BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 3e compartiment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: 3e compartiment   Sam 28 Mar - 10:52

Si vous souhaitez un compartiment en plus pour plus de clarté merci d'en faire la demande dans l'ouverture des sujets


Dernière édition par Maître du Jeu le Mar 8 Sep - 11:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Dim 12 Avr - 23:28

Rp en mode Flash back
Ava était montée dans le train en compagnie de son frère. La petite fille était triste de quitter ses parents mais au combien heureuse de débuter une nouvelle aventure... Une aventure qui lui promettait déjà bon nombre de choses merveilleuses. Sa baguette bien en poche, elle alla s'installer dans un compartiment vide, et le nez collé à la fenêtre fit ses derniers au revoir à ses parents.


Elle se rappela alors de cette journée merveilleuse passée sur le chemin de traverse, où elle avait non pas accompagné Anton pour ses achats, mais effectué les siens en compagnie de ses parents bien sûr. Elle avait alors acheté chaudron, livres, ingrédients et bien sûr la baguette magique. L'élément le plus important pour la jeune fille dans toute sa liste.


Lorsque le train s'ébroua, Anton s'assura que sa petite soeur était bien installée et lui dit avant de s'éloigner sous son regard inquiet :


- T'inquiète pas boule de feu, tu vas vite avoir de la compagnie. Mes copains m'attendent, mais on se retrouve pour la cérémonie de Répartition. Avec un peu de chance tu sera à Serdaigle.


C'est sous les regards charmeur des copain du blond, que ce dernier les suivit non sans leur dire quelque chose comme pas touche à ma soeur.
Anton était très protecteur avec Ava. Et c'est en secouant la tête, dépitée mais tout sourire qu'on frappa à la porte du compartiment. Une jeune fille brune se tenait dans l'encadrement de la porte.


Rp avec Eleanor
1164 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Dim 12 Avr - 23:44

Eléanor était toute guillerette, mais le monde dans les wagons l'intimidait. Elle se fraya un chemin tant bien que mal entre les groupes déjà formés et les jeunes recrues qui étaient tout aussi perdues qu'elle. Finalement, après avoir croisé un groupe de garçons aux regards espiègles, elle arriva devant un compartiment occupé par une fille d'environ son âge.
Elle se décida à frapper, prenant son courage à deux mains. Sur les assises du wagon, une rouquine aux yeux bleus la regardait.


- Salut... Heu... Moi c'est Eleanor, mais on m'appelle Ella... la sang mêlée se sentait idiote et gauche, ne sachant pas comme aborder la sorcière Je peux m'installer avec toi?

Un sourire timide éclaira son visage parsemé de taches de rousseurs et un boucle ébène vint se poser juste devant ses yeux d'enfant. Si son interlocutrice était là, c'est qu'elle était une sorcière elle aussi. Cela faisait une grande différence avec ses amies de l'école, pas de raison qu'elle se moque d'Eléanor. Cette dernière tentait donc de se raccrocher à ça pour garder une contenance et donner l'impression d'être sûre d'elle.
874 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 0:00

Souriant à la jeune fille, qui venait de se présenter, Ava lui répondit :


- Ho oui, oui. Il y a largement de la place pour deux. Enchantée Ella, moi c'est Ava. Et l'asperge blonde qui est partie avec ses copains, c'est mon frère Anton. Il est à Serdaigle. Il entre en 3e année. Moi c'est ma première année. Toi aussi ?


Ava s'assit sur la banquette. Elle cala sa grosse malle sous cette dernière et regarda un sourire qui atteignait ses yeux la petite brune.
Les gens affluaient dans les wagons, sans pour autant sembler s'intéresser à leur compartiment, se mettant avec des connaissances ou bien avec de la famille.
La petite rouquine ne réalisait pas vraiment ce qui allait se produire d'ici quelques heures.


- Tu sais qu'il y a une cérémonie de répartition ? C'est Anton qui me l'a dit. Il y a quatre maisons en tout.


Ava se mit à rougir, peut être Eleonor le savait déjà...

#cc9900
678 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 18:24

La rouquine répondit à Eléanor avec un air acceuillant. La sorcière était rassurée, et c'est tout sourire qu'elle alla s'asseoir en face de sa nouvelle connaissance.
Ava avait un frère qui était déjà à Poudlard visiblement. A "Serdaigle"... Pour la brunette, ce mot ne voulait strictement rien dire, mais elle n'osa pas le faire remarquer de peur de passer pour une idiote.
Elle se contenta donc de répondre à la dernière question.


- Oui, c'est aussi ma première année. Je ne connais personne à Poudlard. Enfin si, ma voisine je crois. Il y a un an elle n'est plus allée à l'école du quartier et ses parents ont dit qu'elle était en internat en Ecosse. Je crois que c'était ici, mais elle n'est pas revenue cet été, alors je n'ai pas pu lui demander...

Un léger voile de tristesse passa sur les yeux claires d'Eléanor. Bien qu'on lui ai dit que Lucy avait eu un accident sur le chemin de retour, elle espérait inconsciemment que cela cache tout autre chose... Mais elle n'avait pas vu sa camarade de jeux sur le quai.
Néanmoins, la fille passa vite à autre chose lorsque sa camarade lui parla plus en détail de Poudlard.


- Tu sais qu'il y a une cérémonie de répartition ? C'est Anton qui me l'a dit. Il y a quatre maisons en tout.

C'était donc ça quand elle parlait de Serdaigle? Eléanor vit Ava rougir. Mais la gamine était curieuse d'en savoir plus. Elle ne fit pas attention à la timidité de son interlocutrice et s'empressa donc de demander des précisions.

- Oh? Cette information la passionnait autant qu'elle l'inquiétait. Quelles autres choses allait-elle découvrir? Je ne savais pas. Et ils nous font passer un test pour nous répartir? Si c'est le cas, je vais être dans la maison des plus nuls... Je ne savais pas que j'étais une sorcière avant cet été. Mon père est un sorcier - je crois - mais il ne me l'avait jamais dit avant ce matin...

Eléanor avait une peur bleue d'être jugée dès son arrivée à Poudlard. Elle ne connaissait rien du monde des sorciers, et son père ne lui avait rien expliqué. Alan ne voulait visiblement pas en parler et sa fille n'avait pas eu le courage de lui poser toutes les questions qui se bousculaient dans sa tête.
Si Ava était d'une famille de sorciers, peut-être qu'elle pourrait l'aider à comprendre?


#cc0033
1752 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 18:58

Ava ne pu s'empêcher de rire en entendant Eleanor dire qu'elle irait dans la maison des nuls, mais s'en voulu une fois que la brunette lui expliqua pourquoi elle pensait ça.

