BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mar 14 Fév - 18:00

Alors que Dorea sirotait la première gorgée de son breuvage exotique, quelqu'un tira le siège à sa droite, et elle se tourna en souriant vers Maryliss. La serpentard était tout simplement sublime, dans une robe rouge très classe, et Dorea ne doutait pas une seule seconde qu'elle allait faire des envieuses au cours de la soirée, en attirant sur elle de nombreux regards. Souriante, elle lui tendit son verre et attrapa la boisson rose dans laquelle elle trempa ses lèvres, avant de grimacer:

-Au moins je sais que je ne regrette pas mon choix. C'est... Spécial!


Elle rendit son verre à Maryliss, et réajusta légèrement sa robe toute simple. Elle était un peu déplacée dans le décors du bar, toute simple, habillée comme elle l'aurait été pour un pique-nique en été. Mais cela lui correspondait, comme la boisson aux saveurs des îles. Le Pink Candy était un peu douceâtre au goût de la demoiselle, même si le gingembre venait casser cette effet. Elle finit par répondre à la question de sa camarade:

-Oui, j'attend Bryan. Et toi? demanda t-elle avant de jeter un oeil au bracelet bleu de sa camarade. Oh, désolée, c'était indiscret?

Dorea avait un talent fou pour sauter les pieds dans le plat sur tout les sjets qui étaient à même de placer un malaise dans une conversation. Elle ne connaissait pas spécialement la Serpentard, donc il  ne lui restait qu'à apprécier qu'elle ne prenne pas la mouche. Attendant sa réponse, Dorea détourna le regard pour parcourir rapidement le reste de la salle, mais pas une trace de Bryan. Plus loin, Marlène était à une table avec un Serpentard, ami de Antoy, que Dorea connaissait vaguement.

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaryliss Brown
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mar 14 Fév - 19:44

Dorea ne se fit pas prier : elle porta ses lèvres au breuvage rosé avant de le rendre à la jolie blonde en grimaçant. Maryliss rit légèrement : il était vrai que la boisson était sucrée, et que le mariage de la rose et du gingembre était pour le moins surprenant. La blondinette reprit sa boisson en souriant, les yeux rieurs avant de triturer élégamment la paille rose de ses dents.

-Au moins je sais que je ne regrette pas mon choix. C'est... Spécial!
- Oui... Il faut aimer les mariages originaux.

Maryliss observa la jolie brune réajuster sa robe blanche simplette qui lui allait pourtant à ravir. Contrairement à elle, Dorea n'avait pas besoin de faire des extravagances pour rester charmante. Profitant du moment d'inattention de la Serdaigle, la blondinette balada sa main sur le bar avant d'attraper la boisson exotique qu'elle avait commandée.

-Oui, j'attend Bryan. Et toi? demanda Dorea avant de jeter un oeil au bracelet bleu de Mary et d'écarquiller les yeux. Oh, désolée, c'était indiscret?
- Non, non, ne t'inquiète pas. Ce n'est pas simple avec Cédric, on ne se voit presque plus. Je pense que c'est fini, mais je ne suis pas triste loin de là. C'était génial, répondit la Vert et Argent en souriant sincèrement avant de tremper ses lèvres dans la boisson de la jeune fille et d'avaler une petite gorgée. C'est excellent ! Je n'avais jamais goûté une boisson aux fruits exotiques auparavant. J'ai l'habitude des fruits rouges...

Souriant timidement, elle tendit la boisson exotique à sa propriétaire avant d'avaler une gorgée de la sienne. Le mélange des deux gouts fut très surprenant ce qui fit grimacer la blondinette. Elle rit un peu de sa stupidité avant de se tourner de nouveau vers Dorea :

- Honnêtement, je ne sais pas vraiment ce que je fais ici ni pourquoi ou pour qui je me suis aussi apprêtée... J'aurais peut-être dû venir en salopette délavée et Docs, les cheveux en batailles sans maquillage, rit-elle de bon cœur avant trempant à nouveau les lèvres dans son Pink Candy. Et une fois encore, je passe la St Valentin sans aucun garçon. Ca en devient désespérant... Ne t'inquiète pas, j'arrêterai de t'embêter quand Bryan arrivera. Mais en attendant... j'en profite !




_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mar 14 Fév - 21:56

« C’est vrai que ... Rien qu’au nom c’est hyper féminin ça comme cocktail, mais tant pis. »

Il se mit à rire également. Elle était vraisemblablement de meilleure humeur maintenant, et Lilion commençait à se détendre enfin ... Et à rougir parce qu’elle venait de l’embrasser sur la joue, comme un gamin tout timide, qu’il était bien sûr, mais il s’était donné un sacré coup de pied aux fesses en défiant Ariane comme il l’avait fait. On pouvait dire qu’il y avait une sacrée progression, même si elle le mettait encore dans tous ses états.

« Alors dis-moi ce que tu veux, et le verre sera à toi »

Quant à dire que c’était lui qui l’avait défiée, non, ça, il ne comptait pas le dire de sitôt. Mieux, s’il le pouvait, il emmènerait ce secret dans sa tombe. Il n’y avait plus qu’à espérer que la petite Judith ne cafte pas un beau jour, car sinon elle risquerait bien de le réduire en miettes.

« Au fait ? C’est quoi cette histoire de défi dont tu parlais tout à l’heure ? »

Lui poser cette question, c’était un moyen un peu d’essayer de se rassurer ... De voir si elle ne se doutait pas de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 16 Fév - 1:03

Luv sentit comme une présence derrière lui. Il ne se retourna pas. Kalis était là. Il le savait, il sentait son odeur et avait entendu sa démarche nonchalante aussi clairement que des cloches dans ce brouhaha. Il se mordillait nerveusement la lèvre. Comment réagir quand on a fui son petit ami pendant plus d'un mois par peur ? Peur de quoi d'ailleurs ? De lui ? De ses secrets ? De cette part d'ombre violente ? Luv lui-même ne savait pas au fond. Ou plutôt si. Il savait. Il s'était retrouvé dans une situation de doute vis-à-vis de la seule personne en qui il avait confiance et ses réflexes de protection avaient repris le dessus. Il avait fui. Il s'en voulait. Kalis s'installa à côté de lui et commanda un Coup d'foudre. Luv ne put s'empêcher de penser à leur propre rencontre. Explosive. Kalis était tourné vers la foule bigarrée d'amoureux qui emplissait le bar mais Luv sentait son attention sur lui.

-  Tu as prévu de venir, donc. 

Luv secoua la tête, optant par habitude pour une réponse muette. Il était entré par hasard. Il chercha par curiosité la couleur du bracelet choisi par Kalis mais il ne le vit nulle part. Il l'avait peut être caché ... ou alors il était vert et ne voulait pas le montrer à Luv. Son coeur se serra. Peut être Kalis avait-il tourné la page ... Leurs verres arrivèrent sur ces entrefaites. Luv saisit le sien et l'avala d'une traite appréciant la brûlure de l'alcool dans sa gorge. 

