BIENVENUE JEUNE SORCIER, PREPARE-TOI, LE MONDE S'ASSOMBRIT, ET UNE NOUVELLE MENACE NOUS GUETTE...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 La Table des Poufsouffles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 20 Nov - 18:15

Winonna écouta attentivement Lilion énumérer les différentes spécialités de son île. Quels repas alléchants ! Winonna voulait vraiment les goûter, en particulier le Mataba. Puis son camarade s'excusa de trop parler et lui demanda des Informations sur elle. La préfète rigola, sa vie n'était pas très passionnante, elle venait pas d'ailleurs.

“ Je suis irlandaise. J'ai habité en Angleterre ces dernières années mais j'ai décidé de retourner dans mon pays. J'habite donc au sud de l'Irlande vers Killarney . “

Winonna avait prit un morceau de fondant au chocolat. Elle coupa délicatement le gâteau avec sa cuillère puis elle la mis dans sa bouche. Quelle pure merveille ! La jeune fille releva la tête vers le poufsouffle. C'est vrai que physiquement,elle ne faisait pas trop irlandaise.


“ Mon arrière-grand-père était asiatique. Il est arrivé en Irlande au début du siècle dernier. “  
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 20 Nov - 18:55

« Du coup, l’Irlande, c’est la même chose que l’Angleterre ? Ou il y a beaucoup de choses qui changent ? »

Il connaissait un peu Angleterre, vu que du coup il y vivait depuis un an, enfin surtout à Londres, mais alors l’Irlande, pas du tout. Il n’y comprenait pas grand-chose côté géographie de l’Europe et se demandait si c’était une région ou un autre pays carrément.

« Tu y est déjà allée toi du coup, en Asie ? Tu as dit que tu avais beaucoup voyagé, tu as voyagé où ? »

Les pâtisseries étaient vraiment délicieuses ici, en tout cas. Aussi brillantes que dans une boulangerie, sans parler des quantités présentes. Les elfes de maison étaient vraiment des génies culinaires. C'est vrai qu'à Mayotte, finalement, des pâtisseries, il n'en voyait pas tant que ça en fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 20 Nov - 19:59

“ En fait, non. Je ne suis pas dépaysée ici. Il y a des différences mais pas autant qu'avec d'autres pays de l'Europe. “

Winonna finit sa part de fondant. Elle hésita à reprendre un dessert. Finalement, elle décida d'en rester là, jugeant qu'elle avait bien mangé ce soir et qu'elle risquait de prendre trop de poids ou d'être malade pendant la nuit. Lilion demanda à la préfète où est-ce qu'elle était partie en voyage.


“ En effet, j'ai habité très peu de temps au Japon. J'ai visité des pays européens comme la Suède, l'Italie et la Grèce. Je suis partie au Canada, en Argentine, en Egypte. Mon dernier voyage était aux Caraibes. “

La jeune fille avait eu la chance de pouvoir faire de magnifiques voyages.



“ Ma mère ne voulait pas que j'aille à l'école moldue. Donc lorsque ma marraine m'a prise en charge, elle a respecté le souhait de ma mère. Elle a décidé de m'emmener en voyage pour que je découvre pleins de choses. “  
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 20 Nov - 21:40

Alors que Winonna achevait sa pâtisserie, Lilion, lui, venait de s’engouffrer la troisième qui lui passait sous la main. Pour sûr, s’il continuait comme cela, il allait vraiment finir par se mettre à grossir tout à coup, et il serait méconnaissable à la fin de l’année.

« Oh d’accord. D’un côté c’est bien, tu n’es pas perdue comme ça ! »

Au contraire de lui. Il l’écouta parler des pays qu’elle avait déjà visités. Ca faisait beaucoup, en tout cas. Cela l’amusa même de savoir qu’elle avait habité au Japon. La grand-mère de Lilion, Elisa Kobe, y était née également, mais il ne pensa même pas à le préciser.

