BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Salle commune Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Jeu 11 Sep - 13:58

Le petit séjour au chaudron baveux avec sa meilleure amie était fini. Le rentrée était en cours.
Serenna avait été très contente de revoir Côme, un de ses meilleurs amis. Elle le trouvait passionnant. Dès qu'il parlait de ses "aventures" Serenna l'écoutait attentivement presque tout le temps. Mais en y repensant, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas prit ce temps si précieux.
Elle c'était contenté de poser des questions bateaux. Elle le regrettait un peu mais les quelques jours de vacances c'étaient écoulés.
C'etait comme avec son frère. Elle était ravi de l'avoir revu. Tout en repensant aux milliers de questions qu'elles avait encore à lui poser, Serenna se rendit devant le mur de pierres faisant office de porte d'entré à la salle commune des serpentard.
Elle énonça alors lentement le mot de passe en faisant des pauses entre chaque mot.

- Coeur de Dragon.

La jeune troisième année avait tellement de questions et autres mots en tête qu'elle ne fit guère attention aux nouveaux élèves de sa maisons.
Ils étaient un petit groupe mais étaient très actif dans la salle commune. Ils parlaient avec beaucoup d'engouement, ils riaient aux éclats, ils paraissaient assez content d'être ici.
En entrant, la robe de sorcier de Serenna volait en quelque sorte dans ses pas. Ceci provoqua un froid dans la salle. Mais Serenna ne s'en occupait pas, elle s'avança vers son fauteuil près de la cheminée et s'installa. Elle prit alors un livre et se plongea dedans.

Les nouveaux élèves de première année la regardait en silence.
Serenna leva alors la tête de son livre et les regarda à son tour.

- oui ?

Aucun son ne sorti de la bouche des premières années.
Serenna se replongea dans son livre et les nouveaux élèves recommencèrent alors à parler.

Serenna souriait intérieurement et se dit qu'une nivelle année allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 20 Sep - 15:42

Kate entra dans la salle commune en soupirant, après avoir passé une bonne minute à se souvenir de se maudit mot de passe.

*Cœur de Dragon, pourquoi ce n’est pas Serpentard c’est plus simple à retenir*

Elle observa la salle il était tous réunit autours de la directrice de maison. Il y avait beaucoup trop de monde pour Kate, néanmoins elle s’appuya contre un mur près de l’escalier, pour écouter ce qu’avait à dire Anastasiya mais elle avait l’intention de partir avant les autres, la jeune fille ne supportais pas beaucoup d’être dans un endroit où trop de monde était réunit.

- Bonsoir à tous et bienvenue à nos premières années dans la maison Serpentard. Pour ceux qui l'ignore, mon nom est Anastasiya Wolkoff et je serais dés cette année votre Directrice de maison. Vous me verrez également en tant que professeur de Potion, de Défense contre les forces du mal et parfois en Histoire de la Magie. Je veux que vous sachiez que je ne tolère pas les faux pas. Vous n'êtes pas des stupides Gryffondor sans cervelles donc si vous avez envie d'agir contre le règlement, faites le au moins discrètement et assez intelligemment pour ne pas vous faire prendre ou vous retrouver dans une situation mortelle.
Kate fit un sourire amusé en voyant la tête que faisaient les autres élèves aux mots de notre directrice de maison.

-Oh ne me regardez pas comme ça, je suis encore assez jeune pour savoir que quoi qu'on vous dise, quand vous avez une idée en tête, règlement ou non, vous le ferez. Mais hors de question de faire perdre des points à votre maison, je tiens à garder la coupe dans mon bureau encore plusieurs années. De plus, je ne vois pas l'utilité de vous rappeler de respecter le règlement, vous n'êtes pas idiots.

Elle avait entièrement raison. Les gens n’ont font qu’a leur tête, le seul truc était de le faire discrètement, ni vu, ni connu.Kate n’attendit pas la fin du discours d’Anastasiya et partit dans son dortoir.
Une fois dans son dortoir elle trouva une petite cage de transport au pied de son lit, elle s’ouvra en en sorti un chat roux, que la serpentard posa sur son lit.

-Salut toi, j’espère que tu ne feras pas trop de bêtise, dit Kate en caressant son chat.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 22 Sep - 10:57

Depuis le début de la journée Serenna se sentait triste. Son viager pourtant si souvent illuminé d'un sourire s'était assombrit. Son regard était froid, sa voix muette.
Elle avait passé une mauvaise nuit. Réveillée depuis quelques heures La jeune serpentard restait allongé dans son lit sans bougé, les yeux fixés sur le plafond.
Elle décida alors de sortir de son lit. Elle enleva doucement la couverture posé sur son corps et se releva très lentement.
Elle se leva et prit quelques vêtements afin d'aller se préparer. Elle avait une robe noire et cintrée d'une cordelette argentée. Elle portait également sa robe de sorcier.
En sortant du dortoir, elle prit son sac et se dirigea vers la salle commune de sa maison.
La salle était étrangement silencieuse. Les premières années devaient avoir cours et heureusement pour elle. Serenna allait enfin pouvoir être seule sur son fauteuil près de la cheminée.

Elle s'installa alors à sa place habituelle et commença à parler seule sans savoir si quelqu'un l'écoutait.

- ridikulus ! shah qu'elle mot merveilleux pour faire fuir un épouvantard... mais comment pouvons nous faire pour éloigner un mauvais moment...

elle soupira. Serenna imita la voix de sa maman.

- "il faut attendre que sa passe..." mais oui mais oui...attendre, il faut attendre.. en tout cas tu n'as pas prit de nouvelles de moi.. peut être que Maël t'as dit que j'allais bien... remarque j'ai pas envoyé de lettre non plus... bref...

Serenna prit son livre de DCFM.

- vivement la pratique...

Elle soupira...

- solitude solitude quand tu nous tient...    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mer 1 Oct - 21:26

Toujours perdue dans ses pensées, Serenna ne remarquait pas l'arrivé de Kalis.

* Le feu est tellement beau qu'il et mon plus fidèle partenaire dans la salle commune*

Un sourire se dessina sur le visage de Serenna.