- Tu m'en veux toujours, Luvion ? 

Kalis le fixait de ses yeux clairs et Luv ne parvint pas à soutenir son regard et se focalisa plutôt sur ses lèvres étirées en un sourire amusé. Le sang-mêlé connaissait assez son ... ami pour savoir que ce sourire cachait quelque chose. Quelque chose sembla l'agacer - le manque de réaction de Luv ? - et il soupira.


- Je sais que c'est pas le moment, mais on pourrait en discuter ?

Luv hocha la tête. Il fallait de toute façon. Il n'allait pas passer sa vie à fuir.

- Je ... commença-t-il sans vraiment trouver les mots, je ne t'en veux pas ... je crois. Personne n'est parfait et ... chacun a des choses à cacher et c'est normal. 

Luv avait lui-même de sombres démons qui rongeaient son coeur et nul ne le savait. Même pas sa mère, Amy.

- Mais la prochaine fois que tu "joues" avec quelqu'un, peu importe ce "jeu", je ne veux pas être impliqué dedans.

La voix de Luv tremblait légèrement de colère ou de peur au souvenir de Sawal ricanant fièrement. Il poursuivit, peut être poussé par l'alcool qui ouvrait les vannes de son esprit plutôt fermé ... mais il tenait plutôt bien et un seul verre avait rarement de l'effet sur lui. Il mettait plutôt ça sur ses insomnies du mois passé qui l'empêchait de contrôler ses émotions comme il le faisait habituellement. 

- Mais par dessus tout ... je suis désolé, sa voix se brisa. Désolé d'être parti, de t'avoir fui ... 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 16 Fév - 7:27

Alors que je regardais la carte plus attentivement que tout à l'heure pour choisir ce que Lilion allait me payer, il me posa une question qui m'agaça de nouveau en me faisant repenser au pourquoi de ma présence ce soir. Mais ce ne fut pas vraiment à cause de ça que je me retournais sur le jeune homme en fronçant les sourcils avec un air soupçonneux :

- Je n'ai jamais parlé de défis, j'ai parlé de "sale coup" Fis-je sur un ton pâteux.

Je le fixai du regard une bonne minute sans rien dire pour essayer de scruter son visage et comprendre ce premier indice dans mon enquête. Alcool ou pas, ça ne m'empêchait pas d'avoir les idées clairs pour percuter à ce genre de choses, l'habitude sans doute, comme avec Luv l'autre fois dans le couloir. 

- Tu sais quelque chose ? T'as entendu quelqu'un s'en venter ? Reprenais-je, toujours soupçonneuse. 

Mais à force de plonger mes yeux noisettes dans le vert des siens, et avec mes deux premiers verres, mes pensées dérivèrent malgré moi et mes lèvres s'étirèrent en un sourire en coin et je lui lançai sur un ton malicieux, sans qu'il comprenne sans doute :

- Tu savais que j'adore le vert ? Tes yeux sont d'un joli vert.

Déjà que d'habitude je passais d'un sujet à l'autre sans prendre la peine de faire en sorte que les autres arrivent à suivre mes pensées, mais ce soir c'était encore pire. Et près la couleur de ses yeux, ce fut de nouveau aux cocktails que je pensais en me tournant une nouvelle fois vers la carte en haussant les épaules.

- Bah de toute façon j'arriverais à lui mettre la main dessus Fis-je sur un ton distrait. Tien, ton truc est aussi à base de framboise, je veux bien gouter celui là. J'adore la framboise !

Tout en lui parlant et sans m'en rendre compte Je me penchai contre Lilion pour qu'il lise la carte avec moi. La boisson m'aidant à me rendre moins anti-calin, j'étais maintenant adossée à son épaules, tout contre lui, et je devais bien avouer que ce n'était pas aussi terrible que je le pensais d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 16 Fév - 20:03

Bon ok, j'avais heurté un sujet sensible : son frère. Elle me déballait ce qui semblait être leur histoire à toute vitesse, trop rapidement pour que je comprenne autre chose que "frère", "poumons" et "efficace". Puisqu'elle l'avait dit, je ne pouvais plus prétendre que c'était un secret, et si je n'avais rien compris, tant pis pour moi. Je décidais de ne pas insister, même si j'étais curieux d'en apprendre plus sur les problèmes de Merwin Lenoir. Peut-être que le Poufsouffle lui-même m'en parlerai si je lui demandais... Et pour couronner le tout, elle me siphonnait presque mon verre d'une seule traite. Elle aurait aussi pu gentiment me demander de lui payer une conso plutôt que de prendre la mienne...
Je reprenais mon précieux dans mes mains et l'éloignait de la blondinette.

- Hé ! C'est bon, je comprends que tu ne veuilles pas parler des problèmes de ton frère adoré. Pas la peine de noyer ton désespoir dans l'alcool ! Enfin.. Dans MON alcool ! Je sais bien que c'est une coutume rituelle chez vous les français et que c'est plus ou moins de l'eau de source pour ton peuple, mais là on dirait juste une pirate qui a passée trop de mois en mer sans son hydromel...

Regardant avec tristesse le peu de boisson qu'il me restait, j'en recommandais. Deux verres cette fois, pour être sûr que la Serdaigle soit satisfaite elle aussi. En parlant d'elle, je me retournais et la fixais du regard :

- Sache que Howenstod n'est pas mon pote. Je ne le connais même pas ! J'admire son exploit certes, mais mis à part un poste dans l'équipe et une couleur d'uniforme nous n'avons rien en commun.

Finissant mon premier verre en une dernière gorgée, je plongeais mon regard dans le sien en affichant un petit sourire.

-  Et puis d'abord, en admettant que je le connaisse, tu crois vraiment que je le dirais ? Après ce qu'il a fait, pas besoin d'avoir le troisième œil pour savoir que savoir ce serait le meilleur moyen de se faire tuer et/ou arrêter; et ce serait malheureusement très douloureux et long dans un cas comme dans l'autre. A l'instar de tout humain normalement constitué, rien de tout cela ne me tente vraiment... Et juste au cas où tu as perdu de l'argent à cause de son "aventure", je te rappelle que je ne le connais pas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 16 Fév - 21:36

Lilion fut surpris de l’entendre dire qu’elle n’avait jamais parlé de défi, et son incompréhension était visible. Pourtant, elle avait bel et bien prononcé ces mots, il en était quasiment sûr et certain. Il avait fait ce qu’il avait pu pour ne pas faire de gaffe, il n’en avait pas fait, et voilà que maintenant, elle semblait se douter de quelque chose.
 
