BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les Trois Balais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Les Trois Balais   Mer 7 Mai - 20:35



Dernière édition par Molly (Directrice) le Sam 23 Mai - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 21:20

Je soupire et lève les yeux au ciel tandis que Marianne me traîne aux trois balais. Elle est vraiment insupportable aujourd'hui.
On entre dans le pub, et elle tient toujours fermement mon bras. Elle a une force incroyable pour une fille ! Elle me force à m'installer à une table et ne me lâchera pas tant que je en dirais pas ce qu'elle veut entendre.


- Tu sais que tu es insupportable ? Tu ne peux donc pas me laisser tranquille pour une fois ? Je n'ai pas envie que tu te mêle de ça. Je te connais et je sais que tu vas vouloir enquêter, et ça va tout foutre en l'air. Alors je te le demande : laisse tomber pour cette fois.


Je lui demande ça, mais je sais bien qu'elle ne m'écoutera pas, et que je serai obligé de lui parler. Mais peut être que je pourrais taire son nom, ou parler de quelqu'un d'autre ? La mettre sur une fausse piste...


J'appréhende sa réponse et souhaite qu'elle lâche mon bras.

694 caractères rp avec marianne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 21:33

Je m'asseyais à mon tour à la table. Je le regardais fixement. Je ne dirais rien à ce garçon mais Sonny ne le comprenais pas ! Je savais me taire, moi ! Il avait de la chance de m'avoir, je suis mature, intelligente, belle, compréhensive... Je suis une amie géniale !


- Tu sais que tu es insupportable ? Tu ne peux donc pas me laisser tranquille pour une fois ? Je n'ai pas envie que tu te mêle de ça. Je te connais et je sais que tu vas vouloir enquêter, et ça va tout foutre en l'air. Alors je te le demande : laisse tomber pour cette fois.



Je le regardais encore plus. Il se fichait de moi ? Je ne suis PAS insupportable ! Et je devais répondre, avec mon tempérament de feu.


-Sonny, je sais que je suis insupportable. Dans le dico, à Insupportable, tu trouves ma photo ! Non, je ne te laisserai pas tranquille ! Je suis trop curieuse pour ça. Et si tu crois que je vais tout foutre en l'air pour te faire ch*er, tu te trompes ! Je ne gâcherais pas ta vie comme ça, pour le plaisir ! Et de toute façon, cite moi un exemple où j'ai fait un truc que tu as regretté !


J'étais vraiment à bout. Il allait m'énerver, cet imbécile ! J'étais prête à l'égorger, là, tout de suite. Pour un serdaigle, il était aussi énervant u'un gryffondor !
Rp avec Sonny
941 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 21:51

Elle semblait vexée, j'étais allé trop loin. Je m'en veux.


- Pardon Marianne. Excuse moi. J'ai juste pas envie d'en parler pour le moment. Il ne sait même pas que j'existe et je ne sais pas de quel bord il est. Je ne veux pas en parler parce que je ne veux pas d'espoir futile.


J'espère que ça elle le comprendra, et qu'elle me pardonnera. Marianne est ma meilleure amie et je n'aime pas quand on se dispute.


- Et toi ? Tu es amoureuse de Adriel ? C'est qui ? Je le connais ?


Je viens de lui donner de quoi se mettre sous la dent. C'est donnant-donnant. Elle me mets mal à l'aise avec ses questions, et elle cherche à éviter le sujet de ses amours. Sa fée en a parlé chez Zonko. Je ne connais pas de Adriel sauf à Serdaigle. Mais elle sort toujours avec des garçons de sa maison.


Le pub est plein d'élèves qui sont venus sortir des murs du château.

643 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 22:09

Je faisais mon faux air vexé (celui qui marche toujours avec Sonny). Il se faisait toujours avoir.


- Pardon Marianne. Excuse moi. J'ai juste pas envie d'en parler pour le moment. Il ne sait même pas que j'existe et je ne sais pas de quel bord il est. Je ne veux pas en parler parce que je ne veux pas d'espoir futile.



-Ouai, ouai ! C'est ça ! je riai. Les espoirs futiles, je t'en ai jamais fait, je te rappelle !


Je boudais. Mais bon, comme j'arrive pas à être sérieuse plus de deux secondes, je m'esclaffai sans raison. C'est ça, qui m'as valu ma place chez les Serdaigles. Parce que sinon, j'avais le style de l'intello de service. Et le cerveau de Sonny multiplié par deux.



- Et toi ? Tu es amoureuse de Adriel ? C'est qui ? Je le connais ?


J'ouvrais de grands yeux. Mince, j'étais découverte ! J'espérais juste que le nom d'Adriel Lawrence ne lui disait rien. Mais avec Sonny, j'étais sûre qu'il connaissait tous les garçons de Poudlard. Même les premières années ! C'était les contraites d'avoir un ami gay.