*Ahah âme de pyromane *

Soudain , ses pensées se transformaient en paroles.

- La solitude en votre compagnie mes chères flammes en devient supportable..

Elle leva les yeux vers Kalis.

- Mais quand la solitude disparait, vous ne m'êtes d'aucune utilité....

Les paroles de Serenna semblaient vagues et perdues. Elle parlait sans réfléchir.
Elle regarda Kalis, un élève de serpentard avec qui elle avait parlé que très peu de fois.

- Toi aussi tu viens t'assoir sur ses fauteuils devant la cheminée quand tu te sens seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Dim 5 Oct - 21:01

-En temps général, je ne me sens jamais seul...Car j'aime la solitude.

*Aimer la solitude... je devrais peut être m'y mettre* Pensa la jeune serpentard.

-Mais il est vrai qu'elles sont fascinantes...

Serenna l'écoutait attentivement. Elle suivait son regard qui se perdait dans les flammes.
Ces dernières, proposaient un nombre immense d'ombres toutes plus surprenantes les unes que les autres sur les murs de pierres de la salle commune. Serenna regardait autour d'elle.
Elle ferma les yeux et prit une longue inspiration.

*On est tellement bien ici..*

Soudain elle entendit un bruit. Elle ouvra les yeux. Kalis étant en train de sortir un livre assez spécial de son sac.
Serenna se rapprocha de Kalis pour voir se qu'il tenait dans ses mains.

*Ingénieux dois-je dire !*

-Tu lis des livres de magie noire toi aussi ?

- Je dois avoué que je n'ai jamais ouvert se genre de livre.. mais que ça m'a toujours intéressé..
Son regard c'était tourné vers le livre de magie noire que tenait Kalis.

- Parle moi de ce livre si spécial ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 6 Oct - 17:47

Serenna, le regard fixé sur le livre que Kalis feuilletait semblait avoir oublier la solitude.
Serenna n'aimait pas être seule, elle en gardait de mauvais souvenirs alors voir quelqu'un lui sourire la rendait heureuse.

-Oh c'est juste un livre contenant des formules de magie noires, ça parle d'amulettes aussi...De pleins de choses.
Si ça t’intéresse, j'te le prête si tu veux...


Elle se mit à rire.

- C'est un livre tout ce qui a de plus banal.. mais c'est le genre de livre que tu caches, le genre de livre que tu ouvres avec discrétion..

Serenna regardait Kalis dans les yeux tout en souriant.

- Mais dis moi quand tu auras fini de lire le livre banal. Je serais ravi de l'avoir à mon tour.

Serenna semblait amusée de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 6 Oct - 18:19

Serenna remit son fauteuil à sa place. Kalis lui tendit le livre.

-Je l'ai déjà fini. Si tu le veux, prend le mais n'enlève pas la couverture marron, on pourrait reconnaître le livre de magie noire en-dessous.

- Tu as aussi confiance que ça ?


* je pourrais très bien le donner aux préfèts... *

Un regard presque sadique se jeta sur Kalis.

- Mais merci

Serenna prit le livre et le rangea soigneusement dans son sac.
Elle regarda Kalis sortir une cigarette de sa poche. Elle était surprise mais ne laissait rien paraître. Son visage restait neutre. Seules quelques paroles inondaient ses pensées.
Kalis surveillait la salle. Avait-il peur de se faire prendre ?

*Il n'y a personne.. Kalis, il n'y a jamais personne ici du moins personne sauf moi.
Agir comme ça c'est jouer avec le feu*


Un léger sourire se dessina sur le visage de la jeune serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 6 Oct - 18:45

-Pourquoi n'aurais je pas confiance ? Tu sembles autant passionnée que moi en matière de magie noire..

*Je ne sais pas si la passion me définit mais du moins la curiosité de l'interdit me parait intéressant*

-T'en veux une ?

Kalis lui tendit son paquet. Serenna ne fumait pas.

-Non merci Kalis

Serenna sa recula dans le fauteuil noir et mit la capuche de sa cape sur ses cheveux bouclés. On ne voyait que que ses yeux bleus. Kalis la regardait droit dans les yeux.

*A quoi pensez vous Monsieur Antoy ? A quoi vous sert-il de faire tout ça ?*

Apres de longues minutes de silence Serenna, toujours cachée dans l'ombre, prit une grande inspiration.

- Qui es-tu Kalis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 6 Oct - 22:30

-Un garçon normal, rien de plus.

Sans dire un mot Serenna le regardait. Toute la confiance en lui paraissait avoir disparu. Il s'était comme renfermé sur lui même après la question de Serenna.
Qui était-il ? Il aimait la magie noire, il fumait, il semblait confiant et ne semblait pas avoir peur. Mais Serenna se rendit compte à se moment précis que Kalis était peut être timide. Du moins il n'avait répondu à la question que par un mot "normal".
Dans ce monde qui pouvait être normal ? Serenna se posait beaucoup de question. Elle espérait que le temps y répondrait.

*Mystère mystère, peut être qu'un jour j'aurais la réponse.. Tu paraissait si confiant, sûr de toi quand tu as sortit ton livre puis tes cigarettes, mais peut être n'est ce qu'une façade. Peut être que tu n'aime pas parler de toi. C'est vrai que cette hypothèse peut être vraie mais.. Je ne sais pas... Te caches tu ? As tu un secret ?... Je pars loin il faut que j'arrête de penser..*

De longues minutes s'écoulèrent après la réponse de Kalis. Serenna était très intriguée par cette réponse. Cependant si Kalis voulait lui montrer une façade de lui il le ferait.
Du moins elle l'espérait. Les deux allaient peut être devenir amis ou ennemis. Mais qu'importe Serenna le trouvait très mystérieux.

- Tu es un garçon dans l'ombre, pas juste un garçon normal.