« Tu m’a parlé de défi, tout à l’heure. Quand tu parlais de partir ... Je ne comprends pas de quoi tu parles. »
 
Et voilà qu’une fois encore, la jolie Ariane passait du coq à l’âne en un éclair. C’était d’ailleurs pour cette raison que le Poufsouffle continuait de rester prudent, elle était bien capable de lui faire cracher le morceau s’il relâchait ne serait-ce qu’une seconde son attention. Surtout là, alors qu’elle alors qu’elle adossée tout contre son épaule. Etait-ce l’alcool qui la rendait plus entreprenante ? Sans doute, mais en attendant, il en était tout gêné, encore une fois ... Au moins, la carte lui permettait de ne pas y penser, l’espace d’un instant. C’était tellement agréable qu’il aurait voulu que ce moment ne s’arrête jamais.
 
« Oh euh ... Merci. »
 
Il avait rêvé, ou elle avait vraiment dit qu’elle aimait ses yeux ? Il ne savait pas quoi répondre, alors il s’était contenté de la remercier, même s’il mourrait d’envie de la complimenter à propos de sa robe. Mais il avait déjà vu ce que ça avait donné précédemment, pendant les vacances de Noël quand Marlène l’avait fait.
 
« Et toi, le vert te va à merveille, on dirait que cette robe a été taillée pour toi. »
 
Il s’interrompit un instant, comprenant que sa parole dépassait ses pensées, et d’adressa à Louna, faisant comme s’il n’avait rien dit, sans laisser à Ariane le temps de protester.
 
« Un Pink Candy pour la plus jolie des lionnes, je vous prie. »
 
* Par la barbe de Merlin ... Qu’est-ce qui m’a pris de dire ça, bon sang, mais qu’est-ce qui m’a pris ! *
 
Il mit sa main devant sa bouche, mais c’était trop tard, les mots étaient dit, et il craignait déjà la réaction d’Ariane en avance. Fichu maudit cocktail qu’il avait bu et qui lui faisait dire n’importe quoi. Ca avait beau ne pas être alcoolisé, la gérante des lieux ne proposait pas dans sa carte le moindre cocktail sans effet secondaire, à croire qu’elle l’avait fait exprès, les mots étaient sortis tous seuls.

[- 11 mornilles pour le Pink Candy SVP]
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Ven 17 Fév - 1:15


Comme Kalis s'y attendait, son copain resta dès le début muet, apparemment toujours sur la défensive. Il soupira en passant machinalement une main dans ses cheveux. Devant lui, tous les élèves présents avaient un énorme sourire éclatant sur le visage, des yeux pétillants et émerveillés. Lui faisait office de tâche avec son sombre costume noir alors que tous les autres avaient optés pour des habits brillants, aux couleurs éclatantes. Il avait peur que Luvion refuse de s'ouvrir à lui, et de lui dire ce qu'il pensait vraiment de la dernière fois. Heureusement, celui ci semblait aussi épuisé que lui de cette foutue dispute et opta pour la case dialogue.
Comme il s'y attendait, Luvion tenta tant bien que mal d'arranger les choses, lui faisant comprendre que non, ce n'était pas sa faute, alors que si, quand même un peu. Kalis aurait du lui en parler. Luvion lui avait tout dit de lui, même ce qui lui faisait le plus peur. D'un autre côté, il ne lui avait pas caché cet important détail volontairement. C'était pour le protéger. De lui, des panseurs. De tout ce monde funeste qui existe en dehors de Poudlard, qui est caché et discret, mais bien là. Kalis refusait de s'en vouloir alors qu'il avait agis dans l'intérêt de tous. Surtout du sien.

Finalement, il sembla plus énervé par rapport à leurs petites affaires avec Sawal. Kalis fut étonné qu'il avait surtout retenu le serdaigle, et pas ce qu'il avait insinué.

Un jeu...? Oh..non, je ne joue pas avec lui. Rassure toi. Et tu n'as pas à t'excuser, c'est normal.

Kalis avait conscience que Luvion était tendu, tout autant que lui. Afin de faire descendre la pression, il passa un bras autour de ses épaules et l'attira contre son torse en nichant son nez dans ses cheveux. Il lui sembla que des années s'étaient écoulées depuis leur dispute. Ca faisait si longtemps qu'il n'avait pas ressenti ça, cette chaleur, cette joie intense quand il le tenait contre lui. C'était tout nouveau ; un sentiment qui revivait. Il avait quand même envie que Luvion oublie ce que Sawal avait prétendu par rapport aux panseurs. C'était tellement important.

D'ailleurs, mon bracelet est rouge, si tu veux savoir. Et j'aimerais aussi être au courant de.. ce qu'on fait pour nous deux ? Ce soir , penses tu que nous devrions.. passer au stade supérieur ?


Par "stade supérieur", il entendait "Montrer aux autres qu'on est ensemble". mais il ne voulait pas forcer les choses. Lui de son coté, se fichait éperdumment de l'avis d'autrui, de ce que les autres élèves pouvaient bien penser. En était il de même pour Luvion ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Ven 17 Fév - 13:15

J'eus un petit rire gêné. Je me comportais vraiment comme un bourrin parfois. Comme une Gryffondor, aurait dit Dorea, et en voyant l'impulsivité d'Ariane Parrish, je pensais qu'elle n'avait pas 100% tort à leur sujet. Mais pour l'instant, j'étais plus occupée avec un certain Serpentard.

"Tu connais la réputation des Breton ? Les petits, ajoutais-je pour éviter la confusion. Si oui, sache que j'ai vécu entre cinq et dix ans en Bretagne. Mais je suis pas alcoolo pour autant," fis-je plus sérieusement.

Je le regardai commender deux verres, dont un pour moi, et grimaçai. Fallait surtout pas que je touche à ce truc, c'était comme l'hydromel : ça t'assomait en douceur sans que tu ne le sentes arriver, si t'étais pas habitué. Ce qui, quoiqu'en dise Anton Vlagasda, était mon cas, puisque je ne cédais pas aux "coutumes" de mon pays. Et puis, ça lui allait bien de dire ça : il venait d'un pays de l'est, nan ? Je me retins de lui faire la remarque, on sautait suffisement d'un sujet de conversation à l'autre comme ça. C'était complêtement décousu, mais le tout vat un sens global... en fait, j'adorais nos conversations.

"En fait, j'en ai strictement aucune idée : mes parents n'en ont pas vraiment parlé... je suppose que oui, un peu... nan en fait j'en sais vraiment rien. Je sais que mes grands-arents étaient pétés de thunes, mais ni à quel point ni si le capital a augmenté ou diminué et punaise, je parle comme une foutue comptable moldue. Je souris puis ajoutai : tu sais qu'on peut mourir sans douleur ? Bon, n'essaie pas, j'te préfère vivant qu'en fantôme."

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Dim 19 Fév - 2:05

- Un jeu...? Oh..non, je ne joue pas avec lui. Rassure toi. Et tu n'as pas à t'excuser, c'est normal.