-Euh... Je... bégayai-je en rougissant comme une tomate. J'ai.... Oui, j'aime un garçon qui s'appelle Adriel. Il est... -je déglutis- à Serdaigle. Je suis sûre que tu le connais mais... de toute façon, quelle garçon de Poudlard tu ne connais pas ?! Tu connais même ceux qui arriveront l'an prochain !


Je le défiai du regard. Si il faisait ou disait quoi que ce soit de méprisable, il ne comprendrais pas sa douleur !
1073 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 22:44

Voilà que Marianne insinue que je connais tous les garçons de Poudlard. Je suis vexé, vraiment vexé, alors je lui sort une vérité qui ne lui fera pas plaisir.


- Tu as décidé que les garçons des autres maisons pouvaient être aussi intéressants ?! Tu me surprends !


Elle sait que si je lance des piques c'est qu'elle est allée trop loin. Je ne suis pas méchant, mais je rend coup pour coup.
Je connais Adriel. Il est dans ma classe, et dans ma maison. Je ne vois pas du tout ce qu'elle peut lui trouver à celui là.
Il est vraiment très narcissique et se vente tout le temps d'être le meilleur. Il est insupportable.


Je souris en pensant à ça. En fait, elle est son portrait craché et vice versa. Je regarde la fée, et sourit. Cette petite créature doit savoir beaucoup de choses, et ne pas en penser moins.

625 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 22:55

- Tu as décidé que les garçons des autres maisons pouvaient être aussi intéressants ?! Tu me surprends !


-Oh, ferme la, Sonny ! J'ai le droit de sortir avec qui je veux ! Et si je veux, je sors avec un gryffondor. Sauf qu'ils sont pas géniaux, ceux-là. Et je ne t'ai jamais dis que je ne m'intéressait pas aux gars des autres maisons ! 
J'ai juste dis que je ne sortirais jamais avec un gryffondor parce qu'ils sont arrogants et pas avec un Poufsouffle parce que la loyauté est une de mes ennemies. Après, j'ai rien dis pour Serdaigle mais t'étais déjà sur tous les mecs en même temps ! Comment tu veux que je sorte avec un mec si mon frère de coeur fait une chasse gardée dessus ?!


Bon, je devenais un peu méchante mais c'était vrai ! En plus, j'avais glissé un petit compliment, au milieu. Ah non ? C'était dans ma tête ? Bah, comme on dis, c'est l'intention qui compte !


*Quand on embête le serpent, il crache son venin et mords*


-D'ailleurs, j'aimerais trop le revoir... marmonnai-je un peu trop fort
761 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 23:04

Vous y croyez vous ? Elle me dit que je suis déjà sur tous les garçons de l'école ! Vexé pour de bon, je me lève et lui dit en tapant du poing sur la table :

- Pas sur tous ! Ton Adriel il est superficiel et égocentrique ! M'étonne pas que tu cherches à le revoir aussi rapidement !

Je tourne les talons et sort furieux du pub. Si elle veut mon appuis, il faudra qu'elle vienne s'excuser d'être aussi Serpentard.
Je l'adore, c'est ma meilleure amie, mais elle va trop loin. Je ne suis pas après tous les garçons de l'école ! Et puis de toute façon ils sont tous hétéro.
Je ne peux m'empêcher de penser à Tyler, et j'espère qu'il n'aime que les garçons. Il me plait vraiment. Je commence à remonter la rue, et je ne sais pas ce que fait Marianne. Elle va sûrement s'énerver de moi avec sa fée : Sonny le méchant garçon qui est sur tous les garçons de l'école !

652 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Ven 9 Oct - 23:18

- Pas sur tous ! Ton Adriel il est superficiel et égocentrique ! M'étonne pas que tu cherches à le revoir aussi rapidement ! cria-t-il en tapant du poing sur la table.


Il s'en alla avant que je puisse lui répondre. J'avais senti qu'il était vexé, en colère et que j'étais allée trop loin. Mais, malheureusement, j'aimais mettre les gens à bout. C'était comme ça, j'aimais énerver. Je réfléchissais à ses paroles. 




*Superficiel et égocentrique ? Adriel ? N'importe quoi ! Et je ne suis pas comme lui, pour vouloir le revoir !*

Je m'affalais sur ma chaise. Je commandais une bièraubeurre et la bus d'une traite. J'en avais déjà dans mon sac mais je m'en fichais. Commençant à se faire tard, je rentrais. Je pris mes affaires, époussetais ma robe noire et me dirigeais vers la sortie.


-Tu vas faire quoi ? me demanda Blue


-Je ne sais pas...


-Pour Sonny ?


-Je vais pas m'excuser ! C'est lui qui m'as provoqué !


-Et Adriel ? Tu vas faire quoi, pour lui ?


-J'aimerais déjà le revoir et discuter avec lui sans avoir l'air d'une triple andouille !