Sur ces mots serenna prit son sac et en sorti le livre que Kalis lui avait prêté.
Elle commença alors à le lire.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 6 Oct - 22:40

Myosotis se trouvait dans la pièce. Depuis quand ? Bonne question. Où ? Juste là, là où personne ne la voit, là où elle voit tout le monde. Sortant de l'ombre qui la gardait cachée aux yeux de tous, elle s'approcha silencieusement et rapidement -bien trop rapidement pour qu'un humain puisse la voir- des deux Serpentard qui discutaient. La fumée produite par la cigarette de Kalis se dissipait dans l'air juste au dessus de la tête du jeune homme. Arrivée derrière le fauteuil dans lequel le Serpentard était assis, Myosotis s'empara de la cigarette et plaqua sa main gelée sur la bouche du garçon. Elle l'empêchait de respirer, que ce soit par le nez ou la bouche. Sur un ton glacial elle murmura à l'oreille de Kalis:

-Pas de cigarette. C'est clair ?

Elle n'attendait pas forcément de réponse à sa question, et relâcha par conséquent le jeune homme. Il lui faudrait sûrement un peu de temps pour reprendre son souffle, car Myosotis ne s'était pas dépêchée pour retirer sa main. La jeune fille aux cheveux noirs leva la cigarette qu'elle tenait toujours à la main à la hauteur de ses yeux verts. En un regard, la cigarette disparu dans une volute de fumée noire. Elle posa son regard glacial sur Serenna et tandis la main dans sa direction. N'importe quel humain normalement constitué aurait voulu disparaitre six pieds sous terre si une jeune fille comme Myosotis leur avait lancé ce regard qu'elle lançait en ce moment même à la jeune Serpentard. Sur un ton à faire geler des flammes brûlantes, la jeune fille ordonna:

-Le livre. Tout de suite.

En attendant que la Serpentard exécute l'ordre qu'elle venait de lui donner, la Préfète reprit la parole en s'adressant cette fois-ci aux deux serpentard:

-Je préviendrai la directrice de Serpentard de votre comportement plus qu'inacceptable. Il y aura des sanctions jeunes gens. De très lourdes sanctions. Surtout pour toi Kalis. Ce n'est pas la première fois que l'on te retrouve en possession d'un livre de magie noire. Demain, après les cours, vous irez dans le bureau du Professeur Wolkoff et vous lui expliquerez la raison de votre envoi dans son bureau. Si vous ne le faite pas, je le saurais. Et si je l'apprend, comptez sur moi pour que vous ayez le magnifique honneur d'être les premiers élèves de l'année à être renvoyés chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 6 Oct - 22:57

Serenna prise par la lecture du livre ne remarqua pas que Myo était arrivée.
Elle entendit un murmure et releva ses yeux.

-Pas de cigarette. C'est clair ?

*Et voila c'est la fin,... on va être collé...*


Elle ferma le livre aussitôt pour le donner à la préfète comme demandé.

*je pense que même si je sors une excuse bidon ça passera pas alors.. tant pis. je le lirai une autre fois*

Elle le tendit à Myo en regardant Kalis.

- Le renvoi n'est pas nécessaire

*vive les punitions du début d'année..*
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Ven 17 Oct - 0:01

Myosotis n’attendit pas que le Mur se soit totalement ouvert pour entrer. Elle se faufila directement dans la Salle commune avant même que le passage soit complètement formé. Le froid qu’elle avait provoqué dans la Grande Salle l’avait suivit tout au long du chemin qui la séparait de cet endroit. Elle n’avait rien répondu à Noelle, une Gryffondor qu’elle avait croisée en sortant de la Grande Salle et qui lui avait fait remarqué que ses iris étaient devenus rouges. Noelle était une fille très gentille qu’elle avait rencontré au début de sa cinquième année à Poudlard. Elles s’étaient assises à plus d’une reprise à côté en cours mais Myosotis ne s’était jamais réellement confiée à cette jeune fille. Leur chemin s’étaient légèrement séparé durant le reste de l’année, mais cela n’affectait pas plus que ça la Serpentard. La jeune fille au cheveux noirs dévala les larges escaliers de pierre juste en dessus desquels se trouvait le Mur permettant d’entrer et de sortir de la salle. Il n’y avait que trois personne dans la pièce; deux filles de première année qui venaient tout juste de se faire rejoindre par une troisième.

-Ah oui il est troooop beau. chuchota la petite rousse à son amie

-On est d’accord ! T’sais hier il m’a regardée avec ses pires beaux yeux et…


La blondinette qui avait pris la parole se fit interrompre par la métisse qui venait de les rejoindre:

-Attendez, vous parlez de qui là ?

-Bah de Crépuscule Aylen ! Quelle question ! Vous l’avez déjà vu voler sur un balais ? Il est tellement craquant ! rétorqua la fille aux cheveux roux.

Les trois filles étaient trop occupées à glousser pour avoir remarquer l’arrivée de leur Préfète. Cette dernière s’était d’ailleurs arrêtée au pied de l’escalier, fixant de ses yeux devenus rouges les trois filles. La fille à la peau métisse reprit la parole:

-Heu.. vous trouvez pas qu’il fait froid ? Pourtant le feu est allumé… c’est bizarre non ? AIE !! Camille ! Pourquoi tu m’as fra…

La dénommée Camille, qui n’était autre que la blondinette, venait de donner un violent coup de coude à son amie. Elle fixait Myosotis de ses yeux bleus, un air stupéfait inscrit sur son visage devenu aussi blanc que la porcelaine. La rousse et la métisse suivirent son regard et virent elles aussi qui venait d’entrer dans la pièce. Après avoir difficilement dégluti, les trois filles bafouillèrent une suite de mot incompréhensible, s’emparèrent de leurs affaires et disparurent dans les escaliers qui menaient aux dortoirs des filles. Myosotis n’avait même plus la force morale d’esquisser un sourire à la suite de cet événement. Elle se dirigea droit vers le canapé qui se trouvait juste en face de la cheminée dans laquelle un feu brulait. La jeune filles aux cheveux noirs retenus en chignon s’installa dans le coin de canapé en ramenant ses genoux contre elle. Ses yeux rouges fixaient les flammes de la cheminée dont l’intensité n’arrêtait pas de varier: pendant un instant le feu était gigantesque mais l’instant d’après, il s’éteignait presque. Il faut dire que l’humeur plus que massacrante de Myosotis n’y était pas pour rien…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Ven 17 Oct - 17:32

