lui. Cela pourrait nous mener bien loin, mais fort heureusement ma conscience me l'interdit dans l'instant, en ces lieux que l'on peut un peu trop qualifiés de publics. Mais je reste tout de même tout contre lui, nos genoux entrelacés. Je glisse mes doigts dans sa chevelure en partant de la tempe et sans un mot, je l'embrasse avec douceur. Cela me fait l'effet d'une drogue que l'on m'aurait substituer trop longtemps et dont je pouvais enfin me délecter de nouveau.

J'aimerais vraiment tenter plus, mais ce n'est ni le moment, ni le lieu. L'embrassant tendrement mais fougueusement, j'essaie de faire passer toute mon envie de lui, mon amour, ma passion. Puis, en douceur, j'arrete mon geste, relève la tête, le regarde dans les yeux à l'infime lueur de lune et lui chuchote:

- Bonne nuit mon amour...

Sur ces mots que je veux forts et tendre à la fois, je me blottis, toujours face à lui au creux de son cou, prête à m'endormir enfin paisiblement. J'avais besoin de lui pour me sentir bien... Vais-je retourner un jour dormir dans mon propre lit?
1308 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 20 Nov - 20:20

Après une bonne nuit de sommeil, j'ouvris les yeux me demandant si mon interlude avec ma petite rebelle était un rêve. Ce n’était pas un rêve car pour mon plus grand bonheur, elle était la dans une tenue légère tout en satin. Elle était la étendue dans ce lit. Sa position pour dormir montrait qu'elle se sentait en sécurité  antre ces rideaux, j’étais son gardien. Si elle savait, penserait elle toujours la même chose. Serait elle prête à aimer un animal. faut que je lui dise mais j'ai peur de la perdre. Je la pris dans mes bras pour me réconforter puis lui fis un bisoux. Sa respiration me calma et me rassura. Je commença à lui quelque petite caresse sur son bras nue et dans le même temps des petit bisoux sur sa main qui était juste a coté de moi.
Je lui dis d'une voix douce et calme:

- Bonjour jolie cœur.


cody ff3300
Caractères : 640
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 20 Nov - 23:24

Dormant du sommeil du juste, comme on dit, je sens de vague et douces caresses sur mon bras, des bisous sur ma main. C'est une douceur tellement agréable, que je garde les yeux fermés un temps, mais je ne peux me retenir de sourire de plaisir. Là j'entends sa voix me parler avec douceur:

- Bonjour jolie coeur.

J'entrouvre mes yeux et m'étire du mieux que je peux, repoussant oreiller et couette dans mon geste. Je lui souris tendrement avant de lui répondre.

- Bonjour bel ange...

Je ramène mes bras à moi, et remonte ma main vers mes cheveux visiblement en bataille, je rigole doucement, c'est plus un léger gloussement qu'un rire. Cela m'amuse plutôt.

- Oh mon dieu, je dois faire peine à voir, sans maquillage et décoiffée, je dois avoir une tête à faire peur!

Mais en parlant, j'ai attrapé sa main, et je l'ai collé à ma joue, comme un doudou. J'ai particulièrement bien dormi, je suis apaisée lorsque je suis contre lui. Je ne pensais pas en arriver là un jour, c'est fou!
756 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 20 Nov - 23:50


Ma petite rebelle s’était réveillé, elle était là tout naturel, toute belle comme jamais.

- Oh mon dieu, je dois faire peine à voir, sans maquillage et décoiffée, je dois avoir une tête à faire peur!

A ces mots je me mis a sourire et lui répondis:

- Une tête a faire peur ?! Diable non, tu es toute nature, tu es toi même ... *contrairement a moi * Donc tu es forcément magnifique. En tout cas, moi je te trouve a croquer, je me retiens mais sait-on jamais un matin je pourrai te dévorer.

En finissant ma phrase, je la chatouillai en m'approchant d'elle. Je faisais semblant de la manger en lui déposant une armée de petit bisoux dans son cou. Tout ce chahut finit dans un tendre câlin, torse contre torse, les jambes entrelacer. Je pouvais sentir son cœur battre dans ma poitrine. Son sourire était magnifique, mes lèvres ne purent s’empêcher de se déposer sur les siennes afin d'y déposer un baiser emplie d'amour et de désir. Désir qui déplaça main droite dans le bas de son dos. Je ne me contrôlais pas mais je ne voulais pas la brusquer, c'est donc à contre cœur que je maitrisais mes pulsions et mon désir que j'avais pour elle.


cody ff3300
Elizabeth 00ccff
Caractères : 882
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 21 Nov - 9:36

- Une tête a faire peur ?! Diable non, tu es toute nature, tu es toi même ... Donc tu es forcément magnifique. En tout cas, moi je te trouve a croquer, je me retiens mais sait-on jamais un matin je pourrai te dévorer.