Je discutais tranquillement avec Blue jusqu'au soir.
Fin du rp
835 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Dim 25 Oct - 19:44

J'avais reçu une lettre, ce matin. Ayant découvert l'expéditeur plus tôt, je ne voulais pas l'ouvrir en compagnie de tout Poudlard. Je savais déjà ce qui était écrit sur cette lettre mais j’espérais me tromper. Je m'asseyais à une table des Trois Balais et commandais un jus de citrouille. J'avais besoin d'une boisson assez "soft", pour réussir à ne pas m'effondrer de tristesse. 
J'ouvrais enfin l'enveloppe. L'écriture fine me choqua. Je connaissais cette écriture, c'était celle de Troy, un de mes frères. 

"Marianne, je t'écris -une nouveauté- pour t'annoncer une mauvaise/bonne nouvelle. La bonne, Bryan et moi, on se rétablit de mieux en mieux et, d'ici une ou deux semaines, je reviens parmi les serpents et Bryan va chez les aigles. N'est-ce pas génial ? 
La mauvaise, c'est que papa et Christiania sont morts, pour nous sauver. Bryan ne s'en remet pas (pour papa, hein !) et déprime un peu. J'espère que ça va aller pour notre retour à Poudlard, mais bon, on ne s'en fait pas.

P.s : Prépare nous une place dans ton cercle d'amis, Mari chérie !
Troy Tylerson"

Je regardais le papier, incrédule. Mes frères revenaient ? Mes parents étaient vraiment morts ? Je cherchai au fond de l'enveloppe. Bryan avait une drôle d'habitude, glisser un objet dans les lettres. Je trouvais alors un pendentif avec un aigle et un serpent entrelacés. J'insérais le pendentif sur ma chaîne en argent. Je bus mon jus de citrouille et relus la lettre de Troy plusieurs fois.
Rp libre
4 mornilles et 2 noises
1141 caractères


Dernière édition par Marianne Tylerson le Lun 26 Oct - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 9:49

-Je t'ai vu avec un garçon de Poufsouffle l'autre jour. Tu vois de qui je veux parler ?

La jeune fille me fit un clin d'oeil pour accentuer sa question pleine de sous entendue. Elle enchaina en poussant la porte des Trois Balais en disant que je n'étais pas obligée de parler de ce sujet. Ce n'était pas que je ne voulais pas, mais si nous abordions le sujet je me voyais obligée de reparler de notre incident au Saule Cogneur et j'avais peur de perdre ce début d'amitié avec la Serdaigle. Malgré moi je lui répondis en bafouillant, de nouveau rouge de gêne en me dirigeant vers le comptoir.

- Oui, c'est ... Euh justement ... Lui que ... Comment dire ... Oh et puis zut, c'est lui que je fuyais quand on s'est "rencontrées" au Saule ... C'est une longue et stupide histoire. 

Je n'osais pas la regarder, ayant peur qu'elle se fâche, en m'appuyant au bar où nous patientions jusqu'à ce que Mme Rosemerta vienne s'occuper de nous. 

- On était en froid, mais maintenant ça va mieux. Beaucoup mieux même ...

Je me perdis de nouveau dans mes pensées, comme dans la rue quelques minutes plus tôt, en soupirant d'aise avec un grand sourire sur le visage. Mais je me repris rapidement et attendis une réaction de Doréa. 

929 caractères
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 13:12

Rentrée dans les trois balais, une bouffée de chaleur s'engouffra jusqu'à Dorea, la réchauffant jusqu'au plus profond de son être. En tournant la tête vers Victoria qui lui expliquait que c'était ce garçon qui était en quelques sorte à l'origine de l'incident au Saule Cogneur, l'aiglonne aperçut une Serpentarde pas inconnue. Ne sachant pas si sa camarade la connaissait, elle ne se dirigea pas vers sa table mais répondit plutôt à la Poufsouffle : 

-Oui, ça dois vraiment aller mieux ! 

Accompagnée d'un sourire, cette phrase était dite sur le ton de la plaisanterie, car la bleue et bronze savait qu'il fallait faire attention à ne pas se montrer vexante. Plantées comme deux cruches au milieu de la salle, les jeunes filles avaient sûrement l'air risibles. Aussi Dorea s'approcha de la vert et argent, qui était sur la seule table où il restait encore des places. 


-Tu attends quelqu'un, ou on peut s'asseoir ? 

725 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 13:55

Décidément je me faisais l'effet d'une idiote qui avait peur pour pas grand chose, Doréa n'était vraiment pas décidé à m'en vouloir et à me réprimander. Elle était même passé à autre chose en nous cherchant une table alors que nous n'avions pas encore commandés nos boissons et nous étions maintenant plantées toute les deux au milieu de la taverne. 

J'observais les tables pleines autour de moi quand j'entendis la Serdaigle s'adresser à quelqu'un apparemment seul à une table, près de nous. Je me retournais pour reconnaitre Marianne, une jeune fille que j'aimais bien et avec qui j'avais hâte de refaire des courses de balai. Je m'approchais donc de la Serpentard pour m'appuyer sur le dossier d'une chaise avec le sourire, en remarquant sa nouvelle couleur de cheveux. 