Kate se trouvait devant le mur menant à la salle commune encore une journée où elle avait manqué beaucoup de cours, elle soupira.
*Il faut que je me reprenne si mon père l’apprends, j’aurai de sérieux problème, étant fille de sang pur d’après lui il faut que je sois irréprochable et que j’excelle en toute les matières pour faire honneur à ma famille*
Kate malgré les efforts de son père pour garder une image bonne image de leur famille dans la société des Sangs pur, ce n’est pas trop ça. Sa femme est fascinée par les moldus et montre très facilement son affection, bien que lors des soirées mondaines elle fasse un véritable effort pour les cacher. Sa fille passe inaperçu aux yeux de tous. Et son fils est né cracmol. Avec certaine mentalité qui reste ils ne sont pas bien vus mais il faut garder la tête haute et ne pas se préoccuper des mauvaises langues comme dirait leur ma mère.

Kate prononça le mot de passe et entra dans la salle commune se dirigeant vers la bibliothèque déterminée à réviser et rattraper son retard. Quelque chose interpella la serpentarde le feu de la cheminée intensifiait puis s’éteignait presque, en observant bien elle vit une silhouette assisse en face du feu. Elle saisit rapidement un livre au hasard et s’approcha du canapé, afin de savoir qui était la personne qui troublait le feu ainsi.
La jeune serpentarde vit de profil jeune fille aux cheveux noir.

*Myosotis Chrysopelea, si mes souvenirs sont bon. Elle n’a pas l’air bien...*
Kate ne savais pas quoi faire.
*J’irai bien lui demander ce qu’elle a mais elle ne me connait pas, elle me le dira donc pas. Même si des fois parler à des gens qu’on ne connait pas peut aider*
Kate s’assit au coté de la jeune fille aux cheveux noir.
 -Salut.
*Mais oui, c’est le seul truc que je trouve à dire, « Salut » ça aide vachement*
La serpentarde ouvrit son livre ne s’attendant pas à une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 20 Oct - 9:13

Le matin c'était levé. Serenna avait eu un peu de mal à trouver la volonté pour faire de même, mais, il le fallait. Elle sortit alors doucement de son lit en poussant délicatement la couverture. Dès qu'elle posa l'un de ses pieds au sol elle murmura :

- Comme disent les moldus: "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt"
Elle soupira.

Elle enfila un gilet et se dirigea vers son placard. Elle l'ouvrit et en sortit son uniforme. Elle regarda par la fenêtre et vit qu'il avait l'air de faire frais ce matin. Elle prit alors ses chaussettes hautes et ses petites bottines.

*Comme ça, ça devrait aller*

Elle se changea et prit le soin de maquiller discrètement ses yeux bleus. Elle prit sa cape de sorcier dont elle ne se séparait jamais qui était rangée soigneusement. Elle l'enfila et prit son sac avant de sortir des dortoirs. Elle se dirigea alors vers la salle commune des Verts et Argents.

*Personne...*

Elle avança et aperçut que la salle commune était vide. Elle alla pour s'installer à sa place habituelle et se stoppa instantanément.

*Non il faut que je travaille un peu*

Elle alla donc s'installer à la table. Elle posa alors son sac et sortit ses affaires de cours. Elle pensa tout d'abord à travailler ses cours pour la semaines mais elle n'en voyait pas l'utilité sachant qu'elle avait été attentive à tous les cours. Tout était dans sa tête. Du moins elle l'espérait. Elle prit alors un livre que lui avait envoyé son cousin après l'annonce des problèmes de sa mamans. C'etait un livre sur les remède médicaux qu'utilisaient les moldus.

*Peut être que je vais trouver quelque chose dedans..*

Serenna commença alors un travail de recherche très sérieux que la maladie de sa maman en essayant de trouver des remède.
Elle prit note de tout. Elle prit un autre livre trouvé dans sa bibliothèque personnelle et essaya de comparer les éléments.
Elle écrivit, raya, renota, souligna tout ce qu'elle voyait, lisait.
Ayant eu l'interdiction de son frère et de son papa de venir elle ne voyait aucune autre solution que de faire des recherches.
Elle était bien décider à aider.


Après une heure de recherche Serenna agit besoin de changer d'air. Elle se dirigea alors vers les cachots.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMyosotis Chrysopelea
Eleve Serpentard Eleve Serpentard


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 20 Oct - 12:55

Myosotis entre dans la salle commune qui une fois de plus était totalement vide. Pourtant cette fois-ci, l'odorat sur-développé de la jeune fille lui indiquait qu'une personne s'était trouvée là peu de temps avant elle. Fermant ses yeux émeraude, la Préfète se concentra sur ce doux parfum qui était sans doute celui d'une fille. Après un instant de réflexion, elle ouvrit ses yeux. Elle savait désormais à qui appartenait ce parfum, mais qu'est-ce que Serenna avait bien pu faire seule dans cette salle commune si peu vivante ? Balayant la salle de ses yeux verts, Myosotis vit qu'une des chaises se trouvant près des tables de travail avait été utilisée car cette dernière n'avait pas été glissée correctement sous la table comme elle aurait dû. La Préfète s'en approcha, voulant simplement remettre la chaise en place. Arrivée vers la dite table, quelque chose attira l'attention de la jeune fille: un papier avait glisser sous la table. Elle se pencha, le ramassa, remit la chaise en place et alla s'installer sur un canapé avec le bout de papier remplit de diverses notes. Une fois installée sur le canapé, Myosotis se rappela de la dernière fois qu'elle s'y était assise.

Flash-Back.

-Salut.

C'était Kate qui venait de s'adresser à la Préfète de Serpentard. Cette dernière avait une telle mémoire qu'elle se rappelait des prénoms de presque tous les élèves de l'école. Myosotis revenait de la Grande Salle dans laquelle elle avait lancer involontairement un sortilège de Brume Perpétuelle -sortilège peu connu mais très efficace. La jeune fille détacha ses yeux verts des flammes qu'elle était occupée à faire changer d'intensité pour les poser sur la jeune fille qui venait de s'installer à côté d'elle.