- Excuse moi d'avoir rit, mais tu n'iras pas dans une maison pour les nuls, quoique les Serpentards peuvent être dans cette catégorie d'après Anton. 

Ava se mit à pouffer de rire.


- Quand à moi, je sais que je suis une sorcière depuis presque toujours, mais je ne maîtrise absolument rien de la magie...


La petite rouquine se mit à rougir avant de reprendre :


C'est étonnant que ton père ne t'ai rien dit... Moi je suis de Sang mêlé. Ma mère est une sorcière, mon père un moldu. Ne sachant pas si Eleanor savait ce que cela voulait dire elle ajouta : ceux qui n'ont pas pas de pouvoirs magiques.


Pour les maisons de Poudlard, il y en a quatre.  Il y a les Gryffondor qui prônent le courage et la hardiesse, les Poufsouffles qui sont avant tout amicaux et chaleureux, les Serdaigles qui aiment apprendre plus que tout -d'ailleurs Anton a toujours le nez plongé dans un livre- et les Serpentards qui prônent la ruse et sont malins. Je tiens tout ça de mon frère, qui a dû l'apprendre dans un livre...
Et mon frère m'a dit qu'on nous mettait un chapeau sur la tête qui nous dit dans quelle maison on va.


La petite fille haussa les épaules en souriant à sa nouvelle amie.
1043 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 19:55

Eléanor essayait de graver dans sa mémoire la moindre information sur le fonctionnement du monde magique.
Ava rigola lorsqu'elle lui fit part de sa crainte d'aller dans la maison "la plus nulle" de Poudlard. La Brunette, loin d'être vexée, se demanda si elle avait dit une bêtise. Mais son amie la rassura bien vite: Elle non plus n'y connaissait rien, et pourtant elle venait d'une famille où tous savaient qu'elle était un sorcière. Peut-être en serait-il de même pour les autres élèves?
Prenant un air studieux, Eléanor écouta attentivement les explications qui suivirent. Elle avait presque envie de prendre son carnet et de noter tout ce nouveau vocabulaire!
Elle se répéta donc tout bas ce qu'elle venait d'apprendre:


- Ca veut donc dire que je ne suis une sang-mêlé... Et que ma mère est moldue. puis elle haussa le ton et s'adressa à Ava : Oui, c'est vrai que c'est bizarre que mon père ne m'ait rien dit... Il avait l'air gêné quand on a fait les courses pour la rentrée, je lui poserai la question aux vacances. Mais je crois qu'il est quand même fier de moi!

Un jolie sourire d'enfant illumina son visage. Elle aussi était très fière d'être une sorcière malgré l'appréhension qui lui nouait le ventre.
Elle écouta ensuite Ava lui expliquer le principe des Maisons. Les noms n'étaient pas vraiment simples à retenir! Surtout que se greffait à ça l'histoire d'un chapeau... Comment un chapeau pouvait-il donc savoir dans quelle maison l'envoyer?
Ne voulant pas paraitre encore plus ignorante, Eléanor hocha donc la tête.


- Pourquoi les Serpentards sont les plus nuls alors? C'est plutôt bien d'être malin, non? la sang mêlée eut peur d'avoir dit une idiotie, mais elle continua de plus belle Je crois que ça me plairait bien d'être chez les Gryffondors... Ou les Pousfouffles. Mais pas les Serdaigles, j'ai trop peur de ne pas être à la hauteur! Et toi?
1464 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 20:20

- Ben les Serpentard sont les plus nuls parce que d'après Anton, comme ils veulent rien faire, ils volent le travail des autres. Tu sais, il me dit que c'est pas des gens les plus sympathiques qui soient. Bien, sûr il y a des exceptions, c'est comme tout. Donc d'après moi, être malin, si c'est être comme eux, je trouve ça nul...
Anton, il rêve que je sois à Serdaigle pour me surveiller. Tu sais, il est très protecteur comme frère et je l'adore, mais parfois, il en fait trop et je ne me sens pas à ma place comme lui au milieu de livres. J'aurais peur comme toi de pas être à la hauteur... Les Gryffondors s'entendent toujours très bien avec les Poufsouffles à ce qu'il paraît.
Je me vois bien à Poufsouffle ou à Gryffondor comme toi.


La petite rouquine offrit un sourire qui se reflétait dans ses yeux bleus comme toujours. Elle était ravie de s'entendre aussi bien avec Eleanor, persuadée qu'elles seraient d'excellentes amies quoi qu'il arrive.


L'heure tournait à une allure hallucinante lorsqu'on était en bonne compagnie, et le ventre d'Ava se mit à gargouiller. Midi ne devait pas être loin.


- Tu as à manger pour midi ?
877 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 22:23

Comme depuis le début de leur discussion, Eléanor prenait bonne note. En effet, les Serpentards n'avaient pas l'air d'être les gens les plus sympathiques... Après tout, elle verrait bien.
Eléanor écouta donc sans sourciller Ava. Mais elle ne pu s'empêcher de réagir lorsqu'elle parlât de son frère.


- J'aurais bien aimé avoir un grand frère ou une grande soeur moi aussi... mais je suis juste fille unique. Du coup c'est mes parents qui étaient toujours sur mon dos! Au moins, tu connais quelqu'un à Poudlard... Mais maintenant moi aussi!

C'était rassurant de se faire une amie avant d'arriver. Elle était moins seule comme ça.
le ventre d'Ava se mit à grouiller ostensiblement, rapidement suivie par celui d'Eléanor
.

- Tu as à manger pour midi ? lui dit sa nouvelle amie.

Eléanor se rappela que sa mère lui avait laissé un sandwich au jambon et un autre au beurre de cacahuètes dans son petit sac le matin même. Tête en l'air, l'anglaise avait oublié ce détail et avait lamentablement balancé son sac à dos sur la banquette à coté d'elle...
Elle l'ouvrit et en sortit deux morceaux de pain écrasés.


- Ma mère a toujours peur que j'oublie de manger! Elle m'a donné ça, mais ils ne sont pas en très bon état... Après tout, le gout ne doit pas changer ! Et toi?

Eléanor était prête à partager son repas, même abimé. Ne sachant pas si le train avait un wagon-restaurant, elle partagea le premier sandwich avec les mains et en proposa la moitié à Ava.
1126 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 22:44

Tout en regardant dans son sac à bandoulière, la petite rousse dit :

- Ha ouais pas cool de pas avoir de frère ou de soeur. Tu as du t'ennuyer non ? Moi j'avais Anton, mais aussi Dalio notre chien. C'est un dogue allemand. Un vrai pantoufflard.

La fillette se mit à rire en repensant à son chien et à la bonne patte qu'il était.

- Tu n'avais pas d'animal non plus ?

