BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le lac noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Le lac noir   Mer 7 Sep - 23:50



Le lac noir




Le célèbre Lac noir, le grand lac de Poudlard, repère de créatures toutes plus étranges les unes que les autres, et son Calamar Géant. Lorsque le vent ne souffle pas, la surface noire et lisse du lac ressemble à un miroir gigantesque et noble aux profondeurs secrètes, voire mystérieuses. De nombreux élèves aiment en faire le tour, se prélasser les pieds dans l'eau voire même s'y baigner même si ce n'est pas autorisé.

Il faut aussi savoir que ce lac possède une histoire, et qu'il a été le théâtre d'une épreuve du tournoi des trois sorciers en 1994.





Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarZoé Redbird
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Lun 3 Oct - 1:39

Samedi , début de weekend, je retrouve Lucy et nous décidons de faire un tour prés du lac.

-Tu crois qu'il y as quoi dans ce lac ?

-Il parait qu'il y as un calamar géant. Brrr ça me fait froid dans le dot.

je reste silencieuse un moment puis reprend :

-Ho tu sais les calamar ne sont pas méchant en plus il parais que c'est très intelligent


-Bin moi j'aime pas ça c'est gluant gélatineux et ca a plein de tentacule qui pourrais facilement t'envoyer par le fond

Ce quel vient de dire me fait rire aux éclats et après avoir a peu prés retrouvé mon calme je lui demande:


-Ça se passe bien tes cours ?


Nous n'avions aucun cour en commun


-Ba en faite pas trop j'arrive pas a me repérer et du coup j'arrive en retard.

-Ho ne t'inquiète pas tu finira par te repérer. Je sais ce que c'est pour moi c'est la même.


Nous nous baladons en papotant et apercevons un groupe d'élèves en train d'en chahuter un autre

-Nous devrions peu être intervenir 


-Non non après les souffres douleur ça sera nous il est hors de question que je m'en  mêles

Sur ces dernier mots elle se dirigea au pas de course vers le château sans un regard en arrière



[rp libre n'hésitez pas a venir rp avec moi Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
avatarGustave Lerouge
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Sam 8 Oct - 12:14

Gustave arriva devant le célèbre Lac Noir . Il  plongea son regard dedans pendant un certain temps , imaginant tout ce qui s'y était passé dans le passé . Il vît une créature avec des tentacules , et croyant qu'il s'agissait du calmar géant recula d'un mètre . Puis , il se rendit compte que ce n'était pas cet énorme créature marine qu'il voyait , mais seulement un petit Strangulot . Ses longs doigts qu'il agitait avait fait croire à Gustave qu'elles étaient des tentacules . Il avait un aspect franchement répugnant, et Gustave s'éloigna de lui en faisant la grimace . De plus , ce Strangulot avait l'air d'avoir particulièrement envie d'emporter Gustave avec lui au fond du Lac . Puis , Gustave aperçut Zoé Redbird , la petite Poufsouffle avec qui il avait fait connaissance en cours d'Astronomie . Il s'approcha et s'aperçut qu'une autre fille venait de la quitter .

- Bonjour Zoé , comment ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarZoé Redbird
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 9 Oct - 18:07

Je regarde mon amie partir sans essayer de la retenir et reste seul a regarder les jeune délinquant se disperser. Je longe le lac en regardant l'eau ténébreuse et mystérieuse.Je me demande bien ce qui peut se cacher sous la surface. A pars bien sur ce fameux calamar, des sirènes peut être . Soudain une voix familière m'extirpe de mes rêverie sur le lac noir :

- Bonjour Zoé , comment ça va ?

Je sursaute,fait volte face et manque de chuter dans le lac.Je vois que c'est Gustave et m'écrie:

-
Gustave tu m'a fait peur faut pas débarquer derrière les gents comme ça sans bruit.


Je me met a glousser :


-Un peu plus je me retrouvais les fesses dans l'eau, admet que c'était le but rechercher.

Je lui dis ces dernier mots en lui faisant un clin d'œil appuyer pour lui montrer que je plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
avatarGustave Lerouge
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Ven 14 Oct - 21:32

Gustave vît Zoé tremblait , vaciller sur le bord du lac , pencher dangereusement , puis retomber sur la pelouse et Gustave poussa un long soupir de soulagement : il n'osait pas imaginé ce qui ce serait passé si Zoé était tombée dans le lac .

Gustave éclata de rire à sa remarque , et mît du temps à s'arrêter .

* Je comprends mieux Ariane et ses blagues , c'est quand même super drôle de faire peur aux gens comme ça ... *

- Désolé , c'était pas intentionnel ... Je voulais juste te dire bonjour ...! Et donc , comment tu vas ? Tu m'as toujours ,  pas répondu .

Il sourit encore . A propos d'Ariane , il ne savait toujours pas quand il la verrait .Il avait hâte de la revoir et avait même commencé sa lettre pour Julian .

- Et , c'est qui cette fille qui est partie tout à l'heure ? Elle avait pas vraiment l'air contente ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarZoé Redbird
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Mer 2 Nov - 22:27

Je me remet sur mes pieds sous les rire moqueur se mon camarade :

- Désolé , c'était pas intentionnel ... Je voulais juste te dire bonjour ...! Et donc , comment tu vas ? Tu m'as toujours ,  pas répondu .

-ça vas ! et toi ? cette endroit est un peu déboussolant et cette fille que tu as vue disparaitre en courant c'est Lucy je l'ai rencontrer dans le train elle est gentille mais un peu lunatique .


Je sourie comme une béquasse je suis timide donc je sais plus quoi dire et regarde le lac:


-D’après toi y a quoi dans l'eau


Je repense a Lucy et son histoire de calamar


-Y as réellement un calamar ?


Je m'assois par terre et prend dans mon sac deux choco-grenouilles et en propose une à Gustave


-Dis moi tu as toujours vécu dans ce monde ... Je veux dire le monde de la sorcellerie? Moi je débarque tout juste et je dois dire que je suis un peut larguer . Ca fait beaucoup à intégrer .
Revenir en haut Aller en bas
avatarGustave Lerouge
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Ven 4 Nov - 20:35

Gustave réfléchît un instant à la question de Zoé , puis , faisant appel à sa mémoire , lui répondît :

- Oui , et ce calmar , apparemment , est gigantesque  ! Il semble qu'il y est aussi plein d'êtres de l'eau .Enfin , quand  je parle d'êtres de l'eau , je veux dire pas que les sirènes : des Strangulots , des Pitiponks je crois ... Et plein d'autres !