- Eh Mari ! Bonne journée ? C'est sympa ta nouvelle couleur. 

En l'observant mieux je vis que la verte et argent semblait prise dans ses pensées, et je sentais que ce n'était pas de bonnes pensées. Je m'asseyais sans attendre son consentement et lui jetais un regard inquiet :

- Mari ? Ca va ? 

844 caractères 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 14:45

Victoria Lester et Dorea MacHaddish se plantèrent devant moi, comme des piquets. Je n'avais pas besoin de ça, franchement. Je n'avais qu'une seule envie, qu'on me laisse tranquille pour pleurer. Même si je n'avais jamais été proche de mon père et que je haïssais ma belle-mère -ce mot m'arrachait la bouche- leur mort me faisait mal. Un mal destructeur. Je comprenais Bryan, à présent.

-Tu attends quelqu'un, ou on peut s'asseoir ? 


-Qui voudrais-tu que j'attende ? Adriel et Sonny ne veulent plus me voir.

Je rentrais la tête dans mes épaules. *Si seulement Adriel était là... Je ne pourrais jamais expliquer tout à Sonny. Ce serait impossible*

- Eh Mari ! Bonne journée ? C'est sympa ta nouvelle couleur. Mari ? Ca va ?


Je détournais la tête, les larmes aux yeux. *Dans toutes les maisons, quand la mort rattrape vos proches, vous pleurez, même si votre coeur est de pierre.* Je me souvenais de cette phrase, celle que Bryan m'avait dis, à la mort de Tate. Les larmes commençaient leur chemin.

-Ca va, ne t'inquiètes pas...

Je ne voulais pas en parler. Personne ne pouvait comprendre ma douleur. Je devrais m'expliquer à Maryliss, un jour. Elle est comme ma soeur, elle devrait savoir. Je regardai Ria dans les yeux. 
Je tripotais mon nouveau pendentif. Un cadeau de retour, en quelques sortes. Une certitude, un message qui dit "Tout va bien, merci. On se retrouve bientôt". Je ne les avais pas vu grandir. Depuis mes onze ans, je les avais laissé entre la vie et la mort. Ils avaient à peine douze ans, c'était beaucoup trop jeune ! 
Je tripotais ma lettre. Elles se rendront compte à un moment ou un autre. Mais l'information était trop fraîche pour que je l'annonce. 
1288 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 15:57

Mari releva les yeux sur moi et je pu lire une détresse que je connaissais bien et que j'avais justement revécut il n'y avait pas si longtemps. Une détresse qui m'avais conduit à connaitre Doréa et Azel. Je vis une lettre ouverte devant la nouvelle blonde et fit le lien avec son regard larmoyant, c'était encore plus récent que je ne l'aurais cru. Je souris doucement à la Serpentard et posais ma main sur la sienne pour une étreinte amicale avant de me pencher sur elle pour lui murmurer. 

- Courage, ça peut prendre six ans ou six semaines, mais ça passera. 

Bien sûr je savais par où elle passait, après mes parents j'avais su reconnaitre le genre de regard qu'elle avait maintenant, je l'avais fais l'année dernière avec miss Mc Millan. Et je me souvenais aussi très bien pourquoi j'avais faillis perdre Jérémy, c'était impossible d'en parler si tôt, je me levais donc tout simplement de table et m'éloignais sans rien dire ou faire de plus. 

Rejoignant de nouveau le comptoir alors que Mme Rosemerta était enfin libre, je pris les commandes pour la bleue et bronze et moi. J'espérais en passant que cette dernière m'ai suivit en comprenant que Mari n'était pas en état d'avoir de la compagnie pour le moment.

- Bonjour miss Lester. 
- Bonjour Rosemerta, comment ça va ? 
- Très bien, avec l'arrivée du froid le commerce tourne toujours mieux. Je vous sert quoi aujourd'hui ? 
- Deux bièraubeurre s'il vous plait. 

Après un sourire la charmante serveuse se retourna pour aller me chercher deux bouteilles. Deux minutes plus tard je la payais et me remis à la recherche d'une autre table. Par chance un groupe de Gryffondors venaient de se lever dans le fond et me passèrent devant pour sortir de la taverne. Je m'y précipitais juste après et fis un signe de la main à Doréa pour qu'elle m'y rejoigne, en débouchant déjà nos bouteilles. 