« Ca devait être super de visiter tout ça ! En tout cas, si tu viens à Mayotte à l’occasion, je te montrerai quelques trucs avec plaisir ! »

S’ils y allaient sur la même période, bien sûr, et en toute amitié.

« Toi aussi, tu n’as pas grandi avec tes parents ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 20 Nov - 22:02

“ Je suis heureuse d'avoir voyagé autant ! Maintenant je pars que l'été, car le reste de l'année je suis à Poudlard, évidemment. Mais j'aime être en Irlande, il a toute l'histoire de ma famille là-bas et ma maison d'enfance. Mais j'accepte ta proposition ! “

Winonna regarda dans le vide quelques instants, se remémorant les fois où elle courait dans le jardin avec sa grand-mère pour essayer d'attraper des papillons.


“ Malheureusement, mes parents sont morts lorsque j'avais quatre ans. Ma marraine, qui est la soeur de ma maman, m'a élevée. Et toi ? ''


La jeune poufsouffle avait remarqué que pas mal d'élèves étaient privés au moins d'un parent, à cause de la mort ou par divorce. La préfète pensa à son amie gryffondor. Ariane avait l'air de pas mal souffrir de sa situation d'ailleurs. Etre privé de ses parents étaient quelque chose d'affreux mais qu'on devait quand-même surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Lun 28 Nov - 23:29

« C’est triste tout de même, de ne pas pouvoir connaître ses parents. Mais à 4 ans ça doit être un peu plus facile que quand tu es plus âgée, je pense. »

Il disait cela dans le sens où, à 4 ans, généralement, on ne se souvenait de rien. On ressentait sans doute l’absence différemment que si l’on avait vécu avec ses parents.

« Moi, c’est un peu plus compliqué que ça. Ma mère avait à peine 17 ans quand je suis né, alors elle m’a donné à sa mère qui s’est occupée de moi. C’était plus simple pour elle, pour qu’elle puisse finir l’école et travailler, tu vois. Mais aussi parce que ma mère n’a pas de pouvoirs magiques alors que ses sœurs et ma grand-mère, si. Alors que ce sont des triplées, en plus. Avec le temps, elle a fini par se marier avec un moldu, et côté enfants elle se rattrape. Elle en a 4 : le plus grand a 4 ans, le plus petit 1 an et elle s’en occupe. Mais bon, eux, ils ne me manquent pas vraiment.»

C’était le cas de le dire, il les connaissait si peu qu’il n’avait pour ainsi dire pas pu s’attacher à eux, puisqu’ils ne vivaient pas dans la même maison et cela n’avait jamais été le cas.

« Et maintenant, voilà que depuis un an j’ai appris que mon père, sorcier anglais, avait mené une très longue bataille juridique depuis ma naissance pour avoir ma garde. Et il l’a obtenue. Alors depuis un an je suis en Angleterre, alors qu’on m’avait toujours dit que mon père n’avait pas voulu de moi … »
Revenir en haut Aller en bas
avatarWinonna Diggory
Prefet Poufsouffle Prefet Poufsouffle


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Jeu 1 Déc - 15:59


A quatre ans, je … “ Winonna fit une pause, le regard dans le vide. Ce jour où tout à basculé ...


Je m'en souviens très bien et jamais je pourrais oublier. “


La jeune fille était traumatisée et pas un seul jour passait sans qu'elle pense à ses parents et au jour fatidique. Lilion lui expliqua sa vie de famille. C'était un peu compliqué. Il avait été élevé par sa grand-mère et sa mère avait refait sa vie. Maintenant, son père avait obtenu sa garde, il avait emménagé avec son papa en Angleterre. C'est pour cela qu'il entrait à Poudlard cette année.