Gustave vît qu'elle reçut sa réponse d'un air interrogateur . Mais sa question suivante lui fît comprendre pourquoi .


- Oui , mes parents sont tout les deux des sorciers . Mais jusqu'à mon arrivée , je savais pas grand-chose de l'actualité . C'est vrai que c'est un peu dur au début , mais on s'habitue . Enfin  je pense . D'après ce que un ami de mon cousin m'a raconté . Il est né-moldu et dans sa famille , personne ne croyait à l'existence de Poudlard et du monde sorcier !
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 4 Déc - 13:26

 /!\ rp précédent périmé /!\
(1er semaine de déc - samedi dans la nuit)

Il faisait nuit, l'heure du couvre feu était passé depuis longtemps et tout le monde devait dormir à point fermé. Enfin presque car moi j'étais là, au bord du lac, en mode camping. A cause de cette fichue grippe, et avant ça d'un bon rhume, j'étais restée tranquille depuis trois bonnes semaines, autant dire une éternité dans mon cas. Enfin il y avait bien eu les journaux que j'avais brûlé mais ça ne comptait pas trop comme une bêtise à mon avis. Alors ce samedi là, après avoir attendu minuit comme d'habitude, j'étais sorti de mon dortoir une fois de plus avec mon sac à dos remplis d'une couverture, de mon plaid et de mon thermos. 

J'étais allongée sur le plaid, jambes croisées et mains sous la tête, la couverture sur moi pour me tenir chaud. De plus cette fois j'avais pensé à m'habiller chaudement avec mon pantalon et mes boots fourrés, un gros pull, ma cape d'hivers et bien sûr écharpe-bonnets-gants. Pour finir j'avais même allumé un feu à coté duquel je m'étais posée, le regard perdu dans le ciel sombre. J'avais choisis un coin du lac qui bordait la forêt pour m'éloigner du château mais surtout par nostalgie pour certains souvenirs. Ceux à quoi je rêvassais en observant les étoiles, me revoyant avec papa et Judith dans nos bois préférés, pour faire du camping. Une tente, un feu de camp, des histoires mystérieuses et surtout le plaisir de faire tout ça. C'était pour ces souvenirs que j'aimais tant aller me balade en forêt à la moindre occasion. 

Penser à mon père et ma petite soeur, que je reverrais bientôt quand je rentrerais à la maison pour noël, me serrait le coeur. C'était toujours aussi pesant d'être loin d'eux mais pour une fois en 6 ans j'allais rentrer pour les vacances d'hivers. Et j'avais hâte ... Ce fut sur cette pensée, emmitouflée douillettement, que je m'endormis à la lumière et la chaleur de mon feu de camp. 

rp libre
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 4 Déc - 14:19

Luv sortit doucement de son dortoir et s'enfuit dans la nuit. Comme à son habitude, ses pieds étaient nus et sa casquette vissée sur son crâne. Il courait vers la forêt interdite, respirant avec délice l'odeur sauvage et humide de la nuit. Il approchait des premiers arbres quand une odeur inhabituelle vint caresser son odorat sensible. Une odeur de feu de bois. Les sens aux aguets, Luv parcourut les environs du regard. Il ne vit rien mais son instinct le poussa à suivre l'odeur. Si jamais personne ne surveillait ce feu, il pouvait s'emballer et ça serait la catastrophe. Silencieux comme une ombre, Luv mena ses pas jusqu'au lac noir. Il y aperçut la lueur tremblotante du feu. Il s'approcha avec méfiance et vit Ariane Parrish enveloppée dans une couverture. Elle dormait. Un sourire éclaira le visage de Luv. En temps normal, il aurait vérifié que le feu était sous contrôle et serait parti. Mais il avait sous les yeux celle qui avait fait des recherches sur lui, celle qui l'avait mis en colère, apeuré ... Il songea à l'asperger d'eau mais il était trop gentil pour ça. Aussi, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle allait attraper la mort en restant ici. Maudissant sa gentille, il tourna donc sa baguette vers le feu et l'éteignit d'un Aguamenti chuchotté. Il s'approcha ensuite d'Ariane et la réveilla du bout du pied.

- Debout fouineuse, tu vas attraper froid, fit-il d'un ton sec.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 4 Déc - 15:08

J'étais bien à dormir dehors, seule, et à rêver de camping avec papa et Judith, bercée par les bruit silencieux de la forêt. Quand soudain la température baissa d'un coup et une voix me sortie de mon sommeil en me faisant sursauter. Je rouvris les yeux et étouffa un cri avec ma main en constatant que mon feu était éteint. Sachant mon sac tout près de moi, je chercha ma baguette à tâtons dedans et la minute d'après pu y voir clair grâce à un lumos

- Luv' ?! Qu'est ce que ...

J'allais lui demander ce qu'il fichait ici mais je me rappela bien vite que le jeune homme près de moi aimait beaucoup sortir la nuit comme moi, sinon plus. Je jeta un oeil à mon feu qui était apparemment éteint et essaya de le rallumer avec un simple incendio mais rien ne se passa. En y regardant de plus près je vis que les branches que j'avais posé au milieu d'un cercle de pierre - feu de camp dans les règles de l'art - étaient trempés et je leva de nouveau les yeux sur Luvion en fronçant les sourcils. 

- C'est toi qui a éteint ? Pourquoi t'as touché à mon feu ? Si tu veux que je rentre tu rêves ! Toi tu sors bien tout le temps alors t'as rien à me dire ! Et puis que je sache ton territoire c'est la forêt, pas le lac. 

Je me levais sans faire attention à lui et allais chercher du bois sec pour refaire un feu. Si il comptait m'obliger à rentrer il allait être reçut ! Je comptais bien dormir à la belle étoile ici, cette nuit. Trouvant ce que je cherchais, je revins à mon campement, remplaça les branche humides et ralluma mon feu. Ensuite, ne cherchant pas cette fois à essayer de discuter avec Luvion, je me rasseyais dans mon cocon en enroulant mes bras autour de mes genoux, et lui lança sur un ton triste :

- Qu'est ce que t'attends pour partir ? Tu ne sais faire que ça. 