débit de mon compte : 14 mornilles et 20 noises
1453 caractères

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 20:35

Lune resserra les pans de sa cape en fourrure autour d'elle. Elle ne s'était pas encore habituée au vent glacé d'Ecosse. La veille encore, elle était chez elle, assise devant la grande cheminée de la maison familiale, en train de lire avec attention ses livres de troisième année, ne voulant prendre aucun retard. Ses parents les avaient commandés via hiboux, pour ne pas avoir à faire un tour sur le chemin de Traverse. En effet, l'équilibre du monde magique avait un peu vacillé durant les quelques mois d'été, avec plusieurs incidents et même des morts, dont deux jeunes filles de Poudlard et un des professeurs. Maïa et Sim Roverside avaient donc décrété, comme beaucoup d'autres parents d'ailleurs, que Lune resterait à la maison, et ce jusqu'à nouvel ordre. Et puis, voyant que leur fille s'ennuyait à mourir, seule dans la maison (car elle ne pouvait pas sortir dans le village parce qu'elle était censée se trouver dans un internat à plusieurs milliers de kilomètres de là), que plus aucun incident n'avait été déclaré depuis plus d'un mois et que Lune devait poursuivre ses études, la jeune gryffondor partit en train pour Pré-au-lard, au début du mois d'octobre.

Comme elle était arrivée la veille tard dans la nuit et avait pris son petit déjeuner après tout le monde, Lune n'avait pas encore eu le temps de voir ses copines et camarades. Elle avait décidé de faire un tour à Pré-au-lard, où elle espérait retrouver ses amies. Pendant ses vacances prolongées, la compagnie de gens de son âge lui avait manqué.

En descendant l'allée du château, elle croisa de nombreux groupes d'élèves et elle fut étonnée du nombre de nouveaux visages, et pas seulement dans les premières années.

Lune arriva dans la rue principale de Pré-au-Lard. Elle regardait à travers chaque vitrine pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un qu'elle connaissait. Mais au bout d'un moment, elle s'interrompit, voyant qu'un groupe de quatrièmes année la regardait bizarrement en rigolant.

*Pfff… Quels idiots ! *

La gryffon songea à leur rabattre le caquet, mais elle se détourna et marcha jusqu'au Trois Balais, qui semblait rempli. Si là, elle ne trouvait personne, c'est que… il y avait un problème !

Elle poussa la porte et une bouffée de chaleur la submergea. Elle entrouvrit sa cape et déserra son écharpe.
*Je ne sais pas si je préfère être dehors ou à l'intérieur. Le froid, ou le chaud … Le changement thermique est difficile … *

Lune se fraya un passage entre les différents groupes qui s'étaient formés devant la porte. Elle salua quelques connaissances rencontrées pendant les cours l'année précédente, tout en scrutant la salle du regard. La plupart des tables étaient occupées par des groupes, ou des gens tout seuls. 
*Hoo, la pauvre, elle a pas l'air bien *
 Lune avait remarqué une jeune fille assise seule, l'air extrêmement triste. L'intérressée releva la tête, sans doute avait-elle senti un regard sur ses épaules, et croisa le regard de Lune. Cette dernière esquissa un sourire, qui, elle l'espérait serait bien interprété par cette jeune fille.

Ensuite, elle fit quelques pas et son regard s'arrêta sur une élève assise dans le fond, dos à l'entrée, si bien que Lune ne pouvait pas voir son visage. Mais ces cheveux châtains et cette posture… La gryffondor s'approcha rapidement et quand elle ne fut plus qu'à quelques mètres, le doute n'était plus possible, c'était bien Victoria. La jeune fille sourit, ravie d'avoir retrouvé son amie. Celle-ci était assise avec une autre fille que Lune n'avait jamais vue.

* « Les amis de mes amis sont mes amis » J'espère que je ne vais quand même pas les déranger… *

Mais la jeune fille s'avança et se planta devant la table, tout sourire.


-Salut Ria ! Déclara-t-elle d'un ton malicieux. Bonjour, continua-t-elle, en direction de l'autre jeune fille. Je peux me joindre à vous ?


3026 caractères
"Réponse" au rp de Dorea et Victoria
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 22:13

Victoria avait entrainé sa camarade jusqu'à une table après avoir acheté des Bierreaubeurres. Dans l'ambiance chaleureuse, Dorea se sentit plus détendue. En équilibre sur sa chaise, elle avait l'impression de faire un retour en enfance, quand elle se faisait gronder par son institutrice parce que "une chaise a quatres pieds". Il régnait à Pré-Au-Lard une ambiance bonne enfant, assez agréable pour se détendre. Dorea jeta un petit regard peiné vers Marianne, elle avait cru reconnaitre cette expression pour l'avoir observé chez une femme que l'on avait sorti des débris sans son enfant, lors de la missiom humanitaire à laquelle elle avait participé. Sans doute la Serpentard avait elle perdu une personne proche. Comme elles n'étaient pas amies et que la jeune fille ne voulait dans doute pas en parler, Dorea n'avait pas cherché à en savoir plus.


-Alors du coup tu sors avec ce garçon ?  

L'aiglonne était repartie sur son ancienne conversation. Bien qu'elle soit elle-même célibataire, elle aimait bien, comme toutes les filles, être au courant des petites histoires de couples. Dans le sens général, hein, les détails plus personnels ne l'intéressaient pas. 