Ce qui est triste dans ce que tu me racontes c'est que ta mère a menti. Elle t'a pas élevé mais elle ne voulait pas que ton père t'élève. Cela doit être dur pour toi. Tu as du te sentir rejeter. Mais tu es heureux avec ton père ? C'est sûr que l'Angleterre ça change des îles, c'est moins exotique ! Et le temps, n'en parlons pas. “



La préfète sourit à son camarade. Le repas allait bientôt s'achever . 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Jeu 15 Déc - 21:28

« Je ... Je suis désolé, je n’aurais pas dû dire ça. Je croyais qu’à 4 ans ... Bref, désolé, vraiment »
 
Il s’enfonçait, se disait-il. Winonna n’avait rien oublié du décès de ses parents, et vu ses mots, peut-être y avait-elle-même assisté, ce qui était pire encore. Il avait certainement fait remonter tous ses souvenirs du coup, la pauvre. La vie était vraiment injuste.
 
Au moins avait-il changé de sujet et parlé de sa propre histoire. Lui n’avait pas de parent décédé, mais vis-à-vis de son père cela avait été tout comme, avant de le connaître. Oui, c’est vrai, à y penser, elle avait menti, et pas qu’un peu.
 
« Pour moi, tu sais, finalement, ma grand-mère, c’est elle, ma mère.  Je peux m’estimer heureux, elle est jeune. Pour mon père, c’est plus compliqué ... Il fait ce qu’il peut, avec les moyens qu’il a. Un an à peine avec lui, et voilà qu’il m’envoie à Poudlard. Mais je ne lui en veut pas. »
 
Ici, il savait que beaucoup de grands-parents avaient bien la soixantaine, ou même 70 ans. Sa grand-mère, elle, n’en avait que 48, prochainement 49, si bien que de toute façon, beaucoup de monde croyait qu’Elisa Kobe était la mère de Lilion.
 
« Bon, ben moi je sais pas toi, mais moi je vais aller mes devoirs ! C’est sympas d’avoir discuté avec toi en tout cas, faudra qu’on remette ça ! »

Il se leva de table, la salua et se dirigea vers la salle commune.


[Fin du RP pour Lilion]
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 25 Déc - 17:11

[24 Décembre au matin]

"Wow. C'est vide, ici !"


La voix de Merwin résonne presque dans la Grande Salle. Je ris. En effet, c'est vide... presque tout le monde est rentré. Mais mon frère a tenu à passer son premier noël à Poudlard... et je suis restée avec lui. Hey, c'est mon jumeau, j'allais pas le laisser ici tout seul ! Bon, je sais, il a une vie sociale... mais c'ets la première fois que je passe noël à Poudlard, moi aussi. J'en suis assez heureuse, au fond, même si j'aurais peut-être aimer rentrer a Bristol, le château vide est sympa. En plus, on peut s'asseoir à n'importe quelle table. Et ça, c'est cool. Je m'instale à ses côtés, et mon regard est attiré par un garçon. Beaucoup plus hâlé de peau que le reste de la table, il a toutefois les cheveux d'un blond or un peu plus clair que le mien. Il a notre âge ou un an de moins, je sais pas. Et il a la confiture de mure.


"Salut. Tu peux m'passer le pot de confiture, s'il te plait ?"


Mon frère lâche un jeu de mot bidon en français du style "les mûres ont des oreilles", et je lui fait remarquer que ses oreilles vont se transfermer en crazyberry plutôt qu'en Black, si il garde pas son humour pour lui. *

"Pfff... T'es pas drôle, Mini-Marly !

- Mew, t'es sérieux ? C'est quoi, ce surnom ?" je gémis d'une voix plaintive, remerciant mon autre voisin blond d'un sourire quelques secondes après.


explication astérisque:
 

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Ven 30 Déc - 21:29

C’était la veille de Noël, déjà, et Lilion était l’un des premiers à être arrivés dans la grande salle, comme d’habitude. Il avait dû attendre que d’autres arrivent pour pouvoir commencer à manger, alors que son estomac criait famine, comme d’habitude. Et comme d’habitude, il y avait quelqu’un pour lui demander de lui passer un aliment une fois qu’il y avait eu un peu plus de monde. C’était la joie des grandes tablées. Bon, là, elles l’étaient moins, bien sûr. Mais bon, il répondit à la fille avec un grand sourire.
 
« Salut ! Pas de souci !»
 