Ava sortit de son sac deux sandwichs. L'un deux était aux crudités, et l'autre à la confiture. Ella lui dit alors : 

- Ma mère a toujours peur que j'oublie de manger! Elle m'a donné ça, mais ils ne sont pas en très bon état... Après tout, le gout ne doit pas changer ! Et toi?

Il était si facile de parler avec Eleanor. Ava ria de bon coeur  en entendant son amie lui parler de ses sandwichs et quand elle lui proposa la moitié d'un de ces derniers, la jeune fille tendait déjà la moitié de son sandwich crudités à la brunette.

Les yeux brillants de complicités, la rousse fit l'échange avec Ella, tandis que défilaient les paysages à l'extérieur.
774 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 23:13

Eléanor adorait entendre Ava parler de ses tranches de vie. La jeune fille semblait si sympathique que sa joie de vivre était communicative.

- Il a l'air drôle ton chien! Moi j'ai un chat. Hector. C'est un vieux matou, un chat de gouttière, mais il a peur de tout! Une fois il est même rentré à la maison en courant et en miaulant parce qu'il était poursuivi par une pie!

Au souvenir de ce moment, Eléanor rit elle aussi de bon cœur.
Puis elle firent l'échange de leur sandwich. Crudités pour la rousse, jambon pour brune, elles allaient avoir la viande et les légumes pour le repas.
Cet échange, d'apparence anodin, finissait de sceller l'amitié naissante entre les deux sorcières qui s'était décidément bien trouvée.

Tout en mangeant et en regardant les champs défiler par la fenêtre, Eléanor commença à penser à son arrivée au château et à la magie qui allait faire partie de sa vie d'ici ce soir.
Pleins de questions se bousculaient dans sa tête, mais elle ne voulait pas effrayer sa nouvelle amie. Avec application, elle décida de choisir celles qui la taraudaient le plus.


- A Poudlard, on ne fait plus de Maths ou de Langue alors? Sur les fournitures il y a marqué "Potions" ou "Enchantement", je vois à peu près... Mais ça veut dire quoi "Défense contre les forces du mal"? Il y a des forces du mal dans le monde magique?  

Cette question regroupaient les craintes de petite fille qu'Eléanor avait du mal à se sortir de la tête. Si les sorciers existaient vraiment, peut-être pourrait-elle croiser des fantômes? Des loups garous? Ou pire que tout, des vampires?
A l'idée de se retrouver nez à nez avec une des ces créatures de cauchemars, Eléanor frissonna. A l'extérieur, le soleil timide de septembre éclairait les collines d'Ecosse.

1373 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 13 Avr - 23:46

Ecoutant les inquiétudes de son amie, Ava prit une attitude sérieuse. Un sujet comme les forces du mal méritait un ton sérieux. Il s'agissait là d'une partie de l'histoire du monde magique, et la petite fille ne voulait pas survoler le sujet sans transmettre toute la gravité de l'histoire les informations qu'elle détenait.


- Hé bien, tu sais peut être que Poudlard a connu une grande guerre il y a plusieurs années. Ma mère me l'a racontée... Il y a à peu près 30 ans de ça, un mage noir très puissant qui s'appelait Voldemort cherchait à prendre le contrôle de toute la communauté magique. Il aurait presque réussit d'après ma mère. Il a été mis en échec par un certain Harry Potter. Il avait sous ses ordres des hommes qu'il appelait des mangemorts. A poudlard, on étudiait la défense contre les forces du mal pour se défendre contre ces sorciers. Je pense qu'il est important de savoir se défendre même si la guerre semble finie. On ne sait jamais si un jour l'histoire va se réécrire... Et puis, il faut bien aussi se défendre contre toutes sortes de créatures. On ne va pas se laisser faire devant un loup garou... Une seule morsure, et on le devient à notre tour ! tu imagines ? Il y a aussi des vampires, des gnomes et pleins d'autres créatures... Anton m'a même dit qu'il y avait des fantômes à Poudlard. Ça serait marrant d'en rencontrer un tu ne crois pas ? Mon frère en a traversé un lors de sa première année, et il m'a dit que c'était comme si tu passais sous une cascade glacée. Mais ma mère lui a remonté les bretelles, car elle ne voulait pas qu'il m'effraie....


Tout cela était une conversation qui ne semblait pas réelle pour la jeune fille, sachant pourtant que tout cela devait être vrai. Après tout, elle était sorcière tout comme Ella.
1373 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Mar 14 Avr - 23:57

Une guerre, des fantômes, des loups-garous... et des vampires! Toutes les craintes d'Eléanor se retrouvaient donc confirmées!
L'enfant réprima un frisson, refusant de montrer à sa nouvelle amie qu'elle avait maintenant clairement peur de ce qui l'attendait. L'angoisse de ne pas être à la hauteur était une chose, celle de pouvoir croiser une de ces affreuses créatures au détour d'un couloir en était une autre!

- J'ai toujours eu peur des vampires... Et j'ai souvent fait des cauchemars où ils m'attaquaient... Enfin, je veux dire, l'image des vampires qu'ont les moldus: des être pâles avec de longues dents et qui viennent la nuit te sucer le sang. Brrrr.

Rien que d'en parler, Eléanor se sentit pâlir. Elle attrapa un foulard et le noua autour de son cou instinctivement. C'était toujours ce qu'elle faisait quand elle avait peur.
En lui avouant tout cela, la brunette espérait qu'Ava la contredise pour lui expliquer que ce n'était pas vrai, et qu'elle avait dit tout ça pour lui faire peur. Mais elle n'avait que peu d'espoir.

Puis elle revint sur l'histoire de Voldemort et de ses sbires. Cela l'intriguait au plus au point.

- S'il y a eu une guerre il y a 30 ans, comment ça se fait que les gens normaux... Eléanor rougit en disant cela mais se reprit bien vite Pardon! Les M...Moldus c'est bien ça? Comment ça se fait qu'ils n'aient pas été au courant?  

Le fait que les sorciers se cachent, cela lui semblait être parfaitement logique. Mais s'il devait y avoir une guerre, les pertes et les conséquences auraient surement du alerter le monde entier? Enfin, c'était ce que pensait Eléanor.
Elle espérait néanmoins ne pas agacer Ava avec toutes ses questions, et en attendant des explication, mordit à pleines dents dans son deuxième sandwich.
1371 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Mer 15 Avr - 8:52

Le geste d'Eleanor fit sourire la petite rousse. Mettre un foulard autour de son cou, n'empêcherais jamais un vampire de lui sucer le sang, mais Ava, dans une tentative de rassurer Ella lui dit :


- Ne t'en fais pas, je ne pense pas qu'on croise de vampire à Poudlard. Et puis, tu sais, ils n'aiment pas trop se montrer à la communauté magique je crois. Donc, c'est pas souvent que tu en croiseras un. Je ne sais même pas à quoi ils ressemblent physiquement, je sais juste qu'ils existent.