-Il s'appelle comment déjà ? 

C'est vrai qu'elle ignorait tout de ce fameux garçon. Elle ressera légerement son écharpe, car quelqu'un avait du oublier de fermer la porte. Une jeune rouquine arriva alors en un coup de vent qui fis frissonner la Serdaigle. Elle commença par saluer les jeunes filles déjà présentes, avant de demander si elle pouvait s'asseoir.

 -Ça ne me pose aucun problème. Tu nous présente ? 


La question s'adressait évidement à la Poufsouffe vers qui Dorea avait tourné la tête et qui les connaissait visiblement toute les deux.  

1376 caractère
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Lun 26 Oct - 23:01

Doréa m'avait bien suivit, elle avait comprit la détresse de Mari et je me demandais si elle l'avait si bien comprit. Mais je n'osais pas poser la question. Je bu une bonne gorgée de bièraubeurre et sa douce chaleur se répandit dans tout mon corps pour me réchauffer instantanément. Pendant ce temps ma nouvelle amie revint à la charge avec la conversation entamée à notre arrivée ici. 

-Alors du coup tu sors avec ce garçon ? Il s'appelle comment déjà ?
- Euh oui, mais ça fait seulement trois semaines. Enfin je crois. Il s'appel Jérémy ... Si tu veux tout savoir je suis d'abord devenu amie avec sa cousine, c'était une copine de chambre et puis à la fin de l'année il m'a demandé un coup de main pour réviser ses potions. A ce moment là j'étais pas très sociable et il m'a un peu forcé la main pour qu'on soit amis ... Mais je ne regrette pas ! En plus on s'est vu pendant les vacances.

J'avais un regard pétillant et un air malicieux en vidant mon sac auprès de la jeune fille, j'espérais juste ne pas l'ennuyer avec mes banalités. Mais après tout c'était elle qui avait posé des questions. Je ne pu continuer car une voix familière me stoppa dans mon élan et je me retournais avec du mal à croire qui j'avais en face de moi. 

- Salut Ria ! Bonjour, Je peux me joindre à vous ?
Ça ne me pose aucun problème. Tu nous présente ? 
- Lune !!! 

J'étais si contente d'enfin croiser une de mes chères amies que je me jetais sur la jeune fille de 3e année pour une étreinte digne de ma grand mère d'adoption, Molly Weasley. Depuis que j'étais avec Jérémy, grâce à ses cajoleries, je m'étais laissé aller à les oublier pour ne pas subir la douleur de leur manque. Mais soudain voir ma chère Lune fit tout remonter à ma mémoire et dans mon coeur : son absence, celle de Roxane et Amy, et bien sûr Melinda. Je fondis en larmes dans les bras de la Gryffondor avant de me redresser en me sentant idiote. 

- Oh excuse moi ! Mais c'est si bon de te revoir. Tu vas bien ? T'as fait quoi depuis les vacances ? Tu t'es amusée au moins ? 

Dans un sursaut je me tournais vers Doréa en essuyant mes joues d'un revers de manche et m'adressa aux deux jeunes filles. 

- Ah oui j'oubliais ! Doréa voici Lune, une de mes meilleures amies. Avec Roxy et Amy on forme un super groupe de copines. Lune je te présente Doréa, une fille que j'ai rencontré à la rentrée. Oh il faut que je te raconte ! C'est une drôle d'histoire ...

J'étais si heureuse en cet instant que je me rasseyais à table en tirant la Gryffondor pour qu'elle s'assoit avec nous sans faire attention si ça dérangeait la Serdaigle. Je proposais même de partager ma bièraubeurre avec Lune en lui tendant ma bouteille dans un sourire éblouissant.

2072 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Mar 27 Oct - 14:40

- Courage, ça peut prendre six ans ou six semaines, mais ça passera, me murmura Ria.

Je la regardais dans les yeux, les larmes brouillant ma vue. Dorea et elle s'en allèrent vers une autre table. Elles furent vite rejointes par une Gryffondor. Je soupirai, seule devant ma lettre. Bientôt... Bientôt, je verrais mes frères. Bientôt, les derniers Tylerson seront réunis. Bientôt... Je reverrais Adriel. Cette idée me glaça le sang et me réchauffa le coeur. Je pris une plume et un parchemin et écrivit :

"Troy et Bryan, j'ai tellement hâte de vous revoir ! Je suis très contente que vous soyez enfin rétablis et puissiez revenir à Poudlard. J'espère que Bryan ne fera pas trop de dépressions... Troy, mon "cercle d'amis" -même si il n'y en a pas assez pour faire un cercle- restera fermé, même pour mon frère.
Marianne Tylerson"


Je remballais mes affaires et partais du pub.
678 caractères
Fin du rp pour Mari
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Mar 27 Oct - 20:30

Ce fut la jeune fille brune qui répondit la première, mais la fin de a phrase fut couverte par le cri de Victoria :

 -Ça ne me pose aucun problèm - Lune !!! 

