BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le lit isolé au fond à Gauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Le lit isolé au fond à Gauche   Mer 7 Sep - 22:49



Le lit isolé au fond

à Gauche





Ce lit est toujours camouflé par des rideaux blancs, c'est là que sont les cas qui perdurent dans le temps. Quelqu'un qui doit rester plusieurs jours à l'infirmerie par exemple sera installé là.




Codage de Louna ©
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Sam 8 Oct - 16:36

(suite du rp bureau infirmière - punition du vendredi soir)

J'étais à l'infirmerie depuis un certain temps déjà, je ne savais pas combien, trop occupée à faire ce que l'infirmière m'avait demandé. Je n'avais pas non plus compté le nombre de lit que j'avais déjà fais, mais je continuais. 

Un lit de plus, j'étais arrivée au fond de la salle de soin donc le dernier, et je commença comme tous les autres par défaire les draps. Les roulant en boule, je les mis dans la panière de linge sale du charriot que je promenais avec moi depuis tout à l'heure. J'attrapais ensuite des draps propres et m'occupais de refaire le lit. Ca c'était le plus long, en plus avec le retour du froid je devais penser aux couvertures. Et puis grâce à mon père et son séjour dans l'armée, je savais faire des coins au carré, pour le coup j'étais contente de lui avoir demandé de me montrer ça il y avait quelques années. 

Ce dernier lit terminé, j'attrapais la vaisselle sale sur la table de chevet, la posant sur le charriot où le reste était entassé, et je rejoignais un lavabo dans le fond de la pièce pour laver tout ça. En faisant la vaisselle j'avais tout mon temps pour rêvasser un peu et je m'imaginais déjà sortir ce soir du château et me promener dans les bois pendant que je frottais des assiettes. 

Une fois ce travail là terminé j'allais ranger la vaisselle propre dans un placard et poser le linge sale a sa place. Ensuite je retournais voir l'infirmière qui travaillait encore avec Alice, pour avoir d'autres instructions. 

(rp unique ici)
Revenir en haut Aller en bas
avatarJaesa Willsaam
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Sam 24 Juin - 13:58

[Rp avec John et Fictif:l'infirmière]

Ce qui devait arriver arriva comme on dit, ma mère me dis toujours que je ne réfléchis pas suffisamment, je me précipite sans savoir et voilà ce qui arrive. J'arrive à l'infirmerie, ce samedi matin, les bras recouvert de pustules assez moche à voir. Elles me font mal et me démangent terriblement mais je n'y touche pas, je sais que cela risque d'empirer les choses et la guérison n'en sera que plus longue et pénible. 

J'arrive donc dans l'entrée, et Miss Pomfresh est déjà sur le pied de guerre. Elle revient du fond de la salle avec un tas de bazar dans les mains qu'elle dépose sur un chariot. Elle s'approche de moi et me désigne un lit un peu isolé. Visiblement dans le lit d'à côté, derrière le rideau, il y a un autre élève en observation, j'entends du mouvement. Miss Pomfresh me sourit, sans doute attend-elle une explication, ce qui tombe sous le sens:

- J'ai... en fait, je n'ai pas été très prudente. J'ai voulu travailler sur différente plantes dans les vieilles serres pour mes cours de botanique. Il parait que certaines plantes réagissent à la pleine lune et que récolter leur sève ou leur feuille un lendemain de pleine lune peut multiplier leur efficacité dans la fabrication de potion. Je crois... que je me suis approchée de trop près d'un Bubobulb quand j'ai voulu éviter la tentacula vénéneuse. D'ailleurs la tentacula vénéneuse est encore plus agressif un lendemain de pleine lune, c'est assez effrayant... quand on ne s'y attend pas... le pue de Bubobulb, ben ça fait franchement mal...

J'ai baissé la voix à la fin de ma phrase, un peu honteuse de m'être aventurer seule aussi près de plantes potentiellement dangereuses sans protection ni surveillance. Et puis, je n'ai vraiment pas été prudente non plus. Je rougis. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarFictif
Moderateurs Moderateurs

MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Dim 25 Juin - 19:55

La jeune fille fille était clairement en première année, ses pustulles semblaient provenir d'une plante et non d'un sortilège, évalua l'infirmière en l'installant sur un lit. Elle jeta un regard lassé mais indulgent à la jeune fille. Les explications ne tardèrent pas à venir, et Mme Pomfresh sourit légèrement en cherchant parmi les pots, bangages et fioles.