-Bonsoir Kate. Je suis désolée de partir au moment où tu arrives, mais je dois aller faire ma ronde habituelle... Ce n'est pas de tout repos d'être Préfète tu sais. J'espère avoir à nouveau l'occasion de m'entretenir avec toi.

Elle avait parlé calmement, d'une voix neutre. Sur ce, Myosotis s'était levée du canapé, avait adressé un sourire à Kate avant de quitter la salle, toujours à pieds nu. Une fois de plus, la Préfète avait utilisé l'excuse bidon des devoirs qui lui étaient incombé pour pouvoir se retirer dans la forêt sans se faire embêter. Perdue dans ses pensées, elle n'entendit même pas si Kate lui avait répondu. Myosotis passa plusieurs heures dans la Forêt Interdite à courir aussi vite que le lui permettaient ses jambes.

Fin du Flash-Back.

Myosotis était à nouveau assise sur ce même canapé, mais cette fois-ci personne d'autre ne se trouvait dans la pièce. Elle regardait d'un air absent les notes inscrites sur le papier. Elle ne les avait pas lues. Pas encore en tout cas. Mais se permettrait-elle de les lire ? Elle se contenta de lire quelques mots pour s'assurer qu'il s'agissait bien de l'écriture de Serenna. Bien évidemment, c'était le cas. Elle arrêta sa lecture après seulement deux mots. Myosotis connaissait les écritures de la plupart des élèves pour leur avoir donné des cours l'année précédente. Elle plia le papier en deux et se leva. Elle partit dans son dortoir pour retirer le bas de pyjama noire qu'elle portait et enfiler à la place une jupe noire et courte. Elle garda le top blanc qu'elle avait enfilé mais ne mit pas de chaussure, restant à pied nus. Ce n'était absolument pas la saison pour se balader ainsi, mais Myosotis s'en fichait pas bien mal. Elle redescendit de son dortoir, ses pieds gelés frôlant le sol. Elle quitte la salle commune qui était toujours vide pour s'enfoncer dans les sombres cachots, le morceau de papier rempli de note dans la poche de sa jupe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 20 Oct - 14:40

Apres une ballade dans les couloirs du châteaux afin de se changer les idées, Serenna retourna dans la salle commune. Elle arriva devant le mur de pierre sombre et prononça d'une voix calme le mot de passe.
Une fois fait, Serenna entra dans la salle. Sa robe de sorcier volait derrière ses pas. Ses cheveux était arrêter par sa capuche. Elle avait son carnet dans les mains. Elle relisait les notes qu'elles avaient pris le matin même.

Quand elle entra un voix criait. Le silence s'instaura. Elle releva alors la tête de ses notes et vit Kalis debout. Il paraissait très énervé. En face de lui deux très jeunes élèves de serpentard. Ils devaient être en premières années.

Serenna se figea devant cette scène. Elle ne su quoi faire, quoi dire.
Elle regarda alternativement Kalis puis les deux élèves tétanisés.

Apres quelques minutes de silence Serenna alla ramasser les parchemins que Kalis avait lancé sur les jeunes élèves. Elle leur adressa un léger sourire.
Serenna posa sa main sur l'épaule de l'un des deux élèves et leur murmura quelques mots.

- Allez, il est temps de partir. Allez dans la grande salle s'il vous plais.

Les deux jeunes serpentard prirent alors leur sacs et sortirent en courant de la salle commune. La salle était alors vide. Il ne restait plus que Kalis et Serenna.
Elle continua de ramasser les parchemins. Une fois fini, elle les posa délicatement sur la table et se dirigea vers Kalis.

- Qu'est ce qu'il t'arrive Ka ?

Elle lui prit le bras et insista pour qu'il s'assied sur un des fauteuils près de la cheminée.

- Pourquoi es-tu si triste et énervé ?

Serenna essaya de calmer le jeune homme. Un nouveau silence fit son apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 20 Oct - 21:35

-Toute cette pression à cause de cette perte de points...la magie noire...les notes...tout. La magie noire m'a bouffé...entièrement, je dors plus, j'ai besoin de connaître constamment de nouvelles formules, c'est une obsession. mais je n'ai plus le droit, j'ai promis de faire des efforts...

Serenna se mit à genoux devant le jeune homme.

- Kalis, tu n'es pas un minable !

Elle prit le visage de Kalis entre ses mains afin qu'il la regarde.

- Kalis, la perte de points c'est pas grave, on va les récupérer. Pour tes notes je peux t'aider dans certaines matières.

Elle soupira..

- Quant à la magie noire, s'il faut que je te surveille je le ferais, s'il faut que je te mette un baffe je le ferais. Si tu veux bien que je t'aide.
Je sais que tu es dans une mauvaise passe, je comprend que tu te sentes coupable, triste, en colère mais ne baisse pas les bras. Je sais qu'au fond de toi il y a une personne en or.
La magie noire est terrible. Tous les professeurs, préfets nous l'ont expliqué. Mais si tu as encore la conscience de dire que cela devient une obsession c'est que tu peux encore réagir.


Elle essuya sa joue.

-La magie noire ne t'as pas vaincu !

Serenna le regarda.

-Kalis, regardes moi ! Tu n'es pas seul, je serais toujours là ! Viens me voir dès que tu sens que tu vas retomber dans le vice. A deux on trouvera une solution. S'il faut que tu te défoule je serrais là. Même si je dois en prendre pour mon grade. Peu m'importe. Ce que je veux c'est que tu sois bien.Tu as promis que tu ferais des efforts et je vois que tu ne peux les faire seul, alors accepte mon aide.

Elle se releva et lui tendit la main.

-Ne me dis pas que tu n'es pas partant car je ne pourrais plus rien faire pour toi.

Ses mots pouvaient être vexant mais comment lui faire comprendre que dans ce combat il n'était pas seul. Serenna ne savait pas quoi dire d'autre. Elle attendit alors la réponse de Kalis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 20 Oct - 22:12

-J'ai promis de faire des efforts c'est vrai mais ca continue a m'obséder...Regarde, juste le fait de brûler mes documents personnels les plus précieux ça le fend le coeur...