Cela allait réconforter son amie, tout du moins, la petite fille l'espérait. Ava croqua dans son sandwich, alors qu'Ella voulait en savoir plus. Quoi de plus normal pour une personne qui ne connaissait rien au monde magique ?

* Peut être sera-t-elle à Serdaigle ?*


- Les Moldus ? Les Moldus ne voient que ce qu'ils veulent bien voir. Et puis, notre Ministre de la magie M. Shakelbolt sait quoi dire au 1er Ministre Moldu pour étouffer l'affaire. Un problème d'usure ou une conduite de gaz qui explose... Le tout est de préserver le secret magique.


Ava fit un clin d'oeil à la brunette. Cela devait lui faire tellement d'informations à digérer d'un coup... Voulant détendre l'atmosphère, elle lui dit en explosant de rire:



- Tu seras peut être à Serdaigle ? Ils sont accros aux connaissances. Mais ne t'inquiète pas, ça me fait plaisir de répondre à tes questions. Tu dois en avoir tellement ! Après tout, tu ne connais rien de notre monde.
Bien que j'ai vécue comme une Moldue -car ma mère essaie de ne pas trop faire de magie pour mon père- je sais tout ou presque ce qui se passe ou ce qu'il y a à savoir sur le monde de la sorcellerie. Ma mère travaille à Ste Mangouste, et elle voit des patients qui lui racontent de ces choses...
Pardon, j'oublie que tu n'es pas imprégnée de tout ça. Désolée...


Rougissant, Ava lui expliqua alors que sa mère était médecin à Ste Mangouste hôpital pour sorciers.
1462 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Mer 15 Avr - 15:29

La désinvolture d'Ava vis à vis des vampires rassura un peu Eléanor. Si elle n'en avait jamais vu un, la nouvelle sorcière n'avait pas de raison d'en croiser un non plus après tout...
La rouquine n'était pas avare de paroles, et cela lui convenait parfaitement. Ainsi, elle arriverait un peu moins ignorante dans sa nouvelle école.
Il n'en fallait pas moins pour qu'Ava rigole un bon coup en lui disant qu'elle finirai peut-être à Serdaigle vu la curiosité dont elle faisait preuve.


- Non en effet, je ne connais rien au monde magique... Et j'aimerais tout savoir! Je suis contente de pouvoir discuter avec toi en tout cas. J'éspère que je ne t'ennuie pas avec toutes ses questions.

Eléanor était certaine qu'elle oublierait la moitié des informations une fois arrivée, mais au moins, elle commençait à s'habituer aux vocabulaires.

- Tu sais déjà faire des choses avec ta baguette toi?

La brunette brulait d'impatience de voir de la magie sous ses yeux... Elle ne savait pas si elles en avaient le droit, mais elle aurait tenté!
810 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Mer 15 Avr - 15:44

- Tu ne m'ennuie absolument pas ! J'adore parler, en fait, c'est mon activité préférée, mais il arrive que je soule mon auditoire...

Baguette ? baguette ? le mot magique était dit ! Fière d'elle, Ava sorti de sa poche une baguette finement ouvragée.

- Acacia et ventricule de dragon. Le vendeur m'a dit que c'était plutôt inhabituel comme bois pour les baguettes, et le ventricule de dragon en faisait qu'elle apprenait plutôt vite, mais que ça pouvait s'avérer risqué. Il m'a aussi dit que je serais probablement la seule à jamais pouvoir l'utiliser, car elle refusera de travailler avec qui que ce soit d'autre et aura un tempérament assez froid pour n'importe qui d'autre que moi.

Voulant tester la théorie du vendeur, la petite fille tendit sa baguette à la brunette pour voir comment elle se sentirait avec son outil.


Sinon mon frère m'a appris un sort pour faire apparaître des étincelles rouges, mais je ne l'ai jamais essayé...

Se concentrant un peu, Ava dit d'une voix claire tout en donnant un petit coup en l'air: Perriculum

Des petites étincelles rouges firent leur apparition dans le compartiment. Souriant de toutes ses dents, un vrai sourire d'enfant, Ava regarda Ella.

- Vas y essayes ! je suis sûre que tu vas y arriver. Il suffit d'avoir confiance en toi. Tu te dis que tu vas y arriver.
1023 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Mer 15 Avr - 16:19

Avec une fierté non dissimulée, Eléanor sortit aussi la sienne.

- Moi la mienne c'est du bois de Sycomore! Il parait que c'est une baguette de curieux. Avec un cheveux de vélane. Le vendeur m'a dit que c'était une baguette assez capricieuse, mais je ne sais pas tellement ce que ça veut dire en fait...

Puis elle attrapa celle d'Ava. Rien ne se passa. Quand elle avait pris sa propre baguette la première fois, une chaleur lui avait irradié tous le son bras. Une sensation très agréable d'ailleurs!
Elle la rendit donc à son amie, qui s'empressa de lui montrer un tour que son frère lui avait appris.
Eléanor regarda avec de grands yeux admiratifs les étincelles rouges qui venaient d'apparaitre. C'était tout simplement... MAGIQUE!
Ava l'invita à essayer.


- Vas y essayes ! je suis sûre que tu vas y arriver. Il suffit d'avoir confiance en toi. Tu te dis que tu vas y arriver.

- Euh... tu es sur que je peux? dit-elle avec un air interrogatif.

L'air confiant de son amie la rassura et s'en attendre sa réponse, elle reproduite le même geste et énonça la formule qu'elle avait entendu. Perriculum.
Tout d'abord rien ne se passa. Déçue, Eléanor ne baissa pas les bras pour autant. Elle ferma les yeux, se concentra et laissa la magie de sa baguette remonter le long de son bras. Avec plus de détermination que jamais, elle réitéra le geste accompagné du sortilège. Cette fois, elle vit avec plaisir une petite étincelle sortir du morceau de bois qu'elle tenait fermement entre ses doigts.


- J'ai réussi!!!

Un grand sourire éclairait son visage alors qu'elle se tournait vers Ava, comme pour avoir la confirmation qu'elle n'avait pas rêver.
1281 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Mer 15 Avr - 16:37

Une chose était sûre, Eleanor ne se laissait pas abattre devant l'échec. Cette réflexion fit irruption dans l'esprit de la petite rousse, et elle se dit que son amie irait certainement chez les Gryffondor. Elle allait donner du fil à retordre au choixpeau magique, car elle semblait aussi montrer des aptitudes pour Serdaigle.


Une étincelle rouge sorti de la baguette de sycomore. Ava se leva et se mit à sauter sur place en tapant des mains.