Ses mots me touchent au plus profond de moi-même, et à ce moment là, il se met à me chatouiller. C'est un moment à la fois d'intimité et de complicité. Nous rigolons le plus silencieusement possible, jusqu'à ce que nos corps s'étreignent. Ils sont en ébullition, mais nous savons rester raisonnable - peut-être pas pour longtemps cependant - et relachons doucement l'étreinte après un long et doux baiser.

Mon débardeur est légèrement relevé et on aperçoit une fine cicatrice. Je me précipite pour la cacher, je ne pense pas qu'il ait eu le temps de la voir, cachée là sur mes côtes. Il faut que je travaille ce sortilèges de dissimulation. Je ne voudrais pas qu'il se pose trop de question, cela impliquerai de parler de mon passé.

Je réalise alors que nous sommes tombés amoureux, mais ne savons absolument rien l'un de l'autre, notre vie, notre famille, notre passé, nos passions, on ne sait absolument rien. J'aborderai bien le sujet, mais peut-être n'en a-t-il pas envie? Je suis soudain prise d'un dilemme. Dois-je lui en parler? Lui expliquer mes doutes?

J'hésite tout de même, si je lui pose des questions sur sa famille, il va m'en poser aussi, et je ne le souhaite pas, sur ses blessures, idem, sur son passé, pareil. Mais je l'aime, je dois lui faire confiance, si il m'aime, il m'aimera malgré tout et moi aussi.

Nous sommes toujours enlacés, dans une étreinte un peu moins proche qu'auparavant, mais tout de même. Et là sortent ces mots, tout seul, sans même que je ne puisse les filtrer, je les ai pensé, alors je l'ai dit:

- Cody, je t'aime...

Woaw, ça y est! J'ai osé le dire! Je ne l'avais jamais dit à quiconque avant, sauf mes parents. Je me dévoile à lui très vite, c'est presque effrayant. Après un temps de réflexion perturbée, je souris à mon amour. Non, ce n'est pas le moment de lui poser des questions...
1570 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 21 Nov - 9:57


- Cody, je t'aime...


Ces quelque mots retentir dans ma tête à la fois comme une victoire et à la fois comme une défaite. Ma petite rebelle m'aime cela veux dire qu'elle est mienne, je peux donc être tout à elle. Nous nous aimons fortement et cela me remplis de joie. MAIS justement nous nous aimons quelle conséquence cela aura? Notre amour ne la mettrait elle pas en danger? Tant de questions que je voulais élucider, je n'en avais pas le temps il me fallait réagir à ces mots.

J'approchai ma tête de la sienne et déposa mes lèvres sur les siennes, ma main droite parcourait chaque centimètre de son corps, afin d'en apprendre par cœur chaque courbe. Je mis dans ce baiser encore plus de passion et de désir car ces quelque mots m'avait toucher au plus profond de mon cœur et ce dernier explosait de bonheur créant alors un immense désir de fusionner avec elle afin de lui faire ressentir à quel point je l'aime. Mes jambes s’entrelaçaient de plus en plus avec les siennes et mes mains parcouraient son corps avec douceur et désir.

Elizabeth 00ccff
Caractères : 820
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 21 Nov - 12:03

Sa réaction à mes mots ne se fait pas attendre, une réaction forte, une pulsion. C'est une pulsion qu'il ne faut pas assouvir, pas maintenant, pas ici, pourtant j'en ai tellement envie, tout en ayant peur aussi, car c'est l'inconnu pour moi. Je commence à trembler, trembler de peur, trembler d'envie, je ne sais plus où j'en suis tant je le désire. Je me redresse sur mes genoux, m'écartant alors de lui. Mon inquiétude doit très certainement se voir sur mon visage, et il va me poser la question si je ne parle pas.

- Cody... on ne peut pas... pas ici...