Cette dernière se leva et jeta ses bras autour de la jeune gryffondor qui en perdit presque l'équilibre. Le deux amies s'étreignirent longuement et Ria versa quelques larmes avant de se redresser et d'entraîner Lune avec elle sur la banquette.

-Oh excuse moi ! Mais c'est si bon de te revoir. Tu vas bien ?

Lune lui sourit béatement. Elles s'assirent toutes les deux face à l'autre élève qui, pensa rapidement la gryffondor, devait se sentir un peu ma à l'aise. Mais cette pensée ne resta pas très longtemps car Victoria la bombarda de questions.

- T'as fait quoi depuis les vacances ? Tu t'es amusée au moins ? - Ah oui j'oubliais ! Doréa voici Lune, une de mes meilleures amies. Avec Roxy et Amy on forme un super groupe de copines. Lune je te présente Doréa, une fille que j'ai rencontré à la rentrée. Oh il faut que je te raconte ! C'est une drôle d'histoire ...

Lune sourit sincèrement à Dorea, en lui faisant un signe de tête.

-Enchantée,alors c'est quoi cette histoire ?, déclara-t-elle en se tournant vers la jeune fille brune.

Le jeune fille voulait poser des milliers d'autres questions à Ria, sur Roxane, Amy et les autres, sur les nouvelles de Poudlard, et elle aurait bien voulu que la jeune fille lui demande les raisons de son absences. Mais elle ne s'imposa pas, se disant qu'elle aurait bien le temps de discuter avec son amie plus tard et qu'elle ne voulait sans doute pas exclure Dorea de la conversation. Lune avait retrouvé son amie, était assise au chaud devant une bieraubeurre et tout allait bien.


1306 caractères
couleur Lune: #ff6633 
Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Capitaine de Quidditch Serdaigle Capitaine de Quidditch Serdaigle


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Mar 27 Oct - 21:13

Dorea soupira. Elle allait passer peut être un quart d'heure à tout expliquer.

-Je parlais avec une Gryffondor -tu vois qui es Azel-Grace Connors?- près du Saule Cogneur. Pas très prudent mais rien de folichon.

La Serdaigle jeta un œil vers Victoria, se demandant si elle savait qu'en réalité elles avaient prévu de titiller le Saule Cogneur avec des caillous.


-Victoria est arrivée en courant droit vers le Saule. Azel a essayé de l'arrêter.

C'était beaucoup plus simple de le raconter maintenant que juste après, dans l'infirmerie. 


-Ça c'est enchaîné assez vite, mais on a toute été blessées, on c'est retrouvées à l'infirmerie. Trois soirs de retenues gagnées, mais en prime un début d'amitié ? 

L'aiglonne avait laissé le point d'interrogation en fin de phrase, car elle ignorait si la Poufsouffle la considérait comme une amie, et que c'était encore moins clair avec la Gryffondor. 

704 caractères
H-J:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Mer 28 Oct - 9:17

Buvant une autre gorgée de ma bouteille avant de la laisser à Lune, j'écoutais les filles discuter entre elles alors que Doréa commencait à raconter cette histoire "longue et stupide" comme je lui avais dis un peu avant. 

- Enchantée,alors c'est quoi cette histoire ?
-Je parlais avec une Gryffondor - tu vois qui es Azel-Grace Connors? - près du Saule Cogneur. Pas très prudent mais rien de folichon. Victoria est arrivée en courant droit vers le Saule. Azel a essayé de l'arrêter. Ça c'est enchaîné assez vite, mais on a toute été blessées, on c'est retrouvées à l'infirmerie. Trois soirs de retenues gagnées, mais en prime un début d'amitié ? 

J'étais si contente de voir la Gryffondor que j'en avais oublié mon petit ami qui devait m'attendre dehors. La Serdaigle n'avait raconté que ce qu'elle savait de cette histoire et je terminais en me laissant entrainer par ma grande joie, sans me soucier cette fois de ce qu'allait en penser ma nouvelle amie. 

- Oui, c'est drôle de se faire des amies dans ces circonstances. Les filles ne m'en veulent même pas. Tout ça parce que je déprimais de la mort de Mel, je ne l'ai appris qu'à la rentrée et j'évitais Jérémy pour qu'il ne me voit pas comme ça. Tu sais Lune, c'est le garçon qui t'avais dit pour mon anniversaire. D'ailleurs je ne vais pas tarder à vous laisser, il doit m'attendre. Oh Lune ! On a tellement de choses à se dire, je dois te parler de lui et je veux tout savoir de tes vacances !

Un grand sourire illuminait mon visage alors que je me tus enfin, j'étais même essoufflée d'avoir tant parler et avec autant d'enthousiasme, moi qui d'habitude était peu bavarde. 