Il lui donna le pot de confiture, avant d’éclater de rire quand il entendit son caramade sortir sa blague minable, qui, même si elle était en français, lui était compréhensible bien sûr puisqu’avec le mahorais, c’était la seconde langue qu’il avait dû apprendre à parler. Lilion était bon public, il ne fallait pas grand-chose pour le faire rire.
 
C’est qu’il était de bonne humeur, le Lilion, surtout après avoir appris, il y a quelques jours, qu’Ariane était restée, elle aussi, à Poudlard, il n’était donc pas tout seul à subir les vacances à Poudlard. Vacances pas si terribles au final, il y avait pire, tout de même, que ce cadre, même si ça ne valait pas celui idyllique des plages de Mayotte. Il s’adressa à la fille qui lui avait demandé de la confiture.
 
« Il me semble que je ne t’ai jamais vue à notre table ! Je me trompe ou tu es d’une autre maison ? Moi c’est Lilion ! Lilion Elenwë ! »

Son anglais s’était vraiment amélioré ces derniers temps, et les mots étaient plus simples à trouver. En même temps, en immersion à Poudlard, il valait mieux pour s’en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Ven 30 Déc - 23:34

Je tiquai, surprise de voir la garçon rire. Je répondis avec bonne humeur :

"Je suis à Serdaigle, mais je squatte la table de Merwin. Tu parles français, toi, non ?

- C'est ma soeur, Marlène." expliqua mon frangin.

Je souris au garçon, qui avait décidément un nom un peu étrange. C'était peut-être inhérent aux Pouffsouffle. Ouais, ou pas... c'était un vieux débat entre Merwin et moi, lui arguant que son nom avait le mérite d'être original. C'était vrai, mais moi, j'avais un prénom normal, pas d'une obscure origine celtico-j'sais-pas-quoi avec une référence à roman fantasy. Bien que le bouquin en question soit génial. Par ailleurs, on pouvait blamer nos parents pour nous avoir donné à tous deux des prénoms en deux syllabes commençant par un M. Des jumeaux, en plus ! A ce compte-là, autant nous appeler François et Francine. Tout réfléchissant à cette question sommes toutes peu interessante, je me fis quelques tartines que j'entamai, avant de me tourner vers Lil et d'ajouter :

"Tu viens d'où ?"

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Sam 31 Déc - 12:11

« Ravi de te connaître alors, Marlène ! »

Une Serdaigle à la table des Poufsouffle, voilà qui n’était pas courant, tiens. Sa première impression n’avait pas trompé Lilion. C’était cela, la magie de Noël, les tables se mélangeaient, et d’autres rencontrent se faisaient. La période était plus propice à cela. Il fallait dire qu’en temps normal, tout le monde était très pris par le tourbillon des cours, même si les jeunes sorciers qu’ils étaient avaient finalement moins d’heures de cours que les moldus ...

«Ravi de te connaître alors, Marlène ! Les professeurs n’utilisaient que le français, à l’école … Enfin surtout au collège ... Une école moldue.»

Il avait répondu, cette fois en français, précisant au passage le type d’école vu qu’il ne savait pas si ces deux-là connaissaient quelque chose aux moldus. Autant que possible, avec ses petits camarades de l’école, il avait désobéi en parlant la langue de l’île, ce qui avait eu souvent le don de faire enrager les professeurs, d’ailleurs. Avec du recul, il comprenait pourquoi, d’ailleurs. Malgré les efforts de ceux-ci son français était toujours aussi plein de lacunes, à l’oral où notamment il ne faisait pas les liaisons, et pire encore à l’écrit où il écrivait comme il entendait. Mais c’était le lot de nombreux élèves là-bas qui apprenaient la langue de l’île et la parlait avec les camarades, avec la famille, et même à l’école, où ils étaient censés parler seulement français.