- Tu as réussi ! tu vois ! tu n'es pas plus nulle qu'une autre ! je te l'avais bien dit ! je suis sûre que tu seras dans les meilleurs même ! Fais moi confiance j'ai de l'instinct !


Les passagers du train naviguaient dans les couloirs et certains avaient regardé à travers la vitre du compartiment des deux petites afin de voir ce qui les rendaient si heureuses. Mais ils avaient ratés le moment de magie qu'elles venaient de partager.


La journée passait à une allure hallucinante, mais pas à un seul moment Ava ne s'ennuyait de la compagnie d'Ella. Les deux jeunes filles seraient amies, voire même meilleures amies, cela était certain pour la petite rousse qui regardait avec bonheur la petite brune heureuse d'avoir réussit son tour de magie.
947 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Jeu 16 Avr - 18:46

Ava se réjouit presque autant qu'Eléanor suite à sa réussite. Elle montra en tout cas plus d'enthousiasme qu'Eléanor et se leva pour sautiller partout dans le compartiment. Dehors, d'autres élèves regardaient les deux jeunes filles comme si elles étaient des elfes de maison.

- J'y crois pas! C'est fou la sensation ...

Alors que les deux jeunes sorcières partageaient ce moment d'allégresse, le paysage filait à travers la vitre. Le jour commençait à décliner sur les champs. Le bruit d'une porte que l'on ouvre la fit sursauter: un grand garçon tout dépenaillé passa sa tête par la porte pour leur annoncer que l'arrivée à Poudlard était imminente et qu'elles feraient mieux de se préparer.
Eléanor s'arrêta de rire. Elle avait presque oublié que ce soir serait son premier soir dans l'école de sorcellerie. Une boule lui remonta dans la gorge. Elle regarda Ava et souffla un grand coup.


- Cette fois on y est je crois. On ferait mieux de se préparer....
758 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Jeu 16 Avr - 21:00

Hochant la tête à son amie, Ava ouvrit son sac besace et en sorti sa robe de sorcière. Elle mit précieusement sa baguette dans la poche intérieure de la cape qui allait l'aider à lutter contre le froid de la nuit qui s'annonçait au fur et à mesure que la lumière du soleil diminuait.


Ainsi, les deux amies, allaient découvrir un nouveau monde et cela excitait la petite rousse. Certes, Anton avait raconté des choses à sa petite sœur, mais rien ne valait le fait de les vivres soit même !


Une fois changée, la petite fille regarda Ella et un sourire aux lèvres commença un défilé en saluant de la main tout en rigolant.


- On a la classe hein ? Dis tu crois que ça va se passer comment ? Je veux dire d'ici qu'on arrive au château ? On reste ensemble hein ? Je veux pas me retrouver avec quelqu'un que je ne connais pas...



640 caractères validé par Molly


Dernière édition par Ava Anderson le Jeu 23 Avr - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 20 Avr - 0:26

Ava se changea en premier, enfila sa cape et rangeant sa baguette dans la poche intérieur. Ella l'imita bien vite, sortant sa robe toute neuve de son sac. Le tissu noir sentait le neuf, mais en même temps, une odeur de vieux bois. Elle respira cette odeur rassurante et agréable avant d'enfiler sa cape par dessus et de ranger sa baguette tout comme l'avait fait son amie avant elle.

Cette dernière s'amusa à défiler dans le petit compartiment, ce qui eu le bénéfice de faire rire Eléanor aux éclats et de détendre l'atmosphère. Pourtant, les deux jeune filles semblaient partager les même angoisses.

- On a la classe hein ? Dis tu crois que ça va se passer comment ? Je veux dire d'ici qu'on arrive au château ? On reste ensemble hein ? Je veux pas me retrouver avec quelqu'un que je ne connais pas...

- Je ne sais pas, peut-être que des adultes vont venir nous expliquer à la sortie du train? Ensuite, je pense que l'on rentrera dans l'école, on pourra installer nos valises et puis peut être que l'on passera le test pour savoir dans quelle maison on est... En tout cas, j'espère que l'on pourra rester ensemble aussi!

Le train s'était arrêté, et Ella jeta un dernier regard inquiet à Ava.

- Je crois qu'il faut qu'on y aille...

Elle récupéra tant bien que mal son gros sac et sortit du compartiment tout en vérifiant que sa précieuse amie la suivait bien.
L'aventure allait vraiment commencer, mais au moins elle ne serait pas seule pour découvrir ce nouveau monde mystérieux!


FIN du RP.
On refait ça vite?  
1159 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Dim 12 Juil - 15:13

Je déambulais dans un des wagons du Poudlard Express à la recherche du chariot de friandises et de sa vendeuse, passant dire bonjour dans certains compartiments quand je reconnaissais un camarade de classe ou de maison. Le train était parti depuis déjà quelques heures et j'avais hâte de rentrer à la maison et de serrer Ginny et Harry dans mes bras. Mais pour le moment je voulais surtout rassasier une petite faim qui était à moitié de la gourmandise pour des muffins et quelques patacitrouilles.

Alors que je m'apprêtais à passer dans un autre wagon, le chariot étant toujours introuvable, je fus arrêtée dans mon élan par une poigne sur ma main que je connaissais maintenant par cœur. Je me retournais sur un certain brun aux yeux bleus, tout sourire.

- Salut Ria !
- Eh ! Jérémy, bonjour. Tu m'excuse, je vais m'acheter un en-cas.
- Viens avec moi, j'ai acheté de quoi faire.

Après une minute de réflexion je le suivis sans remarquer qu'il me tenait toujours la main alors que nous traversions le wagon en sens inverse pour rejoindre son compartiment. Le couloir était quand même bondé de jeunes gens voulant rejoindre d'autres amis ou, comme moi, aller s'acheter de quoi grignoter. Une fois arrivés je pu effectivement constater avec plaisir que les banquettes du compartiment de Jérémy étaient submergés de confiseries en tout genre. Je jetais un œil moqueur au jeune homme, avec mon sourire malicieux :

- Tu as acheté tout ça pour toi tout seul ?
- Non, pour Polly et les copains mais ils sont tous partis ailleurs.
- Et tu te retrouve tout seul.
- Oui ! Pauvre de moi.

Comme toujours Jérémy plaisantait sur un ton suffisant et je me mis à rire en poussant un tas de chocogrenouilles pour pouvoir m'asseoir sur la banquette. Mon ami en fit autant, s'asseyant en face de moi et il reprit sur le ton de la conversation, arrêtant un peu de plaisanter.

- Alors ? Elle était bien ta fête surprise ?
- Comment tu sais ça toi ?
- Je suis tombé sur Lune, une de tes amies. Elle se demandait pourquoi tu faisais une fête.
- C'était toi !