Depuis ma déception de la fin du mois dernier je ne faisais plus trop d'effort avec ceux que j'aimais bien et encore moins avec ceux qui ne voulaient clairement pas me parler, ce qui incluait en premier un certain serpentard peureux qui doutait de tout le monde. Serpentard qui était avec moi ce soir et dont j'attendais seulement le départ, puisque je n'avais droit qu'à ça de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 4 Déc - 15:33

[Attention : un nom d’alcool est donné dans ce RP. N’allez cependant pas croire que j’incite quiconque à boire de cet alcool IRL.]


Myosotis venait de sortir du château. Elle avait mis ses bottes en similicuir à lacets, un jeans serré et son gros manteau en fourrure noire –l’un des vêtements les plus chers qu’elle ait volé dans sa vie–. Dans la poche intérieure de son manteau, en plus de sa baguette, se trouvait la boîte en bois que lui avait envoyée ses colocataires. C’est donc ainsi emmitouflée, les mains dans les poches, qu’elle arriva dans le parc. Elle n’avait pas envie de s’enrhumer à nouveau. Elle n’avait croisé personne dans les couloirs du château. Elle s’approcha de l’immense étendue noire qu’était le lac. Il n’y avait aucun nuage dans le ciel, ce qui offrait un spectacle magnifique d’étoiles dansant autour de la lune. 

Arrivée au bord de l’eau, elle vit une étrange lueur proche de la rive bordée par la forêt. De nature curieuse, elle se demandait qui était la personne assez peu discrète pour allumer un feu en pleine nuit, indiquant clairement son emplacement. Qui donc, à part elle, s’en fichait éperdument de se faire attraper en pleine nuit hors du château ? Voulant répondre à cette question, elle commença à longer le lac pour s’approcher de ce feu lointain. Ses bottes faisaient beaucoup de bruit lorsqu’elle rencontraient les pierres de la rive. Elle s’en fichait : elle ne cherchait pas à être discrète. Tandis qu’elle avait parcouru les deux-tiers de la distance qui la séparait de la lumière, le feu s’éteignît. 

*Tiens, est-c’que la personne rentre déjà ? Bah… J’verrai bien si j’croise quelqu’un ou pas.*

Elle continua donc son chemin, les yeux rivés à l’endroit où la lumière avait disparue. Alors qu’il ne lui restait plus qu’une quinzaine de mètres à parcourir, le feu se ralluma. *Etrange* pensa-t-elle sans ralentir. Il y avait non pas une mais deux silhouettes au bord du feu : la personne n’était donc pas seule. La silhouette qui se trouvait proche du feu était assise, l’autre était debout. Myosotis entendit des voix. Arrivée assez proche pour réussir à distinguer les personnes, elle s’aperçut qu’elle en connaissait une : c’était Blanco. L’autre par contre, une fille, ne lui disait pas grand chose. Sans doute l’avait-elle déjà vue en cours… Ou peut-être lui avait-elle parlé ? Elle ne s’en rappelait plus. 

Arrivée à leur hauteur, elle s’arrêta. Elle les observa un instant, mais ne dit rien. Elle passa devant la fille qui était assise à côté du feu et s’installa de l’autre côté. Elle sortit ses mains de ses poches,  ouvrit un peu son manteau, glissa une main dans la fente et sortit sa boîte en bois. Myosotis referma alors son manteau et ouvrit le couvercle de la boîte. Elle portait des vieilles mitaines grises trop grandes pour elle. Elle sortit une cigarette du paquet qui se trouvait dans la partir droite de la boîte ainsi qu’une bouteille de Vodka à moitié pleine. Elle referma bruyamment le coffret, glissa la cigarette entre ses lèvres et l’alluma à l’aide d’une petite flamme qui venait d’apparaître au bout de son indexe. Après avoir tiré une latte, elle jeta un regard aux deux autres qui étaient restés silencieux. Tout en ouvrant la bouteille, la cigarette coincée entre deux doigts, elle leur lança : 

« Ah faites comme si j’étais pas là hein… J’squatte juste le feu… Flemme d’men faire un. »
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Le lac noir   Lun 5 Déc - 8:08

Ariane se réveilla immédiatement et chercha sa baguette de la main. Elle se semblait pas y voir, contrairement à Luv qui l'observait avec détachement. Elle lança un Lumos qui éclaira les alentours. Elle jeta un regard surpris à Luv et jeta un Incendio pour rallumer son feu. Elle réalisa cependant bien vite que les branches étaient mouillées. Elle se tourna vers Luv, ses yeux lançant des éclairs, le sang-mêlé recula d'un pas, méfiant.

- C'est toi qui a éteint ? Pourquoi t'as touché à mon feu ? Si tu veux que je rentre tu rêves ! Toi tu sors bien tout le temps alors t'as rien à me dire ! Et puis que je sache ton territoire c'est la forêt pas le lac.

Luv serra les dents. Il avait voulu l'empêcher d'avoir froid. Il lui jeta un regard froid et s'apprêtait à retourner vers "son territoire" quand elle reprit la parole d'une voix étrangement triste.

- Qu'est ce que t'attends pour partir ? Tu ne sais faire que ça 

Là, Luv eut envie de rire. Un rire froid et narquois. Oui il fuyait, oui il se cachait. Oui parce qu'il avait peur. Parce qu'il avait passé son enfance à être rejeté, battu, harcelé. Parce que même ici, nombreux était ceux qui aimeraient le voir disparaître. Son métissage pervertissait la pure maison de Serpentard. Luv n'était pas quelqu'un de fort, il cherchait simplement à s'en sortir sans trop souffrir. Et la seule solution qu'il avait trouvé c'était la fuite. Elle paraissait triste et déçue du fait qu'il la fuyait et il ne pouvait au fond de lui s'empêcher d'être désolé mais la méfiance l'emportait toujours.

- Ne parle pas de ce dont tu n'as aucune idée, souffla-t-il. 