Luv hocha la tête, Kalis ne lui dirait rien. Évidemment. Il sourit timidement. Si, il s'excusait. Et il le ferait toujours. Parce qu'il s'en voulait. Kalis dût sentir l'agitation interne du jeune sang-mêlé et l'attira contre lui. Surpris, Luv ne réagit pas immédiatement. Il sentait le bras de Kalis autour de ses épaules comme un soutien et son souffle sur le haut de son crâne. Il se sentait si bien tout d'un coup et le monde autour de lui s'évanouit, seuls comptaient les bras de Kalis autour de lui.

- D'ailleurs, mon bracelet est rouge, si tu veux savoir. Et j'aimerais aussi être au courant de.. ce qu'on fait pour nous deux ? Ce soir , penses tu que nous devrions.. passer au stade supérieur ?

Luv rougit en entendant la couleur du bracelet de Kalis. Il avait eu peur que le jeune homme l'ai oublié. Il lui montra le sien rouge aussi. Puis vont la proposition de Kalis. Luv se pétrifia. Il serra ses main sur le bas de la veste de Kalis. Il avait peur du regard de tout ces gens. Ils allaient être curieux, vouloir le voir. Mais Kalis était là et le protégeait. Il sentait comme une étrange chaleur couler dans son corps, peut être la joie d'avoir retrouvé celui qu'il aimait ou alors l'alcool ... Il baissa la tête quelques instants et se dressa sur la pointe des pieds pour déposer un baiser papillon sur les lèvres de Kalis. Il se baissa aussitôt après, les joues éclarlates, serrant la veste de Kalis à s'en blanchir les phalanges.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Dim 19 Fév - 11:04

- Tu m’a parlé de défi, tout à l’heure. Quand tu parlais de partir ... Je ne comprends pas de quoi tu parles.
- Ah ? Autant pour moi alors. 

Bon ok, apparemment l'alcool réduisait bien mon sens de l'observation et sans ça je ne risquais pas de trouver mon expéditeur anonyme ce soir. Tant pis il me restait encore Lilion même si le thème de la soirée me sortait part les yeux ... Un peu moins sous l'effet de la boisson mais quand même, je n'en étais pas au point d'apprécier cette fête. Jamais ça n'arriverait. 

En attendant Lil me remercia pour mon compliment sur ses yeux et je le regarda ensuite, penchant la tête sur le coté, attendrit par sa gêne. Le voir rougir m'amusait toujours et je continuais de lui sourire en coin alors qu'à son tour il me complimentait sur ma robe. En temps normal je l'aurais envoyé balader comme la dernière fois mais là je me contentais de pouffer de rire et m'éloigna de lui en lui lâchant la main pour tournoyer sur moi même, faisant légèrement voler le voile de ma jupe autour de moi. 

- Tu trouves ? Fis-je en tournant. C'est vrai que je mets souvent du vert. Mais en robe, je n'y connais rien ... Je me sent toute nue, c'est horrible. 

Une nouvelle grimace accompagnée d'un regard gêné envahirent de nouveau mon visage. C'est vrai quoi, c'était juste un bout de tissu qui tenait avec des bretelles aux épaules et qui s'arrêtait au genoux, j'étais largement plus à l'aise en pantalon et t-shirt. Même en short à la rigueur, pour ne pas crever de chaud l'été. Tout ce qui ne risquait pas de faire voir sa culotte aux autres si on faisait le genre de cabriole que j'aimais faire partout. 

Lilion interrompit mes réflexions à cause de sa façon de commander mon prochain verre et j'éclatais soudain de rire. Vraiment ce soir mon ami était bizarre et j'avais du mal a comprendre ce qui lui passait par la tête. Mais pour l'heure je n'avais pas la tête à y réfléchir et je décidais de voir ça une autre fois. 

- Lil', mon cher, tu perds la tête ! Et tu n'as même pas bu d'alcool. Riais-je encoret. Mais ... Tu ne bois pas toi aussi ? Je ne vais pas boire toute seule, c'est pas cool. 

J'allais refuser mon verre pour ne pas profiter du peu d'argent que le poufsouffle devait avoir sur lui. Mais avant que je repousse la consommation maintenant poser devant moi, la barman - toute déguisée en cupidon - lui offrit un verre gratuit en prétextant que nous étions adorable tout les deux. Ce compliment là me laissa muette de stupéfaction tellement je ne m'y attendais pas. Je ne m'attendais déjà pas a tombée amoureuse un jour, je refusais plutôt, ni de sortir avec quelqu'un même sans sentiments. Alors m'entendre dire que nous faisions un beau couple ... Je voulais lui dire que nous n'étions qu'ami avec le jeune homme à coté de moi, que je n'avais que des amis et rien d'autre, mais les mots restaient bloqués dans ma gorge. Je n'étais même pas furieuse contre la jeune femme, j'aurais du l'être, mais j'étais juste muette et troublée. 

Une longue minute passa comme ça, sans pouvoir dire un mot, avant que je me reprenne enfin en maudissant intérieurement ces boissons et leurs effets perturbateurs. 

- Merci pour lui ! Lançais-je en retrouvant mon assurance.

Oui j'étais sur que ça venait des cocktails, ça pouvait expliquer mon trouble et l'audace de Lil', et malgré cette conclusion je me mis quand même à siroter mon verre au gout de framboise. 

(autorisation de Louna pour la conso gratuite - c'est même son idée ^^)
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Dim 19 Fév - 16:00

J'éclatais de rire. Un bon gros rire de taverne, fort et vrai, dans lequel se répercutait encore l'écho des chopes qui s'entrechoquent. Je savais la Serdaigle française, mais j'ignorais jusqu'alors sa région d'origine. Elle était donc têtue et alcoolique, comme tout les Français, et à l'instar des Bretons elle était... têtue et alcoolique. Super. Et en plus elle avait un jumeau qui se baladait en liberté dans le château. Peut-être n'était-il pas encore trop tard pour prévenir Peverell et lui conseiller de verrouiller toutes les issues et de mettre l'école en quarantaine pour éviter d'autres dégâts.

- Ah eh bien... Je ne connais la Bretagne que de nom et de réputation; notamment le fait que vous avez une bonne descente malgré l'absence totale de montagnes. Je suis déjà allé en France, mais uniquement à Paris et sa région, avec mes parents pour leur boulot. C'était il y a longtemps mais je me rappelle très bien que la valse à quatre temps n'était alors déjà pas mon truc, contrairement aux tête à tête avec les demoiselles... [FR] J'avoue cependant que mon parler est un peu... Raillé ? C'est bien cela que vous dites ? [FR]  Mais bon forcément après tout ce temps sans pratiquer, c'est un peu normal.

Je buvais quelques gorgées de mon nouveau coup de foudre. C'était bon. Très bon même. Peut-être un peu trop d'ailleurs... La bar allait faire un sacré chiffre d'affaire avec tout les cocktails proposés. Et en parlant d'argent, Marlène plongeait dans le sujet elle aussi.


- Une comptable.. Oui effectivement; même si on en aura jamais vu une aussi jolie jusqu'à ce jour. A ce propos, que penses tu de la loi du 15 janvier relative à la régulation régionale des flux monétaires croissants irréguliers ? Si tu veux mon avis, c'est encore un peu brouillon malgré un potentiel certain.