*je sais Kalis, je comprend*

Kalis avait prit sa main.
Elle prit une grande inspiration. Elle était soulager.

-Merci Serenna.

Serenna esquissa un large sourire.
Puis elle le regarda bruler ses parchemins.

-Tu sais quand j'ai dis que tu pouvais te défouler sur moi je parlait des mots..

Serenna fit une tête angélique. Elle espérait pouvoir détendre l'atmosphère.
Elle posa une main sur son épaule pour le réconforter dans une tache qui ne devait pas être facile à accomplir.
 
-Dans tous les cas tu sais que tu peux et pourras toujours compter sur moi, penses à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Lun 27 Oct - 18:57

Serenna avait passé la journée à marcher dans les couloirs. Elle avait passé son temps à parcourir les couloirs à la recherche de réponses. Elle se posait beaucoup de questions. La conversation qu'elle avait eu l'autre jour avec Louanne lui avait fait se rendre compte de l'image qu'elle renvoyait d'elle en se moment. De plus il y avait Kalis. Il lui faisait peur. Elle ne voulait absolument pas perdre un ami comme lui. Elle lui donnerait tout son temps s'il en avait besoin. Elle n'aimait pas le voir mal comme il l'état en ce moment.
Serenna avait donc passé toute sa journée à chercher dans ses pensées des réponses à ses questions, des solutions à ses problèmes mais elle tournait en rond. Elle repensait à tous les événements qui étaient survenu ses derniers jours.
Il y avait tout d'abord la perte colossale de points... Mais bon après tout Serenna était une élève sérieuse et passionnée donc elle allait tout faire pour les rattraper.
Cependant des événements inattendus avaient pris place dans la vie de la jeune fille.
Il y avait sa maman... Serenna se mit à penser à la lettre de son frère.

*Il faudrait que j'envois une lettre meme si j'en ai eu l'interdiction..*

Serenna décida alors d'aller s'installer dans les cachots. Puis repensant à l'autre jour elle fit demi-tour vers sa salle commune.
Une fois arrivée devant la porte, elle prononça les mots magique puis entra en silence. Serenna n'avait pas mis sa cape dan laquelle elle se cachait souvent.
En entra dans la salle commune, la lumière était très faible. Les rayons du soleil qui traversaient le lac noir étaient presque inexistants.  
Elle prit un temps pour regarder chaque détails que composaient cette pièce. Elle repensait à chaque moment vécus ici. Elle se figea. Elle repensa aussitôt à sa première vraie conversation avec Kalis. Elle esquissa un sourire.

- Les flammes sont tellement belles..

Elle alla alors s'installer sur le fauteuil dans lequel elle passait beaucoup de temps.
Serenna prit alors un rouleau de parchemin et sa plume. Elle tourna son regard dans un coins sombre de la pièce.

- Vient j'aurais quelque chose à te demander.

Demon son hibou sorti alors immédiatement et se posa sur le rebord du deuxième fauteuil.

Elle écrivit une petite lettre destinée à son père et y ajouta ses notes prises pour aider sa maman.


"Papa,

     Cela fait plusieurs jours que toi et Maël m'aviez interdit de m'inquiéter pour maman. Mais honnêtement pensiez vous vraiment que j'allais continuer ma vie à Poudlard comme si de rien était ?!
Enfin peut importe tes pennées sur ce sujet. Ce qui m'importe c'est la santé critique de maman. J'ai besoin de savoir que je peux l'aider.
J'ai alors fait des recherches afin de trouver une solution. Je te les envois alors. Montres les aux médecins, utilises les, essais d'en faire quelque chose.

     S'il te plais ne me redis plus de m'écarter de maman. Je me sens assez mature pour affronter avec vous la maladie. Et tu sais que je ne lâcherais pas. Je tiens à le préciser.
Mais bon non n'avons pas le temps de discuter de ça.
Dis à maman que je l'aime et que je suis là.
Fais un bisouà mon frère.

Ta fille qui t'aime Serenna."




Elle referma alors délicatement le rouleau de parchemin et écrivit l'adresse. Elle tendit la lettre à Demon.

- Tiens, tu sais quoi faire.

Elle lui jeta un regard. Il parti alors immédiatement.
Elle soupira.

- Avec l'espoir que ça aide...

Elle plongea son regard dans les flammes dansantes de la grande cheminée de pierre.
Elle soupira à nouveau.
Apres de longues minutes Serenna releva ses yeux et prit un livre dans son sac. Elle se mit à sourire.
Elle l'ouvrit et lu une inscription.

- "à toi ma fille, en espérant qu'il t'aide dans les moments sombres"


Flash-Back

Les deux enfants étaient dans le jardin.

- Maël, Serenna venez !
-Oui maman on arrive.

Les deux enfants couraient vers la maison.

- On fait la course ?!
- Non c'est pas juste Maël tu es plus grand que moi !
- Un jour tu seras comme moi.
- En attendant tous les coups sont permis !

Elle lui fit un croche-pied.

-Hey !
- Ahah j'ai gagné, je suis arrivée la première.

- Serenna...
Elle regarda sa maman sourire.

- Tu viens Maël.
- Tricheuse.

Ils se mirent tous à rire.
La maman de Serenna l'invita alors à la rejoindre dans la cuisine.

- Tiens c'est pour toi. Tu as maintenant 11 ans et je voulais te donner se livre que tu aimais tant étant petite. Lis le quand tu ne vas pas bien. Relis le pour trouver des réponses.

Elle posa sa main sur le visage de la jeune fille et esquissa un sourire bienveillant.

- Mais arrêtes d'embêter ton grand frère.
- Oui maman..
- Allez vas à table. Et vas t'excuser auprès de lui."