Elle n'avait pas le droit de lui faire de reproches, elle ne savait pas ce qu'il fuyait. Il se tendit soudain. Des pas approchaient. Il se tourna et vit Myosotis Wilkes arriver. Il la fixa avec méfiance mais ne bougea pas. Il avait perçu le renflement de quelque chose sous son manteau et sa curiosité l'intimait de rester. Myosotis sortit de la boîte une cigarette qu'elle alluma et une bouteille de vodka. Un éclair gourmand passa dans les yeux de Luv. Il adorait la vodka. Myosotis reporta son attention sur eux, tirant sur la cigarette qu'elle venait d'allumer.

- Ah faites comme si j'étais pas là hein ... J'squatte juste le feu ... Flemme d'men faire un.

Luv jeta un regard à Ariane puis à Myosotis. Il rajusta sa casquette. 

- Je peux te piquer un peu de vodka ? demanda-t-il doucement. 

Sa propre audace l'étonnait ... Il mit ça sur le compte de l'avalanche d'émotions contradictoires qu'il avait ressenties avec Ariane un peu plus tôt. De toutes façon, il buvait et partait vers la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lac noir   Lun 5 Déc - 9:10

* Que je ne parles pas de ce que je ne sais pas ? ... Mais je veux juste qu'on essaie de s'entendre, qu'on soit un minimum copain ... Je ne demande pas qu'on soit amis. *

Mais avant que j'ai pu formuler tout ça à voix haute quelqu'un d'autre arriva et s'installa avec moi autour du feu. C'était une fille de notre âge et elle semblait du genre j'm'enfoutiste, d'ailleurs elle nous le dit clairement en parlant de squatter mon feu. Je souris en coin, amusée par son attitude sans gêne que j'avais souvent aussi, et encore plus quand Luvion vit la bouteille de vodka et en demanda. Je remerciais intérieurement la jeune fille de m'avoir fait rester Luv, même si je me doutais qu'il partirait dès qu'il le pourrait. Je me tourna vers le serpentard en essayant de cacher ma joie, comme si elle allait le faire fuir de nouveau, et lui lança sur un ton moqueur :

- Tu vois que tu sais rester quand tu veux.

Ensuite je me tournais vers ma camarade et repensa à la demande du jeune homme, il était vrai qu'un peu d'alcool ça donnait envie, surtout quand on avait un père flic qui vous interdisait même les bières légères. D'ailleurs en y pensant je me mis à rire et m'adressa aussitôt à la jeune fille avant qu'elle ne le prenne mal, au cas où ce serait son genre de se vexer pour un rien :

- Excuse moi, mais ça me fait rire : mon père ne veut même pas que je boive une bièraubeurre et toi tu te ramène à l'école avec de la vodka ... Et ne te gêne pas, tu peux squatter autant que tu veux. 

Je jeta un oeil à Luvion en espérant qu'il s'assoit un peu avec nous, d'un autre coté j'était inquiète qu'il ne reste pas et s'enfuit encore trop vite. Je fis bien vite partir mon inquiétude de mon regard en inspirant un bon coup pour reprendre mes esprits et me remis à sourire malicieusement. Sortant une tasse en plastique de camping de mon sac, je lui lança un sort de multiplication et en fis apparaitre deux autres que je tendis à chacun en proposant :

- Et si on se buvait un coup ensemble ? Un feu, un peu d'alcool ... Manquerait plus que la musique ! Mais bien sûr, rien d'électronique ne fonctionne ici, à cause de la magie partout. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Lun 5 Déc - 19:19

Le jeune homme à la peau très pâle semblait regarder la bouteille de Myosotis avec envie. Il ajusta sa casquette avant de demander doucement à la demoiselle s’il pouvait lui en piquer un peu. Elle lui jeta un bref regard, tira sur sa cigarette et lui tendit la bouteille en lui disant :  

« Si t’en veux tu poses ton cul par terre et tu savoures c’te bouteille comme elle le mérite. »

Elle souffla alors la fumée qu’elle avait emmagasinée avant de prendre la parole. Le jeune homme semblait pressé de s’en aller. Myosotis n’aimait pas les gens qui piquaient dans sa bouteille et qui se barraient juste après, donc s’il en voulait, le garçon à la peau pâle allait devoir faire un effort. Elle attendit donc qu’il prenne sa décision, le bras tendu dans sa direction. La serpentard vit alors l’autre fille lancer un regard moqueur au jeune homme et lui dire : 

« Tu vois que tu sais rester quand tu veux. »

Myosotis avait donc raison : le Serpentard comptait bel et bien décamper après avoir bu dans sa bouteille. Du coin de l’oeil, la demoiselle vit l’autre fille regarder sa bouteille et… rire. Pourquoi riait-elle ? La Serpentard n’en savait rien. La réponse lui fut pourtant vite donnée : 

« Excuse-moi, mais ça me fait rire : mon père ne veut même pas que je boive une bièraubeurre et toi tu te ramène à l'école avec de la vodka ... Et ne te gêne pas, tu peux squatter autant que tu veux. »

La première partie de la réponse n’étonna pas la jeune fille. Elle s’attendait à ce que la raison de ce rire soit quelque chose dans ce genre. Cependant, elle ne put s’empêcher de froncer les sourcils en entendant la fin de ses paroles… Elle pensa alors :

*Par’ce que tu crois vraiment qu’j’ai b’soin d’avoir l’accord d’quelqu’un pour m’poser à côté d’un feu…?*

Elle ne dit pourtant rien de ce qu’elle pensait. Après tout, elle avait la flemme de se lancer dans cette conversation. C’est alors qu’elle vit l’autre fille sortir des tasses de son sacs. Elle proposa alors qu’ils boivent tous ensemble. Cette idée plaisait à Myosotis.

*Première fois qu’elle boit d’l’alcool et elle le fait avec moi… ? Elle sait pas à quoi elle s’engage la miss…*

Après avoir rigolé intérieurement, elle tira à nouveau une latte sur sa cigarette. Son bras était toujours tendu en direction du garçon aux cheveux blancs. L’autre fille lui apprit alors que les appareils électroniques ne fonctionnaient pas dans l’enceinte du château. Cela expliqua pourquoi, une semaine auparavant, l’IPod de Myosotis avait refusé de s’allumer. 