Je jetais un coup d'œil dans la salle en suivant cupidette du regard pendant qu'elle servait les clients. Il y avait déjà pas mal de couples... Dont certains que je connaissais. Je me surprenais à me demander comment nous nous étions rencontrés avec Marlène. Très certainement en se rentrant dedans au détour d'un couloir. Je ressortais de mes pensées après quelques minutes, et posais directement une question à la blondinette :

- Dis moi, on en est où pour toi ? Tu nous vois comment nous deux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mar 21 Fév - 22:33

Anton éclata un rire franc et massif, clair, qui domina pour un instant le bruit ambiant. Un sourire irrépressible me monta aux lèvres, creusant une fossette dans ma joue gauche.

"Je vois, tu connais... hé bien, dis-toi que je suis l'exception qui confirme la règle. J'ajoutai en français avec un petit sourire : Rouillé, en effet... mais pas si mauvais que ça."


Je le regardai boire et souris. C'est moi qu'on traitait d'alcoolique ?! L'avantage c'est que je pourrais sans scrupule lui refiler mon verre, il n'avait pas une mauvaise descente... Un rire bref m'échappa à son commentaire.

"Arrête de me faire des compliments, abruti ! Et j'ai rien capté à c'que tu dégoises, comme quoi j'ai tort sur ma future carrière... je pourrais toujours devenir joueuse chez les Harpies ou les Tapesouaffles..."



Je doutais qu'il connaisse la deuxième équipe que j'ai nommé, mais c'était possible. C'était l'une des deux équipes françaises ayant brillé à l'internationale... et elle venait de la région dans laquelle j'avais passé toute mon enfance, et, en fait, probablement la majorité de ma vie. Pendant que je plongeais dans mes réflexions sur le Quidditch (le meilleur sport du monde !), Anton s'était absorbé dans lacontaplention de la salle. Il s'en détacha pour plonger ses yeux verts sombre dans les miens et me poser une question infiniment choquante. Je clignai des yeux. Deux fois de suite. Puis lâchai de manière très pertinente :


"De quoi ? Il me fallut une milliseconde pour que mes fonctions neuronales fonctionnent à nouveau normalement, suite à quoi je rougis violement et lâchai : Heu... j'en sais rien. Tu me trouble. Genre, vraiment beaucoup. Et, euh... au bal de l'année dernière, ça m'a marquée... et... je te trouve beau, sympa, drôle et intelligent et, Merlin, je parle comme une fille amoureuse alors que... heu... en fait j'en sais rien, et... Je ne contrôlais plus vraiment le flot de stupidités qui sortait de ma bouche. Par le vernis à ongle de Merlin, fais-moi taire."

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarTori A.Blake
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mer 22 Fév - 3:42



St Valentin
Rp libre



(~~~~~~~~~~~~)

J'étais la, peinard maintenant que la barman m'avait apporté mon cocktail: Comme quoi il fallait pas toujours se fier aux apparences. La serveuse avait beau l'air d'être tout droit sortie de l'asile ou d'un film tout mielleux, elle savait faire des mélanges réussis en matière de boisson. Je ne vis pas arriver Myo, sûrement parce que j'étais trop occupée à me noyer dans mon verre, et elle me surprit légèrement quand celle-ci arriva derrière moi:

- A croire qu'on est condamnées à s'rencontrer dans des bars. J'vois qu'on est dans l'même bateau.... Et si on chassait l'gibier ensemble ?

Tournant la tête en direction de la voie, je reconnus la demoiselle aux cheveux bruns, qui était dans une petite robe légère la rendant aussi innocente qu'un agneau... Une bien fausse idée quand on connaissait mieux la verte et argent. Toujours installé du haut de mon tabouret de bar, je la regardais sourire en coin, un sourcil légèrement haussé, contente et à la fois surprise de croiser une camarade de comptoir ce soir:

- Jsuis pas contre l'idée, au moins jsuis sûre de savoir ou te trouver ma belle! Ha, moi je chasse pas vraiment, surtout à la St-Valentin, trop de risque de tomber sur un romantique... A moins que ton rêve soit de recevoir des lettres d'amour enflammé et des chocolats pendant six mois ?

Je restais là à la fin de ma phrase, imaginant la situation plutôt cocasse. Je me représentais très bien le pauvre petit sorcier qui tomberait amoureux de notre fausse petite colombe, et déchanterait vite en apprenant la vérité. Mais bon, là n'était point le sujet et je retournais vite à la réalité, en recommandant un verre, mais une Colombe cette fois ci. Loin de moi l'idée de me calmer sur les verres, mais l'envie de goûter aux saveurs d'ailleurs, et le mélange coco ananas orange était l'idéal. Une fois mon verre servit, je prenais une gorgée du cocktail avant de reprendre la parole:

- Alors, une cible pour ce soir ? J'ai l'impression qu'il y a pas mal d'élèves, ça fait drôle on pourrait presque se croire à Poudlard, sans les règles bien sûr...




Code de Tori


Revenir en haut Aller en bas
avatarDorea MacHaddish
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
: Cliquez à gauche c'est méga intéressant !
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 23 Fév - 21:22

Maryliss était bien la seule fille que Dorea connaisse à réagir ainsi. Peu voyaient les bons côtés d'une relation au moment de sa fin, et la Serdaigle admirait un peu sa camarade pour la force d'on elle faisait preuve. Consciente cependant que s'attarder sur le sujet serait faire preuve de manque de tact, elle répondit plutôt, légère, à propos de la boisson :

-Je n'aime pas trop les fruits rouges, personnellement, mais plutôt les fruits exotiques justement.


Elle reprit une autre gorgée, tout en écoutant encore ce que lui disait la Serpentard, d'abord sur sa tenue, puis reposa son verre et répondit, déjà moins joyeuse :

-Je suis sûre que tu aurais été tout aussi jolie. Tu sais, c'est la première fois que je ne suis pas seule pour la St Valentin. En fait, c'est la première fois que je ne suis pas seule, simplement. Je n'avais jamais été en couple avant Bryan.


Parler de lui rapella à Dorea qu'il n'était toujours pas arrivé, et elle laissa encore une fois son regard courir sur la foule, sans distinguer les cheveux blonds du français cependant, ni aucune autre partie de son corps. Elle se tourna de nouveau vers Maryliss, et sourit:

-Au fait ? Tu ne m'embête pas.

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Ven 24 Fév - 1:15

Luvion avait peur. Ca se voyait, ça se sentait. Pas seulement de ce qu'avait prétendu Sawal la dernière fois, mais aussi des autres. De leurs regards, de leurs paroles. Pourtant, il eut le courage de se redresser pour l'embrasser ; pendant une demi-seconde. Le serpentard sourit, et glissa une main délicate dans son dos, une autre derrière sa nuque avant de plaquer ses propres lèvres contre les siennes pour reprendre le baiser là ou ils s'étaient arrêtés. Il avait conscience que c'était beaucoup pour Luvion mais il voulait l'aider à vaincre ses peurs.