*Maman, je ne vais pas bien.. peut être que la solution est là..*

Elle commença alors à lire tous les contes dans l'espoir de trouver une réponse. Peut être allait elle trouver une solution ou alors peut être allait elle trouver seulement un peu de réconfort.
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 28 Oct - 17:40

Après avoir croisé Louanne et avoir donner le mot de passe, Crépuscule et Myo venaient d’arriver devant la salle commune. Aucun des deux n'avaient envie de parler de ce qui venait de ce passé avec Anya dans la petite église. Et le brun avait particulièrement envie d’aller dormir. La journée avait était trop longue, bien trop longue. Et trop de lâcher prise surtout. Crépuscule était vraiment fatigué.
Il avisa un groupe de cinquième année assit près du feu, d'autre étudiant plus loin vers les fenêtre et un couple de septième dans un coin sombre et les somma de rejoindre, maintenant leurs dortoirs respectifs, le couvre-feu étant passé depuis plus d’une heure. Etrangement personne ne répliqua et ils laissèrent les Préfets, seuls en haut des marches. Crépu avait sété plus froid et moins dans la retenue que d’habitude. Enfin aujourd'hui, il n’était plus à ça prés.

Soupirant et jurant dans la langue des flammes, il descendit les quelque marche avant de se retourner vers Myo qui n'avait rien dit, cachée dans son ombre. Il se pencha alors naturellement vers la noiraude, glissant un instant sa main dans ses cheveux d'encre et déposa un baiser à la commissure de ses lèvres. Après ce léger échange, il se recula avec un petit sourire avant de s'en retourner dans son dortoir sans un mots de plus. De toute façon, les mots était superflus par rapport à ce qu'il ressentait face à elle.

Il ouvrit doucement la porte du dortoir 6B et se glissa aussi silencieusement que possible dans la chambre pour ne pas réveiller ses camarades. Rapidement, à la lueur faiblarde de sa baguette, il se changea et se glissa derrière les baldaquins verts de son lit. Il s’allongea, éteignit sa baguette et fixa le plafond sombre. Il aurait voulu s’endormir rien qu’en fermant les yeux, mais son esprit n’arrêtait pas de tourner et retourner tout ce qui s’était passé. Myo, Matt, Aurore, Myo, Anya, Louanne, Kalis, la Directrice, Myo…
Surtout les yeux verts de la Noiraude en fait, brillant et luisant…

Sans s’en rendre il tomba dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaître du Jeu


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Sam 8 Nov - 19:17

La Directrice entra dans la salle commune et afficha le message suivant sur le panneau prévu à cet effet :


Jusqu'à nouvel ordre, les sorties à Pré au Lard sont suspendues.


Mme Dragonneau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Mar 18 Nov - 18:49

Il était tard.
Crépuscule arpentait les cachots les sens en alertes, il ne lui restait plus que quelque minutes de vigilance à avoir et il aurait enfin finit sa ronde qui c'était en grande partie déroulé dehors dans le froid de novembre. Et il n'y avait rien eut à signalé jusqu'à la salle commune...


- Yeux de serpent, murmura-t-il

Et il s'engouffra à peine le passage ouvert.
En haut des marches de la salle il scruta la salle. Elle était vide de toute présence que ce soit humaine, animal ou magique. Laissant alors un peu tombé son masque il se dirigea vers la cheminée dont le feu mourant était la seule source de lumière. Il retira sa cape noir d'hiver noir et la déposa sur un fauteuil avant de s'écrouler dans le sofa en face de l'antre.

Le serpentard était fatigué, comme souvent. D'un geste machinal, il passa sa main dans ses mèches ébènes et fit glisser ses lunettes d'aviateur autour de son cou. Ses cheveux lui tombèrent alors devant le regard, masquant ses yeux bleu roi. Renversant sa tête vers l'arrière, il soupira. Paradoxalement, maintenant, il se sentait bien, apaisé. Il se surprit à apprécier le silence. A part qu'elle que petit problème toujours non résolu et qui le resteraient encore longtemps, c'était la première fois depuis bien longtemps qu'il n'avait pas était aussi serein. Il étendit alors une voix, sa propre voix qui chantait dans un simple souffle. C'était une ode au soleil et à la lune, un chant qu'il avait appris auprès des êtres des Cieux et c'est pourquoi il l'a chanté dans leur langue. Il ne fit même pas attention au changement de sa voix. Elle était beaucoup plus grave et faible que d'ordinaire mais d'une harmonie continue...

Quand il eut finit, Crépu eut un sourire, un vrai. Il s'enfonça un peu plus dans les coussins, regardant les touches de lumières des braises sur les arches en pierre du plafonds. Il resta ainsi de longues minutes à admiré ses jeux de lumière. Il sentait qu'il allait s'endormir là. Ce ne serait pas la première fois, ni la dernière et il s'en fichait. Les autres comprenaient, il était Préfet et c'était aussi simple que ça...

Doucement, le brun commença à somnoler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Jeu 20 Nov - 1:56

Le préfet était en train de s'endormir dans le sofa près du feu quand il entendit le passage de la salle commune s'ouvrir. Il retient un soupire et ne bougea pas d'un seul centimètre pour voir ce qu'aller faire la dite personnes qui venait de rentrer. Le brun espérait vraiment qu'elle filerait directement dans son dortoir, il n'avait vraiment pas envie de son rôle ce soir.
Malheureusement pour lui, une silhouette se détacha sur la lumière mourante du feu. Au travers de ses mèches brunes, Crépuscule reconnut facilement Kalis. Le jeune homme de cinquième année s'était assit en face du feu sans l'avoir vu, ce qui n'était pas le cas de son loup qui le fixa un instant avant de grogner.


-Chut toi ! Tu sais très bien qu'on doit faire...

Le serpentard interrompit en voyant le préfet. Puis comme si ce dernier n'avait pas remarqué la présence du plus vieux il se releva et fit signe à son loup de le suivre et se dirigea vers le dortoir.
Crépuscule ne bougea pas. Ça faisait maintenant quelques semaines qu'il surveillait Kalis de loin, sur la demande de la Directrice, il faut dire qu'avec cette histoire de deal de sang elle ne pouvait pas avoir les yeux partout. Alors il s'en était chargé bon gré, malgré. Il avait surveillé le serpentard pour que celui-ci ne face plus de connerie, il avait même quelque fois du intervenir sans qu'il le sache pour réparer quelques bêtises. Mais le brun ne pouvait pas être partout. Et comme ce soir il ne savait absolument pas d'où venait le jeune homme. Il avait encore sans doute pris des risques inconsidérés à la fois pour sa santé et sa maison. Car les pertes de points à répétition commençaient vraiment à faire baiser le moral de tous les Serpentards et ça, Crépuscule était persuadé que le cinquième année ne s'en rendait pas compte.