« Tu peux ranger une tasse, j'bois toujours au goulot. Et en fait, t’es dans quelle maison, toi ? Et c'est quoi ton nom d'famille ? »

Dit soudain la Serpentard en s’adressant à l’autre fille. Elle savait que celui qu’elle surnommait Blanco était à Serpentard, mais elle ne savait rien de la demoiselle et sa volonté profonde d’en apprendre le maximum sur chaque élève l’avait poussée à poser ces questions peu discrètes. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Le lac noir   Sam 10 Déc - 16:46

Myosotis tira sur sa cigarette et lui tendit la bouteille. Elle acceptait de partager seulement s'il restait. Il se mordilla la lèvre, indécis. Ariane en rajouta une couche avec une remarque moqueuse. Il leva les yeux au ciel. Mais en son fort intérieur, il réfléchissait à toute allure. Ça ne lui coûtait rien de s'asseoir. Après tout, s'il décidait de partir aucune des deux filles ne pourrait le rattraper. Il entendit Ariane parler du fait qu'elle n'avait jamais bu. Luv s'en étonna, elle avait pourtant l'air fâchée avec les règles et sacrement curieuse aussi, ne put-il s'empêcher d'ajouter. Elle dupliqua des tasses mais Myosotis la rembarra aussi sec en disant qu'elle ne buvait qu'au goulot. Luv sourit et s'assit en tailleurs près du feu et attrapa la bouteille que lui tendait sa camarade de Serpentard. Il en prit une longue gorgée, appréciant la brûlure de l'alcool dans sa gorge. 

- Range deux tasses, fit-il à l'adresse d'Ariane. 

Myosotis posa ensuite tout un tas de questions à Ariane. Luv fixa cette dernière avec un rictus moqueur.

- Elle s'appelle Ariane Parrish et elle est à Gryffondor. Fais gaffe à ce que tu lui dis, si elle n'est pas satisfaite, elle ira faire des recherches dans ton dos.

Luv fixait la rouge et or, accusateur. Il n'était pas prêt de lui pardonner ça. De plus, il avait bien l'impression que Myosotis cachait beaucoup de choses. Il avala une autre gorgée de vodka et la tendit à nouveau à sa camarade de maison. Il se sentait presque à l'aise, autour de ce feu, avec un bouteille et les bruits de la nuit comme compagnons. Mais sa méfiance restait là, tapie dans l'ombre prête à le faire bondir sur ses pieds pour fuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lac noir   Sam 10 Déc - 17:46

Voir Luv s'assoir avec nous me fis très plaisir mais j'essayais de le cacher, non sans pouvoir m'empêcher d'avoir quand même un petit sourire en coin. Et alors que la jeune fille me posa une question, le serpentard y répondit avant moi par une remarque qui me vexa un peu. Rangeant mes tasses devenues inutiles, je perdis mon sourire pour une moue boudeuse et un air déçut par le regard accusateur du jeune homme sur moi. Je leur répondis enfin, plus à l'un qu'à l'autre, sur un léger ton de révolte :

- C'est pas vrai ?! ... Enfin pas vraiment. Je t'ai promis d'oublié et je l'ai fais ! ... Et puis ça remonte à deux mois cette histoire ! T'es rancunier ma parole !

Oubliant vite et passant donc à autre chose, je me tourna vers la jeune fille avec mon vieux réflexe et lui tendis une poignée de main en souriant de nouveau : 

- Comme l'as dit Luv, moi c'est Ariane, comme la fusée, et toi ? 

Je me doutais que, vu le peu que j'avais vu de la jeune fille, elle allait surement me rembarrer encore et ne pas me serrer la main. Mais je m'en fichais, je me présentais toujours comme ça et j'étais tombée plus d'une fois sur quelqu'un de moins formaliste que moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Lun 12 Déc - 21:33

Myosotis vit Blanco lever les yeux au ciel suite à la remarque de la jeune fille, cependant, elle remarqua au fond de ses yeux une lueur de réflexion : il semblait réfléchir à l’ultimatum qu’elle venait de lui poser. Il finit par prendre place lui aussi au bord du feu, un  sourire étirant ses lèvres. Il attrapa alors la bouteille que Myosotis lui tendait toujours. Il en prit une longue gorgée : il semblait apprécier cette boisson presque autant que la Serpentard. Après avoir avalé sa gorgée, il lança à l’autre fille :

« Range deux tasses. »

Myosotis sentit ensuite les yeux du Serpentard posés sur elle, elle tourna la tête et le regarda. Il eut un rictus moqueur que la demoiselle ne comprenait pas jusqu’à ce qu’il prenne la parole : 

« Elle s'appelle Ariane Parrish et elle est à Gryffondor. Fais gaffe à ce que tu lui dis, si elle n'est pas satisfaite, elle ira faire des recherches dans ton dos. »

*Elle s’appelle donc Ariane…*

Myosotis haussa les épaules. Elle s’en fichait éperdument si la Gryffondor voulait faire des recherches sur elle… Qu’elle le fasse si cela l’enchantait ! Ce n’est qu’en entendant la protestation de Ria qu’elle comprit que ce que venait de dire Blanco était uniquement dû à une querelle personnelle entre les deux autres. Elle fit donc abstraction et attrapa la bouteille de Vodka que lui rendait son camarade de maison. Bien qu’il semblait être un peu plus détendu depuis qu’il s’était assis, quelque chose dans l’expression de son visage laissait entrevoir la tension qui le tiraillait intérieurement. La Gryffondor avait rangé ses tasses tandis que le garçon à la peau pâle parlait. La fille se tourna alors vers Myosotis et lui demanda soudain en lui tendant la main, un énorme sourire affiché sur son visage : 

« Comme l'a dit Luv, moi c'est Ariane, comme la fusée, et toi ? » 

*Et lui il s’appelle Luv… Ou du moins, c’est son surnom.. Ca m’r’appelle quelque chose… Pt’être qu’on est en cours ensemble… En tous cas j’ai d’jà entendu son prénom.. J’crois… Luviam ? Luvine ? Luvior ? Luvion ? Pfff… J’sais plus. T’façon j’vais continuer à l’appeler Blanco.*

Tandis que Ariane se présentait, la Serpentard prit deux grandes gorgées de Vodka, un légère goutte s’échappant de ses lèvres pour couler le long de son menton. Tout en pensant, Myosotis observa la main tendue de la demoiselle. Ne comprenant absolument pas son intention, elle y glissa la bouteille de Vodka sans prendre le temps de la refermer, étant persuadée que c’est ce qu’elle voulait. En relâchant la bouteille, elle lui répondit : 

