BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Dans le couloir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Dans le couloir   Mer 7 Sep - 23:22



Dans le couloir




Les cuisines de Poudlard se trouvent au sous-sol du château. Il faut passer la porte qui se trouve à droite de l'escalier principal, une volée de marches débouchent sur un large couloir aux murs de pierre éclairés de torches et décorés de tableaux de victuailles aux couleurs éclatantes. Celui qui est au milieu du couloir représente une immense coupe en argent débordante de fruits et dissimule l'entrée des cuisines. Il faut chatouiller l'énorme poire verte représentée pour qu'elle se mette à glousser et se transforme en poignée de porte de la même couleur.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarGustave Lerouge
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le couloir   Dim 25 Sep - 9:36

Gustave et les autres élèves avaient finis leur repas et chaque Maisons étaient parties dans sa salle commune . La préfète des Poufsouffles , Winonnna Diggory , conduisit les premières années en direction de la salle commune . Comme elle l'avait expliqué à Gustave , la salle se trouvait près des cuisines de Poudlard où les elfes de maison travaillaient comme l'avait lu Gustave dans un vieil exemplaire tout déchiré de L'Histoire de Poudlard chez lui . Même si il en avait lu très peu , à cause du niveaude lisibilité du livre avec son vieil âge , Gustave avait quand même remarqué que le chapitre des cuisines était intacte . On entendait quelques murmures provenant des cuisines .

* Les elfes sont sûrement en train de laver les centaines de plats et couverts utilisés au cours du repas . *


Mais , ils arrivèrent devant l'entrée de la salle commune et Gustave sortit de sa rêverie .




                                                         ( Suite dans la salle commmune des Poufsouffles )
Revenir en haut Aller en bas
avatarZoé Redbird
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le couloir   Ven 7 Oct - 1:36

J'avance dans les couloir que j'éclaire avec ma baguette suivi de mon chat . j'entends les peinture des tableaux qui manifeste leur mécontentement dus a la lumière trop vive sortant de ma baguette. Je m'excuse et continue ma route je vois du coin de l’œil un mouvement furtif, je me tourne éclaire l'endroit mais ne vois rien:

*Mon imagination me joue des tour*

Je continue mon chemin tout en me demandant si c'est autoriser de ce promener dans les couloirs à une heure si tardive ou matinal tout dépend du point de vue. A peine je me pose la question qu'un bruit de porte qui claque se fait entendre non loin de moi. Je stop net ma marche nocturne et ma retourne d'un coup. Je suis tendu comme un arc et attend de voir ce qui vas me tomber dessus.




[ Lancer de dés ]

1) Warren Peace
2) Alice Skellington
3) winonna Diggory
4) Adriel Lawrence
5) peeves
6) Rusard 
7) La chatte de Rusard
8) Il y as personne idiote ce n'est qu'un courant d'air
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le couloir   Sam 8 Oct - 11:11

Lancé de dé à 8 faces pour Zoé Redbird:
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le couloir   Sam 8 Oct - 11:11

Le membre 'Maître du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'8 faces' : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Dim 9 Oct - 19:22

Les rondes de nuit, c'est pas ce que je préfère et franchement quand on m'a donné le poste je pensais pas que j'en aurai à faire. Tout ce que je voyais c'était le temps que j'allais gagner avec Skellington qui me fuyait quand même pas mal.

Je m'approche des cuisines quand je vois une silhouette au bout du couloir. Elle semble petite et féminine et comme pétrifiée de se faire surprendre. En même temps, si tu veux pas risquer de te faire prendre faut pas sortir de ton lit la nuit !

- Hé toi ! Qu'est ce que tu fiches ici en pleine nuit ? Retourne dans ton dortoir !

Pour peu qu'elle soit Poufsouffle ça ne me surprendrai pas. Leur salle commune est juste à côté des cuisines... Facile pour eux d'aller quémander un petit quelque chose sans trop risquer de se faire chopper, mais pas de bol pour la gamine, je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
avatarZoé Redbird
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Dans le couloir   Dim 9 Oct - 22:34

Je vois s'avancer vers moi une silhouette pas très rassurante puis d'une vois menaçante il m'interpelle:


- Hé toi ! Qu'est ce que tu fiches ici en pleine nuit ? Retourne dans ton dortoir !

Je me sens minuscule à
coté de garçon:

- heu bon..bonsoir monsieur je suis désoler je voulais juste boire un chocolat et donner ma lettre a un hiboux . Je pensais pas que c’était interdit pardonnez ma bêtise ça ne se reproduira plus.