J'étais très surprise que Jérémy ai parlé avec la petite Gryffondor, et encore plus qu'il sache pour mon anniversaire. Je me rappelais la réflexion que je m'étais faite à propos de ça et je regardais maintenant le Poufsouffle d'un air offusqué et presque agacé. Il sembla comprendre et passa une main derrière sa tête, frottant ses cheveux en un geste nerveux de gêne, son air de culpabilité me sauta aux yeux et je le pointais d'un doigt accusateur.

- Tu es allé fouiner dans les archives !
- Euh peut-être … Mais c'était avant que tu veuille bien me parler !

J'ouvris la bouche pour parler mais me ravisais et croisais les bras sur ma poitrine pour contenir ma langue de vipère qui menaçait de déborder. Jérémy continua sur un ton sincèrement désolé et un regarde de pitié.

- Je suis désolé, je ne fais jamais ça. Je voulais juste apprendre à te connaître, comprendre pourquoi tu ne me disais rien.

Le jeune homme se leva pour s'asseoir à coté de moi et m'attraper les mains, il savait que je n'étais pas si en colère et qu'il pouvait me faire céder plutôt facilement.

- Si c'est un crime d'apprécier quelqu'un, je plaide coupable.
- C'est bon ! Je ne t'en veux pas ! Arrête tes pitreries !
- Merci !

Pour exprimer encore plus sa joie que je ne soit pas fâchée, il me sourit en coin et m'embrassa la joue, j'étais surprise et plus troublée que je l'aurais voulu mais je secouais la tête pour chasser ce genre de pensées.

- Ca va Ria ?
- Hum ? Oh oui, c'est rien. Bon ! On les manges ces bonbons ?

- Patacitrouilles ?

Lui faisant un signe de tête positif, j'attrapais le bonbon qu'il me tendait, et souris en coin en pensant qu'il connaissait mes goût. Et je ne fus pas au bout de mes surprises quand il reprit un peu après.

- Tu ne m'as toujours pas raconté ta fête.
- Oh ! Bah c'était surtout pour nous retrouver avec mes meilleures amis. Un petit truc entre nous. Mais on s'est bien amusées.
- C'est sympa … Ah ! J'allais oublié, j'ai un cadeau pour toi. Quand j'ai vu ta date d'anniversaire j'ai voulu t'offrir un truc, mais t'avais pas l'air d'humeur alors …
- Mais fallait pas !

J'étais quand même ravie que Jérémy m'offre quelque chose et il le vit à mon sourire éblouissant sur mon visage. Il sorti une boite à bijoux de sa veste et, pendant une seconde, j’eus peur qu'il en ai trop fait. Mais je fus soulagée et aux anges quand je découvris une breloque faite de plusieurs chaînes fines et des minis pendentifs de hiboux et de perles de toutes les couleurs.

- Jérémy, il est … Adorable !

Sans réfléchir je me jetais à son cou pour le remercier alors qu'il m'avait déjà attaché le bracelet au poignet. Il semblait surprit de mon geste alors qu'il refermait ses bras autour de ma taille pour éviter que nous ne tombions tous les deux de la banquette. Réalisant enfin mon geste je me reculais du Poufsouffle en rougissant un tout petit peu, gênée :

- Excuse moi, je …
- C'est pas grave. Au moins je vois comme il te plaît, et ça me fait plaisir.

Je relevais mon regard noisette sur le sien bleu clair et me troublais sans pouvoir dire un mot de plus. Jérémy ne me lâchait pas non plus des yeux alors que l'atmosphère semblait changer imperceptiblement et que j'étais toujours à portée de ses bras. Il semblait aussi troublé que moi et commençait à se rapprocher …

Quand soudain la porte du compartiment s'ouvrir brusquement sur Polly qui nous fit nous relever en sursaut en se séparant de deux bons mètres.

- Jérémy ! Paul et Julie restent avec Rayan … Je dérange ?
- Non non, pas du tout ! Reste !… S'il te plaît.
- D'accord.

Polly entrait dans le compartiment et s'asseyait avec moi pendant que Jérémy reprenait sa place en face de nous avec un air gêné et un nouveau geste nerveux dans les cheveux. Notre amie n'était pas idiote, elle savait qu'elle avait interrompu quelque chose, mais je ne voulais pas le laisser arriver. Je ne voulais plus tenter d'être aussi attachée à un garçon, parce que le jeune homme m'avait dit un jour ne pas vouloir d'une petite amie et si ça arrivait et que ça tournait mal – et je savais que ça ne pouvait que finir mal – il serait capable de me jeter la faute. Jérémy était devenu un bon ami et je ne voulais pas gâcher ça. D'ailleurs penser à tout ça donnait de l'importance à la chose et je m'en voulais maintenant de le faire, me rendant mal pour rien.

Je me forçais à oublier ce que j'avais cru qu'il avait faillit se passer et je me tournais vers la blonde avec un sourire. Les autres n'allaient sûrement pas tarder à arriver et je pourrais facilement m'éclipser : ne faisant pas parti de leur bande et me sentant toujours de trop. En attendant Polly me renvoyait mon sourire, ravie en voyant mon poignet.

- Eh ! T'as fini par lui donner finalement ? Quand il a trouvé le bracelet il était si impatient de te le donner qu'on aurait dit un enfant le jour de Noël !

- Polly, je ne crois pas que ça l'intéresse.

Le Poufsouffle était de plus en plus gêné alors que Polly me jetait un sourire moqueur. Elle reprit tout de même sur un autre sujet un peu plus sérieux :

- Au fait, c'est ton père qui vient nous chercher ce soir, et on dîne tous ensemble.
- Ok.
- Vous vous connaissez depuis longtemps ?
- Depuis toujours, on a grandit ensemble. Il n'y a pas beaucoup de familles qui peuvent s'en vanter, et c'est dommage.

J'étais surprise de la nouvelle que ma camarade de chambre m'apprenait mais je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle voulait dire par « familles». La blonde le vit et s'expliqua :

- On est cousins, nos mères sont sœur. Tu ne le savais pas ?
- Non, pas du tout. J'ai toujours cru que …
- Qu'on était ensemble ?

Polly explosa de rire en comprenant la façon dont j'avais interprété leur complicité et leur disputes de vieux couple que je leur avais toujours connu tout le long de l'année scolaire. Jérémy aussi fut prit d'un fou rire, attirant la curiosité des élèves qui passaient devant le compartiment, alors que moi j'attendais qu'ils se calment en intégrant l'information sans me vexer de leur hilarité mais sans la partager non plus.



Ce moment d'amusement avait ré-allégé l'atmosphère et nous continuions à discuter de tout et de rien en grignotant la tonne de confiseries que Jérémy avait acheté pour ses amis qui avaient finalement désertés ce compartiment.