« Myosotis. Myosotis Wilkes. P’tit conseil pour la Vodka, si c’est ta première fois, avale direct’. »

Elle se retourna alors vers Luv et l’observa un instant avant de lui demander, l’air de rien : 

« Tu sors pas avec Kalis, toi ? »


Dernière édition par Myosotis Wilkes le Dim 18 Déc - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lac noir   Mar 13 Déc - 12:39

Cette fille était des plus étonnantes dans le sens où je n'avais encore jamais croisée quelqu'un comme elle. J'avais bien vite repéré qu'elle était du genre j'm'enfoutiste mais en plus elle ne laissait rien paraitre. D'un coté j'étais contente de ne pas exaspérer une personne de plus avec ma blague sur la fusée, mais d'un coté je faisais souvent ça pour tester si la personne en face de moi était d'origine non-maj' ou pas, et là rien ! Et puis la suite me fit rire mais sans savoir si elle l'avait fait exprès ou au contraire si elle avait interprété mon geste de travers alors que je me retrouvais avec la bouteille de vodka à la main. 

Souriant à Myosotis, puisque c'était son nom, je suivis son conseil et bu à mon tour au goulot, goutant pour la première fois un truc plus fort que la bière sorcière. J'oubliais un peu Luv à qui elle venait de poser une question et pris une bonne gorgée de ce liquide transparent qui, à première vu, pouvait se confondre avec de l'eau ... Ou une potion felix felicis. J'avalais directement sans me poser de question et tout de suite après l'alcool me brûla la gorge, ce à quoi je ne m'y attendais pas du tout mais que j'apprécia assez. Surprise, j'en grimaçais une seconde mais sans rien recracher et redonna ensuite la bouteille à la jeune fille. D'une voix légèrement rauque je lui donna mon impression :

- Le gout est bizarre mais j'aime plutôt ça. A l'occasion j'essaierais autre chose, merci. 

Je ne savais pas si j'allais en boire de nouveau ce soir mais je préférais leur laisser la bouteille pour le moment, contente d'avoir quand même enfin bu de la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 18 Déc - 3:17

Ariane eut un sourire satisfait quand Luv s'assit. Le jeune homme leva les yeux au ciel, ne comprenant pas l'intérêt de la Gryffondor pour sa personne. Elle rangea rapidement les tasses, ayant compris qu'elles ne serviraient pas. Elle réagit avec véhémence aux propos agressifs de Luv. Elle se défendit en assurant avoir oublié ! Luv hocha distraitement la tête. Oui, peut être, elle avait oublié. Mais pas lui. Elle ne se focalisa heureusement pas dessus et se tourna vers Myosotis avec un large sourire. Elle se présenta et lui tendit la main pour la serrer. La Serpentard se méprit sur ses intentions et lui donna la bouteille, arrachant un sourire amusé à Luv. 

- Tu sors pas avec Kalis, toi ?

La question le prit au dépourvu et il se tendit. Il ne savait pas quoi répondre. Il ne savait même pas lui, s'il sortait ou non avec Kalis ! Ses joues prirent une teinte écarlate et il maudit une énième fois la paleur de sa peau. Il baissa les yeux.

- Euh ... je ... balbutia-t-il.

Ariane, qui venait de prendre à première gorgée de vodka, l'interrompit. Elle avait l'air plutôt contente. Il se mordilla la lèvre et jeta un coup d'oeil à Myosotis. Il espérait très fort qu'elle oublie sa question. Il attrapa la bouteille des mains d'Ariane et en but une nouvelle gorgée, espérant faire passer la rougeur de ses joues pour une réaction à l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 18 Déc - 12:20

Myosotis avait bien remarqué qu’Ariane avait été surprise par son geste en observant attentivement les muscles de son visage. Sa bouche s’était ouverte imperceptiblement, ses yeux s’étaient écarquillés et ses sourcils étaient remontés. Tout cela n’avait duré qu’une seconde, mais la Serpentard l’avait vu. Cependant, elle ne comprenait pas cette surprise. Peut-être que la Gryffondor ne s’attendait pas à ce que la bouteille soit si froide ? Ou avait-elle été surprise par les paroles de la Serpentard ? La jeune fille n’en savait rien, mais elle ne chercha pas plus loin : elle attendait une réponse de la part de Luv’. Ce dernier était en train de sourire lorsqu’elle s’était adressé à lui… Mais pourquoi donc ? A cause de la réaction d’Ariane face à la bouteille ? Là encore, Myosotis n’avait aucune idée de ce qu’il se passait, cependant, elle ne laissa pas transparaître sa perplexité. 

A ses paroles, Luv’ s’était tendu instantanément. C’est alors que ses muscles faciaux et son comportement permirent à Myosotis de déterminer l’émotion qu’il ressentait à ce moment-là. Son regard avait subitement changé d’orientation, sa posture était rigide et il balbutiait, ne parvenant pas à aligner plus de deux mots. Au niveau de son visage en lui-même, il avait commencé par avoir un sourire contrôlé, qui s’était changé en un sourire de type non-Duchenne puis, finalement, un second sourire contrôlé avant que ses lèvres ne s’affaissent complètement, tout sourire disparaissant. Sa tête s’inclinait vers le bas, et il continuait d’éviter le regard de Myosotis. Il était gêné. Cette réaction fit apparaître l'ombre d'un sourire au coin droite des lèvres de la jeune fille. Pendant ce temps, Ariane goûtait la Vodka pour la première fois. La Serpentard la fixa pour voir comment elle allait réagir à cet alcool. 

Après qu’Ariane ait retiré la bouteille de ses lèvres et qu’elle eut avalé la gorgée, ses sourcils s’étaient froncés et son menton s’était contracté. Son nez s’était plissé légèrement et sa lèvre supérieure s’était relevée. Du dégoût. D’une voix rauque, elle dit aux deux autres qu’elle avait trouvé le goût bizarre mais qu’elle aimait « plutôt » ça. Elle remercia Myosotis et lui rendit la bouteille. La Serpentard s’apprêta à boire une gorgée de Vodka mais Luv’ lui retira la bouteille des mains et porta immédiatement le goulot à ses lèvres. Ses joues étaient encore rouges, mais Myosotis n’était pas dupe, elle avait bien compris que cette rougeur n’avait rien à voir avec l’alcool : c’était à cause de la gêne, rien de plus. La Serpentard récupéra finalement la bouteille et en bu une longue gorgée. A elle seule, elle buvait autant, si ce n’est plus, que les deux autres réunis. 