« Je viens de Mayotte, des îles près de Madagascar si tu vois où c’est ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 1 Jan - 16:54

Aaah ! Le jour du réveillon de noel ! Je n'avais attendu que ça depuis que j'avais décidé d'offrir un petit quelque chose aux personnes à qui je m'étais attachée cette année, et enfin nous y étions. Il était tôt mais je me doutais que dans les quelques élèves restés à Poudlard il devait y en avoir déjà debout, à déjeuner dans la Grande Salle. Et puisqu'une certaine clandestine dans ce château devait encore dormir, j'en profitais pour aller souhaité un joyeux noel à mes camarades avant qu'elle ne se réveil. Car pour moi, on y était déjà !

J'arrivais dans la pièce avec mon enthousiasme habituel et une certaine excitation dut à la date d'aujourd'hui malgré la tenue que j'arborais. En effet j'avais promis depuis des années à ma petite soeur chérie de "me déguiser en fille" au moins pour les occasion festives. Et ce matin j'avais donc sur le dos une jolie robe rouge avec une jupe arrivant aux genoux, style patineuse, des ballerines blanches et un petit gilet de la même couleur en laine, resté ouvert. Et quitte à faire les choses autant les faire bien, Judith tenant à ce que je ressemble entièrement à une poupée, pour une fois j'avais laisser mes cheveux détachés et tomber en cascade sur mes épaules.

Après un rapide coup d'oeil, j'aperçut Lilion et Marlène à une table et me précipita vers eux avec un grand sourire et un sac à la main. J'attrapais la jeune fille par les épaules en passant mon bras autour d'elle pour un semblant de câlin et lança sur un ton surexcité :

- Joyeux noel la folle !!! 

Elle n'allait surement pas comprendre ni son surnom ni que je m'y croyais déjà mais je n'y fis pas attention et lui fis plutôt la bise avant de rejoindre Lilion pour l'embrasser aussi et m'assoir avec lui. C'était presque noel après tout. Ensuite je remarqua le jeune homme avec eux qui était plutôt beau garçon, mais ce qui me frappa surtout c'était sa ressemblance avec la serdaigle. Et tout en souriant toujours, j'enchaina avec un air faussement catastrophé. 

- Oh non ! Marlène s'est dédoublée ! On est fichu !

Me rappelant enfin pourquoi je voulais les voir, je sorti un paquet de fizwizbiz de mon sac que je donna à la jeune file et un sachet de fondu du chaudron pour Lilion, ainsi qu'une carte chacun en ajoutant :

- Ah ! J'ai ça pour vous ! C'est pas vraiment des cadeaux mais ...

Mais je n'avais jamais fais ça avant alors ils devraient s'en contenter et j'espérais qu'ils ne voient pas ma soudaine nervosité. Si ils remarquaient que je n'en avais pas l'habitude ils risquaient de poser des questions et je ne voulais pas leur expliquer. Du moins ça allait m'être difficile. Tout comme j'espéraient qu'ils ne fassent aucune remarque sur ma tenue, inhabituelle aussi dans mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 1 Jan - 19:03

Lilion me dit à plusieurs reprises qu'il était ravi de me connaître, dont une fois en français.

"Mayotte ? La classe ! Je connais, ouais."


Une boule d'énergie rouge et or nous empêcha de poursuivre plus avant toute conversation. Je me retournai joyeusement et lançais à mon tour un "joyeux noël" plein d'énergie, avant d'éclater de rire en même temps que mon frère avec une belle synchronisation.


"Techniquement, c'est moi l'aîné. Je suis né au moins un quart d'heure d'avance.
- Techniquement, on est pas monozygotes, donc pas dédoublés, rectifiais-je en bonne Serdaigle. J'ajoutai en souriant : Merwin est mon frangin. Et il est pire que moi, tu sais. T'es hyper jolie comme ça."

Je passais du coq à l'âne, mais j'avais une tendance naturelle à cela, et puis, la Gryffondor était vraiment charmante, et ces vêtements tranchaient de beaucoup avec sa tenue habituelle. Moi aussi, j'avais tendance à privilégier des tenues confortables, genre tee-shirt, sweat et jean ou baggy, mais j'aimais quand même porter des tenues un peu plus féminine de temps en temps. Ariane sans son éternel blouson de l'armée, c'était un évènement. Un paquet de Fizwizbiz m'attérit dans les mains, bientôt suivi d'une carte de vœux.