Je regarde mes pieds en disant cela. J’ignore qui est ce garçon mais vraiment il m'intimide. Je maudis ma bêtise . Je n'est pas trop le moral et suis a deux doigts d'éclater en sanglot . Mon chat décide de jouer les rebelles et crache sur mon interlocuteur et s’apprête à l'attaquer ; je l'attrape in extrémiste et le bloque entre mes bras:


-Désolé il n'aime pas trop les inconnus.Je retourne tout de suite dans mon dortoir. Mais s'il vous plais monsieur ne punissez pas ma maison pour mon ignorance, j'en suis la seule coupable .


Je le regarde avec mon petit air de chien battu en 
espérant très fort qu'il ne me punisse pas.

       
Revenir en haut Aller en bas
avatarWarren Peace
Prefet Serpentard Prefet Serpentard

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Lun 17 Oct - 12:50

Monsieur ? La môme croit franchement que je ressemble à un  Monsieur ? Pfff ces poufsouffles...

- Dépêches toi de rentrer dans ta salle commune avant que je ne changes d'avis ! Et estime toi heureuse que ce soit moi qui t'ai trouvée et pas un autre Préfet ou un Prof. Tu sauras à l'avenir que les hiboux c'est la journée à la volière et que les cuisines c'est interdit !
Que je ne te vois pas ressortir de ta salle commune ou j'enlève des points à ta maison !

Bon ok, j'exagère un peu mais faut marquer le coup avec les mômes, se faire respecter et marquer son autorité sinon c'est mort.
Je ne bouge pas d'un pouce la regardant droit dans les yeux et la laissant retourner dans son lit... Je l'envie alors que je pense à mon lit qui m'attend dans les profondeurs de Poudlard, dans le terrier des serpents auxquels j'appartiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Mar 21 Mar - 12:46

(lundi 21 mars 2033 - entre 9h et 10h)

C'était épuisée que j'étais descendu aux cuisines pour aller grignoter quelques chose après une séance d'entrainement personnelle dans une des cours du château. Comme souvent le lundi matin j'aimais me défouler sur un balais, histoire de m'améliorer encore et de m'occuper quelques heures. Mais, contrairement à d'habitude ces dernières semaines, j'avais fais un détour par les sous sols car mon ventre criait trop famine. Il fallait dire aussi que ces derniers temps j'évitais ces sous sols et accessoirement un certain poufsouffle depuis une certaine soirée en février. D'habitude ce mois ci, après ma séance de vol, j'arrivais à tenir jusqu'à midi mais ce matin j'avais plus de mal. Peut être parce que je commençais à me rappeler vaguement cette soirée et que j'avais un peu trop poussé mon défoulement là haut. 

Toujours était-il que maintenant j'étais là, dans ce couloir, avec les mains pleines de petits gâteaux, de fruits et de chocolat, à fixer les tonneaux de la salle commune des blaireaux en pensant à mon ami et en me posant des questions. Après une bonne minute à rester planté là au milieu du couloir, je finis par m'y assoir dans un coin, contre le mur. Grignotant mes victuailles, je me mis à penser sérieusement à Lilion et à ce que je me souvenais de notre soirée passée dans le pub de Pré au Lard, le soir de la st valentin. Je me souvenais d'une dispute assez clairement puisque j'étais encore sobre mais la suite restait toujours floue ... Des sourires, des compliments ... Moi qui virevoltais dans ma robe ... Une étreinte dans le froid ... 

Plus j'avais essayé d'analyser tout ça, plus j'avais fuis le jeune homme, l'ignorant dans les couloirs, prenant une autre place en cours ... Je savais que c'était lâche comme attitude mais depuis quelques semaines j'étais perdue. Je me posais beaucoup de questions, comme pourquoi avait-il si mal réagit quand il avait cru que je sortais avec quelqu'un ? Pourquoi avait-il dit que j'étais la plus jolie ? Etait-ce juste les cocktails ou ... ? Je secouais la tête pour chasser cette idée idiote, il ne pouvait pas s'être attaché autant. Penser qu'on puisse tomber amoureux de moi était absurde ... Mais d'un autre coté ça expliquait beaucoup de choses, comme sa fureur la fois où j'avais été blessée dans le hall. 