« Bon. Dites-moi tout c’que j’dois savoir sur les gens d’cette école. Est-c’qu’il y a des élèves qui ont des secrets que tout le monde ou presque connaît, qui sont ultra doués dans une branche, qui prônent la pureté du sang, qui aiment aller à l’encontre du règlement, qui supportent pas les moldus, qui sont des allumeuses -pour les filles- ou des dragueurs -pour les mecs-, etc. etc. Dites-moi tout ce qu’il y a savoir sur les élèves. »

Myosotis n’était pas du genre à baser son jugement sur les dires d’autres personnes, mais elle avait besoin d’en savoir un maximum sur les élèves avant de pouvoir procéder à un tri minutieux. Les ragots n’étaient souvent qu’une distorsion de la réalité, mais parfois ils pouvaient s’avérés être justes, et la Serpentard démêlerait le vrai du faux en temps voulu. Pour l’instant, il fallait qu’elle sache, même de façon approximative, quel élève correspondait plus ou moins à ce qu’elle recherchait. Qui sait, peut-être que dans cette école beaucoup de gens pensaient comme le brunette et s’allieraient à elle ? La jeune fille but une énième gorgée de Vodka avant de mettre de force la bouteille dans les mains d’Ariane. Ce n’était pas une invitation à boire, c’était un ordre. Myosotis n’avait qu’un but ce soir-là : en apprendre un maximum sur ses camarades. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 18 Déc - 15:21

La bouteille passa de mains en mains sans que je ne prête attention à l'ordre dans lequel tout le monde buvait. Par contre je vis très bien la gêne de Luv, surement dut à la question que Myosotis venait de lui posé et que je n'avais pas entendu. Je souris doucement, trouvant amusant que le serpentard rougisse ainsi puisqu'avec son teint albinos ça ne pouvait pas ne pas se remarquer. 

Fatiguée car endormis quand le jeune homme était arrivé, je me perdis dans mes pensées à propos de ce soir, quand j'en fus tirée par une demande de la brune qui ne me plus pas du tout. Si elle voulait une commère, elle était très mal tombée avec moi. Elle me passa ensuite la bouteille d'une façon qui ne laissait pas de place au refus et je pensa que cette fille me plaisait de moins en moins. Ok, moi aussi j'étais sans gêne, mais je n'imposais pas mes choix de force aux autres ... Et je n'essayais pas de les saouler. Fronçant les sourcils car je ne m'amusais plus vraiment, j'attrapais quand même la bouteille et en bu une bonne gorgée en me disant que c'était la dernière. Ensuite je lui répondis enfin sur un ton sérieux :

- Pour ma part, moi, la pureté du sang je m'en fiche, mon père est non-maj et adore l'astronomie, moi aussi et donc, oui, je suis douée pour cette matière. J'aime faire des plaisanteries et agacer tout le monde mais le règlement je le respect quand même un peu. Pour les autres je ne sais pas et je ne veux pas savoir. 

Pour lui faire bien comprendre que je ne dirais rien de plus et que finalement je n'étais plus très contente d'avoir de la compagnie, je me mis à genoux dans l'herbe et replia mon lit de camp. Ensuite je me relevais avec mes couvertures roulées sous le bras et me tournais vers Luv sans plus faire attention à la jeune fille.

- J'étais contente que tu reste un peu, même si tu m'as réveillé. Mais je comptais vraiment dormir ici cette nuit, alors je vais vous laisser et me poser plus loin. 

Souriant poliment à mon camarade, j'accrochais finalement mon sac sur une épaule et m'éloigna de mon feu pour trouver un autre coin tranquille où refaire mon campement improviser. Je ne savais pas ce que Luv avait pensé de la demande de Myosotis mais je n'avais pas voulu rester pour le savoir, préférant les laisser seuls tout les deux. 

fin de rp pour Ria 
(considérez que j'ai dormis au bord du lac cette nuit là)
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Le lac noir   Ven 23 Déc - 3:00

Myosotis ne parut pas dupe quant aux rougeurs des joues de Luv mais elle sembla laisser tomber l'affaire et récupéra sa bouteille. Elle se tourna ensuite vers ses deux camarades.

- Bon. Dites-moi tout c’que j’dois savoir sur les gens d’cette école. Est-c’qu’il y a des élèves qui ont des secrets que tout le monde ou presque connaît, qui sont ultra doués dans une branche, qui prônent la pureté du sang, qui aiment aller à l’encontre du règlement, qui supportent pas les moldus, qui sont des allumeuses -pour les filles- ou des dragueurs -pour les mecs-, etc. etc. Dites-moi tout ce qu’il y a savoir sur les élèves. 

Luv haussa un sourcil surpris. Myosotis tendit alors la bouteille à Ariane d'un geste qui avait tout l'air d'un ordre implicite. Elle l'incitait à boire. Il fronça les sourcils, jamais il n'aurait imaginé qu'on lui pose ce genre de question un jour. Cependant, il ne dirait rien. Les rumeurs, il avait arrêté de les écouter quand elles avaient commencé à parler de lui. Et elles parlaient trop souvent de lui. Souvent, dans les couloirs, il entendait des murmures ou des rires. Cela concernait principalement sa couleur de peau et ses yeux mais parfois, sa relation avec Kalis était évoquée et il ne pouvait s'empêcher de serrer les poings. Ariane attrapa la bouteille que lui tendait Myosotis et en but une longue gorgée avant de fixer la Serpentard.

- Pour ma part, moi, la pureté du sang je m'en fiche, mon père est non-maj et adore l'astronomie, moi aussi et donc, oui, je suis douée pour cette matière. J'aime faire des plaisanteries et agacer tout le monde mais le règlement je le respect quand même un peu. Pour les autres je ne sais pas et je ne veux pas savoir. 

Sur ces mots, elle se leva et replia ses affaires, elle semblait fatiguée et agacée par la demande de Myosotis. Elle se tourna vers Luv avec un sourire.

- J'étais contente que tu reste un peu, même si tu m'as réveillé. Mais je comptais vraiment dormir ici cette nuit, alors je vais vous laisser et me poser plus loin. 