"Oh ! Merci, Ariane, c'est adorable !"

Je frappai la main de mon frère, qui se tendait déjà vers le paquet. Il était au moins aussi gourmand que moi... et adorait les Fizwizbiz.

"Pas touche, microbe, je l'entamerais plus tard."


Je restai sourde aux protestations et autre tentatives de persuasion de Merwin, et rangeai le paquet dans mon sac, avant de regarder Ariane, et de me tourner vers Lilion :

"Tu manges avec nous ? Enfin, si ça te déranges pas, Lil'. Je vis le mouvement de protestation à ma gauche et souris. Mew, t'as pas ton mot à dire, pigé ?"


De toute façon, j'étais sûre qu'il aurait approuvé si on lui avait demandé son avis. Il s'apprêtait juste à protester pour exercer son magistral esprit de contradiction.

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Lun 2 Jan - 20:26

Elle trouvait ça classe, Marlène ? Lilion, lui, pas vraiment. Sur son « île déserte » comme Ariane la surnommait, il n’y avait pas grand-chose finalement, à part de superbes plages et un temps radieux. Et il était prêt à le lui faire savoir, mais son regard fut comme attiré par la ravissante jeune fille qui souhaitait un joyeux Noël à Marlène en la traitant de folle au passage. Il ne comprit pas, et il eut un moment de bug en tiquant que cette jeune fille n’était autre qu’Ariane, qu’il voyait décidément partout en ce moment. Mais une Ariane totalement métamorphosée, sublimée en ce jour du réveillon de Noël. Si elle était vêtue ainsi tous les jours, hors cours, elle allait vite avoir une foule d’admirateurs à ses pieds.

Il ne comprit pas la blague du monotruc. Il n’avait jamais entendu ce mot de sa vie. Il était donc perplexe.

« Joyeux Noël, Ariane ! »

Elle l’avait embrassé, avant de s’assoir avec lui. Pas sur la bouche, bien sûr, mais elle l’avait fait devant Marlène et Merwin, et ça, c’était bien la première fois. Il était normal qu’elle le fasse en ces circonstances, néanmoins, le visage de Lilion tourna vite aussitôt au rouge cramoisi. Pourvu que personne ne le remarque ... Il n’osa pas faire le moindre compliment à Ariane, ne voulant pas faire paraître son trouble. Il ne savait définitivement pas comment se comporter avec les filles. Et moins encore avec elle. Il ne savait que rester lui-même.

« Oh, merci, Ariane ! Je lirai la carte à minuit. Tu sais que tu es la première à m’offrir un cadeau de Noël ? »

Elle venait de lui offrir ce qui ressemblait à des friandises en forme de chaudrons. C’était amusant. Il espérait juste que ces trucs n’explosaient pas, pas comme les vrais chaudrons. Il n’était pas habitué aux bonbons magiques. Pour ce qui était du cadeau, c’était vrai, c’était la toute première fois pour lui. II avait passé son premier Noël avec son père l’année précédente, mais il ne lui avait rien offert, il commençait à peine à connaître Lilion à ce moment-là. Et cette année, il le passait carrément sans lui.

Il éclata de rire quand Merwin fit tout pour chopper les bonbons que la Gryffondor avait offert à la Serdaigle. Loupé, Marlène avait fini par les ranger dans son sac.

« Oui, Ariane, reste manger avec nous, s’il te plaît. Ca nous ferait plaisir à tous »

Il pensait surtout à lui, bien sûr, en disant cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Ven 6 Jan - 14:41

J'avais été ravis de m'assoir avec eux et voir la serdaigle se disputer avec son frère me fit bien rire. Jusqu'à ce que la situation devienne embarrassante pour moi quand Marlène me complimenta sur ma tenue et me remercie, tout comme Lilion, pour les chocolats en rajoutant que c'était adorable et que j'étais la première à faire des cadeaux. Maintenant mal à l'aise, je ne pu que réagir en m'énervant pour me protéger de trop de sentimentalisme. 