S'il te plaît, reste calme et concentre toi sur moi mon cœur... Murmura t-il en interrompant le baiser. J'ai besoin de toi, je sais que tu peux y arriver...


Certains élèves qui les avaient aperçus tournèrent leur tête dans leur direction, écarquillant les yeux - depuis quand savaient ils qu'il était bi ? Même pas trente secondes. Lui s'en fichait, lui aimait leurs regards, leurs mines étonnés, p**** , c'est fou ce qu'ils pouvaient être naïfs, c'est fou à quel point ils pensaient tout savoir de lui alors qu'en fait ils ne savaient rien. Il ricana et approfondit son baiser avec Luvion. Manquait plus qu'il réagisse pareil, qu'il ne se concentre que sur lui et personne d'autre.  
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Wilkes
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Dim 26 Fév - 21:19

(~~~~~~~)


Pendant que la barmaid préparait son cocktail, Myosotis retira son long manteau qu’elle déposa sur le tabouret à côté d’elle. Ses cuissardes à talons hauts s’arrêtant juste en dessus de ses genoux contrastait fortement avec l’aspect « gentille demoiselle » que lui donnait sa robe bleue. Pour ne pas attraper froid une nouvelle fois, la brune avait mis en dessous de son manteau un fin châle noir qui manqua de tomber de ses épaules. Alors que Myosotis réajustait son châle, sa camarade de maison prit la parole :

« J’suis pas contre l'idée (...) » 

Myosotis ne comprit qu’après coup qu’elle parlait du fait qu’elles soient condamnées à se rencontrer dans des bars. Au début, elle croyait qu’elle répondait à sa proposition de « chasser » ensemble. Ce n’est que lorsque Tori refusa sa proposition, disant qu’elle ne voulait pas tomber sur un romantique, que la brune comprit qu’elle faisait erreur. La barmaid lui apporta son cocktail : la Serpentard la remercia d’un sourire de politesse.

En entendant la Serpentard faire l’hypothèse que Myosotis était du genre à rêver de recevoir des lettres d’amour enflammées, la concernée lâcha un ricanement. Tori venait de commander ce qui semblait être son deuxième cocktail. Ou peut-être son troisième, la brune n’en savait rien. Apparemment, sa camarade avait apprit les noms des cocktails présents sur la carte, car elle n’eut même pas besoin de s’y référer pour dire à la barmaid ce qu’elle souhaitait. 

Une fois qu’elle fut servie de son cocktail et qu’elle en ait goûté une gorgée, la voisine de bar de Myosotis lui demanda si elle avait déjà repéré une cible. Trop occupée à se retourner pour observer les gens présents dans la salle, la brune ne fit pas attention à la suite des paroles de sa camarade. Elle avait pivoté sur son tabouret et regardait les membres de la gente masculine à tour de rôle, accoudée au bar qui se trouvait maintenant derrière elle. Faisant finalement un coup de menton en direction d’Anton pour le désigner, elle lâcha : 

« Lui, même s’il est un peu jeune à mon goût, il a l’air pas mal, mais j’crois qu’la miss avec qui il est en pince pour lui... Un futur couple si tu veux mon avis. Sinon y a les deux gars du fond qui nous matent de temps à autres. Ca m’étonn’rait pas qu’ils finissent par nous offrir un cocktail. Mais j’crois que je vais repartir avec lui... »

Elle désigna alors avec l’auriculaire de la main qui tenait son cocktail un papi attablé seul, buvant un thé sans se préoccuper de ce qu’il se passait autour de lui. Bien évidemment, elle n’était pas sérieuse, et cela se voyait à son sourire en coin qui s’était affiché sur ses lèvres. Elle se retourna finalement et tendit son verre en direction de Tori pour qu’elle puisse trinquer à leur célibat. Elle accompagna ce geste des paroles suivantes : 

« A notre célibat ! »

 Après avoir trinqué et avalé la moitié du cocktail qui lui restait en une gorgée –Myosotis avait une bonne descente– la brune posa son verre sur le bar. Elle espérait que les deux hommes assis au fond du bar (qui devait avoir un peu plus de vingt ans) se décideraient rapidement à leur offrir un verre, car le sien était presque vide. Alors qu’elle se demandait pourquoi Tori était assise seule au bar, Myosotis se rendit compte que sa camarade attendait peut-être quelqu’un. Elle lui demanda alors :

« A part ça, t’attendais quelqu’un ? Non parc’que si c’est le cas j’peux toujours aller m’asseoir avec les deux gars du fond, j’suis sûre qu’il m’accueilleraient avec plaisir ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaryliss Brown
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Dim 26 Fév - 22:09

-Je n'aime pas trop les fruits rouges, personnellement, mais plutôt les fruits exotiques justement.

Maryliss sourit. Dorea MacHaddish était son parfait contraire. Elle avait beau chercher, elle ne se trouvait aucun point commun avec la jeune Serdaigle. C'était drôle de penser que la brunette insupportait la jolie Vert et Argent il y a quelques mois de cela. Peut être devient on plus ouvert d'esprit et de cœur en grandissant... La voix de Maryliss prit une tournure plutôt mélancolique et Dorea s'empressa d'intervenir :

-Je suis sûre que tu aurais été tout aussi jolie. Tu sais, c'est la première fois que je ne suis pas seule pour la St Valentin. En fait, c'est la première fois que je ne suis pas seule, simplement. Je n'avais jamais été en couple avant Bryan.
- Il a de la chance de t'avoir. Et ne t'inquiète pas, on est jamais vraiment tout seul : il y aura toujours quelqu'un pour penser à nous. En tout cas vous allez bien ensemble. Je ne connais pas beaucoup Bryan mais il a l'air d'être une chouette personne comme sa sœur. Pour tout te dire, je connais beaucoup plus Troy, qui est beaucoup moins malin mais qui est chouette aussi : il pense que m'appelle Maëlyss Prone... gloussa la blondinette en sirotant son cocktail, le sourire aux lèvres en pensant à la fois où elle avait dû draguer le frère de Marianne pour le convaincre de la laisser partir avec Adriel...

C'était un de ses meilleurs souvenirs de cinquième année. La sixième année était bien moins mouvementée...

Maryliss observa Dorea regarder autour d'elle, certainement à la recherche de Bryan Tylerson. Mais apparement elle ne le trouva pas dans la salle. Mary lui envoya un regard désolé accompagné d'un léger sourire que Dorea lui rendit :

- Au fait ? Tu ne m'embête pas.