- Vous vous êtes aventurée dans la serre numéro 3... C'est plus une affirmation qu'une question. C'est là que sont logées ces plantes.

Une première année curieuse jusqu'à l'inconscience... c'était presque attendrissant de voir qu'il y en avait toujours au moins un ou une chaque année, généralement un Pouffsouffle mais parfois Serdaigle, ce qui était visiblement le cas de la jeune fille à la coiffure atypique. En passant de l'autre côté du lit, la femme perçut un mouvement dans celui d'à côté, aux rideaux tirés.

- Qu'a-t-on dit à propos du repos, jeune homme ? gronda-t-elle avec une certaine gentillesse au fond de la voix malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatarJohn Lupin
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Dim 25 Juin - 20:21

J'étais totalement épuisé par ma nuit. Outre le fait qu'une nuit blanche à onze ans était éprouvant, la transformation tirait sur mon énergie et même s'il était parfois grisant d'être loup, celà restait lourd, potion tue-loup ou pas. C'était un vrai soulagement pour moi de ne pouvoir contaminer les autres et de ne pas me transformer tous les mois. Je pensais parfois à ce qu'avait dû endurer mon grand-père. Mais pour l'instant j'étais à peine réveillé et sans aucune énergie pour bouger - de toute manière si j'avais esquissé ne serais-ce qu'un mouvement j'aurais été rappelé à l'ordre par l'infirmière.
Ce fut l'entrée de quelqu'un dans l'infirmerie qui me fit réagir - ou plutôt non, ce fut lorsque je réalisai qu'il s'agissait de Jaesa que je réagis. Si elle était blessée gravement ? Son histoire me rassura, la vois me parvenant dans l'ouverture des rideaux. Je gigotait pour mieux l'observer et ne pus m'empêcher de sourire à son récit, c'était étrangement mignon. Mon sourire se transforma en revanche en grimace lorsque Mme Pomfresh me repéra et gronda.

"Qu'a-t-on dit à propos du repos, jeune homme ?
- Je... désolé." lâchais-je de ma voix la plus basse possible, inquiet à l'idée que Jaesa sache que j'étais là.

J'avais peur qu'elle le découvre, qu'elle-même prenne peur ou m'en veuille de le lui cacher, peur qu'elle s'inquiète pour moi... Et puis j'étais stupidement et vaguement honteux à me retrouver cloué au lit devant ma meilleure amie, même si cette dernière avait les bras légèrement blessés - j'espérais d'ailleurs pour que ça n'était pas trop douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatarJaesa Willsaam
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Dim 25 Juin - 21:19

Le garçon de l'autre côté du rideau a bougé et l'infirmière se retourne, entrouvrant le rideau et le gronde. J'entends une vague excuse et la voix me semble famillière. J'essaie de me tortiller légèrement, curieuse comme d'habitude, mais je ne vois rien. Mais en se retournant vers moi, Miss Pomfresh accroche légèrement le rideau avec un pan de sa robe et je croise rapidement les yeux de l'élève. Mon sang ne fait qu'un tour. Il a les traits très fatigué, sa joie habituelle envolée, c'est terrifiant de le voir si abattu. 

L'infirmière n'a pas le temps de s'occuper de moi que j'ai déjà sauté du lit sur lequel j'étais assise il y a un quart de seconde encore, et j'ai passé le rideau. Je pose sans réfléchir ma main sur celle de John, certainement un geste normal vu les circonstances:

- John! Mais qu'est-ce qui s'est passé? Tu vas bien?

Quelle question! Si il allait bien il ne serait pas là! J'ai parfois une logique infaillible! Mes bras me brûle terriblement, mais je suis réellement inquiète et d'instinct ma main droite, encore libre vient empoigner mon pendentif bleu azur. 
Revenir en haut Aller en bas
avatarJohn Lupin
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Dim 25 Juin - 21:36

Alors que l'infirmière repart, je croise le regard bleu de Jaesa. Inquiet je déglutis et soudain elle a sauté du lit et est juste là, sa main sur la mienne, me regardant avec inquiétude.