- Oh mais arrêtez ! C'est que du chocolat et des carte débiles ! Et puis je ne suis pas "jolie", je suis déguisée en poupée pour faire plaisir à ma petite soeur !

Me concentrant ensuite sur leur invitation à rester, j'ajouta d'un air boudeur en attrapant un bol de café et des toasts :

- Et vous savez bien que je ne demande pas la permission quand je veux quelque chose. Bien sûr que je reste. 

Sachant que mon caractère lunatique rendaient dingues ceux qui me connaissait assez, je mordis dans un toast en retrouvant un sourire amusé. 

- Et vous ? Dis-je ensuite sur le ton de la conversation. Vous avez finis vos cadeau pour vos familles ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Dim 5 Fév - 17:08

Vu sa manière de réagir, Lilion se dit qu’il avait bien fait de ne pas la complimenter contrairement à Marlène qui avait pris le risque de le faire. Mais il n’en pensait pas moins, elle était ravissante dans sa robe. Ce qui lui donnait d’ailleurs une idée d’une sortie à lui proposer. Quoique, peut-être ... Non, elle n’accepterait jamais ...

« Pour faire plaisir à ta petite soeur ? Dommage que je n’aie pas d’appareil photo pour lui montrer ça ! Je suis sûr qu’elle serait ravie ! »

C’était un peu bizarre qu’elle l’ait fait, tout de même, juste pour faire plaisir à sa petite sœur, à laquelle elle aurait très bien pu dire qu’elle allait le faire, sans le faire réellement, se dit-il. Mais bon, il fallait dire que ladite petite sœur avait eu une excellente idée. Il voyait désormais Ariane d’un autre œil, grâce à elle.

Même avec son air boudeur, elle arrivait à être jolie comme un cœur.

« Ben comme je te l’ai déjà dit moi, pas de cadeaux pour la famille, c’est pas dans notre culture. »
Revenir en haut Aller en bas
avatarMarlène Lenoir
Moderateurs Moderateurs


Feuille personnage
:
MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Lun 6 Fév - 8:28

Merwin éclata de rire alors que je me retenais de faire de même.

"Je l'aime bien, c'te fille," rigola-t-il en français.

Je souris franchement. Elle venait de démolir tout l'effet de son cadeau... mais c'était gentil quand même. Je jettai un ocup d'oeil en biais à Mew lorsqu'elle nous demanda ce qu'on offrirait à nos proches. Je songeai, amusée, que ça devait être un truc des Pouffsouffle d'être blonds. La principale différence était la tignasse ébouriffée de mon frère, les cheveux de Lil ayant un minimum de respect pour la gravité. Avec Winnona qui était blonde aussi, on pourrait croire à une convention... heureusement que les Serdaigle ne se promenaient pas avec les cheveux bleus. L'image de la prof de divination passa dans mon esprit, et je me demandai un instant quel était sa Maison d'origine. Puis je me reportait sur la conversation avant de rire toute seule. J'avais des pensées bizarres, parfois...

"J'ai fini mes cadeaux, oui... mais c'est secret défense, ma chère, fis-je avec un geste du pouce en direction de Merwin. J'ai l'intention de le faire mariner au moins jusqu'à ce soir !"

_________________

Marlène Lenoir
Moineau-robase I, Française Folle de Service et Marraine la bonne fée des Serdy.



      

Médailles & récompenses (OU Quand Marly se la pète (un peu) ^^):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarAriane Parrish
Eleve Gryffondor Eleve Gryffondor

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Lun 6 Fév - 12:33

Mon emportement temporaire fit éclater de rire le frère de Marlène et il ajouta quelque chose dans une langue que je ne connaissais pas. Je reconnu qu'il s'agissait de français mais ne pas savoir ce qu'il venait de dire m'intriguais et je lui jeta un oeil suspicieux en cherchant la signification de sa remarque. Fronçant les sourcils pendant mes réflexions, je m'adressai distraitement à la serdaigle sur un ton méfiant. 