Et elle tourna les talons. Luv la regarda s'éloigner dans la nuit. Il ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi cette fille tenait tant à le connaître ... il n'y avait rien en lui qui mérite qu'on le connaisse. Haussant les épaules, il se tourna vers sa camarade de maison.

- Je ne dirais rien, ça m'intéresse pas les histoires comme ça, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Ven 23 Déc - 12:22

Myosotis vit Ariane boire une gorgée de Vodka. C’était sa deuxième. La Serpentard était satisfaite : son pouvoir de persuasion naturel semblait fonctionner sur la Gryffondor. Ariane eut plus ou moins la même réaction que la première fois lorsqu’elle avala sa gorgée de Vodka, mais en légèrement moins appuyé. Juste avant cela, elle avait froncé les sourcils, dévoilant ainsi son mécontentement face à la situation. Peut-être ne voulait-elle pas que la Serpentard découvre des choses sur elle en interrogeant les élèves de cette façon ? Cependant, malgré le fait qu’elle ne semblait pas vouloir coopérer, elle lâcha tout de même des informations sur elle-même. 

« Pour ma part, moi, la pureté du sang je m'en fiche, mon père est non-maj et adore l'astronomie, moi aussi et donc, oui, je suis douée pour cette matière. J'aime faire des plaisanteries et agacer tout le monde mais le règlement je le respect quand même un peu. Pour les autres je ne sais pas et je ne veux pas savoir. »

Myosotis ne comprit pas immédiatement ce qu’Ariane entendait lorsqu’elle parlait de « Non-maj ». Ce n’est qu’après avoir réfléchi un un court instant qu’elle se rappela avoir entendu un Américain employer ce terme pour désigner les moldus. Elle écouta attentivement la suite des informations qui lui étaient données. Certaines ne l’intéressaient pas du tout, mais elle avait tout de même posé des questions à ces sujets pour dissimuler au mieux ses véritables intentions… Qu’en avait-elle à faire de savoir qui était fort dans quelle branche et qui aimait draguer ? Elle put retirer une personne de la liste mentale des élèves qu’elle s’était faite.

*Une personne de moins sur ma liste, une. Une sang-de-bourbe qui respecte le règlement… Tout c’que j’recherche pas.*

En entendant sa camarade de Serpentard, Luvion avait haussé un sourcil, semblant surpris par ses questions. Ensuite, en la voyant mettre la bouteille de Vodka entre les mains d’Ariane, il fronça les sourcils. Son visage était des plus expressifs, ce qui plaisait à Myosotis qui pouvait ainsi savoir exactement ce qu’il ressentait. Après avoir parlé, Ariane s’était levée et avait commencé à replier ses affaires avec un agacement palpable. Elle adressa alors un sourire à Luv et lui adressa la parole. Myosotis n’écouta pas, prenant une gorgée de Vodka en tentant d’assimiler ce que venait de dire Ariane à son propre sujet. 

« (…) je comptais vraiment dormir ici cette nuit, alors je vais vous laisser et me poser plus loin. »

Sur ce, elle se retourna, emportant ses affaires avec elle, et s’en alla plus loin. Dans cette nuit sombre, Myosotis ne parvenait plus à la voir. Elle rapporta son attention sur Luvion qui haussa les épaules et lui expliqua que lui non plus ne voulait rien dire. La Serpentard détourna les yeux, laissant son regard parcourir la surface lisse et sombre du lac. Elle tira une dernière latte sur sa cigarette toujours allumée et balança le mégot dans les flammes tout en soufflant la fumée. Du coin de l’oeil, elle vit un feu s’allumer plus loin sur la rive : c’était sans aucun doute Ariane. Sans un regard pour son camarade, Myosotis lâcha après avoir bu un nouvelle gorgée de Vodka:

« T’as pas à t’excuser Blanco. T’façon qu’tu l’veuilles ou non j’vais finir par découvrir c’que j’veux savoir. Après c’est à toi d’voir si tu préfères qu’j’apprenne les trucs qui t’concernent grâce à quelqu’un d’autre, prenant ainsi l’risque qu’la vérité soit déformée… C’est toi qui vois mon chou… C’est toi qui vois. »
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 8 Jan - 16:06

- T’as pas à t’excuser Blanco. T’façon qu’tu l’veuilles ou non j’vais finir par découvrir c’que j’veux savoir. Après c’est à toi d’voir si tu préfères qu’j’apprenne les trucs qui t’concernent grâce à quelqu’un d’autre, prenant ainsi l’risque qu’la vérité soit déformée… C’est toi qui vois mon chou… C’est toi qui vois. 

Luv fronça les sourcils. Personne ne savait pour ses cornes mis à part Kalis et Ariane. Aucun des deux ne diraient quoique se soit. Les seules rumeurs qui couraient sur lui traitaient de son albinisme et de sa possible relation avec Kalis. Il n'avait donc aucune raison de s'inquiéter. Il tritura machinalement sa casquette, sentant brièvement ses cornes à travers le cuir usé. 

- J'en ai rien à faire de ce que tu peux apprendre. 

C'était évidemment un mensonge et nombreuses étaient les choses qu'il voulait garder cachées. Sin métissage en premier lieu. Il se recula et leva les yeux vers les étoiles, ignorant Myosotis. Un bruit étrange attira son attention. Comme des pas. Il se redressa les sens aux aguets. Quelqu'un semblait venir par ici, ou alors c'était simplement une bête, comme un lapin. Ne voulant pas prendre de risques, il interpela sa camarade.

- Range ta bouteille, voilà quelqu'un je crois ! 

Il se leva, prêt à décamper, les muscles tendus, ses yeux parcourant l'obscurité sans rien voir.

Lancé de dés :
♦ 1: Intervention d'un Préfet de Gryffondor
♦ 2: Personne n'intervient
♦ 3: Intervention d'un Préfet de Poufsouffle
♦ 4: Personne n'intervient
♦ 5: Intervention d'un Préfet de Serpentard
♦ 6: Personne n'intervient
♦ 7: Intervention d'un Préfet de Serdaigle
♦ 8: Personne n'intervient
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lac noir   Dim 8 Jan - 16:06

Le membre 'Luvion Herish' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 8 faces' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le lac noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lac noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Le parc-