"John ! Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Tu vas bien ?
- Oui, c'est juste... la fatigue, je... c'est rien, Jae' je t'assure."

Je luis souris d'un air rasssurant, espérant que ça efface mes cernes et mon teint plus pâle. L'infirmière semble hésiter à repousser Jaesa pour me faire dormir, de toutes façons je 'y arrivespas, je suis presque trop fatigué pour dormir, une sensation étrange et déroutante qui me saisit régulièrement... tous les trois mois, environ. Je vois son poing serré sur un pendentif dont je reconnais la chaînette.

"Tu le portes," dis-je, pensant à haute voix. Au fond j'espérais que le changement de sujet éviterait les questions gênantes.
Revenir en haut Aller en bas
avatarJaesa Willsaam
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Dim 25 Juin - 22:36

Lorsqu'il se rend compte que je porte son cadeau de Noël, ma main se resserre imperceptiblment sur sa main. Mon regard essaye de fuir un léger instant et je sens que mes joues me chauffent un peu. C'est pas franchement le moment de rougir. Avec un peu de chance il le remarquera pas avec la fatigue:

- Il ne me quitte jamais... en fait, je l'ai encore jamais enlevé. 

Je sais que ce geste peut vouloir dire beaucoup, mais je ne vais pas lui cacher après tout. C'est son cadeau, et il n'est pas anodin non plus donc finalement c'est assez logique. Je lache un instant le pendentif pour déplacer une mèche de cheveux du garçon qui semblait s'appréter à tomber dans ses yeux, puis je lui souris doucement:

- Si tu es ici avec obligation de te reposer c'est que ce n'est pas rien... tu ne veux pas m'en parler?

Je me sens triste en un sens, mais j'essaie de me dire que si il ne me le dit pas c'est parce qu'il a un peu honte ou qu'il ne peut pas, mais je n'arrive vraiment pas à imaginer ce qui l'a amené ici et je cache très mal mon inquiétude... ainsi que ma déception. Mais mon sourire reste large et avant qu'il ne me réponde je reprends soudain, lucide et compréhensive:

- Si tu te sens de me le dire... plus tard j'veux dire... tu sais que tu pourras!
Revenir en haut Aller en bas
avatarJohn Lupin
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Lun 26 Juin - 10:05

La chaleur logée dans mon torse quand Jaesa est à mes côtés se change en crispation lorsqu'elle affiche une expression peinée. Je tente de me rattraper :

"Ecoutes, je ne suis pas blessé... pour moi, c'est une situation normale. Je n'en dis pas plus, de peur qu'elle devine ma nature profonde. Je ne peux pas t'en parler, j'ai pas le droit. Peut-être que je te le dirais... un jour."



La phrase sonne comme une promesse. Son contact me fait du bien, j'aimerais bouger, m'approcher d'elle, même si elle est déjà à côté de moi. Mais je suis un peu trop fatigué, et je ne sais même pas d'où me viens cette envie. Je lui souris et reste immobile, avec à peine une légère pression sur sa main.

"Tu ferais mieux de te faire soigner, Jae. Ca peut vraiment faire mal, il paraît."


De plus, je l'ai entendue le dire elle-même il y a quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatarJaesa Willsaam
Eleve Serdaigle Eleve Serdaigle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   Lun 3 Juil - 11:25

Tout ce qu'il trouve à me répondre c'est que c'est une situation normale pour lui et qu'il ne peut pas m'en parler. Je suis un peu déçue, mais sur ce coup j'évite de le montrer. Puis il me conseille de me soigner. En effet, c'est douloureux, mais mon inquiétude me l'a presque fait oublier. Je hoche la tête, acquiesçant ses paroles:

- Tu me le diras lorsque tu auras suffisamment confiance, je ne veux pas te mettre dans l'embarras...

Je me penche pour lui faire un léger bisou sur le front. Mon coeur tambourine, je suis pas très à l'aise. Puis je me retourne vers l'infirmière et lui sourit avant de retourner m'asseoir sur mon bord de lit. De là où je suis, je le vois toujours et je lui fais un petit sourire pour lui montrer mon soutien, bien qu'il montre un peu mon malaise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le lit isolé au fond à Gauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lit isolé au fond à Gauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: Intérieur du château :: Infirmerie-