Nous terminions donc le voyage ensemble, parfois avec la visite d'autres camarades de classe, en mangeant et riant tous les trois. J'en avais même oublié le petit écart de tout à l'heure et le jeune Poufsouffle avait semblé en faire autant.


rp unique
6647 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Jeu 16 Juil - 22:29

Myosotis était montée dans le train rouge comme tous ses camarades qui ne restaient pas à Poudlard pendant les vacances. Elle avait beaucoup de choses à régler avant la rentrée; elle devait entre autre réfléchir ce qu’elle allait bien pouvoir faire de la maison de sa tante. Ne travaillant pas, elle ne pouvait pas se permettre de la garder, d’autant plus qu’elle passait la plupart de son temps à Poudlard. Elle allait donc très certainement vendre cette maison et mettre l’argent de cette vente sur un compte bancaire qu’elle ne toucherait qu’une fois sa scolarité terminée. Sans adresser le moindre mot à ses camarades, Myosotis s’était assurée que les premières années s’installaient sans faire trop de bêtises avant de se mettre à la recherche d’un compartiment vide. A contre coeur, elle avait dû dire au revoir à Crépuscule, mais elle lui avait dit qu’elle allait faire tout son possible pour essayer de regagner le château au milieu des vacances. Elle n’était pas sûre que la Directrice allait accepter, mais elle ferait tout de même sa demande lorsque le moment viendrait pour elle de trouver un endroit où loger. 


La semi-vampire venait de trouver un compartiment vide dans lequel elle s’empressa de prendre place. Pour commencer, elle sortit de la poche extérieure de sa valise à roulette un livre volumineux. Juste après, elle hissa sans peine sa grosse valise dans le filet prévu à cet effet. Elle s’installa ensuite sur la banquette et croisa les jambes devant elle tout en ouvrant son livre. Elle se plongea dans sa lecture sans porter la moindre attention aux élèves qui continuaient à affluer dans les couloirs étroits des wagons. Tant qu’ils ne faisaient pas de bruit, Myosotis n’avait pas besoin de remplir son rôle de préfète. Son insigne brillait d’ailleurs sur sa poitrine, épinglée à sa robe de sorcier. Elle n’avait pas encore eu le temps de se changer mais s’empressera d’aller aux toilettes une fois que le train se sera mis en route. Jubilant intérieurement d’avoir un compartiment à elle toute seule, son bonheur fut bien vite interrompu par un bruit de pas et de roulettes s’approchant du compartiment où se trouvait Myosotis. La porte s’ouvrit sur deux filles et un garçon, tous trois en 7ème année à Gryffondor. 

« Oh, mer….credi ! On savait pas que le compartiment était occupé… Mais on en trouve pas d’autre… on peut s’installer ? » demanda le garçon efféminé.

Myosotis se contenta de faire un bref signe de tête au petit groupe qui s’empressa de rentrer dans le compartiment pour libérer le couloir. Ils mirent avec peine leur valise à côté de celle de la Serpentard et prirent place. Le garçon s’installa en face de la Préfète et croisa les jambes en posant ses mains sur ses genoux. La jeune fille n’était de loin pas homophobe, mais les mimiques du septième année la dérangeaient grandement. Lui et les deux filles formaient une belle brochette de pétasses. Aussi maquillées que des voitures volées, les filles portaient des faux ongles ainsi que des faux cils. Myosotis se demandaient intérieurement qu’est-ce qui était vrai chez elles. La première fille qui était assise à côté du jeune homme avait des cheveux noirs lissés au fer et portait très certainement des rajouts. Quant à la fille qui était installée à côté de la Serpentard, elle s’était teint les cheveux en blond platine ce qui jurait horriblement avec ses racines et ses sourcils bruns foncés. Le garçon entama la discussion de sa voix féminine, faisant de temps à autre des gestes de ses mains manucurées: 


« C’est absolument Ho-rrible ce qui est arrivé à Louanne ! »


« Ah ouais clair’ment, moi ça m’donne des cauchemars ct’histoire. Imaginez, ça m’arrive à moi quand je change de maison ! » dit alors la fausse blonde. 



« Tu vas chez ton père TOUS les week-end ? » lui demanda l’autre fille.



« Nan, un week-end sur deux. Mais bon, c’est bien assez pour qu’il puisse m’acheter tout ce que je lui demande ! » lui répondit-elle tandis que le train se mettait en marche. 



« T’imagines même pas à quel point j’aimerai que mes vieux se séparent. » Gloussa le jeune homme avant de poursuivre: « Mais ils disent qu’ils s’aiment… Mon c*l ouais, ça fait des années qu’ils ne se touchent plus le soir, si vous voyez ce que je veux dire. »


Les trois Gryffondor rigolèrent à cette allusion. Myosotis, quant à elle, se contenta de lever discrètement les yeux au ciel et de ravaler un soupire. Le voyage allait sans doute être très long pour la demoiselle et, malheureusement pour elle, elle ne pouvait pas s’enfuir dans le monde des rêves étant donné qu’elle ne dormait pas. Ils continuèrent un moment à se plaindre de leur parents respectifs, disant entre autre que tout serait plus simple s’ils ne vivaient pas sous le même toit qu’eux. À un moment donné, la Préfète de Serpentard décida d’aller faire une ronde pour s’assurer qu’aucun élève ne faisait de bêtise. Vu que tout allait bien dans le wagon, la demoiselle dû rejoindre son compartiment après un certain temps. Lorsqu’elle regagna sa place, elle remarqua que les trois Gryffondor avaient changé de sujet: ils parlaient désormais de leurs boutiques de vêtements préférées. De la plus classe à la plus chère, de la moins connue à la plus connue: ils en parlèrent une bonne demie heure si ce n’était pas plus ! Pourquoi Myosotis avait-elle accepter de partager son compartiment avec eux ?! 



« Ooooh et je vous ai pas dit ! Hier je me suis tapé Eric, le Préfet des Poufsouffle ! Bon on était complètement bourrés, mais c’était fun » lâcha le jeune homme sans aucune gène. « Mais je vous avouerai que j’aurais clairement préféré le Préfet de Serpentard ! » il éclata de rire mais ne fut pas suivi pas ses amies. Ne comprenant pas leur silence, il leur demanda après avoir cessé de rire: « Bah quoi…? »


La fille aux rajouts lui donna un coup de coude dans les côtes ce qui fit grimacer son ami. La fausse blonde quant à elle lui faisait des signes de tête frénétiques en direction de Myosotis. A voir, elles ne connaissaient pas le principe de la discrétion. Le jeune homme aux cheveux châtains mit une bonne minute avant de comprendre. Il devint alors blême, ouvrant la bouche et la refermant tel un poisson dans un bocal. Il bafouillait des mots incompréhensible à la Préfète restée totalement stoïque. Qu’il était ridicule. Il ne parvenait pas à refermer sa bouche, qu’il gardait à moitié cachée par une main relevée. Le jeune homme semblait être extrêmement confus. La semi-vampire détourna le regard. A quoi bon s’énerver contre cet énergumène dépourvu de cerveau ? Elle observa un instant le paysage qui défilait devant ses yeux. Myosotis était contente d’avoir pris cette place près de la fenêtre. Elle sentait derrière elle les regards des trois Gryffondor qui en disait bien plus que leur silence. Le jeune homme avait fait une bourde, et ses deux amies en étaient encore choquées. 