Pour toute réponse, Maryliss lui sourit. D'un sourire vrai et fort. Elle était contente d'être ici finalement même si elle n'était pas accompagnée. Son regard se balada dans la salle et elle se mit à chercher de nouveau Bryan du regard pour rassurer la brunette. Elle se mit à sourire quand elle vit Luvion et Kalis s'embrasser non loin d'elle. Ils allaient bien ensemble. Mais elle eut beau chercher et chercher encore, aucun Tylerson ne se trouvait dans la salle. La blondinette soupira donc un instant avant de se tourner vers Dorea et la regarder. Elle hésita à aborder le sujet... Finalement elle s'approcha de la brunette et parla, parfaitement consciente que c'était une mauvaise idée, surtout pendant une soirée St Valentin :

- Au fait, on n'a pas vraiment eu le temps de parler depuis le Saule Cogneur... - elle émit une petite pause et se mordit la lèvre - Je voulais m'excuser de mon comportement. On aurait pû se faire attraper et tu as dû te sentir tellement mal... J'ai agis et parlé bêtement, j'espère que tu ne m'en veux pas...

Maryliss était sincèrement désolée. Ça ne lui arrivait pas souvent d'être aussi sincère. Pourquoi avec elle et pas avec un ou une autre ? Cela restait un mystère...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatarLuvion Herish
Eleve Serpentard Eleve Serpentard

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Lun 27 Fév - 8:37

Luv avait caché son visage dans la veste de Kalis et avait bien l'intention de ne pas bouger. Il sentait les regards des gens dans son dos. Il avait peur. Il ne voulaient pas qu'ils le voient. Les gens étaient curieux et semblaient surpris. Fermant les yeux, Luv tenta de les oublier. Il sentit les mains de Kalis l'envelopper, le serrer doucement contre lui. Leurs lèvres se rencontrèrent une nouvelle fois, mais Luv, tendu à l'extrême, les sentit à peine.

- S'il te plaît, reste calme et concentre toi sur moi mon cœur ... fit doucement Kalis d'une voix rassurante. J'ai besoin de toi, je sais que tu peux y arriver...


Luv hocha la tête, il entendait son sang battre sourdement à ses tempes, occultant presques les paroles de Kalis. Il serra les doigts sur la veste de Kalis, sentant son coeur battre un peu rapidement. Il cala sa respiration dessus, essayant à tous prix de faire ce que Kalis lui avait demandé. Quand ce dernier l'embrassa une autre fois. Luv réussit alors à se détacher de toute, seuls comptaient Kalis et leur baiser. Il passa ses bras frêles autour du coup de son petit ami comme pour le serrer un peu plus contre lui. Une douce chaleur semblait couler dans ses veines. Il se décala au bout d'un moment, un sourire aux lèvres et les joues écarlates.

- Merci, souffla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAnton Vlagasda (Thanaël)
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mer 1 Mar - 0:38

Le quidditch… J’avais l’impression que ma relation avec Marlène pouvait aisément se résumer au sport le plus à même de rendre une foule de sorciers complètements gagas et à des moments assez ambigus et gênants. Ce qui me faisais également penser que si nous avions maintenus ladite relation aussi longtemps avec si peu d’éléments, c’est bien que l’on devait s’y retrouver tous les deux. Encore sous le choc de rencontrer une française qui ne touchais pas à l’alcool (mais d’après ce que j’avais pu voir précédemment l’espoir n’était pas perdu pour son cas), je faillis ne pas comprendre ce qu’elle disait ensuite.

 La faire taire ? Alors ça c’était bien hors de question. La soirée était en train de se développer d’une manière assez inattendue ; mais alors d’où me venait le sentiment que c’était en fait tout à fait prévisible ? Je lui souriais en essayant de prendre le pire accent possible, celui que j’avais au tout début de mon cours apprentissage de sa langue maternelle et qui en avait fait sourire plus d’uns pendant la durée de notre séjour à Paris.  

- Sacrebleu non mademoiselle ! Ne compte pas sur moi pour te faire taire. Déjà parce que c’est pas mon genre, et ensuite parce que ça ne se fait pas. Et peut-être aussi parce que ce que tu dis est beaucoup trop intéressant pour que je t’arrête. Mais alors comme ça je te trouble… Ça doit être l’un de mes pouvoirs de serpent super stylé.

Je lui jetais un coup d’œil en coin et haussais les sourcils. Je buvais une autre gorgée et ne laissais pas le temps au silence de s’installer :

- Et puis d’abord laisse le vernis à ongle de Merlin tranquille ! Ses chaussettes en revanche… C’était quelque chose ! Je te rassure, je n’y connais rien en compta, mais j’ai entendu des gens dire cette phrase dans un café une fois. Enfin quelque chose dans le genre en tout cas. Je ne peux pas être le meilleur partout tu comprends ; j’ai préféré battre tout le monde sur un balai alors je ne peux pas le faire aussi en sciences économiques.

Puis je plantais mes yeux dans les siens et approchais mon visage du sien avant de continuer.


- T’es pas non plus dénuée de qualités tu sais… Je dirais que tu es assez futée -par rapport aux standards Serdaigle alors c’est dire- et t’es pas vilaine non plus ! Loin de là d’ailleurs, surtout avec les deux bouts de lac qui ornent ce joli minois et dans lesquels on irait bien se noyer avec entrain. Je me rapprochais de plus en plus, diminuant le ton de ma voix pour finir par murmurer. Tu parlais à l’instant de fille amoureuse. Continue je te prie, ça m’intéresse…
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Mer 1 Mar - 23:02

Cette soirée semblait irréelle à Lilion, tellement tout ce qui se déroulait ce soir lui paraissait improbable. Lui-même avait été fou de lui avoir lancé un défi pareil, et il s’estimait heureux que Judith n’ait pas encore vendu la mèche. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle n’en parle jamais. Pouvait-on vraiment faire confiance à une gamine de son âge sur le long terme ? Maintenant, il commençait à en douter un peu. Le plus tard serait le mieux, en tout cas.

« Mais oui, je trouve, cette robe te va à ravir »

Ariane le troublait toujours, et cela s’accentua encore davantage lorsqu’il l’entendit dire qu’elle se sentait nue, alors qu’elle tournoyait. Elle venait de pouffer, alors que finalement, c’était lui qui se sentait mal à l’aise. Et encore plus quand elle évoqua le fait de se sentir nue ... Non, il ne devait pas penser à ce genre de choses. Il ne voulait pas y penser. Il protesta en riant.

« C’est toi qui me fais tourner la tête, plutôt ! »

Quoi ? Reprendre un verre ? Il n’avait pas pensé une seule seconde que le fait qu’Ariane boive toute seule puisse la gêner. Il fouilla ses poches, un instant. Malheureusement, il n’avait pas prévu cela. Eh oui, il avait déjà bu un verre bien plus tôt que prévu avec ce malentendu, il ne pouvait pas se le permettre. C’était bête, hein ... Et non, il ne se trimballait pas avec l’intégralité de ses économies sous le bras. Heureusement d’ailleurs.