*Il est temps de mettre les choses au clair...*
Sans bouger, le Sixième année parla alors d'une voix légèrement plus grave que d'habitude, à cause de l'utilisation du langague des vents il y a quelque minute. Elle résonna contre les mur en pierre et remplit soudainement la pièce. Le garçon qui avait presque atteint les escaliers se figea de nouveau.

- Tu crois vraiment que tu peux partir comme ça, Kalis ? Après que je t'ai vu entrer dans la salle commune après le couvre-feu passé de deux heures ? Tu te fous de qui, sérieusement ? Etre convoqué chez Wolkoff et la directrice ne t'as pas suffi ? Tu veux aussi que je te fasse un sermon ? Tu crois que tu peux encore te permettre de ne pas respecter le règlement ? Répond-moi. Qu'est-ce que tu cherches, bon sang ? Le renvoie ? Ta dose d'adrénaline quotidienne ? A attirer l'attention ?

Le brun n'avait pas crié, il n'en n'avait pas besoin avec le silence qu'il y avait autours d'eux. Il y avait juste un peu d'exaspération dans sa voix, ainsi que de la colère et de la tristesse. Et tout ce qu'il voulait maintenant qu'il était de nouveau bien réveillé c'était des réponses. Car décidément il avait de plus en plus de mal à comprendre le comportement du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Jeu 20 Nov - 18:37

Le cinquième année revint ce planter devant le préfet. Crépuscule voyait à peine son visage au travers de ses mèches.

-Je suis désolé. Je n'ai pas vu l'heure passer Monsieur. J'étais juste partit me balader un peu avant le couvre feu et je n'ai pas penser à regarder l'heure.

Crépuscule resta silencieux quelque seconde le temps pour Kalis de renvoyer son loup. Puis il explosa de rage contenue.


- Tu n'as pas vu l'heure ? Mais tu te fous vraiment de moi Kalis ! Et ne m'appelle pas Monsieur ! On n'a qu'une seule année d'écart je te rappelle !

Ce fait avait encore plus agacé le Préfet de Serpentard. Personne à part les profs et certain adulte, ne l'appelait "Monsieur", pas même les premières année.

-J'en ai rien à faire de tes excuses ! Tu ne devrais même pas avoir à m'en fournir puisque tu devais être en train de dormir dans ton dortoir !

Le silence revient quelque instant, le temps que le Serpentard de sixième année se calme.

- Kalis... Je ne comprends pas ton attitude. Tu es déjà passé à une patte de cloporte du renvoie. Alors, par Salazar, pourquoi tu ne fais pas en sorte d'éviter de te remettre dans des situation compromettante. Je comprend que tu n'aimes pas la foule, que rester dans la salle commune bondé les soirs est pour toi un calvaire, après tout on ne te surnomme pas "Le solitaire" pour rien. Donc je comprend ton envie de te promener dans le château mais "un peu avant le couvre feu" ?! Tu ne trouve pas ça légèrement provocateur, sachant tous ce qui t'es déjà arrivé ? Alors je le répète Kalis, que cherche tu as prouver ?

Pendant son discourt le brun c'était levé et avait commencé à faire les cent pas devant la cheminé. Quand il eut terminé, il se planta devant l'antre en tournant le dos à l'autre Serpentard. D'un simple mot chuchoté en langue des flammes, que Kalis n'entendit pas, le feu repartit éclairant un petit peu plus la pièce. Puis il se retourna pour attendre les réponse de son camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   Ven 21 Nov - 12:07

Crépuscule écouta la réponse du plus jeune. Ses paroles étaient à la fois marqué de désespoir et de volonté de se battre. Mais c'était tellement fragile dans la voix du serpentard... Il avait l'impression qu'il pouvait flancher à tout moment. Il n'avait pas d'attache et c'était sans doute ça qui lui manquait le plus.
Le préfet retenu un soupire et se tourna vers le cinquième année.


- Ne me vouvoie pas non plus, Kalis.

En deux pas, il se retrouva prés du jeune homme qui avait toujours la tête baissé. Il posa simplement sa main sur son épaule.

- Ecoute, que tu ais besoin de liberté par rapport à ta vie en dehors du château, je le comprend et ça ne me regarde pas. Mais à Poudlard, comme partout ailleurs, tu seras confronté à des règles et tu te dois de les respecter. Et si tu ne le fait pas pour toi, fait le au moins pour les autres.

As-tu remarqué comme les rangs de Serpentard sont plus que démoralisé face à la perte conséquente de points ? Toutes les actions, bonne ou mauvaise, se répercute sur ta maison à Poudlard mais ce n'est pas en continuant ainsi que tu vas te sentir mieux et que le reste de la maison va se sentir mieux. Que tu le veilles ou non, tu es lié à eux, comme ils sont liés à toi. Tu le dit toi même et tu reconnais que ton comportement n'a pas été des plus exemplaires et tu en souffres. Et pour le coup, c'est toute la maison qui souffre. La liberté passe aussi par celle des autre, tu sais. Et s'ils ne sont pas libre, comment pourrais tu l'être ? Tu me suis ?

On est une famille Kalis et on doit tous s'entre-aider. Alors si tu as des problèmes et des difficultés pour les cours, viens me voir. Je ne t'oblige à rien, mais je sais que tu n'iras pas spontanément vers les autres, c'est pourquoi je te le dis. Viens me voir, Kalis et je t'aiderais. Pour toi et pour tout les autres.


A travers ses mèches brunes, Crépu chercha le regard clair du plus jeune. Il ne savait pas comment il réagirait à ses paroles mais une chose était sur, il ne cherchait qu'a l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Salle commune Serpentard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle commune Serpentard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Divers :: RP hors cours :: Année RP 2030/2031 (2014/2015) :: Les couloirs-