Après un vingtaine de minutes de silence qui fit le plus grand bien à la demoiselle de Serpentard, cette dernière se leva. Elle descendit sa grosse valise du filet pour en sortir des vêtements de rechange. Une fois cela fait, elle remit la valise en hauteur avant de quitter le compartiment. A peine avait elle refermé la porte coulissante que les trois moulins à paroles se mirent à chuchoter tous en même temps. Myosotis parcourut les longs couloirs étroits, croisant deux élèves seulement. Elle arriva enfin aux toilettes et entreprit de se changer. Une fois son short taille haute et son pull ample et gris enfilé, elle remit ses ballerines noires et fit le chemin en sens inverse, sa robe de sorcier pendue à son bras. Lorsqu’elle refit son entrée dans le compartiment qu’elle partageait avec les trois Gryffondor, ils avaient lancé un nouveau sujet de discussion: qu’allaient-ils faire de leur vie ? Aucun d’eux n’avait réellement réussi ses ASPICS et ils ne savaient pas que faire: se lancer dans la vie active sans ce diplôme ou redoubler ?  Myosotis décida de ne plus les écouter et porta toute son attention sur les paysages qui défilaient devant ses yeux verts. 

RP unique
Couleur de la fausse blonde: #ffccff 
Couleur de la fille aux rajouts: #ff3399
Couleur du garçon: #9999ff
6475 caractères validé par Myosotis
Revenir en haut Aller en bas
avatarMolly Dawkins
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Lun 31 Aoû - 19:37

Molly montait dans un des compartiments du train rouge qui allait les faire retourner sur Londres. Elle était triste, non pas parce qu'elle allait quitter Poudlard, mais parce qu'elle passait ses derniers instants en compagnie de James.
Elle ne savait pas s'il comptait partir tout de suite, ou s'il allait rester un peu avec elle au Chaudron Baveur jusqu'à la rentrée. La jeune femme profitait de chaque seconde, chaque touché comme si elle découvrait le brun pour la première fois. Elle avait l'impression que tout ce qu'elle avait connu avant était fade, et triste, mais bien moins que ce qui allait se passer.
Les larmes ne s'étaient pas arrêtées depuis l'annonce de James dans la salle de repos des élèves.
C'est comme anesthésiée que la blondinette se laissait guider, toujours dans un état de choc, ayant l'impression de se noyer au fond du lac et de ne plus pouvoir respirer.
Elle était devenue une poupée de chiffon dont on disposait comme on voulait. Toute sa joie de vivre avait disparu...

801 caractères validé par Molly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 3e compartiment   Sam 5 Sep - 10:41

Ridwen avançait dans le couloir en quête d'un compartiment. Apparemment, tous étaient déjà remplis d'élèves surexcités. Elle en trouva finalement un de libre et y élu domicile, soulagée. Elle n'aurait pas supporté de devoir s'incruster dans un groupe telle un cheveu sur la soupe. Et pourtant, c'était déjà arrivé - il y a trois ans, plus précisément. Le trajet avait été terriblement désagréable: Ridwen n'avait pas prononcé un mot, naturellement, et ses camarades n'avaient pas cessé de la regarder en coin en montrant ouvertement leur regret d'avoir accepté cette petite brune qui les dérangeait un peu trop.
Depuis, Ridwen s'arrangeait toujours pour passer le voyage seule. Personne n'avait osé demander de s'asseoir avec elle, par peur de la gêner ou même de l'approcher (qui sait ?).
La jeune fille referma la porte du compartiment et rangea sa valise sous la banquette. Elle s'installa confortablement sur le siège, ouvrit son sac de cours et en sortit
"Théories des stratégies de défense magique" de Wilbert Eskivdur. Elle avait commencé à le lire à la toute fin des vacances et comptait le terminer pendant le trajet pour s'occuper. Elle fut bientôt absorbée par le contenu de son livre et ne prêta plus atttention à ce qu'il se passait autour d'elle.

Une heure plus tard, une jeune femme qui vendait des friandises ouvrit la porte du compartiment.


- Vous voulez quelque chose, mademoiselle ?

Ridwen referma son ouvrage et s'avança vers le chariot. Elle achèterait bien tout son contenu si ses moyens le lui permettait, or, c'était loin d'être le cas. Elle choisit donc un paquet de Dragées surprises de Bertie Crochue et quelques Chocogrenouilles et paya le tout avant de revenir s'asseoir pour manger un peu. La jeune fille ne retourna pas tout de suite à sa lecture, préférant rêvasser devant la fenêtre en goûtant une dragée surprise - la dragée en question avait un goût d'œuf pourri, mais elle s'en préoccupa à peine, elle était déjà perdue dans ses pensées.
Cette année serait spéciale. Outre les examens et la quantité de travail qui s'y ajoutait, des choses plus inquiétantes se tramaient dans les environs du château. Il y a quelques mois seulement, une préfète avait été enlevée par des centaures. C'était un acte inhabituel de la part de ces créatures, qui agressent rarement les humains à moins qu'on ne les provoque. La préfète a été ramenée au château saine et sauve; en revanche, une professeure a été tuée pendant le sauvetage de l'élève. Il semblerait que les centaures aient été manipulés par un groupe d'hommes dont l'attitude se rattache fortement aux Mangemorts. Cet incident marqua une rupture dans les temps de paix qui s'écoulaient depuis la fin de la guerre, et laissa présager d'autres attaques. Ces attaques ne se firent pas plus attendre et un mois plus tard, Ridwen apprenait par la
Gazette du Sorcier la mort de deux autres élèves, la deuxième n'ayant pas été causée par des centaures mais des loups-garous.
La jeune filles était très angoissée à l'idée que la société magique soit de nouveau menacée. Pourtant, tout laissait croire qu'une nouvelle période sombre ne faisait que débuter.
Fatiguée par ses sombres réflexions, elle laissa reposer sa tête contre le dossier du siège en regardant le paysage vallonné défiler devant ses yeux. Oui, cette année serait vraiment particulière...


Vendeuse du train: #00ffff
RP libre
2676 caractères
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 3e compartiment   

Revenir en haut Aller en bas
 
3e compartiment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2031/2032 (2015/2016) :: Le train-