1268 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Sam 31 Oct - 18:31

Doréa lui expliqua l'histoire assez brièvement :




-Je parlais avec une Gryffondor - tu vois qui es Azel-Grace Connors? - près du Saule Cogneur. Pas très prudent mais rien de folichon. Victoria est arrivée en courant droit vers le Saule. Azel a essayé de l'arrêter. Ça c'est enchaîné assez vite, mais on a toute été blessées, on c'est retrouvées à l'infirmerie. Trois soirs de retenues gagnées, mais en prime un début d'amitié ? 


Lune ne voyait pas qui était Azel Grace Connor, mais ne demanda pas d'explications supplémentaires, se contentant des « ha – ho non – c'est pas vrai » d'usage.




- Oui, c'est drôle de se faire des amies dans ces circonstances. Les filles ne m'en veulent même pas. Tout ça parce que je déprimais de la mort de Mel, je ne l'ai appris qu'à la rentrée et j'évitais Jérémy pour qu'il ne me voit pas comme ça. Tu sais Lune, c'est le garçon qui t'avais dit pour mon anniversaire. D'ailleurs je ne vais pas tarder à vous laisser, il doit m'attendre. Oh Lune ! On a tellement de choses à se dire, je dois te parler de lui et je veux tout savoir de tes vacances !


Quand Ria parla de la mort de Mel, Lune se sentit mal. Elle savait, pour l'avoir lu dans les journaux, qu'une élève de Poudlard était morte cet été et ses parents lui avait dit de qui il s'agissait * Comment savaient-ils en fait ?* . Mais cela était bien loin et la poufsouffle la ramena à la réalité rapidement. La jeune gryffondor trouva également bizarre la façon détachée dont elle en parlait, surtout qu'elle savait que les deux jeunes filles avaient été assez proches. *C'est vrai qu'on est en octobre, elle a sans doute eu le temps de faire son deuil*


-Oui en effet, c'est original comme rencontre, souria Lune. Si tu dois partir, on ne te retient pas – elle jeta un coup d'oeil à Dorea, qu'elle avait inclus dans l'affirmation. Je te raconterai tout ce soir. Rendez-vous dans la salle de repos après le diner. Par contre avant que tu aille rejoindre ton Jeremy, est-ce que tu sais où sont Roxane et Amy, ça me ferait plaisir de leur dire bonjour ?

1572 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Dim 1 Nov - 10:37

Ma bièraubeurre était bien entamée mais je laissais la dernière moitiée à Lune en me levant de table et lui répondis en remettant ma cape sur les épaules avec un sourire. 

- D'accord, j'essaierais d'échapper aux bras de Jérémy une heure ou deux. 

Je lui dis ça en lui faisant un clin d'oeil pour lui promettre de lui expliquer mes paroles que ce soir. Mais perdis un peu mon sourire en pensant à la lettre de Roxane et à l'absence de Amy. 

- Moi aussi je voudrais bien les voir, Je n'ai pas vu Amy depuis la rentrée, je ne sais pas si elle est vraiment à Poudlard. Et Roxy m'a envoyé une lettre pour dire que ses parents ne voulait pas qu'elle revienne, je ne sais pas si elle fera comme toi et qu'elle reviendra en cours d'année. 

Regardant le cadrant d'une horloge au dessus du comptoir je me dépêchais de refermer les boutons de ma cape et de resserrer mon écharpe en retrouvant le sourire. 

- Bon ! Lune on se voit ce soir. Et Doréa je ne sais pas, peut être en cours d'étude des moldus. Au revoir les filles. 

Avec un coucou de la main, je traversais la taverne pour en sortir en pensant que cette après midi était plutôt bonne. J'avais discuté avec Doréa, retrouvée ma chère Lune et, comme tous les jours depuis quelques semaines, j'allais finir la journée dans les bras de mon cher petit ami qui devait bien m'attendre dehors. 

fin de rp pour moi
suite ailleurs dans PaL
1040 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les Trois Balais   Dim 1 Nov - 21:12

Victoria se leva pour partir et me dit que Roxane et Amy n'était pas là et que la première restait chez elle… *Hooo… j'aurais aimé la revoir, Roxy. Ainsi, ses parents, tout comme les miens ne voulaient pas la renvoyer à Poudlard… *


Lune resta pensive un moment après que la poufsouffle fut partie rejoindre son copain. Elle sirotait machinalement la bieraubeurre laissée par Victoria, quand elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule.



-Ho, s'exclama-elle à sa camarade, désolée pour tout ça, fit-elle en faisant un geste vague de la main, espérant que l'autre comprendrait. Dis moi, tu es en quelle année et dans quelle maison ? E puis, est-ce que tu viens d'arriver cette année ? Excuse moi si ce n'est pas le cas, mais il y a tellement de gens à Poudlard... Je n'ai pas encore croisé tout le monde.


627 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Trois Balais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Trois Balais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Ailleurs dans le monde :: Pré au Lard-