« Euh ... Je ne … »

Sauvé par le gong. Ou plutôt par la jolie serveuse des Trois Balais, qui lui offrait un verre. Tiens, c’était super sympas, ça ! Il la remercia, tout gêné suite au silence qui s’était installé tout à coup. Il n’osait pas trop refuser, mais dans sa tête, il se disait qu’il aurait dû. Déjà qu’un premier verre, c’était beaucoup au niveau des effets secondaires, mais alors deux ... Surtout, c’était aussi gênant, le motif de ce verre offert ...
Revenir en haut Aller en bas
avatarLouna Blake
Directeur Gryffondor Directeur Gryffondor


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 2 Mar - 10:30



Passage de cupidette

Service des clients




La sorcière ne passa pas beaucoup de temps sur son tabouret, puisqu'une nouvelle commande fut faite. Elle en était plutôt heureuse d'ailleurs, l'inaction n'étant pas vraiment son fort. Louna apporta donc un Pink Candy au blondinet qui accompagnait la petite tornade en vert. Vînt ensuite une cliente qui venait visiblement d'arriver. Elle ne mit par pour autan longtemps à faire son choix, et c'est devant elle que Louna prépara une Colombe avec un petit parasol rose en bonus. Le petit couple qui se formait quelques instants plus tôt, auquel elle avait servit un coup d'foudre et un colombe souhaitait de nouveau commander, le jeune homme prenant cette fois ci deux cocktails au lieu d'un.

Tandis que la serveuse s'activait derrière son comptoir, elle observa du coin de l'oeil la blondinette et le grand brun. S'il n'était pas encore dans les bras l'un de l'autre ça ne saurait tarder, surtout que ses boissons aux vertus magiques de ce soir aidait un peu. Louna amena leurs boissons aux deux sorciers roucoulant dans leur coin avant de revenir vers le blondinet et la tornade verte. En effet, ce qui avait l'air de les séparés plus tôt semblait réglé, et le sorcier voulait un verre pour sa belle. Ou peu être que c'était la boisson qui avait parlé pour lui, car il semblait se surprendre lui même en l'appelant "la plus jolie des lionnes"... Après un petit rire qui n'avait rien de moqueur, la jeune femme partit dans l'arrière boutique quelques instants refaire son stock d'ingrédients avant de préparer non pas un, mais deux Pink Candy pour les deux sorciers enfin apaisé semblait-il.

Exécutant quelques pas de danse tout en se dirigeant vers les deux clients, Louna ne put s'empêcher de leur dire à quel point il était mignon tout en leur servant les verres avec un sourire mielleux. Après un moment de stupéfaction, la sorcière en robe verte remercia la serveuse qui lui répondit avec un petit rire qu'il n'y avait pas de quoi. Son "ami" semblait tout aussi gêné, ce qui fit sourire encore plus la jeune femme.

Quelques minutes après, je repartais dans mes préparation pour un Colombe cette fois-ci, que me commandait la sorcière aux cheveux bleus. Elle n'avait pas vraiment l'air d'une romantique, mais c'était très certainement les fruits exotiques qui l'avait attirée. Cette dernière semblait en pleine discussion avec la jolie brune à la robe d'été, et Louna ne s'attarda pas en servant le verre. La soirée était déjà bien entamée, et partout dans la salle de petits couples se formait doucement à droite à gauche. Profitant d'un moment de répit, la sorcière se fit un Pink Candy histoire de profiter un peu elle aussi de la soirée si spéciale.

Commandes:
 

Codage de Louna ©

Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 2 Mar - 12:40

Personne était venu parler à la préfète qui s'ennuyait terriblement. Winonna décida de se lever et de chercher son amie pour la prévenir qu'elle rentrait au château. La jeune femme n'en pouvait plus d'attendre pour rien et de regarder les élèves fricotter les un avec les autres.


“ Phi', j'y vais, j'en ai marre là.”

“ Oui oui. “


Philippine n'avait probablement pas écouté ce que venait de lui dire Miss Diggory. La poufsouffle leva les yeux au ciel et retourna vers la table haute prendre ses affaires. Cela aurait pu être une belle soirée mais malheureusement, la jaune et noire avait personne et elle n'était pas accompagnée. Elle soupira, parcouru du regard une dernière fois la salle puis sorti du pub. Il faisait froid dehors, heureusement qu'elle avait pris son manteau. 

  
fin du rp 
Revenir en haut Aller en bas
avatarKalis Antoy
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Jeu 2 Mar - 19:00



Kalis avait toujours su qu'un jour viendrait ou Luvion saurait dépasser sa peur. Il sentait que les gens autour de lui n'avaient plus la moindre importance aux yeux de son copain à présent ; leur baiser devint plus assuré, il était fier des efforts que Luvion se forçait à faire pour aller au-bout de ses limites. Il l'entendit le remercier et comme à son habitude, Kalis se moqua un peu avant de reculer et de lui ébouriffer les cheveux.


Ne me remercie pas. Bon, je suppose que tu n'as pas envie de danser ? Tu voudrais qu'on sorte un peu devant le bar ?


La proximité avec les autres gens commencait à l'étouffer. Il aperçut quelques profs dans la salle , puis Anton, ou encore d'autres de ses amis.


Ou alors tu veux reboire quelque chose ?


En parlant, il passa doucement une main derrière le dos de Luvion pour le caresser. Il voulait vraiment qu'il se sente bien parmi la foule, qu'il ne se sente pas trop complexé ou trop mal.




Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   Ven 3 Mar - 10:57

Je commençais à rougir, me mordillant la lèvre. En bref : j'étais gênée. Vraiment. J'aurais espéré n'importe quoi, qu'il me coupe la parole, une main sur ma bouche, peu importe. Au lieu de ça, il me faisait taire en se lançant dans une conférence sur la raison pour laquelle il ne me ferait pas taire. Original. Je laissai échapper un léger rire. Je faillis faire un commentaire pas vraiment flatteur sur ses prétendus talent en quidditch (en fait, pour l'avoir vu jouer je savais qu'il en avait et pas qu'un peu) mais notre soudaine proximité me coupa dans mon élan. Le regard plongé dans deux yeux vert sombre, je me demandai furtivement si mon cerveau était toujours fonctionnel. Manifestement oui, j'arrivais toujours à penser n'importe quoi.

"Je t'ai dit que j'en savais trop rien, murmurais-je en réponse à ma question. Et arrête de m'hypnotiser, bon sang de licorne ! fis-je avec un peu plus de conviction. C'est perturbant..."

Ma voix mourut à nouveau. Troublant, c'était le mot que j'avais utilisé ? Oui, c'était assez vrai. Je restai immobile, détournant mes yeux des siens. Si je ne bouge pas et qu'on a pas de contact visuel, peut-être que je deviendrais invisible ? Si je le veux très fort. Si si. Tout est question de volonté.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand cupidette s'en mêle ... St Valentin 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Ailleurs dans le monde :: Pré au Lard :: Les Trois Balais (Pub) :: Le Pub-