Avant qu'il n'ait le temps de me répondre, certainement pour me rassurer, je reprends:

- Attends! Avant de parler... je voudrais te dire... Je ne l'ai jamais fait, mais... J'aimerais... avec toi... Je veux juste... trouver l'endroit... Ici, on n'est pas seuls... J'ai réfléchi à un endroit, j'aimerai t'y emmener bientôt. J'aimerais aussi te connaitre, savoir qui se cache derrière Cody Greengrass, le garçon, le seul, l'unique, qui a réussi à réveiller mon coeur.

Pour une fois, c'est moi qui ait parlé, et j'ai livré mon coeur sur un plateau d'argent. J'ignore quelle sera sa réaction, j'attends, toujours tremblante, à genoux sur le bord du lit.
901 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 21 Nov - 13:22

A ce moment ma petite rebelle se redressa sur ses genoux et me dis

- Cody... on ne peut pas... pas ici... Attends! Avant de parler... je voudrais te dire... Je ne l'ai jamais fait, mais... J'aimerais... avec toi... Je veux juste... trouver l'endroit... Ici, on n'est pas seuls... J'ai réfléchi à un endroit, j'aimerai t'y emmener bientôt. J'aimerais aussi te connaitre, savoir qui se cache derrière Cody Greengrass, le garçon, le seul, l'unique, qui a réussi à réveiller mon cœur.

Elle était là tremblante, à me regarder, attendant une réponse de ma part.

- Elizabeth, ma tendre et douce, avant toute chose et contrairement à ce que l'on pourrait croire, je ne l'ai jamais fais non plus. Sache que je t'aime comme jamais j'ai pu aimer. Quand je t'embrasse, des millions de papillons s'envole dans mon ventre, mon cœur bat à m'en brisé les cotes. La passion m'envahis et prend possession de mon corps, le désir monte et à ce moment là je ne contrôle plus rien.

je me redressa et me retrouva assis en face d'elle. Je continua:

- Si cela te dérange j'en suis désolé et je te pris de me pardonner. Tu me dis être le seul à avoir réussis à réveiller ton cœur, j'en suis honoré.

Je pris ses mains dans les miennes, le plus dur restait à dire en espérant qu'elle comprenne et qu'elle ne fuit pas ou encore qu'elle ne me force pas la main. Je respira un bon coup puis lui dis:

- Tu veux apprendre à me connaitre, savoir qui est derrière Cody Greengrass, tu en a le droit mais cela me fais peur. Certain secret son lourd à porter et tout aussi effrayant. Ne doute pas de mon amour pour toi, soit certaine que je prendrai soin de toi au possible et laisse moi un peu de temps pour être prêt à m'ouvrir à toi.

Je la regardais cherchant à savoir si mes mots l'avait blessé ou au contraire rassuré

Cody ff3300
Elizabeth 00ccff
Caractères : 1384
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 21 Nov - 16:05

- Si cela te dérange j'en suis désolé et je te pris de me pardonner. Tu me dis être le seul à avoir réussis à réveiller ton cœur, j'en suis honoré. Tu veux apprendre à me connaitre, savoir qui est derrière Cody Greengrass, tu en a le droit mais cela me fais peur. Certain secret son lourd à porter et tout aussi effrayant. Ne doute pas de mon amour pour toi, soit certaine que je prendrai soin de toi au possible et laisse moi un peu de temps pour être prêt à m'ouvrir à toi.

Certains secret sont lourds, oui, je ne le sais que trop bien, mais sa façon de me le dire m'inquiète tout de même un peu. Qu'est-ce qui pourrait me faire si peur à l'écouter? Je ne sais pas vraiment comment comprendre son inquiétude, mais j'essaie de positiver. Après tout, tout va très vite, moi même j'ai super peur. Si ça avait été lui qui m'avait dit tout cela, j'aurais flippé méchamment!

Je le regarde de mon regard doux, celui qui démontre ma compréhension. J'attendrais volontiers, je ne brusquerai pas les choses, j'ai trop peur de le perdre et mon passé m'est aussi douloureux.

- Je comprends... J'espère que tu te sentiras suffisamment en confiance pour me confier tout cela... J'ai trouvé quelque chose, un endroit, qui pourrait n'être qu'à nous... Je l'ai lu dans l'histoire de Poudlard, et j'ai une idée de sa localisation...