N'ayant soudain plus très faim, je posais mon encas par terre à coté de moi et me recroquevillais sur moi même pour essayer de garder mon calme. Mes genoux contre ma poitrine, mes bras autour d'eux et mon menton dessus, je me prenais cette évidence comme une claque en pleine figure alors que mon coeur battait la chamade. J'aimais bien Lilion, en ami seulement, mais ses sentiments allaient forcément changer les choses entre nous. Je savais que l'amour compliquait toujours tout et je le détestais pour ça, lui qui avait finit par détruire mes parents. je ne voulais pas qu'il détruise en plus notre amitié, je ne voulais pas perdre Lilion ... J'avais peur et j'étais perdue dans ce couloir, d'habitude si accueillant.

rp libre (mais Lil est fortement invité ♥)
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Jeu 30 Mar - 22:15

Lilion revenait de son entraînement de Quidditch habituel, comme tous les lundis, l'air maussade aujourd'hui. Autant l'équipe des Poufsouffle s'était bien débrouillée ce jour-là, autant le mahorais avait été incapable de repérer le vif d'or ne serait-ce qu'une seule fois, et il culpabilisait de donner l'impression de retarder l'équipe. Son esprit vagabondait trop d'une chose à une autre pour qu'il arrive à se concentrer sur ce qu'il avait à faire, au point d'oublier de quel point il partait et à quelle destination il devait arriver. Un peu gênant, tout ça. Surtout que ce n'était pas la première fois que cela arrivait, en quelques semaines.

Il avait beau retourner dans tous les sens le film de la soirée de la Saint Valentin aux Trois Balais avec Ariane, il ne comprenait toujours pas son revirement soudain de comportement dés le lendemain. Et plus il y pensait, et plus il se disait que la petite soeur avait dû vendre la mèche sur le fait que c'était lui l'auteur du défi robe. Il était complètement à côté de la plaque, encore une fois.

Quoi qu'il en soit, pour lui, le fait qu'elle ignore était le plus difficile à supporter. Qu'elle lui en veille, passe encore, mais ça, de la voir l'éviter, c'était le pire, il avait l'impression qu'on lui avait retiré son coeur et rempli d'un vide immense avant de le réinjecter. S'il lui en voulait ? Oui, c'était possible. Il avait l'impression de ne plus compter du tout pour elle, et ça c'était pire que tout. Le reste, il aurait été capable de le surmonter. Tout, mais pas ça. Il avait envie de se remplir l'estomac pour le coup, après son entraînement ... Tiens, à manger sur le sol ? Qui avait osé faire une chose pareille ?!

« Liliooooooon ! »

Le Poufsouffle se tourna vers la fille qui l'appellait de l'extérieur du couloir, sans remarquer Ariane sur le moment. C'était une camarade - un peu trop pot de colle au demeurant- de sa maison, qui venait voir tous les entraînements depuis quelques temps.

« Oui ? »

« Tu as oublié ça ! »

Et avant qu'il ne puisse répliquer, ni se dégager, elle avait courru vers lui pour lui faire un câlin. Il ne put que protester, et elle lui glissa une enveloppe dans sa poche.

« Lise ! Merci, mais ... »

« Allez, la prochaine fois sera la bonne, tu verra ! Allez salut ! »

Elle partit en sautillant gaiement. Elle avait de l'énergie a revendre, cette fille, mais elle ne lui faisait ni chaud ni froid.

C'est alors qu'il remarqua Ariane, contre un mur ... Plein d'espoir, il se laissa tomber à côté d'elle. Plein d'espoir, mais aussi inquiet.

« Tu es malade, Ariane ? Tu veux que je t'accompagne à l'infirmerie ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Mar 11 Avr - 12:28

Le bruit d'un nouvel arrivant dans le couloir me sorti de ma torpeur et je relevais les yeux pour voir de qui il s'agissait. Mon humeur changea du tout au tout quand je vis justement débarquer mon ami en question, vite suivit par une autre jeune fille qui se jeta à son cou pour une étreinte un peu trop ... Amicale. Ma tendance à voir Lilion comme un jouet que je voulais garder pour moi remonta et je les fusilla du regard, suivant la jeune fille des yeux, et encore plus quand le poufsouffle s'adressa à moi. 

Malgré moi je lui répondis par une autre question sur un ton dur et un air fermé :

- C'est qui celle là ?!