- Ce qu'il a dit mérite vengeance ou ça va pour cette fois ? 

J'étais si prise par ma curiosité que je fis à peine attention quand l'un et l'autre de mes amis me répondirent à propos des cadeaux. Mais après une bonne minute je percuta enfin ce que Lilion m'avait dit pendant que le double de la serdaigle avait rit et une fois que sa remarque me fut monté au cerveau je me tournais vers le jeune homme avec un air outré pour lui lancer la première pensée qui me vint. 

- Tu fais ça t'es mort ! 

Ensuite, pensant qu'il s'agissait de ce poufsouffle là, je me calmais aussitôt non sans garder un air faussement fâché sur le visage. Je m'en voulais un peu de m'être emporté sans réfléchir mais ça je le lui cachai, en même temps on ne pouvait pas changer son sale caractère quand on en avait un. Je repris donc en lui donnant une excellente excuse pour ne pas qu'il me prenne en photo le jour où il aurait un appareil sous la main :

- Pas la peine, je sais déjà qu'elle l'est. C'est elle qui choisit mes robes et elle sait que je tiens mes promesses. 

Mon regard devint soudain plus malicieux et je me penchai maintenant un peu sur le jeune homme en posant ma main sur la sienne. De loin quelqu'un de l'extérieur penserait que je lui faisais du charme et il était vrai que je pris un ton mielleux mais, s'il n'était pas trop idiot, Lilion avait de quoi me craindre. 

- D'ailleurs en parlant de promesse : je te jure que tu vas me payer celle là ... Mais je te rassure, puisque c'est toi, je ne serais pas trop dure. 

Eclatant alors de rire, je lui lâchais la main quelques secondes après et attrapais un fruit à manger. Croquant un bout dedans, je me tournais une nouvelle fois sur Marlène et son frère et repris le fil de la conversation comme si de rien n'était. 

- Ah c'est cool de faire mariner, mais en attendant vous aller faire quoi aujourd'hui ? Balade à Pré au Lard ? Ou 3e guerre des sorciers dans la neige ? Et au fait le double, c'est quoi ton nom déjà ? 

Si, comme je le croyais, sa soeur et moi nous nous ressemblions vraiment le double en question n'aurait pas de difficulté à suivre la course folle de mes pensées et de mes questions, qui perdaient toujours tout le monde en route habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatarLilion Elenwë
Eleve Poufsouffle Eleve Poufsouffle

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   Jeu 9 Fév - 12:08

Lilion sourit en entendant la réplique de Merwin, et faillit se mettre à rire en entendant la première réplique d’Ariane, qui ne comprenait rien à ce qui se disait puisqu’il avait parlé en français. C’était fou comme Ariane pouvait se montrer méfiante vis-à-vis des autres par moment. Ca ne lui réussissait pas très bien, pensait Lilion. D’habitude, c’était plutôt d’elle dont il fallait se méfier, et pas l’inverse. La preuve un instant plus tard quand elle le menaça. Et il ne comprit pas de suite pourquoi elle le menaçait de mort, là, à table. Pas de suite du moins, et il en fut surpris.
 
« Mais, mais, mais … Je … Pensais que … Que … Ca lui ferait plaisir »
 
Il aurait mieux fait de tourner sa langue avant de parler. Il ne l’avait même pas fait qu’elle réclamait déjà vengeance. Ce qu’elle pouvait être flippante, quelquefois, surtout quand elle avait cet air menaçant. Cet air tout mielleux ne lui ressemblait pas.

Et ce dont elle ne se doutait pas encore, c’est qu’elle aurait une véritable raison de vouloir se venger de quelque chose dans quelques temps. Quelque chose dont les plans se mettaient en place dans sa tête petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Table des Poufsouffles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Table des Poufsouffles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Le RPG :: Poudlard :: La grande salle-