Après un moment de silence, j'attends qu'il me dise ce qu'il en pense. Cet endroit n'appartiendrait qu'à nous. Je le regarde, lui souris et lui dis:

- Bon, je vais aller m'habiller avant que tout le monde ne se lève... et puis, j'ai super faim!

Sur ces mots, je me lève et m'enveloppe de sa grande cape noire, prête à partir.
1256 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Sam 21 Nov - 16:20

La voila prête a partir dans ma cape, je la rattrape referme correctement la cape puis lui dis:

- Ma petite rebelle, je te suivrais où que tu ailles et cela peut importe les conséquences.

Je lui fis un dernier câlin puis l'embrassa une dernière fois avant de la laisser partir.

- Je t'aime Elizabeth, fait attention à toi. A tout a l'heure.

sur ces mots elle partis en direction de son dortoir et je pris la direction de la salle de bain afin de me préparer pour le petit déjeuné. Aujourd'hui Glen devait rentrer avec me commande spécial pour ma petite rebelle. Je ne tenais plus en place, j'avais estimé son arrivé vers l'heure de midi, ce qui annonçait une matinée bien longue. * Ce soir ... ce soir je pourrais tout lui dire. Elle aura alors ma vie entre ses mains * Cette pensée se devait d’être effrayante mais j'aimais ma petite rebelle plus que tout, de ce fait ma confiance en elle était aveugle.

FIN DE RP dans le dortoir
cody ff3300
Caractères : 708
Revenir en haut Aller en bas
avatarElizabeth Peverell
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Ven 12 Fév - 15:28

Il est tard, et ma discussion avec Molly a été plus longue que prévu. Je n'a même pas u le temps de faire mes devoirs restant, je les terminerai demain. Cody était au courant que je devais travailler ce soir, et je n'avais pas prévu de le rejoindre cette nuit, mais les nouvelles que j'ai annoncé à Molly m'inquiète beaucoup. J'espère que tout le monde dort.

Descendant de mon dortoir, je vérifie, il n'y a personne dans la salle commune. Je m'emmitoufle dans ma cape, affublée de ma chemise de nuit en satin bordeaux en dessous, et je monte doucement et silencieusement l'escalier. Je pousse la porte du dortoir qui est restée entrouverte, une chance vu le bruit du loquet.

Je me glisse dans l'entrebaillement, une chance que je sois fine, et je me glisse, sur la pointe de mes pieds nus vers le lit de Cody. Un vague mouvement sur la gauche m'interrompt.

Je me glisse par le côté droit du lit de mon amour et doucement me glisse sous la couette avec mes pieds froid. Cody dort encore, j'espère entrer dans le lit sans le réveiller...
Revenir en haut Aller en bas
avatarCody Greengrass
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 5e année   Jeu 25 Fév - 12:15


Contrarié par le discourt de Damon, je ruminais dans mes pensées. * Si il touche ou meme si il approche Elizabeth, je lui arrache la trachée a la prochaine pleine lune * Je sentais la haine monter en moi. * Elizabeth un trophée, non mais ... non. Je peux demander à Monsieur Canderous de ... non même si il m'en dois une ... * Mes pensée furent interrompue par un bruit venant de la porte. * Une conquête de ce Damon surement * J'inspirai puis souffla en pensant a ma douce qui n'était pas la. La personne approchait de mon lit, et alors que je m’apprêtais a renvoyer mon visiteur nocturne la d’où il venait, je compris qu'il s’agissait de ma petite rebelle. Elle se glissa sous la couette et colla ces pieds froid sur les miens. Je me tourna vers elle et la pris dans mes bras, fis un petit bisoux sur l’arrière de sa tête puis lui dis doucement:

- Je t'aime mon amour bonne nuit.

Je la serra un peu plus dans mes bras, t'en qu'elle m'avait manquée, que je ne voulais pas la voir partir avec l'autre *br*t*s de Damon. * Je t'aime jolie cœur, et je promet de toi faire pour te garder a mes coté ainsi que pour te protéger et cela même si je dois y laisser la vie *Sur cette pensée je m’endormis détendue, ma moitié dans mes bras protecteur.

cody: ff3300
Caractères : 950
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 5e année   

Revenir en haut Aller en bas
 
5e année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2031/2032 (2015/2016) :: Poudlard :: Salles communes-