C'était sur que là je n'étais plus du tout perturbée par ce que je venais de comprendre à propos de mon ami. Mais plutôt fâchée qu'il se soit trouvé quelqu'un d'autre pendant le temps que j'avais passé à le fuir. Peut être finalement que je m'étais trompé et qu'il ne m'aimait pas ... Mais en attendant le problème restait entier : je n'étais pas partageuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Mar 2 Mai - 23:06

C'est sur le ton le plus naturel du monde, avec son innocence candide habituelle, sans comprendre pourquoi ses premiers mots depuis plusieurs mois étaient ceux-là. Ben dis-donc, Ariane l'avait ignoré pendant cinq semaines entières, il avait quand même dû se passer quelque chose de grave pour qu'elle l'ait ignorée comme ça tout ce temps, se disait-il désormais. Mais bon, ce n'était quand même pas de sa faute à lui si elle n'avait probablement pas voulu se confier si quelque chose n'allait pas. Avec elle, il le savait, il n'était pas bon de trop insister.

« Ben, c'est juste Lise, elle est en cours avec nous ! Elle arrête pas de faire des câlins à tout le monde ! Il suffit d'avoir le malheur de lui avoir adressé la parole une fois hors d'un cours, et paf, elle te prend pour son doudou, un vrai pot de colle. Vraiment, je te déconseille. »

Lilion était un bisounours, mais quand même, il ne fallait pas exagérer, trop c'était trop. Et puis, il la connaissait à peine cette fille. Peut-être que dans son état normal il n'aurait rien dit, après tout beaucoup de garçons ne rechignaient pas de serrer contre eux une jolie fille, mais là, ce n'était pas le cas, ces dernières semaines avaient été pénibles pour lui. Et ce n'était pas seulement dû à Ariane. Pas que Lise ne soit pas jolie, au contraire, mais il ne ressentait pour elle rien d'autre que de l'indifférence ... Pas comme pour Ariane.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Mer 3 Mai - 15:42

D'habitude l'air naïf et crédule du poufousffle m'amusait mais aujourd'hui ça avait plutôt le don de m'agacer. Surtout parce qu'il n'avait pas comprit ce qui m'énervait et qu'il me parla de cette fille comme si j'avais voulu apprendre à la connaitre. De plus, entendre dire que c'était une fille à câlin et qu'elle se jetait sur tout le monde me mit encore plus en colère sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. 

Quand Lilion se tue enfin, je me levais avec toujours le regard noir et laissa la colère parler pour moi :


- Oui bah qu'elle aille se trouver un autre "doudou" ! Je ne veux plus que tu lui parles ! M'écriais-je

Mes paroles m'atteignirent ensuite comme un discours de copine jalouse et cette absurdité me choqua tel un seau d'eau froide en pleine figure. Laissant échapper un soupire agacé, je me baissais pour ramasser mes victuailles tout en ajoutant. 

- Non, en fait, fais comme tu veux ! Au moins "elle" elle fait des câlins, elle est social ! ... Pas comme moi !

Et sans lui laisser le temps de répondre je lui lançais une dernière chose dans une grimace agacée, tout en lui passant devant pour quitter le couloir. 

- L'asocial te dire au revoir !


fin de rp pour Ria
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Dans le couloir   Ven 5 Mai - 13:14

Alors là, définitivement, Lilion ne comprenait vraiment pas quelle mouche pouvait bien avoir piqué Ariane. Elle ne lui avait pas parlé pendant des semaines, pas une fois, l'évitant dés qu'elle le pouvait, à chaque fois qu'il avait essayé de lui adresser la parole. Et maintenant, elle s'était enfin décidée à lui parler, et c'était pour lui crier dessus, à propos de cette fille, qui n'était même pas une amie, en plus. Non, vraiment, là, il avait manqué un épisode. Sa réaction était totalement disproportionné. Il protesta.

« Mais je ... »

Enfin, il essaya, mais elle ne lui laissa même pas le loisir d'en dire plus. L'associale ? Comment ça, qui avait bien pu dire qu'elle était associale ? Ce regard aussi noir que les ténèbres, en tout cas, lui indiquait qu'elle ne plaisantait pas une seule seconde. Il ne l'avait pas remarqué parce qu'il ne l'avait pas directement regardée, mais il avait eu l'impression que son regarde le transperçait de part en part.

« Mais attends ! »

En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, elle était déjà partie. Et en plus, se rappelait-il, il avait cours juste après. Il n'allait même pas avoir le temps de demander une explication. Enervé. Voilà l'état d'esprit qu'il allait avoir pendant le prochain cours. Il partit,lui aussi.

Bon sang, mais qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dans le couloir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le couloir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Intérieur du château :: Les cuisines de Poudlard-